PDA

Voir la version complète : [Methodologie] Analyse statistique raster par raster



qlemouland
14/11/2008, 18h57
Bonjour,

J'ai un raster X de présence absence de structures comportant 2 modalités (0-1).

J'ai d'autres raster (Ys) indiquant la répartition d'espèces végétales codées soit en présence absence (0 ou 1), soit en recouvrement (0 à 100%).

Je veux montrer que X a une inflence sur Ys (que la présence de structures a une influence sur la répartition des espèces végétales).

D'un point de vue statistique, je compare la fréquence des espèces entre zones sans structures et zones avec structures par des tests de fisher exact.
Je compare les recouvrements des espèces entre zones sans structures et zones avec structures par des test de permutations.

Malheureusement, je traite des données spatiales. J'ai donc une autocorrélation spatiale positive que ce soit pour les structures ou pour les espèces.

Je me pose donc des questions sur la validité des p-values issues de mes tests. En effet, deux pixels adjacents ont souvent le même comportement que ce soit au niveau structures ou espèces. J'ai donc en quelque sorte un phénomènes de doublons augmentant mon nombre de dll ce qui a je pense tendance à diminuer mes p-values plus que de raison!

Savez-vous comment intégrer ces phénomènes d'autocorrélation spatiale dans ce genre de tests (comparaisons de fréquences et comparaisons de moyennes)

Merci d'avance,

Tino

n314
17/11/2008, 10h08
hello,
Et oulà...
faut s'accrocher pour une lecture le lundi matin... C'est une bonne question, merci d' l'avoir posée... Et je suis incapable de répondre, là, comme çà...
As tu tenté une recherche sur les publis ? Si oui et sans résultats, je tenterai une ré-ouverture de bouquins ennuyeux avec pleins de formules dedans...!

qlemouland
17/11/2008, 10h59
Bonjour Pi,


As tu tenté une recherche sur les publis ?Oui et c'est bien le problème, l'autocorrélation spatiale semble être prise en compte comme outil d'analyse d'un raster unique et rarement comme facteur de pondération dans des analyses entre rasters.

J'ai bien vu quelques publis où cela semble intégré lors de corrélations ou dans des analyses multivariées (mais c'est du chinois pour moi: je ne suis pas statistitien) mais je n'ai pas trouvé d'équivalent pour ce genre de tests (comparaisons de fréquences et comparaisons de moyennes).
http://www.jstor.org/pss/2532625
http://archive.numdam.org/ARCHIVE/RSA/RSA_1997__45_3/RSA_1997__45_3_25_0/RSA_1997__45_3_25_0.pdf
http://archive.numdam.org/ARCHIVE/RSA/RSA_1982__30_1/RSA_1982__30_1_41_0/RSA_1982__30_1_41_0.pdf

J'ai pensé à des permutations semi-aléatoires (intégrant le degré d'autocorrélation spatiale) mais ce n'est qu'une idée, et comment la mettre en oeuvre?

Bref, si je fais appel au forum, c'est parce que c'est le flou artistique. Pourtant, quoi de plus simple comme questionnement en analyse spatiale que d'analyser une couche par une autre codée en 2 modalité?

Merci d'avance,


Tino

n314
17/11/2008, 11h50
J'ai un raster X de présence absence de structures comportant 2 modalités (0-1).

Qu'est ce que ce raster ? Quelle est la définition de tes structures ?



J'ai d'autres raster (Ys) indiquant la répartition d'espèces végétales codées soit en présence absence (0 ou 1), soit en recouvrement (0 à 100%).

Qui d'un cortège floristique ? Des interdépendances entres espèces ? Est-ce pris en compte ?


Le problème quasi inverse est courant: quels sont les facteurs permettant de déterminer la niche écologique d'une espèce?
à partir de la présence-absence (régression logistique) ou de son abondance (régression linéaire multiple) d'une espèce et d'un pack de facteurs, l'analyse est courante...

Dans ton cas, il s'agit plutôt de savoir si ce facteur unique à une importance dans la distribution de chaque espèce d'une liste...

A essayer: map comparison kit et ses publications associés, permettant de déterminer la ressemblance entre deux cartes, qui, dans ton cas avec une typologie à deux postes, eput faire avancer le schmilblick
Qui d'un coefficient de corrélation tout bête sinon ?

qlemouland
17/11/2008, 12h08
Qu'est ce que ce raster ? Quelle est la définition de tes structures ? en fait, ce sont des structures archéologiques détectée soit en microtopographie (site 1) soit par fouille systématique de relevés de végétation (site 2)

Qui d'un cortège floristique ? Des interdépendances entres espèces ? Est-ce pris en compte ???? qu'entend-tu par là?

Dans ton cas, il s'agit plutôt de savoir si ce facteur unique à une importance dans la distribution de chaque espèce d'une liste...gagné: je veux voir si la présence de structures archéologiques se perçoit dans la nature de la végétation.
Le problème: je prends aussi en compte:
-la physico-chime des sols
-l'autécologie des espèces
-la typologie des structures
moralité: un vrai ****** statistique avec du spatial intégré la dedans.

Le problème quasi inverse est courant: quels sont les facteurs permettant de déterminer la niche écologique d'une espèce?
à partir de la présence-absence (régression logistique) ou de son abondance (régression linéaire multiple) d'une espèce et d'un pack de facteurs, l'analyse est courante...oui, j'ai pensé au concept de niche: mais niche des sites archéo en fonction de l'écologie des espèces ou de la pédochimie...

concernant map comparison kit, j'y ai jeté un oeil... malheureusement, si cela à l'air efficace en validation de modèles (comparaisons des différentes sorties de modèles avec observations)... je doute fort que je puisse l'employer dans mon cas... en tout cas je note dans un coin pour plus tard pourquoi pas?

Concernant un coeff de corrélation, par contre, je ne voit pas: lui aussi est sensible à l'autocorrélation... et avec mes données binaires coté archéo et continues coté végét???

Tino

PS: voila en gros la structure de mes données:
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=3&u=13081260
si tu veux une idée plus précise, je peux t'envoyer en pdf un aperçu des cartes...