Bienvenue! Inscrivez-vous et rejoignez notre communauté :)
  • Login:

Bienvenue sur Forum SIG - Systèmes d'Information Géographique et Géomatique.

Bienvenue sur le forumSIG. S'il s'agit de votre première visite, assurez vous de faire une recherche préalable dans les FAQ SIG. Vous devez vous inscrire avant de pouvoir poster.

Page 30 sur 40 PremièrePremière ... 202829303132 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 436 à 450 sur 597
  1. #436
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [EN] Les présentations du FOSS4G 2010 disponibles

    La quasi totalité des présentations effectuées au FOSS4G 2010 sont disponibles en ligne. Pour rappel, la liste desdites présentations ci-dessous:

    http://2010.foss4g.org/presentations_gen_sel.php
    A comparison of GIS mobile applications
    A geospatial data collection system for organisations
    A typification of Open Source web mapping client software and frameworks
    A WebGIS application to monitor Road Trafic
    Adding custom search engines to OpenLayers with OpenSearch 'geo'
    An extension of PGRouting library functions for visibility-graph-based course calculations in a Vessel Traffic Management System (VTMS)
    Applied SDI in Germany - Complying with INSPIRE
    Authentication and authorization management to OGC services with GeoShield: improvements from FOSS4G 2009
    BeETLe project: a free geospatial ETL tool
    Beyond PostGIS - New developments in Open Source Spatial Databases
    Bridging the Gap Between Open Source Tools and Proprietary Data Sources
    Bringing the raster processing algorithms of the Orfeo Toolbox Monteverdi in QGIS
    Building a New Generation of Sensor Web Implementations for Hydrology
    Building the Digital Observatory for Protected Areas on an Open Source Framework

    Case Study: Upgrading Guatemala's SDI portal to a GeoNode

    Comparison of Open Source Virtual Globes
    Comparison of SOS-Servers: 52°North, UMN and deegree
    Compliance Testing of Open Source software for Web Processing Services

    deegree project report: past, present, future
    Deploying and securing Spatial Data Infrastructures (SDI) with GISpatcher
    Developing Desktop-like Web GIS Applications with HTML and JavaScript

    Distributed Spatial Indexing in the Cloud
    ecoRelevé: An open source response to the biodiversity crisis
    Enhancing the European Forest Fire Information System (EFFIS) with Open Source Software

    EnviModel: scientific workflows and WPS geoprocessing for climate change
    Evolution of GIS data
    Flexible, Open, Free: The New OGC WCS 2.0 and its Reference Implementation
    From the crowd sourcing to the institutional sourcing: a way to cooperate between regional and local administration

    GeoCat Bridge - One click data publishing
    GeoCouch: A spatial index for CouchDB
    GeoExt and MapFish Client components - how to migrate
    GeoKettle: A powerful open source spatial ETL tool
    Geomajas: new kid on the block
    GeoNetwork opensource - The geospatial metadata catalogue
    GeoNode Architecture: Wrangling $100 million worth of open source software to make SDI building a walk in the park

    Georeferencing archives with Linked Open Geodata

    GeoREST: Open Web Access to Public Geodata Based on Atom Publishing
    GeoServer cartographic rendering: new features for map makers
    GeoServer CSS - Mapping in Style
    GeoServer WPS: an integrated, extensible processing service
    GeoServer, GeoTools, GeoBatch: relying on the “usual suspects” for supporting operational Meteorology and Oceanography
    GeoSocial, a tool for geospatial analysis and data mining of social networks
    Graphical style editing with Styler: Make a basemap without seeing SLD
    Hidden features and useful tips for MapServer powerusers
    How to Discover Sensors in the Sensor Web?
    Hybrid Cloud Computing for FOSS4G

    Implementation of ISO and OGC (INSPIRE) metadata standards – MEDARD (FOSS) metadata editor and Internet Geoinformation Metadata Platform (IPMGeo)
    Implementing INSPIRE with FOSS4G: a Success Story
    Implementing Open Source Tile Caching in a Large Scale US Army Project

    INSPIRE Geoportal a platform for INSPiRE services
    Integrating SEXTANTE and GRASS
    Interactive METEOSAT: Educational platform for meteorological applications entirely developed with FLOSS software

    International Collaboration on the OSGeo4W Package
    Introducing deegree 3 WPS
    Introducing OpenScales
    Introducing PostGIS WKT Raster: Seamless raster/vector operations in a spatial database

    Introduction of flood evacuation route search system?using QGIS,PostGIS,GRASS and PgRouting

    istSOS: Sensor Observation Service in Python
    License and Permission-based access to OGC Web Services with 52°North
    MapProxy -An accelerating proxy for web map services
    MapServer Project Status Report
    Metadata Reloaded – How to profit from INSPIRE
    Mobile Augmented Reality using FOSS
    Moving from Oracle/ArcGIS to PostGresql/PostGIS
    Natural Earth – Free World Base Map
    Neo4j Spatial - backing a GIS with a true graph database
    New functionalities in gvSIG Mobile 1.0
    OldMapsOnline.org: Open Source & Online Tools for Old Maps
    Open Environmental Services Infrastructure

    Open Government, Open Data, Open Architecture and Open Source Software GIS Policy for U.S. Army Installation Management: 2010

    Open source Geospatial Business Intelligence in action with GeoMondrian and SOLAPLayers!
    Open-source Earthquake and Hydrodynamic Modelling
    OpenAddresses - geocoded addresses worldwide free and open

    OpenLayers: SOS and INSPIRE
    OpenLayers' Future
    OpenStreetMap-in-a-Box - A Ready-Made Highly Configurable Map Server
    Operational use of the Orfeo Tool Box for the Venus Mission
    OSGeo:Open Source Projects and Communities
    OSSIM - advanced open source remote sensing

    Performance and statistical analysis of WMS servers
    Performance Considerations In OpenLayers Based Web Mapping
    PostGIS meets the third dimension
    PostGIS WKT Raster. An Open Source alternative to Oracle GeoRaster

    PostLBS – Universal WebAPI Platform for Visualizing Geospatial Analysis–Routing, Geocoding, Thematic Mapping and More!
    Printing in web mapping application: MapFish print module
    Proprietary to FOSS: MapServer as a key component in the map distribution infrastructure of the Norwegian SDI
    Protect your GIS
    Putting things together: Geonetwork opensource, OpenLayers, GeoExt and MapFish under the roof of Drupal CMS - Geoportal RO as an example
    Raster data support in GeoServer and GeoTools: recent achievements, unsolved issues and future developments
    Real-time position analysis during soccer matches
    Running long and complex processes with PostGIS
    S3XTANTE, a Java 3D GIS Framework
    Semantic search in OGC Catalog Services for the Web
    Semantic Web approach for thematic structuring of geographic objects

    Shortest path search for real road networks with pgRouting
    SOS vs. WFS – Coupling 52° North’s Sensor Observation Service and Geoserver‘s Web Feature Service

    SpatiaLite, the Shapefile of the future?
    Squeeze: Configuring MapServer and KML to Get The Most Out Of Google Earth

    State of Ingres geospatial 2010
    State of the art of FOSS4G for topology and network analysis
    The New Time Series Toolbox - Next Generation of Sensor Web and Time Series Processing

    The OGC and its participatory processes: OGCnetwork, open WG, regional Fora and the collaboration with OSGeo
    The State of PostGIS
    The World Meteorological Oganization Information System
    TileCache,GeowebCache and MapProxy - a technical and usability comparison
    TileSeeder; a new tile management tool
    Tips for the PostGIS Power User
    Using Open Source Software in GIS Training and Education

    Vertical Datums: Introduction and Software Review
    Web Map Printing with GeoExt
    What You Type Is What You See: Comparing two web-based open source approaches to display the results of spatial SQL queries
    Where's MapFish going?

    Why Schools must use FOSS4G
    WMS Inspector: a Firefox add-on with tools for working with Web Map Services
    ZOO Project: The powerful WPS Platform

    Dernière modification par n314 ; 26/10/2010 à 17h05.
    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  2. #437
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] Thèse, La modélisation géostatistique des milieux anthropisés


    Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (07/07/2006), Alain Tabbagh (Pr.)

    Chantal De Fouquet

    Que sait-on du niveau des pollutions dans les différents milieux, comme l'air des agglomérations, les sols de friches industrielles, les cours d'eau ou les nappes ? Le mémoire présente l'application de la géostatistique à la quantification de ces pollutions et à l'évaluation de l'incertitude associée. L'analyse exploratoire des données vise à caractériser la variabilité spatiale ou temporelle des concentrations, ainsi que leurs relations avec le milieu. Obtenus pour des sites particuliers, mais généralisables à des contextes analogues, les résultats empiriques aident à mieux comprendre la pollution et guident la modélisation. Les modèles classiques sont alors adaptés, ou de nouveaux sont développés, par exemple pour décrire les concentrations le long d'un réseau hydrographique. Pour des problèmes complexes, le recours aux simulations devient nécessaire. Les applications sont nombreuses : prise en compte d'informations semi-quantitatives pour améliorer la précision de l'estimation, cartographie d'un risque de dépassement de seuil, adaptation de l'échantillonnage, améliorations conceptuelles pour la réglementation environnementale. Divisé en quatre parties, le mémoire débute par une synthèse bibliographique, avec une revue des principales méthodes utilisées en « géostatistique environnementale ». La deuxième partie présente des exemples de modélisation de pollutions à l'échelle locale ou régionale, dans les sols, les cours d'eau, et l'air. La troisième partie traite des simulations : le modèle gaussien seuillé pour représenter les hétérogénéités des formations, ainsi que les variables liées par des équations aux dérivées partielles, avec l'application à un écoulement simplifié. Des perspectives de recherche sont proposées dans la dernière partie.

    Keywords: géostatistique environnementale – pollutions – simulations
    Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00536237/fr/

    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  3. #438
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] Thèse, Formalisation de la description d'un environnement naturel. Application à


    Université de Bretagne occidentale - Brest (08/10/2010), Christophe Claramunt (Dir.)

    Jean-Marie Le Yaouanc

    Les récents outils dédiés aux Sciences de l'Information Géographique s'attachent principalement à visualiser, analyser voire interpréter une information dite quantitative, c'est-à-dire issue de données cartographiques. Malgré une utilisation exponentielle voire quotidienne de ces systèmes, ces derniers ne correspondent pas à la manière dont un individu perçoit l'espace. Le mécanisme de perception spatiale est en effet dépendant de nos propres connaissances, du contexte ou de la tâche à réaliser. Il entraîne une représentation cognitive de l'environnement qui est caractérisée par une absence de formalisation des concepts manipulés. Cette représentation n'est pas une reproduction fidèle de la réalité, mais un assemblage d'objets aux formes et aux échelles exagérées qui est structuré par des relations spatiales approximatives. Ce travail est né du paradoxe suivant : comment peut-on utiliser des systèmes informatiques dont les fondements reposent sur des données quantitatives, alors que la perception de l'espace et son expression par le langage naturel sont par définition absentes de toute formalisation, et ainsi très éloignées de la précision métrique recherchée par les outils géo-informatiques actuels ? L'objectif de cette thèse consiste à associer une représentation cognitive issue de la perception d'un environnement naturel, aux données quantitatives provenant d'une base de données géographiques. Le scénario associé à cette approche s'attache à identifier les positions géographiques d'un individu à partir de la description de ses environs : un randonneur ou un pêcheur perdu ne disposant pas d'outil de géo-positionnement, décrit de manière spontanée son environnement à un interlocuteur qui s'appuie sur les propositions d'un système informatique pour le localiser. Une modélisation de la description linguistique puis de la scène environnementale perçue est proposée. Cette "carte conceptuelle" est contrainte par quatre espaces de proximité et deux à quatre cônes directionnels qui ordonnent et orientent les objets perçus par rapport à la position fixe de l'individu. Une telle représentation ne permet cependant pas de distinguer les entités saillantes, des entités ne favorisant pas le géo-positionnement de l'observateur. Nous avons donc proposé deux critères de saillance linguistique et spatiale fondés sur un algorithme de renforcement mutuel. Les positions géographiques possibles de l'individu sont alors calculées à partir de l'interprétation de la configuration spatiale fournie par la carte conceptuelle. Les zones de visibilité des objets perçus sont calculées puis les relations spatiales sont interprétées sous la forme de contraintes spatiales. Chaque nouvelle contrainte réduit au fur et à mesure l'espace solution, et le résultat exploitable pour lancer les opérations de recherche de l'individu est fourni par l'intersection des différentes régions.

    Keywords: Connaissances – Modèles Cognitifs – Saillance – Contraintes spatiales – Sciences de l'Information Géographique

    Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/inde...9036&version=3

    Localisation alternative: http://website.yaou.org/documents/le...hese-light.pdf

    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  4. #439
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] Article, La planification des trames vertes, du global au local : réalités et li


    Laure Cormier, Arnaud Bernard De Lajartre et Nathalie Carcaud

    Cybergeo : European Journal of Geography, Aménagement, Urbanisme, article 504

    La trame verte est devenue l’une des “stars” des lois Grenelle. Pourtant, la notion n’est pas nouvelle comme en témoigne la multiplicité des outils juridiques, parfois anciens, susceptibles de réglementer et de planifier les composantes d’une trame verte sur un espace donné (I). Cela étant, l’exemple local étudié, le territoire de l’agglomération Angers Loire métropole, témoigne de la difficulté à articuler cette diversité internationale et nationale d’outils à une réalité de terrain, entre autres formalisée par le PLU (Plan Local d’Urbanisme) (II). Ce passage du global au local permet de dégager quelques enseignements pour une meilleure prise en compte des trames vertes, mais aussi certaines interrogations, auxquelles seront probablement confrontés les futurs schémas régionaux de corridors écologiques du Grenelle (III).

    Source: http://cybergeo.revues.org/index23187.html

    Dernière modification par David ; 09/12/2010 à 09h33.
    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  5. #440
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] Thèse, La modélisation géostatistique de la variabilité spatiale et ses applicat


    Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (26/03/2004), Albert TARANTOLA, Institut de Physique du Globe de Paris (Pr.)

    J.P. Chilès

    La synthèse comporte trois parties. La première présente les modèles probabilistes développés en géostatistique pour décrire la variabilité de variables naturelles réparties dans l'espace, estimer leur valeur en dehors des points de mesure, construire des modèles numériques rendant compte de la variabilité spatiale, et caractériser l'incertitude des données et des modèles numériques. Elle couvre l'ensemble de la géostatistique qui s'est développée au long de la deuxième moitié du 20e siècle sous l'impulsion de Georges Matheron : analyse structurale (calcul et modélisation du variogramme), estimation linéaire (krigeage), modèles non stationnaires, méthodes multivariables, changement de support et méthodes non linéaires (krigeage disjonctif), simulations conditionnelles, effet d'échelle et problèmes inverses. Les différentes méthodes géostatistiques sont mises en perspective en présentant à la fois les aspects théoriques et pratiques. Des applications réelles sont présentées, comme une modélisation des formations géologiques pour le tunnel sous la Manche et la comparaison entre prédiction et réalité. La seconde partie présente les développements réalisés pour la modélisation stochastique des milieux fracturés, et principalement pour la modélisation de réseaux de fractures à partir d'observations en forage ou sur affleurement. Deux modèles très flexibles ont été développés à partir d'observations de sites réels, l'un pour les granites (disques aléatoires éventuellement en salves ou à densité régionalisée), l'autre pour des milieux sédimentaires stratifiés (modèle hiérarchique). Des méthodes d'identification des paramètres sont proposées, ainsi que des méthodes de simulation conditionnelle. Les effets d'échelle et le lien avec la modélisation des écoulements sont également abordés. La dernière partie est consacrée aux travaux en cours ou en projet : identification de lois marginales non stationnaires, statistiques multipoints et choix de modèles, modèles spatiotemporels, modélisation géologique 3D, données territoriales ou sur graphes, modèles génétiques stochastiques, assimilation de données, prise en compte d'essais hydrauliques dans la simulation de réseaux de fractures.

    Keywords: modélisation – géostatistique – variabilité

    Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00542319/fr/

    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  6. #441
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] Thèse, Géostatistique et assimilation séquentielle de données


    Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (25/05/2004), Ghislain de MARSILY (Pr.)

    Hans Wackernagel

    La géostatistique spatio-temporelle traditionnelle n'est pas en mesure de décrire adéquatement la dynamique, en général fortement non-linéaire, de processus spatio-temporels multivariables. Pour cela des modèles de transport physico-chimiques sont en général bien mieux adaptés. Cependant, étant donné que ces derniers ne maîtrisent pas totalement la complexité des processus qu'ils cherchent à décrire, soit parce qu'ils sont basés sur des hypothèses simplificatrices, soit parce que l'information servant à établir les conditions initiales et aux limites est imparfaite, il est opportun d'introduire des techniques statistiques servant à les guider pour assimiler un flot de mesures émanant de capteurs automatiques. Des projets récents au Centre de Géostatistique de l'Ecole des Mines de Paris ont permis d'explorer l'application de ces techniques dans le domaine de l'océanographie et en pollution de l'air. Il s'est très vite avéré que la géostatistique offrait des concepts et des approches qui pouvaient contribuer à enrichir les techniques d'Assimilation Séquentielle de Données. La thèse de Laurent Bertino et des publications ultérieures ont permis de développer cette thématique porteuse, dont la présente synthèse établit un compte-rendu.

    Keywords: géostatistique – assimilation de données

    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  7. #442
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] Thèse, Développement d'une approche SIG pour l'intégration de données Terre/Mer


    IRENAV - Institut de Recherche de l'Ecole Navale (EA 3634)

    Ariane Mascret

    Le domaine maritime littoral constitue un milieu fragile, placé à l'interface Terre/Mer où s'exercent de nombreuses pressions issues des milieux terrestres, maritimes et atmosphériques. Les approches globales de Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC) ont pour but de pallier les lacunes des politiques précédentes au niveau des interactions simultanées des différents acteurs du littoral. Cette approche requiert un Modèle Numérique de Terrain (MNT) littoral continu ainsi que des données maritimes et terrestres cohérentes entre elles. En raison d'acquisitions ou de productions différentes pour les MNT terrestres et maritimes, l'ensemble du relief n'est pas traité de manière ni homogène ni continue. De plus les techniques d'intégration des MNT actuelles entraînent des lissages des reliefs, voire la perte des éléments caractéristiques. Des outils et une nouvelle méthodologie d'intégration de MNT ont donc été définis. Les outils utilisent la distance de Fréchet pour calculer une distance maximale d'écartement entre les points homologues de deux lignes. La valeur de cette distance donne une mesure de ressemblance de forme qui sert de base à leur appariement ultérieur. La méthodologie de fusion proposée dans cette thèse se veut générique tout en s'appuyant sur les lignes caractéristiques spécifiques du paysage. Elle effectue un enchaînement de traitements répartis en trois étapes majeures : 1) transformations cartographiques et analyse des zones de recouvrement ; 2) segmentation et extraction de lignes caractéristiques ; 3) appariement et fusion à l'aide de déformations élastiques. Ces outils d'intégration ont été testés sur des données réelles en 2D pour la comparaison du trait de côte, puis validés sur des MNT simulés 3D.

    Keywords: Modèle numérique de terrain (MNT)intégration terre/mer de MNTgéomorphologie littorale déformation élastiqueSystèmes d'Information Géographique (SIG)distance de Fréchet appariementfusion de données

    Source: http://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00542500/fr/


    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  8. #443
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] Article, Philcarto : histoire de vie d’un logiciel de cartographie


    Philippe Waniez

    Cybergeo : European Journal of Geography, Cartographie, Imagerie, SIG, article 497

    Philcarto est un logiciel de cartographie des données statistiques, largement utilisé en sciences sociales. Deux autres logiciels, Phildigit et ShapeSelect assurent la numérisation des fonds de carte et l’utilisation, avec Philcarto, de couvertures cartographiques venant des systèmes d’information géographique Mapinfo et ArcGis. Le développement de ce trio de logiciels s’est déroulé sur une quinzaine d’années. Cet article présente et discute les choix successifs, revers et réussites qui ont permis d’aboutir à un produit stable, didactique et correct sur le plan scientifique. La présentation du contexte historique permet de justifier l’effort initial. On montre ensuite combien il est important que le chercheur ne se laisse pas supplanter par l’ingénierie. La présentation succincte des fonctionnalités proposées par ces trois logiciels gratuits débouche sur l’appréciation d’avantages comparatifs avec des produits payants. Le quatrième chapitre explicite et justifie les choix techniques : systèmes d’exploitation, interface utilisateur, format des fonds de cartes, sélection des méthodes de traitement statistique (analyse multivariée et analyse exploratoire). Vient alors la question de la diffusion des programmes : mode de diffusion (sur internet) et public effectif (dans l’enseignement supérieur, la recherche et d’autres milieux professionnels). Enfin, une série de recommandations portent sur différents aspects du développement des logiciels scientifiques : code source, documentation, amélioration de la culture informatique des géographes, évaluation scientifique, financement et promotion.

    Source: http://cybergeo.revues.org/index23076.html#tocto2n18


    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  9. #444
    Admin' Annuaire Supporter(rice)

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Toulouse
    Emploi
    Enseignant-Chercheur en géomatique
    Organisme
    Université de Toulouse-2 Jean Jaurès
    Âge
    45
    Messages
    4 192

    Mes réseaux sociaux

    Follow L.Jégou On Twitter Add L.Jégou on Google+
    Add L.Jégou on Linkedin Follow L.Jégou on Flickr

    Par défaut

    Les actes de la conférence Sageo'10 sont disponibles en téléchargement (en bas de la page) :

    http://sageo10.univ-toulouse.fr
    The larger the island of knowledge, the longer the shoreline of wonder. Ralph W. Sockman

  10. #445
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] Thèse, ÉBOULIS MOBILES ET MARQUEURS BIOGÉOGRAPHIQUES : LE CAS DE LA HAUTE MONTAG

    ÉBOULIS MOBILES ET MARQUEURS BIOGÉOGRAPHIQUES : LE CAS DE LA HAUTE MONTAGNE DES PYRÉNÉES ORIENTALES


    Université de Perpignan (18/11/2010), Marc Calvet (Dir.)

    Stéphanie Huc

    Cette étude a pour objectif la compréhension du fonctionnement des géosystèmes d'éboulisation présents dans l'espace supraforestier de la haute montagne des Pyrénées orientales. Quel est le degré d'activité actuel de ces versants d'éboulisation et comment évoluent-ils ? Quelles relations existe-t-il entre les espèces végétales lithophiles qui les colonisent et les dynamiques morphogéniques ? La haute montagne oriento-pyrénéenne se prête bien à ce type de recherche en raison de l'omniprésence des versants dans un contexte morphologique propice à l'éboulisation, de la présence de plantes adaptées aux mouvements des éboulis et des nombreuses études anciennement réalisées dans des disciplines variées. Ce travail de recherche est organisé en quatre axes complémentaires afin de répondre au mieux aux questions précédemment posées. Le premier concerne la géographie des éboulis. Les outils cartographiques et statistiques permettent de mieux comprendre la répartition spatiale de ces versants et de les caractériser. Le deuxième axe traite de l'ambiance climatique d'altitude. Les données climatiques locales et celles recueillies grâce à des enregistreurs de températures mettent en évidence le rôle joué par les paramètres thermiques sur l'efficacité de la gélifraction dans les parois et chicots rocheux, et sur le transit des débris. Le troisième vise à quantifier les dynamiques saisonnières sur les talus d'éboulis et à expliquer les déplacements de matériaux grâce aux paramètres lithologiques, topographiques, climatiques et biologiques. Le fonctionnement global du géosystème prenant en compte les systèmes amont (parois rocheuses et chicots rocheux) et aval (glaciers rocheux, pelouses...) est traité d'une manière plus sommaire que celui des talus d'éboulis. Enfin, le dernier axe concerne l'étude phytogéomorphologique. Les espèces végétales lithophiles sont utilisées à la fois comme outils de mesure des déplacements des matériaux en sub-surface et comme marqueurs de morphodynamiques particulières sur les éboulis.

    keywords: Pyrénées – géosystème d'éboulisation – dynamiques morphogéniques – quantification – paramètres thermiques – phytogéomorphologie – lithophytes

    Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00545442/fr/

    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  11. #446
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] Article, Cartes et paysages : tenter la médiation au XVIIIe siècle


    Les Carnets du paysage 20 (2010) 12-29

    Nicolas Verdier

    L'usage de la carte ou du plan pour représenter le monde qui nous environne est aujourd'hui une méthodologie placée du côté des évidences. La multiplication des cartes et plans dans la presse nationale en fournit l'illustration, même si l'essor actuel des GPS offre peut-être les signes d'une remise en cause de cet état de fait. Cette évolution récente sous-entend une historicité du rapport à la carte ; historicité d'autant plus complexe qu'elle doit être articulée à celle du concept de paysage. Pour tenter d'appréhender ces processus, nous nous concentrerons sur le moment des premières mise en carte du paysage et sur la difficulté qu'il y a à rendre un paysage encore principalement pensé comme une vue horizontale, voire aérienne, dans la carte pour laquelle s'impose la projection zénithale. Ce moment, ici principalement le XVIIIe siècle, est celui de la production de représentations composites qui donnent à voir les difficultés de ce passage que les normalisations des premières années du XIXe siècle aplaniront en partie.

    Keywords: Carte – plan-terrier – normalisation – projection – optique – précision – vrai – Lespinasse

    Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00545961/fr/

    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  12. #447
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [EN] Article, Mapping soil water holding capacity over large areas to predict the pot


    Geoderma Article Accepted (2010) 42 p.

    Christian Piedallu
    Jean-Claude Guégout
    Ary Bruand
    Ingrid Seynave

    Ecological studies need environmental descriptors to establish the response of species or communities to ecological conditions. Soil water resource is an important factor but is poorly used by plant ecologists because of the lack of accessible data. We explore whether a large number of plots with basic soil information collected within the framework of forest inventories allows the soil water holding capacity (SWHC) to be mapped with enough accuracy to predict tree species growth over large areas. We first compared the performance of available pedotransfer functions (PTFs) and showed significant differences in the prediction quality of SWHC between the PTFs selected. We also showed that the most efficient class PTFs and continuous PTFs compared had similar performance, but there was a significant reduction in efficiency when they were applied to soils different from those used to calibrate them. With a root mean squared error (RMSE) of 0.046 cm3 cm-3 (n = 227 horizons), we selected the Al Majou class PTFs to predict the SWHC in the soil horizons described in every plot, thus allowing 84% of SWHC variance to be explained in soils free of stone (n = 63 plots). Then, we estimated the soil water holding capacity by integrating the stone content collected at the soil pit scale (SWHC') and both the stone content at the soil pit scale and rock outcrop at the plot scale (SWHC”) for the 100.307 forest plots recorded in France within the framework of forest inventories. The SWHC” values were interpolated by kriging to produce a map with 1 km² cell size, with a wider resolution leading to a decrease in map accuracy. The SWHC” given by the map ranged from 0 to 148 mm for a soil down to 1 m depth. The RMSE between map values and plot estimates was 33.9 mm, the best predictions being recorded for soils developed on marl, clay, and hollow silicate rocks, and in flat areas. Finally, the ability of SWHC' and SWHC” to predict Ecological studies need environmental descriptors to establish the response of species or communities to ecological conditions. Soil water resource is an important factor but is poorly used by plant ecologists because of the lack of accessible data. We explore whether a large number of plots with basic soil information collected within the framework of forest inventories allows the soil water holding capacity (SWHC) to be mapped with enough accuracy to predict tree species growth over large areas. We first compared the performance of available pedotransfer functions (PTFs) and showed significant differences in the prediction quality of SWHC between the PTFs selected. We also showed that the most efficient class PTFs and continuous PTFs compared had similar performance, but there was a significant reduction in efficiency when they were applied to soils different from those used to calibrate them. With a root mean squared error (RMSE) of 0.046 cm3 cm-3 (n = 227 horizons), we selected the Al Majou class PTFs to predict the SWHC in the soil horizons described in every plot, thus allowing 84% of SWHC variance to be explained in soils free of stone (n = 63 plots). Then, we estimated the soil water holding capacity by integrating the stone content collected at the soil pit scale (SWHC') and both the stone content at the soil pit scale and rock outcrop at the plot scale (SWHC”) for the 100.307 forest plots recorded in France within the framework of forest inventories. The SWHC” values were interpolated by kriging to produce a map with 1 km² cell size, with a wider resolution leading to a decrease in map accuracy. The SWHC” given by the map ranged from 0 to 148 mm for a soil down to 1 m depth. The RMSE between map values and plot estimates was 33.9 mm, the best predictions being recorded for soils developed on marl, clay, and hollow silicate rocks, and in flat areas. Finally, the ability of SWHC' and SWHC” to predict height growth for Fagus sylvatica, Picea abies and Quercus petraea is discussed. We show a much better predictive ability for SWHC” compared to SWHC'. The values of SWHC” extracted from the map were significantly related to tree height growth. They explained 10.7% of the height growth index variance for Fagus sylvatica (n = 866), 14.1% for Quercus petraea (n = 877) and 10.3% for Picea abies (n = 2067). The proportions of variance accounted by SWHC” were close to those recorded with SWHC” values estimated from the plots (11.5, 11.7, and 18.6% for Fagus sylvatica, Quercus petraea and Picea abies, respectively). We conclude that SWHC” can be mapped using basic soil parameters collected from plots, the predictive ability of the map and of data derived from the plot being close. Thus, the map could be used just as well for small areas as for large areas, directly or indirectly through water balance indices, to predict forest growth and thus production, today or in the future, in the context of an increasing drought period linked to a global change of climatic conditions.

    Keywords: Digital soil mapping – Soil water holding capacity water balance – GIS – Site index – Vegetation modelling

    Source: http://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-00531263/fr/

    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  13. #448
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] La qualité des données géographiques


    CERTU, décembre 2010

    Le développement considérable de l'information géographique, que ce soit dans un contexte professionnel ou pour une utilisation « grand public », nous oblige à reconsidérer de plus en plus sérieusement le problème de la qualité des données dont l'impact a une influence directe sur la fiabilité des analyses spatiales produites et des décisions qui en découlent.
    Ce rapport introduit la notion de qualité des données géographiques et présente succinctement les différentes normes internationales qui sont aujourd'hui les seuls outils disponibles pour mesurer et diffuser la qualité des bases de données géographiques. La complexité de ses outils réservés à un monde d'experts est inadaptée pour la plupart des utilisateurs. Il dresse un bilan des dysfonctionnements constatés relatifs à la difficulté à mesurer et à communiquer les informations de qualité qui doivent impérativement accompagner toute donnée.
    La notion de responsabilité et les risques encourus de mauvaise utilisation de données mal renseignées sont incompatibles avec le développement de l'information géographique tant au niveau professionnel que du grand public.
    L'objectif principal de ce rapport est d'alerter la communauté géomatique afin d'initier un débat autour de cette problématique dans le but de trouver, ensemble, des solutions techniques et juridiques mieux adaptées.

    ISRN : Certu/RE--10-14--FR
    ISSN : 1263-2570

    Source: http://www.certu.fr/catalogue/produc...71&language=fr


    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  14. #449
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] Thèse, Analyse et exploitation des données de LIDAR aéroportés pour la caractéri


    Thèse EPFL, no 4283 (2009). Dir.: François Golay.

    Gilles Gachet

    Les écosystèmes forestiers présentent des structures variées et en perpétuelle évolution. La connaissance et la description fidèle de ces milieux constituent donc un réel défi. Les méthodes actuelles d'investigation et d'étude du couvert forestier sont généralement laborieuses et parfois difficilement reproductibles si elles reposent sur les compétences d'un petit nombre de personnes. De plus, elles se limitent couramment à une information à deux dimensions dérivées de l'image aérienne ou de levés terrestres. Dans un tel contexte, les modèles altimétriques LiDAR ouvrent la porte au développement de méthodes originales, susceptibles d'apporter un nouvel éclairage, ainsi que des solutions inédites pour améliorer ou faciliter la description et l'étude des forêts.
    En pratique, le gestionnaire des forêts doit assurer des tâches de sylviculture, souvent expérimentales, avec des missions d'entretien et d'exploitation de la forêt, ainsi que des tâches liées à l'aménagement, portées essentiellement par l'observation et le recensement. C'est précisément dans cette seconde catégorie que la technologie LiDAR est à même d'apporter des solutions novatrices, en permettant la collecte d'informations précises et fiables sur les objets qui se détachent de la surface du sol. Les outils d'analyse spatiale permettent ensuite d'élaborer des indicateurs ou des documents cartographiques, pertinents pour fixer les objectifs de la gestion forestière, planifier des mesures à prendre pour atteindre ces objectifs ou encore contrôler des résultats obtenus.
    L'objectif principal de cette thèse consiste à élaborer des méthodes de valorisation de la technologie LiDAR pour la pratique forestière. Dans un premier temps, les recherches portent spécifiquement sur l'analyse des caractéristiques de base d'un couvert forestier. Il s'agit concrètement d'étudier le potentiel des modèles altimétriques LiDAR pour estimer la localisation et la hauteur des arbres individuels et des peuplements. Dans un second temps, des problématiques plus proches des tâches de gestion sont abordées. Elles concernent spécifiquement l'analyse de la structure horizontale et verticale du boisé, la quantification du matériel sur pied et l'identification des changements significatifs entre deux situations successives sur un même site.
    Cette étude s'intéresse à dériver, pour différentes problématiques, des indicateurs synthétiques et normalisés qui puissent répondre aux préoccupations du forestier en apportant une information en mesure d'améliorer la connaissance et la caractérisation des milieux boisés. Une participation plus ou moins active de l'expert est requise pour la paramétrisation des opérations et l'interprétation judicieuse des indicateurs. Ces derniers permettent alors de gagner du temps en favorisant des interventions sur le terrain plus ciblées et plus poussées, sachant que l'investigation par la connaissance plus subjective, mais bien plus riche, du forestier reste nécessaire.
    Si les thèmes abordés, ainsi que les développements présentés, reposent sur des problématiques forestières courantes et de nature universelle, ils sont présentés dans un contexte fortement imprégné de la pratique forestière suisse. Les nouveaux apports de la technologie LiDAR, autant que ses limites, sont au coeur de la réflexion.


    ENG: LiDAR ; airborne laser scanning ; digital height model ; tree identification ; tree height ; forest structure ; forest types ; forest monitoring ; mapping
    FRE: LiDAR ; levé laser aéroporté ; modèle numérique de hauteur ; identification des arbres ; hauteur d'arbre ; structure forestière ; peuplements forestiers ; suivi forestier ; cartographie


    Source: http://library.epfl.ch/theses/?nr=4283



    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

  15. #450
    Biblioman
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Âge
    34
    Messages
    3 281

    Par défaut [FR] Thèse, Cartographie des écosystèmes et paramètres biophysiques satellitaires pou


    Université Paul Sabatier - Toulouse III (10/11/2010), Jean-Louis Roujean (Dir.)

    Armel Kaptue

    Dans le contexte des changements climatiques, l'objectif du travail effectué est de caractériser l'hétérogénéité du continent africain afin de mieux comprendre et quantifier les processus de surface agissant sur les flux hydriques. Ce travail s'inscrit dans le cadre de la mise à jour de la base de données ECOCLIMAP-I constituée d'une carte d'occupation des sols et des cartes de paramètres biophysiques. Pour cela, on s'appuie sur des données de télédétection acquises par les capteurs de dernière génération MODIS et SPOT/VEGETATION entre 2000 et 2007. Dans un premier temps, deux techniques de classification ont été développées afin de cartographier les différents écosystèmes. L'une, supervisée, a été conduite dans le contexte du programme AMMA afin de discriminer les écosystèmes sur la région ouest-africaine en combinant l'information complémentaire contenue dans les cartes d'occupation du sol GLC2000 et ECOCLIMAP-I par analyse supervisée de l'indice foliaire (LAI) MODIS. L'autre, non supervisée et hybride, utilise les principes de regroupement hiérarchique et dynamique de manière automatique en combinant l'usage du classificateur k-NN et celui de la transformée de Fourier Discrète sur la base des données d'indice de végétation normalisé (NDVI) SPOT/VEGETATION pour identifier les écosystèmes africains. Dans un deuxième temps, des méthodes d'estimation des paramètres biophysiques tels que l'albédo, la fraction de végétation, l'indice foliaire ont été développées et/ou appliquées sur le continent. Une approche statistique permet de déterminer la contribution du sol nu et de la végétation à la constitution de l'albédo de surface comme tel que cela est requis dans les modèles de surface. La méthode a d'abord été appliquée sur la région ouest-africaine et sa robustesse a été prouvée lors de son application à l'intégralité du continent africain. Ces conditions de surface ont ensuite été implémentées dans le modèle de surface ISBA pour reproduire les processus de surface. La sensibilité d'ISBA au forçage physiographique a été étudiée en analysant deux simulations avec le même forçage atmosphérique sur la région ouest-africaine : l'une en utilisant la classification ECOCLIMAP-I et l'autre en utilisant la nouvelle paramétrisation de la surface développée sur la région ouest-africaine. Les flux de chaleur latente et sensible sont principalement pilotés par la fraction de végétation. Le modèle ISBA peut être utilisé pour prédire l'impact d'un changement d'occupation du sol et par conséquent des actions anthropiques sur le bilan hydrique.

    Keywords: Classification – écosystèmes – Afrique indice folaire – albédo du sol nu – albédo de la végétation – fraction de végétation – cycle hydrologique – bilan énergétique – télédétection spatiale – MODIS – SPOT/VEGETATION

    Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00547510/fr/

    Home is where the .arc is...
    Propos sous license Beerware !!!

 

 
Page 30 sur 40 PremièrePremière ... 202829303132 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [ArcGIS 9.x] Outils copy parallele
    Par franze dans le forum Assistance Technique
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/07/2010, 10h02
  2. [MapInfo 7.x] Création ligne parallèle
    Par Elminster dans le forum Assistance Technique
    Réponses: 13
    Dernier message: 23/03/2010, 08h31
  3. [Python] A chacun son module : au tour de Geoserver
    Par gene dans le forum Ressources
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/02/2010, 16h50
  4. [MapInfo 8.x] Copie parallèle d'une polyligne
    Par Bérangère dans le forum Assistance Technique
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/05/2006, 11h26

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •