PDA

Voir la version complète : [Bibliographie] En parallèle des SIG, selon les métiers de chacun



Page : [1] 2

n314
19/02/2007, 10h44
Bonjour,

Je me permets de créer ce post afin de rassembler les liens biblios (texte accessible en intégral) connexes au monde du sig pouvant être utile selon le métier de chacun....

Cordialement,
n314

En commençant par proposer un cadre:
*Titre du post = [[langue, genre EN, FR]] [type de document: thèse=TH, publication=PUB, rapport de fin d'étude=RFE, HDR, ...] de [Auteur = prénom nom] [Titre] [année]
*Corps de post = Titre, résumé, mots clés
*fin de post = citation et lien web
*et éventuellement citation pré-formatée pour import au format bibtex (http://en.wikipedia.org/wiki/BibTeX)

et rappeler quelques posts existants...

_[Liens] Intégrateur de publications (en anglais) (http://www.forumsig.org/showthread.php?t=10937)
Enorme base de données d'actes et publis (en anglais, désolé) MAIS en texte intégral et accès libre...
http://www.ath.aegean.gr/srcosmos/Default.aspx

_[Liens] Docs de The Center for Spatially Integrated Social Science (anglais) (http://www.forumsig.org/showthread.php?t=10936)
Tout plein de liens, ocurs et tutos sur http://www.csiss.org/

_[Ressources] Annales de géographie (http://www.forumsig.org/showthread.php?t=9232)

162 numéros, 3370 contributions (1892 -1928) Depuis plus d’un siècle, les Annales de géographie accueillent les travaux des plus grands géographes français et étrangers et témoignent des évolutions et des découvertes de la géographie.
http://www.persee.fr/listIssues.do?key=geo

_[Bibliographie] Les cours du MIT disponibles gratuitement (http://www.forumsig.org/showthread.php?t=10616)

_ [Annuaire] Recherche en géographie et SIG (http://www.forumsig.org/showthread.php?t=1304)

_ [Annuaire] Où trouver des données forestières (et environnementales) ? (http://www.forumsig.org/showthread.php?t=8549)

n314
20/02/2007, 15h35
Normes et valeurs en aménagement-urbanisme, limites de la rationalité et nécessité de prise en compte du multi-niveaux (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/12/80/31/PDF/HDR_DENIS_MARTOUZET_.pdf&docid=128031)

http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif Denis Martouzet (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=cfbd76f8d04f88d81b4b430dd4603dce&v_0=Martouzet&v_1=Denis)

http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif Le document est composé de quatre parties. La première relate le parcours personnel de recherche, sur le plan institutionnel et sur celui des thèmes abordés et des travaux effectués. Cependant, plus important que cette simple présentation, est l'exposé du parcours intellectuel en montrant tout d'abord l'importance de la complémentarité entre une recherche en aménagement-urbanisme et une recherche sur l'aménagement-urbanisme. Cela permet par la suite d'approfondir la notion d'interdisciplinarité en aménagement-urbanisme. Alors qu'elle est généralement seulement évoquée ou invoquée, elle nous apparaît comme devant être raisonnée, large et critique. De même, nous expliciterons le parcours méthodologique qui a consisté à partir du choix d'une conception de l'aménagement-urbanisme comme étant essentiellement technique pour arriver ensuite à une conception plus politique de cette pratique.
La deuxième partie entre dans le vif du sujet des valeurs en aménagement-urbanisme, en clarifiant la problématique, en fournissant les définitions nécessaires ainsi que les différents courants de l'aménagement-urbanisme pour montrer la plurivocité des termes utilisés. Au-delà de la terminologie, ces courants reposent sur des fondements idéologiques différents et la situation actuelle apparaît comme un mixte entre ces différents courants et des pratiques qui ne réfèrent à aucun d'entre eux. Un certain pragmatisme ne permet plus au concepteur et/ou au décideur de mouler son projet dans l'idéologie contenue dans les textes d'un théoricien ou dans un courant, quels qu'ils soient. Etre aménageur-urbaniste, c'est être l'utilisateur d'un certain nombre de pratiques, de savoir-faire et de connaissances, mais aussi le vecteur de croyances, plus ou moins fondées, plus ou moins vraies mais absolument nécessaires pour travailler l'espace, concevoir un projet, répondre à une commande. Cet ensemble de croyances qui incluent des valeurs amène la question d'un éventuel déterminisme des valeurs chez l'aménageur-urbaniste, déterminisme non absolu.
Avant d'analyser certaines d'entre elles, il est nécessaire de faire un détour concernant l'apparition des valeurs, non en tant que telles, mais en tant que question : qu'est-ce qui fait que, actuellement, les valeurs, qui ont toujours existé, posent question ? La disparition progressive ou la relativisation du paradigme rationaliste, exposé en général et dans ses applications à l'aménagement-urbanisme, fournit un élément d'explication de l'apparition de nouvelles formes de pratiques qui mettent en avant d'autres valeurs que celles qui tournent autour des notions de rationalité, de déduction, de cohérence. Ainsi, une double approche théorique et historique de l'aménagement-urbanisme, comme pratique identifiable dans l'histoire et comme mise en œuvre d'un paradigme puis des conséquences de la relativisation de celui-ci, est menée.
Les valeurs qui nous paraissent les plus mobilisées dans la pratique de l'aménageur-urbaniste fonctionnent comme des couples fin-moyen : l'équité comme mise en œuvre sur le plan spatial, par la transformation de l'espace, de la justice sociale forme, avec celle-ci, le premier couple. Le second est celui composé de la mixité et de la solidarité. La première permet-elle la seconde ? De quelle manière ? La référence à la loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbains est évidente et inévitable. Le troisième couple lie cohérence spatiale et cohésion sociale. Quelles sont les relations entre ces deux notions ? Laquelle détermine l'autre ? Enfin, une valeur permet de donner une certaine cohérence à ces trois couples dont les contradictions internes sont mises en évidence. Il s'agit de l'intérêt général. On peut, lui aussi, l'analyser dans un couple, non de type fin/moyen, mais d'opposition entre intérêt particulier et intérêt général. Cependant, il sera plutôt analysé en termes de mise en cohérence, éventuellement arbitraire, entre les couples précédents.

keyword(s) : urbanisme – aménagement – norme – valeur

Source
(http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00128031/en/)

n314
21/02/2007, 13h14
CONSTRUCTIONS ET DYNAMIQUES DES ESPACES ET DES TERRASSES AGRO-PASTORAUX EN ZONE INTERMEDIAIRE DES PYRENEES DU NEOLITHIQUE A NOS JOURS (CERDAGNE, PAYS BASQUE ET PAYS DE SAULT) (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/13/21/05/PDF/theseBALmcl.pdf&docid=132105)

Marie-Claude Bal (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=a60e2a56b4333c22dc55f3ff00f96a21&v_0=Bal&v_1=Marie-Claude)

Cette thèse a pour objectif de faire le lien entre les dynamiques de végétation et les pratiques agro-sylvo-pastorales dans les Pyrénées sur la longue durée (du Néolithique à nos jours). La discipline choisie est la pédoanthracologie qui permet de réaliser des modèles de reconstitution de la végétation ligneuse incendiée à partir de charbons de bois enfouis dans les sols. Les zones intermédiaires de montagne ont été privilégiées dans ce travail puisqu'elles représentent le lieu de chevauchement de plusieurs activités anthropiques telles que le pastoralisme, l'agriculture et le charbonnage.
Pour la première fois la pédoanthracologie est appliquée à la chaîne pyrénéenne : en contexte « hors site » pour la montagne Basque (Pyrénées Atlantiques), le Pays de Sault (Ariège) et le Luchonnais (Haute-Garonne), et en contexte géoarchéologique pour la montagne Cerdane (Pyrénées Orientales).
La confrontation avec les données palynologiques, archéologiques et historiques dans le cadre de Programmes Collectifs de Recherches confirme la validité de la démarche pédoanthracologique et permet d'affiner la connaissance des évolutions de la végétation depuis 6000 ans. A une autre échelle de temps, la fiabilité des résultats est mise en avant par la comparaison des données anthracologiques avec les sources historiques de la Réformation du XVIIe siècle.
La réalisation d'un protocole de prélèvement des charbons, adapté aux structures géoarchéologiques complexes que sont les terrasses de culture, montre l'intérêt de l'étude des charbons de bois pour donner une première estimation chronologique concernant les paléovégétations par rapport à la construction de terrasses depuis au moins l'Age du Bronze.

keyword(s) : histoire de l'environnement – biogéographie – pédoanthracologie – agro-sylvo-pastoralisme – terrasses de culture – défrichements – feu – Pyrénées-Orientales – Pyrénées-Atlantiques – Ariège – France.

Source (http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00132105)
_

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gif

n314
21/02/2007, 13h23
_

Spatialisation des températures
en zone de montagne alpine (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/05/25/53/PDF/Th%E8se_R_Lhotellier.pdf&docid=52553)


Remi Lhotellier (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=4dbb586c4b011518e68f517f8394e269&v_0=Lhotellier&v_1=Remi)

Les mesures de la plupart des paramètres climatiques sont effectuées ponctuellement, dans les stations
d'un réseau d'une densité souvent inégale. De nombreuses applications nécessitent pourtant des valeurs
climatiques en tout point de leur champ d'étude. Cette thèse propose une évaluation du niveau d'incertitude pour
la spatialisation des températures en zone de montagne et la mise au point d'une démonstration de la relation
échelle / méthode, puis la quantification des apports des méthodes en fonction de l'échelle d'application visée. Le
sujet comprend donc, comme premier travail, la mise en place d'une méthode pour la spatialisation des
températures, c'est à dire une modélisation expliquant les variations spatiales des températures : quels facteurs
agissent, font varier les températures, et dans quelles proportions ?
La réalisation de modèles, à différentes échelles, s'accompagne d'une interpolation (reconstitution des champs
thermiques par l'application des modèles précédemment créés).
La recherche combine un travail sur Systèmes d'Information Géographique, et les variables spatiales extraites de
ces derniers : occupation du sol, relief, pente, exposition, ensoleillement, etc.), ainsi qu'un usage fréquent de
méthodes statistiques (régressions simples, régressions multiples, analyses de variance, analyses en
composantes principales, etc.)
Les simulations constituent l'étape finale, une fois les spatialisations terminées et les validations des modèles
effectuées.
Les données géographiques sont principalement fournies par le laboratoire SEIGAD et l'Institut Géographique
National, les connaissances et les données météorologiques proviennent de Météo-France (relevés de
températures minimales et maximales quotidiennes, types de temps, modèle SAFRAN...) http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : température – spatialisation – interpolation – analyse statistique et spatiale – systèmes d'informationgéographique – Alpes françaises.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00011241/en/

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gif

n314
21/02/2007, 13h30
Modélisation de la variabilité spatiale et temporelle de la température de surface pour un sol homogène avec relief (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/08/46/69/PDF/these.pdf&docid=84669)


Valentina Tadé (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=47258a27c6bd14b427c00128aa3cea4e&v_0=Tad%E9&v_1=Valentina)

Cette étude traite de la simulation de la variabilité spatiale et temporelle de la température de surface pour des sols avec relief.

L'approche 1D développée pour les modèles simplifiés consiste à exprimer la température en un point de la surface du sol avec relief comme une combinaison d'une température "ombre" et d'une température "soleil" du sol équivalent plat horizontal. Les phénomènes prépondérants de la variabilité de la température sont isolés par la réalisation de mesures en extérieur sur une maquette à profil sinusoïdal. Les mesures obtenues permettent de valider le code thermique 3D de référence.

Différents modèles analytiques 1D sont développés et validés par rapport à ce code. L'application de la méthode "ombre/soleil" par passage dans l'espace de Fourier conduit à une bonne concordance entre le modèle et la solution de référence 3D.

keywords : Température de surface – variabilité spatiale – variabilité temporelle – sol périodique – relief – modèle analytique – mesures – espace de Fourier – infrarouge – thermique

source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00084669

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gif

n314
21/02/2007, 13h40
Le traitement des variables régionalisées en écologie, apports de la géomatique et de la géostatistique (http://biomserv.univ-lyon1.fr/txtdoc/THESES/AUBRY/TheseAUBP.pdf)


Philippe Aubry (2000)

Face à la contradiction consistant à traiter les variables régionalisées (VR) écologiques sans tenir compte de leurs propriétés spatiales, nous developpons des méthodes géomatiques, utilisant des techniques informatiques, et géostatistiques, appliquant la théorie des fonctions aléatoires (FA). Apres avoir introduit des éléments de géomatique et de géostatistique, et avoir précisé la nature de l'autocorrélation spatiale, nous présentons les inférences design-based et model-based, et étudions l'éfficacité de l'échantillonnage, à l'aide de FA. Les FA sont également utilisées pour optimiser des prédicteurs, et pour calculer des intervalles de prédiction. Nous proposons une procédure d'optimisation des classes de distances pour le calcul du variogramme, examinons l'utilisation de son intégrale, justifions sa modélisation par ajustement WLS, et discutons de sa précision dans les cadres design-based et model-based, et au sens du jackknife. L'optimisation de l'échantillonnage d'une population finie en vue de l'estimation de la moyenne spatiale ou du variogramme est examinée à l'aide de plusieurs heuristiques d'optimisation combinatoire et de simulations de FA. Le problème du test de la corrélation ou de l'association entre deux VR est étudié en utilisant des simulations de FA. Nous passons en revue plusieurs méthodes et recommandons les tests qui font explicitement référence à l'autocorrélation spatiale des VR. Dans le cadre de la définition de l'association spatiale entre VR, nous proposons une méthode hybride utilisant les quadtrees et une distance d'édition entre arborescences récursives. Enfin nous étudions la mesure de la complexité spatiale, critiquons l'analyse fractale et proposons des méthodes alternatives, notamment une mesure de complexité topologique d'une carte en isolignes.

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gif

n314
22/02/2007, 12h55
Spatial Statistics with S-Plus - Available Libraries and Functions (https://eldorado.uni-dortmund.de/bitstream/2003/4926/1/99_39.pdf)


Tillmann Krahnke

An overview is given over the S-Plus libraries and modules for statistical analysis of spatial data that are currently available at the Department of Statistics, University of Dortmund. It is believed that this includes all libraries currently available on the internet.
Listings of functions show what statistical techniques are implemented, and where to nd them. This facilitates the search for any particular function, and saves from re-programming of techniques that are already available. This overview may therefore also be viewed as a starting point for developing further analysis tools for spatial and spatio-temporal statistics in S-Plus.

Keywords: Geostatistics, lattice data, modules, public libraries, S-Plus, spatial statistics, spatial point pattern.

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gif

n314
27/02/2007, 10h10
PIERRE LASBORDES
Rapports officiels
Service d'information du gouvernement (SIG)

12 €





Dans un environnement planétaire, où interagissent coopération et compétition, risques et opportunités, incertitudes et menaces, l'information est devenue une ressource vitale très convoitée.
Richesse, emploi, protection du patrimoine économique ou culturel, sécurité des biens et des personnes, disponibilité des multiples réseaux d'infrastructures qui conditionnent notre vie quotidienne, tels sont les enjeux de la sécurité des systèmes d'information. La mission parlementaire dresse ici un état des lieux des réalités françaises qui oscillent entre pragmatisme et protection virtuelle puis présente six recommandations majeures afin de protéger le patrimoine économique, culturel et scientifique de la nation.


Année d'édition : 2006
Réf. : 9782110060495
200 pages, 16x24 cm
ISBN : 2-11-006049-2


http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gif

n314
27/02/2007, 10h12
_
[EDIT]
_
Le PREDIT est un programme de recherche, d’expérimentation et d’innovation dans les transports terrestres, initié et conduit par les ministères chargés de la recherche, des transports, de l’environnement et de l’industrie, l’ADEME et l’ANVAR.
Stimulant la coopération entre secteurs public et privé, ce programme vise à favoriser l'émergence de systèmes de transport économiquement et socialement plus efficaces, plus sûrs, plus économes en énergie, et finalement mieux respectueux de l'homme et de l’environnement.

Quelques publis...

1) A la documentation française
Les espaces logistiques urbains


Ce guide méthodologique est le fruit de l'action fédérative sur les " espaces logistiques et urbains " (ELU), qui sont des équipements destinés à recomposer les flux qui parcourent la ville par la mise en œuvre de points de ruptures de charges. Son ambition est d'accompagner les institutionnels qui participent à la gestion de la ville ainsi que les professionnels qui contribuent à la desserte des zones denses, en leur apportant une méthode d'analyse, une estimation des moyens à engager, une méthode pour agir ainsi que des références. L'action de recherche et d'expérimentation à l'origine de ce guide s'inscrit dans le cadre du programme national " Marchandises en ville ", pour parfaire le savoir-faire dans un domaine trop longtemps négligé.


Année d'édition : 2006
Réf. : 9782110058478
112 pages, 16x24 cm
ISBN : 2-11-005847-1
15 €



Pollution par les particules atmosphériques : état des connaissances et perspectives de la recherche


La pollution par les particules atmosphériques peut être une source de dégâts sanitaires importants. Un séminaire organisé à la fin de l'année 2002 a permis de faire le point sur les connaissances dans ce domaine d'autant plus qu'elles présentent des difficultés de caractérisation et de modélisation spécifiques : évaluation sur les sources, à l'intérieur et à l'extérieur des locaux, leur métrologie, leur évolution dans le milieu atmosphérique, leurs effets sur la santé considérés à la fois à partir d'études toxicologiques et épidémiologiques, et enfin leur impact sur le bâti et les écosystèmes.
Des orientations bibliographiques, une liste d'acronymes complètent cette étude.


Année d'édition : 2005
Réf. : 9782110056122
280 pages, 16x24 cm
ISBN : 2-11-005612-6
24 €



Les plans de déplacements urbains


Relancés par la loi sur l'air de 1996, les plans de déplacements urbains (PDU) sont un outil majeur de la conduite des politiques publiques locales. Par-delà les aspects sociaux, économiques et environnementaux du transport, cette procédure de planification met en cause pratiques et structures urbaines. Les impératifs du développement durable lui confèrent des enjeux aussi bien locaux que globaux.
Mieux articuler gestion de la mobilité et organisation des territoires agite les institutions publiques depuis plusieurs décennies. C'est à l'aune de ces apprentissages que doit s'analyser le mode de fabrication actuel des PDU. Les recherches concluent à une enquête inachevée de la cohérence et de l'efficacité de l'action publique.
Deux principes permettront de dépasser ces démarches par trop sectorielles : l'élaboration de référentiels, aptes à formaliser une vision mobilisatrice du monde que les acteurs entendent transformer ; l'attention aux modalités concrètes du travail au sein des instances technico-administratives. Dans cette œuvre idéologique et pragmatique de " repolitisation ", l'expertise tant savante que participante constitue une ressource stratégique pour l'État et les pouvoirs locaux.


Année d'édition : 2006
Réf. : 9782110060846
96 pages, 16x24 cm
ISBN : 2-11-006084-0
11.5 €



2) Sur le web

Bruit des transports. Etat et perspectives scientifiques (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?inCde=26450)
publié le : 02/2007. Groupe opérationnel 7

R&S N°31: Le péage de Londres : constats et controverses (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?inCde=25947)
publié le : Août 2006. Groupe opérationnel 1

Modélisation des flux de transports. Mesurabilité et modélisation. (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=17516)
18/05/2004, Groupe Opérationnel 5

Urbanisme et transport en Allemagne. Les quartiers nouveaux sans voiture. (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=17537)
18/05/2004, Groupe Opérationnel 1

Pratique de la modélisation dans les collectivités locales françaises. (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=17523)
18/05/2004, Groupe Opérationnel 1

Analyse de l'expérience de villes étrangères dans le domaine des déplacements non motorisés. (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=17546)
18/05/2004, Groupe Opérationnel 1

Réseaux de communication et aménagement du territoire . (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=17548)
19/05/2004, Groupe Opérationnel 1

Etude d'amélioration des conditions d'accès aux stations de ski de la Tarentaise (...). (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=17406)
07/05/2004, Groupe Opérationnel 2

Evaluation de l'axe d'expérimentation : le vélo et la pratique du vélo en ville (...). (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=17726)
18/06/2004, Groupe Opérationnel 1

L'effet de porte : Utilisation des parkings périphériques par les visiteurs du centre ville. (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=17728)
18/06/2004, Groupe Opérationnel 1


La modélisation dans les transports terrestres. (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=18374)
03/11/2004, Groupe Opérationnel 1

Les outils de planification urbaine au service de la relation urbanisme/transport (...). (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=17567)
21/05/2004, Groupe Opérationnel 1

La recherche publique dans le domaine des transports terrestres (...). (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=17562)
21/05/2004, Groupe Opérationnel 11

Recherches & Synthèses n°20: stationnement payant en centre ville (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=21618)
04/07/2005, Groupe Opérationnel 1

Approche géographique des déplacements en IDF en vue d¿un report modal (...) (http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=19301)
22/04/2005, Groupe Opérationnel 1

....

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gif

n314
27/02/2007, 14h56
Creating geometrically-correct photo-interpretations, photomosaics, and base maps for a project GIS (http://www.itc.nl/%7Erossiter/teach/sis/TN_Georef_wFigs_Print_v3.pdf)


D G Rossiter,T Hengly
Soil Science Division, ITC
(Version with figures)
3rd Revised Version
26–March–2002

Ce cours donne et rappelle les règles et normes de base de l'incorporation de photos aériennes dans un sig: calage, redressement, ...


"This note is written for those who want to build a GIS of a relatively small project area for purposes of natural resources inventory, monitoring, and management. All such GIS should, if at all possible, include: (1) a base map, often referred to as a topographic map; (2) an airphoto mosaic; (3) thematic maps, i.e. polygon, segment, or point maps from air photo interpretation. (4) a multispectral satellite image and its products such as false-colour composites; All of these must be geo-referenced and geometrically-corrected in a common coordinate system."

This note is written for those who want to build a GIS of a relatively small project area
for purposes of natural resources inventory, monitoring, and management. Examples at
ITC are the group project and the individual final assignment for the professional Master
degree, and the MSc thesis. All such GIS’s should, if at all possible, include:
— a base map, often referred to as a “topographic” map;
— an airphoto mosaic;
— thematic maps, i.e. polygon, segment, or point maps from air photo interpretation.
— a multispectral satellite image and its products such as false-colour composites;
All of these must be geo-referenced and geometrically-corrected in a common coordinate system. In these notes, we do not deal with the satellite images, but instead emphasize the air photo interpretation (API), which we want to convert to an air photo interpretation map (APIM). This is most easily accomplished by also producing the digital base map and photomosaic.
Unrectified stereo-pairs of airphotos are invaluable data sources when a detailed 3D view of the landscape is required, for example in soil-landscape mapping according to the geopedological approach [10]. These stereo-pairs are manually interpreted as uncorrected, unreferenced interpretation overlays1 . These are not geometrically-correct, i.e. do not have a uniform scale and do not preserve angles, because of the well-known problems of tilt, radial, and relief displacement across the photo, as explained in photogrammetry texts such as [1, Ch. 2], [5, Ch. 9], and [6, Ch. 4]. They also are not geo-referenced, that is, their location with respect to a coordinate system is not known2. Finally, most project areas require more than one photograph; therefore the photo-interpretations and photos from adjacent images must be combined to produce maps covering the whole area.
Although the principles explained here can applied with many software packages, these instructions are specific to the ILWIS GIS, version 3 [4, 7], and assume a working knowledge of this program. ILWIS is quite suitable for small to medium-sized GIS’s, and is used in many ITC courses to teach the principles of remote sensing and GIS.
These procedures are all covered in other sources, notably the ILWIS Help and various texts and lecture notes. Our purpose in presenting them yet again is to provide a practical yet theoretically-sound procedure that you can follow step-by-step to produce a high-quality product. We have included many hints based on our own and and our colleagues’ hard experience.
http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gif

n314
28/02/2007, 10h23
Sommaire des cours: http://www.enitab.fr/ressource_pedago/support_cours/default.asp
et liens

Access:

Access : fiches méthodes
Access : support de TDHTML

Initiation au langage HTMLJavascript

Support de cours du langage JavascriptMerise

Merise : Exercices MCD - Enoncés
Merise : Exercices MCD - Corrigés
Merise : Exercices Flux, MCT, MOT - Enoncés
Merise : Exercices Flux, MCT, MOT - Corrigés
Merise : Les automatismes de modélisationPHP

Support de cours PHP 1ère partie : Tour d'horizon, Notion générale de programmation, Formulaires
Support de cours PHP 2ème partie : Gestion d'une base de données, Sessions, Fonctions Php
PHP : Exercices d'initiation
PHP : fiches méthodes
PHP : fiche récapitulative de la syntaxe PHP
PHP : Développer une page PHP : quelques conseils
PHP : Exercices avec accès à une base de données
Exercices de niveau avancé
PHP : Fiches pratiquesPowerpoint (ppt)

Support de cours PowerpointSQl

Langage SQL : support de cours
Langage SQL : Corrigés d'exercices
Langage SQL : SQL - Méthode pour écrire une requêteVisual basic

VB Access : Support de Cours
VB Access : ExercicesWord

Traitement de textes Word

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gif

phytosociologue
28/02/2007, 12h40
et boum 200 affichages de ce topic, quel homme ce N3,14! :bravo2:

n314
28/02/2007, 17h04
Télédétection d'un couvert neigeux en milieux alpins
à partir de données SAR polarimétriques
multi-fréquentielles et multi-temporelles (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/13/38/05/PDF/These_Audrey_Martini.pdf&docid=133805)

Audrey Martini (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=4f32608034ac65833d8d63af8776411f&v_0=Martini&v_1=Audrey)

Université Rennes I - (2005-09-15), Eric POTTIER (Dir.)

Le suivi de la neige sèche a une place importante dans la télédétection, en raison du grand intérêt des applications en hydrologie, climatologie ou de la prévision d'avalanche. Ce travail présente des méthodes d'analyse multi-fréquentielles et multi-temporelles du couvert neigeux en milieux alpins à partir de données SAR polarimétriques.
A l'aide d'un modèle numérique de terrain, une étude polarimétrique altitudinale du couvert neigeux est développée, permettant d'associer une attitude à un comportement polarimétrique spécifique.
Ces méthodes sont appliquées sur des données SAR polarimétriques SIR-C des sites alpins de Risoul et Izoard.

keyword(s) : Télédétection – polarimétrie radar – couvert neigeux – cartographie – traitement multi-temporel et multi-fréquentiel – modélisation électromagnétique incohérente.

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gifhttp://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/reflechis3.gif

n314
07/03/2007, 09h58
Marché du logement et division sociale de l'espace dans les îles du Ponant (http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00135176/en/)


Clotilde Buhot (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=4df81a01b7df0db80a24ecbb6649cb39&v_0=Buhot&v_1=Clotilde)

Université de Bretagne occidentale - Brest - (2006-12-05), Louis Brigand (Dir.)

Le rôle du marché du logement sur la division sociale de l'espace est au centre de cette analyse ayant pour cadre les îles du Ponant. Ces espaces insulaires connaissent à la fois une phase de déclin démographique et de crise des activités traditionnelles, et sont également soumis à une forte pression foncière, directement liée à la participation massive des résidents secondaires.
En fait, si l'opposition entre résidents permanents et résidents secondaires est récurrente, ce travail a surtout permis de mettre en évidence, dans l'ensemble des îles, le rôle joué par le fonctionnement du marché du logement dans la recomposition sociale des populations insulaires.
L'identification de catégories sociales reposant sur la provenance géographique et la catégorie socioprofessionnelle a mis en exergue plusieurs profils de résidents significatifs. Une diminution des résidents régionaux et des résidents d'origine "populaire" est constatée sur l'ensemble d'entre elles, où ils sont remplacés progressivement par des résidents franciliens "aisés". Loin de se diversifier et de s'ouvrir à d'autres profils, le marché renforce la position dominante de ces Franciliens, déjà fortement implantés dans les petites îles proches du continent.
Cette situation est à l'origine des difficultés d'accès au logement rencontrées par les habitants vivant à l'année sur les îles. Les politiques menées par les municipalités tentent justement de résoudre ce problème. Toutefois, les actions engagées n'ont pas permis d'inverser cette tendance : les populations permanentes sont de moins en moins nombreuses et de plus en plus cantonnées aux bourgs.
Enfin, le recours aux matrices cadastrales a permis d'une part de quantifier la (déjà) très forte emprise des propriétaires forains tant sur le foncier bâti que non bâti et d'autre part de constater qu'en dépit de la lenteur des modifications apportées par le marché du logement sur les structures foncières ce dernier accentue constamment l'emprise des propriétaires forains sur la détention du patrimoine bâti.

keyword(s) : marché du logement – îles du Ponant – division socio-spatiale – résidents secondaires – foncier

:eek::eek::eek::eek::eek::eek:

n314
07/03/2007, 10h58
Quelques brochures sur les métiers de l'informatique. Des informations et des exemples qui peuvent donner des idées d'orientation professionnelle.

Zoom sur les métiers des mathématiques



http://interstices.info/upload/metiers/zoom.jpg (http://interstices.info/upload/docs/application/x-pdf/zoom_math2006.pdf)
Cette brochure présente une vingtaine de portraits de jeunes femmes et hommes récemment engagés dans la vie active, dans des métiers pour lesquels une formation mathématique de base joue un rôle fondamental. Même en dehors de l'enseignement et de la recherche, une telle formation est un atout important ! Réalisée à l’initiative de quatre associations : la Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles (SMAI), la Société Mathématique de France (SMF), la Société Française de Statistique (SFDS) et l’association Femmes et mathématiques, cette brochure a été publiée par l’Onisep en janvier 2007.
Brochure à télécharger (http://interstices.info/upload/docs/application/x-pdf/zoom_math2006.pdf) (http://interstices.info/upload/docs/application/x-pdf/zoom_math2006.pdf)en PDF (3 Mo).


Les femmes et les sciences


http://interstices.info/upload/metiers/couv-femmes-sciences.jpg (http://interstices.info/upload/metiers/femmes-sciences.pdf)
Un livret pour lutter contre les idées reçues, et aider les enseignants et les élèves dans leurs choix d'orientation. Il rassemble des données statistiques, donne des repères historiques, analyse les stéréotypes, et présente quelques exemples de l'apport des femmes aux sciences et aux techniques. Il a été édité par l'association Femmes et Sciences en octobre 2006, en partenariat avec les associations Femmes et mathématiques et Femmes Ingénieurs.
Livret à télécharger (http://interstices.info/upload/metiers/femmes-sciences.pdf)en PDF (4 Mo).

Les sciences du numérique


http://interstices.info/upload/metiers/scnum-pt.jpg (http://interstices.info/upload/docs/application/x-pdf/scnum.pdf)
L'INRIA a ouvert ses portes à la rédaction de Phosphore : une découverte passionnante et accessible de différentes facettes de la recherche en informatique. Cette brochure s'ouvre sur un dialogue entre deux femmes passionnées de science et d'aventure, que ce soit dans l'espace ou sur les océans. Elle présente ensuite les travaux de plusieurs équipes de recherche, puis fait le portrait de quelques jeunes chercheurs qui expliquent pourquoi ils ont choisi les études de science et la recherche.
Parue avec le numéro de Phosphore de décembre 2005, cette brochure est téléchargeable (http://interstices.info/upload/docs/application/x-pdf/scnum.pdf) en PDF (4 Mo).

Des métiers avec un grand R


http://interstices.info/upload/metiers/metiers.jpg (http://www.inria.fr/multimedia/metiers/)
Ce site web, réalisé à l'occasion des campagnes de recrutement de l'INRIA en janvier 2007, présente les métiers de la recherche en informatique, mais aussi les métiers d'accompagnement de la recherche, par exemple pour le développement de plateformes d'expérimentation, et de support à la recherche, qui assurent le bon fonctionnement de l'institut. Pour chaque catégorie de métiers, sont présentés quelques courts témoignages. Le profil requis et les modalités de recrutement sont indiqués.
Accéder au site web (http://www.inria.fr/multimedia/metiers/).


Source: http://interstices.info/display.jsp?id=c_23703 du 05/03/2007
Keyword(s) : métiers ; informatique ; numérique ; profession



:goodidea::goodidea::goodidea::goodidea::goodidea: :goodidea:

n314
08/03/2007, 09h00
Rapport d'activité 2006 du Ministère de l'écologie et du développement durable (http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/cgi-bin/brp/telestats.cgi?brp_ref=074000133&brp_file=0000.pdf)



Le ministère de l'écologie et du développement durable propose son rapport d'activité pour l'année 2006. Après une présentation générale du ministère, le rapport fait le point sur les actions conduites dans les différents domaines relevant de la compétence du ministère : eau, prévention des pollutions, protection de la nature, des sites et des paysages, développement durable, lutte contre le changement climatique...

http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/cgi-bin/brp/telestats.cgi?brp_ref=074000133&brp_file=0000.pdf

Keywords : 2006 - rapport d'activité - MEDD - Rapports officiels

:goodidea::goodidea::goodidea::goodidea::goodidea:

n314
08/03/2007, 09h02
Quels besoins en services pour l'agriculture du XXIème siècle ? (http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/cgi-bin/brp/telestats.cgi?brp_ref=074000176&brp_file=0000.pdf)



HEYMAN François
FRANCE. Conseil économique et social
Paris;Journaux officiels;2007;150 pages
(Journal officiel de la République française, avis et rapports du Conseil économique et social, n° 2007-5)





Le présent rapport fait l'historique de l'évolution de l'agriculture qui, de la fin du XIXème siècle au début du XXIème, s'est fortement développée et diversifiée, notamment grâce à l'appui de services (recherche, conseil, soutien, contrôle...). Il dresse un panorama des services à l'agriculture (services d'intérêt général, services privés - coopératives, centres de gestion, assurances et banques agricoles, industrie alimentaire -) et analyse les évolutions de ces services, tant en France qu'en Europe. Il donne des éléments de prospective sur l'évolution de la sécurité alimentaire mondiale à l'horizon 2020-2030, sur le rapport entre l'agriculture et l'environnement et s'interroge sur le genre de services à développer pour relever les nombreux défis auxquels est confronté le monde agricole : nourrir les hommes, maintenir l'emploi, assurer la biodiversité et la préservation de l'environnement, assurer la qualité sanitaire et maintenir une agriculture économiquement performante.




http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/cgi-bin/brp/telestats.cgi?brp_ref=074000176&brp_file=0000.pdf



Keywords: Rapport officiel - Agriculture - Prévisions



:goodidea::goodidea::goodidea::goodidea::goodidea: :goodidea:

n314
09/03/2007, 10h55
PRISE EN COMPTE DE L'AGREGATION DES CULTURES DANS LA SIMULATION DU TRANSFERT RADIATIF : IMPORTANCE POUR L'ESTIMATION DE L'INDICE FOLIAIRE (LAI), DE LA PARCELLE AU PAYSAGE (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/13/57/52/PDF/These_Duthoit_2006.pdf&docid=135752)

Université Paul Sabatier - Toulouse III - (2006-07-07), Valérie DEMAREZ (Dir.)

Sylvie Duthoit (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=6aef3decb728d6e0ef9558f8d333228f&v_0=Duthoit&v_1=Sylvie)

L'indice foliaire (LAI) est une variable clé pour l'étude du fonctionnement des surfaces végétales car elle conditionne les échanges de carbone et d'eau avec l'atmosphère. Les méthodes de mesures indirectes fournissent des estimations de LAI à partir de mesures de la fraction de trou in situ. Les méthodes d'estimation du LAI par inversion de modèle de réflectance à partir de données satellitaires utilisent généralement des modèles unidimensionnels car ils nécessitent peu de paramètres d'entrée. Dans les deux cas, les modèles reposent sur l'hypothèse que les éléments sont distribués de façon aléatoire au sein du couvert, ce qui est rarement le cas en réalité.
Dans ce contexte, le travail réalisé a pour objectif principal d'évaluer l'apport de l'utilisation d'un coefficient d'agrégation dans la simulation du transfert radiatif de couverts végétaux hétérogènes, en vue d'améliorer les estimations de LAI par inversion de modèles turbides.
Dans la première partie du travail, nous avons évalué les estimations de LAI fournies par le logiciel de traitement de photographies hémisphériques CAN_EYE, dont l'intérêt principal est d'estimer le LAI avec ou sans prise en compte de l'agrégation des feuilles. L'évaluation a été réalisée par comparaison avec des mesures destructives effectuées sur des cultures de blé, maïs et tournesol. Les résultats montrent que l'utilisation d'un coefficient d‘agrégation permet d'améliorer sensiblement les estimations de LAI. Toutefois, l'analyse suggère que le calcul du coefficient d'agrégation dans CAN_EYE avec la méthode de Lang et Xiang (1986) doit être amélioré.
Dans la deuxième partie du travail, nous avons analysé si l'introduction d'un coefficient d'agrégation dans un modèle de réflectance unidimensionnel permettait d'améliorer les simulations de la réflectance bidirectionnelle (FDRB), à l'échelle de la parcelle et du paysage. Pour cela, nous avons pris comme référence des simulations de FDRB issues d'un modèle 3D, le modèle DART (Gastellu et al., 1996). A l'échelle de la parcelle, nous avons montré l'intérêt du coefficient d'agrégation pour simuler la FDRB d'une parcelle de maïs dans la bande spectrale du rouge. Dans le PIR, l'utilisation d'un modèle unidimensionnel donne de meilleurs résultats. A l'échelle d'un paysage agricole, l'hétérogénéité sub-parcellaire semble être le facteur primordial et sa prise en compte avec un coefficient d'agrégation dans le rouge permet d'améliorer les simulations de la FDRB avec un modèle unidimensionnel. Une étude préliminaire a permis de mettre en évidence que les estimations de LAI par inversion pourraient être sensiblement améliorées si ce coefficient est introduit pour simuler la FDRB dans le visible.

keyword(s) : indice foliaire (LAI) – inversion – agrégation foliaire – culture – photographie hémisphérique fraction trou – logiciel CAN_EYE FDRB – modèle de transfert radiatif

source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00135752/en/

;);););););)

Pascal Boulerie
14/03/2007, 17h51
> De : Francoise . Juhel @ bnf . fr

La Bibliothèque nationale de France a ouvert le mois dernier une nouvelle galerie d'expositions virtuelles : la galerie des cartes et globes.

Vous y trouverez notamment une histoire de la cartographie, donnant des repères sur l'histoire des représentations du ciel et de la Terre et sur les enjeux de la cartographie.

Ce site ouvre des liens sur tous les sites antérieurs consacrés aux cartes, des mappemondes médiévales aux cartes de Cassini, des cartes nautiques du XIVème siècle aux globes du Roi-Soleil. Il invite les plus curieux à visiter le département des Cartes et Plans de la Bibliothèque et les plus jeunes à inventer des cartes imaginaires.

Site : http://expositions.bnf.fr/cartes/index.htm


> De : Catherine . Hofmann @ bnf . fr

Colloque sur les grands globes de Coronelli réalisés en 1681-1683 par V. Coronelli pour le roi Louis XIV, la semaine prochaine 22 et 23 mars 2007, BNF (Belvédère, Tour des lois, site François Mitterrand). Entrée libre.

n314
21/03/2007, 08h49
Extraits de la lettre 120 du 15 mars 2007 de la documentation française sur:


LES RAPPORTS DU CENTRE D’ANALYSE STRATÉGIQUE
LE TOURISME



** LES RAPPORTS DU CENTRE D’ANALYSE STRATÉGIQUE (CAS) **

Appelé à succéder au Commissariat général du Plan, le Centre d’analyse
stratégique s’est vu confier la mission d’éclairer le Gouvernement dans
la définition et la mise en œuvre de ses orientations stratégiques en
matière économique, sociale, environnementale et culturelle. Sa
collection « Rapports et documents » vient de s’enrichir de quatre
nouveaux titres :

Les métiers en 2015
Rapport du Groupe « Prospective des métiers et qualifications »
Olivier Chardon, Marc-Antoine Estrade
Fruit d’une collaboration avec le ministère de l’Emploi, ce travail
prospectif met en lumière els différents enjeux auxquels notre pays va
se trouver confronté : déficits massifs de main d’œuvre à combler dans
certaines filières du fait de la pyramide des âges, nécessaire
professionnalisation de filières en expansion avec le vieillissement de
la population (services à la personne)…
240 pages, 15 euros
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110064844/index.shtml


Une ambition maritime pour la France
Ce rapport préconise un certain nombre de mesures parmi lesquelles : le
développement de la sûreté et de la sécurité des activités maritimes, le
renforcement de la place de la mer dans les stratégies de recherche et
d'innovation, la mise en place d'une gestion durable de l'environnement,
des ressources et de l'espace littoral et côtier. Parallèlement, la
formation aux métiers de la mer doit être encouragée. Des données
statistiques sur l'économie maritime complètent cette étude.
232 pages, 15 euros
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110064318/index.shtml


Enquête sur les violences urbaines
Comprendre les émeutes de novembre 2005
Les exemples d’Aulnay-sous-Bois et de Saint-Denis
114 pages, 10 euros
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110063571/index.shtml


Statistiques « ethniques » : éléments de cadrage
128 pages, 10 euros
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110063564/index.shtml


Autres publications du CAS disponibles à La Documentation française :
http://actu-promo.ladocumentationfrancaise.fr/rubrique.php3?id_rubrique=41



** TOURISME **

> Les dernières publications de l’ODIT (Observation, développement et
ingénierie touristique) :

Les terrains de camping
Guide pratique à l’usage des collectivités locales
Un ensemble d’informations concrètes pour mieux appréhender ce mode
d’hébergement, aussi bien d’un point de vue économique, réglementaire
que fiscal.
112 pages, 20 euros
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782915215250/index.shtml


France à vélo, France des voies vertes
Les clefs de la réussite
Comment exploiter le potentiel touristique des aménagements existants ou
en cours de création et passer ainsi d’un équipement cyclable à un
produit touristique ? Des témoignages, des conseils, des exemples de
réalisation tirés de sites pionniers français et européens.
Collection « Ingénierie touristique », série « Mini-guide n° 12 »
104 pages, 20 euros
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782915215267/index.shtml


Le marché du tourisme de luxe
Evolution des clientèles et de leurs attentes
Impacts, menaces et opportunités pour le tourisme français.
Collection « Ingénierie touristique », série « Guide de savoir-faire n° 13 »
136 pages, 40 euros
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782915215274/index.shtml


> Code du tourisme : la nouvelle édition vient de paraître.

Code du tourisme
Parties législative et réglementaire
Textes mis à jour au 15 février 2007
Brochure n° 20057
316 pages, 12,80 euros
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110762764/index.shtml

n314
22/03/2007, 15h40
Structures spatiales et mises en réseaux de villes pour la régionalisation des territoires (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/13/79/31/PDF/these_kaddouri.pdf&docid=137931)


Université Paul Valéry - Montpellier III - (2004-12-16), JEAN-PAUL CHEYLAN (Dir.)

Lahouari Kaddouri (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=5f22fcd2173a8fd1a995b30b63d67394&v_0=Kaddouri&v_1=Lahouari)

La régionalisation est autant un processus spatial qu'un processus territorial. Elle est spatiale parce qu'elle se réalise sur des structures spatiales héritées tout en les mettant en oeuvre. Nous avons voulu mettre en perspective dans le processus ou les volontés de régionalisation, le système formé des notions de territoires, de villes et de réseaux.
Aussi, nous proposons de définir des territoires autour de réseaux de villes qui donnent à penser les régionalisations souhaitables ou souhaitées à partir des propriétés des territoires et de leur organisation par la représentation des interactions spatiales entre les villes. Sont alors créés des réseaux de villes autour desquels la régionalisation des territoires serait possible.
Les mises en réseaux de villes se basent sur le corpus conceptuel et théorique du fonctionnement et des propriétés des systèmes de villes, et tiennent compte des caractéristiques du système de villes étudié à travers les critères de la taille des villes et de leur localisation. Ces seuls critères déterminent les espacements entre les villes et leur position dans la hiérarchie de niveaux dans le système, ce qui intègre et révèle les structures spatiales sous-jacentes ou locales.
Sont alors définies deux catégories de réseaux de villes :
• les réseaux de villes de proximité et de voisinage, sur des contraintes d'espacement entre les villes ;
• les réseaux de villes hiérarchisés, sur des contraintes de taille des villes et de principes d'emboîtement de structures hiérarchiques (type administratif, à la hiérarchie stricte, ou type principe de marché, à la hiérarchie non stricte).
La formalisation et les représentations des mises en réseaux de villes sont réalisées par la théorie des graphes qui permet une modélisation aisée des organisations hiérarchiques, en particulier des emboîtements de niveaux, par un de ses sous-ensembles, les arbres.
La mise en place de ces méthodes et l'évaluation des performances des régionalisations qu'elles engendrent se fait sur deux exemples à problématiques et échelles différentes. La première application montre une approche spatiale en archéologie pour aider à dégager les principales structures d'un système de peuplement d'un territoire autour de la Cité antique de Luteva (Lodève, Hérault, France) durant la période du Haut-Empire (Ier siècle ap. J.-C. – IIIe siècle ap. J.-C.). La seconde application consiste à définir un arc méditerranéen théorique à partir du système de villes européennes sans maillage administratif.

keyword(s) : Systèmes de villes – Régionalisation – Structures spatiales – Interaction spatiale – Réseaux de villes – Théorie des graphes – Archéologie Spatiale – SIG

source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00137931/en/

;);););););)

n314
23/03/2007, 12h09
Évolution récente et sédimentation des plates-formes continentales de la Corse (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/06/34/48/PDF/These_F.Pluquet.pdf&docid=63448)


Université Pascal Paoli - (2006-01-31), Jean Ferrandini (Dir.)

Fabrice Pluquet (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=92de69b6c1d78abc847ee31c4d7d8446&v_0=Pluquet&v_1=Fabrice)

Cette étude avait pour objectifs de reconnaître et d'étudier les grands traits morphologiques et sédimentologiques des fonds marins entre 0 et -100m de profondeur autour de la Corse, d'évaluer la dynamique sédimentaire en relation avec les conditions hydrodynamiques et de reconstituer l'évolution du littoral au cours du Quaternaire récent.
L'analyse de la bathymétrie a permis de découvrir une morphologie très contrastée d'un secteur à l'autre et d'aboutir à une carte géomorphologique de synthèse couvrant l'ensemble des plates-formes de la Corse.
Une cartographie générale homogène des sédiments superficiels des fonds marins insulaires a été dressée et une cartographie détaillée des plates-formes de la Balagne aux Agriates, et de celle des Bouches de Bonifacio, a été établie. Les différents faciès sédimentaires reconnus sont caractéristiques des sédimentations récentes des plates-formes de la Méditerranée nord-occidentale. La couverture de sédiments meubles est en général mince, et la teneur très élevée de la fraction organogène de ces sédiments traduit la faiblesse des apports terrigènes venant du continent. Cette étude montre en outre que la répartition des figures sédimentaires est intimement liée à la présence de forts courants de fond (Bouches de Bonifacio) et à l'influence prépondérante des tempêtes (Balagne).
Enfin, des informations nouvelles sur l'évolution du littoral de la Corse à la fin du Quaternaire ont été apportées. Les principaux paliers de la transgression flandrienne formant une séquence au niveau mondial ont été identifiés dans les fonds marins insulaires et un paléo-rivage plus ancien, à -75m, a été daté à 28 400 ± 300 ans BP au Nord des Agriates.

keyword(s) : Corse – environnement marin – plates-formes continentales – morphologie – sédimentologie – hydrodynamisme – Quaternaire récent – paléo-rivage

These_F.Pluquet.pdf (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/06/34/48/PDF/These_F.Pluquet.pdf&docid=63448)http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

F.Pluquet_Soutenance_these.pps (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/06/34/48/ANNEX/F.Pluquet_Soutenance_these.pps&docid=63448)http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00011999/en/

;);););););)

n314
23/03/2007, 12h13
Nature, statut et traitements informatisés des données en archéologie (http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00137986/en/)


Université Lumière - Lyon II - (2003-06-19), Bruno Helly (Dir.)

Anne Chaillou (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=92de69b6c1d78abc847ee31c4d7d8446&v_0=Chaillou&v_1=Anne)

En archéologie, les données, c'est-à-dire les vestiges avec les informations dont ils sont porteurs ainsi que les constructions intellectuelles dont ils sont l'objet, constituent le point clef de la recherche. L'enregistrement de ces données dans une structure logique permettant de les retrouver et de les comparer est nécessaire. L'arrivée de l'informatique en archéologie permet de systématiser cet archivage et de le rendre plus accessible. Les enjeux des bases de données seront d'assurer des recherches croisées entre différentes bases et une pérennité des données. Pour garantir ces enjeux, il faut hémogénéiser les unités documentaires, les codes d'inventaires, la description et le vocabulaire utlisés pour celles-ci. Cette homogénéisation devrait être assurée dans un tronc commun qui regrouperait les données et éléments d'archivage minimaux nécessaires à la gestion des données. Une solution, fondée sur une étude comparative de bases existantes, est présentée dans cette thèse.

TomeI.pdf (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/13/79/86/PDF/TomeI.pdf&docid=137986)http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif(2.3 MB)
TomeII.pdf (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/13/79/86/PDF/TomeII.pdf&docid=137986)http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif(26.6 MB)
resume2_3pages.pdf (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/13/79/86/ANNEX/resume2_3pages.pdf&docid=137986)http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif(34 KB)
textesoutenance.pdf (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/13/79/86/ANNEX/textesoutenance.pdf&docid=137986)http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif(83.8 KB)

keyword(s) : Archéologie – Systèmes d'information - normalisation - Bases de données - enregistrement

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00137986/en/

;);););););)

n314
23/03/2007, 13h13
Les institutions de l’Union européenne

6e édition
Christian Lequesne, Yves Doutriaux
Ce « classique » présente non seulement les institutions de l'Union européenne dans leur activité quotidienne mais aussi - et c’est son originalité, les rouages de l'administration française qui assure les contacts avec Bruxelles.
192 pages, 12 euros
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110064066/

Premier emploi

Quels sont mes droits ?
2e édition actualisée
Collection « Les indispensables jeunes »
232 pages, 8 euros
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110065117/

;);););););)

n314
30/03/2007, 09h39
Organisation spatiale des paysages bocagers et flux d'eau et de nutriments. Approche empirique et modélisations (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/73/15/PDF/tel-00007460.pdf&docid=47315)


Agrocampus - Ecole nationale supérieure d'agronomie de renneS - (2004-05-25), MEROT Philippe (Dir.)

Valérie VIAUD (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=e6792a9c1e000589e41421694fbc6da6&v_0=VIAUD&v_1=Val%E9rie)

La pollution des eaux par les nutriments, pesticides et sédiments est un problème majeur dans les bassins versants agricoles. En Bretagne, l'intensification de l'agriculture, avec à la fois l'augmentation de la consommation d'intrants et la disparition des haies et des zones humides entre les parcelles et les cours d'eau, est considérée comme la principale cause de la dégradation de la qualité des eaux. Les travaux menés depuis les années 1970 sur le bocage montrent que localement, le rôle hydrologique et hydrochimique des haies est important.
Le premier objectif de cette thèse est d'aborder l'impact du bocage sur les flux d'eau et de nutriments à l'échelle du bassin versant, compatible avec la gestion de la ressource en eau. Le second objectif est d'articuler les connaissances sur les fonctions tampons des haies avec les connaissances sur l'organisation et l'évolution des paysages sous l'effet de dynamiques agricoles. Trois axes ont été développés : un axe conceptuel pour définir le rôle tampon des paysages, un axe empirique de comparaison du rôle tampon à l'exutoire de cinq bassins versants et un axe de modélisation. Ce
dernier comprend d'une part l'intégration des résultats locaux sur le fonctionnement hydrique des haies (évapotranspiration) dans un modèle hydrologique spatialisé et d'autre part une démarche de modélisation de paysages à partir de règles de fonctionnement (allocation des usages) et d'évolution des exploitations agricoles (agrandissement, changement de système de production), couplée à deux modèles de description de l'organisation fonctionnelle des réseaux de haies, l'un pour les transferts de surface, l'autre pour les transferts de subsurface.
Une analyse bibliographique critique du concept de rôle tampon et de sa mesure à des échelles spatiales larges a été réalisée. Elle a débouché sur une typologie des effets tampons des structures paysagères, basée sur la prise en compte du temps, et sur la définition d'un effet tampon des paysages intégrant l'effet des structures paysagères et du milieu physique. L'étude empirique montre un gradient de rôle tampon qui va dans le sens du gradient de densité de bocage entre les bassins. Elle fait ressortir la co-variation des types de géomorphologie, des types de système de production, des types de parcellaire, et des types de bocages, dans les paysages. La modélisation hydrologique montre spécifiquement le rôle hydrologique des haies à l'échelle annuelle, plus marqué les années sèches.
Dans la modélisation de paysages, le rôle de l'exploitation agricole dans l'organisation spatiale des usages et de leur évolution est pris en compte explicitement. Elle montre qu'une même évolution des exploitations se traduit par une évolution variable de l'effet tampon à l'échelle des bassins versants.
Le rôle tampon sur les transferts de subsurface apparaît plus stable et plus résilient que le rôle tampon sur les transferts de surface, très dépendant de la continuité du réseau de haies.. http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Keywords: Agriculture – Pollution – Eau – Pesticides – Bassin versant – Bretagne

Source:
http://www.caren.univ-rennes1.fr/doc/memoires/mem6/VIAUD.htm
http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00007460



;) ;) ;) ;) ;) ;)

n314
30/03/2007, 09h43
Assistance au calage de modèles numériques en hydraulique fluviale - Apports de l'intelligence artificielle (http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00000116/01/vidaljp.pdf)



Vidal, Jean-Philippe (2005) Assistance au calage de modèles numériques en hydraulique fluviale - Apports de l'intelligence artificielle. (Computer-aided numerical model calibration in river hydraulics - Contributions from artificial intelligence.)


Le calage d'un modèle numérique vise à reproduire des événements de référence par l'ajustement de paramètres à base physique. Cette thèse propose une approche à l'aide de Systèmes à Base de Connaissances. Après une définition des concepts clés, sont présentés un état de l'art et une analyse des différents objets, procédures et raisonnements mis en oeuvre pour mener à bien cette tâche. Ces éléments sont formalisés puis intégrés au sein d'un système d'assistance au calage, selon trois niveaux de connaissances : génériques, propres à l'hydraulique fluviale 1D, et spécifiques au code de calcul utilisé. Deux cas réels d'application sont traités, en fonction des données disponibles et de l'objectif projeté du modèle. La thèse a permis la capitalisation d'un savoirfaire qui a conduit à un prototype opérationnel d'assistance au calage de modèles hydrauliques et au développement d'outils d'intelligence artificielle dédiés au calage et indépendants de la discipline considérée. ABSTRACT : Model calibration aims at simulating reference events thanks to an adjustment of physicallybased parameters. This thesis proposes a knowledgebased system approach to this task. After a definition of key concepts, a state of the art and an analysis of the different objects, procedures and reasonings applied to achieve this task are presented. These elements are formalized and integrated within a computeraided calibration support system. The knowledge is structured into three levels : generic knowledge, knowledge specific to 1D river hydraulics, and knowledge about the advanced use of the simulation code employed. Two reallife case studies are then handled on the basis of available data and intended model application. This thesis allowed the capitalization of knowhow, which led to build an operational hydraulic model calibration support prototype, and to develop artificial intelligence tools both dedicated to calibration and independent from the selected scientific domain.



Keywords (fr): Calage - Modèle numérique - Hydraulique fluviale - Système à base de connaissances.

KEYWORDS (en): Calibration - Numerical model - River hydraulics - Knowledgebased
system



Source: http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00000116/



;);););););)

n314
30/03/2007, 09h49
Géographie des risques environnementaux liés aux transports routiers en montagne. Incidences des emissions d'oxydes d'azote en vallées d'Aspe et de Biriatou (Pyrénées) (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/55/06/PDF/tel-00003245.pdf&docid=45506)


Université de Pau et des Pays de l'Adour - (2002-12-13), ETCHELECOU André (Dir.)

Gaelle DELETRAZ (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=2d133811f9bf53e00397ce212e17bc33&v_0=DELETRAZ&v_1=Gaelle)

L’objectif de cette thèse est d’évaluer l’incidence de la pollution azotée des transports sur les écosystèmes de montagne, mais aussi de montrer que la géographie propose une approche complémentaire à celles des chimistes ou des biologistes. Deux vallées Pyrénéennes ont été choisies comme terrain d’étude : le site de Biriatou/Saint-Jean-de-Luz, un axe de passage international (A63) confronté à une progression considérable du trafic, notamment poids lourds avec plus de 7500 PL par jour durant l’année 2000, et la vallée d’Aspe (RN134), pour faire un état de la situation avant l’ouverture du nouveau tunnel routier international du Somport. La recherche dans le domaine de la pollution atmosphérique du trafic routier pose de nombreuses difficultés méthodologiques. Etablir une cartographie de cette pollution constitue pourtant un préalable indispensable à l’étude des risques induits par le trafic. Un modèle de diffusion spatiale de la pollution a été mis en œuvre dans cette optique. Le polluant retenu pour cette étude est le dioxyde d’azote (NO2) car il contribue – avec les autres polluants azotés – à l’acidification et à l’eutrophisation des eaux et des sols. Une méthode intégrant la topographie a permis d’établir une cartographie des dépôts azotés pour les deux secteurs d’étude. Nous montrons que l’évaluation du dépôt polluant (l’aléa) ne permet pas – à elle seule – de déterminer le risque. Chaque écosystème possédant des caractéristiques qui lui sont propres (capacité tampon du sol, nature de la végétation notamment), la vulnérabilité traduite en termes de charges critiques diffère en fonction des conditions environnementales. C’est à travers la mise en relation spatiale des niveaux de pollution avec la connaissance des milieux naturels que les zones à risques peuvent être localisées. La méthodologie proposée dans cette thèse a permis de montrer que les risques environnementaux liés aux transports routiers sont bien réels, même lorsque le trafic est faible selon les conditions de dispersion.

Keywords: Montagne – Pyrénées – Analyse spatiale – Charge critique – Oxydes d'azote – Acidification – Eutrophisation – Pollution automobile – Transport routier – Risque environnemental – Géographie

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00003245

;);););););)

n314
30/03/2007, 09h51
Utilisation de données satellitaires couplées à un modèle de fonctionnement pour l'évaluation de la production prairiale à l'échelle nationale (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/66/08/PDF/tel-00005663.pdf&docid=46608)


Institut national agronomique paris-grignon - INA P-G - (2002-12-16), Ruget Françoise (Dir.)

Carlos Marcelo Di Bella (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=fcfa8990846367eb8fbcc4265ea3e02a&v_0=Di+Bella&v_1=Carlos+Marcelo)

Les pâturages constituent un écosystème terrestre important. En France, ils occupent 21% de la superficie totale, ce qui justifie l'effort pour développer un suivi en temps réel de la production de la biomasse au niveau national, en prenant en compte la variabilité spatiale et temporelle des prairies. L'absence de méthodes indirectes de faible coût applicables à des grandes régions conduit à étudier les modèles de simulation du fonctionnement des cultures, comme dans le cas du système ISOP (Information et Suivi Objectif des Praires), et les possibilités offertes par la télédétection pour contribuer à améliorer le diagnostic fourni. Le travail effectué dans cette thèse a pour but d'évaluer ces possibilités. Pour cela, un nombre limité de treize régions fourragères (FR) de France ont été sélectionnées pour leur contexte géomorphologique, climatique et pédologique associé à leur production fourragère. Les données du capteur VEGETATION embarqué sur la plateforme SPOT4 (résolution spatiale de kilométrique) ont été utilisées pour fournir, à partir de modèles de déconvolution, les valeurs de réflectance correspondant à la signature d'une prairie pure. Celle-ci a été mise en relation avec certaines variables de croissance estimées par le modèle STICS-Prairie à l'intérieur du système ISOP. Au delà du bon accord général entre les deux types de données, l'analyse de ces relations a permis d'établir que celle qui lie les indices de végétation basés sur le moyen infrarouge (SWVI) et l'indice foliaire (LAI) était la plus forte. Les résultats obtenus confirment les capacités des données satellitaires à fournir des estimateurs de variables productives complémentaires de celles estimées à partir de modèles de simulation. En particulier les différences spatiales et temporelles entre les informations fournies par le satellite et les estimations du modèle, surtout pendant les périodes de récolte de biomasse dans les systèmes de production, pourraient contribuer à améliorer les estimations du modèle à l'échelle régionale.

Keywords: suivi de la végétation – prairies – sécheresse – échelle régionale – télédétection – modèle de simulation – indice de végétation – désagrégation

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00005663

;);););););)

n314
30/03/2007, 09h53
Bailloeul, Timothée (2005) Contours actifs et information a priori pour l'analyse de changements : application à la mise à jour de cartes numériques du bâti urbain à partir d'images optiques de télédétection haute résolution. (http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00000282/01/bailloeul.pdf)


Bailloeul, Timothée (2005) Contours actifs et information a priori pour l'analyse de changements : application à la mise à jour de cartes numériques du bâti urbain à partir d'images optiques de télédétection haute résolution. (Active contours and prior knowledge for change analysis : application to digital urban building map updating from optical high resolution remote sensing images.)


Cette thèse a pour objectif de proposer une méthodologie visant à analyser les changements entre une carte numérique de bâtiments et des données de télédétection optiques haute résolution plus récentes. L'idée centrale de notre approche est d'utiliser l'information géométrique et spécifique des bâtiments symbolisés dans la carte afin de faciliter leur reconnaissance dans une image satellitaire panchromatique et de s'affranchir des difficultés du milieu urbain. Cette connaissance a priori est incorporée comme une contrainte de forme dans un modèle variationnel de recalage fin carte-image par contours actifs. Nous proposons des solutions nouvelles pour l'amélioration de la robustesse des contours actifs contraints: la fusion de l'image avec un Modèle Numérique de Surface (MNS) et la variation spatio-temporelle de la contrainte de forme permettent de surmonter le problème des minima locaux. Une nouvelle énergie de contrainte de forme, linéaire et quadratique, permet aux contours actifs de s'affranchir localement et parallèlement de la forme a priori de la carte pour mieux segmenter l'objet dans l'image. L'alignement des données par contours actifs résout le problème des variabilités exogènes carte-image indépendantes d'un changement effectif et rend ainsi l'analyse de changements subséquente plus fiable. Des indices de changement simplement calculés à partir du MNS et d'une image satellitaire multispectrale sont fusionnés pour la détection de changements univoques du bâti urbain. En l'absence de changement univoque, une méthode basée sur le vote de Hough quantifie la ressemblance entre le polygone cartographique recalé et des primitives segments extraites de l'image panchromatique. La fusion du score de Hough avec la variation géométrique enregistrée par le recalage des contours actifs permet la formulation d'une probabilité de non-changement visant à assister un opérateur dans sa tâche de révision de carte.

ABSTRACT : This thesis aims at proposing a methodology to analyze changes between a digital map of buildings and more recent high resolution optical remote sensing data. The key idea of the proposed approach is to use the specific geometrical information derived from the buildings symbolized in the map in order to ease their recognition in a panchromatic satellite image while overcoming urban difficulties. This prior knowledge is embedded in active contours models as a shape constraint formulated in a variational approach. We propose new solutions to improve the robustness of shape constrained active contours: the fusion of the image with a digital surface model (DSM) and the spatio-temporal variation of the shape constraint allow to overcome the critical issue of local minima. A new shape constraint energy - linear and quadratic - allows local and parallel discrepancies of the active contours from the cartographic shape prior to better segment the object in the image. The fine map-to-image matching achieved by active contours solve the issue of exogenous variabilities between the map and the image and therefore makes the subsequent change detection decision more reliable. Change indicators simply calculated from the DSM and a multispectral satellite image are merged to detect obvious changes of buildings. When no obvious change is detected, a method based on Hough voting quantifies the similarity between the refined cartographic object and segment primitives extracted from the panchromatic image. The fusion of the Hough voting score with the geometric variation due to the active contours matching enables to formulate a “non-change” probability aiming at assisting a photo-interpreter performing map updating.



Keywords: Changement - Contour actif - Connaissance a priori - Optimisation - Fusion - Image de télédétection - Haute résolution - Système d'Information Géographique - Cartographie.

KEYWORDS : Change - Active contour - Prior knowledge - Optimization - Fusion - Remote sensing image - High resolution - Geographic Information System - Cartography



Source: http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00000282/

:goodidea::goodidea::goodidea::goodidea::goodidea: :goodidea:

n314
30/03/2007, 10h00
Déplacements urbains de personnes : de la planification des transports à la gestion durable de la mobilité. Mutations d'une expertise (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/69/53/PDF/tel-00006468.pdf&docid=46953)


Université Panthéon-Sorbonne - Paris I - (2004-03-01), Dupuy Gabriel (Dir.)

Gilles Debizet (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d9af384aa688bc8955422ec8fe09b2f3&v_0=Debizet&v_1=Gilles)

Etudiée comme un système d'acteurs qui partagent et élaborent des connaissances et des savoir-faire, l'expertise française en planification des déplacements urbains est ici considérée comme une construction répondant aux évolutions de la demande sociale (du développement de l'offre motorisée à celui des modes alternatifs à l'automobile) et du contexte institutionnel dans les métropoles urbaines françaises (transfert de l'autorité sur les transports des administrations de l'Etat et des opérateurs de réseaux vers les collectivités locales). Comment l'expertise française innove-t-elle ? Cette thèse présente les résultats d'une enquête auprès de douze bureaux d'études concurrentiels d'envergure nationale ayant participé aux plans de déplacements urbains (Altermodal, Codra, Isis, Iter Conseil, MTI Conseil, Mva, Sareco, Semaly, Setec, Systra, Thalès I&C, Transitec). Les cloisonnements entre modes de transport ainsi qu'entre la planification, la conception et l'exploitation s'estompent. A coté d'une expertise objectivante fondée sur la modélisation des déplacements, apparaît une expertise plus qualitative qui interagit fréquemment avec les acteurs locaux et articule davantage les différentes temporalités et échelles territoriales. Les organismes nationaux de diffusion de l'innovation, notamment le Certu continuent de jouer un rôle prépondérant, cependant l'apport des fournisseurs de logiciels développés en Europe ou en Amérique du Nord formate la modélisation et l'essentiel de l'expertise relative aux modes non motorisés se construit au sein d'un « forum hybride» regroupant professionnels, élus locaux et associations d'usagers. Au vu des situations allemande et britannique et de la mise en concurrence de l'expertise publique, ces évolutions pourraient préfigurer une recomposition du système français d'expertise en transport et mobilité.

Keywords: Expertise – France – Allemagne – Royaume-Uni – innovation socio-technique – savoir-faire – planification des transports urbains – régulation de trafic – modélisation des déplacements – stationnement – intermodalité – microplanification – modes doux – Certu – Gart – ATEC – Club des villes cyclables – FUBICY

Source:
http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00006468
http://iga.ujf-grenoble.fr/territoires/accueil/membres.htm

;);););););)

n314
30/03/2007, 10h02
Roux, Hélène (2004) Estimation de paramètres en hydraulique fluviale, à partir de données caractéristiques de l'imagerie aérienne (http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00000040/01/roux.pdf)


Roux, Hélène (2004) Estimation de paramètres en hydraulique fluviale, à partir de données caractéristiques de l'imagerie aérienne. (Parameter identification in fluvial hydraulics, using data typical of remote sensing imagery.)


Depuis ses débuts, la télédétection a considérablement contribué à la progression des recherches dans le domaine de l'hydrodynamique des crues. Les nouvelles générations de satellites sont à présent en mesure de fournir des observations qui, dans un contexte général de manque de données, peuvent être valorisées. En effet, la modélisation numérique en hydraulique fait intervenir un certain nombre de paramètres qu'il est difficile d'ajuster en pratique, ce qui entraîne de délicats problèmes de calage de ces paramètres et de validation du modèle. L'objectif de ce travail est de tester la possibilité de pallier le manque d'information auquel se heurte la modélisation hydraulique, notamment par l'intégration de données issues de la télédétection, en s'appropriant des techniques d'assimilation de données. L'originalité de l'étude est de traiter des vues de dessus de la rivière montrant l'extension des eaux afin de reconstituer les paramètres nécessaires à la simulation de l'écoulement tels que le débit, le coefficient de Strickler ou bien les caractéristiques géométriques du cours d'eau. Différentes techniques d'assimilation de données sont appliquées dans le cadre d'expériences jumelles, afin de déterminer les méthodes les plus adaptées à l'objectif visé. La méthode choisie est ensuite testée sur deux sites d'étude. Un travail de transfert de calibration est également entrepris dans le but de vérifier si les paramètres estimés à partir d'une crue permettent de simuler de façon satisfaisante un autre événement. Une analyse de sensibilité et un calcul d'incertitude sur l'étendue de la zone inondée, simulée à partir des paramètres estimés, viennent compléter l'étude.



ABSTRACT : Since its beginnings, remote sensing has considerably contributed to the progress of the researches in the field of flood hydrodynamic. The new generations of satellite are equipped with sensors of metric resolution. Therefore, they are now able to provide observations that need to be valorized as a new data source for hydraulic modelling. Indeed, some parameters embedded in open channel flow equations are difficult to calibrate in practice and hydraulic models are currently constrained by lack of data. The objective of this study is to test the potential of remote sensing imagery which may be used together with data assimilation methods to ascertain the value of a set of open-channel model parameters. The innovation of this study is to reconstitute information about the geometry of the river from top sight. Several data assimilation techniques have been tested on a synthetic case in order to find the most appropriate method for hydraulic parameter identification. The chosen optimisation technique has then been implemented on two test sites. The study proceeds with an assessment of model performance when model calibrations are transferred between two flood events. Finally, a sensitivity analysis is carried out, together with an estimation of predictive uncertainty.


Keywords: Assimilation de données - Estimation de paramètres - Hydraulique fluviale - Inondation - Problème inverse - Télédétection.
KEYWORDS : Data assimilation - Parameter identification - Fluvial hydraulics - Flood -
Inverse problem - Remote Sensing

Source: http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00000040/

;);););););)

n314
30/03/2007, 10h04
MÉTHODOLOGIE D'EXPLOITATION QUANTITATIVE DES PHOTOGRAPHIES AÉRIENNES D'INONDATION DE PLAINE (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/55/14/PDF/tel-00003257.pdf&docid=45514)


Université Montpellier II - Sciences et Techniques du Languedoc - (2003-06-24), Desbordes Michel (Dir.)

Damien Raclot (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=093da401d7333ffcf40ff087f4f2e394&v_0=Raclot&v_1=Damien)

Ce travail est centré sur la mise au point d'une méthodologie d'exploitation de photographies aériennes prises en période de crue pour en extraire, au moment de la prise de vue, la cote de l'eau en tout point de la plaine. Cette méthodologie, appelée "approche-photo", comporte une phase de traitement de télédétection, une phase d'analyse spatiale et de structuration de l'information dans un SIG, et une phase novatrice et originale de fusion et mise en cohérence de l'ensemble des données extraites (développement d'un algorithme de mise en cohérence inspiré de l'hydraulique et de techniques empruntées au domaine de l'intelligence artificielle). La méthode a été testée sur trois sites d'étude, couvrant un panel très large de contextes. Un travail important de validation et d'analyse de sensibilité a permis de montrer que la précision des estimations de la cote de l'eau, produites sous forme de fourchette [Min, Max], était de l'ordre décimétrique, résultat tout à fait compatible avec les exigences hydrauliques. "L'approche-photo" constitue donc une valorisation quantitative des archives photographiques concernant les crues historiques. Une première retombée provient de la structuration de ces résultats au sein d'un SIG, ce qui les rend facilement mobilisables pour toutes les étapes de la gestion du risque d'inondation. Une seconde retombée, bien plus importante, résulte de la complémentarité de "l'approche-photo" avec les approches traditionnelles. Celle avec la modélisation hydraulique a été approfondie par la mise en œuvre d'un modèle 2D sur la basse vallée de l'Hérault. Une confrontation des résultats a permis de mettre en avant les apports réciproques : "l'approche-photo" comme aide à la structuration, au calage et à la validation de la modélisation et, à l'inverse, la modélisation hydraulique comme aide à la validation de "l'approche-photo".Cette thèse se veut une illustration de l'intérêt d'une démarche multidisciplinaire.

Keywords: Inondation – plaine d'inondation – photographie aérienne – télédétection – hydraulique – modélisation – analyse spatiale – qualité – fusion – mise en cohérence – problème de satisfaction de contraintes

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00003257

;);););););)

n314
30/03/2007, 10h06
Les formes des villes européennes vues du ciel. Une contribution de l'image CORINE Land cover à la comparaison morphologique des grandes villes d'Europe occidentale. (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/59/86/PDF/tel-00004303.pdf&docid=45986)


Université Panthéon-Sorbonne - Paris I - (2003-12-16), Pumain Denise (Dir.)

Marianne Guérois (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=2f9c9b8610416af8b101051a6d3fd501&v_0=Gu%E9rois&v_1=Marianne)

La question de la forme urbaine s'est affirmée depuis une dizaine d'années comme une priorité des réflexions sur le devenir des villes européennes. Soulevée en réaction au processus d'étalement urbain, cette question est de plus portée par l'émergence de la notion de développement urbain durable et par les débats qu'elle anime quant aux bien-fondés d'un modèle de ville compacte et dense. Ces discussions ne sont cependant que rarement étayées par des mesures comparables car les bases de données sur les villes européennes sont toujours en cours de constitution. La cartographie des espaces bâtis restituée par l'image CORINE Land cover vers 1990 est une source inédite qui, croisée avec les données de population, nous a permis d'établir un ensemble de repères pour comparer les formes des villes considérées à l'échelle de la tache urbaine. Malgré la complexité des processus en jeu et par-delà la spécificité des situations locales, nous avons ainsi interrogé le rôle de logiques générales relatives à la taille des villes, à leur appartenance nationale ou à différents contextes de peuplement régionaux, pour rendre compte de la diversité des formes observées en Europe occidentale. Dans le cadre des agglomérations, deux dimensions de la compacité, l'une relative à l'emprise physique des villes (étendue et densité), l'autre à leur configuration spatiale (forme des taches urbaines), ont été croisées pour vérifier et nuancer l'importance d'un gradient nord-sud de la compacité urbaine en Europe. Dans le cadre élargi d'aires urbanisées, le modèle du champ urbain ressort encore comme un principe fort d'organisation des espaces bâtis, selon un double gradient linéaire, très contrasté dans les limites de l'agglomération, plus diffus dans les espaces périurbains. Pour quelques grandes régions urbaines, l'application de méthodes de lissage a permis, en généralisant l'image des surfaces bâties à plusieurs échelles, de restituer différentes structures hiérarchiques du peuplement, plutôt monocentriques ou polycentriques. Ces premières explorations ont établi des résultats qui seront confrontés à la prochaine version de CORINE, disponible en 2004. http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Keywords: forme – étalement urbain – villes européennes – surfaces bâties – CORINE Land cover – ville compacte – shape – urban sprawl – European cities – built-up areas – compact city

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00004303

;);););););)

n314
30/03/2007, 10h08
Perception et simulation des effets du changement climatique sur l'économie du ski et la biodiversité (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/71/31/PDF/tel-00006990.pdf&docid=47131)


Université Joseph-Fourier - Grenoble I - (2004-05-06), GUIGO Maryse (Dir.)

Jean-Christophe Loubier (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=f45358ff8c48a857ed5fc9bcff51be5a&v_0=Loubier&v_1=Jean-Christophe)


Dans les hautes vallées alpines, on observe des conflits d'intérêts entre l'économie du ski et les objectifs de préservation de la biodiversité dans le cadre du changement climatique global. Les enjeux sont importants et la concertation en matière d'aménagement devient très difficile Nous avons cherché à développer une méthodologie et un instrument d'aide à la concertation par heuristique visuelle. L'expérimentation de cet instrument est conduite sur le territoire de la Savoie et de la Haute Savoie. Cette thèse se développe en trois temps. Le premier temps définit le contexte général du changement climatique d'un point de vue global. Nous établissons ensuite un changement d'échelle pour nous rapprocher de l'échelon local. Il s'agit d'identifier les mécanismes d'émergence des conflits d'intérêts en fonction des enjeux simultanés économie du ski/préservation de la biodiversité. Le second temps développe une méthodologie pour aider la concertation autour de ce type de conflits par simulation interactive. C'est l'approche par heuristique visuelle. Nous montrons comment, une base de données doit être conçue, pour permettre la mise en œuvre de ce concept. Nous définissons également les types d'outils qui doivent être utilisés ainsi que leurs agencements pour la construction de l'environnement de simulation. Cette partie propose également une stratégie particulière d'amélioration de l'information continue quand il apparaît un besoin d'interpolation sur un faible jeu de données. Enfin, le dernier temps développe l'expérimentation sur notre terrain d'étude.

Keywords: ystèmes d'Information Géographique – géostatistique – interpolation – modélisation – concertation – réalité virtuelle

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00006990

;););););););)

ErwanD
31/03/2007, 11h34
Les cours de math les plus complets que je connaisse se trouve sur le site web http://www.les-mathematiques.net/. Tous ces cours sont d'un niveau post-bac. Les cours d'agrégation regroupe à peu près tout ce qu'il faut savoir à ce niveau.

En compléments de ça, on peut bien sûr utiliser Wikipedia.

n314
02/04/2007, 14h05
Allez, petit souvenir du concours d'ingé de cette année!!!

source: http://interstices.info/vote-electronique



Les machines à voter électroniques en débat...

30/03/07

Plus d’un million d’électeurs utiliseront des ordinateurs de vote en France en 2007. Ces machines, qui enregistrent les votes des électeurs pendant le scrutin puis les additionnent lors du dépouillement, sont introduites dans les bureaux de vote dans le but d’améliorer la procédure électorale (gain de temps, gain de personnels, gain d’argent…). Pourtant, à y regarder de plus près, les ordinateurs de vote ne sont pas sans poser de graves questions démocratiques. Sous couvert de modernité et de fiabilité, ces machines à voter peuvent jouer de mauvais tours. De nombreux pays étrangers en ont déjà fait les frais.



http://interstices.info/upload/vote/a-vote-1.jpg
Dessin : François Cointe.
Le code électoral français fixe dès 1969 le cadre légal (http://javascript%3Cb%3E%3C/b%3E:ouvreEncart%281,%20600,%20500%20%29;)du vote à l'aide d'ordinateurs de vote. Réservé aux communes de plus de 3500 habitants, le vote électronique (http://javascript%3Cb%3E%3C/b%3E:ouvreEncart%282,%20600,%20500%20%29;)doit se dérouler sur un ordinateur d'un modèle agréé par arrêté du ministre de l'Intérieur et doit vérifier un certain nombre de critères (le vote doit se dérouler dans un isoloir, doit être possible pour les personnes handicapées, doit permettre le vote blanc, etc.).
En pratique, le citoyen entre dans l'isoloir, consulte les choix présentés sur l'écran de la machine, choisit son candidat en pressant un bouton (ou bien à l’aide d’un crayon optique), son choix est alors affiché sur l'écran et l’électeur peut confirmer son vote avant de sortir de l'isoloir pour émarger.
Lors du dépouillement, le président du bureau de vote (en présence d'assesseurs) appuie sur un bouton, l'ordinateur donne les résultats sous la forme d'un ticket imprimé qui est agrafé au procès-verbal et dont les résultats sont recopiés sur ce même procès-verbal. Ces résultats sont également inscrits dans la carte mémoire de l'ordinateur de vote, qui peut être éventuellement transmise à la mairie pour totalisation (mais c'est le procès-verbal qui fait foi).

Un tel procédé présente certes des avantages en comparaison de la procédure traditionnelle par bulletin papier. Le premier est l’obtention rapide des résultats à l’issue du scrutin. L’économie du comptage manuel des bulletins papier entraîne également une diminution du nombre de scrutateurs volontaires (responsables du dépouillement) de plus en plus difficiles à trouver. Le deuxième avantage est lié aux coûts, grâce à l’économie de papier réalisée et à la possibilité pour les « petits » candidats de se dispenser d’une telle dépense. Enfin, les arguments en faveur de ces machines mettent en avant une réduction possible du nombre de bureaux de vote, une réduction attendue de l’abstention, ou encore une meilleure accessibilité aux handicapés.

http://interstices.info/upload/vote/a-vote-2.jpg
Dessin : François Cointe.
Ces arguments sont dans l'ensemble recevables, mais ils ne sont, au fond, basés que sur des critères extrinsèques ne possédant qu’une valeur économique ou commerciale : gain de temps et d’argent notamment. Or, pour les électeurs et les citoyens que nous sommes, il s’avère important de mesurer plutôt les avantages et inconvénients des machines à voter sur des critères intrinsèques, et donc inhérents à une élection et à l’acte de voter lui-même.
Autrement dit, la procédure de vote via une machine à voter respecte-t-elle correctement les critères énoncés par notre code électoral ?
Cinq critères à respecter

Le code électoral français énonce cinq critères que doit respecter une élection : confidentialité, anonymat, transparence, sincérité, unicité.
Que le vote soit effectué par des bulletins papier ou des machines à voter, on peut aisément en conclure que les critères de confidentialité et d’anonymat sont dans les deux cas respectés : pour le premier, l’électeur dispose d’un isoloir et pour le second, l’émargement n’étant pas automatisé (en France tout au moins), il est dissocié du choix de l’électeur.
Penchons-nous maintenant sur les trois autres critères. Dans le cas des bulletins papier, la transparence est obtenue car le déroulement du scrutin et du dépouillement est public et vérifiable ; la sincérité, car le bulletin déposé dans l’urne correspond bien à celui que le votant a choisi ; enfin l'unicité, car il n'y a qu'un seul bulletin par votant.
C’est là où les choses sont beaucoup moins évidentes pour le vote électronique. Après avoir validé son choix en pressant sur un bouton, le votant n’a en effet aucun moyen de vérifier que le vote enregistré par la machine est bien effectivement celui de son choix. Il doit donc faire reposer son exigence de sincérité (et d’unicité aussi) uniquement sur la confiance qu’il attribue à la machine.

http://interstices.info/upload/vote/a-vote-3.jpg
Dessin : François Cointe.
De même que, lors du dépouillement, les scrutateurs et les citoyens ne peuvent pas exercer leur pouvoir de contrôle, puisque l'ordinateur calcule automatiquement les résultats, et qu’en l’absence de bulletins papier, il n’est de toute façon pas possible de les vérifier ou de procéder à un recomptage en cas de désaccord sur les résultats. L’exigence de transparence repose donc elle aussi uniquement sur la confiance dans la machine à voter.
Dans ces conditions, pouvons-nous faire confiance à ces machines à voter ? En d’autres termes, certains enjeux de notre démocratie peuvent-ils ne reposer que sur la confiance attribuée, presque aveuglement, à des machines ?
Oui, répondent les fabricants de ces machines, car ce sont de « simples objets électroniques ».
Non, répondent des informaticiens, car ce sont de véritables ordinateurs. Quelles que soient les différences entre les modèles proposés, ces machines sont bien toutes des ordinateurs dotés d’un boîtier, d’une mémoire, d’un écran et d’un logiciel.
Or en matière d’informatique, nous ne sommes pas tous conscients de la fragilité de comportement d'un ordinateur. Cette fragilité des systèmes informatiques d'une manière générale est largement admise dans la communauté des informaticiens professionnels, qu'il s'agisse d'une fragilité due à des erreurs involontaires ou à des intentions malveillantes.
Des erreurs involontaires ou des intentions malveillantes

Dans le premier cas, l'ordinateur peut simplement dysfonctionner à cause d'une erreur dans son programme ou d'une panne matérielle. En aérospatiale par exemple, les programmes sont parmi les plus sûrs du monde car des vies humaines et des sommes considérables d'argent dépendent de leur bon fonctionnement. Les ingénieurs utilisent des techniques très avancées pour s'assurer que leurs programmes comportent aussi peu d'erreurs que possible, des techniques de vérification et de preuve peuvent être mises en œuvre pour les détecter et les corriger. Mais ils savent également qu'il en subsiste souvent. Lorsqu'un programme pilote une fusée, celle-ci atteindra son objectif, ou bien déviera de sa route et explosera, comme ce fut le cas pour Ariane 5.
Dans le deuxième cas, les informaticiens savent qu'il est facile de modifier un programme avec une intention malveillante par l'insertion d'un cheval de Troie (http://interstices.info/display.jsp?id=c_26456), ou d'une porte dérobée. Ces mécanismes sont particulièrement discrets et quasi-impossibles à détecter car ils ne sont pas forcément statiques. Ils peuvent être générés par le programme et n'apparaître que pendant de brefs instants pour rester totalement invisibles le reste du temps. La présence d'un mécanisme de super-utilisateur (http://interstices.info/display.jsp?id=c_26724)peut aussi faciliter la corruption du système.
Si l'ordinateur modifie les votes, qui s'en apercevra ?

Seuls les résultats manifestement erronés parce qu'invraisemblables peuvent être détectés : si un candidat obtient davantage de voix qu'il n'y a d'électeurs, il est évident qu'il s'est passé quelque chose d'anormal. Or, en l’absence de support physique (impression d’un ticket papier confirmant le choix de l’électeur et conservé dans une urne) aucun recomptage manuel n’est possible. Le problème peut d’ailleurs être plus discret et n'affecter qu'un faible pourcentage des votes, cependant suffisant pour faire basculer le résultat, ou bien échanger les suffrages obtenus entre deux candidats.

http://interstices.info/upload/vote/a-vote-4.jpg
Dessin : François Cointe.
Pour s’en convaincre, une équipe de l’université de Princeton a testé en septembre 2006 le piratage d’une de ces machines. Deux minutes ont leur ont suffi pour ouvrir la machine et en modifier la mémoire. La trappe de protection du terminal est d’abord crochetée à l’aide d’un trombone et une carte mémoire qui charge le logiciel pirate est insérée dans la machine. La carte est ensuite retirée. Un vote factice oppose ensuite George Washington à Benedict Arnold. Le premier devrait être élu par 3 voix contre 1. Abusé par le logiciel, le terminal fournit un résultat erroné, mais préservant le nombre de votes : 3 voix pour Benedict Arnold, 1 pour George Washington.
Quelques semaines plus tard aux Pays-Bas, Rop Gonggrij, pirate hollandais chevronné, parvient à installer sur une machine (différente de celle de Princeton) un code capable de détourner un nombre de votes déterminés vers un candidat choisi.
Cette même équipe a récemment démontré qu’il est possible de connaître le choix d’un électeur en analysant les ondes électromagnétiques émises par les machines jusqu’à une portée de 25 mètres, ce qui remettrait aussi en cause la confidentialité du vote.
Scénario de polar peu probable diriez-vous ? Pas si fictif que ça !

De nombreux autres pays utilisent ces ordinateurs depuis plus longtemps que nous. Les Etats-Unis, par exemple, utilisent des ordinateurs de vote depuis les années 1990. La Belgique a démarré les expériences de vote électronique en 1991 et cela concerne actuellement 44 % des électeurs. Au Québec, les élections municipales du 6 novembre 2005 se sont déroulées à 95 % à l'aide d'ordinateurs. Même si ces ordinateurs de vote diffèrent d'un pays à l'autre (par exemple, quelques-uns impriment un bulletin papier), néanmoins ce sont tous des systèmes informatiques et ils effectuent tous un dépouillement automatique.
L’expérience de ces pays montre qu’ils ont tous vécus de nombreux incidents (http://javascript%3Cb%3E%3C/b%3E:ouvreEncart%283,%20740,%20580%20%29;): de la simple panne d’ordinateurs (décalant de plusieurs heures l’ouverture des bureaux de vote), au constat de résultats aberrants (plus de voix que de votants, votants non enregistrés). Bien entendu, seules les situations de dysfonctionnement manifestes ont pu être détectées. Il est fort possible que des dysfonctionnements soient passés inaperçus car les résultats énoncés par l'ordinateur n'étaient pas aberrants. Une inversion du nombre de suffrages obtenus par deux candidats est par exemple indétectable (car le résultat n'est pas aberrant) et invérifiable… les conséquences en sont pourtant très lourdes sur le plan démocratique.
Contrôler l'intégrité et la sûreté des ordinateurs de vote

Qu’ils soient dus à des erreurs involontaires ou à des intentions malveillantes, détecter et éviter ces cas de dysfonctionnement repose pour l’essentiel sur le contrôle de l’intégrité et de la sûreté des ordinateurs de vote. Le système (matériel, logiciel, paramètres), une fois certifié, ne doit pas être modifié, et ne doit pas pouvoir être modifié. C’est en tout cas ce que défendent des chercheurs en informatique qui se sont, très tôt, intéressés à l’ordinateur de vote et préconisent des critères inspirés de ceux en vigueur en sécurité informatique.
Outre le contrôle de son intégrité (pas de modification possible), le système (matériel, programmes, circuits intégrés supplémentaires, documentation) doit être ouvert. Il doit pouvoir être inspecté à n'importe quel moment, même s'il est protégé par le secret industriel, car les systèmes propriétaires (au code source (http://javascript%3Cb%3E%3C/b%3E:ouvreEncart%284,%20600,%20500%20%29;)gardé secret) que l'on ne peut pas vérifier sont fortement suspects.

http://interstices.info/upload/vote/a-vote-5.jpg
Dessin : François Cointe.
Le système doit être disponible, doit pouvoir être utilisé à n'importe quel moment et protégé contre toute tentative, frauduleuse ou non, de corruption de son fonctionnement.
La méthode de développement du système (architecture, implémentation, maintenance, etc.) doit minimiser les erreurs (bugs) et l'insertion malveillante de lignes de programme ayant pour intention d'en corrompre le fonctionnement. Il existe différentes techniques visant à accroître la sûreté d'un système, mais aucune de ces méthodes n'est infaillible. Tester un programme avec succès ne prouve en rien sa fiabilité : la moindre inversion de la valeur d'un bit peut provoquer une erreur de une, 1024 ou encore 65 536 voix.
Les mémoires sur lesquelles sont inscrits le programme et les paramètres ne doivent être accessibles qu'en lecture pour éviter toute modification ultérieure, tandis que les mémoires recueillant les votes doivent être non réinscriptibles (once-writable memories).
L'architecture du système, son implémentation, les pratiques de développement, les procédures à suivre pour l'utiliser et les procédures de tests doivent être suffisamment documentées. La documentation doit également décrire quelles mesures de sécurité ont été prises concernant chacune de ces étapes.
L'intégrité de toutes les personnes impliquées dans le développement, l'utilisation, l'administration ou le stockage d'ordinateurs de vote doit être vérifiée.
Enfin, il doit être possible de recompter les votes manuellement par l’impression d’un bulletin ou ticket papier validé en isoloir par l’électeur, ou tout autre moyen garantissant l’anonymat du vote.
Une procédure légale insuffisante

Or, aujourd’hui, la procédure mise en place par les pouvoirs publics ne permet pas de garantir le respect de ces critères. Le ministère de l’Intérieur, à l’origine du cadre de fonctionnement de ces ordinateurs, délivre les agréments aux constructeurs en se basant entièrement sur le rapport rendu par l’organisme d’inspection (Bureau Veritas ou Ceten-Apave). Celui-ci examine UN ordinateur à un moment donné et non TOUS les ordinateurs fabriqués. En fait, cet organisme doit simplement vérifier la conformité du modèle de la machine à un cahier des charges qui semble plutôt répondre à des besoins fonctionnels (fiabilité de l’électronique, longévité, facilité d’utilisation) qu’à de réelles contraintes de sécurité. Il n’y a aucune obligation d'examen approfondi du programme ou des documents et aucune vérification de l’intégrité des personnes intervenant sur ces ordinateurs. Il n'est pas clair de savoir si l'organisme a la possibilité d'examiner le code source du logiciel de la machine, car celui-ci est protégé par le secret industriel et commercial. Cela dit, examiner le code source ne garantirait pas de détecter une fraude bien réalisée. Et des modifications dites « mineures » concernant l'entretien ou la correction de bugs ne font l'objet d'aucun examen complémentaire.
Il n’y a pas non plus de procédure particulière de scellement ou de surveillance des ordinateurs entre les scrutins. Lorsque les ordinateurs sont loués, la responsabilité du stockage revient au prestataire de services (souvent la société importatrice des ordinateurs). Aucune procédure spéciale n’est exigée pour garantir avant utilisation l’intégrité des ordinateurs « certifiés ».
Les municipalités utilisatrices, quant à elles, doivent simplement se fier à l’agrément du ministère. Lors d’une élection, l'ordinateur imprime à l’ouverture du scrutin un ticket indiquant un checksum (http://javascript%3Cb%3E%3C/b%3E:ouvreEncart%285,%20600,%20500%20%29;)(somme de contrôle) : deux séries de 8 chiffres ou lettres (c'est-à-dire deux nombres 32 bits exprimés en hexadécimal). Les assesseurs vérifient qu'ils sont identiques à ce qu'indique le manuel d'utilisation, mais n’ont en réalité qu’une illusion d’avoir vérifié quelque chose, puisque ce cheksum est imprimé à partir du logiciel de la machine qu’il est censé garantir.
Malgré la forte opposition de scientifiques spécialistes de la sécurité informatique et la mobilisation (http://www.ordinateurs-de-vote.org/)croissante des citoyens, il apparaît extrêmement difficile de remettre en cause l’utilisation des ordinateurs de vote, que le pouvoir politique continue à soutenir. Nous constatons qu'après plus d'une décennie d'errements, certains Etats ont quand même commencé à prendre conscience des problèmes posés par ces ordinateurs : l'Etat de Californie a décidé de rendre obligatoire l'impression d'un bulletin papier vérifié par l'électeur à partir de juillet 2006 ; en Irlande, à cause des protestations de la population et des spécialistes en informatique de la Irish Computer Society, la commission indépendante nommée par le gouvernement a déclaré en décembre 2004 être incapable de recommander l'utilisation des ordinateurs de vote pour les prochaines élections (il s'agissait d'élections locales, européennes et d'un référendum) et a finalement conclu en juillet 2006 que la mise en œuvre de mesures supplémentaires conditionnerait l’utilisation de ces machines (notamment le cryptage des votes, un examen indépendant, des tests rigoureux…).
Il serait douloureux que les mêmes erreurs soient commises en France, alors même que des élections majeures (présidentielles et législatives) vont avoir lieu en 2007, d'autant plus que la remise en cause a posteriori du bon déroulement de ces votes de première importance pourrait menacer la stabilité politique de ce pays.
Enfin, il est regrettable que la mise en œuvre d'ordinateurs de vote ait eu lieu sans qu'une commission indépendante à la fois du pouvoir politique et des fabricants ne soit mise en place.
L'utilisation de l'informatique peut contribuer à améliorer le fonctionnement de la démocratie. Par un meilleur accès des handicapés peut-être, par la dispense de bulletins pour les « petits candidats » sans doute. À condition que la mise en œuvre de ces systèmes ne dégrade pas la qualité de la procédure de vote dans son ensemble et ne remette pas en question tout un système démocratique instauré (non sans mal) depuis longtemps.
Ce texte a été élaboré à partir des documents de Chantal Enguehard, « Le vote électronique en France : opaque & invérifiable », et Pierre Muller, « Qui contrôle le vote électronique ? », avec son aimable autorisation.

n314
03/04/2007, 09h02
Classification and Change Detection Using Landsat TM Data: When and How to Correct Atmospheric Effects? (http://planet.botany.uwc.ac.za/nisl/docs/Main_docs/All%20References/%23To%20read%20for%20Germany/Classification%20and%20change%20detection%20using% 20LANDSAT%20TM%20data_printed.pdf)


Remote Sensing of Environment, Vol. 75, No. 2. (February 2001), pp. 230-244.


Song (http://www.citeulike.org/user/carueda/author/Song) C, Woodcock (http://www.citeulike.org/user/carueda/author/Woodcock) CE, Seto (http://www.citeulike.org/user/carueda/author/Seto) KC, Lenney (http://www.citeulike.org/user/carueda/author/Lenney) MP, Macomber (http://www.citeulike.org/user/carueda/author/Macomber) SA
The electromagnetic radiation (EMR) signals collected by satellites in the solar spectrum are modified by scattering and absorption by gases and aerosols while traveling through the atmosphere from the Earth's surface to the sensor. When and how to correct the atmospheric effects depend on the remote sensing and atmospheric data available, the information desired, and the analytical methods used to extract the information. In many applications involving classification and change detection, atmospheric correction is unnecessary as long as the training data and the data to be classified are in the same relative scale. In other circumstances, corrections are mandatory to put multitemporal data on the same radiometric scale in order to monitor terrestrial surfaces over time. A multitemporal dataset consisting of seven Landsat 5 Thematic Mapper (TM) images from 1988 to 1996 of the Pearl River Delta, Guangdong Province, China was used to compare seven absolute and one relative atmospheric correction algorithms with uncorrected raw data. Based on classification and change detection results, all corrections improved the data analysis. The best overall results are achieved using a new method which adds the effect of Rayleigh scattering to conventional dark object subtraction. Though this method may not lead to accurate surface reflectance, it best minimizes the difference in reflectances within a land cover class through time as measured with the Jeffries-Matusita distance. Contrary to expectations, the more complicated algorithms do not necessarily lead to improved performance of classification and change detection. Simple dark object subtraction, with or without the Rayleigh atmosphere correction, or relative atmospheric correction are recommended for classification and change detection applications.

;) ;) ;) ;) ;) ;)

n314
03/04/2007, 16h23
Cartographier les lieux de nulle part (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/11/32/81/PDF/Cartographier_les_lieux_de_nulle_part.pdf&docid=113281)
Jean-Marc Besse (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=e4c36687c142938ce13d80f3b3fe6be4&v_0=Besse&v_1=Jean-Marc)

Notre Histoire (2005) 18-22

L'article se propose d'étudier quelques aspects de l'histoire de l'imaginaire géographique européen. Il analyse, en particulier, quelques exemples relevant de la cartographie de lieux « utopiques » : le Paradis, l'île d'Utopie, le Royaume de Tendre, les jardins révolutionnaires. L'objectif de ces analyses est de montrer en quoi, dans la cartographie, l'imaginaire est une des provinces du réel.

Keywords: Paradis – Utopie – Carte du Tendre – jardins révolutionnaires – cartographie imaginaire

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00113281

:D:D:D:D:D:D

n314
03/04/2007, 16h25
Raoul Blanchard et la découverte des Alpes (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/05/04/03/PDF/Blanchard.pdf&docid=50403)

René Favier (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=e4c36687c142938ce13d80f3b3fe6be4&v_0=Favier&v_1=Ren%E9)

Die Alpen! Zur europäischen Wahrnehmungsgeschichte seit der Renaissance. Les Alpes! Pour une histoire de la perception européenne depuis la Renaissance, Peter Lang (Ed.) (2005) 367-374


Rien ne prédisposait Raoul Blanchard, homme des plaines, à devenir l'« inventeur » des Alpes occidentales. Après une thèse sur la Flandre, ce sont les hasards des nominations universitaires qui le conduisirent à exercer son activité à Grenoble en 1906, et à travailler sur les Alpes qu'il n'avait jusque là approchées que comme touriste. Rejetant avec mépris les approches locales, érudites et jugées trop anthropologiques, il entendit appliquer à l'étude de ce territoire « vierge », les méthodes de la « vraie géographie », appuyée sur des sciences naturelles et des sciences humaines, que lui avait enseignée Vidal de la Blache.
Toute son œuvre visa à délimiter, dénommer, cartographier et caractériser les différents massifs non pas selon les logiques anciennes, administratives ou historiques, mais selon leurs critères spécifiquement géographiques, les critères naturels. Outre la fondation d'une école géographique (à travers notamment la création de l'Institut de géographie alpine et de la Revue de géographie alpine), il chercha également à promouvoir l'idée que la région naturelle devait fonder les principes de solidarité économique qui devaient exister entre ses différentes parties, et que l'unité morphologique des Alpes devait être la « base et le fondement » d'une région économique et administrative.

Keywords: Alpes – mémoire – territoire – erudit – région

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00006598

:D:D:D:D:D:D

n314
17/04/2007, 10h38
La riche zoologie des automates cellulaires (http://interstices.info/display.jsp?id=c_19162)

16/04/07

Les automates cellulaires modélisent des phénomènes variés tels la circulation automobile et la propagation des feux de forêt. De nouvelles techniques d’analyse classent les automates selon une échelle de complexité.
[...]
Source: http://interstices.info/display.jsp?id=c_19162

et



À la découverte des automates cellulaires (http://interstices.info/display.jsp?id=c_27035)

16/04/07

Explorer les relations mathématiques entre les phénomènes observés chez des êtres vivants et des machines, c'est là l'une des possibilités offertes par les automates cellulaires. Découvrez ce moyen d'investigation des processus auto-reproductifs à travers différents exemples d'automates cellulaires...

Source: http://interstices.info/display.jsp?id=c_27035
;);););););)

n314
23/04/2007, 10h03
Evaluation cartographique et évolution diachronique par télédétection du risque incendie de forêt. (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/14/26/44/PDF/these_complete.pdf&docid=142644)

Institut National Agronomique d'Alger - (2005-12-15), Hervé GUMUCHIAN (Dir.)

Nassima Hessas (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=82d8dff7091a1acc5771ee2a42ee933f&v_0=Hessas&v_1=Nassima)

Les Alpes-Maritimes est le milieu le plus sensible aux risques incendies en raison de son climat, de son relief, de ses enjeux touristiques, urbanistiques et économiques. La démarche consiste à détecter les risques et mesurer leurs conséquences. Afin de connaître l'impact de ces feux, il est nécessaire de déterminer leur répartition spatiale et temporelle. De très larges étendues sont concernées et la télédétection est l'un des moyens d'appréhender le phénomène à une aussi grande échelle. Les statistiques annuelles réalisées regroupent trente années d'incendies, à l'échelle départementale ensuite communales sous - tendues par plusieurs questions : Quelles sont les causes et les fréquences des feux et leur ampleur? Les feux de saison sont- ils de même proportion ? Pourquoi 2003 a – t - il été une vraie catastrophe ? L'utilisation du SIG, pour l'évaluation cartographique, se révèle être à la fois un outil scientifique performant pour connaître et rendre compte de l'aléa et exprimer la vulnérabilité et pour déterminer des zonages que les aménageurs et décideurs intégreront dans leur démarche globale d'aménagements du territoire aux échelles appropriées. La multiplication des classifications et ACP sur une image satellitaire et l'AFC sur l'ensemble du bassin apportent une contribution importante à la compréhension de ce phénomène. Les incendies de forêts engendrent des modifications fondamentales. L'étude diachronique de l'évolution du Paillon, par le biais de 3 séries de photographies grâce à la télédétection et au SIG permet de cerner des dimensions spatio-temporelles très précises. L'étude de la simulation de la propagation du feu aide à la prise de décision.

keywords: risque – incendie de forêt – aléa – vulnérabilité – éclosion – probabilité – simulation – télédétection.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00142644

;);););););)

n314
24/04/2007, 10h53
Conception d'un système d'information pour l'aide au déplacement multimodal : Une approche multi-agents pour la recherche et la composition des itinéraires en ligne. (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/14/28/46/PDF/these_kamoun.pdf&docid=142846)

Ecole Centrale de Lille - (2007-04-04), Slim HAMMADI (Dir.) v2 (23-04-2007) (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?halsid=006c6710b3d469a6d7b0fae3fab0b141&view_this_doc=tel-00142340&version=2)

Mohamed Amine Kamoun (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=006c6710b3d469a6d7b0fae3fab0b141&v_0=Kamoun&v_1=Mohamed+Amine)

Afin d'éviter au voyageur de consulter plusieurs sites web d'opérateurs de transport en commun pour planifier son déplacement, ce travail vise à concevoir un Système d'Information Coopératif de Mobilité (SICM) pour l'aide au déplacement multimodal. Il s'agit d'automatiser cette démarche de recherche et de composition d'itinéraires, pour fournir une information multimodale via un système intégrateur, en s'appuyant sur la théorie des systèmes multi agents (SMA) pour l'intégration et la médiation des systèmes d'information des différents opérateurs de transport.

Pour produire l'information multimodale et multi opérateurs nécessaire à l'aide au déplacement, le SICM doit accéder aux différents systèmes d'information des opérateurs de transport et intégrer des résultats de recherche qui sont générés par les différents algorithmes des différents opérateurs. Dans cette approche, le SICM est un intergiciel (middleware) qui devient un client parmi d'autres usagers des systèmes d'information existants. Le SICM devient alors l'intermédiaire entre les différentes sources d'informations hétérogènes et distribuées d'une part et les clients d'autre part. Ce système doit être capable à la fois de trouver la bonne source d'information pour l'interroger selon les différentes requêtes des utilisateurs, et de regrouper les informations de manière cohérente pour répondre aux requêtes. Pour fournir un itinéraire composé mais surtout optimisé selon les critères de l'utilisateur, le recours à des
algorithmes de plus courts chemins distribués « en ligne », et adaptés à des graphes dynamiques (dépendant du temps) a été retenu afin de réaliser ce moteur de recherche et de composition d'itinéraires multimodaux en ligne.

Keywords: Information voyageur - Transport multimodal - Information multimodale – Systèmed'Information - Systèmes multi-agents - Recherche d'itinéraires

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00142340

;);););););)

n314
30/04/2007, 08h57
CARTOGRAPHIE DÉCISIONNELLE MULTICRITÈRE : FORMALISATION ET IMPLÉMENTATION INFORMATIQUE (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/14/39/60/PDF/PhD-FullText.pdf&docid=143960)

Université Paris Dauphine - Paris IX - (2006-12-07), Vincent Mousseau (Dir.)

Salem Chakhar (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=06c6e8d840ae788e8d8b5ef71aa92c19&v_0=Chakhar&v_1=Salem)

Les SIG, systèmes d'information géographiques, stockent des données géo-référencées dans des bases de données géographiques, ouvrant ainsi de grandes potentialités en terme d'exploitation. Une utilisation fréquente des SIG concerne la prise de décision à référence spatiale. Néanmoins, la technologie SIG actuelle souffre encore de plusieurs lacunes, dues en grande partie à un manque de capacités analytiques capables de supporter la nature multicritère des problèmes spatiaux. La solution la plus diffusée pour faire évoluer les SIG vers un vrai outil d'aide à la décision à référence spatiale est l'analyse multicritère (AMC). De nombreux travaux d'intégration SIG-AMC ont été publiés depuis le début des années 1990. Cependant, ces travaux présentent plusieurs limites qui les empêchent à être diffusés au delà du cadre académique :
(i) utilisation du mode d'intégration indirecte ou encastrée,
(ii) intégration d'une seule méthode ou d'un nombre limité de méthodes,
(iii) absence d'une méthodologie pour le choix de la méthode à appliquer dans un problème donné,
(iv) intégration des méthodes du critère unique de synthèse, et
(v) nécessité d'une connaissance approfondie du SIG et de l'AMC.

Dans ce travail de thèse, notre contribution a porté sur la proposition de solutions conceptuelles, méthodologiques et informatiques pour surpasser ces différentes lacunes. Plus précisément, nous proposons :
(i) une stratégie d'intégration SIG-AMC,
(ii) un module à base de règles pour le choix de la procédure d'agrégation,
(iii) une méthodologie pour la cartographie décisionnelle multicritère facilitant l'utilisation des méthodes de surclassement de synthèse, et
(iv) une algèbre destinée à la modélisation spatiale multicritère.

Pour valider les solutions proposées, nous avons développé un prototype et nous l'avons
appliqué à un problème de génération des corridors en utilisant des données réelles, relatives à l'Ile-de-France. Les résultats obtenus sont satisfaisants.

keywords: Système d'information géographique – Analyse multicritère – Cartographie décisionnelle multicritère – Algèbre des cartes – Génération des corridors

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00143960

;);););););)

n314
04/05/2007, 08h43
Hello,
La version 3.0 des licences creative commons (descriptif sous http://fr.creativecommons.org/CCA4_6licences.rtf) est sortie (http://creativecommons.org/weblog/entry/7249)...
Faites en bon usage !!!

:goodidea::goodidea::goodidea::goodidea::goodidea: :goodidea:

n314
10/05/2007, 09h02
Outils numériques pour le relevé architectural et la restitution archéologique (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/14/52/77/PDF/Alain_FUCHS_-_These_Finale_090307.pdf&docid=145277)


Université Henri Poincaré - Nancy I - (2006-11-24), Michel FLORENZANO (Dir.)

Alain Fuchs (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=1827082423e9b51cbb2bed1644d6df64&v_0=Fuchs&v_1=Alain)

Cette thèse s'intègre dans le processus qui conduit de l'acquisition numérique 3D à la réalisation de maquettes virtuelles destinées à l'architecture et à l'archéologie. Elle débute par l'étude des techniques d'acquisition 3D utilisées, la lasergrammétrie et la photogrammétrie architecturale, et se poursuit par une analyse comparative détaillée de ces dispositifs, basée sur de multiples expérimentations réalisées sur le terrain lors de la collaboration entre le Map-Crai et le Map-Page. Ensuite une réflexion sur la morphologie architecturale est abordée autour de ses variantes typologiques et architectoniques, suivie par les questions théoriques soulevées par la modélisation 3D et plus spécifiquement la modélisation architecturale.
Diverses expérimentations sont ensuite présentées, elles constituent le support d'une réflexion sur le développement d'outils numériques destinés à faciliter la modélisation géométrique architecturale. La principale contribution de cette thèse correspond à l'association de cette réflexion empirique à une approche analytique fondée sur nos connaissances théoriques en architecture, qui aboutit à l'identification de primitives géométriques contraintes, les moulures. Les outils numériques ainsi développés dans un logiciel de CAO définissent ces primitives géométriques ajustables dont le champ d'application initial, spécifique à l'architecture classique, sera étendu à l'architecture khmère.
Enfin une proposition plus évoluée correspondant à la téléologie de cette thèse, obtenir de façon efficace un résultat conforme au cahier des charges de la modélisation architecturale et archéologique, est intégrée dans un logiciel de synthèse d'image.


Keywords: Scanner laser – lasergrammétrie – photogrammétrie – numérisation 3D – modélisation architecturale – primitives géométriques – CAO – architecture classique – architecture khmère

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00145277

;);););););)

n314
22/05/2007, 15h57
La sensibilité au paysage ordinaire des habitants de la grande périphérie bordelaise (communes du Médoc et de la basse vallée de l'Isle) (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/14/84/40/PDF/TheseEVA_web.pdf&docid=148440)



Université Michel de Montaigne - Bordeaux III - (2006-12-04), Di Méo Guy (Dir.)

Eva Bigando (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=445195409b67c07e4527fc52ac9b4523&v_0=Bigando&v_1=Eva)

Cette thèse s'intéresse au rôle du paysage ordinaire dans les manières d'habiter et, plus particulièrement, à la sensibilité des habitants au paysage de leurs lieux de vie dans les espaces périphériques de l'agglomération bordelaise. La spécificité de cette approche réside dans l'intérêt porté au rapport singulier, à la fois social et sensible, de l'être-habitant à son espace de vie à travers ses expériences paysagères banales qui participent de la construction de son territoire quotidien. L'analyse est menée à partir de discours d'habitants, recueillis grâce à une démarche d'enquête et pouvant s'appuyer sur un support photographique directement produit par les personnes interrogées. Pour comprendre cette sensibilité paysagère habitante, il est tout d'abord nécessaire de considérer la manière dont se tisse, dans la quotidienneté, une véritable relation paysagère entre l'être-habitant et ses lieux de vie. Relevant davantage d'une manière de vivre que d'un acte d'intellectualisation, ce vécu paysager semble plus machinal que proprement réfléchi. Est alors envisagée la manière dont il peut émerger à la conscience du sujet en tant que réalité vécue. La modification brutale, de type événementiel, de la physionomie des lieux de vie est susceptible d'initier un tel procès de conscientisation par le (re-)éveil d'affections paysagères demeurées en puissance. Ainsi, certaines dynamiques de changements affectant l'espace géographique auraient cette capacité. Ce peuvent être la réalisation de l'autoroute A89 dans la basse vallée de l'Isle, la tempête de 1999 qui a détruit le massif forestier en Médoc et la dynamique d'urbanisation qui caractérise ces deux espaces.

keywords: paysage ordinaire – sensibilité – habitant – enquête – lieu de vie – périurbain – quotidien – événement – tempête – autoroute – urbanisation.

source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00148440/en/

;);););););)

n314
22/05/2007, 15h59
Dynamiques urbaines et sociales dans les quartiers péricentraux. L'exemple de trois métropoles régionales : Nantes, Bordeaux et Toulouse. (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/14/81/35/PDF/these_coudert.pdf&docid=148135)



Université de Nantes - (2006-10-26), Jean-Pierre Peyon (Dir.)

Laurent Coudert (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=445195409b67c07e4527fc52ac9b4523&v_0=Coudert&v_1=Laurent)

Espace urbain de transition entre le centre et la périphérie, la zone péricentrale des métropoles régionales se singularise par un profil urbain et social propre et en pleine revitalisation. Le centre proche, la diversité de l'habitat et la présence de services et commerces de proximité sont des atouts indéniables pour ces quartiers anciens. Toute la démonstration s'inscrit dans la double perspective de pouvoir considérer le péricentre comme un référent spatial pertinent pour des recherches en géographie sociale, tout en présentant des résultats à l'échelle de cet espace ainsi défini. La démarche s'appuie d'abord sur une analyse effectuée à l'échelle des couronnes péricentrales de Nantes, Bordeaux et Toulouse. Celles-ci sont marquées par l'arrivée de nombreux migrants, la présence de jeunes et de retraités, mais aussi par un processus de gentrification. L'ensemble de ces indicateurs révèle à quel point le péricentre constitue un lieu d'étape importante dans l'itinéraire résidentiel, notamment lors de la décohabitation juvénile. Ensuite, des études ciblées sur des quartiers montrent l'intérêt que représentent les pôles commerciaux de proximité, clairement identifiés par les habitants. Cet atout, additionné à une ambiance urbaine apaisée et un habitat constitué de petits collectifs et de maisons individuelles avec jardins, rend ces quartiers plus que jamais attractifs.

keywords: géographie urbaine – géographie sociale – quartiers péricentraux – habitat – logement – itinéraire résidentiel – espace vécu – Nantes – Bordeaux – Toulouse

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00148134/en/

;);););););)

n314
23/05/2007, 09h04
La modélisation des procédés biologiques de dépollution (http://interstices.info/depollution)

22/05/07

L'activité humaine conduit au rejet dans la nature de grandes quantités d'éléments chimiques, nuisibles en général, mais qui constituent une nourriture de choix pour les micro-organismes. Ces micro-organismes se développent alors, parfois de façon excessive. Le principe de la dépollution biologique est simple : il consiste à faire comme la nature, mais de façon contrôlée, en utilisant la modélisation.

Source: http://interstices.info/depollution

;);););););)

n314
05/06/2007, 15h37
Apport des mesures de température de surface par télédétection infrarouge thermique pour la modélisation des échanges d'énergie et d'eau à l'interface sol végétation atmosphère (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/15/18/69/PDF/these_Coudert.pdf&docid=151869)

Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines - (2006-12-06), Catherine Ottlé (Dir.)

Benoit Coudert (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=dcd9506e1bf6b2b056d74685c5d8d5d7&v_0=Coudert&v_1=Benoit)

La température des surfaces naturelles est un terme clé du bilan d'énergie et d'eau à l'interface entre le sol la végétation et l'atmosphère (SVA). Cette variable est accessible par télédétection dans le domaine spectral infrarouge thermique correspondant à une fenêtre atmosphérique pour les mesures spatiales. Dès lors, des mesures fréquentes de celle-ci au niveau du sol ou par satellite comme celles du capteur SEVIRI de MétéoSat8 (MSG) à la résolution du quart d'heure, permettent le suivi continu des échanges de surface. La représentation numérique de ces échanges pour les couverts végétaux par des modèles TSVA comme le modèle SEtHyS, utilisé pour cette étude, peut alors être contrainte par l'assimilation de la température de surface. La spécificité de ce travail de thèse a été de développer une méthodologie basée sur la dynamique de son cycle diurne pour suivre le bilan d'énergie et d'eau à l'interface SVA au niveau de la parcelle agricole puis à l'échelle du paysage hétérogène.

keyword(s) : modèle TSVA – bilan d'eau et d'énergie – étude de sensibilité – méthodologie d'étalonnage et optimisation – température de surface – Infrarouge Thermique – agrégation-désagrégation

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00151869/en/

n314
07/06/2007, 12h16
Contribution à la méthodologie d'estimation de l'humidité du sol à partir de données micro-ondes passives en bande L (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/15/25/66/PDF/these.pdf&docid=152566)


Université Denis Diderot - Paris VII - (2003-11-25), Jean-Pierre Wigneron (Dir.)

Mickaël Pardé (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=6c3056a11e0acbee809293f861f2a891&v_0=Pard%E9&v_1=Micka%EBl)

Un des objectifs de la future mission SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity) est de cartographier l'humidité de la surface du sol sur l'ensemble des continents. Les technologies récentes (interférométrie par synthèse d'ouverture) permettent de mesurer l'émission micro-onde de la surface à 1.41 GHz, pour différents angles de visée simultanément et pour les deux polarisations ; cette émission dépend principalement de la quantité d'eau présente dans les 3 à 5 premiers centimètres du sol. Cependant, la présence de végétation atténue l'émission du sol et ajoute sa propre contribution, il est donc nécessaire de séparer ces deux contributions afin d'estimer l'humidité de la surface.
L'émission d'un couvert végétal dans les micro-ondes est estimée par le modèle de transfert radiatif tau-omega ; de plus, l'inversion de ce modèle par régression non linéaire permet d'estimer les variables inconnues du modèle : humidité et paramètres de végétation (épaisseur optique et albédo de simple diffusion). L'objectif de cette thèse est d'améliorer les méthodes d'inversion du modèle en utilisant la configuration originale de visée de SMOS : observations multi-angulaires et en bi-polarisation.
Cette étude est basée sur des campagnes expérimentales sur différentes cultures : maïs, blé, luzerne, herbe, soja et sorgho. Dans un premier temps, nous avons évalué les paramètres micro-ondes de végétation en fonction du temps, de l'angle et de la polarisation, pour chacun de ces couverts. Cette étude nous permet de poser les hypothèses simplificatrices qui permettront d'estimer l'humidité du sol. Ensuite, nous avons testé l'inversion du modèle tau-omega sur l'ensemble des couverts simultanément. Différentes configurations d'inversion ont été comparées afin de prescrire une stratégie adéquate pour estimer l'humidité sous un couvert agricole quelconque selon les informations a priori disponibles. Nous montrons ainsi qu'il est possible d'estimer l'humidité du sol avec une précision relativement bonne (RMSE= 0.047 m3/m3) avec peu d'informations sur le type de sol et sur le type de couvert.

keywords : télédétection – humidité du sol – SMOS – micro-onde – végétation

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00152566/en/

;);););););)

n314
26/06/2007, 16h14
Étude de la distribution des principaux groupes de
phytoplancton par télédétection satellitaire:
Développement de la méthode PHYSAT à partir des données GeP&CO et application à l'archive SEAWIFS entre 1998 et 2004. (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/15/73/72/PDF/These_2006_impr.pdf&docid=157372)


Université Denis Diderot - Paris VII - (2005-12-15), Breon Francois Marie (Dir.)

Severine Alvain (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ea25f9d7dc5c4867677c271809df3843&v_0=Alvain&v_1=Severine)

Le phytoplancton joue un rôle important dans le cycle océanique du carbone. Les capteurs spatiaux de « couleur de l'océan » permettent, depuis plus de vingt ans, un suivi quasi-quotidien de la concentration en phytoplancton dans les eaux de surface du globe. Ces données sont utilisées pour quantifier la « pompe biologique marine » de carbone. Cependant, l'efficacité de cette « pompe biologique » varie fortement en fonction du groupe de phytoplancton présent dans les eaux de surface. Distinguer les principaux groupes depuis l'espace était donc un enjeu majeur des études de la couleur de l'océan au début de ma thèse.
Durant ma thèse, j'ai utilisé une approche empirique visant à mettre en évidence des relations entre les mesures spectrales effectuées par le capteur spatial SeaWiFS et la présence de groupes dominants de phytoplancton identifiés à l'aide d'inventaires pigmentaires collectés lors des campagnes GeP&CO (10/1999 - 07/2002) entre la France et la Nouvelle-Calédonie. J'ai montré que quatre grands groupes de phytoplancton peuvent être identifiés de façon fiable (Haptophytes, Prochlorococcus, Cyanobacterie et Diatomées) et que trois groupes supplémentaires sont probablement détectables (Trichodesmiums, Phaeocystis, Coccolithophoridés). J'ai appliqué cette classification, appelée PHYSAT, à l'ensemble des données journalières du capteur SeaWIFS de 1997 à 2004. Les résultats obtenus apportent, pour la première fois, une information sur la distribution spatio-temporelle des principaux groupes de phytoplancton à l'échelle du globe.

keyword(s) : Télédétection – phytoplancton – ocean – diatomées – couleur de l'eau

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00157372/en/

;);););););)

n314
26/06/2007, 16h45
La biodiversité à travers des exemples (http://www.ecologie.gouv.fr/-La-biodiversite-a-travers-des-.html)


http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/Image/D4E/CouvBiodivCSPNB_XS.jpg



La biodiversité n’est pas qu’un concept théorique. En effet, la biodiversité est concrète, immédiate et omniprésente autour de nous et en nous : nos aliments, le papier sur lequel nous écrivons, l’air que nous respirons, jusqu’à notre flore intestinale, toute notre vie dépend de la biodiversité ! Il ne s’agit donc pas seulement d’une question de « petites fleurs » et de « petits oiseaux ».
Le Conseil Scientifique du Patrimoine Naturel et de la Biodiversité (CSPNB) a choisi de vous présenter une soixantaine d’exemples plus ou moins connus mais qui tous, à leur façon, illustrent le thème de la biodiversité.



source: http://www.ecologie.gouv.fr/-La-biodiversite-a-travers-des-.html



Keywords: biodiversité



;);););););)

n314
11/07/2007, 18h54
Carte topologique pour données qualitatives: application à la reconnaissance automatique de la densité du trafic routier (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/16/98/PDF/Lebbah_These_2003.pdf&docid=161698)


Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines - (2003-05-21), Sylvie Thiria (Dir.)

Mustapha Lebbah (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=df5818463be1e8d3014429e23960ea65&v_0=Lebbah&v_1=Mustapha)

Le travail de recherche concerne le traitement des données qualitatives par des méthodes neuronales. Différents modèles d'apprentissage non supervisés sont proposés.

Ce travail de thèse a été réalisé à la direction de la recherche de RENAULT. Le travail s'est focalisé sur le développement d'un modèle de reconnaissance de trafic.

Le premier modèle proposé dans cette thèse est dédié aux données binaires ''BTM''. C'est un modèle de quantification vectorielle de type carte topologique. Ce modèle prend les caractéristiques principales des cartes topologiques. Pour ce nouveau modèle, afin de prendre en compte les spécificités des données binaires, on a choisi de changer la métrique usuelle utilisée dans les modèles de cartes topologiques et d'utiliser la distance Hamming.

Le second modèle est le premier modèle probabiliste de cartes topologiques dédié aux données binaires. Ce modèle s'inspire de travaux antérieurs qui modélisent une distribution par un mélange de mélange de lois de Bernoulli.

Le troisième modèle est un nouveau modèle de carte topologique appelé CTM (Categorical topological Map) adapté à la classification non supervisée des données qualitatives multi-dimensionnelles. Ce nouveau modèle conserve cependant les principales caractéristiques des deux modèles précédents. Afin de maximiser les vraisemblance des données, CTM utilise de manière classique l'algorithme EM.

Dans ce mémoire, on introduit le domaine d'application propre au travail mené chez RENAULT. Nous détaillerons l'apport original de notre travail: utilisation de l'information catégorielle pour traiter de la reconnaissance du trafic. Nous exposerons les différentes analyses effectuées sur l'application des algorithmes proposés. http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : réseaux de neurones – cartes auto-organisatrices – cartes topologiques probabilistes – cartes topologiques binaires – Mixture de Bernoulli – BinBatch – trafic routier – aide à la conduite

;);););););)

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00161698/en/

n314
17/07/2007, 14h45
http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif Détection de changements et classification sous-pixelliques en imagerie satellitaire. Application au suivi temporel des surfaces continentales. (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/33/61/PDF/these_Robin.pdf&docid=163361)



Université René Descartes - Paris V - (2007-05-21), Sylvie Le Hégarat-Mascle, Lionel Moisan (Dir.)

Amandine Robin (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=cd295e802701220d1153cc650c1a24e0&v_0=Robin&v_1=Amandine)

Dans cette thèse, nous nous intéressons à l'analyse et au suivi temporel des
surfaces continentales à partir de séquences d'images satellitaires. L'exploitation de données de différentes résolutions est alors cruciale pour
bénéficier à la fois d'une bonne discrimination et d'une bonne localisation
des objets d'intérêt. Dans ce contexte, nous
proposons deux approches probabilistes pour la classification et la détection
de changements capables d'accéder à une information sous-pixelique, avec très
peu d'information a priori. La premire repose sur la définition d'une fonction d'énergie dans un cadre bayésien. Etant donné un nombre de classes, elle permet d'estimer la classification de manière non-supervisée en tant que minimum de cette fonction d'énergie, à travers un algorithme de recuit simulé.
La seconde repose sur un modèle de détection a-contrario couplé à un algorithme stochastique d'échantillonnage aléatoire. Elle permet de détecter automatiquement les pixels de l'image qui représentent le plus vraisemblablement des changements.
Une analyse théorique et expérimentale des méthodes proposées a permis d'en cerner les limites et, en particulier, de montrer leur capacité à traîter de forts rapports de résolution.
Des cas réels d'applications sont présentés sur une scène agricole de la Plaine du Danube (base de donnes ADAM).


Thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/33/61/PDF/these_Robin.pdf&docid=163361
Annexes: http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/33/61/ANNEX/pres.pdf&docid=163361

keyword(s) : Traitement d'images – dtection de changements – classification – dtection a-contrario – modles baysiens – imagerie satellitaire – squences temporelles – analyse sous-pixelique – dsagrgation de donnes basse rsolution – algorithmes stochastiques – recuit simul.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00163361/en/


:goodidea::goodidea::goodidea::goodidea::goodidea: :goodidea:

n314
20/08/2007, 09h56
Modélisation des choix d'itinéraires pédestres en milieu urbain. Approche géographique et paysagère (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/72/24/PDF/These_Piombini_Protege.pdf&docid=167224)


Université de Franche-Comté (2006-12-01), Thierry Brossard (Dir.)

Arnaud Piombini (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=94b5179e4e08ec107993a1eb3d5a19d7&v_0=Piombini&v_1=Arnaud)

Actuellement, la marche à pied suscite un regain d’intérêt comme mode de transport complémentaire. En effet, les décideurs locaux semblent vouloir atténuer le déséquilibre existant entre modes de déplacement au sein des agglomérations. En géographie, la mobilité se réfère à la pratique des échanges et des déplacements qu’effectuent les individus ou groupes d’individus ; cette mobilité est susceptible de révéler les propriétés des lieux et de participer à leur transformation. Parmi tous les modes de déplacement, la marche à pied implique un rapport privilégié entre les personnes et l’espace dans lequel elles évoluent. Le paysage visible, en tant qu’élément du cadre de vie pratiqué quotidiennement et perçu par le prisme de la perception, est donc un facteur pris en compte dans les choix de déplacement.
Cette recherche a pour objectif d’analyser les choix d’itinéraires pédestres en fonction des paysages urbains. Deux enquêtes sont pour cela mises en œuvre sur les sites de Lille et Besançon. La première a donné lieu au recensement de plus de 500 trajets en marche à pied ; la seconde a permis de qualifier précisément les paysages urbains. En mettant en œuvre plusieurs types d’analyses géographiques en partie inspirées des travaux des économistes et des psychologues, les caractéristiques des déplacements pédestres sont mises en évidence. Des modèles de choix discrets sont ainsi utilisés et le travail proposé conduit à élaborer une méthode originale d’évaluation des paysages urbains perçus par les piétons.

keyword(s) : Paysages urbains – mobilité pédestre – choix d’itinéraires – modèles de choix discrets – comportements de mobilité

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00167224/en/

;);););););)

n314
23/08/2007, 08h43
De la dynamique naturelle à la gestion intégrée de l'espace littoral :un itinéraire de géographe (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/77/84/PDF/essai_inedit_Meur-Ferec.pdf&docid=167784)


Université de Nantes (2006-12-02), Jacques Guillaume (Pr.)

Catherine Meur-Férec (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=2067e1a7aeb686dbffaa389974b7003b&v_0=Meur-F%E9rec&v_1=Catherine)

Cet essai traite d'un espace particulier, le littoral, compris comme une interface multiple entre terre et mer, nature et sociétés, politiques et pratiques. A partir d'une analyse géographique globale, intégrant approches "physique" et "humaine", trois thèmes sont particulièrement développés : les espaces de nature, les risques côtiers d'érosion et la mise en application en France de la Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC), notamment par l'analyse détaillée des réponses à l'appel à projets 2005 de la DATAR et du SG Mer.
Les particularités de l'espace littoral, à la fois attractif et contraignant, soulèvent des questionnements spécifiques : Quelle place les espaces de nature ont-ils sur le littoral et comment les préserver durablement dans le respect d'une éthique de l'écoumène ? Comment gérer sur le long terme les risques qui touchent à la mobilité du trait de côte et qui remettent en question certains choix d'aménagement passés et projets actuels ? De façon plus globale, comment évaluer les atouts et les dangers d'une "nouvelle politique du littoral" ? Jusqu'où la décentralisation peut-elle s'appliquer à la gestion de la nature et des risques, qui relèvent avant tout du principe d'intérêt général ? Quel équilibre trouver entre global et local et comment la GIZC peut-elle favoriser les "coutures" entre ces deux échelles ?
Autant de problématiques que le géographe universitaire peut contribuer à éclairer, en scrutant, en analysant, en s'appuyant sur les apports d'autres disciplines, mais toujours en s'imprégnant de la complexité du terrain et en échangeant avec les "praticiens", gestionnaires, élus et usagers.


keyword(s) : littoral – Gestion Intégrée des Zones Côtières – nature – risques – géographie – France.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00167784/en/

;);););););)

n314
04/09/2007, 09h48
La Lettre du Changement global (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/Lettre.htm)(anciennement Lettre PIGB-PMRC-France) est l'émanation du CNFCG (Comité national français du changement global), en relation avec l'Académie des sciences.

Cette lettre est disponible auprès de Marie-Antoinette Mélières (melieres@lgge.obs.ujf-grenoble.fr)
Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement du CNRS
BP 96 - 38402 Saint-Martin-d'Hères cedex

Source: http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigbsom.htm




Dernier numéro:


Numéro 19 - mai 2006
HAUT (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigbsom.htm#haut) L’IRD et les maladies émergentes (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/01_maladies.htm)
The IRD and emerging diseases
Le forage EPICA (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/02_epica.htm) : la carotte antarctique du Dôme C, nouvelle donnée phare de la paléoclimatologie
The EPICA DC Antarctic ice core, a new leading record in paleoclimatology
La montée du niveau des mers (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/03_montee.htm)
Rising sea levels
DRAKKAR (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/04_drakkar.htm) : modélisation à haute résolution de la variabilité océanique au cours des 50 dernières années
DRAKKAR : high-resolution modeling of ocean variability over the last 50 years
Evolution décennale récente (1980-2000) de la biomasse phytoplanctonique dans l’océan mondial (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/05_evolution.htm)
Recent interdecadal evolution (1980-2000) of the phytoplankton biomass in the global ocean
Identifier des écosystèmes marins grâce aux données satellite de couleur de l’eau (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/06_identifier.htm) : l’approche PHYSAT
Diagnosis of marine ecosystems using sea colour detected from space : The PHYSAT approach
Vers une exploitation viable des océans, respectueuse des écosystèmes marins ? (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/07_exploitation.htm)
Moving towards sustainable change in marine ecosystems?
Le réchauffement climatique dans les scénarios futurs (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/08_rechaufement.htm): les nouveaux résultats des modèles français
Global warming in scenarios for the future: new results from French models
Impacts potentiels du changement climatique sur la faune piscicole des cours d’eaux français (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/09_impacts.htm)
Potential impact of climate change on the fish in French rivers
Evaluation du risque d’apparition et d’émergence de maladies animales compte tenu d’un éventuel changement climatique (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/10_evaluation.htm)
Evaluation of the risk of emergence of animal diseases in connexion with possible global climate change
Pourquoi les mosaïques forêt savane persistent-elles ? (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/11_pourquoi.htm)
Why do forest-savannah mosaics still exist?
Changement d'usage et dégradation des sols des páramos Andins (http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/12_changement.htm) : conséquences sur l'érosion et la dynamique de l'eau
Soil degradation and changes in land use in the Andean Páramos: consequences for the erosion rate and water dynamics.
Impacts et vulnérabilités du changement climatique futur - Vulnérabilités clés et seuils critiques
(http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb19/13_impacts.htm)Conférence d’Exeter (1-3 février 2005)

;);););););)

n314
04/09/2007, 10h00
SIG ET TÉLÉDÉTECTION POUR L’ÉTUDE DE L’ENSABLEMENT
DANS UNE ZONE ARIDE : LE CAS DE LA WILAYA DE NAÂMA (ALGÉRIE). (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/94/33/PDF/THESE-BENSAID2.pdf&docid=169433)



Abdelkrim Bensaid (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=54da61257bd61b19f6280d820774ad68&v_0=Bensaid&v_1=Abdelkrim)

Université Joseph-Fourier - Grenoble I (2006-06-27), Pierre DUMOLARD et Khadija Remaoun (Dir.)

En Algérie, près de 20 millions d’hectares sont menacés par l’érosion éolienne. Depuis longtemps, le phénomène de l’érosion éolienne et ses effets néfastes sur le milieu naturel et l’environnement, constituent un sérieux problème, surtout dans les zones arides du pays. Ces dernières années, suite à l’exploitation irrationnelle des ressources naturelles (fourragères) et à la mise en culture des terres fragiles (défrichement) ce processus s’est particulièrement accentué. L’ampleur de la dégradation dans la zone aride de la wilaya de Naâma a engendré une situation nouvelle caractérisée par la réduction du couvert végétal, la diminution de la production ainsi que l’extension de l’ensablement rapide sur les zones mises en valeur.

A travers cette étude, nous avons essayé de montrer d’une part, le potentiel de l’utilisation de la télédétection et du système d’information géographique pour la caractérisation de l’état de l’occupation du sol et son évolution spatio-temporelle à partir des traitements effectués sur une série d’images satellitaires de Landsat de différentes dates (1972, 1987 et 2002).
D’autre part, de mettre à la disposition des utilisateurs potentiels et des décideurs les informations sur l’état de l’environnement et les ressources naturelles de ces zones, via la mise en place d’un prototype intégré dans un système d’information géographique. Le prototype ainsi développé est basé sur le principe du double prototypage. Le système sera un outil d’aide à la décision, utile pour la gestion des phénomènes naturels, et plus particulièrement la dégradation des sols et l’ensablement des terres de la wilaya de Naâma.

keyword(s) : Dégradation – Érosion éolienne – Prototype SIG – Télédétection.

Source:http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00169433/en/

;);););););)

L.Jégou
04/09/2007, 11h35
http://www.smartmapbrowsing.org/index_en.html


Subject: Current state of technology and potential of Smart Map Browsing in web browsers
using the example of the Free web mapping application OpenLayers

Abstract

The use of web mapping applications has increased considerably over the last number of years. The growing user base points to a need to investigate the user friendliness of web-based mapping applications. Free software also plays an important part in this development.
This thesis analyzes the usability of web mapping applications using the following three steps:

Analysis: First, the usability of eleven selected Free web mapping applications and Google Maps will be analysed.

Smart Map Browsing: Based on the results of this analysis the term Smart Map Browsing will be used to indicate the usability of web mapping applications. The properties of Smart Map Browsing will be derived from the current state of technology and analyzed for their future potential.

Realization: Finally, for the practical part of this thesis, the Smart Map Browsing feature animated zooming is implemented into the Free JavaScript web mapping application OpenLayers. This extension allows the user to scale a map to a new zoom level during the zooming process.
A first phase of the software development is already integrated into OpenLayers 2.4 RC2 (released in April 2007). The entire animated zooming feature is expected to be included in OpenLayers 2.5.

GobbaF
04/09/2007, 12h56
Interoperability between Web Services for Geoinformation and Earth Sciences

http://www.gem-msc.org/Academic%20Output/Chen%20Hsiang%20Yun.pdf

Abstract :

Thsi research focuses on data sharing problems between Earth Science (ES) and GeoInformation (GI) Science communities, namely, the issue of interoperability of web services. The motivation for the research is the current data distribution status for interdisciplinary studies that require data scattered among both communities. While the interoperability in GI community has already matured, the interoperability between GeoInformation and Earth Sciences is still in its initial state. Based on the experiences of the OGC Interoperability Program (IP), web service interface is considered the mediation of the interoperability. Accordingly, two web services, OGC Web Coverage Service (WCS) and Catalog Service for the Web (CSW) and the Geo-interface for Atmosphere, Land, Earth and Ocean netCDF Interoperability Experiment (GALEON IE) Project are evaluated in the study. In addition, Unidata THREDDS Data Server is chosen as the representative web service in ES community due its capability of gathering web resources from other commonly used servers such as OPeNDAP and ADDE. Current experiments with THREDDS WCS gateway reveal the possibility of the interoperability. At present, three required WCS operations are supported by the gateway; however, implementation issues including spatial reference, granularity, regularization, downsize and multidimensional query are identified. Therefore, the gateway is merely practical in the skeleton level. Compared to WCS, CSW interface is at the conceptual level of the interoperability. To demonstrate the feasibility, a case study of the interoperability between two heterogeneous Servers, GeoNetwork opensource and THREDDS Data Server, is conducted. In short, OGC CSW 2.0 is recommended as a mediation of interoperability at the conceptual level while OGC ebRIM profile of CSW is recommended at the implementation level. The profile provides solutions to implementation issues such as core metadata schema and harvest protocols while shelving the issue of inventory structure for data collection for future debate. In conclusion, both WCS and CSW interfaces can be mediations for interoperability between web services for GeoInformation and Earth Sciences. The choice between them depends on the users' requirement.

n314
21/09/2007, 14h06
Quantifying and mapping the human appropriation of net primary production in earth's terrestrial ecosystems (http://www.pnas.org/cgi/content/abstract/104/31/12942?lookupType=volpage&vol=104&fp=12942&view=short) Helmut Haberl*, K. Heinz Erb*, Fridolin Krausmann*, Veronika Gaube*, Alberte Bondeau, Christoph Plutzar, Simone Gingrich*, Wolfgang Lucht, and Marina Fischer-Kowalski*
*Institute of Social Ecology, Klagenfurt University, Schottenfeldgasse 29, 1070 Vienna, Austria; Potsdam Institute for Climate Impact Research, P.O. Box 601203, 14412 Potsdam, Germany; and Vienna Institute for Nature Conservation and Analyses, Giessergasse 6/7, 1090 Vienna, Austria
Communicated by Hans Joachim Schellnhuber, Potsdam Institute for Climate Impact Research, Potsdam, Germany, May 25, 2007 (received for review June 5, 2006)

Human appropriation of net primary production (HANPP), the aggregate impact of land use on biomass available each year in ecosystems, is a prominent measure of the human domination of the biosphere. We present a comprehensive assessment of global HANPP based on vegetation modeling, agricultural and forestry statistics, and geographical information systems data on land use, land cover, and soil degradation that localizes human impact on ecosystems. We found an aggregate global HANPP value of 15.6 Pg C/yr or 23.8% of potential net primary productivity, of which 53% was contributed by harvest, 40% by land-use-induced productivity changes, and 7% by human-induced fires. This is a remarkable impact on the biosphere caused by just one species. We present maps quantifying human-induced changes in trophic energy flows in ecosystems that illustrate spatial patterns in the human domination of ecosystems, thus emphasizing land use as a pervasive factor of global importance. Land use transforms earth's terrestrial surface, resulting in changes in biogeochemical cycles and in the ability of ecosystems to deliver services critical to human well being. The results suggest that large-scale schemes to substitute biomass for fossil fuels should be viewed cautiously because massive additional pressures on ecosystems might result from increased biomass harvest.

biomass | global environmental change | human impact | biosphere | land use


;);););););)

n314
05/10/2007, 13h18
Conflits d'usage liés à l'environnement et réseaux sociaux : Enjeux d'une gestion intégrée? Le cas du littoral du Languedoc-Roussillon (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/17/66/81/PDF/These-CADORET-ANNE.pdf&docid=176681)


Université Paul Valéry - Montpellier III (04/12/2006), Henry Bakis (Professeur, Montpellier III) (Dir.)

Anne Cadoret (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=9c6db5f037c7b9ddc0613ff55efc9bfd&v_0=Cadoret&v_1=Anne)

Cette recherche vise à comprendre les dynamiques socio-spatiales des conflits d’usage liés à l’environnement sur le littoral du Languedoc-Roussillon. La prise en compte de ces oppositions représente un enjeu majeur pour la légitimité et la pérennité des projets de gestion intégrée des zones côtières. De fait, le littoral apparaît comme un terrain d’expérimentation des modes de gestion des conflits où émerge une médiation environnementale informelle. Celle-ci participe à l’atténuation des conflits en facilitant le dialogue entre les acteurs, favorisant l’acceptation des initiatives de gestion intégrée des zones côtières.
On observe que des configurations spatiales récurrentes apparaissent quant à la localisation des conflits d’usage. Cependant, le mode d’expression et les formes de régulation diffèrent selon les types de territoires (lagunes, zones périurbaines, départements, communes, etc.) et les types de conflits (urbanisation et aménagements, protection des espaces et des espèces et gestion de l’eau et des déchets).
L’analyse des conditions d’émergence, des modes d’expression et des formes de régulation à une échelle locale révèle les interactions fortes entre les réseaux d’acteurs et les mutations spatiales. L’apparition d’un conflit bouleverse les pratiques et les représentations socio-spatiales. Les territorialités se redessinent et participent d’une part à la restructuration des réseaux d’acteurs, et d’autre part à l’évolution des stratégies et des comportements des acteurs qui influencent en retour l’organisation du territoire.

Keywords: conflits d'usage – environnement – littoral – réseaux sociaux – gestion intégrée de la zone côtière – médiation – territoire – Languedoc-Roussillon

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00176681/fr/

;) ;) ;) ;) ;) ;)

n314
23/10/2007, 10h12
Modèle de vue relative et spatio-temporelle de trajectoires géographiques d'objets mobiles : application au contexte maritime (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/18/09/81/PDF/these_noyon.pdf&docid=180981)

Ecole nationale supérieure d'arts et métiers - ENSAM (03/10/2007), Christophe Claramunt (Dir.)

Valérie Noyon (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=25126f48929edc20807a44c18656c4bf&v_0=Noyon&v_1=Val%E9rie)

Avec les progrès techniques des moyens de transport, les déplacements se démocratisent et rendent les distances plus accessibles. Cette augmentation du trafic à tous les niveaux, mondial, régional et local, entraîne un encombrement croissant des routes terrestres, aériennes et maritimes et implique une surveillance particulière des zones à risque. Depuis quelques années, particulièrement dans le contexte maritime, cette surveillance est améliorée par l'utilisation des outils de géolocalisation comme le GPS (Global Positionning System) et les systèmes de transmission tel que la VHF (Very Hight Frequency) qui permettent de disposer de flux de données (positions, vitesses, caps) en temps réel. Les trajectoires des navires liées à ces données sont généralement représentées dans un environnement absolu (représentation cartographique) ou de manière relative (représentation radar). Ces représentations favorisent l’observation du positionnement des navires en temps réel, mais sans faciliter une véritable appréhension de l'évolution de toutes les informations connues dans les dimensions spatiales et temporelles, ce qui ne permet pas une complète compréhension des futurs états d’un système donné et une anticipation des situations critiques.

L'objectif de cette thèse est de développer un nouveau modèle conceptuel de représentation des trajectoires géographiques pour l'aide à l'analyse de comportements d'objets mobiles. Le cadre expérimental de notre recherche est celui des trajectoires maritimes, à partir duquel nous proposons de construire un modèle formel de représentation et de manipulation de trajectoires. Nous postulons que la compréhension et la perception d’un processus de déplacement peut passer par une vision égocentrique de l’espace et du temps, où les primitives de modélisation sont les composantes géométriques couramment utilisées au sein des Systèmes d’Information Géographiques. Nous montrerons que la vitesse relative et la distance apparaissent comme des paramètres pertinents de compréhension des processus de déplacement. La position relative est basée sur une notion de distance entre objets mobiles, avec une distinction qualitative qui prend en compte la nature des relations topologiques entre ces objets. La vitesse relativisée est elle basée sur une notion de vitesse relative, et où les objets plus rapides ou moins rapides que l'objet de référence sont différenciés. L'association de ces mesures définit des états spatio-temporels caractérisés dans le langage naturel et composés afin de définir des relations transitives entre les objets. Le modèle proposé permet d’identifier les changements spatio-temporels lors de transitions continues entre les états et de leur associer des processus caractérisés par des expressions non ambiguës dans le langage naturel. La visualisation de ces processus complète les visualisations existantes des positions des objets mobiles et donne un cadre nouveau de perception et d’analyse des trajectoires en milieu maritime. Un prototype pour l'application aux déplacements maritimes de navires permet de visualiser les processus décrits et valider le modèle défini avec des données maritimes réelles, et plusieurs cas d'école expérimentés auprès d'un panel d’utilisateurs.

keywords: représentation relative – trajectoires d'objets mobiles – processus cognitifs – tables de composition

source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00180981/fr/

;);););););)

n314
05/11/2007, 10h53
Uncertainties associated with digital elevation models for hydrologic applications: a review (http://www.hydrol-earth-syst-sci.net/11/1481/2007/hess-11-1481-2007.pdf)

S. P. Wechsler

Digital elevation models (DEMs) represent the topography that drives surface flow and are arguably one of the more important data sources for deriving variables used by numerous hydrologic models. A considerable amount of research has been conducted to address uncertainty associated with error in digital elevation models (DEMs) and the propagation of error to derived terrain parameters. This review brings together a discussion of research in fundamental topical areas related to DEM uncertainty that affect the use of DEMs for hydrologic applications. These areas include: (a) DEM error; (b) topographic parameters frequently derived from DEMs and the associated algorithms used to derive these parameters; (c) the influence of DEM scale as imposed by grid cell resolution; (d) DEM interpolation; and (e) terrain surface modification used to generate hydrologically-viable DEM surfaces. Each of these topical areas contributes to DEM uncertainty and may potentially influence results of distributed parameter hydrologic models that rely on DEMs for the derivation of input parameters. The current state of research on methods developed to quantify DEM uncertainty is reviewed. Based on this review, implications of DEM uncertainty and suggestions for the GIS research and user communities are offered.


Wechsler, S. P.: Uncertainties associated with digital elevation models for hydrologic applications: a review, Hydrol. Earth Syst. Sci., 11, 1481-1500, 2007.

source: www.hydrol-earth-syst-sci.net/11/1481/2007/ (http://www.forumsig.org/www.hydrol-earth-syst-sci.net/11/1481/2007/)

Keywords: DEM ; Hydrology ; uncertainty ; Modelling

;);););););)

n314
03/12/2007, 08h48
A practical guide to geostatistical mapping of environmental variables (http://eusoils.jrc.it/ESDB_Archive/eusoils_docs/other/EUR22904en.pdf)


Geostatistical mapping can be defined as analytical production of maps by using field observations, auxiliary information and a computer program that calculates values at locations of interest. Today, increasingly the heart of a mapping project is, in fact, the computer program that implements some (geo)statistical algorithm to a given point data set. Purpose of this guide is to assist you in producing quality maps by using fully-operational tools, without a need for serious additional investments. It will first introduce you the to the basic principles of geostatistical mapping and regression-kriging, as the key prediction technique, then it will guide you through four software packages: ILWIS GIS, R+gstat, SAGA GIS and Google Earth, which will be used to prepare the data, run analysis and make final layouts. These materials have been used for the five-days advanced training course “Hands-on-geostatistics: merging GIS and spatial statistics”, that is regularly organized by the author and collaborators. Visit the course website to obtain a copy of the datasets used in this exercise.

http://spatial-analyst.net/GRK/EUR22904EN.jpg

Corporate author:

European Commission (javascript:document.forms.ref_CEU.submit();)

Joint Research Centre (javascript:document.forms.ref_JRC.submit();) Author: Hengl, Tomislav

Publication Year: 2007 Themes: Earth sciences research (javascript:document.forms.ref_M09.submit();) Environmental research (javascript:document.forms.ref_M07.submit();)

http://bookshop.europa.eu/eubookshop/images/edition_down.gif PDF edition

Details Identifiers Catalogue number Item price ISBN : 978-92-79-06904-8 ISSN : 1018-5593 LB-NA-22904-EN-C FREE Available languages :

English: http://eusoils.jrc.it/ESDB_Archive/eusoils_docs/other/EUR22904en.pdf




Source:
http://bookshop.europa.eu/uri?target=EUB:NOTICE:LBNA22904:EN:HTML
http://spatial-analyst.net/RKguide.php

keywords : oepn-source ; kriging ; geostatistics ; interpolation ; environmental variables

:choque::choque::choque::choque::choque::choque:

n314
05/12/2007, 10h16
Dans European Conference Complex Systems-EPNACS’07, Emergent Properties in Natural and Artificial Complex Systems - European Conference Complex Systems-EPNACS’07, Emergent Properties in Natural and Artificial Complex Systems, Dresden : Germany (2007)


Spatial risks and complex systems : methodological perspectives (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/19/38/81/PDF/daude4epnacs07.pdf&docid=193881)



Eric Daudé 1, Damienne Provitolo 2, Edwige Dubos-Paillard 2, David Gaillard 1, Emmanuel Eliot 3, Patrice Langlois 1, Eliane Propeck-Zimmermann 1, Thierry Saint-Gérand 1




(2007)

The reflections regarding risk and industrial catastrophes question
the complexity theories. Besides the new concepts which lead us to question
older concepts (risk, hazard and vulnerability), we propose to think about
more practical aspects, for example the modelling of human behaviour and
the confrontation in crisis situations. The link between concepts as: critical
self-organization, emergence, bifurcation, and the methods in the Distributed
Artificial Intelligence used to model them is however difficult. In this paper,
we present ongoing analysis on the key concepts of risk science, such as the
hazards and the catastrophes. We propose to enrich them with complex systems
theories. First, we present methodological perspectives of the DAI, for
example multi-agent systems, and compare them with other simulation methods
used in the context of the risks. Secondly, we present the MOSAIIC model
(Modelling and Simulation of Industrial Accidents by Individual-Based methods)
which gives possibilities to simulate the behaviour of individuals during
an industrial accident. The project and the MOSAIIC model aim to explore
the effects of a major industrial accident on public health. For instance, the
emission and the spread of a toxic gas in an urban environment may be a serious
danger for the human health. Thus we propose to study the consequences
of this type of event in order to reduce the vulnerability of the populations.
In the model, we emphasize both on spatial and behavioral dimensions (ie.mobility and perception of risk) All these questions lead us to use different
methodologies of analysis. For example, concerning mobility, the daily traffic
can be simulated at a meso scale: a road axis for example. In that way, we aim
to simulate the global dynamics of the network from the modelling of flows on
arcs of the network (modulated according to the time of day and the day of
week). Yet, we use classical models (for instance equilibrium models) because
they give an ”average image” of the flows of vehicles on the arcs. Based on
this first structural mobility, it is then possible to consider ”a change of level”
regarding both the representation and the analysis: if a risk occurs or if a
specific context disrupts the structure. As a consequence, from a management
of flows on the arc, we turn to an analysis of the individual behaviours in a
multi-agent system

Keywords : Risque – Complexité


source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00193881/en/

:):):):):):)

n314
13/12/2007, 12h23
EVALUATION DES ERREURS DE CARTES DE VEGETATION AVEC UNE APPROCHE PAR ENSEMBLES FLOUS ET AVEC LA SIMULATION D’IMAGES SATELLITE (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/19/38/28/PDF/These_Couturier_texte.pdf&docid=193828)

Stéphane Couturier (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=2e115e39f328ba81823e3b7f1658e408&v_0=Couturier&v_1=St%E9phane)


Université Paul Sabatier - Toulouse III (2007-08-24), Jean-Philippe Gastellu-Etchegorry (Dir.)



Dans les régions de haute biodiversité, caractérisées par des paysages dynamiques, la cartographie détaillée de l’utilisation des sols et du couvert végétal est communément obtenue par la classification d’images satellite. Cependant, les cadres conceptuels d’estimation d’erreurs sur les cartes sont éprouvés pour les zones tempérées et hautement industrialisées.
Une nouvelle méthode est proposée pour l’évaluation de la fiabilité des cartes et une autre méthode pour l’estimation des erreurs de classification par ambiguïtés entre classes sur images satellites. La première méthode comprend un nouveau mode d’échantillonnage et une estimation par ensembles flous des incertitudes positionnelles et thématiques. Elle a été testée sur l’Inventaire Forestier Mexicain de l’an 2000. La deuxième méthode s’appuie sur la simulation d’images satellites avec le modèle de transfert radiatif DART et a été testée sur des images IKONOS de six types de forêts au Mexique, sur terrain plat et en forte pente

keyword(s) : Ensembles flous – erreur de position – incertitude thématique – télédétection – classification de forêt – séparabilité spectrale – transfert radiatif – IKONOS

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00193828/en/

;);););););)

n314
13/12/2007, 16h25
Etat et collectivités territoriales : des compétences à clarifier ? - La sélection de la Bibliothèque des rapports publics






Cette sélection est extraite de la Lettre de la BRP n° 133 (13 décembre 2007) . Les rapports y sont présentés par ordre chronologique inverse.



Les relations entre l'Etat et les collectivités locales

LAMBERT Alain

Premier ministre (2007)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000741/index.shtml)



Rapport d'information (…) sur l'émancipation de la démocratie locale

PUECH Jean

Sénat. Observatoire de la décentralisation (2007)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000742/index.shtml)



Les finances des collectivités locales en 2007 - Etat des lieux

LAIGNEL André, BOURDIN Joël

Observatoire des finances locales (2007)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000435/index.shtml)



La simplification de l'activité des collectivités territoriales

LAFON Michel

Ministère des collectivités territoriales (2007)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000246/index.shtml)



Rapport d'information (…) sur le suivi du transfert du revenu minimum d'insertion (RMI) aux départements

MERCIER Michel

Sénat. Observatoire de la décentralisation (2007)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000172/index.shtml)



Rapport d'information (…) sur les transferts de compétences de l'Etat aux collectivités territoriales et leur financement

LAFFINEUR Marc, BONREPEAUX Augustin

Assemblée nationale. Commission des finances, de l'économie générale et du plan (2006)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000080/index.shtml)



Fiscalité et finances publiques locales : à la recherche d'une nouvelle donne

VALLETOUX Philippe

Conseil économique et social (2006)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/064000912/index.shtml)



Rapport d'information (…) sur le transfert des personnels techniciens, ouvriers et de service (TOS) et celui des personnels des directions départementales de l'équipement (DDE)

DOLIGE Eric

Sénat. Observatoire de la décentralisation (2006)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/064000850/index.shtml)



Rapport d'information (…) sur le bilan et les perspectives de l'intercommunalité à fiscalité propre

DALLIER Philippe

Sénat. Observatoire de la décentralisation (2006)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/064000849/index.shtml)



Rapport d'information (…) sur la mise en application de la loi n° 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales

GEST Alain

Assemblée nationale. Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République (2006)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/064000645/index.shtml)



Rapport d'information (…) sur l'équilibre territorial des pouvoirs

PIRON Michel

Assemblée nationale. Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République (2006)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/064000256/index.shtml)



Rapport d'information (…) sur la décentralisation du revenu minimum d'insertion (RMI)

MERCIER Michel

Sénat. Observatoire de la décentralisation (2005)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/054000326/index.shtml)



Rapport fait au nom de la Commission d'enquête sur l'évolution de la fiscalité locale

MARITON Hervé

Assemblée nationale (2005)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/054000561/index.shtml)



Rapport sur l'audit du contrôle de légalité, du contrôle budgétaire et du pouvoir de substitution

MELCHIOR Philippe

Ministère de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales (2003)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/034000659/index.shtml)



Refonder l'action publique locale : rapport au Premier ministre

MAUROY Pierre

Premier ministre (2000)

> Consulter le rapport (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/004001812/index.shtml)




Source (temporaire ?): http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports/actualite/etat-collectivites.shtml

Keywords: Etat;Collectivités locales;Collectivités territoriales;Compétences;territoires

;);););););)

Oakland
13/12/2007, 19h22
Sincèrement, je ne vois pas pourquoi tu poses le sondage ! :confused:
C'est enrichissant même si tous les sujets ne concernent pas nos aspirations ...
Moi je suis fan et ne comprends toujours pas où tu trouves tout cela ...
J'aime tes signatures en smiley qui exprime ton ressenti, j'aime la fréquence du renouveau, j'aime les originalités, j'aime le contenu, j'aime le contenant ... bref, ce serait exagéré de dire que je t'aime mais je suis pour !! avec un p majuscule ...
Ducros, si tu ne le fais pas pour les autres, fais le pour toi et pour moi ...

Oakland, un fidèle de tes posts ...
;) ;) ;) ;) ;) ;)

Lud
13/12/2007, 19h34
J'ai répondu vachement, mais j'ai des soucis avec ce post, c'est dans le bar car normalement cette biblio était en parallèle des sig, hors je passe de temps en temps et il me semble que beaucoup de sujets concerne les SIG et du coup ce n'est pas assez visible à mon sens. Je trouve cela un peu dommage, je préfèrerais deux discussions celle ci pour ce qui ne touche pas au sig et une dans théorie des sig pour ce qui touche de près ou d'un peu plus loin au sig.
Voilou
PS : je sais c'était pas vraiment l'objet du sondage

Quef
13/12/2007, 21h59
J'ai répondu "un peu", parce qu'il m'est matériellement impossible de lire la plupart des sources proposées. Mais je dirais que ton travail manquerait beaucoup s'il venait à ralentir !

Sur le fait de disposer de deux topics, 100,1 % d'accord avec Lud :)

Warg
14/12/2007, 07h05
J'ai répondu comme Lud, tout ce que tu poste, je le lit, afin de savoir de quoi ca parle. Comme ca, si un jour, on me demande quelque chose lié a ca, je saurai ou trouver une partie de réponse.

Donc je trouve ton travail super, et très intéressant ;)

ClaireLK
14/12/2007, 09h11
Moi je répond le max sinon, il me tape... :help:
:mmm:

Oakland
18/12/2007, 10h04
Comment ca, il te tape ?! :roll:

ClaireLK
18/12/2007, 10h06
Comment ca, il te tape ?!
On est dans le même bureau... ^_^

tolk33
18/12/2007, 15h38
D'ailleurs, si on continue à "pourrir" la bibliographie avec des commentaires sur le sondage, il va finir par taper pour de vrai :mmm:

Hop, une cible potentielle de plus ...
restons cachés derrière notre écran ... on ne sait jamais ... ;)

n314
20/12/2007, 14h10
CLC (Corine land cover) 2006 technical guidelines (http://reports.eea.europa.eu/technical_report_2007_17/en/CLC2006_technical_guidelines.pdf)

Technical report No 17/2007



This technical report provides guidelines for the update of Corine land cover data for the reference year 2006. A Corine land cover map for the year 2006 (CLC2006) will be produced by integrating the data of land cover changes 2000–2006 with the land cover map from the year 2000 (CLC2000). The map of changes in land cover between the years 2000 and 2006 will be based on visual image comparison using satellite data from 2006 (+/– 1 year), so called IMAGE2006.

http://reports.eea.europa.eu/technical_report_2007_17/en

Keywords: Corine land cover - CLC - 2000 - 2006 - land cover - changes

Quef
20/12/2007, 16h27
CLC 2006 -> Et on a la même chose dans la langue de Molière ??

Lud
21/12/2007, 07h44
Dans les Keywords : Corine Land Cover (bon c'est pas en français non plus mais bon ;) )

Quef
21/12/2007, 16h08
Dans les Keywords : Corine Land CoverC'est du second degré j'espère :D

L.Jégou
26/12/2007, 11h41
"Cognitive Map-Design Research in the Twentieth Century, Theoretical and Empirical Approaches" (http://www.geography.wisc.edu/histcart/v6initiative/12montello.pdf), Daniel R. Montello, 2002.

Un article qui fait l'historique des recherches sur la psychologie de la perception des cartes, et notamment leur évolution récente. Assez américano-centrique, mais très intéressant.

n314
17/01/2008, 12h15
A spatially constrained clustering program for river valley segment delineation from GIS digital river networks (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VHC-4R0CR56-2&_user=10&_coverDate=05%2F31%2F2008&_rdoc=11&_fmt=summary&_orig=browse&_srch=doc-info%28%23toc%236063%232008%23999769994%23678600%2 3FLA%23display%23Volume%29&_cdi=6063&_sort=d&_docanchor=&_ct=15&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=ca1589edb15152baff12bdb4de5662e7)


T.O. Brendena (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VHC-4R0CR56-2&_user=10&_coverDate=05%2F31%2F2008&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&view=c&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=54a4c484e8054833938d3a3941e67331#aff1), http://www.sciencedirect.com/scidirimg/entities/REcor.gif (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VHC-4R0CR56-2&_user=10&_coverDate=05%2F31%2F2008&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&view=c&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=54a4c484e8054833938d3a3941e67331#cor1), http://www.sciencedirect.com/scidirimg/entities/REemail.gif (brenden@msu.edu), L. Wanga (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VHC-4R0CR56-2&_user=10&_coverDate=05%2F31%2F2008&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&view=c&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=54a4c484e8054833938d3a3941e67331#aff1), P.W. Seelbacha (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VHC-4R0CR56-2&_user=10&_coverDate=05%2F31%2F2008&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&view=c&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=54a4c484e8054833938d3a3941e67331#aff1), R.D. Clark Jr.a (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VHC-4R0CR56-2&_user=10&_coverDate=05%2F31%2F2008&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&view=c&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=54a4c484e8054833938d3a3941e67331#aff1), M.J. Wileyb (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VHC-4R0CR56-2&_user=10&_coverDate=05%2F31%2F2008&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&view=c&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=54a4c484e8054833938d3a3941e67331#aff2) and B.L. Sparks-Jacksonb (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VHC-4R0CR56-2&_user=10&_coverDate=05%2F31%2F2008&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&view=c&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=54a4c484e8054833938d3a3941e67331#aff2)

Environmental Modelling & Software (http://www.sciencedirect.com/science/journal/13648152)
Volume 23, Issue 5 (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=PublicationURL&_tockey=%23TOC%236063%232008%23999769994%23678600% 23FLA%23&_cdi=6063&_pubType=J&_auth=y&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=0a9de7e5c6b40528d5635780d96cce7f), May 2008, Pages 638-649

River valley segments are adjacent sections of streams and rivers that are relatively homogeneous in hydrology, limnology, channel morphology, riparian dynamics, and biological communities. River valley segments have been advocated as appropriate spatial units for assessing, monitoring, and managing rivers and streams for several reasons; however, methods for delineating these spatial units have been tedious to implement or have lacked objectivity, which arguably has limited their use as river and stream management units by natural resource agencies. We describe a spatially constrained clustering program that we developed for delineating river valley segments from geographic information system digital river network databases that is flexible, easy-to-use, and improves objectivity in the river valley segment delineation process. This program, which we refer to as the valley segment affinity search technique (VAST), includes a variety of options for determining spatial adjacency in stream reaches, as well as several data transformation methods, types of resemblance coefficients, and cluster linkage methods. The usefulness of VAST is demonstrated by using it to delineate river valley segments for river network databases for Michigan and Wisconsin, USA, and by comparing river valley segments delineated by VAST to an expert-opinion delineation previously completed for a Michigan river network database.

Keywords: Spatially constrained clustering; Cluster affinity search technique; River valley segment; Digital river network; Stream management

Software availability


Program titleVAST
DeveloperTravis Brenden
Hardware requiredIBM-compatible computer system running Windows 2000 or higher
Software requiredMicrosoft Excel Version 10 or higher, Morefunc and Poptools Microsoft Excel Add-Ins
First availableJuly 2007
Program sizeVastUserForm.frm = 158 KB, VastUserForm.frx = 278 KB, VASTModule.bas = 3 KB
Program languageMicrosoft Excel Visual Basic for Applications
Availability and costVAST is free and available by contacting the program developer (brenden@msu.edu).
Source: http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VHC-4R0CR56-2&_user=10&_coverDate=05%2F31%2F2008&_rdoc=11&_fmt=summary&_orig=browse&_srch=doc-info(%23toc%236063%232008%23999769994%23678600%23F LA%23display%23Volume)&_cdi=6063&_sort=d&_docanchor=&_ct=15&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=ca1589edb15152baff12bdb4de5662e7 (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VHC-4R0CR56-2&_user=10&_coverDate=05%2F31%2F2008&_rdoc=11&_fmt=summary&_orig=browse&_srch=doc-info%28%23toc%236063%232008%23999769994%23678600%2 3FLA%23display%23Volume%29&_cdi=6063&_sort=d&_docanchor=&_ct=15&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=ca1589edb15152baff12bdb4de5662e7)

:cool::cool::cool::cool::cool::cool:

ghjmora
18/01/2008, 13h06
Lectures via ScienceDirect et son système de mots clés:

1.
Special issue on Spatial and Image-based Information Systems,

Journal of Visual Languages & Computing, Volume 19, Issue 1, February 2008, Pages 1-2 , Richard Chbeir, Kokou Yetongnon and Christophe Claramunt
2.
Information Systems preface Information Systems, In Press, Accepted Manuscript, Available online 17 January 2008, Gavin Bierman and Christoph Koch


3.
A Pocket PC based field information fast collection system
Computers and Electronics in Agriculture, In Press, Corrected Proof, Available online 14 January 2008, Hui Fang and Yong He

n314
23/01/2008, 09h12
UN ESPACE RURAL EN BERRY DANS LA LONGUE DUREE :
EXPERIENCE DE MICRO-ANALYSE DES DYNAMIQUES SPATIO-TEMPORELLES DU PAYSAGE ET DU PEUPLEMENT DANS LA REGION DE SANCERGUES (CHER). (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/21/23/32/PDF/these.pdf&docid=212332)



Nicolas Poirier (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=chbpjasvm5k3o6hnnk69tlh8e6&v_0=Poirier&v_1=Nicolas)


Université François Rabelais - Tours (2007-12-14), Elisabeth Zadora-Rio (Dir.)

Ce travail traite de l’évolution diachronique des rapports entretenus entre les sociétés du passé et leur espace, en milieu rural. Partant de l'image du paysage livrée par le cadastre napoléonien, l'objectif est de restituer les étapes et les modalités de la construction d’un espace rural par les sociétés de la Protohistoire à l'époque contemporaine.
L'originalité principale de ce travail réside dans la variation des échelles de temps et d'espace, et s'inscrit par bien des aspects dans la démarche microhistorique, afin de favoriser une approche des pratiques spatiales à l’échelle élémentaire des sociétés anciennes, celle du finage. La combinaison de la micro-échelle spatiale et du temps long favorise en effet un meilleur repérage des ruptures et des continuités dans l'occupation du sol.
Mais considérer l’évolution d’un espace depuis la Protohistoire jusqu’au 19e s. implique la nécessité de traiter plusieurs sources différentes. La définition des modalités de leur croisement est un des objectifs méthodologiques de ce travail. Chacune d'elles doit être analysée distinctement, en fonction de ses conditions de production, et après une évaluation et une prise en compte rigoureuse des biais qu’elle produit. L'approche diachronique de l’espace retenu est donc la synthèse d’une étude archéologique (à partir de données acquises au cours de prospections au sol), d’une étude historique (fondée sur les textes) et d’une étude morphologique (réalisée sur les plans anciens et le cadastre « napoléonien »). Le recours à une démarche régressive permet ici une exploitation plus efficace de sources documentaires lacunaires, dispersées et plus rares à mesure que l'on remonte dans le temps.
La restitution de la dynamique de l’habitat tout d’abord, abordée au travers des sources archéologiques issues de la prospection au sol et du dépouillement des archives médiévales et modernes, a permis d’identifier plusieurs épisodes de développement et de recul du tissu de peuplement.
L’analyse du réseau viaire contemporain et sub-contemporain a favorisé, par la nature même de l’objet d’étude, une variation d’échelle du micro vers le macro. Cette variation de la focale d’observation a permis de mesurer l’insertion de la zone d’étude dans les réseaux de communication sub-actuels et passés.
Par une approche hiérarchique inspirée de l’écologie du paysage, la morphologie du parcellaire permet de lire les différents niveaux d’organisation qui régissent le paysage, de l’échelle du cours d’eau à celle du point de peuplement.
La documentation écrite de l’époque moderne, à travers la mention de nombreuses entités religieuses ou politico-administratives, illustre l’aboutissement d’un processus de définition de territoires à échelle locale, qui s’amorce sans doute dès la période médiévale avec l’émergence et l’affirmation de circonscriptions comme les paroisses et les seigneuries.
Enfin, les espaces de la pratique ont été abordés, notamment grâce aux données archéologiques. Les territoires agraires, que délimite l’emprise des épandages de mobilier associé aux fumures, permettent la lecture de l’évolution diachronique de la localisation des espaces mis en culture, leurs rapports aux lieux habités et aux contraintes physiques du milieu, à l'échelle des déplacements quotidiens.
Sur le plan méthodologique, ce travail a été l’occasion de définir des outils propres à étudier les dynamiques de l’occupation du sol de manière diachronique et à favoriser les comparaisons micro-régionales, notamment par la mise en œuvre de modélisations statistiques et spatiales au sein d'un SIG. Ces comparaisons permettent ainsi de discerner les évolutions témoignant de tendances communes et d’autres de particularismes locaux. La variation d’échelle du micro vers le macro favorise alors la remise en cause de schémas souvent construits à petite échelle et sur le silence des sources écrites.

keyword(s) : archéologie – paysage – peuplement – territoires – parcellaire – réseaux viaires – prospection – longue-durée – modélisation – SIG

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00212332/en/

:cool::cool::cool::cool::cool::cool:

n314
24/01/2008, 16h24
Evaluation du potentiel archéologique du sol en milieu urbain (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/21/60/36/PDF/Vol_texte_AL.pdf&docid=216036)


Université François Rabelais - Tours (2007-12-07), Henri Galinié (Dir.)

Version 1 (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?halsid=f8ves3h37o36umkhu17rhtnac7&view_this_doc=tel-00214256&version=1)
Version 2 (http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00214256/en/)


texte: http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/21/60/36/PDF/Vol_texte_AL.pdf&docid=216036
annexes http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/21/60/36/ANNEX/vol_annexes_AL.pdf&docid=216036
planches http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/21/60/36/ANNEX/vol_planches_AL.pdf&docid=216036La connaissance de l'étendue et de l'épaisseur du sol archéologique des villes constitue une information déterminante pour l'appréciation de l'état des connaissances scientifiques, pour l'estimation de l’intensité et du mode d'usage du sol et pour la définition de stratégies de recherche. Par ailleurs, il est nécessaire de développer des méthodes d’évaluation adaptées à la politique actuelle de patrimonialisation pour une rentabilité autant scientifique que financière.
La thèse vise à répondre aux questions historiques concernant les villes par l’évaluation du potentiel informatif des données disponibles aux archéologues. Elle consiste à appréhender les modalités de formation de l’espace urbain et des composantes socio-spatiales à travers les caractéristiques du sol urbain produit par les activités humaines. Les analyses ont porté notamment sur l’estimation de l’épaisseur du volume de sol urbain et son découpage en tranches fonctionnelles distinctes pour la ville de Tours et des sites de comparaison.
Le croisement de la vision de l’archéologue et de celle du géotechnicien permet de proposer des modèles sur la production de stratification (carte des épaisseurs du dépôt archéologique) et des méthodes pour modéliser l’hétérogénéité du dépôt. Les résultats révèlent qu’un maillage théorique de 100 mètres est satisfaisant pour saisir les variations de l’épaisseur du dépôt. Dans la dimension verticale, l’échelle d’analyse adaptée à la distinction de zones dite « homogènes » est de l’ordre de 10 – 25 cm.
A l’échelle d’un site, un référentiel archéologico-mécanique a été établi pour des sites de Tours et de Lyon. L’étude démontre que l’emploi du pénétromètre PANDA est en mesure d’améliorer la caractérisation du dépôt archéologique. L’élaboration d’un référentiel commun à un ensemble de sites est un enjeu à moyen terme, qui permettra la valorisation de ces avancées.

keyword(s) : archéologie – sol urbain – évaluation – potentiel archéologique – analyse spatiale – géotechnique – géostatistique

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00214256/en/

:cool::cool::cool::cool::cool::cool:

n314
25/01/2008, 08h54
Méthodes d'Extraction de Connaissances à partir de Données (ECD) appliquées aux Systèmes d'Information Géographiques (SIG) (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/10/14/91/PDF/these_CANDILLIER_finale.pdf&docid=101491)


Université de Nantes (21/09/2006), Noureddine MOUADDIB (Dir.)

Christophe Candillier (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=7i6n7nmqhsjep7d3oals3cog00&v_0=Candillier&v_1=Christophe)

Le travail effectué durant cette thèse concerne l'étude des méthodes d'Extraction de Connaissances à partir de Données (ECD) dans le cadre des Systèmes d'Information Géographiques (SIG). Nous avons non seulement mis en œuvre et amélioré des méthodes d'ECD classique (Classification de Données, Visualisation de Classifications) mais aussi des méthodes d'ECD spatiales liées à des méthodes d'analyse spatiale (Lissage Spatial, Détermination de Pôles, Sectorisation). Nous avons effectué notre travail de recherche au sein de la société GÉOBS spécialisée dans l'analyse des données géographiques (spatiales), et nous avons donc expérimenté, appliqué et vérifié ces méthodes sur des jeux de données fournis par GÉOBS et liés à des problématiques de Développement Économique, de Géomarketing, d'Analyse de Risque, d'Environnement, de Santé, etc. Ce mémoire offre une vision globale concernant un ensemble de problématiques et de méthodes d'analyse. Il met ainsi en avant la complémentarité des méthodes utilisées qui sont souvent connectées entre elles soit du point de vue technique soit du point de vue de leur utilisation. Finalement, ce fut un travail très enrichissant car il a touché à de nombreuses problématiques et à d'aussi nombreuses méthodes d'extraction de connaissances.

Keywords: Fouille de données – Extraction de Connaissances à partir de Données – ECD – Systèmes d'Information Géographiques – SIG – Classification de Données – Visualisation de Classifications – Arbres de Décision – Lissage Spatial – Sectorisation – Autocorrélation Spatiale – Modélisation des Flux

Source:
1) http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00101491/fr/
2) http://c.candillier.free.fr/fr/pdf/these_CANDILLIER_finale.pdf

:cool::cool::cool::cool::cool::cool:

n314
28/01/2008, 10h03
Essai de modélisation spatiale d'une source notariale (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/21/83/29/PDF/Modys_Conesa_Marc.pdf&docid=218329)


in 1ère rencontre de doctorants Modys (Modélisation Dynamiques Spatiales) - Les contrats de parcerias et leurs dynamiques. (Cerdagne, Pyrénées de l'Est, XIIIe-XVIIIe siècle), Lyon : France (2006)

Conesa Marc (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=a93fd83el3njuc12spppqp0ju7&v_0=Marc&v_1=Conesa) 1, Mélanie Le Couédic (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=a93fd83el3njuc12spppqp0ju7&v_0=Le+Cou%E9dic&v_1=M%E9lanie) 2, Elisabeth Bille (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=a93fd83el3njuc12spppqp0ju7&v_0=Bille&v_1=Elisabeth) 1, Carine Calastrenc (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=a93fd83el3njuc12spppqp0ju7&v_0=Calastrenc&v_1=Carine)

Cet article est une tentative d'analyse spatiale d'une source notariale et de modélisation de ses dynamiques spatiales. Iol vise à éclairer l'élaboration et l'évolution de complémentarités spatiales à l'échelle de la Cerdagne, entre la ville et les villages d'une part et entre le plateau et les piémonts d'autre part. Le corpus est constitué d'environ 400 actes de contrats de parceriais - des baux à cheptel - recueillis lors de chantiers-histoire -des stages de paléographie pour étudiants- organisés aux archives de Puigcerdà (Catalogne, Espagne).

Keyword(s) : histoire rurale – histoire – modélisation spatiale – élevage – Pyrénées – bauxà cheptel – moyen-age – époque moderne

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00218329/en/

:cool::cool::cool::cool::cool::cool:

L.Jégou
28/01/2008, 10h05
Hou je crois qu'on connait l'un des auteurs :)

Oakland
28/01/2008, 10h09
Hou je crois qu'on connait l'un des auteurs :)

Qui plus est, devrait nous proposer un pti café :wink:

n314
28/01/2008, 10h12
Carine ??

Oakland
28/01/2008, 10h15
:confus5: euh ...

n314
28/01/2008, 10h16
lol! pas de correspondances, le méchant google pourrait s'y retrouver !!!

ghjmora
29/01/2008, 10h22
ouais, anonymat total SVP

surtout que manipuler des couches de cadastre dans les montagnes pour produire de beau rhizomes sans OGM, ça peut attirer la foudre


bel article, félicitations aux heureux géniteurs

n314
30/01/2008, 12h25
Source: http://spatial-analyst.net/pixel.php



GRID SIZE CALCULATOR Although much has been publish on the selection of grid size, cell size selection is seldom based on the inherent spatial variability of the data. In fact, in most GIS projects, grid resolution is selected without any scientific justification. In ArcGIS package, for example, the default output cell size is suggested by the system using some trivial rule: in the case the point data is being interpolated in spatial analyst, the system will take the shortest side of the study area and divide by 250 to estimate the cell size. Obviously, such pragmatic rules do not have a sound scientific background in cartography nor in geoinformation science. This motivated me to produce methodological guides to select a suitable grid resolution for output maps and based on the inherent properties of the input data. I tried to relate the choice of grid resolution to the concrete cartographic and statistical concepts, namely scale, processing power, positional accuracy, inspection density, spatial correlation and complexity of terrain. For complete details see:
Hengl T., 2006. Finding the right pixel size (http://dx.doi.org/10.1016/j.cageo.2005.11.008). Computers and Geosciences, 32(9): 1283-1298.
SEE ALSO:
Atkinson, P.M. and Aplin, P., 2004. Spatial variation in land cover and choice of spatial resolution for remote sensing (http://dx.doi.org/10.1080/01431160310001654383). Photogrammetric Engineering and Remote Sensing, 25(18): 3687-3702.
Bishop, T.F.A., McBratney, A.B. and Whelan, B.M., 2001. Measuring the quality of digital soil maps using information criteria (http://dx.doi.org/10.1016/S0016-7061%2801%2900071-4). Geoderma, 103(1-2): 95-111.
Dungan, J.L. et al., 2002. A balanced view of scale in spatial statistical analysis (http://www.nceas.ucsb.edu/statmod/dungan_etal.pdf). Ecography, 25: 626-640.
Florinsky, I.V. and Kuryakova, G.A., 2000. Determination of grid size for digital terrain modelling in landscape investigations – exemplified by soil moisture distribution at a micro-scale (http://dx.doi.org/10.1080/136588100750022804). International Journal of Geographical Information Science, 14(8): 815–832.
Heuvelink, G.B.M. and Pebesma, E.J., 1999. Spatial aggregation and soil process modelling (http://dx.doi.org/10.1016/S0016-7061%2898%2900077-9). Geoderma, 89(1-2): 47-65.
McBratney, A.B., 1998. Some considerations on methods for spatially aggregating and disaggregating soil information (http://dx.doi.org/10.1023/A:1009778500412). Nutrient Cycling in Agroecosystems, 50: 51-62.

Table: Summary equations to select the grid resolution: SN is the scale factor, r_E is the positioning error, r_E is the average positioning error, a is the average size of delineations, a_MLD is the area of the minimum legible delineation, w_MLD is the width of the narrowest legible delineation, A is the surface of the study area, N is the number of sampled points in the study area, h_{ij} is the spacing between the closest point pairs, h_R is the range of spatial dependence, m is the number of point pairs within the range and l is the total length of countours.
(voir l'article)

http://spatial-analyst.net/img/icon_excel.gif
A simple step-by-step grid size calculator (http://spatial-analyst.net/PIXEL/GRID_CALC.xls) (26 KB)
http://spatial-analyst.net/img/icon_excel.gif
Simulations prooving that random spacing = 0.5 grid spacing (http://spatial-analyst.net/PIXEL/SIM_POINT.xls) (52 KB) EXAMPLES:
Example 1: GPS positioning -- GPS100.txt (http://spatial-analyst.net/PIXEL/GPS100.txt)
In this example 100 positioning fixes were recorded using the single-fix GPS positioning method at the control point with a known location. The fluctuation of the GPS readings can be seen in figure. The errors ranged from 0.7 to 23.9 m, average error was 8.5 m with a standard distribution of 5.2 m. The error vectors seems to follow the log-normal distribution. The theoretical distribution gave the 95% probability radius of 19.1 m, while the experimental distribution shows somewhat higher value (20.4). A suitable grid resolution for this case is 34.4 m. If this grid resolution is selected, most (95%) of GPS fixes will fall within the right pixels. This number for example corresponds to the resolution of the Landsat imagery. More accurate positioning method would be needed to locate points within the finer grid resolutions. If we would like to use a GPS positioning with grid resolutions of about 15 m, then we would need to use GPS positioning with averaging (5 minutes per point). Higher positional accuracy (5-20 times) can be achieved by using differential correction or WAAS (Wide Area Augmentation System), which can improve accuracy to less than three meters on average. Such accuracy would be compatible with grid resolutions within the range 2-10 m (SPOT or IKONOS imagery).

http://spatial-analyst.net/PIXEL/Fig_GPS_positioning.jpg
Figure: Selecting the grid resolution based on the confidence radius of the positioning method: (a) 100 single-fix GPS measurements around the true location of the point; (b) histogram of the error vectors, average error vector and the 95% probability confidence radius.
Example 2: Monitoring agricultural plots -- plots.zip (http://spatial-analyst.net/PIXEL/plots.zip)
In this example I used an existing polygon map of agricultural fields (figure). The map consists of 121 polygons in total. The smallest polygon is 0.005 ha, the biggest is 6.903 ha, average size of polygons is 0.824 ha with standard deviation of 1.005 ha. The polygons were then separated into two groups according to the shape complexity index. In this case only 6 polygons classified for narrow polygons. For each of these, an average width has been estimated by taking regular measurements (10 per polygon). I further on derived the 5% inverse cumulative distribution value assuming the log-normal distribution. I got 0.046 ha, which means that the pixel size should be about 20 m. The coarsest legible grid size for this data set (P=50%) would be 70 m (A=0.5 ha). If resolutions coarser than 70 m are used to monitor agriculture for this area, then in more than 50% of the areas there will be less than four pixels per polygon. Note that in this case we are not using the true smallest polygon size but somewhat bigger figure (0.046 ha) because the smallest value (0.005 ha) is not representative. The further inspection of the widths showed that the average width of the narrow polygons is about 16 m, which gives a somewhat more strict grid resolution of about 8 m. However, the narrow polygons occupy only 0.9% percents of the the total study area, so we do not have to be as strict. Finally, I would recommend that the satellite imagery in range from 10 to 70 m can be used to monitor agriculture for this study area.

http://spatial-analyst.net/PIXEL/Fig_agr_plots.jpg
Figure: Selection of the grid resolution based on the average size of the objects observed: (a) agricultural plots; (b) distribution of surfaces for compact plots and related grid resolution.
Example 3: Point data interpolation -- wesepe_c.eas (http://spatial-analyst.net/PIXEL/wesepe_c.eas)
In this example I will use the Wesepe point data previously used in numerous soil mapping applications (De Gruijter et al., 1997). The dataset consist of 552 profile observations where various soil variables have been described. The target variable is the membership value to enk earth soil type. The values range from 0 to 1, with an average of 0.232 and a standard deviation of 0.322. The total size of the area is 12.1 km^2, which gives a sampling density of about 45 observations per km^2, which corresponds to the scale of 1:25K, i.e. grid resolution of 12 m. If we inspect the spreading of the points, we see that the average spacing between the closest point pairs is about 120 m, which is fairly close to the regular point sampling (for this data set --- 148 m). The cumulative distribution showed that 95% of points are at distances of 5 and more meters. This means that the legible grid resolutions are between 5 and 150 m. Automated fitting of the variogram using a global model further gave a nugget parameter (C0) of 0.042, a sill (C0 + C1) of 0.097 and a range parameter (R) of 175.2 m, which means that the variable is correlated up to the distance of about 525 m (h_R). There are 11807 point pairs within this range, which finally means that the optimal lag/grid size would be about 23 m. The pattern analysis of the point data set further shows that there is clear regularity in the point geometry: most of the distances are grouped at 180 m. The final interpolated map (punctual estimates) in resolution of 10 m can be seen in Figure below.

http://spatial-analyst.net/PIXEL/Fig_point_interpolation.jpg
Figure: Selection of grid resolution based on the point pattern analysis: (a) a set of 552 soil profile observations; (b) probability of finding one point in the neighborhood and graph of distances to the closest point; (c) variogram and parameters fitted automatically in gstat (http://www.gstat,org/), (d) interpolated map using ordinary kriging at grid resolution of 10 m.
Example 4: Contour data for terrain modelling -- contours.zip (http://spatial-analyst.net/PIXEL/contours.zip)
In this case study I will demonstrate how a grid resolution can be selected from a map of contours, i.e. a dataset consisting of lines digitized from a topo-map. Contour lines were extracted from the 1:50K topo-map, with the contour interval of 10 m and supplementary 5 m contours in areas of low relief. The total area is 13.69 km^2 and elevations range from 80 to 240 m. There were 127.6 km of contour lines in total, which means that the average spacing between the contours is 107 m. The grid resolution should be at least 53.5 meters to present the most of the mapped changes in relief. I then derived the distance from the contours map using the 5 m grid and displayed the histogram of the distances to derive the 5% probability distance. Absolutely shortest distance between the contours is 7 meters, and the 5% probability distance is 12.0 m. Finally, I can conclude that the legible resolution for this data set is within range 12.0-53.5 m. Finer resolutions than 12 m are unnecessary for the given complexity of terrain. Note that selection of the most suitable grid resolution based on the contour maps is scale dependant. For the contour lines digitized from the 1:5K topo maps, the average spacing between the lines is 26.6 m and the 5% probability distance is 1.6 m. This means that, at 1:5K scale, the recommended resolutions are between 1.6 and 13.3 m.

http://spatial-analyst.net/PIXEL/Fig_terrain_modelling.jpg
Figure: Selection of the grid resolution based on the complexity of terrain: (a) and (c) contours from the 1:50K and 1:5K topomaps, (b) and (d) histograms of distances between the contours for the two scales.
OTHER INTERESTING ISSUES:
1. When does interpolation becomes down-scaling (disaggregation)?
ANSWER: Interpolation becomes down-scaling once the grid resolution in more than 50% of the area is finer than it should be for the given sampling density. For example, in soil mapping, one point sample should cover 160 pixels. If we have 100 samples and the size of the area is 10 km2, then it is valid to map soil variables at resolutions of 25 m (maximum 10 m) or coarser. Note that down-scaling is only valid if we have some auxiliary data (e.g. digital elevation model) which is of finer resolution than the effective grid resolution and which is highly correlated with the variable of interest (in statistics - 'target variable'). In the case from above, to produce maps of resolution of finer than 10 m and without help from significant auxiliary predictors would mean that we are not respecting the soil survey standards.
2. How to select a grid resolution for DEM if the elevation data is collected densely over the area of interest (e.g. GPS height measurements from precision agriculture)?
ANSWER: There are two possibilities. One is to derive a variogram for sampled elevations, then estimate the distance at which are values still auto-correlated (range) and then estimate the bin size following the formula of Izenman (1991). An alternative is to first derive contour lines from the elevation measurements (e.g. in surfer (http://www.goldensoftware.com/products/surfer/surfer.shtml)). Note that, before deriving the contours, you will have to fit the surface through the measured elevations (e.g. use the splines with tension). The equidistance should be 2*1.96 of the RMSE of elevation measurements (95% range). The suitable pixel size is then half the average spacing between the contour lines.
spatial-analyst.net/pixel visited: 4463 times

n314
30/01/2008, 14h42
Modélisation des caractéristiques de surface d’une chaussée en condition hivernale en fonction des conditions météorologiques (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/22/49/94/PDF/these_lb.pdf&docid=224994)


Université Paul Sabatier - Toulouse III (2006-10-13), Eric Martin (Dir.)

Ludovic Bouilloud (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=96714v4ggn6ljh5mc1p06q6l04&v_0=Bouilloud&v_1=Ludovic)

En période hivernale, la présence de verglas ou de neige sur les chaussées peut avoir de graves conséquences sur le trafic routier. Dans le but de servir d'outil d'aide à la décision pour les services d'exploitation routiers, un modèle permettant de simuler le comportement d'une couche de neige se déposant sur une chaussée a été développé. Le modèle résulte du couplage des modèles ISBA et CROCUS, respectivement modèles de sol et de neige de Météo-France et préalablement adaptés à la problématique de la route. Le modèle a été validé à partir d'épisodes de chute de neige sur chaussées observés au cours d'une campagne expérimentale antérieure à ce travail (au cours des hivers 1997/98, 1998/99 et 1999/2000), menée sur le site expérimental de Météo-France au Col de Porte (1320m, Isère). La validation a été effectuée d'abord avec les données météorologiques mesurées, puis dans un contexte de prévision à partir du forçage du modèle SAFRAN. Les prévisions sur le site expérimental se sont révélées satisfaisantes, ainsi le modèle a été spatialisé à l'échelle de la France avec un résolution horizontale de 8km. L'hiver 2004/2005, comportant de nombreux épisodes de chutes de neige sur chaussées, a été simulé. La validation a été effectuée à partir de données issues de stations météoroutières de diverses autoroutes et de mesures des stations de Météo-France.

keyword(s) : Modélisation – Viabilité hivernale – Prévision – Enneigement – Température de surface

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00224994/en/

;);););););)

n314
08/02/2008, 13h54
Planification de la conservation de la biodiversité et modélisation territoriale à l'île de la Réunion (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/24/74/06/PDF/These_Lagabrielle_2007.pdf&docid=247406)


Université de la Réunion (2007-10-30), Thomas Le Bourgeois (Dir.)

Erwann Lagabrielle (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=vehipfao49ssn46ksu5497c7o4&v_0=Lagabrielle&v_1=Erwann)

Dans cette thèse nous développons des méthodes et des outils pour intégrer la conservation de la biodiversité dans l'aménagement du territoire. Le site d'application est l'île de la Réunion (2512 km²) qui appartient à l'un des 34 points chauds de la biodiversité mondiale. Dans cet espace insulaire, les rapides mutations socio-économiques et spatiales menacent la persistence des entités et des processus de la diversité biologique endémique. Une approche systémique et intégrée de la planification de la conservation est proposée, basée sur une modélisation participative, prédictive et prospective de l’espace géographique et social pour favoriser l'émergence de solutions territoriales de gestion de la biodiversité. Le dispositif méthodologique intègre un Système d'Information Géographique, des connaissances expert, des données de télédétection aérienne et satellitaire et un modèle d'optimisation spatiale couplé à un Système Multi-agents. Les analyses et les méthodes développées contribuent à la gestion intégrée de la biodiversité dans les espaces insulaires et, plus largement, dans les zones côtières.

keyword(s) : Diversité biologique – Conservation des ressources – Aménagement du territoire – Restauration écologique – Modélisation d'accompagnement – Télédétection – Réunion

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00247406/en/

;);););););)

n314
12/02/2008, 17h37
Imagerie Radar à Synthèse dOuverture interférométrique et polarimétrique. Application au suivi des glaciers alpins. (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/21/41/PDF/vasile.pdf&docid=252141)


Université de Savoie Université Polytechnique de Bucarest) (2007-07-20), Philippe BOLON, Emmanuel TROUVÉ, Vasile BUZULOIU (Dir.)

Gabriel Vasile (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=s4sgnpu6s3n8g76ta6mclnteh6&v_0=Vasile&v_1=Gabriel)

L'imagerie radar à synthèse d'ouverture (SAR) est une source importante d'information pour le suivi d'objets géophysiques terrestres par télédétection.
Nous présentons une première partie méthodologique dédiée au filtrage du speckle des données POL/In/POL-InSAR multivariées et son impact sur l'estimation de paramètres.

L'objectif du filtrage de speckle est de restaurer l'information spatiale et radiométrique de la scène.
Trois directions principales sont étudiées pour gagner en stationnarité/ergodicité : des voisinages adaptatifs vis-à-vis du signal, un estimateur adaptatif ou non (moyenne complexe multi-vue, LLMMSE) et la compensation de la composante déterministe du signal de phase interférométrique.
Une nouvelle stratégie pour filtrer des images SAR multivariées est proposée: l'utilisation de voisinages adaptatifs obtenus par une technique de croissance de région multivariée.
Cette méthode appelée IDAN combine toutes les informations d'intensité disponibles dans un processus de croissance de région pour assurer la validité des hypothèses de stationnarité/ergodicité.
Conjointement à IDAN, une nouvelle méthode est proposée pour estimer les fréquences locales dans des interférogrammes SAR.
Ces méthodes ont été testées à la fois sur des images satellitaires basse résolution provenant d'acquisitions tandem ERS et sur plusieurs jeux de données aéroportées haute résolution dans différentes bandes de fréquences et configurations polarimétriques.

La seconde partie est dédiée à l'observation des glaciers alpins par télédétection SAR.
Cette partie aborde le problème du traitement des données SAR multivariées sur le site test « Chamonix Mont-Blanc ».
L'analyse de plusieurs interférogrammes ERS tandem acquis entre juillet 1995 et avril 1996 a permis d'obtenir les premiers champs de vitesse D-InSAR sur des glaciers des Alpes françaises et de montrer qu'il est possible de mesurer leur vitesse de surface entre octobre et avril avec un échantillonnage spatial de l'ordre de 20 m dans des interférogrammes à 1 jour en bande C.
La seconde application présente une analyse POL/POL-InSAR des données SAR multi-bandes haute résolution acquises par le système aéroporté E-SAR en octobre 2006, sur les glaciers d'Argentière, du Tacul et de la Mer-de-glace.
Ces premiers résultats illustrent plusieurs applications possibles de la télédétection radar polarimétrique/interférométrique pour l'observation des glaciers, telle que l'analyse des bandes de Forbes.

keyword(s) : traitement de l'information – imagerie radar à synthèse d'ouverture – interférométrie – polarimétrie – télédétection – glaciers alpins

:):):):):):)

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00252141/en/

n314
15/02/2008, 13h10
Méthodologie des SIG appliqués à l'histoire urbaine


Le Médiéviste et l'Ordinateur, 44 (2006)

Hélène Noizet (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=47br7ivu8tovhfgv30hu7b0ts5&v_0=Noizet&v_1=H%E9l%E8ne)

Cet article présente l'expérience d'un SIG faite dans le cadre d'une thèse d'histoire médiévale, à propos de l'espace urbain de Tours du ixe au xiiie siècle. Sont abordées très concrètement quelques-unes des possibilités de cet outil (types de requêtes, spatialisation des données...), dont les potentialités dépassent largement ce qui est indiqué ici : cette approche très générale et volontairement simple vise avant toute chose à montrer les intérêts et les implications d'un tel outil. Intégré dans le SIG TOTOPI du laboratoire Archéologie et Territoires, les manipulations ont été réalisées entre 1999 et 2003 avec le logiciel MapInfo.

Keywords: SIG – espace urbain – requête – données sémantiques – données géométriques – Tours

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00080587/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
15/02/2008, 13h14
Statistiques spatiales appliquées à l'étude de la végétation : un lien entre structure et processus dynamiques (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/09/06/79/PDF/HDR_Couteron_rapport.pdf&docid=90679)


Université Montpellier II - Sciences et Techniques du Languedoc (03/05/2005), Pierre DEFOURNY, Rapporteur (Pr.)

Pierre Couteron (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ksftakaahgvm40l2ss0bu5b094&v_0=Couteron&v_1=Pierre)

Les travaux présentés pour cette HdR s'intéressent à la façon dont l'analyse statistique des structures spatiales peut contribuer à la compréhension et à la modélisation spatialement explicite des processus dynamiques qui façonnent les différents aspects de la végétation terrestre. Cette thématique fait d'abord l'objet d'une mise en perspective historique avant d'être illustrée par des travaux menés sur l'émergence de structures spatiales périodiques dans les végétations semi-arides d'Afrique occidentale. Elle constitue ensuite la trame d'un programme de recherches, visant à caractériser l'organisation spatiale à grande échelle (macro-écologie) de la biodiversité végétale des forêts tropicales, sur la base de synergies novatrices entre télédétection, modélisation de l'architecture de la forêt et modèles d'assemblages d'espèces. L'auteur présente ensuite ses contributions récentes à ce programme (caractérisation des textures de canopée, analyse et modélisation des assemblages d'espèces), puis évoque les perspectives de développements méthodologiques dans ces domaines

Keywords: Statistiques spatiales – Modelisation spatiale

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00090679/fr/

Rapport: http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/09/06/79/PDF/HDR_Couteron_rapport.pdf&docid=90679

Articles: http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/09/06/79/PDF/HDR_Couteron_Publis_fournies.pdf&docid=90679

:D:D:D:D:D:D

n314
15/02/2008, 15h38
Fusion de données satellitaires pour la cartographie du potentiel éolien offshore (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/19/89/12/PDF/these_ben_ticha.pdf&docid=198912)


Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris - ENSMP (2007-11-05), Thierry RANCHIN (Dir.)

Mohamed Bassam Ben Ticha (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=jkqk4c63bsbtl4frvcajnbbr97&v_0=Ben+Ticha&v_1=Mohamed+Bassam)

L’énergie éolienne est une des composantes d’une politique énergétique permettant de réaliser un développement durable. Ces dernières années, des parcs éoliens offshore ont été installés. Ces parcs bénéficient d’un vent plus fort et plus régulier en mer que sur terre. Pour un choix judicieux des lieux d’implantation des parcs éoliens, il est nécessaire de disposer d’une cartographie du potentiel éolien. Ces cartes doivent être à haute résolution spatiale pour détecter les variations du potentiel à l’échelle d’un parc éolien. La cartographie du potentiel éolien se fait au travers de la description de la variation spatiale des paramètres statistiques caractérisant la climatologie du vent. Pour une estimation précise de ces paramètres statistiques, il est nécessaire d’avoir des mesures de vitesse et de direction du vent à haute résolution temporelle. Cependant, aucune source de données, actuelle, n’allie la haute résolution spatiale et la haute résolution temporelle. On propose une méthode de fusion de données permettant de tirer profit de la haute résolution spatiale de certains instruments de télédétection (les radars à ouverture synthétiques) et de la haute résolution temporelle d’autres instruments de télédétection (les radars diffusomètres). La méthode de fusion est appliquée à un cas d’étude et les résultats sont évalués. Les résultats montrent la pertinence de la fusion de données pour la cartographie du potentiel éolien offshore.

keyword(s) : Fusion données – Eolien offshore – Radar diffusomètre – ARSIS

Source:
http://pastel.paristech.org/3221/
http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00198912/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
21/02/2008, 10h38
Qu'est ce qui fait quartier dans Paris ? Les représentations socio-spatiales du quartier Latin (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/80/11/PDF/chapitre10_metropole_parisienne.pdf&docid=258011)


L’Ile-de-France. Centralités, inégalités, proximités, Belin (Ed.) (2007) 333

Anne-Lise Humain-Lamoure (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=4kjcvtalb0p5rtemcfuh3dkam4&v_0=Humain-Lamoure&v_1=Anne-Lise)

Au sein des métropoles, et notamment en Île-de-France, la notion de « quartier » est de plus en plus utilisée dans différents types de discours. Pour donner sens aux rapports complexes que les citadins entretiennent avec le quartier — fortement valorisé comme modèle de la proximité en milieu urbain —, il faut définir la façon dont ils conçoivent ce niveau territorial, tenter de déceler des frontières plus ou moins visibles, qui participeraient de la constitution ou contraire de la destruction d’une territorialité de quartier. Cela suppose : de distinguer ce qui dans l’espace urbain fonde ces représentations – leurs composantes – pour ensuite en dresser une typologie ; de saisir quels sont, parmi les caractéristiques des répondants, les facteurs les plus déterminants dans la construction de ces représentations. Le quartier Latin bénéficie d’une image très forte dont les héritages sont clairement visibles tant dans l’espace urbain que dans les mémoires collectives. Cependant, c’est aujourd’hui un espace qui peine à être spatialement défini. Doit-on en conclure que ce quartier ne serait plus qu’un mythe sans fondement territorial ? L’enquête que nous avons menée montre au contraire que les représentations spatiales font aujourd’hui de ce quartier un territoire local, diversement défini mais dont l’existence reste forte.

Keyword(s) : quartier – représentation sociospatiale – Ile de France – Paris

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00258011/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
21/02/2008, 10h40
L'estimation de la vulnérabilité urbaine, un outil pour la gestion du risque


http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/80/12/PDF/vulnerabilite_lyon_samuel_rufat3.pdf&docid=258012
http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/80/12/ANNEX/Rufat_Lyon_carte1.pdf&docid=258012
http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/80/12/ANNEX/Rufat_Lyon_carte2.pdf&docid=258012
http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/80/12/ANNEX/Rufat_Lyon_carte3.pdf&docid=258012
http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/80/12/ANNEX/Rufat_Lyon_carte4.pdf&docid=258012



Géocarrefour 82, 1-2 (2007) p. 7-16

Samuel Rufat (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=806r6tlnpm8sgriqvj0bf7o3c0&v_0=Rufat&v_1=Samuel)

Le renforcement de la législation sur la gestion du risque, suite à la « loi Bachelot », conduit les approches par la seule exposition aux aléas à aggraver la situation des habitants. L’obligation de déplacer les équipements et les services publics hors des quartiers les plus exposés s’ajoute aux nuisances dues aux sources de danger. Une approche par la vulnérabilité pose des problèmes de définition des seuils, qui sont résolus par le recours aux analyses multivariées. A partir du cas lyonnais, l’utilisation de classifications automatiques est affinée pour obtenir une typologie de la vulnérabilité des îlots urbains. La vulnérabilité est cartographiée et superposée à une carte des aléas pour produire une carte synthétique du risque urbain. Elle permet de déplacer les préoccupations de la gestion du risque des espaces les plus exposés, survalorisés par la législation, aux espaces les plus vulnérables.

Keyword(s) : risque – vulnérabilité – classification automatique – cartographie – législation – gestion du risque.

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00258012/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
21/02/2008, 10h42
Les quartiers des Parisiens (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/80/19/PDF/Les_quartiers_des_Parisiens_vf.pdf&docid=258019)


Paris sous l'œil des chercheurs, Belin (Ed.) (2007) 21-38

Anne-Lise Humain-Lamoure (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=hndv0q9hj4hfcdomoniqfbsk82&v_0=Humain-Lamoure&v_1=Anne-Lise) 1, France Guérin-Pace (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=hndv0q9hj4hfcdomoniqfbsk82&v_0=Gu%E9rin-Pace&v_1=France) 2, Antoine Fleury (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=hndv0q9hj4hfcdomoniqfbsk82&v_0=Fleury&v_1=Antoine) 1, Catherine Rhein (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=hndv0q9hj4hfcdomoniqfbsk82&v_0=Rhein&v_1=Catherine) 1 http://hal.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif For the Qu'est ce qui fait quartier dans Paris ? collaboration(s)

Élus et citadins semblent vouloir mobiliser de manière croissante une figure très ancienne de la ville : le quartier. Cette entité serait le moyen de recréer des formes de proximités et de solidarités urbaines. Certains chercheurs contestent cependant l’existence de quartier dans la métropole : le citadin, plus mobile, créant différents espaces de vie, aurait aujourd’hui pour territoire la ville entière et ne se limiterait plus à ce territoire étroit. Qu’en est-il pour les Parisiens ? Nous avons mené une enquête auprès de Parisiens pour cerner la façon dont les Parisiens perçoivent aujourd’hui cette entité « quartier ». D’une part, nous souhaitons connaître la définition que donnent les Parisiens du quartier et ses « ingrédients ». En second lieu, nous voulons cerner les dimensions et les facteurs de l’attachement des Parisiens au quartier et définir les relations entre ces facteurs et la qualité du lien que les Parisiens entretiennent avec le quartier. Enfin, nous voulons cerner les échelons géographiques auxquels ils situent cet espace, enfin, les espaces qu’ils considèrent comme des quartiers de Paris.


Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00258019/en/

:D:D:D:D:D:D

ghjmora
22/02/2008, 16h37
Plate-forme pour l'indexation spatiale multi-niveaux d'un corpus territorialisé

Julien Lesbegueries (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=t8d0v1ef5gapa08r15nhki3r63&v_0=Lesbegueries&v_1=Julien)1

Notre travail s'insère dans la problématique de l'accès à l'information spatiale présente dans des corpus textuels territoriaux. Nous proposons d'aller au-delà des systèmes de recherche d'information classiques basés sur l'analyse statistique des documents, peu adaptés pour ce cas particulier, via un traitement linguistique ciblé interprétant l'information spatiale. Notre hypothèse est que des traitements relativement peu coûteux suffisent à dégager l'essentiel de l'information. Ils sont un bon point de départ pour une interprétation plus poussée par la suite, utilisant les propriétés géographiques de l'information extraite afin de développer un système d'indexation à plusieurs niveaux d'abstraction.
Nous proposons en effet une méthode de recherche d'information spatiale multi-niveaux indexant un corpus textuel brut. Cette méthode qui extrait l'information d'un corpus et l'interprète, permet d'améliorer l'efficacité de systèmes de recherche d'information à chaque fois que l'interrogation comporte une connotation spatiale. L'interprétation permet en outre de retrouver le contexte dans lequel l'information spatiale a été utilisée. En particulier, elle permet d'indexer des unités de texte en leur associant des contextes de type itinéraire, description locale ou comparaison de lieux.
1: LIUPPA - Laboratoire Informatique de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&p_0=contained&f_0=LAB&l_0=or&p_1=contained&f_1=LAB&f_2=NMAUTHOR&halsid=t8d0v1ef5gapa08r15nhki3r63&v_0=LIUPPA&v_1=Laboratoire+Informatique+de+l%27Universit%E9+d e+Pau+et+des+Pays+de+l%27Adour)
http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00258534/en

n314
25/02/2008, 16h41
Spectral and Spatial Methods for the Classification of Urban Remote Sensing Data (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/87/17/PDF/plan_these.pdf&docid=258717)


Institut National Polytechnique de Grenoble - INPG (2007-11-28), Jocelyn Chanussot & Jon Atli Benediktsson (Dir.)

Mathieu Fauvel (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=79lf3scvpqk4qvatmv950nsj40&v_0=Fauvel&v_1=Mathieu)

Lors de ces travaux, nous nous sommes intéressés au problème de la classification supervisée d’images satellitaires de zones urbaines. Les données traitées sont des images optiques à très hautes résolutions spatiales: données panchromatiques à très haute résolution spatiale (IKONOS, QUICKBIRD, simulations PLEIADES) et des images hyperspectrales (DAIS, ROSIS).
Deux stratégies ont été proposées.
La première stratégie consiste en une phase d’extraction de caractéristiques spatiales et spectrales suivie d’une phase de classification. Ces caractéristiques sont extraites par filtrages morphologiques : ouvertures et fermetures géodésiques et filtrages surfaciques auto-complémentaires. La classification est réalisée avec les machines à vecteurs supports (SVM) non linéaires. Nous proposons la définition d’un noyau spatio-spectral utilisant de manière conjointe l’information spatiale et l’information spectrale extraites lors de la première phase.\\
La seconde stratégie consiste en une phase de fusion de données pre- ou post-classification. Lors de la fusion postclassification, divers classifieurs sont appliqués, éventuellement sur plusieurs données issues d’une même scène (image panchromatique, image multi-spectrale). Pour chaque pixel, l’appartenance à chaque classe est estimée à l’aide des classifieurs. Un schéma de fusion adaptatif permettant d'utiliser l'information sur la fiabilité locale de chaque classifieur, mais aussi l'information globale disponible a priori sur les performances de chaque algorithme pour les différentes classes, est proposé.
Les différents résultats sont fusionnés à l’aide d’opérateurs flous. Les méthodes ont été validées sur des images réelles. Des améliorations significatives sont obtenues par rapport aux méthodes publiées dans la litterature.

keyword(s) : remote sensing – data fusion – SVM – morphologie

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00258717/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
25/02/2008, 16h43
Le défi esthétique en aménagement : vers une prospective du milieu. Le cas des lignes très haute tension (Lot) et des parcs éoliens (Aveyron et Aude) (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/87/25/PDF/Labussiere_Defi_esthetique_en_amenagement_Vers_une _prospective_du_milieu_%282007%29_WEB.pdf&docid=258725)


Université de Pau et des Pays de l'Adour (2007-11-30), Vincent Berdoulay (Dir.)

Olivier Labussiere (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=lgg7dtio65331ddj2fogcvg3i3&v_0=Labussiere&v_1=Olivier)

Les opérations d’aménagement dans le domaine de l’énergie (les réseaux de transport d’électricité et les éoliennes) font face, à partir des années 1990, à la multiplication des revendications esthétiques vis-à-vis desquelles les aménageurs répondent de plus en plus en termes de projet de paysage. Ces deux tendances témoignent de l’affirmation d’une préoccupation contemporaine pour le milieu. Cette thèse examine en quoi la question esthétique, loin de se résumer à une forme de protestation commode, pourrait être un terrain favorable pour la prise en compte du milieu par l’aménagement. Dans une première partie, en nous appuyant sur Kant et Jacques Rancière, nous proposons que les stratégies esthétiques modifient les modes d’appréhension du milieu et favorisent sa prise en compte en aménagement. Plutôt que la notion de controverse, la cohérence de cette approche est mise en valeur à travers la notion de mésentente, proposée par Jacques Rancière. Il apparaît, à travers la contestation du projet THT en Quercy Blanc, que les stratégies esthétiques contribuent à la reconnaissance des qualités du milieu par l’aménagement mais qu’elles se heurtent au contenu normatif de sa méthodologie de projet. Sommes-nous prisonnier d’un écart insurmontable entre la lecture esthétique du milieu et l’univers normatif de l’action ? Dans une seconde partie, nous avançons que l’aménagement peut tirer parti du milieu à condition de trouver une méthode prospective qui le conjecture comme un potentiel. À travers l’intérêt de Gilles Deleuze pour la symptomatologie, nous parvenons à approcher l’aménagement, non plus par sa capacité normative et anticipatrice à arrêter le sens des choses, mais comme l’art d’expérimenter de nouvelles possibilités d’existence. En étudiant deux exemples de planification éolienne, en Aveyron et dans l’Aude, il apparaît que si l’aménagement considère le milieu comme le lieu de validation d’une rationalité pratique, sa maîtrise du développement éolien est faible. Inversement, nous avons mis à jour qu’une prospective du milieu, fondée sur une approche multi-scalaire et une sémiologie cartographique non-déterminante, permettait d’asseoir une planification éolienne plus efficace.

keyword(s) : milieu – esthétique – aménagement – méthode prospective – symptomatologie – mésentente – lignes très haute tension (THT) – parcs éoliens – Lot – Aude – Aveyron

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00258725/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
27/02/2008, 09h14
Susceptibilité du bassin de Barcelonnette (Alpes du Sud, France) aux 'mouvements de versant' : cartographie morphodynamique, analyse spatiale et modélisation probabiliste (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/91/35/PDF/These_YT_version_finale_light.pdf&docid=259135)


Université de Caen (2007-12-17), Olivier Maquaire (Dir.)

Yannick Thiery (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=9609nqe31hluvbr942lpdkgeg4&v_0=Thiery&v_1=Yannick)

Des méthodologies d’analyse spatiale probabiliste fondées sur les SIG ont été développées pour cartographier la susceptibilité et l’aléa aux ‘mouvements de versant’ à méso-échelle (1/50 000ème-1/25 000ème), mais peu ou pas à l’échelle du 1/10 000ème, échelle de la cartographie réglementaire des risques. En France, le zonage des PPR est basé sur une approche ‘expert’ jugée assez subjective en raison des erreurs d’appréciation de l’expert. Ainsi, cette recherche a pour objectif de tester la validité de méthodes d’analyse spatiale et de modélisations probabilistes à cette échelle du 1/10 000ème. La démarche repose, en complément d’un zonage de type ‘expert’, sur la sélection de trois méthodes d’analyse spatiale par SIG fondées sur les Logiques floues, la Théorie de l’évidence et les Régressions logistiques. Ces trois méthodes étant sensibles aux variables à introduire (variables à modéliser et variables prédictives), la procédure comporte trois étapes : acquisition des variables à partir d’une cartographie morphodynamique, choix des variables par une analyse de sensibilité, comparaison des résultats pour déterminer la méthode la plus adaptée. Une néo-variable prédictive ayant un sens ‘géomorphologique’ et combinant plusieurs variables augmente la performance de chaque approche. Les meilleurs résultats acquis dans le bassin de Barcelonnette sont transposés sur un site secondaire pour tester leur validité. Un passage vers l’aléa est tenté par des modèles numériques à base physique. Cette thèse montre qu’il est possible d’obtenir des résultats performants à condition d’avoir une procédure de calage rigoureuse et d’introduire une vision experte dans le processus de calcul.

keyword(s) : mouvements de terrain – susceptibilité – aléa – cartographie – géomorphologie – expert – analyse spatiale – SIG – modélisation probabiliste – Logiques floues – Théorie de l'évidence – Régressions logistiques – échelle du 1/10 000ème – Alpes
et je rajoute: qualité d'un mnt ; dem ; interpolation ; (chapitre et annexe sympas)

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00259135/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
27/02/2008, 10h11
Analyse morphodynamique du réseau des routes de poste en France (16ème-19ème siècles) (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/90/74/PDF/texteBretagnolleMacon2.pdf&docid=259074)


Réseaux en question: utopies, pratiques, prospectives, Macon : France (2005)

Anne Bretagnolle (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=b1giqnorsukci9ent27259l2j3&v_0=Bretagnolle&v_1=Anne)

Différentes techniques issues de l’analyse spatiale sont appliquées pour caractériser l’évolution de la desserte du territoire français par le réseau des routes de postes, entre 1632 et 1833 (indices de connexité et de connectivité, longueur totale par maille, indice de concentration de Hoover). Nous privilégions une approche multi niveau, qui permet de mettre en évidence plusieurs tendances dans l’évolution de la forme du réseau : une structure très centralisée qui donne de plus en plus de poids à la capitale, à l’échelon national, l’émergence puis la persistance des disparités d’équipement entre la moitié nord et la moitié sud de la France, mais aussi une diminution des inégalités de desserte lorsqu’on considère un découpage régional plus fin, ici un carroyage en six grandes régions. Ce rééquilibrage territorial apparaît au milieu du 18ème siècle et doit être mis en relation avec le programme d’équipement routier mis en place par l’Etat dans les années 1730-1740.

Keywords: Réseau des routes de poste – Analyse spatiale – France 16ème-19ème siècle

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00259074/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
28/02/2008, 08h40
Assimilation de données de télédétection pour le suivi des surfaces continentales : Mise en oeuvre sur un site expérimental (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/15/79/76/PDF/these_Joaquin.pdf&docid=157976)


Université Paul Sabatier - Toulouse III (2007-04-13), Jean-Christophe Calvet (Dir.)

Joaquín Muñoz Sabater (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=v1ss7vtnkngdles67mor0dgl76&v_0=Mu%F1oz+Sabater&v_1=Joaqu%EDn)

Le travail réalisé dans le cadre de cette thèse porte sur l'assimilation de données de télédétection pour le suivi des surfaces continentales. Les variables analysées sont l'état hydrique du sol et la biomasse de la végétation, sur la jachère du site expérimental SMOSREX, de 2001 à 2004, au sud-ouest de Toulouse. Quatre méthodes d'assimilation (EKF, EnKF, 1D-VAR et T-VAR) ont été mises en œuvre dans le modèle ISBA-A-gs de Météo-France, et comparées. La méthode 1D-VAR est la plus performante, aussi bien pour la qualité des analyses qu'en temps de calcul. Cette méthode a été appliquée à l'assimilation simultanée des observations de l'humidité de la surface et de l'indice foliaire, ainsi qu'aux mesures de télédétection réalisées sur le site. L'assimilation améliore la simulation de contrôle, à condition d'introduire un point de flétrissement dynamique (cela est particulièrement utile pendant les périodes de forte sécheresse). Les effets d'une incertitude sur les précipitations sont évalués.

keyword(s) : assimilation de données – télédétection – humidité du sol – biomasse de la végétation.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00157976/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
28/02/2008, 10h06
Géographie et Graphes - Une interaction pour exprimer des requêtes spatiales guidée par des adjacences conceptuelles. (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/94/37/PDF/these_Franck_Dumoncel.pdf&docid=259437)


Université de Caen (2006-03-15), Patrice Enjalbert (Dir.)

Franck Dumoncel (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=tjcn6tcv9ko7tede1eammlf927&v_0=Dumoncel&v_1=Franck)

L'accès à l'information géographique sous forme électronique s'ouvre de plus en plus au grand publique. Des interfaces intuitives ne nécessitant pas ou peu d'apprentissage apparaissent alors dans le domaine. Néanmoins, lorsqu'il s'agit de spécifier plus finement l'information recherchée, le pouvoir expressif de ces interfaces est limité.
Le projet Antéserveur Géographique propose un environnement complet pour permettre d'exprimer une requête de manière bi-modale (schéma + étiquette textuelle). Nous verrons alors les problèmes d'ambiguïtés dûs aux différents sens qu'une telle modalité peut véhiculer. Pour lever ces ambiguïtés notre interface propose un fonctionnement multimodal utilisant notamment la complémentarité du texte et du schéma grâce à une interaction contrôlée, celle-ci reposant sur un mécanisme appelé glissement de sens. Le mode textuel et les glissements de sens nécessitent une analyse spatiale adaptée du schéma.
Nous aborderons alors le domaine de l'analyse spatiale qualitative, au coeur de ce travail de recherche, dans lequel une utilisation récurrente par centre d'intérét du modèle 9-intersections de M.J. Egenhofer est proposée.
Grâce à cette méthode, nous disposons d'un modèle d'analyse spatiale unique permettant de relever différentes contraintes relevées jusqu'ici par des modèles distincts et sans lien. C'est cette unité qui nous permet de mettre en oeuvre notre mécanisme de glissement de sens. Nous présenterons alors notre réalisation informatique qui met en oeuvre ces mécanismes et nous permet ainsi de tester les concepts de multimodalité et de glissement de sens présentés plus haut. http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : interface homme-machine – multimodalité – analyse spatiale qualitative – intersections

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00259437/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
28/02/2008, 13h03
CARTOGRAPHIE DÉCISIONNELLE MULTICRITÈRE : FORMALISATION ET IMPLÉMENTATION INFORMATIQUE (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/14/39/60/PDF/PhD-FullText.pdf&docid=143960)


Université Paris Dauphine - Paris IX (2006-12-07), Vincent Mousseau (Dir.)

Salem Chakhar (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=j868vaiillusr1h0p4hn87mt87&v_0=Chakhar&v_1=Salem)


Les SIG, systèmes d'information géographiques, stockent des données géo-référencées dans des bases de données géographiques, ouvrant ainsi de grandes potentialités en terme d'exploitation. Une utilisation fréquente des SIG concerne la prise de décision à référence spatiale. Néanmoins, la technologie SIG actuelle souffre encore de plusieurs lacunes, dues en grande partie à un manque de capacités analytiques capables de supporter la nature multicritère des problèmes spatiaux. La solution la plus diffusée pour faire évoluer les SIG vers un vrai outil d'aide à la décision à référence spatiale est l'analyse multicritère (AMC). De nombreux travaux d'intégration SIG-AMC ont été publiés depuis le début des années 1990. Cependant, ces travaux présentent plusieurs limites qui les empêchent à être diffusés au delà du cadre académique :
(i)utilisation du mode d'intégration indirecte ou encastrée,
(ii)intégration d'une seule méthode ou d'un nombre limité de méthodes,
(iii) absence d'une méthodologie pour le choix de la méthode à appliquer dans un problème donné,
(iv) intégration des méthodes du critère unique de synthèse, et (v) nécessité d'une connaissanceapprofondie du SIG et de l'AMC.

Dans ce travail de thèse, notre contribution a porté sur la proposition de solutions conceptuelles, méthodologiques et informatiques pour surpasser ces différentes lacunes. Plus précisément, nous proposons :
(i) une stratégie d'intégration SIG-AMC,
(ii) un module à base de règles pour le choix de la procédure d'agrégation,
(iii) une méthodologie pour la cartographie décisionnelle multicritère facilitant l'utilisation des méthodes de surclassement de synthèse, et
(iv) une algèbre destinée à la modélisation spatiale multicritère.

Pour valider les solutions proposées, nous avons développé un prototype et nous l'avons appliqué à un problème de génération des corridors en utilisant des données réelles, relatives à l'Ile-de-France. Les résultats obtenus sont satisfaisants.

keyword(s) : Système d'information géographique – Analyse multicritère – Cartographie décisionnelle multicritère – Algèbre des cartes – Génération des corridors

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00143960/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
29/02/2008, 10h09
L'extension du réseau des routes de poste en France, de 1708 à 1833 (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/14/46/93/PDF/Bretagnolle-Verdier%283%29..pdf&docid=144693)


Dans Postes d'Europe, XVIIIe-XXIe siècle, jalons d'histoire comparée - histoire des réseaux postaux en Europe du XVIIIe au XXIe siècle, Paris : France (2007)

Nicolas Verdier (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=dk6qm2olav2reaa3rkbe5qf1v0&v_0=Verdier&v_1=Nicolas) 1, Anne Bretagnolle (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=dk6qm2olav2reaa3rkbe5qf1v0&v_0=Bretagnolle&v_1=Anne)

Dans cet article nous étudierons la construction du réseau des routes de poste en France, utilisée dès l'origine pour le transport des voyageurs. Cette étude a été menée à l'aide d'un SIG. Les éléments les plus importants sont la croissance de la densité du réseau, ainsi que sa complexification dans le temps. Ces évolutions sont étudiées à l'échelle du territoire français, d'abord en analysant la morphologie du réseau, puis en observant les grandes répartitions. Le résultat montre des formes et des modalités de croissances divergentes sur le territoire.

keywords: Réseau – système d'information géographique – géographie historique – poste aux chevaux

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00144693/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
06/03/2008, 09h05
Chttp://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gifartographie de l'environnement et suivi simultané de cibles dynamiques par un robot mobile (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/26/09/84/PDF/TheseFichierComplet.pdf&docid=260984)


Université Paul Sabatier - Toulouse III (2007-12-18), R.CHATILA (Dir.)

Abdellatif Baba (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=jagjif9aosblktlojlsjbvdot7&v_0=Baba&v_1=Abdellatif)

Une capacité essentielle pour qu'un robot mobile soit capable de comprendre son environnement est de pouvoir en construire la carte. Des entités mobiles dans la zone de perception du robot pendant qu'il construit sa propre carte peuvent provoquer de graves erreurs au niveau de sa localisation, et des inexactitudes dans la carte. Les traces des objets mobiles doivent être détectées et éliminées du modèle. Nous proposons d'adopter la représentation de l'environnement par une grille d'occupation. Cette représentation fournit un modèle de l'environnement pouvant être mis à jour à une fréquence élevée ce qui présente l'intérêt de permettre la détection et le suivi d'éléments mobiles autour du robot. La détection et le suivi des cibles dynamiques sont ensuite effectués. Une procédure qui attribue les mesures acquises aux cibles correspondantes est aussi présentée. Pour essayer d'améliorer la qualité de l'information sensorielle du robot et d'augmenter la fiabilité du suivi, nous utilisons une caméra catadioptrique dont les données seront fusionnées avec le laser. Une image binaire est calculée à partir d'une approche modifiée de flot optique où un nouveau terme qui compense les changements d'illumination est calculé et pris en compte. Deux stratégies qui déterminent les directions des cibles détectées à partir d'images déployées (sur une forme cylindrique) et d'images panoramiques brutes sont respectivement présentées et comparées. Nous proposons en fin, une technique probabiliste pour coupler des mesures reçues par l'un et par l'autre capteur et pour les associer à un même événement.

keyword(s) : Grille d'occupation – Cartographie et suivi simultané – Environnement dynamique – SLAM – Détection visuelle d'objets mobiles – Fusion de capteurs – Alignement des données

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00260984/en/

:D:D:D:D:D:D

Jérémy Lherbier
31/03/2008, 13h29
Fort sympathique dégotté sur espacetemps.net.

Ou comment réviser son appréhension d'un phénomène géopolitique en changeant la façon de lire une carte s'y rapportant.


http://www.espacestemps.net/document4543.html

n314
01/04/2008, 15h48
Prévision de la demande de transport (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/26/89/19/PDF/HDR_Bonnel_Patrick.pdf&docid=268919)


Université Lumière - Lyon II (2002-05-07), Yves Crozet (Pr.)

Patrick Bonnel (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=50kf3ds664obc9009s5k3ebb21&v_0=Bonnel&v_1=Patrick)

Plus encore que par le passé, la maîtrise de la mobilité urbaine constitue un enjeu majeur pour la collectivité. Cet enjeu se décline à travers les trois dimensions de la mobilité durable : économique, environnementale et sociale. Afin d’éclairer ces enjeux, il est nécessaire de développer des outils permettant de mesurer, d’analyser et de simuler les conséquences des diverses mesures de politiques urbaines sur la mobilité. Les travaux du LET se positionnent autour de ces questions et c’est dans ce cadre que nous avons développé nos travaux de recherche.

Cette réflexion sur les outils (analyse des comportements, méthode de production de données, modélisation) a été complétée par une analyse des politiques de déplacements urbains. Elle a été conduite notamment à travers une comparaison des politiques de déplacements urbains menées dans plusieurs agglomérations européennes.

Ce rapport d’habilitation permet de clarifier et d’expliciter ces différentes dimensions développées tout à la fois au niveau de l’activité de recherche et au niveau de l’activité d’enseignement. Il constitue à ce titre un apport original qui devrait servir de base à la publication d’un manuel de prévision de la demande de transport, occupant ainsi un espace plutôt délaissé au sein des publications de langue française.

keyword(s) : Demande de transport – étude des déplacements – prévision de la demande – modélisation – modèle de demande – déplacements de personnes – zone urbaine

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00268919/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
03/04/2008, 15h40
ACQUISITION 3D, DOCUMENTATION ET RESTITUTION EN ARCHEOLOGIE
Proposition d'un modèle de Système d'Information dédié au patrimoine (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/27/00/10/PDF/ThEliseMeyer.pdf&docid=270010)


Université Henri Poincaré - Nancy I (2007-10-31), Pierre GRUSSENMEYER (Dir.)

Elise Meyer (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=7igep163ceusdkr06eath91sh2&v_0=Meyer&v_1=Elise)

L'activité de documentation du patrimoine archéologique évolue avec le développement des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC). Traditionnellement associée à de l'archivage, la documentation d'un site archéologique peut aujourd'hui également être synonyme de publication, puisqu'elle peut être diffusée en ligne aussi bien à d'autres professionnels qu'au grand public. Cette thèse propose un modèle de Système d'Information dédié à la documentation sur Internet de sites patrimoniaux. Il permet de conserver, gérer et représenter des documents traditionnels, des données issues de relevés bi- et tridimensionnels, mais aussi des résultats de travaux de restitution et d'imagerie. Dans un premier temps, l'étude établit un état de l'art qui permet d'appréhender les moyens actuels et les besoins des professionnels du patrimoine en termes de conservation, visualisation et publication de leurs données. Puis, notre approche considère ces préoccupations pour définir les fonctionnalités du Système d'Information que nous proposons. Sur la base d'exemples issus du patrimoine luxembourgeois (le Château de Vianden et la Villa d'Echternach), nous décrivons la manière dont nous conservons les données et les métadonnées associées, ainsi que les outils développés pour la représentation de ces informations. Nous présentons aussi nos principes de gestion des données, basés sur les liaisons spatio-temporelles qui peuvent exister entre les différents documents. Ces liaisons nous permettent de proposer l'utilisation de graphiques bidimensionnels ou de modèles tridimensionnels comme des supports privilégiés de navigation et d'interaction avec tous les autres documents conservés. Une modélisation globale du Système d'Information, pouvant servir de métamodèle de système de documentation en ligne, nous permet finalement d'ouvrir notre champ d'application à d'autres domaines comme l'architecture ou le génie civil.

keyword(s) : Système d'Information – documentation – gestion de données – restitution – Internet – archéologie

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00270010/en/

;);););););)

n314
10/04/2008, 12h34
Visualizing Information for Advocacy: An Introduction to Information Design (http://basil.apperceptio.com/infodesign/final.pdf)





The booklet has been released and is also available for download here (http://basil.apperceptio.com/infodesign/final.pdf)
http://www.tacticaltech.org/files/tacticaltech/images/visualisingadvocacy.jpg Modern life is saturated with ever increasing amounts of information, advertising and media with little time to digest what is being said. Against this background, NGOs and advocates too often find the information they want to communicate, either buried in long reports full of professional jargon and statistics, or overlooked in an endless stream of media releases. Whether communicating to the public, staff, donors or government officials, information design can help NGOs communicate with more impact, increase accessibility, and present issues powerfully.
Visualizing Information for Advocacy: An Introduction to Information Design is a manual aimed at helping NGOs and advocates strengthen their campaigns and projects through communicating vital information with greater impact. This project aims to raise awareness, introduce concepts, and promote good practice in information design – a powerful tool for advocacy, outreach, research, organization and education.
http://www.tacticaltech.org/files/tacticaltech/images/infodesign.jpg
Through examples, the booklet demonstrates how to use innovative visual graphics to tell a complex and powerful story in a snapshot.
The manual was designed and produced as a collaboration between Tactical Tech and John Emerson of Backspace - a design consultancy dedicated to research, development and promotion of design in the public interest. John’s work portfolio includes print, internet, and broadcast television work for NGOs, not-for-profit corporations, and activist groups.
If you would like to order a copy of the booklet or write to us about your thoughts on information design, please contact us on infodesign@tacticaltech.org


:koi::wink::wink::wink::wink::wink:



Source: http://www.tacticaltech.org/infodesign

n314
11/04/2008, 10h01
Les corridors écologiques dans le Massif Central Français (http://hal-ujm.ccsd.cnrs.fr/action/open_file.php?url=http://hal-ujm.ccsd.cnrs.fr/docs/00/26/24/39/PDF/Rapport_corridors_Massif_Central_v_definitive.pdf&docid=262439)


Bernard Etlicher (http://hal-ujm.ccsd.cnrs.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=709kvkr7bo4jfc7eiauddmpli6&v_0=Etlicher&v_1=Bernard) 1, Gregory Bourbon (http://hal-ujm.ccsd.cnrs.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=709kvkr7bo4jfc7eiauddmpli6&v_0=Bourbon&v_1=Gregory) 1, Pierre Olivier Mazagol (http://hal-ujm.ccsd.cnrs.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=709kvkr7bo4jfc7eiauddmpli6&v_0=Mazagol&v_1=Pierre+Olivier)

Un essai de cartographie des corridors écologiques dans le Massif Central français a été tenté en utilisant les données Corine Land Cover; Cinq continuums ont été définis, foesteir de basse altitude, forestier de haute altitude, agricole extensif, zones sèches et milieux humides. Le bilan pointe les difficultes méthodologiques de l'application de la methode Econat Redi à cette échelle.

keyword(s) : corridors écologiques – Massif Central français

Source: http://hal-ujm.ccsd.cnrs.fr/ujm-00262439/en/

;);););););)

n314
16/04/2008, 13h34
Potentialités de l’imagerie satellitaire Spot5 pour la cartographie de la végétation terrestre : application à l’île d’Ouessant (Finistère). (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/28/25/PDF/cyberFG.pdf&docid=162825)


Cybergéo : Revue européenne de géographie, 325 (2005) 10 p.


Françoise Gourmelon (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=skrfh9290g4fhf8u90nc2k0mr6&v_0=Gourmelon&v_1=Fran%E7oise) 1, Laure Sauve (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=skrfh9290g4fhf8u90nc2k0mr6&v_0=Sauve&v_1=Laure) 1, Frédéric Bioret (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=skrfh9290g4fhf8u90nc2k0mr6&v_0=Bioret&v_1=Fr%E9d%E9ric)


Les auteurs ont pour objectif de tester l’utilisation d’images du satellite Spot 5 pour la cartographie et l’inventaire de la végétation terrestre, dans la perspective d’un suivi régulier du littoral en complément des données aériennes. Ils mettent en œuvre deux méthodes. La première est fondée sur la photo-interprétation d’une image multispectrale à 2,5 mètres de résolution spatiale en adoptant la nomenclature européenne de description des habitats EUNIS. La comparaison des supports satellitaire et aérien (orthophotographies de l’IGN) est réalisée. L’image Spot 5 convient comme support à la cartographie des habitats naturels et semi-naturels sauf pour la détection de certaines entités de petite taille et de texture particulière (saulaie, prunelliers) facilement repérables sur l’orthophotographie. La seconde méthode est fondée sur la mise à jour semi-automatique d’un inventaire cartographique ancien par la classification de l’image multipectrale Spot 5 à 10 mètres de résolution. Impliquant le développement d’un modèle d’évolution du couvert végétal, la méthode fournit une carte dans un délai relativement court qui peut servir utilement de support à la phase de terrain.

Keyword(s) : cartographie – classification – photo-interprétation – végétation – Spot 5

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00162825/en/


:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
16/04/2008, 13h35
Planification côtière en Afrique de l’Ouest : retour d’expérience en Guinée-Bissau (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/28/44/PDF/Pennober.pdf&docid=162844)


Norois, 196 2005 (2005) 67-79

Gwenaelle Pennober (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3stvmii9jaa6t495fhlof98nu7&v_0=Pennober&v_1=Gwenaelle) 1, Emmanuel Giraudet (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3stvmii9jaa6t495fhlof98nu7&v_0=Giraudet&v_1=Emmanuel) 1, Jacqueline Giraudet (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3stvmii9jaa6t495fhlof98nu7&v_0=Giraudet&v_1=Jacqueline) 1, Véronique Madec-Cuq (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3stvmii9jaa6t495fhlof98nu7&v_0=Madec-Cuq&v_1=V%E9ronique) 1, Françoise Gourmelon (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3stvmii9jaa6t495fhlof98nu7&v_0=Gourmelon&v_1=Fran%E7oise) 1, Alfredo Da Silva (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3stvmii9jaa6t495fhlof98nu7&v_0=Da+Silva&v_1=Alfredo), Pierre Campredon (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3stvmii9jaa6t495fhlof98nu7&v_0=Campredon&v_1=Pierre) 1

Cet article relate le contexte de la mise en oeuvre d'un SIG à vocation de planification côtière en Guinée-Bissau dans le contexte de création d'une réserve de biosphère. Il fait le bilan des productions et des acquis de 10 ans de collaboration entre des organismes de recherche et de gestion territoriale du nord et du sud. Une expérience qui fait école au sein des pays côtiers d'Afrique de l'Ouest.

Keyword(s) : Archipel des Bijagos – développement durable – Guinée-Bissau – Pays en Développement – planification côtière – SIG

Sources:http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00162844/en/



:wink::wink::wink::wink::wink::wink:
(http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/28/44/PDF/Pennober.pdf&docid=162844)

n314
18/04/2008, 11h19
Analyse diachronique de l'efficacité des pluies pour la production végétale dans le bassin méditerranéen de 1982 à 1996 (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/27/38/44/PDF/teledetection_2003.pdf&docid=273844)


Télédétection 3, 2-3-4 (2003) 165-174

Bernard Lacaze (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=51si5g0bbbkso1n4pk2fo6h1i7&v_0=Lacaze&v_1=Bernard) 1, Saliha Aït-Bachir (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=51si5g0bbbkso1n4pk2fo6h1i7&v_0=A%EFt-Bachir&v_1=Saliha) 1, Stefan Sommer (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=51si5g0bbbkso1n4pk2fo6h1i7&v_0=Sommer&v_1=Stefan)

Le coefficient d'efficacité pluviale (CEP) a été défini en zone aride comme le rapport entre la production primaire et la pluviosité annuelle. Récemment, la cartographie de l'évolution du CEP en zone sahélienne a été proposée en utilisant un estimateur de production végétale annuelle mesuré par télédétection (indice de végétation NDVI cumulé). Une approche similaire a été appliquée ici à l'ensemble du Bassin méditerranéen à partir, d'une part, de données pluviométriques disponibles à l'échelle du globe et, d'autre part, des données AVHRR de NOAA archivées depuis 1982. La méthode utilisée pour estimer la production primaire annuelle est celle du calcul de la moyenne des valeurs mensuelles d'un indice de recouvrement de la végétation verte, obtenu par démixage de deux néocanaux (NDVI et température de surface), avec trois réponses spectrales de référence : eau, sol nu et végétation verte. Le CEP a ainsi été cartographié annuellement, de 1982 à 1996, de même que la variabilité observée sur cette période de 15 ans. Les résultats indiquent que, dans la majeure partie du Bassin méditerranéen, il n'y a pas eu d'évolution significative du CEP, ce qui rejoint les conclusions des études réalisées au Sahel. L'analyse des valeurs de CEP calculées pour des zones de pluviosité moyennes de 150 mm.an-1 à 600 mm.an-1 confirme que le CEP tend à être inversement lié à la pluviosité moyenne, toutes choses égales par ailleurs, et qu'il peut effectivement être considéré comme un indicateur de désertisation.

keywords: télédétection – pluviométrie – production primaire – Bassin méditerranéen – coefficient d'efficacité pluviale – désertisation

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00273844/fr/

:mmm:;););););)

n314
18/04/2008, 11h20
Science mapping with asymmetrical paradigmatic proximity (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/26/40/46/PDF/Sciencemapping_preprint.pdf&docid=264046)


Networks and Heterogeneous Media 3, 2 (2008) 267 - 276
Jean-Philippe Cointet (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=g8cba29b040e1i4dobsgmprna6&v_0=Cointet&v_1=Jean-Philippe) 1, 2, David Chavalarias (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=g8cba29b040e1i4dobsgmprna6&v_0=Chavalarias&v_1=David) 1

We propose a series of methods to represent the evolution of a field of science at different levels: namely micro, meso and macro levels. We use a previously introduced asymmetric measure of paradigmatic proximity between terms that enables us to extract structure from a large publications database. We apply our set of methods on a case study from the complex systems community through the mapping of more than 400 complex systems science concepts indexed from a database as large as several millions of journal papers. We will first summarize the main properties of our asymmetric proximity measure. Then we show how salient paradigmatic fields can be embedded into a 2-dimensional visualization into which the terms are plotted according to their relative specificity and generality index. This meso-level helps us producing macroscopic maps of the field of science studied featuring the former paradigmatic fields.

Keyword(s) : science mapping – lexical network – paradigmatic proximity – multilevel reconstruction

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00264046/en/

;);););););)



La map:
http://complexsystems.lri.fr/ECSS/tiki-index.php?page=CSmap

n314
18/04/2008, 15h09
La télédétection et les SIG dans les espaces côtiers : éléments de synthèse à travers le parcours de François Cuq (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/07/10/35/PDF/Robin.pdf&docid=71035)


Norois 196-2005/3 (2005) 11-21
M. Robin (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=sqchuq0oc0h8655ts1feitu7j7&v_0=Robin&v_1=M.) 1, F. Gourmelon (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=sqchuq0oc0h8655ts1feitu7j7&v_0=Gourmelon&v_1=F.)

La géographie a été renouvelée depuis une trentaine d’années par l’émergence de l’informatique qui a permis tour à tour de voir arriver à maturité la télédétection, puis l’intégration des données satellitales au sein de systèmes d’information géographique en cours de structuration, l’arrivée à maturité des SIG et enfin en dernier lieu le couplage entre les SIG et les modèles afin d’insérer la dynamique des processus dans la structuration et la représentation des objets géographiques. Le littoral, la connaissance de son fonctionnement et sa gestion intégrée, ont bénéficié de cette avancée technologique et conceptuelle. Cet article se propose de dresser la synthèse des progrès réalisés depuis les années 1970 par la communauté géographique, notamment à travers les travaux de François Cuq.

Keyword(s) : Géomatique – Gestion Intégrée de la Zone côtière – Système d’Information Géographique – Télédétection

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00071035/en/

;);););););)

n314
18/04/2008, 16h20
Pascal Mao, Philippe Bourdeau
http://mappemonde.mgm.fr/images/france.gifRésumé
Les lieux de pratique des sports de nature en France: une géographie différenciée
Diffusion • France • Logique de localisation • Organisation spatiale • Sports de nature

Cet article propose une lecture géographique des espaces sportifs de nature. Une mise en perspective cartographique des diverses logiques de localisation des activités de nature à l’échelle nationale permet une analyse de l’organisation spatiale du phénomène.


Source: http://mappemonde.mgm.fr/num17/articles/art08101.html

;);););););)

n314
23/04/2008, 09h07
L'évaluation des besoins de conservation d'un patrimoine naturel littoral marin. L'exemple des estrans meubles de l'archipel de Chausey. (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/27/52/44/PDF/Godet_Laurent_2008_these_en_ligne.pdf&docid=275244)


Museum national d'histoire naturelle - MNHN PARIS (2008-03-13), Christian Retière (Dir.)

Laurent Godet (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=l9p7ndmhrki6g9fosl6qo7kvq0&v_0=Godet&v_1=Laurent)

L’idée d’une nécessité de conservation de la nature littorale marine a émergé suite à la prise de conscience de sa vulnérabilité. Face au contexte actuel d’érosion de la biodiversité, ce sont les éléments riches, rares ou vulné-rables qui ont prioritairement bénéficié de mesures conservatoires. Mais ne s’agit-il pas d’une lutte contre la partie émergée de l’iceberg de la crise de la biodiversité ? Les habitats littoraux ordinaires, ne méritent t-ils pas, eux aussi, d’être conservés ? Pour répondre à cette question, les besoins de conservation des habitats intertidaux meubles de l’archipel de Chausey (Golfe Normand-Breton) ont été explorés. La mise en lumière de 180 années de témoignages naturalistes, formidable état de référence du patrimoine naturel du site et de sa perception, et le développement et l’application d’une nouvelle méthode permettant de cartographier, suivre et décrire précisé-ment chaque habitat, révèlent le caractère extraordinairement complexe et fragmenté de cet archipel qui rassem-ble presque tous les habitats intertidaux meubles de l’Europe du nord-ouest. Parmi ceux-ci, très peu bénéficient de mesures conservatoires. Pourtant, à travers l’exemple des banquettes à Lanice conchilega, nous soulignons l’importance des besoins de conservation d’un habitat ordinaire, a priori non vulnérable et presque impossible à conserver à large échelle tant il est répandu. A Chausey, cet habitat représente en effet un enjeu de conservation important, tant d’un point de vue socio-économique que biologique et il est en outre menacé par le développe-ment de la conchyliculture qui a des impacts négatifs sur son peuplement macrofaunique et son attractivité pour les limicoles. Les besoins conservatoires de chacun des habitats ont ensuite été évalués au travers d’enjeux (ce qui est susceptible d’être affecté si l’habitat disparaît), d’aléas (probabilité de disparition) et de possibilités de conservation, par une approche pluridisciplinaire alliant des méthodes issues de l’écologie, de la géographie mais aussi de l’histoire. La combinaison de ces critères fait apparaître une multiplicité de besoins de conservation généralisable à de nombreux habitats des littoraux tempérés.

keyword(s) : Patrimoine naturel – Littoral – Conservation – Chausey – Intertidal – Cartographie – Valeur Fonctionnelle – Nature ordinaire

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00275244/en/

;);););););)

Warg
23/04/2008, 15h47
Auteur: IFN
Document: IF 1er trimestre 2008 (http://www.ifn.fr/spip/IMG/pdf/L_IF18_img-sat.pdf)

Ce document traite de l'évolution de la télédétection dans la gestion et l'exploitation forestière suite aux tempêtes de 1999.

Key Word: IFN - Télédétection - Image Satellite - Gestion Forestière

n314
24/04/2008, 09h07
Élaboration d'une méthodologie de relevé d'objets architecturaux
Contribution basée sur la combinaison de techniques d'acquisition (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/13/27/84/PDF/These_Alby.pdf&docid=132784)


Université Henri Poincaré - Nancy I (2006-11-23), Pierre Grussenmeyer (Dir.)

Emmanuel Alby (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=fm0baqcam4v94thgmgdrba0212&v_0=Alby&v_1=Emmanuel)

Le relevé extérieur d'ouvrage architectural est le moyen de créer une représentation du bâtiment dans son état de conservation. Deux techniques d'acquisition à distance se distinguent par leur efficacité et la qualité des données produites : la photogrammétrie et le balayage optique. Ces deux techniques sont soumises aux règles de l'optique et ne permettent pas de mesurer les parties invisibles de l'objet. La combinaison des techniques peut améliorer la qualité des données, mais il subsiste toujours des zones non mesurées et de ce fait non représentables. Pour palier ce problème, nous émettons l'hypothèse que l'usage de connaissances architecturales peut permettre de recomposer les parties manquantes lors de la modélisation. Cette thèse propose un processus basé sur la combinaison de ces deux techniques et sur l'intégration des connaissances architecturales accessibles depuis la documentation écrite ou encore par les règles de construction des édifices. La complexité d'un ouvrage architectural et la multitude des données imposent une division de la modélisation en plusieurs étapes identifiables. Nous proposons de découper le processus de modélisation selon le mode de figuration des niveaux de détail utilisé pour la représentation de l'architecture. Les niveaux différents de détail permettent d'obtenir des étapes de modélisation clairement indentifiables, mais aussi un processus progressif où les informations peuvent être utilisées au fur et à mesure. Notre approche intègre ainsi les données dimensionnelles à la documentation architecturale, pour permettre la mise en place d'un processus de modélisation afin d'obtenir un modèle le plus complet possible

keyword(s) : Patrimoine architectural – méthodologie de relevé – photogrammétrie – scanner laser – combinaison d'outils d'acquisition

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00132784/en/

;);););););)

tolk33
24/04/2008, 16h28
Un ouvrage désormais disponible gratuitement en texte intégral sur la toile
http://www.spatialanalysisonline.com/


Geospatial Analysis - a comprehensive guide. 2nd edition
© 2006-2008 de Smith, Goodchild, Longley
http://www.spatialanalysisonline.com/image002.jpg

In this Guide we address the full spectrum of spatial analysis and associated modelling techniques that are provided within currently available and widely used geographic information systems (GIS) and associated software. Collectively such techniques and tools are often now described as geospatial analysis, although we use the more common form, spatial analysis, in most of our discussions.

Et le lien vers la version intégrale en ligne. (http://www.spatialanalysisonline.com/output/)

n314
24/04/2008, 17h09
Tout est dans le titre...
http://www2.netvibes.com/ladoc#Actualites

Aperçu rapide et sympa des dernière nouveautés de cette excellente institution...

;);););););)

n314
13/05/2008, 13h33
SIG 3D ET 3D dans les SIG : Application aux modèles patrimoniaux (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/27/84/04/PDF/ArticleMKEMCKCL_def.pdf&docid=278404)


Dans GéoEvénement - GéoEvénement 2008, France (2008)

Mathieu Koehl (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d7nmbvu582ndsogngfodbq9vt0&v_0=Koehl&v_1=Mathieu) 1, Elise Meyer (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d7nmbvu582ndsogngfodbq9vt0&v_0=Meyer&v_1=Elise) 1, Chokri Koussa (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d7nmbvu582ndsogngfodbq9vt0&v_0=Koussa&v_1=Chokri) 2, C. Lott (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d7nmbvu582ndsogngfodbq9vt0&v_0=Lott&v_1=C.) 2

Depuis plusieurs années, le Laboratoire MAP-PAGE de l'INSA de Strasbourg focalise ses recherches sur des thématiques de modèles tridimensionnels d'objets urbains et patrimoniaux. Le sujet proposé montre en détail la suite des opérations géomatiques nécessaires pour la création, puis la gestion d'un objet patrimonial en 3D (monument historique, par exemple).
La méthode de saisie est essentiellement la photogrammétrie à partir de photographies terrestres et depuis quelques années la lasergrammétrie utilisant un scanner 3D.
La première méthode est à présent très connue et bien éprouvée.
Dans la deuxième méthode, l'exploitation d'un nuage de points, permet d'obtenir des points, lignes, surfaces caractéristiques, puis d'en reconstruire un modèle 3D surfacique. Ce dernier, texturé pour se rapprocher d'une réalité virtuelle, est structuré très strictement pour pouvoir être géré à plusieurs niveaux de détails. Dans un contexte global, le niveau de détail est très sommaire, les bâtiments consistent alors en des enveloppes peu détaillées, mais recouvrant des villes entières. A un niveau plus fin, pour quelques bâtiments privilégiés, les façades sont décrites et modélisées de façon beaucoup plus fine : nous y retrouvons les portes, fenêtres, détails de façade, etc. Enfin, un niveau encore plus fin, permet de gérer les volumes, l'organisation des intérieurs des bâtiments.
Cette présentation propose l'étude des systèmes de bases de données permettant de structurer ces différentes étapes et les données qui en découlent et les perspectives de traitements associées à ces systèmes et données 3D.

keywords: SIG 3D – modélisation – niveau de détail – structuration – acquisition 3D – construction – intégration

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00278404/fr/

;);););););)

n314
13/05/2008, 13h35
La photogrammétrie pour le relevé épigraphique des colonnes de la Salle Hypostyle du temple de Karnak
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/26/21/71/PDF/2005_revueXYZ102_Elise_Meyer.pdf&docid=262171)

Revue XYZ (Association Française de Topographie), 102 (2005) 29-34

Elise Meyer (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=bl8lkrf1fnm5193uk6d2fmgli1&v_0=Meyer&v_1=Elise)

Le relevé épigraphique d’un temple est essentiel pour comprendre son fonctionnement et pour procéder à sa reconstitution. En effet, les hiéroglyphes forment un discours qui peut permettre de relier les blocs et fragments éparpillés de l’édifice. Il est nécessaire de pouvoir le réaliser aussi bien pour des murs que pour des éléments architecturaux plus complexes (colonnes, statues,...) et souvent inaccessibles.
À l’heure actuelle, le relevé de l’épigraphie des temples égyptiens est effectué essentiellement à main levée sur un support papier. La plupart du temps il est réalisé uniquement sur des surfaces planes. L’étude présentée dans cet article propose une méthode permettant de relever par informatique des décors gravés sur des colonnes.
Elle réalise l'adaptation et la programmation de formules de calcul générales de la photogrammétrie pour la reconstitution tridimensionnelle d'une colonne de la salle hypostyle du temple de Karnak et le relevé bidimensionnel de son épigraphie.

Keywords: photogrammétrie architecturale – épigraphie – modélisation informatique –
archéologie

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00262171/fr/

;);););););)

n314
13/05/2008, 13h36
Gestion d’ouvrages architecturaux : de la saisie photogrammétrique à l’interface 3D d’accès aux données patrimoniales (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/26/44/12/PDF/2007_XYZ_110_photogrammetrie.pdf&docid=264412)


Revue de l’Association Française de Topographie, XYZ, 110 (2007) 45-53

Emmanuel Alby (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3c2oq8s7lh6e67oi2utgj991t6&v_0=Alby&v_1=Emmanuel) 1, Pierre Grussenmeyer (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3c2oq8s7lh6e67oi2utgj991t6&v_0=Grussenmeyer&v_1=Pierre) 1, Elise Meyer (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3c2oq8s7lh6e67oi2utgj991t6&v_0=Meyer&v_1=Elise) 1, M. Rampazzo (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3c2oq8s7lh6e67oi2utgj991t6&v_0=Rampazzo&v_1=M.)

La création d’une interface tridimensionnelle de gestion du Lycée des Pontonniers de Strasbourg a nécessité trois étapes. La première correspond à une documentation complète par photogrammétrie multi-image dans Photomodeler. Elle est suivie d’une phase de définition et de qualification de la géométrie dans Sketchup et AutoCAD avec les données mesurées afin d’obtenir un modèle dans le format VRML. Le modèle a ensuite été intégré dans une base de données, avec toutes les autres données à disposition dans le projet. Le résultat permet un accès rapide et ergonomique par le modèle 3D visualisé dans une interface web.

Keywords: photogrammétrique – 3D

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00264412/fr/

;);););););)

n314
13/05/2008, 13h39
SIG et 3D au service des collectivités territoriales : l’expérience de la Ville du Havre (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/27/84/77/PDF/XYZ_114_SIG_banaszak_Koehl.pdf&docid=278477)


Revue XYZ, 114 (2008) 50-58

Olivier Banaszak (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=eva7of3v5op1m2bkthmchd1m20&v_0=Banaszak&v_1=Olivier) 1, Mathieu Koehl (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=eva7of3v5op1m2bkthmchd1m20&v_0=Koehl&v_1=Mathieu) 1

L’évolution des technologies SIG confirme ce qui pouvait être pressenti depuis
une dizaine d’années : les données géographiques dans les SIG sont appelées
à mieux prendre en compte la troisième dimension. Dans un proche avenir,
l’approche géographique de notre monde qui est véhiculée par des outils comme
Google Earth ou le Géoportail 3D deviendra courante et s’adressera au plus grand
nombre, contribuant ainsi au développement d’une culture géographique plus intuitive.
Devant le succès et l’engouement dont bénéficient actuellement les technologies 3D et leurs diverses applications, il paraît aujourd’hui intéressant de faire un état des lieux. Quel exemple plus diversifié pour cela que le champ des collectivités territoriales et de leurs multiples compétences.
Le service Système d’Information Géographique Urbain (S.I.G.U.) de la Ville du Havre a commencé à modéliser la Ville en trois dimensions dès l’an 2000. L’intérêt de cette démarche et des possibilités qu’elle offre ont pu largement être vérifiés, notamment pour ce qui concerne la concertation publique et l’accompagnement de projets.
L’activité s’est alors développée. Une maquette virtuelle complète de la Ville a pu être constituée et continue maintenant à s’enrichir. Son exploitation a permis au service S.I.G.U. d’acquérir une solide expérience, dont on trouvera dans la suite de cet article l’illustration de quelques résultats.

Keywords: modélisation3D – projet – ville – aide à la décision – communication

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00278477/fr/

;);););););)

n314
14/05/2008, 13h31
Statistical Data Analysis Explained
Applied Environmental Statistics with R

http://www.statistik.tuwien.ac.at/StatDA/

The book supplies direct access to software solutions based on R (Open Source).
For all graphics and tables presented in the book, the R-codes are provided in the form of executable R-scripts. Details are provided http://www.statistik.tuwien.ac.at/StatDA/R-scripts/

In addition, a graphical user interface for R, called DAS+R, was developed for convenient, fast and interactive data analysis. Details are provided http://www.statistik.tuwien.ac.at/StatDA/DASplusR/

A lire surtout, les exemples de code, évitants de réinventer la roue pour mettre en formes ses données sans réinventer la roue...

;);););););)

n314
15/05/2008, 13h05
Fonctionnement et modélisation hydrologique d’un petit bassin versant cultivé en milieu volcanique tropical


Thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/27/90/97/PDF/These_Charlier.pdf&docid=279097
Annexes: http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/27/90/97/ANNEX/Soutenance_these_Charlier.pdf&docid=279097

Université Montpellier II - Sciences et Techniques du Languedoc (2007-12-18), Roger Moussa (Dir.)

Jean-Baptiste Charlier (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=mn2ta46fmc3qqukpohfsi61a12&v_0=Charlier&v_1=Jean-Baptiste)

La gestion et la protection des ressources en eau nécessitent une bonne connaissance des processus hydrologiques à l’échelle du bassin versant. Le problème se pose en particulier aux Antilles où l’activité agricole est à l’origine de pollutions chroniques des ressources en eau et des sols.
L’objectif de cette thèse est de caractériser le fonctionnement hydrologique d’un petit bassin versant volcanique en climat tropical, dans un contexte cultivé principalement en banane. Le site d’étude est le bassin de Féfé (17,8 ha), sur l’île de la Basse-Terre en Guadeloupe, qui a été instrumenté entre 2003 et 2006. Deux approches complémentaires ont été utilisées.
Premièrement, l’approche expérimentale combinant géologie, hydrologie, hydrogéologie et traçage (pesticide) a permis de caractériser la structure, le bilan et les processus hydrologiques d’un petit bassin versant. Un schéma de fonctionnement global a été établi avec comme caractéristiques principales des flux hydriques élevés (pluie annuelle > 4 000 mm), une importante recharge des nappes (60 % de la pluie efficace annuelle), et une prédominance du ruissellement hortonien. Un modèle global à réservoirs basé sur ce schéma conceptuel a permis de reproduire correctement les flux de surface et souterrains. Ces études nous ont permis d’identifier les principaux mécanismes de contamination des sols et des eaux de surface et de nappes par un nématicide utilisé en bananeraies (le cadusafos).
Deuxièmement, l’approche de modélisation à l’aide du modèle distribué MHYDAS, a permis de rendre compte de l’incidence de l’occupation du sol et du réseau de fossés sur la genèse des crues. Cette approche intègre les spécificités du milieu cultivé tropical que sont la redistribution de la pluie par la plante (stemflow du bananier) et les échanges nappe-fossé. L’application du modèle aux échelles de la parcelle, du sous-bassin et du bassin versant, a permis de mieux caractériser les variabilités spatiale et temporelle des processus hydrologiques.
Ces deux approches constituent une voie pertinente pour évaluer l’impact environnemental des épandages agricoles, caractériser les changements d’échelle, et tester l’impact de l’occupation du sol.

keyword(s) : Processus hydrologiques – bassin versant cultivé – climat tropical – formations volcaniques – modèle spatialisé – stemflow

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00279097/en/

;);););););)

n314
15/05/2008, 13h07
Ingénierie des modèles pour les applications environnementales (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/27/96/69/PDF/These_Andre_MIRALLES_-_Recto_Verso.pdf&docid=279669)


Université Montpellier II - Sciences et Techniques du Languedoc (2006-12-11), Thérèse Libourel (Dir.)

André Miralles (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=qj7d4h7sc4gh0f2mqfioesrjf4&v_0=Miralles&v_1=Andr%E9)

À la conjonction de l'Information Géographique et de l'Informatique, la recherche menée relève du domaine Géomatique. Elle traite de l'apport de l'ingénierie des modèles à la conception et au développement de Systèmes d'Information Géographique (SIG). Le domaine d'application géomatique, une capitalisation des connaissances déficiente au cours du processus de développement et une qualité des connaissances capturées en séance d'analyse insuffisante ont conduit à se fixer comme objectif de réaliser un outil d'aide à la conception de Systèmes d'Information Géographique adapté à un processus de développement permettant le prototypage rapide en séance d'analyse et assurant la capitalisation des connaissances. La dichotomie Information Géographique / Informatique a nécessité de mobiliser des connaissances de ces deux domaines et structure le contenu de la recherche. La première contribution porte sur la modélisation des SIG. Suite à un balayage rapide de la bibliographie sur les méthodes et formalismes de conception de SIG existants, le besoin de comparer les propriétés spatiales et temporelles mise en ½uvre par les méthodes et les formalismes a conduit à entreprendre une étude terminologique s'appuyant sur la théorie des ensembles. Cette étude a donné lieu à une taxinomie générale de la terminologie utilisée. La proximité conceptuelle entre cette taxinomie et les diagrammes de classes UML a permis de définir une méthode de dérivation de cette taxinomie pour obtenir un métamodèle SIG et un Patron de Conception SIG. Ce dernier sera généré automatiquement par les transformations définies en ingénierie des modèles. L'étude terminologique a aussi permis d'identifier les relations entre les concepts thématiques, les propriétés spatiales et temporelles, etc. Ces relations ont contribué à définir les transformations de modèles de la seconde contribution. La seconde contribution relève de l'ingénierie des modèles. L'objectif relatif au processus de développement permettant le prototypage rapide en séance d'analyse a conduit à définir la méthode Continuous Integration Unified Process qui superpose un cycle de prototypage rapide en phase d'analyse de la méthode Unified Process. L'objectif de capitalisation des connaissances a nécessité de concevoir une généralisation de l'approche MDA appelée Software Development Process Approach (SDPA) fondée sur le constat que la capitalisation des connaissances est une problématique qui se pose au cours de tout le processus de développement. Un artefact multimodèle, appelé Software Development Process Model (SDPM), a été conçu pour résoudre ce problème. Il associe un sous-modèle à chacune des phases du cycle de développement. Une transformation de diffusion fondée sur le clonage des concepts permet de transférer, de sous-modèle en sous-modèle, les concepts du sous-modèle d'analyse jusqu'au(x) sous-modèle(s) d'implémentation. Une transformation de rétrodiffusion permet le transfert inverse. La cohérence du SDPM est assurée par une architecture de liens de traçabilité qui relie tout concept à son clone et par des prétraitements et/ou post-traitements aux transformations de diffusion et de rétrodiffusion. Quatre transformations de nature géomatique permettent d'une part, la saisie des propriétés spatiales et/ou temporelles des entités référencées sous forme d'annotations et, d'autre part, la conversion de ces annotations en éléments de modélisation UML exploitables par les générateurs de code de l'atelier de génie logiciel. Enfin, les trois transformations effectuées sur le modèle d'implémentation SQL adaptent le modèle diffusé au générateur de code de l'atelier de génie logiciel utilisé. La méthode Continuous Integration Unified Process et la démarche Software Development Process Approach ont été instrumentées au sein de l'atelier de génie logiciel

keyword(s) : Capitalisation des connaissances – Ingénierie des modèles – Méthode de conduite de projet – Processus Unifié – Système d’Information Géographique – Langage et formalisme de description des Systèmes d’Information Géographique

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00279669/en/

;);););););)

n314
16/05/2008, 13h22
Les lieux de pratiques sportives de nature dans les espaces ruraux et montagnards, Contribution à l’analyse de l’espace géographique des sports (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/28/00/34/PDF/these_Pascal_MAO.pdf&docid=280034)


Université Joseph-Fourier - Grenoble I (2003-10-14), Hervé Gumuchian (Dir.)

Pascal Mao (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ho69kjqbo3abhedajqb5ql8k23&v_0=Mao&v_1=Pascal)

Cette recherche s’efforce de répondre à la question suivante : quelles sont les logiques géographiques de l’émergence et de construction des lieux de pratiques sportives de nature dans les espaces ruraux et montagnards français ? Positionnée dans les champs de la géographie sociale et culturelle, elle s’articule autour des trois concepts d’espace, de territorialité et de territoire afin d’appréhender dans leur diversité et leur globalité les processus de territorialisation (constructions et formes des lieux, production de sens et appropriation de l’espace, formes de développement différenciées) liés à ces activités.
La première partie pose les cadres et contextes aussi bien thématiques que disciplinaires afin de permettre une lecture géographique des lieux sportifs de nature.
La deuxième partie permet une relecture géo-historique de la diffusion des pratiques sportives de nature en France. Après une analyse des conditions d’émergence puis du développement de ces lieux et pratiques dans l’espace français, un changement d’échelle permettra d’appréhender localement les processus d’appropriation de ces fragments d’espaces par les pratiquants sportifs.
La troisième partie mobilise des méthodes d’analyse spatiale pour comprendre l’espace contemporain des pratiques sportives de nature. Une approche structurelle s’intéresse aux logiques de diffusion et de localisation des lieux dédiés à ces activités et leurs rôles dans l’organisation d’un nouvel espace sportif à l’échelle nationale et régionale.
La quatrième partie s’interroge sur les territorialités, cultures sportives et leurs incidences sur les modes d’usage ou de fréquentation des lieux ainsi que sur les représentations sociales qui y sont associées. Le pratiquant est alors positionné au cœur du questionnement afin de comprendre ses spatialités sportives, ses discours et perceptions des espaces d’activités.
La cinquième partie traite des formes de développement des lieux de pratiques sportives de nature. Vue au travers du jeu d’acteurs, de leurs logiques d’action et des dynamiques territoriales qui en résultent, elle propose une relecture organisationnelle des modes de gestion et d’aménagement des territoires sportifs ruraux ou montagnards.
La conclusion propose une mise en perspective de ces trois approches et tente d’apporter une réponse générale à la problématique de cette recherche.

keyword(s) : Lieux de pratiques sportives de nature – tourisme et loisir – espaces ruraux et montagnards – territorialités et cultures sportives – territoires et acteurs – formes de développement – gestion et aménagement du territoire.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00280034/en/

;);););););)

n314
28/05/2008, 10h05
MAQUETTES NUMERIQUES SPATIO-TEMPORELLES D’EDIFICES
PATRIMONIAUX : UNE APPROCHE POUR LA MODELISATION DE LA DIMENSION
TEMPORELLE (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/28/21/78/PDF/ChiaraStefaniArticle.pdf&docid=282178)


Chiara Stefani (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=2rhs2msmeb9orea9s3ahfbina1&v_0=Stefani&v_1=Chiara)

(26/05/2008)

Ce travail se fixe l’objectif de définir une approche pour la représentation spatio-temporelle des édifices. La problématique traitée est plutôt complexe : quand on étudie des bâtiments historiques, les informations qui concernent leurs états antérieurs sont souvent contradictoires, hétérogènes, incertaines et incomplètes. La représentation
géométrique doit par conséquent faire face à la nécessité de visualiser les évolutions architecturales et de restituer les hypothèses sous forme d’un code de représentation. Sur la base de ces principes, l’implémentation informatique visera à la gestion de trois aspects : la structuration de la maquette, la notion temporelle et la gestion de l’incertitude.

Keywords: modélisation spatio-temporelle – transformations d’édifices – hypothèses multiples – multi-représentation – SIG

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00282178/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

A VOIR EN SUS
programme national de numérisation 3D du patrimoine
http://www.map.archi.fr/3D-monuments/index.html

NUBES, plug-in pour maya dédié à l'archi et utilisé dans le cadre de ce programme
http://www.map.archi.fr/nubes/

n314
03/06/2008, 09h40
Terrain Representation Workshop (http://mappingcenter.esri.com/index.cfm?fa=resources.gateway)


University of Redlands
Masters of Science in GIS Program Spring 2009 Workshop
Redlands, California
2008
Mar. 29


This workshop focuses on the concepts and techniques involved in creating mono- and multicolor cartographic displays of the terrain as seen in plan view. You will learn about the freely-available sources of DEM data used to create terrain displays and how to transform these raw data onto a map projection surface through raster resampling. We will then show you the principles behind analytical hillshading and give you several tips for creating attractive shadings. You will next learn about hypsometric tinting schemes and how to combine tinting with hillshading. We will then examine more advanced techniques such as Swiss and MDOW hillshading, bump mapping, and combining vegetation category data with hillshading. You will then see how to create an appropriate legend for your displays using ArcGIS. The workshop will conclude with tips on outputting and printing the terrain displays that you create in one of several graphic output formats. The workshop is structured around short lectures followed by laboratory exercises using ArcGIS. Following the workshop, we would like you to create a final project map that combines what you learned in the workshop with a topic of special interest to you.

The agenda is as follows:
Lecture – Introduction PPT (javascript:void(0)) (0.4MB)
Exercise – Enabling the Spatial Analyst Extension DOC (javascript:void(0)) (0.4MB)
Lecture – DEM Data Sources PPT (javascript:void(0)) (6.6MB)
Exercise – Working with Etopo2 Data DOC (javascript:void(0)) (0.4MB)
Lecture – Datum Transformations PPT (javascript:void(0)) (6.5MB)
Lecture – Raster Resampling PPT (javascript:void(0)) (0.3MB)
Exercise – Projecting the Etopo2 Data DOC (javascript:void(0)) (0.8MB)
Lecture – Hillshading and Layer Tinting PPT (javascript:void(0)) (4.7MB)
Exercise – Creating a Hillshade DOC (javascript:void(0)) (1.8MB)
Exercise – Contrast Stretching a Hillshade DOC (javascript:void(0)) (1.8MB)
Exercise – Setting the Display Resampling Method DOC (javascript:void(0)) (1.8MB)
Exercise – Layer Tinting the Hillshade Using Classified Values DOC (javascript:void(0)) (1.6MB)
Exercise – Displaying the Layer Tint Over the Hillshade DOC (javascript:void(0)) (1.6MB)
Lecture – Advanced Hillshading and Layer Tinting Techniques PPT (javascript:void(0)) (1.7MB)
Exercise – Creating a Swiss Hillshade DOC (javascript:void(0)) (0.9MB)
Exercise – Displaying a Swiss Hillshade DOC (javascript:void(0)) (0.9MB)
Exercise – Modifying the Color Ramps DOC (javascript:void(0)) (0.9MB)
Exercise – Creating an MDOW Hillshade DOC (javascript:void(0)) (0.9MB)
Exercise – Combining the Swiss & MDOW Hillshades DOC (javascript:void(0)) (0.9MB)
Exercise – Symbolizing the Crater Lake Bathymetry DOC (javascript:void(0)) (0.9MB)
Exercise – Creating a Blue-Yellow Hillshade DOC (javascript:void(0)) (0.9MB)
Lecture – Terrain Representation Legends PPT (javascript:void(0)) (1.6MB)
Exercise – Create a Terrain Representation Legend DOC (javascript:void(0)) (1.1MB)
Lecture – Bump Mapping PPT (javascript:void(0)) (6.8MB)
Exercise – Create a Bump Map DOC (javascript:void(0)) (2.9MB)
Lecture – Printing and Outputting PPT (javascript:void(0)) (1.5MB)
Exercise – Flattening the Rasters DOC (javascript:void(0)) (1.3MB)
Exercise – Finishing Your Map DOC (javascript:void(0)) (0.6MB)
Lecture – Conclusion ZIP (javascript:void(0)) (15.8MB)
Lecture – Final Project PPT (javascript:void(0)) (0.3MB)

n314
05/06/2008, 12h47
http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif Evaluation cartographique et évolution diachronique par télédétection du risque incendie de forêt. Simulation de la propagation du feu dans le bassin versant du Paillon, Nice, Alpes-Maritimes.
(http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/14/26/44/PDF/these_complete.pdf&docid=142644)

Université Joseph-Fourier - Grenoble I (2005-12-15), Hervé GUMUCHIAN (Dir.)

Nassima Hessas (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=hfe6177nh198198liks4fs7uq1&v_0=Hessas&v_1=Nassima)

Les Alpes-Maritimes est le milieu le plus sensible aux risques incendies en raison de son climat, de son relief, de ses enjeux touristiques, urbanistiques et économiques. La démarche consiste à détecter les risques et mesurer leurs conséquences. Afin de connaître l'impact de ces feux, il est nécessaire de déterminer leur répartition spatiale et temporelle. De très larges étendues sont concernées et la télédétection est l'un des moyens d'appréhender le phénomène à une aussi grande échelle. Les statistiques annuelles réalisées regroupent trente années d'incendies, à l'échelle départementale ensuite communales sous - tendues par plusieurs questions : Quelles sont les causes et les fréquences des feux et leur ampleur? Les feux de saison sont- ils de même proportion ? Pourquoi 2003 a – t - il été une vraie catastrophe ? L'utilisation du SIG, pour l'évaluation cartographique, se révèle être à la fois un outil scientifique performant pour connaître et rendre compte de l'aléa et exprimer la vulnérabilité et pour déterminer des zonages que les aménageurs et décideurs intégreront dans leur démarche globale d'aménagements du territoire aux échelles appropriées. La multiplication des classifications et ACP sur une image satellitaire et l'AFC sur l'ensemble du bassin apportent une contribution importante à la compréhension de ce phénomène. Les incendies de forêts engendrent des modifications fondamentales. L'étude diachronique de l'évolution du Paillon, par le biais de 3 séries de photographies grâce à la télédétection et au SIG permet de cerner des dimensions spatio-temporelles très précises. L'étude de la simulation de la propagation du feu aide à la prise de décision.

keyword(s) : risque – incendie de forêt – aléa – vulnérabilité – éclosion – probabilité – simulation – télédétection.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00142644/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
06/06/2008, 15h12
Réseaux et territoires : la construction d'une problématique (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/11/19/89/PDF/Territoires2020_N3_pp101_114.pdf&docid=111989)


Territoires 2020, 3 (2001) pp. 101-114

Pierre Musso (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=kokrfm7use0tip0c7u11amtm95&v_0=Musso&v_1=Pierre), Yves Crozet (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=kokrfm7use0tip0c7u11amtm95&v_0=Crozet&v_1=Yves) 1, Guy Joignaux (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=kokrfm7use0tip0c7u11amtm95&v_0=Joignaux&v_1=Guy)

En choisissant une approche simultanée de plusieurs secteurs concernés par les schémas de service collectifs (TIC, Energie et Transports), le groupe de prospective s'est orienté vers une réflexion transversale sur la dynamique entre les réseaux et le territoire. Dans ce but, l'article propose d'abord une approche croisée, deux par deux, des relations entre les secteurs concernés. Puis en adoptant une vision synthétique, il propose une démarche distinguant six champs d'analyse pour comprendre les relations entre nouvelle donne dans les industries de réseau et évolution des territoires. A partir de ces éléments, la démarche prospective dispose d'un cadre qui servira de base au fonctionnement du groupe au cours de l'année 2001.
-----------------------------------------------
Cet article vous est proposé avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur, DIACT. La présente version en PDF est sous le copyright de la DIACT (http://www.diact.gouv.fr/) - 2001. Ce document est protégé en vertu de la loi du droit d'auteur.

keywords: Réseaux – territoires – schémas de service collectif – déréglementation – normes – valeurs – usagers – citoyens

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00111989/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
06/06/2008, 15h14
Distance spatiale, distance sociale… L’accessibilité peut-elle se substituer à la mixité ? (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/28/32/39/PDF/Territoires2030_N4_pp67_76.pdf&docid=283239)


Territoires 2030, 4 (2007) pp. 67-76

Yves Crozet (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=e0t10o7ifg20g9a9e2j9r4olh1&v_0=Crozet&v_1=Yves) 1, Aurélie Mercier (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=e0t10o7ifg20g9a9e2j9r4olh1&v_0=Mercier&v_1=Aur%E9lie) 1, Nicolas Ovtracht (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=e0t10o7ifg20g9a9e2j9r4olh1&v_0=Ovtracht&v_1=Nicolas)

Les aires métropolitaines sont marquées par trois faits majeurs : l’étalement urbain, des phénomènes de ségrégation sociale et le développement de la congestion routière. Ces trois éléments poussent à accentuer les distances, spatiales, temporelles et sociales. Pour éviter que ces évolutions remettent en cause l’unité fonctionnelle urbaine, les politiques de transport sont appelées à la rescousse. En améliorant l’accessibilité des territoires les plus marginalisés des agglomérations, peuvent-elles participer à l’objectif de mixité sociale rappelé dans la loi SRU (Solidarité et Renouvellement urbains) ?
-----------------------------------------------
Cet article vous est proposé avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur, DIACT. La présente version en PDF est sous le copyright de la DIACT (http://www.diact.gouv.fr/) - 2008. Ce document est protégé en vertu de la loi du droit d'auteur.

Keywords: Accessibilité – mixité – transports – agglomération – ville durable

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00283239/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
13/06/2008, 09h24
Un petit rappel sur les pentes ne fait jamias de mal....

http://blogs.esri.com/Support/blogs/mappingcenter/archive/2008/06/12/expressing-slope.aspx




Expressing Slope

The vertical change in the elevation of the land surface, when determined over a given horizontal distance-along a road or stream, for instance-is known as its slope (Figure 1). There are three primary ways to quantitatively express the slope between two points. In each, the lower the slope value, the flatter the terrain, and the higher the slope value, the steeper the terrain. The slope values may be expressed as a ratio, as a percentage or as an angle.

http://blogs.esri.com/Support/photos/mapping_center_june_2008/images/667/secondarythumb.aspx (http://blogs.esri.com/Support/photos/mapping_center_june_2008/images/667/original.aspx) Figure 1 - Slope is computed from the elevation difference (rise) between two points A and B on a topographic map and the horizontal distance (run) between the two points.

Slope Ratio
The simplest way to express slope is to describe the slope as the slope ratio between the elevation difference (rise), and the ground distance (run) between the two points (Figure 2). Mathematically, this is written as y/x. In Figure 1, a rise of 85 feet over a run of 630 feet gives a slope ratio of 85/630, which is 0.13. Slope ratios can also be negative-a fall of 30 feet over a run of 150 feet gives a slope ratio of -30/150, which is -0.20. Notice that the vertical and horizontal distances must always be in the same units of measurement.
http://blogs.esri.com/Support/photos/mapping_center_june_2008/images/668/secondarythumb.aspx (http://blogs.esri.com/Support/photos/mapping_center_june_2008/images/668/original.aspx)

Figure 2 - The slope of a surface between two points can be expressed as a ratio (A), as a percentage (B), or as an angle (C), where tan-1 is read as "angle whose tangent is..."

Slope Percentage
You can also express the ratio as a slope percentage (also called percent rise) (Figure 3). To do so, simply multiply the slope ratio by 100. In the example above, the slope ratio 0.13 is also 0.13 * 100, or 13%. Slope percentages range from 0 to near infinity. A flat surface is 0 percent, and as the surface becomes more vertical, the slope percent becomes increasingly larger. In Figure 2, you can see that when the angle is 45 degrees, as in triangle B, the rise is equal to the run, and the slope percent is 100 percent. As the slope angle approaches vertical (90 degrees), as in triangle C, the slope percent approaches infinity.
http://blogs.esri.com/Support/photos/mapping_center_june_2008/images/675/556x305.aspx (http://blogs.esri.com/Support/photos/mapping_center_june_2008/images/675/original.aspx)

Figure 3 - These triangles help demonstrate the comparison of the values for expressing slope as a ratio, as a percentage and in degrees.
Slope Angle
A third way to express slope is in degrees that relate to the slope angle (Figure 3). Slope angle values range in degrees from 0 to 90. This way of specifying slope is based on the fact that the slope ratio (y/x) is the trigonometric tangent of the slope angle. Consequently, the slope angle is the inverse tangent (tan-1) of the slope ratio (the angle whose tangent is the slope ratio). A slope angle of 45° is a 100% slope, since this is the angle whose tangent and slope ratio is 1.0.


Filed under: Data Modeling (http://blogs.esri.com/Support/blogs/mappingcenter/archive/tags/Data+Modeling/default.aspx), ArcGIS Methods (http://blogs.esri.com/Support/blogs/mappingcenter/archive/tags/ArcGIS+Methods/default.aspx)




:wink: :wink: :wink: :wink: :wink: :wink:

n314
13/06/2008, 13h58
D'après l'article de La Recherche (n°420, juin 2008, p62)... Rome en 3d...
2 sites sur la virtualisation de rome antique
http://www.unicaen.fr/rome/index.php
http://www.unicaen.fr/rome/virtuel.php?langue=francais
http://www.unicaen.fr/rome/virtuel.php?action=realise&langue=francais

http://www.romereborn.virginia.edu/

1 sur la reconstruction d'un plan en marbre
http://formaurbis.stanford.edu/



http://www.unicaen.fr/rome/images/projet3.jpg


http://www.unicaen.fr/rome/images/projet4.jpg


http://www.tsrdecouverte.ch/rome-rebornbis/media/2007/01-romereborn-200.jpg

n314
17/06/2008, 17h49
Modèles de données pour l'appréhension et la gestion des risques à Nouakchott (Mauritanie) - Une capitale contre vents et marées (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/28/84/30/PDF/THENOT141208.pdf&docid=288430)


Université Panthéon-Sorbonne - Paris I (2007-12-14), Marie-Françoise Courel (Dir.)

Aurélie Thénot (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=j9bt14o44ad6mdg0fdllsu8ma2&v_0=Th%E9not&v_1=Aur%E9lie)

Dans les métropoles du Sud, les risques sont souvent mal connus et sous-estimés ; leurs effets sont rarement tempérés par des politiques de mitigation. La côte mauritanienne au droit de Nouakchott fait partie de ces sites vulnérables qu'il appartient à l'homme de préserver. En effet, sous peine d'être rayée des cartes, la jeune capitale a dû, précocement et sans autre solution de continuité, composer avec un environnement hostile et inhospitalier. Cinquante ans plus tard, l'ensablement, les inondations, les pollutions, y sont toujours d'actualité. Si l'on a abondamment écrit sur Nouakchott et sa région, longtemps la mémoire collective semble n'en avoir gardé aucune trace. Or, les pouvoirs d'information et d'action résident précisément dans la capacité à articuler entre elles des analyses issues d'expertises différentes. À partir des témoignages recueillis et des géodonnées acquises, deux modèles conceptuels ont été formalisés. Décrivant l'environnement régional et permettant d'évaluer le niveau de danger d'un territoire compte tenu de sa vulnérabilité et de la menace d'aléas variés, ils favorisent les prises de conscience et de décision. Cette approche de capitalisation-croisement de données multi-format et multi-date, dont la plupart ont été produites dans un autre but, a conduit à l'élaboration d'un Sig opérationnel, au service du développement.

keyword(s) : information – données – modélisation – modèle conceptuel – Merise – géomatique – capitalisation-croisement – vulnérabilité – risque naturel – risque anthropique – inondation – ensablement – pollution – Nouakchott – Mauritanie

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00288430/en/

;);););););)

n314
19/06/2008, 09h32
Les Structures Spatiales de l'Est Algérien. Les maillages territoriaux, urbains et routiers. (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/28/88/67/PDF/These_Raham.pdf&docid=288867)


Université de Constantine (2001-04-11), Marc Côte (Université d'Aix-En-Provence, France), Anissa Boukhemis (Université d'Annaba, Algérie) (Dir.)

Djamel Raham (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=beicv6begbe4dur1url1a6j793&v_0=Raham&v_1=Djamel)

L'analyse régionale est une investigation délicate puisqu'une région est un ensemble hétéroclite et complexe d'invariants et de paramètres, visibles ou invisibles, mobiles ou inertes, en relation continue et interdépendante. Cerner toutes les composantes spatiales d'une région donnée est presque du domaine de l'impossible; seulement, il faut que les facteurs pris en considération soient essentiels et déterminants et permettent donc de mettre en relief les principaux écarts et décalages qui caractérisent une région quelconque.
C'est ainsi que l'objectif qui a déterminé la démarche de notre étude a été d'essayer de dépeindre la configuration spatiale antérieure et actuelle de l'Algérie à travers sa partie orientale qui est "l'Est Algérien". Pour tenter d'y parvenir, nous avons pris en considération trois types de maillages qui sont les territoires (wilayas et communes), le réseau urbain (toute taille confondue) et le réseau des voies de communication avec la trame routière et le réseau ferroviaire. Pour chaque type de réseau (territoires, réseau urbain et voies de communication), il a été à chaque fois nécessaire de présenter son évolution depuis presque l'antiquité, d'étudier sa configuration actuelle puis de la confronter avec des modèles théoriques en utilisant des outils d'analyse et d'investigation mis au point dans ce contexte.
Il ressort cependant que quel que soit le réseau ou le maillage pris en considération, l'Est Algérien s'est toujours montré comme un exemple typique d'un espace qui présente des formes opposées identifiables quelle que soit la méthode d'analyse utilisée. Il en résulte ainsi que la région, c'est à dire l'Est Algérien, est dominée par deux systèmes spatiaux dualistes :
+ un système classique traditionnel caractérisant les régions périphériques (partie occidentale du Tell, sud des Hautes Plaines ou la Steppe, les Nememcha, la région du Hodna et l'Atlas Saharien) qui accusent souvent des retards et des décalages négatifs dans tous les domaines;
+ un système spatial hérité légué principalement par le pouvoir colonial et qui se présente globalement comme une région polarisée linéairement le long des principales voies de communication en reliant les villes les plus importantes.
Il s'agit en fait du modèle de la région anisotropique qui se présente sous la forme d'une succession de sous-régions polarisées autour de grands centres urbains et bien connectés par les voies de communication suivant un axe préferentiel. De part et d'autre de ce premier système hérité subsistent des sous-systèmes spatiaux marginaux.

keyword(s) : Est Algérien – région – maillage – territoire – wilaya – commune – trame – limites administratives – découpage administratif – réorganisation territoriale – champ administratif – indice de forme – polygones de Thiessen – hiérarchie urbaine – urbanisation – Zipf – Berry – hiérarchie fonctionnelle – niveaux – structure urbaine – théorie christallerienne – réseau routier – réseau ferroviaire – théorie des graphes – formes de graphes – topologie – géométrie topologique – maille – indices – connexité – densité routière – analyse en composantes principales – flux – organisation de l'espace – desserte – régionalisation

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00288867/en/

;);););););)

ghjmora
01/07/2008, 18h39
« Les zones urbaines sensibles en Île-de-France : typologie des tensions territoriales »
Si les 157 zones urbaines sensibles (ZUS) d’Île-de-France ont une exposition au chômage plus marquée que les autres territoires, elles sont dans des situations contrastées. Pour rendre compte de ces disparités, une typologie est proposée : les ZUS parisiennes, bien composées et bénéficiant d’un accès privilégié aux emplois ; des ZUS de la petite couronne dont la composition est moins homogène mais qui bénéficient aussi d’un bon accès aux emplois ; des ZUS dont la composition est favorable mais qui sont éloignées de l’emploi ; des ZUS qui sont à la fois pénalisées par leur composition et leur distance à l’emploi.
Document de travail (http://wms.wis.fr/link.asp?L=130754&K=IJT37411IJL33482II59234IS17), n° 99 (http://wms.wis.fr/link.asp?L=130755&K=IJT37411IJL33482II59234IS17), mai 2008, Yannick l’Horty, Florent Sari.

Cartes, Analyses factorielles, Classifications (http://wms.wis.fr/link.asp?L=130755&K=IJT37411IJL33482II59234IS17)

via Flash Cee n°44, la lettre du Centre d'etude de l'emploi

n314
02/07/2008, 09h36
La 3D en lien avec le métier de géomaticien: État des lieux (http://media.baliz-geospatial.com/fr/article/la-3d-en-lien-avec-le-metier-de-geomaticien-etat-des-lieux)



01/07/2008 — Jacynthe Pouliot (http://media.baliz-geospatial.com/fr/auteur/jacynthe-pouliot)

http://media.baliz-geospatial.com (http://media.baliz-geospatial.com/)


Trois professeurs au Département des sciences géomatiques de l’université Laval, Jacynthe Pouliot (http://sirs.scg.ulaval.ca/jacynthe), Thierry Badard (http://geosoa.scg.ulaval.ca/) et Sylvie Daniel (http://www.scg.ulaval.ca/prof01.php?id=14) ont lancé à l’été 2007 une grande consultation sur Internet afin de faire le bilan sur les données, les modèles, les utilisations, les métiers associés au géospatial 3D. Les résultats de ce sondage ont été dévoilés lors du Géocongrès 2007 en octobre dernier. Le questionnaire soumis a permis, après analyse (ils ont été aidés dans cette tâche par Karine Bédard et Vincent Thomas, à l’époque respectivement professionnel de recherche et étudiant de 1er cycle au Département des sciences géomatiques) de mettre en évidence qui travaille actuellement avec la 3D (tant du point de vue de l’acquisition que de la diffusion de la donnée 3D), quelles sont la formation et les compétences attendues des personnes appelées à traiter ce type de données, quelles catégories d’activités sont réalisées, quels sont les logiciels et technologies utilisés, quels sont les développements effectués, quelle est l’ampleur des mandats, etc. Le présent article propose un résumé de certaines tendances observées grâce à ce sondage. Il s’attarde surtout sur le profil des répondants, les connaissances jugées nécessaires pour travailler avec la 3D, les sources des données 3D, les modélisations 3D utilisées, les domaines d’application de la 3D et le marché de la 3D.

[...]

Espérons que les résultats de ce sondage apporteront un éclairage utile aux acteurs actuels de la 3D et à ceux qui aimeraient s’y lancer! Nous voudrions en terminant, remercier tous les répondants à ce sondage et le RCE GEOIDE, qui par l’entremise du projet de recherche GeoTopo3D (http://geotopo3d.scg.ulaval.ca (http://geotopo3d.scg.ulaval.ca/)) a participé avec le projet de formation continue sur les normes internationales en géomatique (http://standards.scg.ulaval.ca (http://standards.scg.ulaval.ca/)) au financement de cette enquête. Une présentation des résultats agrégés pour chacune des questions du sondage est disponible, en français et en anglais, au format PDF sur le site web de l’enquête : http://geosoa.scg.ulaval.ca/geo3dsurvey (http://geosoa.scg.ulaval.ca/geo3dsurvey).
Ce texte est l’oeuvre de Jacynthe Pouliot (http://www.scg.ulaval.ca/prof01.php?id=14), professeure agrégée et directrice des études supérieures, Thierry Badard (http://geosoa.scg.ulaval.ca/fr/index.php), professeur adjoint, et Sylvie Daniel (http://www.scg.ulaval.ca/prof01.php?id=14), professeure adjointe, tous trois du Département des sciences géomatiques (http://www.scg.ulaval.ca/) de l’Université Laval (http://www.ulaval.ca/).


Source: http://media.baliz-geospatial.com/fr/article/la-3d-en-lien-avec-le-metier-de-geomaticien-etat-des-lieux



:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
02/07/2008, 09h37
Extraction d’indices paysagers et analyse quantitative des paysages de « vallées ordinaires » à partir de données images : L’exemple de la Seulles (Calvados, France)


Cybergeo,Environnement, Nature, Paysage, article 423, mis en ligne le 01 juillet 2008, modifié le 01 juillet 2008

Marie-Anne Germaine et Anne Puissant


Les paysages de vallées font l’objet d’une patrimonialisation croissante qui les place au cœur des questions de gestion. Afin de mieux rendre compte de la diversité de ces espaces et identifier les enjeux auxquels ils sont soumis, nous proposons de dresser un diagnostic de l’état actuel des paysages de vallées à l’échelle régionale. Une approche morphologique a d’abord révélé l’importance de ces espaces dans la structuration du paysage régional et l’existence de « vallées ordinaires » aux formes banales. Afin de distinguer ces vallées, une démarche reproductible de caractérisation quantitative du paysage est mise en place pour mesurer la diversité interne de celui-ci à l’échelle du tronçon de vallée (fond de vallée et versants) et rendre compte de sa singularité par rapport au milieu dans lequel il s’insère. À partir d’une vallée représentative et bien renseignée empiriquement, des descripteurs paysagers sont extraits de la cartographie des couvertures du sol réalisée par traitement d’image pour traduire quantitativement les caractéristiques du paysage.


Marie-Anne Germaine et Anne Puissant, « Extraction d’indices paysagers et analyse quantitative des paysages de « vallées ordinaires » à partir de données images : L’exemple de la Seulles (Calvados, France) », Cybergeo,Environnement, Nature, Paysage, article 423, mis en ligne le 01 juillet 2008, modifié le 01 juillet 2008.URL : http://www.cybergeo.eu/index19123.html. Consulté le 02 juillet 2008.

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
02/07/2008, 14h20
Suivi de la gestion des zones humides camarguaises par télédétection en référence à leur intérêt avifaunistique


Université de Provence - Aix-Marseille I (2008-04-25), Jean-Paul Ferrier (Dir.)

Aurélie Davranche (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o6rsiid22q5rlvb4ickc457bh1&v_0=Davranche&v_1=Aur%E9lie)

thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/29/26/94/PDF/thesead.pdf&docid=292694
présentation: http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/29/26/94/ANNEX/presentation.pdf&docid=292694

Au rang des milieux naturels les plus menacés, les zones humides remplissent pourtant un grand nombre de fonctions utiles à l'homme. Les milieux naturels de Camargue n'échappent pas aux impacts des changements globaux et subissent une artificialisation croissante de leur gestion, motivée par l'intensification des pratiques agricoles et des usages socio-économiques. La télédétection a été présentée comme un outil complémentaire prometteur pour le monitoring des zones humides. Nous montrons dans cette étude qu’elle permet, aujourd’hui, grâce au mode multitemporel et multispectral des satellites de dernière génération, de s’affranchir d’un ré-échantillonnage jusque là nécessaire à la reproductibilité des méthodes traditionnelles. Pour deux habitats naturels dominants de Camargue abritant des populations d’oiseaux vulnérables ou à fort intérêt cynégétique, nous avons élaboré des formules fiables et reproductibles permettant de caractériser l’évolution de communautés végétales et d’obtenir une vision mensuelle des zones inondées sur l’ensemble du delta. La méthodologie employée se base sur deux types de méthodes statistiques. La première, qualitative, détermine la présence de groupements végétaux, puis de l’eau à travers une végétation plus ou moins dense. La seconde, quantitative, permet de suivre des paramètres déterminant la qualité et l’intérêt avifaunistique des roselières de Camargue. Les modèles élaborés dans cette étude seront d’une grande valeur pour proposer des modes de gestion adaptés aux objectifs de préservation et de développement durable des zones humides méditerranéennes.

keyword(s) : Arbre de classification – avifaune paludicole – imagerie multitemporelle – indices multispectraux – modèles linéaires généralisés – modélisation statistique – surfaces inondées – télédétection satellitale – zones humide

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00292694/en/

;);););););)

n314
08/07/2008, 13h41
Use of GIS in Mapping the Environmental Sensitivity to Desertification in Wadi El Natrun Depression, Egypt. (http://www.insinet.net/ajbas/2008/157-164.pdf)

Australian Journal of Basic and Applied Sciences, 2(1): 157-164, 2008.
ISSN 1991-8178.
R.R. ALI and A.A. El Baroudy.

This study aims to use spatial analyses in Geographic Information System (GIS) to assess the environmental sensitivity for desertification in Wadi El Natrun Depression, Egypt. The thematic layers of soils, vegetation, climate and management quality indices are the main data required for estimating the Environmental Sensitivity to desertification. These layers were extracted and manipulated from the available topographic, geologic map, satellite image and field survey data analyses. Spatial analyst function in Arc-GIS 9.0 software was used for matching the thematic layers
and assessing the desertification index, of which the map of environmentally sensitive areas of Wadi El Natrun is produced. The obtained data reveals that the high sensitive areas for desertification in
Wadi El Natrun is located in the western south parts of the depression, it represents 12.56 % of the area. The moderate sensitive areas for desertification exhibit the rest of the southern parts of the
depression as it represent 41.86 % of the total area. The northern parts of the Depression are characterized by a very low and low sensitivity for desertification as they represent 25.35 and 56.99
% of the total area respectively. It is recommended that the sustainable development in this area should concentrate on the southern parts of the depression where the modeled desertification index is minimal.

Source:
http://www.insinet.net/ajbas_jan-march_2008.html
FOREST INFORMATION UPDATE VOL. 9 NO. 7 (http://joyx.joensuu.fi/listserv/forest-list.html)

;);););););)

n314
08/07/2008, 13h43
Digital Soil Mapping for Optimum Land Uses in some Newly Reclaimed Areas West of the Nile Delta, Egypt (http://www.insinet.net/ajbas/2008/165-173.pdf)

Australian Journal of Basic and Applied Sciences, 2(1): 165-173 2008.
ISSN 1991-8178.
R.R. Ali


The main objective of this study is to define the optimum land uses for some areas west of the Nile Delta, Egypt. To fulfill this objective Digital Elevation Model (DEM) and Landsat ETM+ image were used in a Geographic Information System (GIS) to delineate the physiographic map of
the area. The physiographic units were represented by 10 soil profiles. morphological description was carried out and 28 disturbed soil samples were collected for physical and chemical analysis. The laboratory analyses and field observation data were linked with the attribute table of the physiographic map. Physiographic units and soils were correlated to produce the digital soil map of the studied area. The attribute data of the digital map and climatic normal’s of the area were imported to ALES and
CROPWAT 4.2 programs to assess the suitability classes and water requirements of the main crops in the studied area. The results indicate that the most suitable crops are Wheat, Beans, Sugar beet, Maize, Sunflower, Tomato, Groundnut, and Sesame. Where, the calculated water requirements of these crops are 490.4, 328.2, 556.65, 668.5, 619.5, 765.7, 467.5 and 445.3 mm/season respectively.

Source:
http://www.insinet.net/ajbas_jan-march_2008.html

;);););););)

n314
08/07/2008, 13h45
Improving the Accuracy of Historic Satellite Image Classification by Combining Low-Resolution Multispectral Data with High-Resolution Panchromatic Data (http://docs.lib.purdue.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1027&context=jto)


Daniel J. Getman, Jonathan M. Harbor, Chris J. Johannsen, Bernard A. Engel, and Goufan Shao (2008) "Improving the Accuracy of Historic Satellite Image Classification by Combining Low-Resolution Multispectral Data with High-Resolution Panchromatic Data", Journal of Terrestrial Observation: Vol. 1: No. 1, Article 8.
http://docs.lib.purdue.edu/jto/vol1/iss1/art8

Many attempts to observe changes in terrestrial systems over time would be significantly enhanced if it were possible to improve the accuracy of classifications of low-resolution historic satellite data. In an effort to examine improving the accuracy of historic satellite image classification by combining satellite and air photo data, two experiments were undertaken in which low-resolution multispectral data and high-resolution panchromatic data were combined and then classified using the ECHO spectral-spatial image classification algorithm and the Maximum Likelihood technique. The multispectral data consisted of 6 multispectral channels (30-meter pixel resolution) from Landsat 7. These data were augmented with panchromatic data (15m pixel resolution) from Landsat 7 in the first experiment, and with a mosaic of digital aerial photography (1m pixel resolution) in the second. The addition of the Landsat 7 panchromatic data provided a significant improvement in the accuracy of classifications made using the ECHO algorithm. Although the inclusion of aerial photography provided an improvement in accuracy, this improvement was only statistically significant at a 40-60% level. These results suggest that once error levels associated with combining aerial photography and multispectral satellite data are reduced, this approach has the potential to significantly enhance the precision and accuracy of classifications made using historic remotely sensed data, as a way to extend the time range of efforts to track temporal changes in terrestrial systems.

Source:
http://docs.lib.purdue.edu/jto/vol1/iss1/art8/
FOREST INFORMATION UPDATE VOL. 9 NO. 7 (http://joyx.joensuu.fi/listserv/forest-list.html)

;);););););)

n314
08/07/2008, 13h48
Economic Valuation of Biodiversity Conservation: the Meaning of Numbers


BERTA MARTÍN-LÓPEZ†*, CARLOS MONTES†, AND JAVIER BENAYAS†
Conservation Biology
Volume 22 Issue 3, Pages 624 - 635
Published Online: 28 Jun 2008

DOI: 10.1111/j.1523-1739.2008.00921.x


Recognition of the need to include economic criteria in the conservation policy decision-making process has encouraged the use of economic-valuation techniques. Nevertheless, whether it is possible to accurately assign economic values to biodiversity and if so what these values really represent is being debated. We reviewed 60 recent papers on economic valuation of biodiversity and carried out a meta-analysis of these studies to determine what factors affect willingness to pay for biodiversity conservation. We analyzed the internal variables of the contingent-valuation method (measure of benefits, vehicle of payment, elicitation format, or timing of payment) and anthropomorphic, anthropocentric and scientific factors. Funding allocation mostly favored the conservation of species with anthropomorphic and anthropocentric characteristics instead of considering scientific factors. We recommend researchers and policy makers contemplate economic valuations of biodiversity carefully, considering the inherent biases of the contingent-valuation method and the anthropomorphic and anthropocentric factors resulting from the public's attitude toward species. Because of the increasing trend of including economic considerations in conservation practices, we suggest that in the future interdisciplinary teams of ecologists, economists, and social scientists collaborate and conduct comparative analyses, such as we have done here. Use of the contingent-valuation method in biodiversity conservation policies can provide useful information about alternative conservation strategies if questionnaires are carefully constructed, respondents are sufficiently informed, and the underlying factors that influence willingness to pay are identified.

keywords: attitudes toward animals, biodiversity conservation, conservation policy, economic valuation of biodiversity, meta-analysis, willingness to pay

:o::o::o::o::o::o:

n314
08/07/2008, 14h30
La double énigme intercommunale des élections municipales de mars 2008 (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/29/28/74/PDF/RPPAFaure.pdf&docid=292874)


Revue Politique et Parlementaire, n° 1047 (2008) p.77-82

Alain Faure (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=1rc1746ap167g4h9qj5ielnfk5&v_0=Faure&v_1=Alain)

Lors des élections municipales de mars 2008, l'intercommunalité ne s'est que rarement invitée dans les débats de la campagne, et quand ce fut le cas, en général sur des arguments plutôt techniques. Ce simple constat mérite quelques éclaircissements quand on sait que le budget des intercommunalités en France est le double de celui des Régions et que les gouvernements d'agglomération jouent un rôle croissant dans la conduite de politiques structurantes sur le développement économique, la protection de l'environnement, la cohésion sociale (Négrier 2006)? Pour les chercheurs en science politique, ce décalage est compliqué à décoder parce qu'il nécessite de résoudre en même temps deux énigmes de nature différente : l'une pour expliquer pourquoi les candidats aux municipales ont été si peu loquaces sur des enjeux politiques aussi stratégiques, et l'autre pour mesurer les enjeux politiques qui se jouent malgré tout dans la « boite noire » des bureaucraties intercommunales. Il y a là un double travail de dévoilement à engager concernant d'une part la mise en scène du politique et d'autre part les ressources du pouvoir local. Nous tenterons d'éclairer ces questions à partir d'enquêtes menées récemment sur des communautés de communes, des « pays », des communautés d?agglomération et différents dispositifs intercommunaux (PDU, SCOT, programmes européens?).

Keywords: intercommunalité, élections, zonage, politique

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00292874/fr/

;);););););)

n314
11/07/2008, 14h13
Etude et gestion de la dynamique sédimentaire d’un tronçon fluvial à l’aval d’un barrage : le cas de la basse vallée de l’Ain (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/22/13/68/PDF/THESE-ROLLET.pdf&docid=221368)


Université Jean Moulin - Lyon III (2007-11-30), Hervé Pégay (Dir.)

Anne-Julia Rollet (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=85a0hul1lu39pe6temte1p2u54&v_0=Rollet&v_1=Anne-Julia)

L’évaluation des effets des barrages sur les cours d’eau est rendue difficile par l’absence d’observations adéquates et par la variabilité naturelle des chenaux. Si ces effets sont largement connus et décrits qualitativement, la collecte de données quantitatives et la réalisation de modèles prédictifs d’évolution restent des points délicats à traiter en raison de la complexité des processus (chapitre 1). De plus, nous savons aujourd’hui limiter les effets directement liés aux régulations des débits liquides mais des actions limitant ou palliant le déficit de charge solide restent encore à définir. De nombreuses opérations de restauration de la charge de fond ont déjà été entreprises en Californie, ou sur le Rhin, mais la plupart consistent en la réintroduction de sédiments exogènes dont le transport sur le site déficitaire est extrêmement coûteux. La basse vallée de l’Ain représente un site d’étude idéal pour aborder cette thématique de recherche. Cette rivière comporte, en effet, un corridor relativement naturel et n’a pas été le centre d’importantes activités (extractions de granulats en lit mineur) ou d’aménagements importants (endiguement généralisé, calibration pour la navigation), hormis la construction de nombreux ouvrages hydroélectriques.

Dans un premier temps, nous avons identifié les effets de la chaîne de barrages sur la morphologie de l’Ain dont les variables de contrôle ont été profondément modifiées depuis la fin du 19e siècle (chapitre 2). Pour cela, nous avons tout d’abord analysé finement la trajectoire contemporaine du cours d’eau en nous focalisant sur deux paramètres d’ajustement (la largeur et le profil en long). Ceci nous a permis, ensuite, de distinguer, au sein de cette trajectoire, les effets des barrages sur les variables de contrôle (charge de fond depuis 1931 et débit depuis 1968) et sur les ajustements morphologiques qui ont pu en découler. L’amplitude des modifications des variables de contrôle imputables aux barrages, ainsi que l’extension spatiale actuelle des ajustements fluviaux en lien avec ces modifications, ont été ensuite déterminées à partir des jeux de données disponibles (photographies aériennes) et de mesures collectées sur le terrain (granulométrie).
Dans un second temps, nous avons cherché à approfondir nos connaissances relatives à la dynamique sédimentaire de l’Ain (détermination des entrées sédimentaires, des dépôts, des capacités du cours d’eau à évacuer la charge disponible, quantification des excédents énergétiques du cours d’eau) pour définir l’amplitude actuelle du déficit sédimentaire du cours d’eau, mais également pour déterminer les évolutions à venir et les préconisations de gestion à envisager (chapitre 3). Trois approches ont été utilisées et adaptées pour aborder cet aspect : la construction d’un budget sédimentaire par tronçons homogènes, des mesures directes de transport solide, et la détermination de la capacité de transport à l’aide de formules hydrauliques. Ces trois techniques ont permis d’effectuer une validation croisée des résultats obtenus, qui montrent la nécessité de mettre en place rapidement des mesures de gestion pour augmenter les introductions de charge sédimentaire en amont du système. Il semble ainsi que le chenal ne soit plus en mesure d’assurer seul sa recharge en sédiment et qu’aucune entrée sédimentaire conséquente ne soit susceptible d’enrayer la progression du déficit évalué à 10-15 000 m3.an -1.
Ces résultats ont ainsi servi de base pour la définition d’un plan de gestion durable de la dynamique sédimentaire de l’Ain (chapitre 4) qui présente un double objectif, à la fois préventif (préservation des secteur à méandres mobiles) et curatif (réhabilitation de la dynamique latérale des secteurs déjà déficitaires). Après avoir présenté l’ensemble des actions potentiellement envisageables sur des tronçons à l’aval de barrages, nous avons sélectionné les mesures les plus adaptées techniquement et économiquement à notre contexte. Nous présentons enfin les premières opérations de recharge artificielle qui ont été réalisées à la suite de ces préconisations.

keyword(s) : géomorphologie fluviale – transport solide – impact anthropique – transferts sédimentaire – charge grossière – gestion des milieux aquatiques – SIG – barrage

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00221368/en/

:):):):):):)

ghjmora
11/07/2008, 19h38
http://ecx.images-amazon.com/images/I/51AM-vjgcqL._SL500_AA240_.jpg


Titre : Géoportail. Le portail Internet des territoires et des citoyens
Auteur : Albert da Silva-Pires
Paru le : 26/06/2008
Editeur : FOUCHER
Isbn : 978-2-216-10967-8 / Ean 13 : 9782216109678
prix : 15 euros

RESUME de Géoportail

je cite le résumé trouvé sur les sites de Decitre et d'Amazon (pub gratuite)

Cet ouvrage est le premier en France à accompagner la démarche novatrice du Géoportail : un accès Internet à l'ensemble du patrimoine cartographique et des données géoréférencées du domaine public.
Vous souhaitez explorer la cartographie française, vue du globe à votre rue ; vous voulez visualiser la géographie d'une région ; ou étudier les réseaux de transport, les unités administratives, les sites protégés, ou encore les archives documentaires attachées à votre région... Cet ouvrage, illustré de nombreuses captures d'écran du site, vous accompagne dans la découverte, étape par étape, du Géoportail et vous expose ses nombreuses richesses.

librairies en ligne :
http://www.decitre.fr/livres/Geoportail.aspx/9782216109678
http://livre.fnac.com/a2245653/A-Da-Silva-Geoportail?PID=1256
http://www.amazon.fr/G%C3%A9oportail-portail-Internet-territoires-citoyens/dp/2216109673


Je l'ai eu en main en librairie ce matin et curieusement, en dépit de ses qualités, je me suis retenu de l'acheter...
J'ai ressenti un petit "bof, à quoi bon" pas très justifié au vu de l'ouvrage (clair et agréable) mais le premier mouvement est souvent le bon, alors j'y ai cédé

Serais-je déprimé, dépressif ou à quoi boniste? :(


Du coup j'ai recherché sur google des points de vue sur Géoportail, dont ceci qui date de 2006
http://nauges.typepad.com/my_weblog/2006/06/geoportail_vs_g.html
http://nauges.typepad.com/my_weblog/2006/06/goportail_suite.html

et que j'avais lu à l'époque:cool:

ça me fait aussi penser qu'il faut que je repeigne mon portail

n314
16/07/2008, 11h15
Déterminisme de la régénération chez quinze espèces d'arbres tropicaux en forêt guyanaise : les effets de l'environnement et de la limitation par la dispersion (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/29/77/07/PDF/PhD_regeneration_Olivier_Flores.pdf&docid=297707)


Université Montpellier II - Sciences et Techniques du Languedoc (2005-10-27), Sandra Lavorel; Sylvie Gourlet-Fleury (Dir.)

Olivier Flores (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o5lf7h615uraa1v4g229pgdv96&v_0=Flores&v_1=Olivier)

Dans les communautés de forêt tropicale humide, la compétition interspécifique et la limitation du recrutement par la dispersion ont généralement invoquées pour expliquer la coexistence de nombreuses espèces d’arbres. Le rôle de ces mécanismes dans la régénération reste peu connu, bien que leur compréhension soit essentielle pour la gestion des forêts exploitées. Dans ce travail, les conditions du milieu et les relations intraspécifiques ont été prises en compte dans l’analyse des distributions de juvéniles. Quinze espèces non pionnières ont été sélectionnées selon un gradient de tolérance à l’ombre et des modes de dispersion variés. La modélisation statistique de la densité locale a permis de relier le succès d’installation des juvéniles aux conditions du milieu et aux distances aux arbres adultes simultanément. Les prédictions des
modèles confirment le gradient de tolérance parmi les espèces étudiées et révèlent des courbes d’installation différentes selon le mode de dispersion.

keyword(s) : limitation du recrutement – niche – dispersion – perturbation – modélisation statistique – forêt tropicale – Paracou

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00297707/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

EDIT: raisons du choix...
La modélisation de niche peut être couplée avec la cartographie, pour peu que l'on dispose d'une carte raster de chacunes des composantes du modèle, qu'il suffit ensuite de mixer selon les coefficients calculés... A cet effet, la carte du pH http://www.forumsig.org/showpost.php?p=153816&postcount=1 est plus qu'intéressante...

n314
16/07/2008, 14h47
Navigation GPS et info trafic en temps réel. Un nouvel attrait pour la voiture en ville… réservé aux seul membres du club ! (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/29/51/42/PDF/Transports_436_GUIHERY.pdf&docid=295142)


Transports, 436 (2006) pp. 106-108

Laurent Guihéry (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=s41v489or62rjfjokacv4jhs91&v_0=Guih%E9ry&v_1=Laurent)

Le développement à grande vitesse des applications de navigation et de cartographie embarquées utilisant les ressources du GPS et bientôt de Galiléo offre de précieux outils pour aider l’automobiliste en ville. En effet, ces applications offrent une aide aujourd’hui efficace et précise à la navigation et à l’orientation mais elles incorporent aussi des informations en temps réel sur l’état du trafic et de la congestion, ce qui permet à l’automobiliste «technophile» de contourner les embouteillages et éventuellement de gagner du temps. Voilà une nouvelle fracture numérique entre ceux qui possèdent et maîtrisent ces technologies d’aides à la navigation et ceux qui en sont dépourvus. C’est aussi indirectement une manière de redonner un nouvel espace de promotion et de développement à la voiture en ville alors que les pouvoirs publics militent avec justesse pour une ville sans voiture.
-----------------------------------------------
Cet article vous est proposé avec l'aimable autorisation de l’auteur et de l'éditeur, EDITECOM. La présente version en PDF est sous le copyright d’EDITECOM (http://www.editecom.com/) - 2006. Ce document est protégé en vertu de la loi du droit d'auteur.

Keywords: GPS – technologies d’aides à la navigation – fracture numérique – fracture sociale – développement de la voiture en ville

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00295142/fr/

:koi::koi::koi::koi::koi::koi:

n314
18/07/2008, 10h38
Reconstruction de marquages au sol à partir de couples stéréoscopiques pris par un véhicule de cartographie mobile (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/29/66/01/PDF/these_soheilian.pdf&docid=296601)

Université Paris-Est (2008-04-01), Jean-Paul RUDANT ; Nicolas PAPARODITIS (Dir.)

Bahman Soheilian (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ic470obur1jqnidlt0egfhemk0&v_0=Soheilian&v_1=Bahman)

Malgré les récentes avancées des Systèmes de Cartographie Mobile, la reconstruction automatique d'objets à partir des données acquises est encore un point crucial. Dans cette thèse, nous nous intéresserons en particulier à la reconstruction tridimensionnelle du marquage au sol àpartir d'images acquises sur le réseau routier par une base stéréoscopique horizontale d'un système de cartographie mobile, dans un contexte urbain dense. Une nouvelle approche s'appuyant sur la connaissance de la géométrie 3D des marquages au sol est présentée, conduisant à une précision de reconstruction 3D centimétrique avec un faible niveau de généralisation.
Deux objets de la signalisation routière horizontale sont étudiés : les passages piétons et les lignes blanches discontinues. La stratégie générale est composée de trois grandes étapes. La première d'entre elles permet d'obtenir des chaînes de contours 3D. Les contours sont extraits dans les images gauche et droite. Ensuite, un algorithme reposant sur une optimisation par programmation dynamique est mis en oeuvre pour apparier les points de contours des deux images. Un post-traitement permet un appariement sub-pixellique, et, les chaînes de contours 3D sont finalement obtenues par une triangulation photogrammétrique classique. La seconde étape fait intervenir les spécifications géométriques des marquages au sol pour réaliser un filtrage des chaînes de contours 3D. Elle permet de déterminer des candidats pour les objets du marquage au sol. La dernière étape peut être vue comme une validation permettant de rejeter ou d'accepter ces hypothèses. Les candidats retenus sont alors reconstruits finement. Pour chaque bande d'un passage piéton ou d'une ligne discontinue, le modèle est unquasi-parallélogramme. Une contrainte de planéité est imposée aux sommets de chaque bande, ce qui n'est pas le cas pour l'ensemble des bandes formant un marquage au sol particulier.
La méthode est évaluée sur un ensemble de 150 paires d'images acquises en centre ville dans des conditions normales de trafic. Les résultats montrent la validité de notre stratégie en terme de robustesse, decomplétude et de précision géométrique. La méthode est robuste et permet de gérer les occultations partielles ainsi que les marquages usés ou abîmés. Le taux de détection atteint 90% et la précision de reconstruction 3D est de l'ordre de 2 à 4 cm. Finalement, une application de la reconstruction des marquages au solest présentée : le géoréférencement du système d'acquisition. La majorité des systèmes de cartographie mobile utilisent des capteurs de géoréférencement direct comme un couplage GPS/INS pour leur localisation. Cependant, en milieu urbain dense, les masques et les multi-trajets corrompent les mesures et conduisent à une précision d'environ 50 cm. Afin d'améliorer la qualité de localisation, nous cherchons à apparier les images terrestres avec des images aériennes calibrées de la même zone. Les marquages au sol sont alors utilisé scomme objets d'appariement. La validité de la méthode est démontrée sur un exemple de passage piéton.

keyword(s) : Photogrammétrie – Vision par ordinateur – Système de cartographie mobile – Appariement de contours – Reconstruction 3D – Modélisation 3D – Géoréférencement à partir des images – Route – Marquage au sol – Passage piéton – Lignes blanches discontinues

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00296601/en/

;);););););)

n314
21/07/2008, 13h11
Méthodologie d’évaluation de projet de transport dans le cadre du développement durable (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/30/06/73/PDF/com_transp_durable_Geneve_07.pdf&docid=300673)



SIFEE, IEPF, SEIE, ASFEE (Eds.). Évaluation environnementale et transports : concepts, outils et méthodes. 12e colloque international, 18-22 juin 2007, Genève, Suisse, Genève : Suisse (2007)

Robert Joumard (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=qpsns132a9mju6778sq6ol6n72&v_0=Joumard&v_1=Robert) 1, Jean-Pierre Nicolas (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=qpsns132a9mju6778sq6ol6n72&v_0=Nicolas&v_1=Jean-Pierre) 2

Face à différents projets de transport, tels des projets d'infrastructure routières ou ferroviaires, quel projet est le plus "durable" ? Nous proposons une méthode relativement simple et transparente d'évaluation de tels projets. Cela consiste d'abord à penser les enjeux de transports dans le cadre du développement durable, sous l'acception forte du concept, qui seule permet de prendre en compte sérieusement les enjeux environnementaux. Cela demande aussi d'articuler le local et le global, le court et le long terme, et donc de préciser les échelles géographiques et temporelles des projets et de leurs impacts. Dans un deuxième temps, nous déclinons ces grands principes en critères d'évaluation qui permettent d'opérationnaliser le concept de développement durable. Nous proposons 3 critères économiques, 4 critères sociaux et 11 critères environnementaux, ainsi qu'une méthode d'agrégation de ces critères intégrant les préférences sociales ou politiques des décideurs ou de leurs mandants. Un point souvent important quant aux projets de transport est la prospective de la mobilité et de trafic, dont nous analysons les principaux paramètres, permettant de proposer des scénarios probables, qui sont les données d'entrée des critères retenus ci-dessus. Nous présentons une application à des projets d'infrastructures dans la région lyonnaise.

keywords: évaluation – projet – transport – développement durable – indicateur – agrégation

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00300673/fr/

;);););););)

n314
23/07/2008, 17h47
Amélioration de la navigation dans les hypercartes (http://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/action/open_file.php?url=http://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/docs/00/30/43/59/PDF/delort-ihm08.pdf&docid=304359)


N° RR-08019 (2008) 4

Jean-Yves Delort (http://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3lafco9u3ctc6bj5rdp33ki134&v_0=Delort&v_1=Jean-Yves) 1, Hamdi Chaker (http://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3lafco9u3ctc6bj5rdp33ki134&v_0=Chaker&v_1=Hamdi) 1, Thérèse Libourel (http://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3lafco9u3ctc6bj5rdp33ki134&v_0=Libourel&v_1=Th%E9r%E8se)

Le Web compte de plus en plus d'hypercartes qui permettent de visualiser et d'explorer des informations géographiques graphiquement représentées sur une carte. Dans les interfaces actuelles des hypercartes, les utilisateurs ont souvent du mal à naviguer et ils expérimentent souvent un sentiment de "perte dans l'hyperespace". Cet article analyse les principaux facteurs de perte dans l'hyperespace et présente une interface adaptée à la navigation dans les hypercartes.

Keywords : hypercartes – cartes géographiques interactives – navigation – perte dans l'hyperespace

Source: http://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/lirmm-00304359/en/

;);););););)

n314
24/07/2008, 10h44
Article de Daniel Sui, paru chez GeoPlace...



Issue Date: June - 2008, Posted On: 7/2/2008

Is Mapping Hacking? Are Cartographers Hackers?
http://www.geoplace.com/Media/PublicationsArticle/Sui-Daniel_4.jpg

The "G" in GIS


By Daniel Sui



Daniel Sui is professor of geography and director of the Center for Geospatial Information Science and Technology at Texas A&M University; e-mail: d-sui@tamu.edu.





With the rapid development and growing popularity of online collaborative mapping, "wiki cartography," volunteered geographic information and more user-generated content, several recent and popular books on mapping all have the word "hacks" or "hacking" in their titles (see mappinghacks.com (http://mappinghacks.com/)).

During my 20-year career in geospatial research and education, I had never thought that mapping could one day become a new kind of hacking. And, by implication, cartographers are becoming a new kind of hacker. This is obviously "something new under the sun" for mapping practices.

Throughout its long history, mapping has been related to many other types of human activities, such as drawing, painting, modeling, tracking, photographing, trading, programming, etc., but describing mapping as a kind of hacking is unprecedented, and the geospatial community, in general, and the cartographic community, in particular, should take notice.

Upon further reflection, it seems to me that hacking isn’t only a metaphor that captures the key methodological details in the new mapping practices. Perhaps more importantly, treating mapping as hacking may espouse a new set of ethics for the broader geospatial community in the age of wikification.

Hacker Culture

In popular culture, hacking often is linked to some kind of vicious white-collar computer crime—illegally breaking into computer systems to steal information, cause damage to a system or wreak havoc with computers as a weapon. However, when talking to self-proclaimed hackers or reading any literature related to the hacker culture, you’ll quickly find that the negative connotations attached to the word "hacking" are perhaps one of the public’s largest misunderstandings of the hacker culture.

Originally bubbling up as student jargon at MIT in the 1950s, "hacker" simply refers to someone who does computer programming passionately or, more generally, an enthusiast of any kind. A hack (as a noun) refers to a quick-and-dirty solution to a problem or a clever way to get something done. Hackers’ solutions often are creative, and full of fun and play.

The dual emphasis on creative play and restriction-free exploration perhaps best entails the true spirit of hacking. All hackers find programming intrinsically interesting, exciting and joyous; to them, computing itself is entertainment.



http://www.geoplace.com/Media/PublicationsArticle/mappinghacks_0.jpg
Mapping Hacks is a collection of 100 simple, and mostly free, techniques available to developers and "power users" who want to visualize geographic data.

The word hacking transcended its narrow technical meaning and gained broader acceptance in society during the late 20th century, primarily due to the development of the free and open-source software (FOSS) movement. As indicated in the "hacks" book series, hacking could be used as an overall strategy to approach any subject from brain to reality.

Hacker Ethics

The birth of Web 2.0 technologies and the more-recent "wikification" of society have further propelled the practice of hacking to prominence in the new digital economy. The hacker ethic has become a general name for a passionate relationship to work. Hacker ethics focus on creativity, the joyful pursuit of pleasure through work and acceptance as a socially valuable activity; all directly challenging the basics of the Protestant work ethic.

In The Hacker Ethic and the Spirit of the New Economy, Pekka Himanen argued that the hacker ethic embodies the spirit of the new economy, and it’s on its way to replace the Protestant ethic in the next phase of capitalism development. Instead of the duty-driven, all-work-and-no-play Protestant ethic, the new hacker ethic is passion/creativity-based, extolling all work and all play with potential social values. Regardless of which ethics become dominant in the 21st century, it’s clear that society will have to contend with the dissolving boundaries between work and play.

In his 1994 classic, Hackers: Heroes of the Computer Revolution, Steven Levy succinctly summarized the creed for a hacker ethic as the following:

1. Access to computers should be unlimited and total.

2. All information should be free.

3. Mistrust authority; promote
decentralization.

4. Hackers should be judged by their hacking, not bogus criteria such as degrees, age, race or position.

5. You can create art and beauty on a computer.

6. Computers should change our life for the better.

The geospatial community has been debating about its ethics throughout the last 15 years, and yet, as my colleague Jeremy Crampton pointed out in his column (see "The Ethics of GIS Remain Uncertain (http://208.106.162.71/ME2/dirmod.asp?sid=119CFE3ACE2A48319AA7DE6A39B80D66&nm=News&type=Publishing&mod=Publications%3A%3AArticle&mid=8F3A7027421841978F18BE895F87F791&tier=4&id=3BA72D1AA21640638439E382C048E7EA)," GeoWorld, October 2007, page 20), there’s still no consensus regarding the ethics of GIS.

Creating a Better World

Upon closer examination, I believe that the recent growth of online mapping by the crowds seems to follow the hacker ethics with remarkable consistency. Here are some highlights that correspond to the aforementioned hacker ethic:

1. Although the digital divide seems to be unbridgeable at the global level for some time to come, the growing participation by the public seems to indicate that access to computers is improving at various local and regional levels.

2. Unprecedented amounts of geospatial information (e.g., Google Earth, Microsoft Virtual Earth, ESRI’s ArcGlobe and NASA’s World Wind) are increasingly available online and free of charge.

3. For the Mapping Hacks book series, Mike Goodchild noticed that there’s no single citation of academic publications—an evidence of the
authors’ mistrust of authority or cartographic conventions.

4. GIS and mapping expertise are increasingly judged by the software or volunteered data created, and this expertise seems to be based less on professional qualifications (or age, race or position), despite the repeated calls for GIS certification, licensing, etc.

5. Following the long artistic tradition in cartography, recent years have witnessed the renaissance of mapping and GIS as an expressive, artistic medium. Amateur cartographers are creating art and beauty using the latest mapping and GIS tools.

6. As demonstrated by the growing popularity of URISA’s GIS Corps or Mapaction, GIS professionals and volunteers obviously believe that geospatial and mapping technologies should change our life for the better, from helping Katrina victims to documenting the atrocities perpetrated in the Darfur region in Sudan.

Like it or not, recent developments in mapping and GIS have made hacking an enabling metaphor for mapping practices from a technical/methodological perspective. Perhaps more importantly, they have positioned the hacker ethic as credible guide posts for a new journey through uncharted territories.

Paul Graham argued in his book, Hackers and Painters: Big Ideas from the Computer Age, that hackers and painters now share one major idea: to create. I can’t agree more, as mapping and hacking also share the same "big idea." Hopefully, with new technologies and a new ethic, we can work together to create a better world for everyone.



:choque::choque::choque::choque::choque::choque:

Source: http://www.geoplace.com/ME2/dirmod.asp?sid=119CFE3ACE2A48319AA7DE6A39B80D66&nm=News&type=Publishing&mod=Publications%3A%3AArticle&mid=8F3A7027421841978F18BE895F87F791&tier=4&id=B42CF1F4AB87474FA030DB9CB7454460

ghjmora
16/08/2008, 14h57
http://ecx.images-amazon.com/images/I/41ztiiqTXEL._SS500_.jpg

Amateurs de Krigeage, bonsoir...

De quoi satisfaire les rêves les plus fous des amateurs de belles formules et, plus simplement, de quoi connaître les bases et origines bassement minières des avancées géostatistiques...

Chauvet Pierre, Aide mémoire de géostatistique linéaire,
Presses de l'Ecole des mines
ISBN-10: 2911762940
ISBN-13: 978-2911762949






Présentation de l'éditeur
Dans le foisonnement des méthodes issues du concept de " variable régionalisée " élaboré par le Professeur Georges Matheron dès la fin des années 50, des notions essentielles apparaissent de façon récurrente, soit au niveau des techniques mathématiques invoquées, soit au niveau de la signification epistémologique des applications effectives. Quel sens donner à la modélisation des réserves naturelles par une fonction aléatoire et comment réaliser effectivement cette modélisation ? Comment caractériser numériquement une structure spatiale, comment effectuer une estimation, quel sens lui attribuer et quelle confiance lui accorder... ? Voilà quelques-unes des interrogations permanentes qui fondent la démarche géostatistique. Ce livre regroupe en un seul document ces éléments de base de la géostatistique, tels qu'ils ont été effectivement exposés lors de plusieurs écoles d'été. Il a été délibérément choisi de se borner aux questions méthodologiques : significations, conditions d'application et propriétés des modèles constituent la matière de cet ouvrage, limité par ailleurs à l'aspect linéaire de la géostatistique. Tout en veillant à proposer un document pouvant se suffire à lui-même, l'auteur a constamment cherché à rappeler les références aux textes fondateurs de la discipline, à l'intention du lecteur soucieux de compléter cette première approche.

Biographie de l'auteur
Pierre Chauvet, Maître de Recherche à l'Ecole des mines de Paris, a la responsabilité de nombreuses activités d'enseignement de la géostatistique pour les 2e et 3e cycles et pour les cycles de formation continue.



Sortez de la mine, descendez des collines, camarades...

n314
18/08/2008, 10h09
Rapport d'information fait au nom de la Délégation à l'aménagement et au développement durable du territoire sur le niveau d'équipement de la France en infrastructures de transports et ses conséquences sur le désenclavement des régions françaises (http://www.senat.fr/noticerap/2007/r07-410-notice.html)


ALQUIER Jacqueline, BIWER Claude
FRANCE. Sénat. Délégation à l'aménagement et au développement durable du territoire

Paris;Sénat;2008;74 pages
(Les Rapports du Sénat, n° 410)

Le « Grenelle de l'environnement » a été l'occasion d'annoncer un réexamen de la politique des infrastructures de transport en privilégiant les alternatives à la route. Le CIADT (Comité interministériel à l'aménagement. et au développement des territoires) de 2003 avait quant à lui avait programmé un grand nombre de projets routiers et ferroviaires mais aussi aéroportuaires et fluviaux. Cependant, les programmes prévus d'ici 2020 se heurtent à la capacité de financement de l'Etat, tandis que se pose la question de la justification des infrastructures construites. Ce rapport insiste sur le fait que la politique de désenclavement est fondée sur la notion d'accessibilité des territoires, qui doit être améliorée : pour ce faire, il propose notamment que le désenclavement soit une priorité financière d'un prochain CIACT (Comité interministériel d'aménagement. et de compétitivité des territoires) et que la politique de désenclavement soit ancrée dans les projets des territoires.

Consultez le rapport (http://www.senat.fr/noticerap/2007/r07-410-notice.html) directement sur son site d'origine
http://www.senat.fr/noticerap/2007/r07-410-notice.html

Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000471/index.shtml?xtor=EPR-526

keywords:


Environnement : Travaux législatifs (http://www.senat.fr/themes/td7.html) - Rapports d'information (http://www.senat.fr/themes/tr7.html) - Documents de travail (http://www.senat.fr/themes/tdoctrav7.html)
Aménagement du territoire : Travaux législatifs (http://www.senat.fr/themes/td30.html) - Rapports d'information (http://www.senat.fr/themes/tr30.html) - Documents de travail (http://www.senat.fr/themes/tdoctrav30.html)

:koi::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
18/08/2008, 10h11
L'organisation territoriale, l'observation statistique et les accords bilatéraux de la France dans le domaine du tourisme - Rapport au Premier ministre (http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/cgi-bin/brp/telestats.cgi?brp_ref=084000492&brp_file=0000.pdf)


COUVE Jean-Michel
FRANCE. Premier ministre

Paris;Premier ministre;2008;146 pages

Si la France affiche le meilleur résultat mondial en termes d'arrivées de visiteurs étrangers (82 millions pour 2007, selon la Direction du Tourisme), elle occupe seulement, selon des chiffres de l'Organisation Mondiale du Tourisme, la troisième place en terme de recettes (46,3 milliards d'euros en 2006), derrière les Etats-Unis (85,7 milliards d'euros) et l'Espagne (51,1 milliards d'euros). Jean-Michel Couve, Député du Var, s'est vu confier par le Premier ministre, une mission sur le tourisme en France, axée autour de trois thèmes : l'organisation territoriale, l'observation statistique et les accords bilatéraux de la France dans le domaine du tourisme. L'auteur appelle tout d'abord à revoir la définition et la répartition des compétences entre l'Etat, les régions, les départements, les communes et leurs communautés. Il émet ensuite des réserves sur l'interprétation qui est faite des données statistiques sur le tourisme (affichage du nombre annuel de visiteurs au détriment des recettes engendrées) et préconise de se doter d'outils statistiques plus performants. Il se penche enfin sur les relations de la France avec les pays étrangers dans le domaine du tourisme (accords bilatéraux, coopérations décentralisées, coopérations interuniversitaires) et en identifie les lacunes (très grande diversité des actions engagées, caractère souvent flou des limites entre les intentions, les projets et les réalisations ; manque de coordination entre les différents acteurs publics français, etc.). Il avance plusieurs propositions pour conforter les accords bilatéraux et dynamiser les échanges internationaux, dont la constitution d'une plateforme « France Tourisme International ».

Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000492/index.shtml?xtor=EPR-526

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
18/08/2008, 14h25
Les administrateurs SIG dans les Conseils Généraux (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/14/28/PDF/FormationQualificationAdminSIG_CG.pdf&docid=311428)


Nadine Polombo (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=jo7n1iq82pp348jkslooseodd2&v_0=Polombo&v_1=Nadine)

De nouveaux métiers émergent depuis les années 90 avec la notion d'information géographique, et ce que l'on appelle la géomatique, néologisme construit sur le préfixe géo, relatif aux sciences de la Terre, et sur le mot informatique
Les systèmes d’information géographique, outils à la fois de gestion et d‘analyse territoriale, sont devenus particulièrement pertinents dans le cadre de la décentralisation au moment où les Conseils Généraux se voient confier de nombreuses compétences et ont besoin d’informations localisées sur leur territoire.
Qui sont les administrateurs ou gestionnaires des systèmes d’information géographique dans les Conseils Généraux ? Quelle est leur formation et leur parcours professionnel ? Le métier et la fonction, très évolutifs, sont encore mal définis.

Keywords: Formation – emploi – géomatique – SIG

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00311428/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
21/08/2008, 11h00
Pour faire suite au discours du Président de la République du 25 octobre 2007 et aux conclusions des tables rondes du Grenelle de l'environnement du 24, 25 et 26 octobre 2007, trente-trois chantiers opérationnels ont été lancés courant décembre, au nombre desquels de nombreux comités opérationnels, des groupes d'étude ou groupes ad hoc et des missions parlementaires.


Chantier n°1 « Bâtiments neufs publics et privés » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000500/index.shtml?xtor=EPR-526)
MAUGARD Alain
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire


Chantier n° 2 « Logements sociaux et rénovation urbaine » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000536/index.shtml?xtor=EPR-526)
VAN DE MAELE Philippe
Ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables

Chantier n°3 (http://tr1.mp009.net/r5.aspx?GV1=RUSF0HG00565000AF1000Q674004FD614)« Rénovation des bâtiments existants (http://tr1.mp009.net/r5.aspx?GV1=RUSF0HG00565000AF1000Q675004FD614) » (http://tr1.mp009.net/r5.aspx?GV1=RUSF0HG00565000AF1000Q676004FD614)
PELLETIER Philippe
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire

Chantier n° 4 « Etat exemplaire » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000536/index.shtml?xtor=EPR-526)
MARTINAND Claude, GISSEROT Hélène
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire

Chantier n° 5 (http://tr1.mp009.net/r5.aspx?GV1=RUSF0HG00565000AF1000Q678004FD614)« Comité opérationnel sur le fret (http://tr1.mp009.net/r5.aspx?GV1=RUSF0HG00565000AF1000Q679004FD614)» (http://tr1.mp009.net/r5.aspx?GV1=RUSF0HG00565000AF1000Q67A004FD614)
BERGOUGNOUX Jean
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire

Chantier n° 7 « Transports urbains et périurbains » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000520/index.shtml?xtor=EPR-526)
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire

Chantier n°9 « Urbanisme » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000537/index.shtml?xtor=EPR-526)
ALDUY Jean-Paul, PIRON Michel
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire

Chantier n°10 « Plan de développement des énergies renouvelables à haute qualité environnementale : 2008 - 2012 - 2020 » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000523/index.shtml?xtor=EPR-526)
LENOIR Jean-Claude, LIEBARD Alain
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire; Secrétariat d'Etat aux transports; Secrétariat d'Etat à l'écologie

Chantier n°14 « Agriculture et alimentation biologiques » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000525/index.shtml?xtor=EPR-526)
SADDIER Martial, DESBROSSES Philippe
Ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables

Chantier n°15 « Agriculture écologique et productive » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000538/index.shtml?xtor=EPR-526)
PAILLOTIN Guy, LAYRE Bernard
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire

Chantier n°16 « Forêt » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000519/index.shtml?xtor=EPR-526)
LEROY Philippe
Ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables ; Ministère de l'agriculture et de la pêche

Chantier n°17 « Eau » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000506/index.shtml?xtor=EPR-526)
FLAJOLET André
Ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables

Chantier n°18 « Bruit » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000507/index.shtml?xtor=EPR-526)
BIDOU Dominique
Ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables

Chantier n° 25 « Entreprises et RSE » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000539/index.shtml?xtor=EPR-526)
LEBEGUE Daniel, GUERIN André-Jean
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire

Chantier n°26 « Education au développement durable » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000521/index.shtml?xtor=EPR-526)
BREGEON Jacques, FAUCHEUX Sylvie, ROCHET Claude
Ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables

Chantier n°28 « Collectivités exemplaires » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000530/index.shtml?xtor=EPR-526)
CENSI Marc, JARLIER Pierre, PERCHERON Daniel
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire

Chantier n°30 « Recherche » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000527/index.shtml?xtor=EPR-526)
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire

Chantier n° 33 « Air et atmosphère » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000505/index.shtml?xtor=EPR-526)
RICHERT Philippe
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire

:):):):):):)
Source: La lettre de la BRP N°151 21 août 2008

n314
21/08/2008, 11h02
Evaluation à mi-parcours du plan de restauration et de conservation de l'ours brun dans les Pyrénées françaises 2006-2009 et évaluation ab initio du plan de soutien à l'économie agro-sylvo-pastorale pyrénéenne 2006-2013
(http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/cgi-bin/brp/telestats.cgi?brp_ref=084000405&brp_file=0000.pdf)


BINET Eric, ESCAFRE Alain
FRANCE. Inspection générale de l'environnement; FRANCE. Conseil général de l'agriculture, de l'alimentation et des espaces ruraux

Paris;Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire;2008;53 pages

Les premières réintroductions de l'ours dans les Pyrénées ont eu lieu en 1996. Celles de 2006 ont été préparées, notamment avec les éleveurs et les bergers. Deux plans sont mis en oeuvre : le plan de restauration et de conservation de l'ours brun dans les Pyrénées françaises, d'une part, le plan de soutien à l'économie de montagne (PSEM), d'autre part. Ce rapport en analyse l'exécution financière, la pertinence et l'amélioration possible de certaines mesures, ainsi que les réorientations préconisées par les rapporteurs. On trouvera parmi ces recommandations : une coordination des concertations, une étude sur la localisation des zones compatibles avec une vie autonome des ours, la communication avec le monde de la chasse, l'élaboration d'un nouveau protocole pour de meilleures indemnisations en cas de dégâts. Ils proposent de concentrer la mise en place des mesures de prévention des déprédations, et l'animation qui doit les accompagner, là où elles sont le plus utiles : sur les noyaux de présence actuels, sur des zones tampon autour de ces noyaux et sur les zones que les diagnostics de vulnérabilité auront identifiées comme défendables.

Page: http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000405/index.shtml?xtor=EPR-526

Source: La lettre de la BRP N°151 21 août 2008

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
22/08/2008, 09h25
Espaces habités, Espaces anticipés
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/18/82/PDF/Projet_territorial_et_information_geographique_NPo lombo.pdf&docid=311882)
Module 7 : Projet territorial et information géographique, les Conseils Généraux (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/18/82/PDF/Projet_territorial_et_information_geographique_NPo lombo.pdf&docid=311882)



Nadine Polombo (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=fa5vvttmnbudm0euc7qcfdksp1&v_0=Polombo&v_1=Nadine), mai 2008

Le module "Projet territorial et information géographique" cherche à évaluer le rôle effectif de l'outil SIG dans l'appropriation par les Conseils Généraux de leurs nouvelles missions d'aménagement et de gestion de l'espace départemental, missions impactant aussi bien la vie quotidienne des habitants que la structuration future de leur espace. Dans un contexte de réorganisation profonde des services et des zonages d'action, au-delà des aspects techniques, le SIG participe aussi à une redéfinition des rôles en interne et à un nouveau mode de travail en réseaux et partenariats avec les acteurs des divers niveaux territoriaux. Le SIG – l'information géographique qu'il manipule- se révèle être à la fois un outil stratégique et un outil mal compris, dont la mise en œuvre repose plus sur la volonté des personnes que sur une organisation structurée

keywords: SIG – information géographique – collectivité territoriale – Conseil Général – aide à la décision

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00311882/fr/

;);););););)

n314
25/08/2008, 10h17
L’évolution démo-spatiale de la population de l’Union Européenne non française à la naissance dans l’espace migratoire marseillais entre 1968 et 2006 (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/20/27/PDF/These_Sandra_BEER.pdf&docid=312027)


Université Paul Cézanne - Aix-Marseille III (2007-10-04), Hervé Domenach (Dir.)

Sandra Beer (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=mps5p0lngu0i1bnv1rm9o6vbs2&v_0=Beer&v_1=Sandra)

Après le recrutement de main-d’œuvre massif au cours des années 1960/1970, le contexte de la migration européenne vers Marseille et les communes alentours change : la libre circulation des personnes à l’intérieur de l’Union Européenne succède aux mouvements de population soutenus par des accords bilatéraux entre la France et l’Espagne, l’Italie et le Portugal. Le profil sociodémographique des migrants évolue également : si, dans les années 1960/1970, ce sont principalement les travailleurs, souvent peu qualifiés, qui sont concernés, les professionnels hautement qualifiés, les personnes non actives et les retraités prennent plus fréquemment part à la migration, indépendamment du regroupement familial.
L’objet de ce travail est de montrer dans quelle mesure la diversification de la migration correspond non seulement aux phénomènes extérieurs à l’espace d’arrivée mais aussi à la mutation de l’espace marseillais lui-même. Il s’appuie sur la mesure de cette migration, de 1968 à 2005, au travers de l’analyse des caractéristiques sociodémographiques et de la répartition spatiale des migrants ; il s’attache ainsi à relier l’hétérogénéité du stock de population de l’Union Européenne en 1999 à la nature des vagues migratoires successives et de l’attractivité à laquelle elles semblent répondre. Cette attractivité semble devenir multiple : liée historiquement à l’activité industrielle de l’espace, puis à la présence d’entreprises de haute technologie, elle est maintenant également en partie portée par l’importance accordée par les migrants au cadre et à la qualité de vie.

keyword(s) : Marseille – Migration – Union Européenne – évolution démo-spatiale

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00312027/en/

Thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/20/27/PDF/These_Sandra_BEER.pdf&docid=312027

Annexes: http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/20/27/ANNEX/Annexes_These_Sandra_BEER.pdf&docid=312027

;);););););)

Quef
25/08/2008, 12h44
Pour faire suite au discours du Président de la République du 25 octobre 2007 et aux conclusions des tables rondes du Grenelle de l'environnement du 24, 25 et 26 octobre 2007, trente-trois chantiers opérationnels ont été lancés courant décembre, au nombre desquels de nombreux comités opérationnels, des groupes d'étude ou groupes ad hoc et des missions parlementaires.Un certain nombre de liens sont erronés. Plutôt que de les refaire, autant fournir un lien généraliste sur les rapports finaux :
http://www.legrenelle-environnement.fr/grenelle-environnement/spip.php?rubrique193

Merci n314 ;)

n314
01/09/2008, 12h43
Le monitoring de la forêt amazonienne par télédétection (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/57/75/PDF/Tsayem_teledection_amazonie.pdf&docid=315775)


Moise Tsayem Demaze (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=8b7702mfpre99c4t8mglj4k7u3&v_0=Tsayem+Demaze&v_1=Moise)

2007

Cette note méthodologique examine l’apport des images satellites et des photographies aériennes pour la caractérisation et le suivi de l’évolution des défrichements agricoles en forêt amazonienne. La réflexion présentée ici a pour objectif de proposer un vade-mecum pour la surveillance et la gestion de l’environnement forestier amazonien à l’aide de la télédétection. Dans cette optique, il parait indispensable de trouver des solutions permettant de s’affranchir d’un certain nombre de difficultés qui limitent l’utilisation d’images satellites des régions tropicales humides. Nous proposons des pistes de solution à ces contraintes en partant de l’évaluation de l’apport et des limites des systèmes courants d’acquisition et de traitement d’images satellites. Les solutions préconisées portent essentiellement sur la détermination d’une fenêtre idéale d’acquisition d’images optiques et sur la fusion d’images multi-dates. Nous précisons ensuite les niveaux spatiaux de caractérisation et de suivi en nous basant sur les caractéristiques des images et sur l’emprise spatiale des phénomènes à surveiller. Le souci d’aboutir au suivi opérationnel appelle des recherches méthodologiques complémentaires et spécifiques en fonction de la nature et du rythme d’évolution des phénomènes qui affectent la forêt amazonienne et posent des problèmes d’aménagement du territoire et de gestion de l’environnement : défrichements agricoles, orpaillage, croissance urbaine, etc.

Keywords: télédétection – fusion d’images – forêt amazonienne – déforestation – Guyane française – Brésil.

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00315775/fr/

;);););););)

n314
01/09/2008, 12h44
Théorie des graphes et représentations des distances : chronocartes et autres représentations (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/53/10/PDF/LVMT_03_ALH_theorie_graphes_chronocartes.pdf&docid=315310)


Alain L'Hostis (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ntmspfmg1ue7lum82eskeeitn3&v_0=L%27Hostis&v_1=Alain)

Graphes et réseaux, modélisation multiniveau, Philippe Mathis (Ed.) (2003) 215-230

Le chapitre présente différents types de représentation cartographique des distances et développe la méthode de construction des cartes en relief d'espace-temps.

Keyword(s) : Cartographie – représentation – distance – distance-temps – carte en relief d'espace temps

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00315310/en/

;);););););)

A NOTER: la représentation saisissante, page 15...

n314
01/09/2008, 14h06
First Results for 3D Image Segmentation with Topological Map (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/30/54/85/PDF/conf-2008-dgci-segmentation.pdf&docid=305485)


Alexandre Dupas (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=v61s3ga5je2cqmrm5eqbbh1587&v_0=Dupas&v_1=Alexandre) Guillaume Damiand (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=v61s3ga5je2cqmrm5eqbbh1587&v_0=Damiand&v_1=Guillaume)

Discrete Geometry for Computer Imagery, Lyon : France (2008)

This paper presents the first segmentation operation defined within the 3D topological map framework. Firstly we show how a traditional segmentation algorithm, found in the literature, can be transposed on a 3D image represented by a topological map. We show the consistency of the results despite of the modifications made to the segmentation algorithm and we study the complexity of the operation. Lastly, we present some experimental results made on 3D medical images. These results show the process duration of this method and validate the interest to use 3D topological map in the context of image processing.

Keyword(s) : Topological model – 3D Image segmentation – Intervoxel boundaries – Combinatorial maps

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00305485/en/

;);););););)

n314
01/09/2008, 17h09
Intégration de la dimension spatiale au sein d'un modèle multi-agents à base de rôles pour la simulation : Application à la navigation maritime (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/59/25/PDF/thesisfinalesigne.pdf&docid=315925)


Sébastien Fournier (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=gqetouf0cmj32ikh9du82v10t4&v_0=Fournier&v_1=S%E9bastien)

Université Rennes 1 (2005-11-18), Christophe Claramunt (Dir.)

Si les Systèmes Multi-Agents (SMA) sont devenus des techniques de modélisation largement utilisées dans le domaine de la simulation de systèmes complexes, l'application de ces outils à des contextes géographiques reste cependant encore embryonnaire. L'intégration de la dimension spatiale au sein des SMA apporte en effet de nouvelles difficultés de modélisation que cette thèse aborde dans le cadre de la navigation maritime. Cette recherche propose un modèle multi-agents adapté à la représentation de comportements d'agents dans un environnement géographique. La démarche développée intègre une approche de raisonnement qualitatif et les comportements multiples des agents à travers le concept de rôle. Du point de vue du raisonnement spatial, modéliser les agents dans un environnement géographique impose de représenter les relations qui traduisent les interactions dans cet espace. A partir de cette observation, notre recherche développe un modèle d'interaction des agents basé sur des raisonnements spatiaux qualitatifs où les propriétés de l'environnement et du contexte géographique sont prises en compte. Le deuxième apport de la recherche est orienté vers la définition d'un modèle agent flexible qui permet la représentation de comportements multiples et changeants à travers la notion de rôle. La recherche est validée par la réalisation du prototype TRANS (Tractable Role Agent prototype for concurrent Navigation Systems) dont l'objectif est de modéliser et de simuler les trajectoires simultanées de navires.

keyword(s) : Système multi-agents – Géomatique – Raisonnement Spatial – Navigation Maritime

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00315925/en/

;);););););)

n314
04/09/2008, 10h54
ECOMOS 2000 ou la cartographie détaillée des milieux naturels en Île-de-France (http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_151/nr_environnement_388_Ecomos_2000.pdf). (http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_151/nr_environnement_388_Ecomos_2000.pdf)


Note rapide sur l'environnement, n° 388, 2005, Institut d’aménagement et d’urbanisme IDF


J Mousset, Bernard Cauchetier, Cécile Mauclair, Laetitia Pigato, Manuel Pruvost-Bouvattier

Après de nombreuses années de travaux, ECOMOS voit le jour début 2004. Cette nouvelle couche d'information permet une cartographie des milieux naturels équivalente à celle du mode d'occupation des sols pour les espaces urbanisés. Avec une nomenclature en niveaux emboîtés, complémentaires de CORINE land cover, ECOMOS enrichit considérablement l'information qualitative sur le patrimoine naturel francilien.

Keywords: IDF ; Île-de-France ; ECOMOS ; CORINE land cover ; cartographie

Source: http://www.iau-idf.fr/nos-etudes/detail-dune-etude/etude/ecomos-2000-ou-la-cartographie-detaillee.html

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
04/09/2008, 19h12
Aménagement et ménagement du paysage dans la Dorsale Tunisienne : Évolution, représentation et gestion de la conservation des eaux et des sols à l’échelle de trois petits bassins-versants (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/30/86/35/PDF/THETB2006BIS.pdf&docid=308635)


Ecole normale supérieure Lettres et Sciences Humaines - ENS-LSH Lyon (2006-12-14), Paul Arnould (Dir.)

Elise Temple-Boyer (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=km29krrk4t57k0cd2f4rohjqq6&v_0=Temple-Boyer&v_1=Elise)

Au cœur de la Tunisie, la Dorsale Tunisienne se présente comme une succession d’alignements montagneux remarquables, des jbels, qui s’étend du Cap Bon jusqu'à la frontière algérienne. Le problème qui se pose dans la Dorsale vient de la gravité que revêt l’érosion, ne ménageant pas les paysages de celle-ci, actuellement très dégradés. Il s’accompagne d’une politique d’aménagement de conservation des eaux et des sols mise en place par les services publics particulièrement exemplaire dans cette région, tant par la diversité des interventions, que par leur ampleur.
L’intérêt n’est pas d’étudier l’érosion en tant que telle, mais les populations face à ces phénomènes. Or, si l’érosion se pose bien à l’échelle régionale, et si les politiques d’aménagement de conservation se conçoivent effectivement à cette échelle, les solutions, elles, ne peuvent être recherchées qu’à l’échelle du paysage, cadre de vie des populations. Est alors analysé le lien entre les perceptions qu’ont les scientifiques et les paysans de ces paysages et de ces milieux, afin de voir si les actions d’aménagements proposées sont susceptibles d’être comprises et reproduites par les habitants.
A travers un réseau de petits bassins-versants, suivi par l’IRD et la DG/ACTA, a été développée une approche paysagère fondée sur la segmentation du paysage. A cette analyse du paysage, s’ajoute une recherche sur la représentation et la perception des milieux par les acteurs locaux et étatiques afin de mieux cerner l’intégration ou non des aménagements dans leur cadre de vie.

keyword(s) : Tunisie – paysage – segmentation – bassin-versant – érosion – eau – aménagement – gestion – perception – pratiques paysannes

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00174543/en/

:):):):):):)

n314
09/09/2008, 09h09
POLITIQUE PARISIENNE DES TRANSPORTS ET ACCESSIBILITE DES EMPLOIS EN ÎLE-DE-FRANCE : LE COÛT REGIONAL D’UNE POLITIQUE LOCALE (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/89/44/PDF/COSTES_KOPP_PRUDHOMME_ASRDLF2008.pdf&docid=318944)

XLVe Colloque de l’Association de Science Régionale de Langue Française (ASRDLF) – «Territoires et action publique territoriale : nouvelles ressources pour le développement régional», Rimouski : France (2008)

Nicolas Costes (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=48lbht3t80473bbiguc3lotcd6&v_0=Costes&v_1=Nicolas)
Pierre Kopp (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=48lbht3t80473bbiguc3lotcd6&v_0=Kopp&v_1=Pierre)
Rémy Prud'Homme (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=48lbht3t80473bbiguc3lotcd6&v_0=Prud%27Homme&v_1=R%E9my)


Cet article évalue le coût de l’inflexion de la politique parisienne des transports intervenue dès 2001 en analysant ses effets sur l’accessibilité des emplois en Île-de-France. La diminution de l’espace viaire alloué à l’automobile dans Paris est à l’origine d’un allongement des temps de parcours domicile-travail qui modifie les conditions d’appariement de la main-d’œuvre. Une modélisation de l’accès au marché régional du travail nous permet d’estimer l’évolution du nombre moyen d’emplois accessibles en un temps de transport donné. En affectant les conditions de transport de l’ensemble des actifs franciliens transitant par Paris, nous en concluons que cette politique locale inflige un coût substantiel à la région Île-de-France.

Keywords: accessibilité – marché du travail – transport

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00318944/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
09/09/2008, 09h11
Télédétection et photogrammétrie,chaînons dans la détermination
du climat urbain à Strasbourg.
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/28/22/13/PDF/2005_revue_XYZ103_Landes_et_al.pdf&docid=282213)

Revue XYZ, 103 (2005) 25-32

Tania Landes, (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=slmnr1fq7ru6ci2vq2d6cm4dn5&v_0=Landes&v_1=Tania) Pierre Grussenmeyer, (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=slmnr1fq7ru6ci2vq2d6cm4dn5&v_0=Grussenmeyer&v_1=Pierre)G. Najjar (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=slmnr1fq7ru6ci2vq2d6cm4dn5&v_0=Najjar&v_1=G.)

La télédétection spatiale et la photogrammétrie tendent, depuis ces dernières années, à devenir complémentaires et proches tant du point de vue des technologies de capteurs, que du point de vue des traitements géométriques visant à la mesure dans l’image. L’emploi complémentaire
des deux techniques se reflète dans des projets tels que le projet REClUS 3 (Rayonnement et bilan d’Energie en Climatologie Urbaine à Strasbourg) initié par le LSIIT. Ce projet a pour objectif de modéliser les bilans radiatifs et énergétiques sur la base de données micro-météorologiques,
atmosphériques et d’imagerie observées et captées en zone urbaine de Strasbourg. La campagne de mesures sera évoquée avant d’aborder l’intérêt de techniques de photogrammétrie et de télédétection dans un tel projet. Nous développerons plus particulièrement les premiers résultats obtenus par l’utilisation de deux méthodes de classifications visant à fournir une cartographie d’occupation des sols à partir d’images à très hautes résolutions tant spatiale que spectrale.

keywords: Télédétection – photogrammétrie – modèles numériques d’élévation – climatologie urbaine – capteurs très haute résolution.

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00282213/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
10/09/2008, 09h14
PIRANDELLO an integrated transport and land-use model for the Paris area (http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/31/90/87/PDF/PIRANDELLO_TRB.pdf&docid=319087)


Jean Delons (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=0moc8lphk6cjri3rfivnvca7s6&v_0=Delons&v_1=Jean) 1, Nicolas Coulombel (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=0moc8lphk6cjri3rfivnvca7s6&v_0=Coulombel&v_1=Nicolas) 2, Fabien Leurent (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=0moc8lphk6cjri3rfivnvca7s6&v_0=Leurent&v_1=Fabien) 2

The PIRANDELLO model, currently under development by Cofiroute, is among the first significant French attempts to develop an operational land-use transport interaction (LUTI) model. It provides an easily understandable but theoretically sturdy framework to analyze and communicate on transportation and land-use policies. Based on the linkage of a transportation with an urban model, the project benefits from Cofiroute’s experience as regards the transportation model, to focus on the development of an efficient and innovative urban model. PIRANDELLO aims at improving the representation of the housing market, and providing easily communicable results. The former point involves a detailed representation of the structure of households’ residential choices. The latter is achieved thanks to a simple but efficient decomposition of the utility function into housing comfort and accessibility of the location. The goal of the paper is twofold: · From a theoretical point of view, to improve the representation of the housing market and thereby address the skepticism of many French decision-makers relating to the ability of LUTI models to represent its specificities. · Secondly, to underline the relevance of this project relatively to the current situation of the Paris metropolitan area, which calls for major land-use and transportation policies in front of the structural lack of housing supply and transportation issues. We notably present the potentialities of PIRANDELLO through a first calibration for this region, and application to the case of an urban toll.

Keyword(s) : land-use planning – land-use transport interaction – forecast – urban model – Paris metropolitan area

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00319087/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
10/09/2008, 15h25
Imagerie radar basse fréquence pour l'exploration des zones arides terrestres et martiennes : détection de l'humidité du sous-sol et cartographie de la paléohydrologie.
(http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/32/01/60/PDF/These_Lasne_2007.pdf&docid=320160)

Université Paul Sabatier - Toulouse III (2005-09-26), Philippe PAILLOU (Dir.)

Y. Lasne (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=g394e2588rest7ctn5t6bcte71&v_0=Lasne&v_1=Y.)

Ces travaux de recherche proposent une approche expérimentale pour étudier les capacités de l’imagerie radar basse fréquence pour la détection des zones humides dans le sous-sol des régions arides terrestres et martiennes et la cartographie géologique de leur proche subsurface. En particulier, l’analyse phasimétrique d’images SAR (bande L) de la Dune du Pyla nous a permis de mettre en évidence un comportement particulier de la différence de phase copolaire, lié à la présence d’une zone humide dans la subsurface. Afin d’interpréter et de modéliser ce phénomène, nous avons développé un modèle analytique de diffusion simple, de type IEM, complété par une expression analytique du terme de diffusion par réflexion multiple. Simulant avec succès le phénomène observé, notre modèle confirme que le signal de phase est généré par le profil d’humidité des structures enfouies occasionnant une composante de diffusion par réflexion multiple. Il a également été montré que ce signal de phase copolaire permet la détection d’interfaces humides à des profondeurs plus importantes que celles autorisées par l’analyse des indicateurs radiométriques classiques. Participant au programme Terrestrial Analog to Mars de la NASA, nous avons également travaillé à la définition des performances d’un système SAR orbital en bande P pour la détection d’humidité dans la proche subsurface de la planète Mars, au moyen de la phase radar. Incluant un terme de diffusion de volume, notre précédent modèle IEM montre que la présence d’hétérogénéités dans les premiers mètres de la croûte martienne pourrait altérer les performances de la différence de phase copolaire pour la détection d’humidité en terme de profondeur d’investigation. Néanmoins, nos résultats de simulations indiquent qu’un tel système SAR, exploitant la phase copolaire, autoriserait la détection de l’humidité et son suivi à l’échelle saisonnière jusqu’à des profondeurs de 3 mètres dans les régions présentant un contexte géologique favorable i.e. une faible concentration de diffuseurs de surface et de proche subsurface. Au-delà de la détection d’humidité des sols, nous avons également cherché à mettre en évidence l’apport de l’imagerie radar pour les applications de cartographie d’interfaces géologiques à grande échelle au moyen de systèmes radar orbitaux. L’analyse polarimétrique de données SIR-C/XSAR pour la Mauritanie a permis de montrer le potentiel de l’imagerie radar basse fréquence pour la détection de structures géologiques de surface ainsi que pour la cartographie de la paléo-hydrologie de la proche subsurface en contexte aride. En particulier, nos résultats ont montré que les données polarimétriques fournissent non seulement des éléments d’information sur les mécanismes de diffusion mis en jeu, mais permettent également de différencier les structures de surface par la rugosité qu’elles occasionnent, des structures de subsurface par la diffusion de volume qu’elles génèrent.

keyword(s) : Télédétection – SAR polarimétrique – Planétologie – Mars – Humidité de subsurface – Cartographie – Paléo-hydrologie – Géologie – Acquisition radar – Modélisation – FDTD – IEM – Phase copolaire – Réflexion multiple – Diffusion volumique – Bandes L – P – Caractérisation EM.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00320160/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
16/09/2008, 09h10
Mutations géomorphologiques récentes du Rône aval, Recherches en vue de la restauration hydraulique et de la gestion des crues
(http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/32/17/23/PDF/these_raccasi_2008_v02.pdf&docid=321723)

Université de Provence - Aix-Marseille I (2008-06-13), Mireille PROVANSAL (Dir.)

Guillaume Raccasi (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=bmi8oh22rvd4m8df1f8qdu1mg6&v_0=Raccasi&v_1=Guillaume)

La crue de décembre 2003, sur le Rhône en aval de Beaucaire (11 500 m3 s1) a eu une ligne d’eau plus élevée de 30 à 60 cm que la crue de référence du mois de Mai 1856 (11 640 m3 s1). Cette élévation a provoqué des inondations par surverse sur la berge gauche du Rhône entre Beaucaire et Arles et l’apparition de brèches en rive droite du Petit Rhône, entraînant des dégâts matériels considérables. Elle peut être interprétée en termes de perte de débitance, due à l'évolution géomorphologique du chenal depuis la fin du XIXe siècle.
Pour valider cette hypothèse, cette thèse est construite en trois parties. Dans la première, sont analysés les facteurs de la morphogenèse, à l'échelle du bassin-versant et locales (évolution des apports solides, aménagements…), sur la base d'une synthèse des données d'archives et des travaux déjà publiés. Dans la deuxième partie une analyse 2D de l’évolution de l’occupation du sol, puis 3D de la topographie de la plaine et du chenal depuis 150 ans localise et permet de quantifier les zones d’érosion et de stockage sédimentaire. Ces résultats sont discutés et mis en relation avec les forçages généraux et les contraintes locales. L’analyse des brèches du Petit Rhône pose les bases d’une méthode de détermination des zones les plus sensibles à la rupture. Enfin la troisième partie est axée sur l’évolution des flux solides en transit depuis 150 ans : modélisation et calcul de la charge de fond potentielle mise en mouvement en 1876 et en 2006, estimation des flux de MES en transit et de l’impact des aménagements sur leur piégeage ou leur remobilisation à partir de la calibration des données aDcp (dont la validation est présentée).

keyword(s) : Rhône aval – géomorphologie fluviale – transport solide – SIG – aDcp – analyse historique

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00321723/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
19/09/2008, 09h34
Du lourd à digérer, mais pas inintéressant...
Comme le dit le descriptif, ci-dessous, il s'agit de la compilation d'essais paru séparément, par des auteurs différents...



Essays on Geography and GIS (http://www.esri.com/library/bestpractices/essays-on-geography-gis.pdf) is a compilation of best practices in a free electronic book (in PDF) from ESRI. Articles include:


What Is GIS?
What Holds Us Together
Exploration in the Age of Digital Earth
Dynamics GIS: Recognizing the Dynamic Nature of Reality
Living Inside Networks of Knowledge
What Historians Want from GIS
Bring Back Geography!
The Fourth R? Rethinking GIS Education
Nature, the Human Network, and the Role of GIS
People–Nature: The Human Network
People–Nature: The Natural Network

The volume makes an excellent course supplement for GIS, geography, and GIScience. Download the free PDF document
http://www.esri.com/library/bestpractices/essays-on-geography-gis.pdf


keywords: sig, cours, essais

Source: http://blogs.esri.com/Info/blogs/gisedcom/archive/2008/09/18/essays-on-geography-and-gis.aspx

;);););););)

n314
22/09/2008, 10h16
Vu sur http://media.baliz-geospatial.com/fr/blogue/developpement-de-logiciels-gratuits-et-open-source-en-geospatial-etat-actuel



Développement de logiciels gratuits et Open Source en géospatial : État actuel

19/09/2008 — Nathalie Michaud (http://media.baliz-geospatial.com/fr/auteur/nathalie-michaud) http://baliz-geospatial.com/images/mediatheque/Logo_OpenSource_120.gifUne bonne mise à jour sur l’état des logiciels libres et gratuits (Free and Open Source) en géospatial nous est offerte à travers un article tout chaud porté à notre attention par Slashgeo (http://industry.slashgeo.org/industry/08/09/19/1252204.shtml). Intitulé « An Overview on Current Free and Open Source Desktop GIS Developments (http://www.geo.unizh.ch/publications/degen/sstein_foss_desktop_gis_overview.pdf) », l’article est accepté pour publication dans le « International Journal of Geographical Information Science ». Il est l’œuvre de S. Steiniger et de E. Bocher.
On y couvre :


Un positionnement des concepts de logiciels « Free », Open Source et propriétaires;
Une explication sur les licences d’utilisation;
Une catégorisation des différents systèmes géospatiaux libres et gratuits;
Et on présente un tableau comparatif des logiciels, en fonction de différentes caractéristiques.

Une lecture accessible et actuelle… et des éléments propices pour alimenter les discussions lors de FOSS4G (http://conference.osgeo.org/index.php/foss4g/2008) qui vient vite !



pointant sur

http://www.geo.unizh.ch/publications/degen/sstein_foss_desktop_gis_overview.pdf




Accepted for publication in Int. J. of Geographical Information Science,
th
1. Revision, Sept. 5
2008

Review Article
An Overview on Current Free and Open Source Desktop GIS Developments
STEFAN STEINIGER†* and ERWAN BOCHER‡
† Department of Geography, University of Calgary, 2500 University Drive N.W., Calgary,
Alberta, Canada T2N 1N4
‡ IRSTV, Ecole Central de Nantes, Rue Massenet – BP 81931, F-44319 Nantes Cedex,
France
Correspondence *Corresponding author. Email: ssteinig@ucalgary.ca


Over the last few years the world of free and open source geospatial software has experienced some major changes. For instance, the website FreeGIS.org currently lists 330 GIS related projects. Besides the advent of new software projects and the growth of established projects, a new organisation known as the OSGeo Foundation has been established to offer a point of contact. This paper will give an overview on existing free and open source desktop GIS projects. To further the understanding of the open source software development we give a brief explanation of associated terms and introduce the two most established software license
types: the General Public License (GPL) and the Lesser General Public License (LGPL).
After laying out the organisational structures, we describe the different desktop GIS software projects in terms of their main characteristics. Two main tables summarise information on the projects and functionality of the currently available software versions. Finally, the advantages and disadvantages of open source software, with an emphasis on research and teaching, are discussed.

Keywords: free software; open source, desktop GIS, software projects

AMS Subject Classification: 68U35; 68W40


;););););):D

n314
23/09/2008, 10h49
Le risque de submersion dans le système lagunaire de La Palme (Languedoc, France) : nature de l’aléa et perception du risque
(http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/32/23/66/PDF/Anselme.pdf&docid=322366)

Colloque international pluridisciplinaire , Les littoraux : subir, dire et agir, Lille : France (2008)

Brice Anselme (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=a2g65kc138e7sppsbs1fio20b2&v_0=Anselme&v_1=Brice) 1, Lydie Goeldner-Gianella (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=a2g65kc138e7sppsbs1fio20b2&v_0=Goeldner-Gianella&v_1=Lydie) 1, Paul Durand (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=a2g65kc138e7sppsbs1fio20b2&v_0=Durand&v_1=Paul) 2

(2008-01-16)

This study deals with the sea-flood risk in a small lagoon called “Etang de La Palme” on the mediterranean coast of Languedoc (south of France). The risk of a sea-flood in this vulnerable area had been analysed through an integrated approach, combining the natural hazard’s description with the perception of the sea-flood risk, itself examined through several interviews and an opinion survey. Our study includes a hazard modellisation , based on data of the last highest storms, associated with individual informations obtained through the opinion survey. The gap we have observed between the risk’s reality and its perception is not only linked with a high social ignorance of physical processes and management forms, but also with imprecise tidal measures. Hence, to improve the local evaluation of a sea-flood risk and to propose a cartographic presentation of it, we used a hazard modellisation and took some subjective elements into accounts.

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00322366/en/

:(:(:(:(:(:(

n314
26/09/2008, 12h25
Espaces en terrasses et prévention de risques naturels en Cévennes
(http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/32/50/50/PDF/Terrisc_2006_-_C._Martin_-_Cevennes.pdf&docid=325050)

Espaces en terrasses et prévention de risques naturels en Cévennes (2006) 32

Claude Martin (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=gg2d738kvmmp7hngrn4khuj9q3&v_0=Martin&v_1=Claude)

Ce fascicule fait le point des recherches menées en Cévennes dans le cadre du projet INTERREG IIIB SUDOE "TERRISC" : Récupération des paysages de terrasses et préven-tion des risques naturels. La déprise rurale qui a frappé la région dès la fin du XIXème siècle a entraîné un abandon quasi total des terrasses de culture. Mais des efforts sont actuellement déployés pour développer des activités agricoles tirant le meilleur parti de ces aménagements. Dans le même temps, les savoir-faire relatifs à la pierre sèche ont été réactivés, afin d'assurer la réhabilitation et l'entretien des terrasses remises en valeur. Une part importante des investigations s'est concentrée sur deux secteurs témoins situés dans le bassin versant du Gardon de Saint-Jean : la Vallée Obscure (4 km2) et le vallon du Rouquet (1 km2). Les études ont porté sur : la description du milieu physique ; l'évolution de l'occupation des sols et de la couverture végétale ; les caractères des aménagements anciens et leur état de conservation ; enfin, les efforts actuels en vue de réhabiliter une partie au moins des très nombreux ouvrages (tancats) qui barrent les thalwegs de la Vallée Obscure. Les secteurs témoins ont en outre fait l'objet de recherches sur l'hydrologie et les phénomènes d'érosion mécanique. Les premiers résultats mettent notamment en évidence le rôle des tancats dans le soutien des débits d'étiage. L'utilité des aménagements anciens pour la maîtrise des risques naturels doit cependant être relativisée. Conçus pour des milieux fortement exploités, leur impact est modeste après la recolonisation de l'espace par la forêt. Cela est vrai pour les débits d'étiage, mais sans doute plus encore pour le ruissel-lement sur les versants et l'érosion des sols. L'extension de la forêt et l'importance prise par des essences combustibles (maquis, pin maritime) favorise le déclenchement des incendies. Ceux-ci parcourent le plus souvent des superficies peu étendues, les châtaigneraies, même lorsqu'elles sont dégradées, et les hêtraies bloquant la propagation du feu. La remise en valeur de terrasses de culture à proximité des villages participe à la protection des habitations.

Keyword(s) : terrasses de culture – aménagements hydrauliques – histoire – végétation – hydrologie – Vallée Obscure – Cévennes

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00325050/en/


;);););););)

n314
26/09/2008, 15h18
Etude expérimentale : détermination d’un MOS et calcul d’une tache urbaine à partir de la BD TOPO® d’IGN

Accueil (http://www.observation-urbaine.certu.equipement.gouv.fr/index.php3) > Documentation (http://www.observation-urbaine.certu.equipement.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=8) > Recherche par type de document (http://www.observation-urbaine.certu.equipement.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=35) > Ouvrages et rapports d’études (http://www.observation-urbaine.certu.equipement.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=20)
Etude expérimentale : détermination d’un MOS et calcul d’une tache urbaine à partir de la BD TOPO® d’IGN

Auteur : Philippe Loriot (CETE du sud-ouest)
Editeur : CERTU
Date de parution : juillet 2008
Résumé :
La détermination de la tache urbaine est un sujet récurrent et à déjà fait l’objet de plusieurs études méthodologiques se basant sur des données topographiques ou sur des images. Malgré tout, ces études se sont fondées sur des critères rudimentaires (une distance unique entre bâtiments constituant la tache urbaine) et ne sont en outre pas exploitables sur des zones étendues, un département par exemple.
Pour aller plus loin dans la fourniture d’un outil indispensable à la planification ou à l’observation des territoires, le Centre d’études techniques de l’équipement du sud-ouest a réalisé la présente étude qui comporte deux parties.
La première partie de l’étude tente de définir quels objets issus de la BD TOPO® peuvent être retenus pour la détermination de l’enveloppe de la tache urbaine. Des critères « métiers » à appliquer aux objets intéressants sont ensuite définis. Enfin, une exploration des informations présentes, directement ou indirectement, dans la BD TOPO® est réalisée afin de définir une nomenclature « MOS urbain ».
Le second volet de cette étude approfondit la voie « géomatique » qui a généralement cherché à définir l’enveloppe de la tache urbaine. Une méthode de détermination de cette enveloppe sur une zone étendue (un département) y est présentée en détail.
Ces deux parties s’appuient sur la BD TOPO® de l’IGN, seule base de données vectorielles localisées à grande échelle dont tous les services de la sphère « équipement » du ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire disposeront à terme, et utilisent les logiciels SIG bureautique du marché.
Complément d’information :


Ce rapport d’étude constitue un premier résultat expérimental. Il convient d’avoir à l’esprit que la tache urbaine obtenue n’est pas complète. En effet, la prise en compte des voies de communication a posé des problèmes techniques qui n’ont pas trouvé de solution pour le moment. Ce travail devrait faire l’objet d’un prolongement. A suivre...
Le rapport d’étude est diffusé avec le programme MapBasic expérimental.


http://www.observation-urbaine.certu.equipement.gouv.fr/_images/picto_telecharger.gif (http://www.observation-urbaine.certu.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/re_loriot-080718_cle17b3b7.pdf)Rapport d’étude (http://www.observation-urbaine.certu.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/re_loriot-080718_cle17b3b7.pdf): Détermination d’un MOS et calcul d’une tache urbaine à partir de la BD TOPO d’IGN (format PDF - 8.4 Mo) http://www.observation-urbaine.certu.equipement.gouv.fr/_images/picto_telecharger.gif (http://www.observation-urbaine.certu.equipement.gouv.fr/IMG/zip/calcul_tache_cle7deaea.zip)Programme Map Basic (http://www.observation-urbaine.certu.equipement.gouv.fr/IMG/zip/calcul_tache_cle7deaea.zip): Calcul de la tache urbaine (format Zip - 9.9 ko)

Source: http://www.observation-urbaine.certu.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=411
via
signature n°39, http://www.certu.fr/spip.php?page=news_letter&id_rubrique=227&id_article=182〈=fr (http://www.certu.fr/spip.php?page=news_letter&id_rubrique=227&id_article=182&lang=fr)

;);););););)

n314
29/09/2008, 12h38
Potentialités des données TRMM pour la spatialisation des précipitations des précipitations au Mato Grosso, Brésil
(http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/32/52/78/PDF/dubreuil-AIC-2007-TRMM.pdf&docid=325278)

XXe Colloque de l’Association Internationale de Climatologie, Carthage : Tunisia (2007)

Vincent Dubreuil (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=gaqf29nqqblj3d276nc5d5krb0&v_0=Dubreuil&v_1=Vincent) 1, Josyane Ronchail (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=gaqf29nqqblj3d276nc5d5krb0&v_0=Ronchail&v_1=Josyane) 2, 3, 4, Damien Arvor (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=gaqf29nqqblj3d276nc5d5krb0&v_0=Arvor&v_1=Damien) 1

The data provided by the algorithm 3B43 combining syntheses of microwaves images TRMM and ground data are, at the present time, one of the best product available to this space resolution for the rainfall cartography. For this study, these data were initially compared with the measurements made for 9 stations distributed on all Mato Grosso: the correlations between data TRMM and these stations vary from 0,84 (Pontes E Lacerda) to 0,94 (Xavantina) and show that TRMM data reproduce correctly the seasonal modes. TRMM Synthesis also allow to produce annual average maps of frequency of the dry months and a classification of the seasonal modes obtained after an analysis in principal components on the whole of the series.

Keyword(s) : Précipitations – télédétection – Amazonie – ressource en eau

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00325278/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
29/09/2008, 18h03
Recherche sémiologique pour la présentation standardisée des cartes pour les sites Carmen des DIREN
(http://www.naturefrance.fr/IMG/pdf/cahier_norm_carmen.pdf)

décembre 2007

Ce cahier des normes a été préparé pour faciliter le travail des webmasters des Diren dans la traduction graphique des thématiques dans Carmen.
Sur la partie gauche de chaque page sont présentées les thématique et leur traduction graphique.
Sur la partie droite figurent les réglages à opérer dans Carmen pour obtenir ces représentations.

Keywords: Carmen ; DIREN ; Charte ; Sémiologie ; Environnement

Source: http://www.naturefrance.fr/spip.php?article110

:argent::argent::argent::argent::argent::argent:

n314
29/09/2008, 18h13
Actualisation des fiches techniques "diffusion des données en DIREN"

mardi 17 juin 2008


Le ministère de l’Ecologie et du Développement Durable a publié, en 1998, un guide de diffusion des données environnementales, qui a proposé les premiers fondements d’une politique de diffusion. Ces dernières années, les états d’esprit et les réglementations sur l’accès et la diffusion des données publiques et, particulièrement environnementales, ne cessent d’évoluer. Il fallait donc actualiser le guide. La forme retenue est celle de fiches thématiques permettant de procéder pragmatiquement, sur les parties qui le nécessitent.
Ces fiches sont des documents de travail, élaborées par le groupe de travail « administrateurs de données » des DIREN, assisté de compétences juridiques et documentaires et, sont susceptibles d’évoluer. Toutes observations et tous commentaires seront appréciés.

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_TYPOLOGIE_DES_DONNEES.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_POLITIQUE_DE_MISE_A_DISPOSITION.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_METADONNEES.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_JURISPRUDENCE.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_DEPOT_LEGAL.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_CONTRACTUALISATION.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_RESTRICTIONS_DE_MISE_A_DISPOSITION.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_RESPONSABILITE.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_PROTECTION_DONNEES_PERSONNELLES.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_PROPRIETE_INTELLECTUELLE.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_TARIFICATION.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_TEXTES_JURIDIQUES.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_GLOSSAIRE.doc

http://www.naturefrance.fr/IMG/doc/FICHE_ACCES_DIFFUSION_REUTILISATION.doc

A compléter avec la lecture de

Références juridiques
http://www.naturefrance.fr/spip.php?article28

Cadre réglementaire de l’accès et la diffusion de données publiques
http://www.naturefrance.fr/spip.php?article26


Keywords: fiches ; juridique

Source: http://www.naturefrance.fr/spip.php?article98

;);););););)

n314
29/09/2008, 18h17
Inventaire des applications de gestion du patrimoine naturel
(http://www.naturefrance.fr/spip.php?article49)

La présente étude, réalisée à la demande de la DNP et de certains réseaux dans le cadre du SINP, vise à inventorier de façon non exhaustive les solutions informatiques existantes pour l’inventaire et la gestion des données d’observations naturalistes.
Elle a été menée du printemps à l’automne 2007 et sera régulièrement mise à jour ici même (ensemble des articles de cette rubrique) afin de rester une aide utile aux partenaires du SINP.


La stratégie nationale pour la biodiversité (SNB, 2004) a souligné l’importance de la connaissance pour stopper la perte de biodiversité. Les données naturalistes sont à la base de cette connaissance mais sont actuellement produites par un grand nombre d’acteurs et souvent traitées de façon hétérogène. Elles sont de ce fait encore difficile d’accès et sous-valorisées (rapport EDATER, 2005). Afin d’y remédier, le plan d’actions patrimoine naturel de la stratégie nationale pour la biodiversité prévoit la mise en œuvre du Système d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP) (Circulaire SINP, 2007) dont un des objectifs est de développer la saisie de ces données naturalistes et d’améliorer leur organisation en bases de données interopérables.

La politique française de diversité des paysages repose aussi sur une meilleure connaissance scientifique. Le contexte est différent de celui de la biodiversité car le nombre d’acteurs est plus faible. Il existe cependant aussi un besoin d’organiser la numérisation des connaissances sous forme de bases de données.
La saisie des données et leur organisation en bases de données repose sur des outils informatiques qui sont actuellement multiples et hétérogènes. De nombreux acteurs souhaitent s’équiper ou actualiser leurs outils informatiques pour répondre aux enjeux du SINP. Il a paru nécessaire de recenser les solutions informatiques existantes de gestion du patrimoine naturel en cherchant à aider les différents acteurs à choisir parmi les solutions disponibles.


Les objectifs et les enjeux (http://www.naturefrance.fr/spip.php?article51)
http://www.naturefrance.fr/spip.php?article51


Fiches par application (http://www.naturefrance.fr/spip.php?article57)
http://www.naturefrance.fr/spip.php?article57


Tableau synthétique des applications (http://www.naturefrance.fr/spip.php?article58)
http://www.naturefrance.fr/spip.php?article58


Rapport intégral à télécharger (http://www.naturefrance.fr/spip.php?article59)
http://www.naturefrance.fr/spip.php?article59


Source: http://www.naturefrance.fr/spip.php?article49


:argent::argent::argent::argent::argent::argent:

n314
06/10/2008, 14h52
un peu de tout à ce colloque...



Face à la quantité d’information sans cesse croissante que les organisations sont contraintes de gérer, leur mise en scène au travers de représentations graphiques permet de mieux les appréhender et les valoriser. Intelligence économique, gestion des connaissances, apprentissage, réseaux sociaux, aide à la décision sont autant de domaines où la cartographie de l’information est de plus en plus populaire car elle permet en amont d’organiser et d’appréhender des données, puis en aval d’évaluer et de communiquer les résultats obtenus.

Cette journée sera donc l’occasion de mettre en valeur le rôle majeur que peux jouer la cartographie dans nos sociétés dîtes de l’information.

Dans le prolongement de sa première édition, Carto2.0 s’adresse aux utilisateurs, professionnels de l’information, dirigeants, décideurs opérationnels, spécialistes industriels, chercheurs, gestionnaires des risques, avec pour objectif :

· De rassembler les acteurs de ce domaine en pleine expansion pour favoriser le partage des pratiques, expériences et visions avec des responsables industriels ;

· De contribuer à la formation d’une communauté francophone de la cartographie ;

· De fournir un lieu d’échanges sur les évolutions technologiques, les axes de recherche et de développement avec des experts et des professionnels de la cartographie d’informations ; D’aider les entreprises à définir leurs besoins et à établir leur cahier des charges dans la conception et l’évolution de leur système global d’information


billet froid
http://www.outilsfroids.net/news/toutes-les-ressources-du-colloque-carto-2-0


Claude Aschenbrenner (http://www.serialmapper.com/) et Christophe Tricot (http://www.knowledge-mapping/), deux des organisateurs du colloque Carto 2.0 qui s'est tenu le 3 avril dernier nous font le plaisir de mettre en ligne la totalité du "matériel" présenté durant cette journée. A savoir :

14 vidéos d'interventions : plus de 5 heures de conférences
Les supports de présentations : prés d'une vingtaine au format ppt
ou PDF
La carte de la journée et les actes en version PDF où vous trouverez
notamment une présentation des intervenants.

Tout ceci accessible sous forme de carte heuristique sur Mindomo (http://www.mindomo.com/view.htm?m=5386ab98cc6b497399775936323ad6bd). Merci :-)
Je n'ai pas encore eu le temps de tout voir mais la présentation de Yann Guilain (Digimind) consacrée au "Competitive Intelligence Dashboard" et celle sur la cartographie de l'investigation dans le cadre de l'intelligence économique proposée par Antoine Gautier m'ont beaucoup interessé.


Le programme/les actes sur http://www.mindomo.com/view.htm?m=5386ab98cc6b497399775936323ad6bd

;);););););)

n314
13/10/2008, 09h39
urbSAT: from spatial SQL to urban indicators
(http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/32/95/05/PDF/Urbsat_FOSS4G2008.pdf&docid=329505)

Free and Open Source Software for Geospatial Conference - FOSS4G'2008, Cape Town : South Africa (2008) http://hal.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Erwan Bocher (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o4beuq5r61l662voijjn7ca645&v_0=Bocher&v_1=Erwan) 1, Thomas Leduc (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o4beuq5r61l662voijjn7ca645&v_0=Leduc&v_1=Thomas) 1, 2, Nathalie Long (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o4beuq5r61l662voijjn7ca645&v_0=Long&v_1=Nathalie) 1, 3, Fernando González Cortés (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o4beuq5r61l662voijjn7ca645&v_0=Gonz%E1lez+Cort%E9s&v_1=Fernando) 1, Guillaume Moreau (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o4beuq5r61l662voijjn7ca645&v_0=Moreau&v_1=Guillaume) 1, 2 http://hal.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

This paper proposes both a tool for indicator production and a language with spatial operators in order to narrow the border between severals expert (urban manager and scientist). In the spirit of Spatial Data Infrastructure, the aim is to promote best practices and guidelines around geosciences, not only on sharing data, as focused currently, but also on sharing spatial processing method that are used to build knowledges. Beyond the strict field set of practices, themes and business logics, we aim to set up and deploy a common language and the corresponding framework. Those will provide all researchers the ability to produce complex indicators using knowledge of several different disciplines (geography, sociology, climatology, urban structure, ecology... ). We present the urbSAT (urban Spatial Analysis Tool) that includes a workflow and a set of spatial operators that are integrated into a graphical GIS layer named OrbisGIS. To demonstrate the capabilities of urbSAT two indicators are presented.

Keyword(s) : spatial processing – indicators – spatial analysis – sql – spatial – semantic

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00329505/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
13/10/2008, 09h41
Sensitivity of spatial indicators for urban terrain characterization
(http://hal.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/32/95/04/PDF/article_4p_V4.pdf&docid=329504)

IEEE International Geoscience and Remote Sensing Symposium - IGARSS-2008, Boston : United States (2008)

Nathalie Long (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=7ngf93jb4hcg4h9te8cjoi4cf0&v_0=Long&v_1=Nathalie) 1, 2, Erwan Bocher (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=7ngf93jb4hcg4h9te8cjoi4cf0&v_0=Bocher&v_1=Erwan) 1, Thomas Leduc (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=7ngf93jb4hcg4h9te8cjoi4cf0&v_0=Leduc&v_1=Thomas) 1, 3, Guillaume Moreau (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=7ngf93jb4hcg4h9te8cjoi4cf0&v_0=Moreau&v_1=Guillaume) 1, 3

To develop and manage urban territories and to analyze urbanisation impact on environment, an accurate knowledge of the city and its urban fabric is necessary. A physical description like building morphology or land cover/use allows some characterization of the urban terrain. A specific package for a GIS software is developed for urban analysis: UrbSAT (Urban Spatial Analysis Tool). It allows extracting knowledge from various data sources and gives some indicators to real applications (sustainable development, management policy, air quality improvement, etc). It raises issues such as database accuracy and quality, cell shape, size and orientation for the construction of spatial indicators. We present some tests to address those issues.

Keyword(s) : urban fabric characterization – indicators – UrbSAT sensitivity

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00329504/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
13/10/2008, 16h32
Enseigner la France en géographie aux jeunes écoliers (1788-2008) (http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/32/95/06/PDF/France_primaire_v7.pdf&docid=329506)


L'information géographique 72, 3 (2008) 20-33

Jean-Pierre Chevalier (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=s0t7p4oqfqqnhr2t3c918h1lh6&v_0=Chevalier&v_1=Jean-Pierre)

L’évolution de la façon dont la géographie de la France est présentée aux petits Français âgés de 9 à 11 ans montre les transformations des méthodes pédagogiques, en particulier celles en usage dans la leçon de géographie ; elle témoigne des transformations des finalités de l’enseignement de la géographie à l’école élémentaire et reflète autant l’évolution de l’espace français que la façon dont les Français pensent leur territoire.
La géographie destinée aux élèves des écoles communales se différencie d’emblée des savoirs géographiques enseignés dans l’enseignement secondaire en rompant d’emblée avec la tradition de la géographie historique. La IIIe République fait ensuite de la France et de ses colonies l’horizon de la géographie de l’école primaire et le cadre identitaire des jeunes français. Depuis les années soixante l’espace perçu par les jeunes enfants via les différents médias s’est considérablement élargi et diversifié et les programmes scolaires se sont ouverts sur l’Europe et le monde, associant la construction de l’identité nationale avec d’autres niveaux scalaires de référence : la région, l’Europe, le monde ; même si le dernier programme est plus centré sur la France.

Keywords: École primaire – France – géographie scolaire – programme scolaire – Dix-neuvième siècle – Vingtième siècle

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00329506/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
14/10/2008, 15h21
AN EVALUATION OF SRTM3 DTM DATA: VALIDITY, PROBLEMS AND SOLUTIONS
(http://www.datamap-bg.com/conference_cd/pdf/37_205_Bildirici_Audin_Tu.pdf)

Cartography and GIS Conference, 25th to 28th January 2006

Aydin Ustun, I.Oztug Bildirici, H. Zahit Selvi, R. Alpay Abbak

On February 2000, The Shuttle Radar Topography Mission (SRTM) Satellite collected global topographic data using a multifrequency radar system. The precision of the height information for a global model data is so high that is never reached before. Many research institutions and national mapping agencies have been testing the quality and reliability of the model at different local scales. In this study, the performance of SRTM3 model is evaluated in the scope of Turkish territory (35° < ϕ < 42° and 25° < λ < 45°), and problems and possible solutions are discussed. SRTM data sets precision is compared with 1:25 000 scale national map. In SRTM3 data, voids (parts without height) are observed, especially along valleys, rivers, and shoreline. And finally; void filling algorithm based on Multiquadratic interpolation them is examined.

Source: http://www.datamap-bg.com/conference_cd/index.html

;);););););)

n314
14/10/2008, 15h23
ENTITIES – CARTOTROPIC METHOD OF SELECTION
OF STATIC AND DYNAMIC VARIABLES
FOR TEMPORAL CARTOGRAPHIC ANIMATIONS
(http://www.datamap-bg.com/conference_cd/pdf/38_215_Dukaczewski_Pol.pdf)

Cartography and GIS Conference, 25th to 28th January 2006

Dariusz Dukaczewski

The efficiency of cartographic animations depends significantly on a proper choice of static and dynamic visual variables at suitable measurement levels and on an appropriate method of presentation. The author of this paper proposes the entities-cartotropic method of selection of static and dynamic variables for the presentation of spatio-temporal changes. This method is based on the choice of dynamized entities and levels of measurement, the identification of types of changes and animation, as well as the selection and verification of dynamized visual and dynamic variables and methods of presentation. The method uses the results of research into potentialities and limitations of static and dynamic variables in the creation of animations, which are discussed as well.

Source: http://www.datamap-bg.com/conference_cd/index.html

;);););););)

n314
14/10/2008, 15h24
RESOLUTION OF A GEOSTATISTIC STUDY CASE WITH FREE SOFTWAR (http://www.datamap-bg.com/conference_cd/pdf/48_227_Llario_Salinas_Sp.pdf)E


Cartography and GIS Conference, 25th to 28th January 2006

Sanz Jorge Gaspar, Martínez José Carlos, Coll Eloína

For several years, the subject “Prediction and analysis of superficial models with Geographical Information Systems” has been imparted in the PhD program of the Cartographic Engineering and GIS Department of the Polytechnic University of Valencia. The available software for the realization of geostatistical practices is abundant and varied, from commercial solutions to diverse projects of free software. In these years, the teaching has been carried out using a group of this available software and using some datasets of the bibliography. Likewise, projects of free software that cover great part of the subject content are appearing and that insofar as possible, it is interesting to use them by their availability to the students. In this work, the complete resolution of a geostatistical study of a very well known dataset is presented.

Source: http://www.datamap-bg.com/conference_cd/index.html

:choque::cool::D:argent::choque:;)

n314
14/10/2008, 15h27
Analysing spatial point patterns in 'R'
(http://www.csiro.au/files/files/piph.pdf)

A detailed set of workshop notes on analysing spatial point patterns using the statistical software package 'R'. (171 pages)

Adrian Baddeley

These workshop notes cover statistical methods available in public domain software. The workshop uses the statistical package 'R' and is based on 'spatstat', an add-on library for 'R' for the analysis of spatial data.
Topics covered include:


statistical formulation and methodological issues
data input and handling
R concepts such as classes and methods
nonparametric intensity estimates
goodness-of-fit testing for Complete Spatial Randomness
maximum likelihood inference for Poisson processes
model validation for Poisson processes
distance methods and summary functions such as Ripley’s K function
non-Poisson point process models
simulation techniques
fitting models using summary statistics
Gibbs point process models
fitting, simulating and validating Gibbs models
multitype and marked point patterns
exploratory analysis of marked point patterns
multitype Poisson process models and maximum likelihood inference
multitype Gibbs process models and maximum pseudolikelihood
line segment data.

This workshop requires 'R' version 2.6.0 or later, and 'spatstat' version 1.12-6 or later.


http://www.csiro.au/files/images/pit0.jpg

Learn how to analyse spatial point patterns using 'R'


Source: http://www.csiro.au/resources/pf16h.html


;);););););)

n314
14/10/2008, 16h26
ASC2008 Satellite Workshop: Computing With R, Spatial statistics
(http://wwwmaths.anu.edu.au/%7Ejohnm/courses/r/ASC2008/pdf/spatial-ohp.pdf)

Saturday 28th June 2008 and Sunday 29th June 2008

Adrian Baddeley, CSIRO/UWA (http://school.maths.uwa.edu.au/homepages/adrian/)

This session will demonstrate basic techniques for analysing spatial data using R packages. There are three main kinds of spatial data: geostatistical data, where the response variable is recorded at a point location (e.g. daily temperature records at a set of weather stations); regional data, where the response variable is obtained from a spatial region (e.g. number of HIV notifications in each health authority area); and spatial point patterns, where the response is the location of an event (e.g. locations of petty crimes in Chicago). The R packages 'geoR', 'spdep' and 'spatstat' (respectively) provide functionality for these types of data.

Source: http://wwwmaths.anu.edu.au/~johnm/courses/r/ASC2008.html (http://wwwmaths.anu.edu.au/%7Ejohnm/courses/r/ASC2008.html)

;);););););)

n314
14/10/2008, 16h42
La territorialisation à l’épreuve des temps http://halshs.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/33/02/67/PDF/alexandre_mounet_2008.pdf&docid=330267)

Cahiers de géographie du Québec, vol 52, n°145, pp 9-26

Coralie Mounet (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=vhivn6sqgq8hd4ht9m18grkt36&v_0=Mounet&v_1=Coralie) 1, Olivier Alexandre (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=vhivn6sqgq8hd4ht9m18grkt36&v_0=Alexandre&v_1=Olivier)

Explorant le lien indéfectible qui existe entre temps et espace, entre histoire et géographie, cet article s’intéresse aux manières dont le temps physique et le temps représenté – les temporalités – peuvent effectivement constituer des éléments-clés de la construction des territoires et devenir des outils utilisés par les acteurs. Deux types de crise environnementale servent de point de départ à cette réflexion : le « retour » du loup dans les espaces ruraux français et la « sécheresse » généralisée au Maroc. A partir de ces deux contextes radicalement différents, la construction d’une grille méthodologique permet de montrer les fondements épistémologiques des postures adoptées, au sein des conflits sur le sens et la fonction d’un territoire. Les divergences entre des conceptions du territoire dans le temps y sont centrales. Et pour y remédier, l’action publique se saisit plus ou moins implicitement de l’outil temporel.

Keywords: temps – temporalités – territoire – action publique – politique environnementale – gestion de la faune sauvage – gestion de l’eau

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00330267/fr/

;);););););)

n314
15/10/2008, 14h44
Formes urbaines et coûts de la mobilité urbaine des ménages
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/33/05/35/PDF/Vanco_ASRDLF_2008.pdf&docid=330535)

ASRDLF, CRDT. Territoires et action publique territoriale : nouvelles ressources pour le développement régional - 45e colloque de l’ASRDLF, 25, 26 et 27 août 2008, Rimouski (UQAR), Rimouski : Canada (2008) http://halshs.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Florian Vanco (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=2a62nhdughuvgga52om058j905&v_0=Vanco&v_1=Florian)

Le débat sur la ville durable a jusqu’à aujourd’hui essentiellement porté sur le lien entre la densité et la mobilité des personnes, notamment les distances parcourues, la consommation d’énergie dans les transports et les émissions de gaz à effet de serre. Il a également porté sur les relations que peut entretenir une forme urbaine avec la mobilité des personnes, notamment les distances domiciles travail. L’ensemble de ces réflexions mérite d’être prolongé sur la dimension sociale du développement durable en s’interrogeant sur le poids que la mobilité locale fait peser sur le revenu des ménages, notamment les plus modestes. Il s’agit ainsi d’analyser quel type de ville favorise la mobilité la plus économe pour les ménages. C’est ce que nous proposons de faire en comparant deux aires urbaines à caractéristiques très différentes, Marseille et Lille. L’étude de l’agglomération lyonnaise complétera notre réflexion même si les données utilisées ne sont disponibles que sur un périmètre plus restreint. Cette étude portera donc sur la mobilité, mais également sur certains aspects de la dimension sociale (NICOLAS et alii, 2001) de la mobilité durable, c’est à dire le coût économique de la mobilité supportée par les ménages et la part qu’ils y consacrent dans leur budget. Nous dégagerons ainsi quelques facteurs relatifs à la forme urbaine la mieux susceptible de produire de la mobilité durable.

Keywords: formes urbaines – coût économique de la mobilité – mobilité des ménages – budget des ménages – distances domiciles travail – distances parcourues – mobilité durable – dimension sociale de la mobilité

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00330535/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
16/10/2008, 12h39
Simulating Spatial Distributions, Variability and Uncertainty of Soil Arsenic by Geostatistical Simulations in Geographic Information Systems
(http://www.bentham-open.org/pages/gen.php?file=26TOENVIRSJ.pdf)

Open Environmental Sciences (ISSN: 1876-3251), Volume 2, pp.26-33 (8)
doi: 10.2174/1876325100802010026


Y. P. Lin


This study quantifies and delineates the spatial distributions, variability and uncertainties of soil arsenic (As) in the northern part of Changhua County in central Taiwan by using kriging, sequential Gaussian simulation (SGS) and simulated annealing simulation (SAS) in geographic information systems. Thousand realizations of soil As are simulated by using SGS and SAS. The impacts of the number of generated realizations on the standard deviation of the soil arsenic distributions simulated by SGS and SAS were performed for assessing and mapping spatial variability and distributions of soil arsenic. The semivariogram results show that As data exhibited small scale variation in the study area. Kriging captures spatial distribution of soil As, but underestimate high As concentration area. However, both SGS and SAS well capture spatial distributions and variability of soil arsenic in the study area, but SGS results in higher average standard deviation than SAS with the same number of realizations. 40 realizations of SAS are reliable to simulate and map the distributions, variability and uncertainty of soil arsenic, but 100 realizations are needed by using SGS. Both estimates and simulates demonstrated that the high As concentration area distributed around the irrigation ditch systems and industrial plants in the study site. Finally, the cumulative distribution of soil As of 100 SGS realizations is obtained and can be used for further risk assessment.

Keywords: Soil arsenic, Geostatistical simulation, Kriging, spatial distribution, Spatial variability, Spatial uncertainty

Source: http://www.bentham-open.org/crdsb/?TOENVIRSJ

:D:D:D:D:D:D

n314
16/10/2008, 12h43
How Island Geography and Shape may Influence Species Rarity and Biodiversity Loss in a Relict Fauna: A Case Study of Mediterranean Beetles
(http://www.bentham-open.org/pages/gen.php?file=11TOCONSBJ.pdf)

The Open Conservation Biology Journal (ISSN: 1874-8392 ), Volume 2, pp.11-20 (10), doi: 10.2174/1874839200802010011


Simone Fattorini


In accordance with their relictual character, the tenebrionid communities of the Aegean Islands appear scarcely affected by present geographic characteristics. Three measures of rarity at community level were calculated: geographic distribution, habitat exploitation, and population size. Islands with greater habitat diversity and size are those with higher values of distributional rarity. Island shape appears to be correlated with habitat exploitation and population size rarities: the communities with highest proportions of ecologically specialized and scarce species are associated with islands with lower perimeter/area ratios (which possibly lack extensive ‘inner’ habitats, like forests), while an elongate island shape exerts a positive influence on the incidence of species with small populations (possibly because of an increasing habitat diversity in elongate areas which may support K-selected species). On the whole, islands with a more elongated shape are those with the most vulnerable species. A paleogeographical and paleoecological model is proposed to explain present patterns of rarity. As a result of relaxation after saturation, remote small islands retained generally the most common (less vulnerable) species, rare species surviving mostly on the larger islands, although ecologically specialized species can be concentrated on some small islands, if these species are associated with peculiar but locally common habitats. The multidimensional representation of community rarity presented in this study provided important insights into our understanding of the biogeographic mechanisms which may be involved in biodiversity loss.

Keywords: Species rarity, Coleoptera Tenebrionidae, Aegean Islands, Greece, extinction

Source: http://www.bentham.org/open/toconsbj/openaccess2.htm

Article: http://www.bentham-open.org/pages/gen.php?file=11TOCONSBJ.pdf
Annexes: http://www.bentham-open.org/pages/gen_sup.php?file=11TOCONSBJ.zip


:D:D:D:D:D:D

n314
16/10/2008, 14h28
Protection des îles de la Barthelasse et de Piot contre les crues du Rhône (http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/cgi-bin/brp/telestats.cgi?brp_ref=084000619&brp_file=0000.pdf)


Bibliothèque des rapports publics (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports/index.shtml) > Notice d'un rapport

BALLAND Pierre, MARTIN Xavier
FRANCE. Inspection générale de l'environnement

Paris;Ministère de l'écologie, de l'aménagement et du développement durable;2007;24 pages

La protection des îles de la Barthelasse et de Piot contre les crues faisant l'objet d'un désaccord entre les services de l'Etat et la ville d'Avignon, l'inspection générale de l'environnement a été missionnée pour faire émerger un scénario d'aménagement qui permette de répondre aux objectifs de protection des îles de la Barthelasse et de Piot tout en étant compatible avec les objectifs généraux de gestion des crues qui ont été définis dans le cadre du volet inondation du plan Rhône. Ce rapport fait l'état des lieux des zones inondables, présente la chronologie des études et documents établis depuis mai 2006 et procède à une analyse des objectifs, du rôle des acteurs et des moyens techniques à mettre en oeuvre.

Keywords: gestion des risques; crue; Rhône

Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000619/index.shtml?xtor=EPR-526

:D:D:D:D:D:D

n314
03/11/2008, 09h13
Bassins de vie et déplacements (http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_508/BV_VFcomp_light.pdf)

IAU île-de-France, octobre 2008


Souvent utilisé, le terme "Bassin de vie" recouvre plusieurs réalités : bassin d'équipement, zone de chalandise, zone d'attraction ou de services, bassin de vie quotidienne ou bassin de proximité. La définition d'un bassin de vie induit le plus souvent l'identification d'une centralité au sein d'un territoire et une notion d'accessibilité à des services.
Il est difficile de faire émerger une géographie unique des bassins de vie, leur périmètre pouvant varier d'une thématique à l'autre : par exemple, un centre hospitalier ne recouvre pas le même territoire qu'un lycée.
En Île-de-France, les bassins de vie s'observent davantage en grande couronne et particulièrement aux franges de la région (Est seine-et-marnais et Sud essonnien) où les espaces sont moins sensibles à l'attractivité de l'agglomération centrale. Au sein de cette dernière, les flux s'entrecroisent et les espaces de vie se recouvrent, rendant leur délimitation difficile.
Au contraire, au-delà de l'agglomération centrale, l'organisation urbaine de grande couronne est plus régulière et moins dense, engendrant l'élargissement des aires d'attraction. La structuration de l'espace rural est alors visible, s'organisant autour de noyaux urbains historiques tels que Meaux, Coulommiers, Provins, Montereau, Melun, Fontainebleau, Nemours, Étampes, Dourdan, Rambouillet, Houdan et Mantes.
Dans ces zones, l'espace temps s'agrandit du fait de l'usage de l'automobile. Structurés à différentes échelles, les déplacements des Franciliens nécessitent une amélioration de l'offre de transport collectif au sein de ces bassins de vie. Cet objectif, inscrit dans le projet de SDRIF, suppose une meilleure organisation des réseaux pour développer des transports aux échelles des villes et de leur bassin de vie. Une responsabilité que le STIF (Syndicat des transports d'Île-de-France) a la possibilité de déléguer en partie à des autorités de proximité.


Source:

La Lettre d'octobre 2008 (http://www.iau-idf.fr/?id=41)

;);););););)

n314
03/11/2008, 09h58
Pour un big-bang territorial - Dix principes pour clarifier l'organisation territoriale française
(http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i1153.asp)

Rapport d'information fait au nom de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République sur la clarification des compétences des collectivités territoriales


WARSMANN Jean-Luc, QUENTIN Didier, URVOAS Jean-Jacques
FRANCE. Assemblée nationale. Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République

Paris;Assemblée nationale;2008;123 pages
(Documents d'information de l'Assemblée nationale, n° 1153)

Le présent rapport constate que, depuis plus de 25 ans, l'organisation territoriale s'est alourdie en France, rendant ardue une véritable décentralisation : aux communes, départements et régions se sont ajoutés les communautés urbaines, communautés d'agglomérations, communautés de communes, pays... Cet « enchevêtrement administratif » se complique d'enchevêtrement matériel et financier, source de litiges possibles dans la répartition et le partage des compétences. Afin de parvenir à une clarification de la libre administration des collectivités territoriales, les rapporteurs proposent de mettre fin aux financements croisés et de spécialiser l'action des collectivités qui disposeraient ainsi de compétences exclusives. Ils proposent aussi des regroupements volontaires de collectivités de même niveau (entre communes ou entre régions), des fusions de plusieurs niveaux d'administration (région et département, intercommunalité et communes...).


Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000667/index.shtml?xtor=EPR-526

;);););););)

n314
05/11/2008, 09h28
Risque d'inondation et dynamiques territoriales des espaces de renouvellement urbain : les cas de Seine-Amont et de l'Est londonien (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/33/67/26/PDF/thesebeucher.pdf&docid=336726)


Université de Nanterre - Paris X (2008-10-15), Yvette Veyret (Dir.)

Stéphanie Beucher (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=50dr0opaotcvtrhbqnbsuqd7c5&v_0=Beucher&v_1=St%E9phanie)

L'objet de cette thèse est de réfléchir aux difficultés que pose l'intégration du risque aux stratégies d'aménagement des territoires locaux. Si les politiques mises en place à l'échelle nationale font du risque une véritable question d'aménagement, leur mise en oeuvre à l'échelle locale se traduit souvent par des dysfonctionnements et des conflits. Les projets de renouvellement urbain de Seine-Amont et de l'Est londonien offrent l'opportunité de prendre en compte le risque en amont des aménagements urbains. Mais dans la pratique, les acteurs locaux peinent à trouver des compromis entre les impératifs du développement territorial, et la nécessité de réduire la vulnérabilité des biens et des populations en limitant l'urbanisation dans les lits majeurs. Le risque n'est pas nié, mais il ne constitue pas une priorité et n'est pas considéré comme une composante intrinsèque des territoires. Par conséquent les projets en cours de réalisation contribuent à accroître la vulnérabilité des deux espaces étudiés.
Les projets de renouvellement urbain sont placés sous le signe du développement durable : comment dès lors concevoir des stratégies d'aménagement durable de ces espaces ? S'il est impossible d'éliminer le risque, il paraît souhaitable de mettre en place un système d'aménagement qui intègre le risque à toutes les échelles. La comparaison des outils de gestion et des mécanismes de gouvernance existants dans les deux pays permet d'envisager la planification stratégique des espaces fluviaux et de construire, dans les deux espaces étudiés, des territoires non plus vulnérables, mais résilients.

keyword(s) : risque d'inondation – territoire – échelle – aménagement – planification stratégique – gouvernance – développement durable – résilience – espaces de renouvellement urbain.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00336726/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
05/11/2008, 13h01
Classification d'images multibandes par modèles variationnels (http://hal.inria.fr/action/open_file.php?url=http://hal.inria.fr/docs/00/07/26/33/PDF/RR-4010.pdf&docid=72633)


(2000)

Christophe Samson (http://hal.inria.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=chr1i81j6ufdr05qdiatqup5o6&v_0=Samson&v_1=Christophe) 1 (http://hal.inria.fr/inria-00072633/en/#labo_id1), Laure Blanc-Féraud (http://hal.inria.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=chr1i81j6ufdr05qdiatqup5o6&v_0=Blanc-F%E9raud&v_1=Laure) 1 (http://hal.inria.fr/inria-00072633/en/#labo_id1), Gilles Aubert (http://hal.inria.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=chr1i81j6ufdr05qdiatqup5o6&v_0=Aubert&v_1=Gilles) 2 (http://hal.inria.fr/inria-00072633/en/#labo_id2), Josiane Zerubia (http://hal.inria.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=chr1i81j6ufdr05qdiatqup5o6&v_0=Zerubia&v_1=Josiane) 1 (http://hal.inria.fr/inria-00072633/en/#labo_id1)

Dans ce rapport, nous proposons deux modèles variationnels pour la classificat- ion d'images multibandes. Le premier modèle présenté repose sur la minimisation d'une famille de critères dont la suite de solutions converge vers une partition des données composée de classes homogènes séparées par des contours réguliers. Parallèlement à cette approche, nous avons développé un second modèle de classification mettant en jeu un ensemble de régions et contours actifs. Nous utilisons une approche par ensembles de niveaux pour définir le critère à minimiser. Le critère proposé contient des termes reliés à l'information sur les régions ainsi qu'à l'information sur les contours. L'imagerie multispectrale permet de prendre en compte, et de combiner, l'information des différentes bandes spectrales renvoyée par un capteur satellitaire ou aérien. L'extension au cas multispectral intervient à des niveaux différents pour les deux modèles proposés dans ce rapport. Nous traitons une application réelle sur une scène SPOT en mode XS pour laquelle nous disposons d'une vérité terrain. Nous comparons les deux modèles variationnels que nous proposons à d'autres approches dont un modèle stochastique hiérarchique, récemment développé à l'IRISA au sein du projet VISTA. http://hal.inria.fr/images/vide.gif

Keywords : MODELES VARIATIONNELS – CLASSIFICATION D'IMAGES – IMAGERIE MULTISPECTRALE – $ì$-CONVERGENCE – FORMULATION PAR ENSEMBLES DE NIVEAUX – REGIONS ACTIVES – CONTOURS ACTIFS

Source: http://hal.inria.fr/inria-00072633/en/

:):):):):):)

n314
06/11/2008, 09h39
Classification d'images satellitaires hyperspectrales en zone rurale et périurbaine
(http://hal.inria.fr/action/open_file.php?url=http://hal.inria.fr/docs/00/07/26/36/PDF/RR-4008.pdf&docid=72636)

2000

Olivier Pony (http://hal.inria.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=2p1hfnkrdqflte1fmesim236m5&v_0=Pony&v_1=Olivier) 1 (http://hal.inria.fr/inria-00072636/en/#labo_id1), Xavier Descombes (http://hal.inria.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=2p1hfnkrdqflte1fmesim236m5&v_0=Descombes&v_1=Xavier) 1 (http://hal.inria.fr/inria-00072636/en/#labo_id1), Josiane Zerubia (http://hal.inria.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=2p1hfnkrdqflte1fmesim236m5&v_0=Zerubia&v_1=Josiane) 1 (http://hal.inria.fr/inria-00072636/en/#labo_id1)

L'observation satellitaire en zone rurale et périurbaine fournit des images hyperspectrales exploitables en vue de réaliser une cartographie ou une analyse du paysage. Nous avons appliqué une classification par maximum de vraisemblance sur des images de zone agricole. Afin de régulariser la classification, nous considérons la modélisation d'image par champs de Markov, dont l'équivalence avec les champs de Gibbs nous permet d'utiliser plusieurs algorithmes itératifs d'optimisation : l'ICM et le recuit simulé, qui convergent respectivement vers une classification sous-optimale ou optimale pour une certaine énergie. Un modèle d'énergie est proposé : le modèle de Potts, que nous améliorons pour le rendre adaptatif aux classes présentes dans l'image. L'étude de la texture dans l'image initiale permet d'introduire des critères artificiels qui s'ajoutent à la radiométrie de l'image en vue d'améliorer la classification. Ceci permet de bien segmenter les zones périurbaines, la forêt, la campagne, dans le cadre d'un plan d'occupation des sols. Trois images hyperspectrales et une vérité terrain ont été utilisées pour réaliser des tests, afin de mettre en évidence les méthodes et le paramétrage adéquats pour obtenir les résultats les plus satisfaisants.
http://hal.inria.fr/images/vide.gif http://hal.inria.fr/images/vide.gif

Keywords : TELEDETECTION – IMAGE SATELLITAIRE HYPERSPECTRALE – CLASSIFICATION SUPERVISEE – CHAMPS DE MARKOV – CHAMPS DE GIBBS – MODELE DE POTTS – RECUIT SIMULE – ANALYSE DE TEXTURE – PLAN D'OCCUPATION DES SOLS

Source: http://hal.inria.fr/inria-00072636/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
06/11/2008, 12h50
Suivi des changements d'occupation et d'utilisation des sols d'origine anthropique et climatique à l'échelle régionale par télédétection moyenne résolution (application à la Bretagne) (http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/33/70/99/PDF/theseLecerf.pdf&docid=337099)


Université Rennes 2 (2008-10-16), Laurence Hubert-Moy (Dir.)

Rémi Lecerf (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=pbtpbk26fnmr20n8rgkh1d5he6&v_0=Lecerf&v_1=R%E9mi)

Les données de télédétection disponibles jusqu'à présent ne permettaient pas d'envisager un suivi spatio-temporel détaillé de l'occupation et de l'utilisation des sols à l'échelle régionale dans des régions au paysage très fragmenté, en raison de leur résolution temporelle trop faible ou de leur couverture spatiale trop limitée. Les objectifs de cette thèse étaient d'une part d'évaluer des séries temporelles d'images de télédétection à moyenne résolution spatiale pour effectuer ce type de suivi et d'autre part d'identifier et de caractériser les changements d'usage des terres en région agricole intensive à travers l'évolution de deux indicateurs, le taux de couverture hivernale des sols et le ratio céréales-prairies. Pour cela, des séries temporelles MODIS ont été constituées sur la région Bretagne entre 2000 et 2008. Une chaîne de prétraitements et de traitements complète a été mise en œuvre. Elle comprend des méthodes déjà utilisées sur des images de télédétection, mais qui ont dû être adaptées aux séries temporelles MODIS, et des méthodes originales, notamment pour la phase de reconstruction des séries temporelles. Les résultats montrent des tendances d'évolution comme la diminution des prairies au détriment des céréales ou l'augmentation de l'implantation d'intercultures. Ils mettent aussi en évidence des changements ponctuels comme l'augmentation des céréales en 2006 et 2008 et du maïs en 2001. Les principaux facteurs de changements d'occupation et d'utilisation agricole du sol, qui sont des conditions climatiques particulières ou des changements de pratiques agricoles en fonction du contexte politique ou socio-économique, ont été identifiés

keyword(s) : Télédétection – Végétation – Séries temporelles – Variabilité climatique – Transfert radiatif – Agriculture – Arbres décisionnels – MODIS

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00337099/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
07/11/2008, 12h43
Le dynamisme des formations environnementales à l'épreuve du marché du travail (http://www.ifen.fr/uploads/media/de125.pdf)

IFEN
4 pages n° 125 - Septembre 2008

En septembre 2005, 37 400 élèves et étudiants se répartissaient dans des formations initiales techniques et professionnelles en environnement, pour les diplômes allant du CAP à la licence professionnelle. En huit ans, les inscrits en dernière année de ces formations ont crû de 18%, contre 4% pour l’ensemble des formations. Les domaines de l’aménagement du territoire et de la nature sont très attractifs, mais les effectifs en protection de la nature semblent en surabondance au regard des emplois disponibles sur le marché du travail.

http://www.ifen.fr/uploads/media/de125.pdf


La feuille de l’Orme (en complément)

n° 47 Octobre 2008
http://www.ifen.fr/uploads/tx_txifenfeuilleorme/lfo47_01.pdf





En septembre 2005, 37 400 élèves et étudiants se répartissaient
dans des formations initiales techniques et professionnelles
en environnement, pour les diplômes allant du CAP à la
licence professionnelle. En huit ans, les inscrits en dernière
année de ces formations ont crû de 18 %, contre 4 % pour
l’ensemble des formations. Les domaines de l’aménagement
du territoire et de la nature sont très attractifs, mais les effectifs
en protection de la nature semblent en surabondance au regard
des emplois disponibles sur le marché du travail.




Les offres d’emploi sont concentrées dans le domaine « pollutions, nuisances et risques »



________________


En 2005, 37 400 élèves et étudiants se répartissent dans
des formations initiales techniques et professionnelles en
environnement, pour les diplômes allant du CAP à la
licence professionnelle, relevant des ministères chargés de
l’Education nationale et de l’Agriculture. Les formations
agricoles des domaines de l’aménagement et de la nature
font partie des formations environnementales les plus
attractives. Les inscrits suivent majoritairement une
formation sous statut scolaire, l’apprentissage
représentant un cinquième des effectifs. Les trois quarts
des effectifs sont de sexe masculin.



Passant de 31 800 en 1997 à 37 400 en 2005, les effectifs
inscrits dans des formations environnementales ont crû
plus rapidement (+2% par an) que les effectifs inscrits
dans tout domaine de formation (+0,5% par an).
Dès 2002, l’augmentation des effectifs environnementaux
est marquée par le développement des licences
professionnelles.



Les licences professionnelles, des formations
diversifiées et dynamiques
En 2005, 128 licences professionnelles environnementales
ont été identifiées. A partir de 2000, 157 licences
professionnelles ont été créées et 29 ont été abrogées. Ces
diplômes proposent des enseignements couvrant des
disciplines non traitées auparavant, dans le domaine des
énergies renouvelables ou de la construction durable par
exemple. Les licences professionnelles représentent 8%
des effectifs environnement, en progression rapide. En
2005, l’environnement représente 9,2% des effectifs
inscrits en licences professionnelles.



Une croissance faible de l’emploi
environnemental en 2006
En 2006, les emplois liés à l'environnement sont estimés à
375 900 en France, soit 2 100 emplois supplémentaires
par rapport à 2005. Les deux tiers des emplois
environnementaux émanent des entreprises et
notamment des éco-industries. Le secteur public offre le
tiers des emplois restants.



Les énergies renouvelables et les économies
d’énergie
Ce domaine, qui concourt à la lutte contre le
réchauffement climatique, bénéficie d’une croissance de
l’emploi particulièrement soutenue. Ainsi, l’emploi lié aux
économies d’énergie a crû de 6% entre 2004 et 2006 pour
atteindre 21 400 en 2006 ; celui des énergies
renouvelables a plus que triplé sur la même période pour
représenter 9 900 emplois (données provisoires).



8 510 demandes d’emploi
environnemental en 2007
Fin décembre 2007, l’ANPE dénombrait 8 510 demandes
d’emploi dans le domaine de l’environnement en France.
Les demandes d’emploi viennent pour moitié d’individus
recherchant un emploi d’un niveau de qualification
supérieur ou égal au Bac.


:choque::taistoi::(:confused::argent::D

n314
12/11/2008, 12h28
Méthodologie d'identification des secteurs favorables à la conservation du Caribou forestier
(http://www.naturequebec.org/ressources/fichiers/Aires_protegees/RapportCaribous/Methodologie.pdf)

11/11/2008 — Nature Québec (http://media.baliz-geospatial.com/fr/auteur/nature-qu%C3%A9bec)

À partir d’une revue de la littérature scientifique, de données cartographiques et d’une analyse géomatique, nous avons produit une étude qui nous a permis d’identifier les secteurs présentant un fort potentiel de conservation pour le caribou forestier.

Autrefois abondant sur le territoire québécois, le caribou forestier (Rangifer tarandus tarandus), est menacé. La limite méridionale de son aire de répartition a considérablement remonté vers le nord au cours du siècle dernier. Répartie de manière discontinue entre le 49o et le 55o parallèle, on estime que sa population ne compte plus qu’entre 6 000 et 12 000 individus. La perte et la fragmentation de l'habitat, favorisant la chasse et la prédation, sont les causes les plus souvent évoquées pour expliquer son déclin.


Compte tenu de sa situation précaire sur l'ensemble du territoire canadien, le caribou forestier de la forêt boréale été désignée espèce « menacée » au niveau fédéral par le COSEPAC (Comité sur la gestion des espèces en périls au Canada) en 2002 et espèce « vulnérable » à l’égard de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables du Québec en 2005.


Au début des années 2000, des experts du Québec se sont penchés sur la rédaction d'un plan de rétablissement pour assurer la survie du caribou forestier. Différentes mesures y ont été identifiées, dont l'implantation de stratégies d'aménagement forestier favorisant le maintien d’habitats qui lui sont favorables et la création de grandes aires protégées.


Malgré le désir du gouvernement d’assurer la survie du caribou forestier, nous sommes toujours dans l’attente de la publication du plan de rétablissement et, conséquemment, de sa mise en œuvre. Constatant le peu d'efforts consacrés par le gouvernement du Québec à la création d'aires protégées pour le caribou, nous avons pris l'initiative d'identifier des secteurs d'intérêt prioritaire pour sa conservation.


À partir des faits saillants de la biologie du caribou forestier, nous avons utilisé les différentes possibilités offertes par le logiciel ArcGis (construction de modèles d’analyses, fonctions avancées arc-info, analyses spatiales matricielles et vectorielles) afin d’identifier, à l’échelle du Québec, les territoires présentant le plus fort intérêt pour le caribou forestier. Ceux-ci correspondent donc aux aires protégées optimales qu’il conviendrait de créer afin de s’assurer du maintient de l’espèce.


Source: http://media.baliz-geospatial.com/fr/article/la-geomatique-a-la-rescousse-d-une-espece-menacee


;);););););)
(http://media.baliz-geospatial.com/fr/article/la-geomatique-a-la-rescousse-d-une-espece-menacee)

n314
14/11/2008, 09h03
Le raisonnement spatial dans les systèmes à base de connaissances : application à l'analyse de sites avalancheux
(http://tel.archives-ouvertes.fr/action/open_file.php?url=http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/33/86/89/PDF/Buisson.Laurent_1990_these.pdf&docid=338689)

Université Joseph-Fourier - Grenoble I (1990-11-05), François Rechenmann (Dir.)

Laurent Buisson (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=bbf1anobd4h3q8kk2pi16g4ji6&v_0=Buisson&v_1=Laurent)

Les connaissances spatiales sont définies a partir d'une classification qui met en évidence l'importance de la topologie. L'examen d'applications différentes montre que le raisonnement spatial revêt souvent trois formes particulières non exclusives les unes des autres: la construction de topologies, l'inférence de propriétés spatiales et la localisation d'objets. Les données et les mécanismes d'inférence qui sont utilises peuvent être introduits dans des systèmes a base de connaissances qui servent alors de support au raisonnement spatial. Son graphe de dépendances possède, par ailleurs, des particularités qu'il est intéressant et, parfois, nécessaire d'exploiter pour gérer la dynamique de ces bases de connaissances spatiales. Les résultats d'inférences doivent en particulier être enregistres et le maintien de la vérité qu'exige cet enregistrement peut être facilite en exploitant une forme de localité au sein de ce graphe. Ces considérations prennent appui sur l'expérience du développement du système Elsa, destine a l'analyse de sites avalancheux. D'autres utilisations des bases de connaissances spatiales ont également été étudiées: modélisation symbolique de phénomènes spatiaux, environnements de resolution de problèmes et bases de connaissances géographiques. Elsa utilise une représentation de connaissances par objets, qui se révèle bien adaptée même si des extensions apparaissent utiles; il s'agit notamment de la prise en compte, au sein du modèle de représentation, des relations entre objets, de l'insertion d'un filtrage constructif et d'une ouverture plus grande du langage de requête. Le fait que ces extensions ne soient pas propres a l'espace et qu'elles puissent concerner d'autres types de connaissances suggère que le raisonnement sur l'espace, a défaut d'être spécifique, apparait comme un révélateur des besoins du raisonnement en général http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : raisonnement spatial – bases de connaissances – connaissances spatiales – environnement de résolution de problèmes – avalanches – neige

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00338689/en/

;);););););)

n314
18/11/2008, 14h30
Évaluer et représenter le nombre d’usagers sur une plage urbaine (Les Ponchettes, Nice) (http://mappemonde.mgm.fr/num19/articles/art08305.pdf)


M@ppemonde N° 91 (3-2008)

Samuel Robert, Guérino Sillère, Sophie Liziard

La connaissance des flux de visiteurs sur le littoral, qu’il soit naturel ou aménagé, apparaît aujourd’hui comme un prérequis indispensable à toute opération de gestion, de conservation et d’aménagement. Le lien est en effet évident entre, d’une part, le nombre de personnes qui fréquentent les rivages et, d’autre part, les aménagements, les services offerts et les réglementations qui s’y déploient. Il en va de la sécurité des usagers, de leur confort, de la satisfaction de leurs attentes autant que de la conservation et de l’entretien des espaces, en particulier sur les sites naturels (Meur-Férec, 2007; Biville et al., 2003). Cependant, les préoccupations d’évaluation quantitative de la fréquentation du littoral n’émergent le plus souvent que lorsqu’un seuil semble dépassé, que l’accueil du public pose des difficultés et que l’équilibre des sites est mis à mal (fig. 1). Des études ont ainsi été conduites pour mieux connaître la fréquentation de grands sites présentant un intérêt patrimonial fort (Brigand et al., 2006a; Brigand et al., 2006b; Richez, 1995), ou pour déterminer la capacité de charge de plages types afin d’y améliorer l’accueil des usagers (Dolle et al., 2000). Toutefois, pour la majeure partie des côtes, la fréquentation reste mal connue, en dehors de quelques études qualitatives de nature sociologique et culturelle (Urbain, 1994; Baron-Yellès, 1999; Morgan, 1999; Jorand et al., 2008; Rieucau, 2008). Qu’il s’agisse de sites de mouillage, de plongée ou de navigation, de sentiers côtiers, de plages naturelles ou urbaines, la connaissance des flux de visiteurs sur le littoral demeure relativement rudimentaire alors que les besoins de mesures existent presque partout.
Dans ce contexte, cet article rend compte d’une étude conduite en 2007 pour améliorer la connaissance du nombre et de la fréquentation des usagers sur une plage urbaine de Nice, sur la Côte d’Azur. Sans grands moyens à disposition, elle a consisté à évaluer les diverses possibilités de quantifier les individus, à mettre en place une méthode de dénombrement et à proposer une interprétation des résultats obtenus, grâce notamment à des représentations animées.


Keywords: Côte d’Azur • Fréquentation • Nice • Plage • Représentation animée


Source: http://mappemonde.mgm.fr/num19/articles/art08305.html


;);););););)

n314
19/11/2008, 11h21
Geostatistics : introduction to applied geostatistics and open source statistical computing (http://www.itc.nl/%7Erossiter/teach/stats/ov/dgeostat_ov.zip)



Agréable à lire, pédagogique...

Rossiter, D.G. (2008) Geostatistics : introduction to applied geostatistics and open source statistical computing, ITC MSc elective module 2008 : distance education. Enschede, ITC, 2008.

Keywords: Geostatistiques - Krigeage - Statistiques spatiales - Interpolation - R

:argent::argent::argent::cool::cool::cool:

Sources:
http://www.itc.nl/~rossiter/teach/lecnotes.html (http://www.itc.nl/%7Erossiter/teach/lecnotes.html)
http://www.perrygeo.net/wordpress/?p=122

Bonus:
Overheads: An introduction to statistical analysis (http://www.itc.nl/%7Erossiter/teach/stats/sintro.pdf)
Overheads: An introduction to sampling theory and practice
(http://www.itc.nl/%7Erossiter/teach/stats/sampling.pdf)

n314
28/11/2008, 09h15
Guide amélioré des pratiques exemplaires d'octroi de licences d'utilisation des données géographiques (http://www.geoconnections.org/publications/Best_practices_guide/Guide_to_Best_Practices_Summer_2008_Final_FR.pdf)




26 novembre 2008

Au nom de GéoConnexions, le groupe de travail sur l'octroi de licences d'utilisation des données vient de publier la deuxième version de La diffusion des données géographiques gouvernementales au Canada : Guide des pratiques exemplaires, qui vient améliorer de plusieurs façons l'édition originale du document.
D'abord, on a ajouté un quatrième mode de distribution, le mode d'utilisation sans restriction, aux modes existants de l'utilisateur final, de distribution par revendeur et de distribution par revendeur de produits à valeur ajoutée. Le nouveau mode d'utilisation sans restriction et le mode de l'utilisateur final existent sous deux formes, la forme exempte de droits et la forme assujettie à des droits.
Ensuite, le nouveau guide est plus convivial à utiliser sur Internet. Il se veut le reflet des progrès technologiques des services Web, de l'informatique répartie et de diverses autres applications. Il tient également compte des modifications apportées à la politique de diffusion des données gouvernementales.
Enfin, la nouvelle version contient des clauses normalisées qui permettent aux utilisateurs de se doter de contrats de licences faits sur mesure.



Source: http://www.geoconnexions.org/fr/newsmedia/whatsnew/getDoc=844;jsessionid=5E634D3FA51C4349384930A015CA 1B46.app1

via http://media.baliz-geospatial.com/fr/blogue/guide-des-pratiques-exemplaires-pour-la-diffusion-des-donnees-geographiques-gouvernementales-au-canada

;);););););)

n314
02/12/2008, 17h20
Paysage urbain: genèse, représentations, enjeux contemporains


Revue Strates, matériaux pour la recherche en sciences sociales
http://strates.revues.org/document497.html



Jean-Paul Billaud
Le paysage urbain, au crible d’une diversité de regards… [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document4933.html)



Hélène Jannière et Frédéric Pousin
Paysage urbain: d’une thématique à un objet de recherche [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document4953.html)



I. Genèse et circulation de la notion entre urbanisme, géographie et paysagisme

Frédéric Pousin
Du townscape au « paysage urbain », circulation d’un modèle rhétorique mobilisateur [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document5003.html)



Hélène Jannière
De l’art urbain à l’environnement : le paysage urbain dans les écrits d’urbanisme en France, 1911-1980 [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document5223.html)



Xavier MICHEL
Paysage urbain : prémisses d’un renouvellement dans la géographie française, 1960-1980 [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document5403.html)



Florent Hebert
Le paradoxe du paysage urbain dans les discours paysagistes [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document5493.html)



II. Le changement des regards: paysage urbain et photographie

Mark Dorrian
The aerial view: notes for a cultural history [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document5573.html)



Bruno NOTTEBOOM
From monument to landscape and back again [Texte intégral] Photography in the Bulletin du Touring Club de Belgique in the early xxth century (http://strates.revues.org/document5673.html)



Italo Zannier
Paolo Monti et le projet de Bologne [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document6162.html)



III. Les pratiques professionnelles

Bernadette Blanchon-Caillot
Pratiques et compétences paysagistes dans les grands ensembles d’habitation, 1945-1975 [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document5723.html)



Viviane CLAUDE
Les villes nouvelles françaises : lieux de formation aux pratiques de l’aménagement [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document5853.html)



IV. Paysage urbain, fleuve et rivière: enjeux environnementaux contemporains

Sophie Bonin
Fleuves en ville : enjeux écologiques et projets urbains [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document5963.html)



Claire Roullet-Sureau
Quelles réponses au « désordre urbain » en vallée de l’Orge ? [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document6182.html)



V. Transformations urbaines. Nouvelles réceptions, nouvelles valeurs

André Lortie
Montréal 1960, les ressorts d’une réidentification [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document6083.html)



Hovig Ter Minassian
Le paysage de la gentrification à Barcelone [Texte intégral] (http://strates.revues.org/document6312.html) (http://strates.revues.org/document6312.html)






Source:
Numéro 13-2007 - Paysage urbain: genèse, représentations, enjeux contemporains,
Mis en ligne le : 9 novembre 2008
Disponible sur : http://strates.revues.org/document6312.html.
Référence du : 2 décembre 2008

:D:D:D:D:D:D

n314
02/12/2008, 17h25
Méthodologies et pratiques territoriales de l’évaluation en matière de développement durable


Développement durable et territoire, Dossier 8 : Méthodologies et pratiques territoriales de l’évaluation en matière de développement durable,
mis en ligne le 28 février 2007.
URL : http://developpementdurable.revues.org/document3375.html.
Consulté le 02 décembre 2008.



Antoine Goxe, Nathalie Holec et Sandrine Rousseau
Editorial dossier 8 : Méthodologies et pratiques territoriales de l'évaluation en matière de développement durable. (http://developpementdurable.revues.org/document3321.html) [Texte intégral]
14 décembre 2006

Philippe Zittoun
Indicateurs et cartographie dynamique du bruit, un instrument de reconfiguration des politiques publiques ? (http://developpementdurable.revues.org/document3261.html)
[Texte intégral]
13 décembre 2006

Jean-Marc Callois
Les relations sociales, frein ou moteur de la durabilité : approche par la notion de rayon de confiance (http://developpementdurable.revues.org/document3284.html)
[Texte intégral]
13 décembre 2006

Abdrahmane Wane, Véronique Ancey et Basile Grosdidier
Les unités pastorales du Sahel sénégalais, outils de gestion de l’elevage et des espaces pastoraux. projet durable ou projet de développement durable ? (http://developpementdurable.revues.org/document3292.html)
[Texte intégral]
13 décembre 2006

Corinne Meunier et Thomas Zeroual Transport durable et développement économique (http://developpementdurable.revues.org/document3305.html)
[Texte intégral]
13 décembre 2006

Agnès Grandgirard et Rémi Barbier
Les Observatoires de l’eau, des outils au service de l’évaluation ? (http://developpementdurable.revues.org/document3308.html) [Texte intégral]
13 décembre 2006

Hélène Rey-Valette et Sébastien Roussel L’évaluation des dimensions territoriale et institutionnelle du developpement durable : le cas des politiques de Gestion Intégrée des Zones Côtières (http://developpementdurable.revues.org/document3311.html) [Texte intégral]
13 décembre 2006

Al – Hamndou Dorsouma et Michel-André Bouchard
Conflits armés et Environnement : Cadre, modalités, méthodes et rôle de l’Évaluation Environnementale. (http://developpementdurable.revues.org/document3365.html)
[Texte intégral]
28 février 2007

Raphaëlle Arnaud
Evaluation de l'impact du trafic sur les régions traversées - application au trafic transalpin de marchandises (http://developpementdurable.revues.org/document3375.html)
[Texte intégral]
28 février 2007


:D:D:D:D:D:D

n314
02/12/2008, 17h29
Dossier 11 : Catastrophes et Territoires


Développement durable et territoire,
Dossier 11 : Catastrophes et Territoires,
mis en ligne le 6 novembre 2008. URL : http://developpementdurable.revues.org/document6763.html.
Consulté le 02 décembre 2008.



Jérôme Longuépée, Stéphane Callens et Philippe Duez
Introduction au dossier n°11 Catastrophes et Territoires (http://developpementdurable.revues.org/document6763.html)
[Texte intégral]
6 novembre 2008


Claire Brossaud
Usages des TIC et rapports a l’incertitude en situation de catastrophes naturelles (http://developpementdurable.revues.org/document6772.html)
[Texte intégral]
6 novembre 2008


Julien Langumier
Appropriations locales de la tragédie collective. Approche ethnologique des inondations de novembre 1999 à Cuxac d’Aude (http://developpementdurable.revues.org/document6892.html)
[Texte intégral]
6 novembre 2008


François Duchêne
Les affaissements miniers dans le bassin ferrifère lorrain : quand le territoire re-politise la gestion du risque (http://developpementdurable.revues.org/document7073.html)
[Texte intégral]
30 octobre 2008


Virginie Duvat
Le système du risque à Saint-Martin (Petites Antilles françaises) (http://developpementdurable.revues.org/document7303.html)
[Texte intégral]
6 novembre 2008


Bruno Barroca et Gilles Hubert
Urbaniser les zones inondables, est-ce concevable ? (http://developpementdurable.revues.org/document7413.html)
[Texte intégral]
6 novembre 2008


:D:D:D:D:D:D

n314
08/12/2008, 13h00
Morphologies et dynamiques territoriales des services de messagerie (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/50/34/PDF/beyer.pdf)


Université Paris XII Val de Marne (1999-01-15), SAVY Michel (Dir.)

Antoine Beyer (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=687kjta7uv4e3bu5d559h1rnf4&v_0=Beyer&v_1=Antoine)

Le transport de messagerie a en charge les envois légers. Son caractère intersectoriel et multi-clients lui permet de jouer sur la complémentarité de flux hétérogènes. Il offre au géographe une lecture éclairante de l'interface entre territoire et industrie. En effet, l'éclatement croissant des structures et des espaces productifs n'a été envisageable que par l'amélioration constante de la fluidité des relations entre les divers acteurs économiques. Alors que l'organisation de la circulation des biens et de sa fiabilité est devenue une préoccupation majeure des industriels, la figure du réseau s'impose désormais comme un élément central dans l'articulation du nouvel espace industriel. Elle met en jeu un territoire dont la cohérence repose moins sur une approche fondée la notion de proximité spatiale, que sur la notion d'accessibilité (réduction des coûts et des temps de transports et de réapprovisionnement dans le strict respect des délais). Les contraintes
temporelles de plus en plus impérieuses conduisent alors selon l'expression de C. Raffestin à envisager le passage d'une territorialité régionalisée à une territorialité temporalisée dont les entreprises de messagerie offrent un beau modèle.
Dans un contexte de concurrence avivée, l'accroissement des performances logistiques exigé en termes de délais, de coûts et de qualité de service, pousse les prestataires de messagerie à une rapide restructuration spatiale et organisationnelle de leurs réseaux techniques. Prenant appui sur l'étude de cas concrets, la thèse examine les modalités du fonctionnement des réseaux de messagerie et les logiques de leurs dynamiques territoriales.
Elle s'attache à mettre en évidence les éléments géographiques structurant l'activité à différentes échelles spatiales et temporelles.

keyword(s) : réseau – transport de marchandises – fret – transport léger – messagerie express – logistique – France – hub – plate-forme – couverture territoriale – partenariat – coopération – espace industriel

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00345034/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
08/12/2008, 13h02
Detection and extraction of road networks from high resolution satellite images
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/33/71/85/PDF/peteri_icip03.pdf)

IEEE International Conference on Image Processing, Barcelona : Spain (2003)

Renaud Péteri
Julien Celle
Thierry Ranchin


This article addresses the problem of road extraction from new high resolution satellite images. The proposed algorithm is divided in two sequential modules: a topologically correct graph of the road network is first extracted, and roads are then extracted as surface elements. The graph of the network is extracted by a following algorithm which minimizes a cost function. The extraction algorithm makes use of specific active contours (snakes) combined with a multiresolution analysis (MRA) for minimizing the problem of geometric noise. This reconstruction phase is composed of two steps: the extraction of road segments and the extraction of road intersections. Results of the road network extraction are presented in order to illustrate the different steps of the method and future prospects are exposed.

Keyword(s) : remote sensing – very high spatial resolution – urban cartography – street networks – active contours – multi-scale analysis – quantitative assessment.

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00337185/en/

:koi::koi::koi::koi::koi::koi:

n314
09/12/2008, 12h35
Territoires néolithiques dans la moyenne vallée de l’Hérault au moment où apparaît la première métallurgie : de l’hypothèse à sa représentation (http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/53/10/PDF/carozza_et_al._CTHS_arles.pdf)


Laurent Carozza
Jean-Michel Carozza
Albane Burens Carozza

01/04/2007

La fouille extensive de l’habitat néolithique final du Puech Haut (Paulhan, Hérault) a permis de proposer un scénario relatif à la mutation des sociétés du 3ème millénaire avant notre ère dans la moyenne vallée de l’Hérault, au moment où éclos la première métallurgie. La publication monographique du site archéologique permet de disposer d’une analyse détaillée des stades d’évolution de l’habitat dans son territoire (Carozza et al.. 2005). Les transformations de l’architecture, de la culture matérielle, de l’économie agro-pastorale et de la consommation des matières premières sont inscrites dans une trame de temps induite par ce processus. Si les modifications du statut des habitats fortifiés du Puech Haut peuvent être aisément appréhendées, leur implication sur l’organisation et les modifications du paysage demeurent plus délicates à estimer. D’une vision cartographique simple, le type d’approche que nous avons développé nécessite de créer des représentations qui tiennent compte de la morphologie des espaces et des types d’activités générés par celui-ci.. En développant une modélisation sous SIG, notre objectif est de proposer une lecture dynamique de ce territoire, tel qu’il apparaît sous la forme d’un réseau de sites interconnectés, et d’en proposer une représentation. En croisant des données sociales et environnementales, nous proposons de confronter les hypothèses et leurs représentations.

keywords: néolithique – SIG – modélisation – territoire

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00345310/fr/

;);););););)

n314
09/12/2008, 12h38
Maillage autoroutier et territoire. Permanences et mutations du modèle de développement du réseau autoroutier français. (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/51/08/PDF/zembri-mary.pdf)


Ecole nationale des ponts et chaussées - ENPC PARIS / MARNE LA VALLEE (1999-01-28), OFFNER Jean-Marc (Dir.)

Geneviève Zembri-Mary (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ptp6ungqq6hi2fg8vs66dqf8n3&v_0=Zembri-Mary&v_1=Genevi%E8ve)

Cette thèse, qui se situe dans la lignée des travaux sur la morphogenèse des réseaux (chemin de fer, électricité, assainissement) étudie l'évolution (de 1930 à la période contemporaine) du réseau autoroutier interurbain français dans son rapport au territoire. Elle analyse plus particulièrement la doctrine qui a présidé au développement du réseau alors que celui-ci connaît actuellement une période d'interrogations (équilibre financier des sociétés d'économie mixte concessionnaires, contestation locale de plus en plus vive, réglementation européenne sur la concession, émergence de la notion de développement durable, etc.). Cette doctrine prône une morphologie réticulaire particulière : le maillage fin et régulier d'un territoire considéré comme homogène et isotrope. Cette morphogenèse n'est pas sans rappeler celles de la route et du chemin de fer classique, ce qui permet de parler d'un « modèle » de développement commun.
La thèse a pour objet d'analyser l'évolution de cette doctrine et de son application dans la mise
en oeuvre du réseau. Elle est amenée à poser les questions suivantes :
- Quelle relation est prise en considération par les différents acteurs entre le développement du réseau autoroutier et le territoire, de sa formalisation à son achèvement ?
- Comment cela se traduit-il dans la morphologie du réseau, sa fonction, ses modalités de réalisation ?
- Le modèle de départ qui fonde le développement du réseau autoroutier peut-il être remis en cause en regard des interrogations qui apparaissent ? Dans ce cas, quelles sont les conséquences pour ce dernier et pour le modèle ?
La première partie présente dans une première section la morphogenèse du réseau routier classique et met en évidence les valeurs qui lui sont attribuées par le pouvoir politique et les premiers économistes (utilité politique, économique et sociale) ainsi qu'un processus de maillage du territoire de plus en plus fin. Le cas du réseau ferré classique est ensuite exposé et mis en perspective, comme la route, avec les cas suisse et américain. Cette partie précise dans une deuxième section les éléments conceptuels et méthodologiques utilisés dans la thèse (processus de représentation de l'espace, territorialité des réseaux, patrimonialité des réseaux,
valeurs, référentiel, modèle) qui sont ensuite repris sous la forme d'une grille de lecture systémique de l'évolution du réseau autoroutier.
La deuxième partie montre le processus d'élaboration et de développement de ce réseau mené par les Pouvoirs publics. La première section explicite les conditions de passage de la route à la
solution autoroutière (années 1930-1960) en montrant les modifications qui interviennent dans l'usage de l'espace national. La deuxième section expose la doctrine et la mise en oeuvre du réseau autoroutier à travers l'analyse des fonctions qui lui sont attribuées, de ses modalités de financement, de planification et de concertation. Elle montre que la morphologie du réseau est définie par anticipation dans les années 1960 et que seules les modalités de réalisation de celui-ci font l'objet d'ajustements de la part des pouvoirs publics à partir des années 1980.
La troisième partie se focalise sur la question de la permanence ou de la mutation du réseau autoroutier par rapport au modèle à travers deux éléments révélateurs d'une mise en oeuvre plus difficile de la doctrine qui a présidé à son développement : l'équilibre financier des sociétés d'économie mixte concessionnaires et une montée en puissance de l'idée de desserte adaptée à la demande, visible à travers une remise en cause plus forte de l'infrastructure. Sont étudiés ici les comptes des SEMCA et trois cas de projets contestés. Cette partie analyse en dernier lieu les permanences et les mutations de la doctrine et pose la question de la formalisation d'une nouvelle doctrine fondée sur (i) une conception renouvelée du territoire (qui ne serait plus considéré comme homogène et isotrope) ainsi que de sa desserte (offre de transport diversifiée
en fonction du site et de la demande, autrement appelée demand-side management ) et sur (ii)
l'ouverture du cadre de la décision publique à de nouveaux acteurs.
La thèse s'achève sur un examen prospectif de la gestion du réseau autoroutier (avenir de la concession à la française, question de la péréquation des recettes de péage, question de la limitation des infrastructures par la tarification, conditions d'une éventuelle exploitation commune du réseau autoroutier et du réseau routier). http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : France – réseau – maillage – autoroute – route – territoire – transports interurbains – doctrine – politique des transports – aménagement du territoire

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00345108/en/

;);););););)

n314
09/12/2008, 16h16
Abundance weighting for improved vegetation mapping in row crops. Application to vineyard vigour monitoring (http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/55/57/PDF/CJRS_Vigueur_HAL.pdf)


Canadian Journal of Remote Sensing 34, Suppl. 2 (2008) S228-S239

2008-09-01

Saeid Homayouni
Christian Germain
Olivier Lavialle
Gilbert Grenier
Jean-Pascal Goutouly
Cornelis Van Leeuwen
Jean-Pierre Da Costa

We present a complete framework for vigour mapping in row crops by multispectral remote sensing. The main contribution consists in taking into account vegetation abundance in the computation of vigour indexes. Though developed in a viticulture context, the proposed algorithm is generic enough to be adapted to any row crop, especially in horticulture. It takes advantage of both spectral and spatial features extracted from image data. Spectral information is used at pixel level by an ICA-based algorithm to process vegetation abundance maps. As for spatial information, deformable models are used to fit a network of rectangles to individual plants. Both spectral and spatial information are then combined to compute abundance-weighted vigour indexes which are assigned to specific plants. Resulting measurements are then used for within block vigour mapping. A validation procedure is carried out on experimental vine plots. It is shown that the use of vegetation abundance by itself or as a weight in the computation of vegetation indexes allows to improve the accuracy of vigour assessment in row crops.

Keyword(s) : Remote sensing – Multispectral data – Precision viticulture – Row crop – Vine – Vegetation index – Spectral unmixing – ICA – Deformable models

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00345557/en/

;);););););)

Marie
10/12/2008, 10h18
L’infrastructure des données géo-spatiales canadienne et la cartographie de la santé
(http://www.cybergeo.eu/index21123.html)

Sheng Gao, Darka Mioc, David J. Coleman - Department of Geodesy and Geomatics Engineering, University of New Brunswick, Canada
Eddie Oldfield, Xiaolun Yi - New Brunswick Lung Association, Canada
François Anton - Department of Informatics and Mathematical Modeling, Technical University of Denmark, Denmark

A cause de l’épidémie récente de SARS et du danger de grippe aviaire pandémique, la capacité de renforcer la surveillance médicale et le contrôle des maladies est un besoin croissant parmi les gouvernements. L’Infrastructure de Données Géospatiales Canadienne (IDGC) a un grand potentiel pour de nombreuses activitées comme la gestion des urgences, la santé publique, les secours aux victimes de désastres, l’évaluation des impacts environnementaux, les transports et les systèmes d’information sur le territoire. Cet article a pour objectif d’utiliser l’IDGC et d’identifier la cartographie de la santé sur le Web. Nous avons employé neuf métriques d’utilisabilité. Nous avons aussi conçu une architecture basée sur l’IDGC pour la cartographie de la santé, et implanté une simulation de maladies infectieuses dans le Nouveau-Brunswick et le Maine. Cette recherche a permis la visualisation, l’intégration et le partage des données de santé transfrontalières et l’exploration des tendances spatio-temporelles des épidémies de maladies infectieuses grâce à des cartes thématiques. L’utilisabilité des composants de l’IDGC (données cadre nationales, politiques de données communes, standards techniques, et technologies de développement) basée sur l’expérience des développeurs et les réactions des utilisateurs, a été évaluée grâce à cette application de cartographie de la santé transfrontalière. L’IDGC a un grand potentiel pour l’intégration et le partage effectifs et sécuritaires des données médicales. L’enrichissement de l’IDGC rendrait encore plus facile le partage des données et améliorerait l’efficacité et l’efficience de la prise de décision.

Mots-clés : santé, cartographie, utilisabilité, IDGC, OGC

Sources : http://www.cybergeo.eu

n314
10/12/2008, 14h23
Détection de zones brûlées après un feu de forêt à partir d'une seule image satellitaire SPOT 5 par techniques SVM
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/56/83/PDF/these_olivier_zammit.pdf)

Université de Nice Sophia-Antipolis (2008-09-26), Josiane Zerubia (Dir.)

Olivier Zammit (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=fvi476l0mav3s4a5s6g9dn76k2&v_0=Zammit&v_1=Olivier)

Cette thèse aborde le problème de cartographie de zones brûlées à partir d'images satellitaires haute résolution. Nos modèles reposent sur le traitement d'une seule image SPOT 5, acquise après le feu afin de détecter automatiquement les zones brûlées.
Le modèle est fondé sur les Séparateurs à Vaste Marge (SVM), une technique de classification supervisée qui a démontré une meilleure précision et une meilleure capacité de généralisation que les algorithmes de classification plus traditionnels. Concernant notre problème de détection, les différentes zones brûlées possèdent des caractéristiques spectrales assez similaires, au contraire des zones non brûlées (végétation, routes, eau, zones urbaines, nuage, ombre...) dont les caractéristiques spectrales varient énormément. Nous proposons donc d'utiliser les One-Class SVM, une technique qui dérive des SVM mais qui n'utilise que des exemples de pixels brûlés pour les phases d'apprentissage et de classification.
Afin de prendre en compte l'information spatiale de l'image, l'algorithme OC-SVM est utilisé comme une technique de croissance de régions, ce qui permet de diminuer les fausses alarmes et d'améliorer les contours des zones brûlées.
De plus, la base d'exemple de pixels brûlés nécessaire à l'apprentissage des techniques SVM est déterminée automatiquement à partir de l'histogramme de l'image.
Finalement, la méthode de classification proposée est testée sur plusieurs images satellitaires afin de valider son efficacité selon le type de végétation et la surface des zones brûlées. Les zones brûlées obtenues sont comparées aux vérités de terrain fournies par le CNES, Infoterra France, le SERTIT, les Services Départementaux d'Incendies et de Secours ou l'Office National des Forêts.

keyword(s) : Classification – image satellitaire – zones brûlées – feux de forêt – Séparateurs à Vaste Marge – croissance de régions – apprentissage

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00345683/en/

;);););););)

n314
11/12/2008, 16h16
Outils pour la reconstruction automatique de bâtiments à partir d'imagerie aérienne (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/63/58/PDF/VestriThese.pdf)



http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/63/58/PDF/VestriThese.pdf
ou
ftp://ftp.inria.fr/INRIA/publication/Theses/TU-0643.pdf

Université de Nice Sophia-Antipolis (2000-09-15), Olivier Faugeras (Dir.)

Christophe Vestri (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=k22mjclp29orb9v8jqeeun3o91&v_0=Vestri&v_1=Christophe)

Disposer de descriptions tridimensionnelles d'une scène urbaine intéresse de plus en plus d'applications industrielles. Les fournisseurs de services en télécommunications ont besoin de Modèles Numériques Urbains (MNU) précis pour alimenter les outils de planification qui leur permettent de déployer et de densifier leurs réseaux cellulaires. Avec comme objectif la fourniture d'un produit destiné aux applications des télécommunications, cette thèse traite de la modélisation de bâtiments. Les contributions principales de cette thèse sont la présentation, l'étude et le développement de plusieurs outils pour la reconstruction automatique de bâtiments. Une contribution originale et importante est l'algorithme de reconstruction automatique des façades. Il permet la reconstruction des façades sans aucun a priori sur la forme du bâtiment traité ni sur l'orientation de ses façades. Nous montrons comment utiliser les points reconstruits sur les façades pour corriger les limites des bâtiments dans un MNE (Modèle Numérique d'Elévation) ou pour guider des contours actifs. Nous présentons aussi un système de modélisation automatique des bâtiments basé sur les outils que nous avons développés. Ce système de modélisation de scène urbaine se compose des trois étapes suivantes : (1) segmentation du MNE initial en plans horizontaux pour retrouver les régions planes qui permettent de décrire les toits des bâtiments, (2) approximation polygonale des contours des plans pour construire un modèle initial et (3) orthogonalisation de ces modèles de bâtiments. Nous proposons une procédure de validation des résultats basée sur des outils télécoms. Les résultats montrent que ces données sont satisfaisantes pour déployer un réseau et le maintenir dans une zone rurale et sub-urbaine.

keyword(s) : RECONSTRUCTION DE BÂTIMENTS – RECONSTRUCTION DE FAÇADES – MNE – IMAGERIE AÉRIENNE – SEGMENTATION EN PLANS – VECTORISATION – STÉRÉOSCOPIE – TÉLÉCOMMUNICATIONS MOBILES

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00346358/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
18/12/2008, 14h31
Ouverture et fermeture de territoire par les réseaux de transports dans trois espaces montagnards (Bugey, Bauges et Maurienne) (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/82/90/PDF/These_Laurence_BERNE.pdf)


Université de Savoie (2008-12-16), Jean Varlet (Dir.)

Laurence Berne (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=nkh1eberg3sai5jjbfla7icon0&v_0=Berne&v_1=Laurence)

Désenclavement et enclavement, maître-mots devenus ouverture et fermeture de territoire, sont au coeur de la thématique. Considérée jusqu'à une date récente par l'unique entrée des infrastructures, l'ouverture de territoires par les transports est abordée certes sous l'angle de l'offre de transport, mais elle s'attache aussi à prendre en compte les pratiques de déplacements des usagers et les représentations territoriales des habitants. Qualifier l'état et les degrés d'ouverture/fermeture, tout en améliorant leur mesure, connaître les processus et leurs formes géographiques, tels sont les objectifs de la présente recherche doctorale. Focalisée sur trois territoires de montagne, le Bugey, le massif des Bauges et la vallée de la Maurienne, la démarche définit et évalue des critères d'appréciation, qu'elle développe en une analyse fine et comparative, afin de mieux cerner les niveaux d'ouverture et fermeture tout en mettant en lumière ce qui, dans ces processus territoriaux, relève de contextes spécifiques : milieu montagnard, coeur de maille. Alors que la première partie situe cette thématique dans le champ de la recherche sur les interactions entre réseaux de transports et territoires ainsi que la méthodologie suivie (chap.1 et 2), la deuxième partie s'attache à évaluer finement l'ouverture/fermeture des territoires de montagne par le biais des trois principaux indicateurs de l'enclavement : l'offre, les pratiques et les représentations (chap. 3, 4 et 5). En découle la troisième partie, contribution méthodologique et théorique à l'enrichissement de la connaissance géographique de l'ouverture et de la fermeture de territoires par les réseaux de transports (chap. 6, 7, 8 et 9).

keyword(s) : ouverture et fermeture des territoires – enclavement / désenclavement – réseaux de transports – mobilités – accessibilité – représentations territoriales – montagne – maille – Alpes – Bugey – Bauges – Maurienne.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00348290/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
18/12/2008, 18h07
Modélisation du trafic, des déplacements sur un réseau et de l'accessibilité aux activités grâce au transport
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/82/86/PDF/Memoire_HDR_Leurent_290506.pdf)

Université Paris Dauphine - Paris IX (2006-04-24), Daniel Van der Pooten (Pr.)

Fabien Leurent (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=rg54m598ii9qkuifeis3fnlce2&v_0=Leurent&v_1=Fabien)

Mes travaux de recherche ont pour sujet unificateur : les déplacements et les réseaux de transport ; et ils ont été traités par une approche unique, la modélisation physico-économique à caractère mathématique et algorithmique.
Une telle modélisation comporte quatre aspects : un contenu sémantique, à caractère physique ou économique ; une formulation mathématique ; un solveur technique ; un aspect empirique (métrologie, statistique, économétrie).
Les disciplines mises en œuvre sont variées : théorie des réseaux, optimisation, informatique algorithmique, probabilités et statistiques, et aussi économie, socio-économie et physique du trafic. Mes contributions théoriques concernent la théorie des réseaux, l'économie du transport et la physique du trafic.
Mes travaux se répartissent en quatre thèmes :
A. La mesure et la modélisation du trafic. Au niveau local d'une route, j'ai analysé la relation entre flux et vitesse en mettant en cohérence l'analyse désagrégée, probabiliste au niveau du mobile individuel ; et l'analyse macroscopique en termes de flux et de distribution statistique des temps.
B. La modélisation des réseaux et des cheminements. L'équilibre entre offre de transport et demande de déplacement conjugue une dimension spatiale - topologique, une dimension temporelle, et une dimension comportementale - économique. Les enjeux de modélisation concernent : la représentation de l'offre et la demande ; la formulation et les propriétés d'existence – unicité – stabilité ; les algorithmes. Je me suis intéressé à la diversité des comportements ; et à la modélisation fine de l'offre et à la dimension temporelle.
C. L'analyse socio-économique des déplacements. Je me suis intéressé à l'usage de divers moyens de transport et à la prospection de leur clientèle potentielle ; au choix d'horaire de déplacement ; aux caractéristiques à la fois économiques et dynamiques de la congestion.
D. La distribution spatiale des déplacements et des activités. Je me suis intéressé d'une part à l'observation des flux par relation origine-destination (O-D) et à l'inférence statistique des matrices O-D ; et d'autre part, à la justification microéconomique des déplacements en raison de la localisation et de l'utilité des activités. http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : mesure du trafic – modèle microscopique de trafic – modèle macroscopique de trafic – équilibre offre-demande – affectation bicritère du trafic – affectation dynamique du trafic – affectation au transport collectif – choix discret de déplacement – économie de la congestion – inférence de matrice origine-destination – Utilité des activités

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00348286/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
18/12/2008, 18h08
bel article sur le rgf 93 et ses conséquences sur l'imagerie...


Au sommaire du numéro :

Editorial : Passage au RGF93 !

Brèves
Dans les ministères
Ouverture du portail de l'information géographique
Circulaire du 18 novembre 2008 aux préfigurateurs des DDEA sur l'organisation des systèmes d'information géographique.
Le moissonnage d'Adélie par le Géocatalogue
Cartographie des plans de prévention du bruit
Retour sur l'enquête en ligne du lectorat de Sign@ture

En France
Le RGF93 c'est pour bientôt et c'est pas compliqué ! :o:
Appels d’offres géomatiques- Guide de bonnes pratiques
Conseils pour mutualiser
Rapport de la mission d'évaluation et de proposition d'évolution du CNIG
Spatial Data Integrator

Nouvelles du Pôle géomatique du ministère et d'ailleurs

Dossier technique : Passage au RGF 93 : Reprojection des données images:wink:

Ce nouveau numéro est disponible sur le site internet du Certu :

http://www.certu.fr/spip.php?page=news_letter&id_rubrique=227&id_article=182&lang=fr

Bonne lecture et joyeuses fêtes !



:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
05/01/2009, 09h43
Quand la géomatique rentre en classe.
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/94/13/PDF/These_Genevois_2008.pdf)
Usages cartographiques et nouvelle éducation géographique dans l'enseignement secondaire. (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/94/13/PDF/These_Genevois_2008.pdf)


Université Jean Monnet - Saint-Etienne (2008-12-03), Thierry Joliveau (Dir.)

Sylvain Genevois (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=sjt0rhfi2glahclprfidcq5qo7&v_0=Genevois&v_1=Sylvain)

La géomatique, c'est-à-dire l'utilisation des technologies numériques pour acquérir, traiter, visualiser et communiquer l'information géographique, comprend de très nombreux domaines d'application dans le monde professionnel. L'usage de ces technologies (système de localisation GPS, globes virtuels sur Internet, systèmes d'information géographique...) commence à se diffuser dans la vie quotidienne et dans le domaine éducatif. Nous nous intéressons ici aux questions posées par l'introduction des outils géomatiques dans l'enseignement de la géographie. L'intégration de la géomatique ne va pas sans poser de nombreuses questions qui relèvent du champ de la géographie, de l'épistémologie, de la didactique, mais aussi de l'informatique, de la cartographie, de la psychologie cognitive, de la sociologie des usages. Elle fait rejouer de vieux débats sur la place et le rôle de la carte dans l'enseignement et l'apprentissage de la géographie, mais pose aussi la question des technologies de l'information géographique comme nouvel outil du géographe, comme manière différente de concevoir, d'enseigner et d'apprendre la géographie.
Cette recherche vise d'une part à comprendre les usages et les enjeux de la cartographie et des Systèmes d'Information Géographique en classe de géographie, d'autre part à construire et à expérimenter un SIG éducatif qui favorise différents modes de raisonnement géographique. L'approche s'inscrit dans la perspective de la « genèse d'usages » géomatiques dans l'enseignement secondaire. A travers des démarches d'exploration visuelle et de résolution de problème, mêlant des approches inductives et des approches hypothético-déductives, l'enjeu est de dépasser les pratiques ritualisées et naturalisées de la carte scolaire, afin de promouvoir une nouvelle éducation géographique. http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : géographie – géomatique – système d’information géographique – carte numérique – technologies de l’information et de la communication – usages – enseignement – apprentissage – raisonnement géographique – résolution de problème – géovisualisation.

thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/94/13/PDF/These_Genevois_2008.pdf
présentation: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/94/13/ANNEX/Soutenance_Genevois.pdf

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00349413/en/

;);););););)

n314
05/01/2009, 09h46
La formation d’un tissu urbain dans la Cité de Tours : du site de l’amphithéâtre antique au quartier canonial (5e-18e s.) (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/95/80/PDF/These_BLefebvre_texte.pdf)


Université François Rabelais - Tours (2008-12-02), Élisabeth Lorans (Dir.)

Bastien Lefebvre (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=sjt0rhfi2glahclprfidcq5qo7&v_0=Lefebvre&v_1=Bastien)

L'étude de la formation du tissu urbain dans l'emprise de l'amphithéâtre antique de Tours propose une lecture différente de la topographie historique traditionnelle, en s'attachant moins aux situations qu'aux relations fonctionnelles, spatiales et temporelles qu'entretiennent les objets urbains. La modélisation des dynamiques du tissu urbain (les rues, le parcellaire mais aussi les constructions, hérités de l'ancien édifice de spectacle) permet d'identifier et de décrire le fonctionnement des processus ayant conduit à la formation de l'espace urbain au Moyen Âge et à l'Époque moderne. Face au reste de la ville, la singularité du site s'explique non seulement par la présence de l'amphithéâtre antique, mais surtout par la destination sociale de l'espace qui, après avoir été occupé par un habitat aristocratique au haut Moyen Âge, forma, à partir du 13e s., une partie du quartier canonial de la cathédrale

keyword(s) : analyse spatiale – archéologie urbaine – architecture civile – Époque moderne – modélisation – Moyen Âge – quartier canonial – tissu urbain – Tours

Thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/95/80/PDF/These_BLefebvre_texte.pdf
Annexes: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/95/80/ANNEX/These_BLefebvre_annexe.pdf

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00349580/en/

;);););););)

CarineC
06/01/2009, 09h35
Voici un site internet qui présente le travail SIG appliqué à l'Histoire réalisé par Hugues Labarthe. Le thème : le grand schisme d'occident.

http://obediences.net/index.php?nompage=Presentation

:)

n314
07/01/2009, 17h16
Urban mapping using coarse SAR and optical data: outcome of the 2007 GRSS data fusion contest
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/88/51/PDF/ieee_grsl_08_pacifici_DFTCcontest.pdf)

IEEE Geoscience and Remote Sensing Letters 5, 3 (2008) 331-335

Fabio Pacifici (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=urhmoktri7jjtphdcunir3k366&v_0=Pacifici&v_1=Fabio) 1, Fabio Del Frate (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=urhmoktri7jjtphdcunir3k366&v_0=Del+Frate&v_1=Fabio) 1, William J. Emery (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=urhmoktri7jjtphdcunir3k366&v_0=Emery&v_1=William) 2, Paolo Gamba (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=urhmoktri7jjtphdcunir3k366&v_0=Gamba&v_1=Paolo) 3, Jocelyn Chanussot (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=urhmoktri7jjtphdcunir3k366&v_0=Chanussot&v_1=Jocelyn) 4

The 2007 Data Fusion Contest that was organized by the IEEE Geoscience and Remote Sensing Data Fusion Technical Committee was dealing with the extraction of a land use/land cover maps in and around an urban area, exploiting multitemporal and multisource coarse-resolution data sets. In particular, synthetic aperture radar and optical data from satellite sensors were considered. Excellent indicators for mapping accuracy were obtained by the top teams. The best algorithm is based on a neural classification enhanced by preprocessing and postprocessing steps.

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00348851/en/



Résume les résultats d'un concours ayant eu pour but de définir l'algorithme le plus efficace pour l'extraction automatique de l'occupation et de la couverture du sol en environnement urbain.


;);););););)

n314
07/01/2009, 17h22
Synthesis of multispectral images to high spatial resolution: a critical review of fusion methods based on remote sensing physics
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/88/48/PDF/ieee_tgars_08_thomas_pansharpening.pdf)

IEEE Transactions on Geoscience and Remote Sensing 46, 5 (2008) 1301-1312

Claire Thomas (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=8g8ruosilvc4llfc8hna0hf1n0&v_0=Thomas&v_1=Claire) 1, Thierry Ranchin (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=8g8ruosilvc4llfc8hna0hf1n0&v_0=Ranchin&v_1=Thierry) 1, Lucien Wald (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=8g8ruosilvc4llfc8hna0hf1n0&v_0=Wald&v_1=Lucien) 1, Jocelyn Chanussot (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=8g8ruosilvc4llfc8hna0hf1n0&v_0=Chanussot&v_1=Jocelyn) 2 http://hal.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Our framework is the synthesis of multispectral images (MS) at higher spatial resolution, which should be as close as possible to those that would have been acquired by the corresponding sensors if they had this high resolution. This synthesis is performed with the help of a high spatial but low spectral resolution image: the panchromatic (Pan) image. The fusion of the Pan and MS images is classically referred as pan-sharpening. A fused product reaches good quality only if the characteristics and differences between input images are taken into account. Dissimilarities existing between these two data sets originate from two causes—different times and different spectral bands of acquisition. Remote sensing physics should be carefully considered while designing the fusion process. Because of the complexity of physics and the large number of unknowns, authors are led to make assumptions to drive their development. Weaknesses and strengths of each reported method are raised and confronted to these physical constraints. The conclusion of this critical survey of literature is that the choice in the assumptions for the development of a method is crucial, with the risk to drastically weaken fusion performance. It is also shown that the Amélioration de la Résolution Spatiale par Injection de Structures concept prevents from introducing spectral distortion into fused products and offers a reliable framework for further developments. http://hal.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00348848/en/



La résolution spatiale (ie la taille du pixel) de l'imagerie multispectrale (plusieurs canaux) est inférieure à celle d'une imagerie panchromatique. Une technique (pan-sharpening) permet le mix de la résolution élevée de l'image panchromatique avec la diversité de l'image multispectrale.
http://www.geosage.com/highview/figures/definition_qb.gif
http://www.geosage.com/highview/imagefusion.html

Ce document effectue une revue critique des différente implémentation existantes de cette technique.


;);););););)

n314
08/01/2009, 18h44
La sécession d’une commune (http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/32/75/98/PDF/Defusion_p11-16_charmes.pdf)


Etudes foncières, 135 (2008) 11-16

Eric Charmes (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=fb1hplavllepjhtn5q8vj7it00&v_0=Charmes&v_1=Eric)

La France des 36.000 communes et des maires cumulant les mandats, constitue en Europe, une curiosité
institutionnelle ; le fait qu’une ville, même de taille modeste, puisse être divisée en six ou sept communes n’a pas
d’équivalent. Certaines communes fusionnent parfois, mais basés sur le consentement mutuel, les mariages
d’intérêts souvent divergents sont difficiles… et le divorce toujours envisageable. Etude de cas dans le Nord.

keywords: communes – intercommunalité – sécession – défusion – fusion – périurbain - séparation

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00327598/fr/

;);););););)

n314
12/01/2009, 14h27
Recherche de variables contribuant à l’organisation d’un paysage de moyenne montagne : les cas des Hautes Chaumes du Forez (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/15/60/PDF/Mazagol.pdf)


Université Jean Monnet - Saint-Etienne (2006-11-06), Bernard Etlicher (Dir.)

Pierre Olivier Mazagol (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=14a45ocn5t7nq53md46b8bvs76&v_0=Mazagol&v_1=Pierre+Olivier)

Cette recherche s'inscrit dans la lignée de nombreuses études ayant porté sur les Hautes Chaumes des Monts du Forez. Elle consiste à mettre en place une méthodologie permettant d'expliquer dans quelle mesure un certain nombre de variables physiques (comme les pentes, les expositions, les courbures...) et anthropiques (pratiques pastorales) exercent des contraintes sur la distribution du couvert végétal. Une réflexion sur la notion de paysage nous conduit à l'utilisation de la méthode d'analyse du paysage PEGASE s'est imposée. Il s'agit d'une procédure divisive multivariée basée sur les principes de la Théorie de l'information. Loin de n'être qu'une simple application de l'algorithme, cette recherche se veut innovante. Tout d abord, c'est la première fois que Pegase est utilisé pour traiter des bases de données de grandes tailles (méta-bases de données Pegase). Cet aspect a induit le développement de deux outils complémentaires annexes à Pegase facilitant et automatisant la structure de bases de données. Outre la construction des bases de données, Asc2Peg permet l'utilisation de Pegase dans un contexte S.I.G., puisque qu'il fonctionne à partir de fichiers d'échange ESRI ASCII Grid. D'autre part, un grand nombre de variables ont des effets potentiels sur la distribution de la végétation. Un des aspects de notre travail a consisté à les identifier et à homogénéiser la formulation mathématique de différents indices géomorphométriques, dérivées des modèles numériques de terrains (pentes, expositions, courbures...). Enfin, notre méthodologie est basée sur une approche multi-échelle prenant en compte étendue et résolution et nous a conduit à mettre en évidence un certain nombre de variables que nous avons qualifiées de dominantes. Une multitude d'applications sont envisageables. Notre travail a permis de placer Pegase comme outil potentiel d'aide à la mise en place de cartographies par classification automatique en télédétection.

keyword(s) : paysage – organisation spatiale – analyse multiéchelle – néguentropie – hétérogénéité – variables dominantes – Pegase – SIG – modèle numérique de terrain

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00351560/en/

;);););););)

n314
12/01/2009, 14h29
Dynamiques de l’occupation du sol et mutations des usages dans les zones humides urbaines. Étude comparée des hortillonnages d’Amiens (France) et des chinampas de Xochimilco (Mexique) (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/16/95/PDF/THESE.pdf)


Université Paris-Sorbonne - Paris IV (2008-12-06), Micheline Hotyat (Dir.)

Celine Clauzel (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o7bom4iuj9athnfb33ruq41nd3&v_0=Clauzel&v_1=Celine)

Ce travail de recherche propose d'identifier, de caractériser et de comparer les transformations récentes de l'occupation du sol sur deux zones humides urbaines : les hortillonnages d'Amiens (France) et les chinampas de Xochimilco (Mexique). Aménagés au Moyen-Âge pour l'agriculture, ces espaces ont subi des modifications profondes dans leurs fonctions et leurs usages durant la seconde moitié du XXe siècle. Ils sont aujourd'hui les supports d'une multitude d'activités qui engendrent parfois des conflits entre les groupes acteurs. Localisés au cœur du milieu urbain, ils subissent également les effets de la pression urbaine qui tend à concurrencer spatialement les autres activités et qui accentue les dégradations environnementales. Depuis une dizaine d'années, les deux sites, grâce à leur paysage caractéristique, sont devenus des « biens patrimoniaux » et des pôles touristiques. Ces transformations récentes sont appréhendées par une analyse diachronique des données-images. Associée aux données statistiques et stationnelles, celle-ci permet, après avoir réalisé un bilan des mutations, de proposer des orientations de gestion en adéquation avec les attentes des acteurs. http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : Hortillonnages – chinampas – zone humide – agriculture urbaine – patrimoine – paysage culturel

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00351695/en/

;);););););)

n314
19/01/2009, 10h09
Atelier "Systèmes d'Information et de Décision pour l'Environnement" (SIDE 2008)
(http://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/docs/00/35/23/89/PDF/Actes_Inforsid_SIDE.pdf)

Atelier "Systèmes d'Information et de Décision pour l'Environnement" (SIDE 2008) (2008) 84

François Pinet (http://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=sd00292vt1t25llr8lfg2o7rm3&v_0=Pinet&v_1=Fran%E7ois)
André Miralles (http://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=sd00292vt1t25llr8lfg2o7rm3&v_0=Miralles&v_1=Andr%E9)

La recherche en informatique et en systèmes d'information offre depuis des années des solutions de plus en plus performantes pour relever les récents challenges environnementaux. Les données environnementales acquises sont de plus en plus nombreuses et sont aujourd'hui structurées et analysées au sein de Systèmes d'Information et d'Aide à la Décision.L'objectif de l'atelier est de présenter comment les toutes dernières avancées de la recherche en systèmes d'information ou de décision s'appliquent au domaine environnemental. L'atelier était ouvert aussi bien à la présentation de travaux de recherche déjà appliqués au contexte de l'environnement, qu'à des réflexions plus prospectives sur les possibilités d'utilisation d'un produit de la recherche en informatique pour une application environnementale. La journée d'atelier a été découpée par thème informatique en trois sessions. La première porte sur les ontologies, la seconde s'intéresse aux systèmes intégrés et d'aide à la décision, et la troisième concerne les systèmes communicants. Les huit articles de l'atelier ont été écrits par des auteurs de cinq pays différents (Allemagne, Autriche, Canada, Chine, France). On retrouve plusieurs domaines environnementaux. Il est par exemple question de géologie pour la capture et le stockage de dioxyde de carbone, de géotechnique avec un système d'aide pour la représentation des connaissances. Des travaux sur la cartographie des risques d'inondation sont aussi présents. Un autre article traite de la modélisation d'ontologies en agriculture. Un autre concerne la conception d'un SAD reposant sur une base de connaissances territoriale, pour l'Agence de gestion du Bassin de Souss-Massa. Différents travaux relatifs à l'acquisition ainsi qu'à l'intégration de données environnementales sont aussi décrits.

Keywords : Stockage de Co2 – Aide à la décision – Agriculture – Environnement – Système d'information – Ontologie – Risque d'inondation

Source: http://hal-lirmm.ccsd.cnrs.fr/lirmm-00352389/en/




Session Ontologies
- Annotation à Base Ontologique de Modèles : Application aux Modèles en Géologie pour le Stockage de CO2 - L.S. Mastella, Y. Ait-Ameur, M. Perrin, J.F. Rainaud

- Les Ontologies et leurs Applications en Agriculture- C. Roussey, M.A. Kang (pp.11-15)

Session Systèmes Intégrés et d'Aide à la Décision
- Système Intégré d’Aide à la Décision en Gestion par Bassin, de la Conception à l’Opérationalisation : Etude de Cas -
- Sémiologie Graphique Expérimentale et Cartographie du Risque d'Inondation (SGE) - K. Serrhini, J. Rochman, S. Fuchs, W. Dorner, K. Spachinger

Session Systèmes Intégrés et d'Aide à la Décision (suite)
- Intégration de Données hétérogènes pour un SAD Environnemental - R. Kissi, J.C. Desconnets, T. Libourel

- Un Système d'Aide pour les Sciences de la Terre : un Exemple Géotechnique - N. Faure

Session Systèmes Communicants
- Une Architecture orientée Services pour la Gestion Sémantique des Données Géologiques pour le Stockage de CO2 -
N. Belaid, I. Ait-Sadoune, C. Fankam, S. Jean, Y. Ait-Ameur, G. Pierra, J.F. Rainaud

- Système pour l’Acquisition et la Gestion de Données Environnementales - G. De Sousa, H.Y. Zhou, K.M. Hou, C. De Vaulx,
J.P. Chanet


NOTAMMENT:


Sémiologie graphique expérimentale et cartographie du risque d’inondation (SGE)

L’article propose une synthèse d’une évaluation de cartes de gestion du
risque d'inondation réalisée grâce à étude de la perception visuelle (stratégie du regard) sur différents groupes d'utilisateurs. L’analyse permettra de réaliser un certain nombre de recommandations dans le but d’améliorer la transmission de l’information en matière de risque d’inondation.

Keywords: Sémiologie graphique, sémiologie graphique expérimentale, mouvements oculaires, stratégie visuelle, cartographie du risque.




Système pour l’acquisition et la gestion de données environnementales

L’acquisition de données environnementales fait partie des nombreux domaines d’applications des réseaux de capteurs sans fil (RCSF). Dans cet article, un système complet pour l’acquisition et la gestion de ce type de données est présenté. Il comprend un capteur sans fil, un noyau temps-réel et un microsystème de fichiers. Chaque élément apporte des
innovations par rapport aux solutions existantes comme le système LiveFile dédié à la fois à la gestion de la mémoire Flash et à l’interrogation simple de données.

Keywords: acquisition de données environnementales, réseaux de capteurs sans fil, noyau temps-réel, microsystème de fichiers interrogatif


;);););););)

n314
20/01/2009, 18h57
Quel planisphère de référence pour Google Maps ? (http://mappemonde.mgm.fr/num20/internet/int08401.html)


M@ppemonde n° 92 (4-2008)

Laurent Jégou, Denis Eckert



Le choix de la projection utilisée pour représenter en deux dimensions, sur écran ou papier, la quasi-sphère terrestre n’est pas neutre. Visuellement tout d’abord, le type de projection influe sur la forme même des continents et des océans, et donc sur la reconnaissance par le lecteur de la géographie terrestre. Géométriquement ensuite, la projection va introduire des déformations plus ou moins grandes, ceci ayant des conséquences variées pour son utilisateur. On divise généralement en deux catégories les projections de ce point de vue: celles qui préservent les surfaces mais déforment les angles (dites équivalentes), et celles qui ont la propriété inverse (dites conformes). On peut parler de la qualité d'une projection pour qualifier son adaptation à l’utilisation prévue de la carte qu’elle produit, de l’image du globe qu’elle donne.


Source: http://mappemonde.mgm.fr/index.html

:D:D:D:D:D:D

n314
21/01/2009, 08h52
A Software for Reconstructing 3D-Terrains from Scanned Maps (http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/30/80/04/PDF/pouderoux-sketch_siggraph04.pdf)


ACM SIGGRAPH 2004 Sketches and Applications, United States (2004)

Joachim Pouderoux (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=hf9a2nbiqsg9kqt0gsc41na636&v_0=Pouderoux&v_1=Joachim)
Jean-Christophe Gonzato (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=hf9a2nbiqsg9kqt0gsc41na636&v_0=Gonzato&v_1=Jean-Christophe)
Pascal Guitton (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=hf9a2nbiqsg9kqt0gsc41na636&v_0=Guitton&v_1=Pascal)
Xavier Granier (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=hf9a2nbiqsg9kqt0gsc41na636&v_0=Granier&v_1=Xavier)

This sketch presents AutoDEM, a software designed for creating digital terrains from topographic maps.
http://www.autodem.com/index.php
-> dernière MàJ 27/02/2007

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00308004/en/

Pour aller plus loin:
forum
http://board.autodem.com/index.php?sid=6d9b4afac47dbd032f3be7f6d7de693a

Publications afférentes
http://www.autodem.com/bibliography.php



AutoDEM (aka as AutoMNT) is a freeware (http://www.autodem.com/license.php) GIS (http://www.autodem.com/http%C2%A0://en.wikipedia.org/wiki/GIS) software to create Digital Elevation Models (DEM (http://www.autodem.com/http%C2%A0://en.wikipedia.org/wiki/Digital_elevation_model)) from scanned topographic maps for Windows.
Through different data layers (map, contours, DEM, etc.), AutoDEM provides many tools for : http://www.autodem.com/images/pradal-via-automnt2.png


Topographic map (http://en.wikipedia.org/wiki/Topographic_map) analysis
Contour lines (http://en.wikipedia.org/wiki/Contour_lines) extraction and reconstruction
Contours to DEM interpolation and DEM analysis
DEM to TIN conversion
Toponyms extraction


Most of the worldwide file formats used in the GIS community are supported. AutoDEM can also directly import data from web servers (TerraServer, WebMapService, WFS, …)
http://www.autodem.com/images/ss-extraction.png

:D:D:D:D:D:D

n314
21/01/2009, 09h13
Création semi-automatique de modèles numériques de terrains - Visualisation et interaction sur terminaux mobiles communicants (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/47/01/PDF/these.pdf)


Université Sciences et Technologies - Bordeaux I (2007-06-29), Pascal Guitton (Dir.)

Joachim Pouderoux (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=7vl9dig366a1pfoc1pu0dveif5&v_0=Pouderoux&v_1=Joachim)

Les modèles numériques de terrains (MNT) permettent de représenter efficacement la topographie d'une zone géographique donnée. Ces MNT peuvent être issus d'une télé acquisition à l'aide de radars embarqués ou de levés manuels sur le terrain à l'aide d'un tachéomètre. Les MNT constituent le contexte thématique de cette thèse qui est composée en trois parties.

Dans un premier temps, nous nous intéressons à la création de ces modèles à partir d'une source importante de données topographiques constituée par les cartes topographiques. Nous présentons une chaîne complète de traitements permettant de générer un MNT à partir d'une carte topographique numérisée. Nous détaillons particulièrement de nouvelles méthodes de reconstruction des courbes de niveaux et d'interpolation de ces courbes pour générer un MNT. Les différents travaux effectués dans cette thématique s'intègrent au sein de la plate-forme logicielle AutoDEM que nous avons développée durant cette thèse.

Puis, dans une deuxième partie, nous présentons une nouvelle technique permettant de visualiser des MNT en 3D sur une large gamme de dispositifs allant de stations de travail reliées à de grands écrans jusqu'à des terminaux mobiles (TM) à faibles capacités tels que les PDA ou les téléphones portables. L'intérêt majeur de la technique présentée, qui repose sur un mode connecté client-serveur, réside dans l'adaptation dynamique du modèle 3D aux capacités d'affichage du terminal. Nous nous intéressons également à des techniques de rendu à distance et présentons deux techniques permettant d'offrir d'une part une visualisation interactive temps réel et d'autre part un panorama virtuel à l'utilisateur.

Enfin, dans un troisième temps, nous décrivons des techniques nouvelles permettant à un utilisateur mobile disposant d'un TM de naviguer et d'interagir avec des données géographiques (cartes ou plans 2D et scènes 3D). La première est une technique d'interaction tangible et bi-manuelle reposant sur la détection par analyse du flux vidéo d'une cible décrivant un code couleur. La deuxième est une technique de sélection à deux niveaux adaptée aux TM ne disposant pas de dispositif de pointage continu.

keyword(s) : Système d'information géographique – Carte topographique – Analyse d'image – Modèle numérique de terrain – Visualisation 3D – Terminaux mobiles communicants – Interface homme-machine

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00354701/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
21/01/2009, 12h44
Accessibilité et évaluation des politiques de transport en milieu urbain : le cas du tramway strasbourgeois (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/48/32/PDF/these_Mercier.pdf)


Université Lumière - Lyon II (2008-12-08), Yves Crozet (Dir.)

Aurélie Mercier (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=63aq0e0jdhda79nl1ae3koj352&v_0=Mercier&v_1=Aur%E9lie)

Depuis les années 1990, on assiste à un retour à la lenteur dans les centres-villes où la tendance n'est plus la construction de voies routières rapides mais la mise en service de transports en commun en site propre de surface. Dans ce contexte, nous mobilisons le concept d'accessibilité gravitaire pour comprendre cette évolution récente.

Sur un plan théorique, la thèse vise ainsi à démontrer la cohérence de ce type d'indicateur avec le calcul traditionnel de surplus pour l'intégrer dans une analyse coûts-avantages en complément des gains de temps, habituellement utilisés. Sur un plan empirique, la thèse permet d'évaluer, sur l'aire d'étude de Strasbourg, l'impact de la mise en place d'une politique de transport favorable aux transports en commun sur le niveau d'accessibilité des automobilistes et usagers des transports en commun. Elle repose ainsi sur une modélisation associant un SIG et un modèle à quatre étapes.

Outre une méthodologie standard pouvant être appliquée à d'autres agglomérations, la thèse fournit des résultats intéressants tant en termes d'évaluation de politiques urbaine et de transport que de prospective. La voiture particulière reste, malgré l'amélioration du réseau de transports en commun, le mode le plus performant à l'échelle du territoire. Les transports en commun sont, quant à eux plus performants pour accéder au centre-ville même si les ambitions de réduction des inégalités territoriales ne sont que partiellement atteintes. Des scénarii prospectifs mis en place pour réduire le différentiel d'accessibilité entre ces deux modes (introduction d'un péage urbain ou d'une taxe automobile, limitation des vitesses sur voies rapides et amélioration des fréquences des bus et tramways), l'amélioration des temps de parcours en transports en commun présente les meilleurs résultats. http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : Accessibilité gravitaire – SIG – Strasbourg – évaluation économique – politiques de transport – politiques urbaines

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00354832/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
21/01/2009, 16h30
Ségrégation spatiale et dynamiques métropolitaines (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/49/36/PDF/These_L_Bouzouina.pdf)


Université Lumière - Lyon II (2008-12-03), Dominique MIGNOT (Dir.)

Louafi Bouzouina (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=vt7vq3ede651i81mj2dm4ce7n1&v_0=Bouzouina&v_1=Louafi)

Les dynamiques métropolitaines sont marquées par des mouvements contradictoires de concentration et d'étalement urbain mais aussi de ségrégation spatiale. À travers des mécanismes de séparation/agrégation de population conduisant à des espaces homogènes et inégalitaires, la ségrégation produit, par le biais des effets de quartier, de nouvelles inégalités socio-économiques. La lutte contre la ségrégation spatiale est un objectif des politiques urbaines, affirmé par le cadre du développement durable. Cependant, la croissance des inégalités socio-spatiales nous interroge sur les causes du phénomène et particulièrement celles liées à la forme de la croissance urbaine. L'objectif de cette thèse est d'apporter une première réponse, en analysant l'impact de la forme urbaine sur la ségrégation dans les 100 plus grandes aires urbaines françaises. D'abord, nous proposons de mesurer la ségrégation et d'analyser ses évolutions depuis une vingtaine d'années à partir d'indicateurs et des données de revenu, à plusieurs échelles spatiales (Direction Générale des Impôts 1984-2004, INSEE-DGI 2001). Nous analysons ensuite les mobilités résidentielles des catégories socioprofessionnelles à Lyon, Lille et Marseille, à l'échelle communale (RGP 1982, 1990 et 1999). Nous testons enfin l'effet de la densité et du polycentrisme sur la disparité inter-zones et l'homogénéité intra-zones des aires urbaines étudiées. Les résultats confirment l'ambiguïté du lien entre densité et ségrégation en montrant l'absence d'effet et rejettent l'hypothèse d'un polycentrisme moins ségrégatif. Notre analyse contribue ainsi à une meilleure compréhension des mécanismes ségrégatifs et nous permet de proposer des pistes de recherche.

keyword(s) : Ségrégation – Inégalités – Revenu – Mobilité résidentielle – Forme urbaine – Étalement urbain – Densité – Polycentrisme

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00354936/en/

;);););););)

n314
26/01/2009, 10h05
170 millions de kilomètres par jour.

Un autre regard sur la mobilité des Franciliens
par une approche fondée sur les distances parcourues
par les individus au cours de leurs déplacements



IAU, novembre 2008

C'est à partir des distances parcourues et non de la fréquence des déplacements que l'IAU île-de-France a traité dans cette étude de la mobilité des Franciliens. Une telle approche permet par incidence de mieux connaître l'usage des infrastructures, la consommation d'énergie ainsi que la pollution engendrée par chaque déplacement.
Les analyses des différentes "enquêtes globales transports" ont montré que l'évolution du nombre de déplacements par personne et par jour est stable, mais que les distances parcourues augmentent. En 1976, un Francilien " moyen " effectuait, dans la région et en semaine, 3,8 déplacements par jour, pour un total de 13 km quotidiens. En 2001, même nombre de déplacements mais une distance moyenne parcourue de 16,6 km environ. À l'échelle de la population régionale, les déplacements quotidiens des habitants sont ainsi passés de 120 à 170 millions de km.
Cet accroissement est imputable à 80 % à la voiture, dont la part modale dans les distances augmente de 49 % à 58 %, alors que celle du transport collectif reste stable, autour de 20 %, en nombre de déplacements.
L'étude montre que le nombre de déplacements par personne dépend de moins en moins de l'éloignement par rapport à Paris, les distances parcourues par les habitants de grande couronne étant en moyenne deux fois plus élevées que celles des Parisiens. Enfin, les femmes (52 % de la population) ne réalisent que 43 % des distances parcourues tout en effectuant le même nombre de déplacements quotidiens que les hommes.

Source: http://www.iau-idf.fr/nos-etudes/detail-dune-etude/etude/170-millions-de-kilometres-par-jour.html

;);););););)

n314
26/01/2009, 10h07
Rapport d'information déposé en application de l'article 145 du Règlement par la Commission des affaires étrangères sur la délimitation des frontières maritimes entre la France et le Canada (http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i1312.asp)


Titre de couverture : "Le plateau continental étendu de Saint-Pierre-et-Miquelon : vers un nouvel espace de coopération ?"


GIRARDIN Annick, GUEDON Louis
FRANCE. Assemblée nationale. Commission des affaires étrangères

Paris;Assemblée nationale;2008;73 pages
(Documents d'information de l'Assemblée nationale, n° 1312)


L'accord franco-canadien du 17 mai 2005 sur les hydrocarbures a mis en lumière l'importance des questions maritimes dans les relations entre la France et le Canada. Le potentiel d'hydrocarbures dans le sous-sol et les ressources halieutiques de l'Atlantique-Nord ainsi que l'évolution du droit maritime international ont été l'occasion de différends entre les deux pays. Constatant une diminution des ressources liées à la pêche pour l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, le rapport envisage d'autres voies de développement économique au premier rang desquelles l'exploitation des hydrocarbures. Il revient sur la zone économique exclusive (ZEE) délimitée par une décision arbitrale de 1992 et jugée très défavorables aux intérêts français. Les rapporteurs estiment que la France est en mesure de défendre la revendication d'un plateau continental étendu tout en poursuivant l'objectif de relations bilatérales satisfaisantes afin de parvenir à un accord équitable permettant la survie économique de l'archipel.


Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/094000005/index.shtml?xtor=EPR-526


;);););););)

n314
27/01/2009, 13h07
“Usages de l'information géographique dans la gestion participative du territoire : Regards croisés en France, en Belgique et au Québec“


Introduction http://periboiscarine.unblog.fr/files/2009/01/introductionperibois.pdf
Partie 1 http://periboiscarine.unblog.fr/files/2009/01/partie1peribois.pdf
Partie 2 http://periboiscarine.unblog.fr/files/2009/01/partie2peribois.pdf
Partie 3 http://periboiscarine.unblog.fr/files/2009/01/partie3peribois.pdf
Conclusion http://periboiscarine.unblog.fr/files/2009/01/conclusionperibois.pdf

Carine Péribois

Thèse de doctorat soutenue le 05 décembre 2008
Devant le jury ci-dessous :


Jean-Baptiste Humeau, Professeur à l’Université d’Angers, Examinateur
Yves Jean, Professeur à l’Université de Poitiers, Rapporteur
Thierry Joliveau, Professeur à l’Université de Saint-Étienne, Rapporteur
Stéphane Roche, Professeur agrégé à l’Université Laval, Québec, Co-directeur
Jean Soumagne, Professeur à l’Université d’Angers, Directeur de recherche


Résumé

Dans des contextes sociétaux marqués par une véritable crise de légitimité du politique et une renaissance affirmée de la démocratie locale, tant dans les pratiques que dans les cadres réglementaires, les projets liés à l’aménagement du territoire sont régulièrement portés sur la place publique en France, en Belgique et au Québec. Les citoyens revendiquent davantage de transparence en matière d’information et un droit de regard sur les décisions qui rythment la vie locale. Ainsi, l’usage de l’information géographique pour supporter les réflexions collectives demeure un véritable défi, dans la mesure où elle inscrit dans l’espace des projets aux enjeux souvent complexes. La question du statut de l’information géographique dans les dispositifs de réflexion territoriale, impliquant des temps de participation, se trouve de fait posée. Cette thèse interroge en particulier les usages des représentations spatiales physiques (produites par les technologies géomatiques), à travers les concepts de participation, d’accès, et d’adoption.
D’un point de vue méthodologique, la recherche réalisée met en perspective, de manière originale en géographie sociale, une étude Delphi et des études de cas exploratoires, lesquelles identifient les formes de représentations spatiales physiques mobilisées dans les processus de participation, la nature et les caractéristiques de leurs usagers et les motivations des acteurs impliqués. Les résultats démontrent le caractère indispensable d’un usage réfléchi et pédagogique de l’information géographique dans une démarche d’apprentissage sociale. De même, ils mettent en évidence l’usage indirect des technologies de l’information géographique à des fins de participation publique, qui remportent toutefois une forte adhésion par l’ensemble des acteurs.




Keywords : information géographique, représentations spatiales, participation publique, étude Delphi, technologies de l’information géographique (TIG),Belgique, Québec


Source: http://periboiscarine.unblog.fr/recherche/
via http://www.sig-la-lettre.com/?Usages-de-l-information


:D:D:D:D:D:D

n314
29/01/2009, 10h54
DU CADASTRE NAPOLEONIEN A LA TRAME VERTE, LE DEVENIR DES PETITES ZONES HUMIDES PERIURBAINES EN REGION NORD-PAS DE CALAIS (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/68/77/PDF/These_Franchomme.pdf)


Université des Sciences et Technologie de Lille - Lille I (2008-12-01), Claude Kergomard (Dir.)

Magalie Franchomme (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=8ijlq6j01n2qopbgcju1li11s1&v_0=Franchomme&v_1=Magalie)

La littérature sur les zones humides porte le plus souvent sur un nombre restreint d'espaces naturels « emblématiques » ; à côté de ceux-ci, il existe cependant un grand nombre de petites zones humides, peu citées voire oubliées. Les besoins de l'aménagement du territoire dans les régions urbanisées modifient sensiblement le regard porté sur ces zones humides oubliées, car elles deviennent le support de projets qui s'insèrent dans le cadre du Développement Durable. Ceci incite à renouveler les approches et les outils d'analyse utilisés classiquement, par exemple dans le cadre du Programme National de Recherche sur les Zones Humides. A travers les exemples des marais de Guînes, vallées de la Sensée et de la Haute Deûle (Nord-Pas de Calais), notre propos est moins de caractériser, délimiter les zones humides et d'en comprendre le fonctionnement, que de définir et d'examiner les interventions humaines, passées et actuelles, et leurs effets sur les espaces et les paysages. Notre travail s'est organisé autour de deux principales investigations :
- la première est une étude historique des états paysagers et des rapports entre la société et son milieu. La démarche a consisté à reconstruire à partir de documents d'archives et de photographies aériennes les occupations du sol passées,
- la seconde est une étude des enjeux et de l'appropriation actuelle des zones humides par les politiques publiques régionales et locales.
Ces marais se caractérisaient jusqu'à une époque récente par des évolutions contradictoires, leur insertion actuelle dans le paysage régional urbain gomme leurs différences et pourrait compromettre leur avenir en tant qu'espaces naturels. Quelle est à terme l'évolution possible pour ces zones humides périurbaines ?

keyword(s) : Zones humides – Nord-Pas de Calais – géohistoire – aménagement du territoire – politiques publiques – dynamique spatiale – usages

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00356877/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
30/01/2009, 15h41
Spatialisation de l’information : une aide à l’analyse hydraulique et paysagère développée lors de la réhabilitation des sites post-industriels - Cas des réaménagements des gravières en eau en milieu alluvionnaire (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/53/31/PDF/D_Mimoun.pdf)


Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne Université Jean Monnet - Saint-Etienne (2004-02-06), Didier GRAILLOT (Dir.)

Djamel Mimoun (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=mns12rtit2l9c8fg5dc56f2qs6&v_0=Mimoun&v_1=Djamel)

Il s'agit de concevoir et de réaliser une chaîne d'outils pour évaluer des projets de réaménagement de gravières en eau en milieu alluvionnaire qui soit en accord avec les dispositifs prévus par le législateur. Ce dernier est particulièrement sensible aux impacts de la future gravière sur les écoulements d'eau souterrains et superficiels ainsi que sur la modification des paysages. Une réhabilitation réussie des sites après exploitation repose aujourd'hui sur les principes, désormais bien connus, de réaménagement intégré des gravières. Les modèles hydrauliques et hydrodynamiques, couplés à une base de données géographiques de type S.I.G., simulent la réponse de l'aquifère à l'aménagement, mettant ainsi en évidence les paramètres clés à prendre en compte. Les paramètres paysagers, issus de l'écologie du paysage, sont déterminés en utilisant les propriétés topologiques et géométriques des objets. La valeur générale d'une telle composition d'outils nécessite de recourir à une analyse multicritère pour décomposer le système complexe étudié. Il s'agit d'organiser et de hiérarchiser ces critères en tenant compte de leurs relations essentielles. La contribution de chaque critère y est appréciée au moyen d'une pondération effectuée, eu égard à l'impossibilité d'en acquérir une mesure « mathématiquement » précise, au moyen d'une démarche d'expertise contrôlée par une évaluation de la cohérence. Ainsi constituée, cette arborescence sert de support pour évaluer l'adéquation entre la vocation future du plan d'eau telle qu'elle est envisagée par l'aménageur et les potentialités « écologiques » réelles du milieu. Le site d'application se localise en bordure du fleuve Loire, au coeur de la plaine du Forez ( 42-France). Sur ce territoire, deux gestionnaires principaux sont impliqués : d'une part un exploitant de granulats qui a délaissé le lit mineur du fleuve pour le lit majeur, et, d'autre part une association de protection de la nature qui a réhabilité les plans d'eau laissés après exploitation, en s'appuyant sur le savoir-faire de l'exploitant.

keyword(s) : : Système d’Information Géographique – modélisation hydraulique ethydrodynamique – Analyse spatiale – Ecologie du paysage – Analyse multicritère

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00355331/en/

;);););););)

n314
02/02/2009, 10h32
Les traces de la mobilité géographique (http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/11/10/22/PDF/quantitatif.pdf)


Siècles, 6 (1997) 85-97

Philippe Rygiel (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=vsju9u2ppirnl3nf199jn7id31&v_0=Rygiel&v_1=Philippe)

Cet article examine, à travers l'exemple de la mobilité géographique de populations étrangères implantées dans le département du Cher durant l'entre-deux-guerres, l'intérêt du recours à la quantification pour l'historien

Keywords: histoire – immigration – mobilité géographique – quantification – sériel – cher – rosières

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00111022/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
03/02/2009, 13h27
Un outils de l'éditeur scientifique springer, destiné à ajouter de l'info géographique aux articles.


AuthorMapper is a free interactive tool that visualizes scientific research areas and trends in an easy and refined way. It will assist the scientific research community by plotting authors, subjects and institutions on a world map as well as identifying scientific trends through timeline graphs, statistics and regions.
Integrating content and mapping technology, AuthorMapper provides an easy-to-use, dynamic interface that allows you to:



Easily locate reviewers, authors and experts in similar fields
Run a variety of queries by keyword, discipline, institution, author and more
Discover the geographic areas where specific topics are being researched
Identify new and historic literature trends
Link and connect seamlessly to published content
Discover wider relationships in the scientific community
Benefit from an augmented article and author visibility



AuthorMapper is intended for all authors, editors, reviewers, researchers or librarians interested in the structure of the scientific community in their subject field, at their institution or around the globe.

à noter


Special Features:

Search for OpenChoice/Open Access articles only and get directed through to the freely available full text on SpringerLink.

AuthorMapper.com widgets: embed the map of your search results on your own website.
:D:D:D:D:D:D

Exemple: les article en accès intégral libre traitant de sig
http://www.authormapper.com/search.aspx?q=gis&oa=1

n314
03/02/2009, 13h28
ESRI Inc fournit l'accès au catalogue de ses nombreuses références (75 120) tournant autour des SIG... parmi celles-ci, certaines sont en accès libre et intégral...

il suffit de cocher la case "Search only the references to materials on Campus (http://training.esri.com/campus/library/bibliography/searchtips.cfm)" de la recherche avancée via l'adresse
http://training.esri.com/campus/library/bibliography/searchoptions.cfm?searchtype=New

:D:D:D:D:D:D

n314
03/02/2009, 15h47
La pollution par l'ozone et la climatologie dans un espace méditerranéen : les Alpes-Maritimes (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/82/97/PDF/These.pdf)


Université de Nice Sophia-Antipolis (2008-12-08), Pierre Carrega (Dir.)

Nicolas Martin (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=k4bmb24eskq45o9jbbhq3vtct2&v_0=Martin&v_1=Nicolas)

L'ozone troposphérique, polluant secondaire affectant la santé des êtres vivants, concerne particulièrement le département des Alpes-Maritimes au cours de la saison photochimique. Espace littoral montagneux, ce territoire est largement dominé durant l'été notamment par des conditions anticycloniques permettant aux brises thermiques de s'exprimer. Ce régime de vent est au cœur de la problématique de la pollution par l'ozone puisqu'il entraîne fréquemment une accumulation des polluants primaires et secondaires au fil des jours au sein de la même masse d'air. Bien qu'étant un département faiblement industrialisé, les Alpes-Maritimes sont victimes d'un fort ensoleillement qui permet aux polluants primaires, émis majoritairement par le trafic routier près du littoral et par la végétation dans l'arrière-pays, de produire de l'ozone.
A travers les données de pollution issues du réseau de surveillance de la qualité de l'air d'AtmoPACA ainsi qu'à partir de très nombreuses mesures de terrain, l'objectif est de mieux appréhender les relations entre la variabilité spatiale et temporelle de l'ozone et celle des conditions météorologiques à différentes échelles. Après avoir détaillé l'historique des mesures d'ozone et de dioxyde d'azote disponibles dans le département, une première approche à macro-échelle est menée entre les réanalyses du NCEP et les niveaux de pollution par l'ozone dans neuf stations de mesures des Alpes-Maritimes. Ce premier niveau d'analyse permet de définir les configurations météorologiques générales caractérisant un épisode de pollution par l'ozone. La présence d'une dorsale anticyclonique sur l'Europe de l'ouest, associée à de faibles vitesses de vent, de faibles taux d'humidité relative en surface et d'une faible vorticité relative, provoque une dégradation de la qualité de l'air dans le département.
Un second niveau d'analyse est alors abordé : il s'agit de préciser à méso-échelle et à micro-échelle les conditions météorologiques propices à de fortes concentrations d'ozone. Pour cela des campagnes de mesures itinérantes d'ozone sont effectuées dans l'ensemble du département ; une importante base de données est constituée sur la commune de Nice et dans ses alentours. Le recours au modèle météorologique RAMS permet alors de mieux comprendre la variabilité spatiale et temporelle de l'ozone induite par les conditions climatiques locales. Les variables météorologiques les plus corrélées aux concentrations d'ozone sont la vitesse du vent en surface, l'énergie cinétique turbulente, la hauteur de la couche limite atmosphérique et l'humidité relative. Tout indique que moins le volume d'air dans lequel les polluants primaires sont émis est important, et moins l'intensité du brassage de l'air est forte, alors plus les concentrations d'ozone sont élevées. Il semblerait également que ces conditions locales du temps aient plus d'influence sur les niveaux de pollution par l'ozone que la configuration synoptique à macro-échelle. Bien qu'étant nécessaire, la présence d'un anticyclone sur l'Europe de l'ouest n'est pas suffisante pour expliquer le comportement de l'ozone localement dans les Alpes-Maritimes.
Parallèlement à ces différentes approches, les origines spatiales de la pollution photochimique affectant cet espace littoral montagneux sont recherchées. L'advection d'importantes quantités d'ozone par la brise de mer en journée indique que ce polluant s'accumule au dessus de la mer ; excepté ce phénomène d'accumulation induit par des aller-retour de la masse d'air guidée par l'alternance entre la brise de mer et la brise de terre, l'origine des fortes concentrations d'ozone au dessus de la mer n'est pas clairement comprise. Il semblerait qu'un schéma de recirculation des masses d'air en trois dimensions permette la création d'un empilement de couches stratifiées sur la mer.

keyword(s) : ozone troposphérique – brise thermique – couche limite atmosphérique – échelle spatiale fine – circulation atmosphérique – types de temps

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00358297/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
04/02/2009, 13h20
A travers l'espace de la méthode : les dimensions du terrain en géographie, Arras : France (2008)




Le terrain de la géographie physique littorale : une spatialisation politique, une modélisation numérique et une structuration en discours (http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/83/45/PDF/regnauld_terrain_arras.pdf)


Hervé Regnauld (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=f94ggnjsgj9pok6ulbv7ni9027&v_0=Regnauld&v_1=Herv%E9) 1, Olivier Planchon (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=f94ggnjsgj9pok6ulbv7ni9027&v_0=Planchon&v_1=Olivier)

Cette communication se propose d’explorer les relations entre le rôle du politique et le rôle du scientifique dans la définition d’un périmètre spatial et conceptuel de recherche. Elle prend pour cadre la pratique de la géomorphologie littorale, discipline définie par un type de terrain identifiable à un lieu.
Dans un premier temps la communication établit les bases épistémologiques qui autorisent deux conclusions spécifiques au littoral (mais exportables ailleurs ?) 1) La recherche universitaire publique doit rendre compte de son travail aux puissances publiques qui sont des entités territoriales. La dimension spatiale joue donc non seulement dans la définition de l’objet d’étude mais dans la dimension d’évaluation de la cohérence du savoir élaboré : le savoir élaboré doit être valable au long du littoral considéré, ce qui implique une vision assez linéaire de l’espace. 2) Les collectivités territoriales ont la capacité à formuler des problématiques scientifiques auxquelles les scientifiques universitaires n’ont pas encore pensé. Il en résulte que la définition de la pertinence d’un terrain d’étude n’est pas du seul ressort de la science.

Dans un second temps la communication s’attache à présenter deux sortes de configurations spatiales que la géomorphologie littorale et la demande politique s’accordent à désigner comme terrain. Des travaux étudient une portion de littoral continue et d’établissent des bilans centrés sur le couple érosion/accrétion. D’autres travaux une série de sites disjoints dans l’espace mais ayant des comportements semblables. La première catégorie pourrait être illustrée par la thèse de R.Paskoff (la côte du Chili central), la seconde par celle de F.Verger (Marais et Waddens du littoral français). On aurait la même situation dans le domaine anglo-saxon en comparant les travaux de M.Bray et ceux de J Orford, ou de J Goff. Ces deux approches de la notion de terrain sont toutes les deux fondées sur une base théorique pertinente et sont toutes deux socialement cohérentes.
1) Une portion continue de littoral peut être appréhendée selon le concept de cellule sédimentaire, en tant qu’espace physique parcouru par des flux de sédiments. Pour comprendre l’évolution d’un littoral il faut étudier ensemble les sites sources (qui s’érodent), les sites puits (qui accumulent) et les sites de transit (dont la forme varie avec le flux latéral de matière). C’est la condition pour faire des bilans. Il convient de délimiter le « terrain » d’étude pour qu’il contienne l’ensemble des sites concernés. Le modèle conceptuel peut être traduit en modèle numérique avec, par exemple, des équations différentielles (quantité de flux par quantité de temps). Du point de vue de l’aménagement littoral, la définition, sur le terrain à aménager, des différentes cellules sédimentaires est le préalable à toute intervention.
2) Une collection discrète de formes types, définies par une homogénéité lithologique (vasières, cordons de galet, flèches de sable) est un système appréhendé comme le résultat de forçages de contrôles et de résiliences. L’ensemble peut être rassemblé sous le concept de morpho/hydro dynamisme. Il y a de l’énergie qui mobilise un matériel qui le distribue dans l’espace (ce qui crée une forme) et cette forme a une d’inertie qui la fait réagir plus ou moins aux événements qui l’atteignent. Sur le terrain la connaissance des impacts d’une tempête sur un site est la condition première pour gérer la permanence d’un géosystème qu’une société pense devoir «protéger».
Ces deux pratiques supposent deux conceptions du terrain (continu ou discret). Elles ne s’opposent pas pour autant. Elles ont en commun de revendiquer une pertinence et une cohérence selon les exigences que J. Lévy distingue comme caractéristiques d’une science sociale. La pertinence vient de la tension théorie/expérimentation tandis que la cohérence se vérifie par le fait que le discours produit est utilisable par d’autres que les géomorphologues, c’est à dire par les aménageurs. Ces deux « terrains » n’opposent pas davantage un terrain naturaliste et un terrain modélisé. Ils sont indissociables puisque c’est le modèle qui détermine le découpage de l’espace étudié. En ce sens la géomorphologie littorale est une activité sociale classique qui privilégie un paradigme (parmi deux), qui en déduit un cadre spatial et produit un savoir que les acteurs locaux de l’aménagement peuvent réinvestir, quasiment en temps réel. Le fait original est que ce classicisme n’est aucunement contradictoire avec une modélisation numérique.

Dans un troisième temps, la communication aborde l’actualité de la discipline qui incite à voir cette priorité d’un paradigme sous un angle nouveau. Il faut penser avec un concept récent qui a pour intérêt de joindre les deux approches (continu/discontinu). Il s’agit de l’ « articulation géomorphologique » (F.Dolique) qui vise à penser les relations entre deux formes composées de matériels distincts mais voisines, au point que le comportement de l’une influe sur le comportement de l’autre (un cordon de galet reposant sur un cordon sableux, une dune sur une vasière par exemple). Le concept de cellule sédimentaire ne fonctionne pas parce que l’érosion d’une vasière ne fournit pas de galets à la flèche de sable. Celui de morphodynamique non plus car ce sont des objets dont on ne peut pas modéliser les interactions : les équations qui décrivent le mouvement du sable ne sont pas valables pour la vase (ou les galets) et l’on ne sait pas décrire le mouvement à l’interface sable/galet (ou sable vase). On doit donc penser le terrain comme l’interface spatial et l’articulation temporelle entre deux entités litho-hétérogènes. C’est exactement ce que, aujourd’hui, personne ne sait encore modéliser tant la variabilité possible est grande.

La discipline est donc devant une sorte de défi : elle constate qu’elle a déjà les outils conceptuels pour désigner un terrain « nouveau » mais pas encore les outils théoriques pour l’étudier. Mais ce terrain nouveau a attiré l’attention des politiques parce qu’il leur paraît « ingérable ». Il appartient aux géomorphologues de produire un savoir cohérent sur ces nouveaux terrains.

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00358345/fr/






Croiser les terrains en géographie (http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/83/39/PDF/fleury_terrain_arras.pdf)


Antoine Fleury (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=och1bg1a5e8n4e63k4bjau3s64&v_0=Fleury&v_1=Antoine)

La méthode du croisement est devenue commune dans un certain nombre de sciences sociales. Elle a été récemment théorisée par M. Werner et B. Zimmermann dans l’ouvrage intitulé De la comparaison à l’histoire croisée qu’ils ont coordonné en 2004. Le croisement permet de dépasser la comparaison telle qu’elle est classiquement mise en œuvre. Celle-ci pose en effet un certain nombre de problèmes eu égard notamment à la position de l’observateur, au niveau de comparaison et au choix de l’objet de la comparaison. Avec la méthode du croisement, les entités ou les objets ne sont pas seulement considérés les uns par rapport aux autres, mais également les uns à travers les autres, en termes de relations et d’intersections. Le questionnement du chercheur se nourrit de la mise en regard des entités étudiées et son objet de recherche se construit dans le croisement des terrains et des perspectives qui leur sont associées, le point de vue du chercheur se situant finalement au croisement de tous les autres.
Comment mener son terrain et construire son objet de recherche en géographe, selon la méthode du croisement ? Quel est l’apport et quelles sont les limites de cette démarche appliquée au champ de la géographie ? C’est à ces questions que ma communication tentera de répondre, en s’appuyant sur des recherches menées dans le cadre d’une thèse intitulée Les espaces publics dans les politiques métropolitaines. Réflexions au croisement de trois expériences : de Paris aux quartiers centraux de Berlin et Istanbul. Il conviendra tout d’abord de s’interroger sur l’apport théorique que constitue le croisement par rapport à la comparaison en géographie. Ensuite, il sera intéressant de voir comment cette méthode peut être appliquée dans cette discipline, et je me propose pour cela de revenir de manière réflexive sur la place qu’elle a occupée dans la construction de ma thèse. J’expliciterai dans un premier temps la manière dont j’ai envisagé le croisement des terrains dans mon travail d’investigation, ainsi que les difficultés concrètes que ce choix m’a posées. Je tenterai dans un second temps de présenter la manière dont j’ai construit, à partir de là, mon objet de recherche et mes questionnements : revendiquant mon ancrage dans le terrain parisien, je me suis en fait ingénié à croiser mon point de vue initial avec mon expérience des deux autres terrains, construisant mes questionnements dans un va-et-vient constant entre les villes et les problématiques qu’elles m’imposaient. Enfin, je tenterai dans un troisième temps de mettre en évidence les apports du croisement en évoquant brièvement les résultats qu’il m’a permis d’obtenir, tout en soulignant les inévitables limites de cette démarche.
En définitive, il s’agit ici de contribuer aux débats en posant un regard renouvelé sur la comparaison en géographie, ce qui passe plus généralement par une double réflexion sur la place du chercheur par rapport à ses terrains d’une part, sur la place des terrains dans la construction de son objet de recherche d’autre part.

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00358339/fr/






Albert Demangeon : un géographe moderne face au terrain (http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/83/50/PDF/wolff_terrain_arras.pdf)


Denis Wolff (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=c9v8br8hfs9s979ciq75kpr6q2&v_0=Wolff&v_1=Denis)

Alors que les géographes des générations précédentes étaient des tenants de la géographie historique qui était aussi (et exclusivement) une géographie de cabinet, Paul Vidal de la Blache et ses élèves prônent une recherche sur le terrain. On peut cependant s'interroger sur la signification de ce terrain si souvent invoqué. C'est ce que nous tentons de faire à propos d'Albert Demangeon, essentiellement à partir d'archives. Quel est son rapport au terrain ? Ou, plus précisément, comment fait-il du terrain ? Y a-t-il pour lui une "méthode" de terrain ? Quelles sont la fréquence et la durée des voyages sur le terrain ? En quelles circonstances, en quelles occasions, en vue de quoi, sont-ils faits ? Quels outils théoriques mobilise-t-il éventuellement ? Quelle est la pédagogie du terrain ?

On étudie d'abord les sources qui nous permettent de connaître son expérience de terrain (surtout sa correspondance personnelle). Puis la réflexion se porte sur sa pratique de terrain en Picardie (pour sa thèse), dans le Limousin, en Belgique, dans les Iles Britanniques… Le terrain est également une pratique partagée : il s'agit, d'une part, de transmettre à ses collègues les résultats de ses recherches (lors des excursions interuniversitaires notamment) et, d'autre part, d'"enseigner" la pratique du terrain aux étudiants (on examine son action quand il enseigne à l'université de Lille).

L'importance qu'Albert Demangeon accorde au terrain est réelle, même si elle n'est pas originale parmi les géographes modernes. Ses travaux, qu'ils soient à l'échelle locale, régionale ou étatique, sont le résultat d'une pratique de terrain (mais aussi d'un travail important dans les bibliothèques et les centres d'archives). Au point de vue méthodologique, il faut insister sur l'importance des questionnaires comme moyen d'enquête. Le terrain est enfin un outil pédagogique privilégié ; Albert Demangeon soutient sa pratique dans tous les degrés d'enseignement.

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00358350/fr/






Le terrain (de thèse), un construit... institutionnel ? (http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/83/53/PDF/gaudin_et_musereau_terrain_arras.pdf)


Solène Gaudin (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=2iq4hqj6et5l0cob8raifig480&v_0=Gaudin&v_1=Sol%E8ne) 1, Jonathan Mesureau (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=2iq4hqj6et5l0cob8raifig480&v_0=Mesureau&v_1=Jonathan) 2 http://halshs.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Pour les géographes, le terrain est un terme polysémique. Il peut désigner à la fois le(s) lieu(x) de l’étude, au sens physique (et euclidien), comme il peut s’appliquer à un espace plus immatériel, à travers l’appréhension de groupes sociaux, de pratiques. Les deux approches impliquent une définition préalable du terrain reposant sur des postures épistémologiques et une formulation théorique. D’emblée, le jeune chercheur se trouve confronté à cette dualité à travers son appartenance institutionnelle, c’est-à-dire son rattachement à un laboratoire de recherche. Cette communication propose de s’intéresser, à travers le regard de deux doctorants, à l’incidence que ce rattachement institutionnel peut avoir sur leur rapport au terrain. Pour l’un, le terrain a été conçu comme un préalable et est manifestement le résultat d’un parcours biographique. Il se confond alors en grande partie avec l’objet d’étude : l’observation d’un type de formes littorales. Pour l’autre, il s’agit plutôt d’une construction venant s’appuyer sur une conception d’un espace et donc d’un terrain comme produit des individus et des groupes s’y rattachant. Le terrain est alors envisagé comme une forme de restitution individuelle et discursive : la recomposition des systèmes de lieux après un changement résidentiel. Les conditions d’émergence du terrain de thèse, au-delà de la définition de l’espace de référence de l’étude, constituent un volet instructif du positionnement qu’adopte le jeune chercheur encouragé par les méthodes mises en œuvre au sein du laboratoire d’accueil, ainsi que par l’expérience de la pratique du terrain induite par cet encadrement. Pour chacune de ces deux thèses, il s’agit de tenter de rendre compte de l’influence et des implications du rattachement institutionnel dans l’appréhension, la définition et la pratique du terrain. Dans quelle mesure celui-ci peut-il et/ou doit-il être un facteur de conformité avec les orientations des laboratoires ? Le doctorant peut-il puiser dans sa pratique du terrain sa légitimité en tant que jeune chercheur et en tant que membre de l’équipe ? Entre tradition et mutation, quelle place y-a-t-il pour l’innovation sur le terrain ?

L’étude prend pour cadre les laboratoires COSTEL (UMR 6554) et RESO (UMR 6590) situés tous deux à l’Université de Rennes 2. Le premier est un laboratoire de géographie physique dont les principaux domaines de recherche sont la télédétection et la climatologie. Le second est un laboratoire de géographie sociale qui étudie les dynamiques sociales et spatiales en ayant recours notamment aux outils de la géomatique (SIG).

Afin de mesurer l’incidence du rapport d’encadrement, nous avons procédé à l’élaboration d’un tableau de contingence où l’institution et le doctorant sont présentés selon leurs thèmes de recherches, leurs approches épistémologique et méthodologique. Cette analyse est enrichie d’un traitement statistique effectué à partir des publications de chaque laboratoire sur la période récente 2000-2006. L’objectif est de souligner la part des publications qui font une référence explicite à un lieu d’étude, des régions, des échelles et des méthodes privilégiées par le laboratoire afin de les mettre en relation avec les démarches des jeunes chercheurs. Les premiers résultats montrent une certaine dichotomie entre les deux exemples retenus. La distinction initiale entre un terrain abordé sur un mode inductif et biographique et celui résultant d’un construit théorique et interactif ne résiste pas à la pratique du terrain. Dans les deux cas de figure, le jeune chercheur opère une recomposition de son approche et, par la même, une distanciation vis-à-vis de son organisme de tutelle afin de s’adapter aux réalités de son terrain d’étude. Le croisement de ces deux expériences, malgré les spécificités, montre que la confrontation du jeune chercheur avec son terrain fait apparaître une forme d’hybridation qui transcende partiellement les logiques de rattachement institutionnel. En somme, cette étude voudrait contribuer à évaluer plus précisément la dimension rétroactive de l’expérience individuelle du jeune chercheur dans la construction de son terrain.

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00358353/fr/



:roll::roll::roll::roll::roll::roll:

n314
04/02/2009, 13h22
Le genre et le sexe comme objets géographiques (http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/33/33/60/PDF/Le_genre_et_le_sexe_comme_objets_geographiques.pdf )


Sexe de l’espace, sexe dans l’espace, Acte du colloque de Doc’Géo, Pessac : France (2007)

Yves Raibaud (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=m5h8i54v1lf7e0k15nru3nk9k7&v_0=Raibaud&v_1=Yves)

Il va falloir encore faire le deuil de l’idée de nature. Beaucoup de géographes doutent qu’il existe un « milieu naturel » et nombreux sont ceux aujourd’hui qui imaginent la « nature » comme un simple construit, voire comme un processus permanent de construction. L’interrogation sur le sexe aboutit à peu près aux mêmes débats : à la constatation brute que la différence biologique entre hommes et femmes est réelle ne cesse de s’opposer le doute sur les fondements naturels des différences entre hommes et femmes dans les rôles sociaux, les humeurs, les modes de vie, les façons d’occuper l’espace. Comme sur d’autres sujets de recherche c’est le décentrement du point de vue de chercheur.e.s n’appartenant pas aux catégories dominantes (ici les chercheur.e.s féministes , puis homosexuel.le.s) qui fonde la critique en dénonçant d’une part les préjugés et les représentations normatives, d’autre part la production de savoirs naturalisant les rapports sociaux de sexe et leur corollaire le plus fréquent, la domination masculine.

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00333360/fr/

:roll::roll::roll::roll::roll::roll:

n314
09/02/2009, 12h08
Les échelles de la cohésion spatiale en europe (http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/80/06/PDF/Baudelle_Montabone_1150.pdf)


ERSA Congress 2008: Culture, Cohesion and Competitiveness: Regional Perspectives, Liverpool : Royaume-Uni (2008)

Benoît Montabone (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=fj901ggr6ohhc69irisjm2qk91&v_0=Montabone&v_1=Beno%EEt)
Guy Baudelle (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=fj901ggr6ohhc69irisjm2qk91&v_0=Baudelle&v_1=Guy)

Après avoir rappelé l’importance de la cohésion territoriale et du polycentrisme pour l’Union européenne, on pointe les principaux enjeux liés à la multiplication des acteurs agissant sur ses territoires. On montre ensuite que l’irruption de l’ambition de la compétitivité complique la recherche de la cohésion territoriale et place les responsables devant trois grands choix stratégiques possibles (I).
Pour évaluer si l’un d’entre eux a été privilégié, on observe la ventilation des fonds structurels dans les régions françaises d’Objectif 2 (II). Les résultats montrent une répartition équilibrée entre les différents types de régions et un souci de combiner la quête de la cohésion territoriale et du
polycentrisme avec la poursuite d’une meilleure compétitivité nationale. Ce résultat n’empêche pas la persistance de débats théoriques assez vifs (III). Nous tentons d’en tirer des conclusions sur les échelles et les modalités d’intervention optimales en faveur de la cohésion territoriale.

keywords: Union européenne – cohésion territoriale – Fonds structurels – Objectif 2 – France – échelle – compétitivité – polycentrisme – FEDER – FSE – aménagement.

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00358006/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
09/02/2009, 12h10
RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET DYNAMIQUE FORESTIERE AU 20e SIECLE : LA PINEDE DE REBOISEMENT SUR EBOULIS DE LA COURBE (massif des Grandes Rousses, Alpes du Nord, France) (http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/87/96/PDF/HALGpQPinCourbCCGR2-2-09.pdf)


Géographie physique et Quaternaire 59, 1 (2007) 31-48

Georges Rovera (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=blprhjv72046e2imsqk57dcnu4&v_0=Rovera&v_1=Georges)
Christophe Corona (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=blprhjv72046e2imsqk57dcnu4&v_0=Corona&v_1=Christophe)

Cette étude porte sur la dynamique, depuis le début du 20e siècle, d’une forêt de reboisement à pin noir d’Autriche (Pinus nigra ssp nigricans) sur un talus d’éboulis, localisé au sud du massif des Grandes Rousses (Alpes du nord, France). Les différentes étapes de la dynamique forestière, ainsi que la croissance des arbres étudiée par dendrologie, révèlent les fluctuations climatiques du siècle écoulé (1896-2003). Une cartographie diachronique à grande échelle (1/5000) au pas de temps bi-décennal, combinée à des prélèvements dendrologiques (157 arbres échantillonnés sur 12 placettes), font ressortir l’expansion rapide de la pinède entre 1950 et 1970, puis un ralentissement dans les décennies 1980, 1990 et le début des années 2000. Cette évolution concorde avec les variations des basses fréquences contenues dans les séries dendrochronologiques et météorologiques. La croissance du peuplement dans les décennies 1950-1970 coïncide ainsi avec une augmentation de 40% de la croissance radiale et une succession d’étés frais et arrosés, d’après les séries climatiques de la station de Besse en Oisans située à proximité du site. Inversement, depuis le milieu des années 1970, le peuplement connaît un déficit de croissance radiale de 20% lié à une série d’étés chauds et secs, à l’origine d’une expansion ralentie. Cette sensibilité très forte des pins à la sécheresse pré-estivale (mai, juin, juillet) est confirmée, au pas de temps mensuel, par l’analyse dendroclimatologique. Dans un contexte d’épisodes de sécheresse intra-alpine de plus en plus marqués, phénomène récent encore peu abordé par les scénarios macroclimatiques, ces résultats conduisent à une série d’interrogations sur le devenir de ces peuplements et sur la fonction de sentinelle de ces forêts reboisées sur substrat à faible capacité hydrique, capables d’enregistrer fortement les modifications des régimes pluviométriques et thermiques, encore mal modélisées en régions de montagnes.

Keywords: Réchauffement climatique – dynamique forestière – pinède – éboulis – Alpes

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00358796/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
10/02/2009, 12h24
Modélisation de l'intéraction transport-urbanisme - Choix résidentiels des ménages dans l'aire urbaine de Lyon (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/93/02/PDF/these.pdf)


Université Lumière - Lyon II (2009-01-29), Patrick Bonnel (Dir.)

Marius Homocianu (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=drlt1k2epeng56i1kaj64nrmv0&v_0=Homocianu&v_1=Marius)

L'objectif de la thèse est de proposer une modélisation des comportements résidentiels des ménages : le choix de changement de résidence (ou de déménagement) et le choix d'une nouvelle localisation. Ce type de modèles vise à prévoir la probabilité qu'un ménage change de résidence et son choix en matière de nouvelle localisation, en fonction d'un certain nombre de variables explicatives. Dans notre cas, la modélisation est fondée sur la théorie des choix discrets (approche de l'utilité aléatoire). La recherche s'appuie sur le cas lyonnais, le modèle étant construit sur l'aire urbaine de Lyon, sur des données de l'année 1999.
En termes de résultats, du côté de la mobilité résidentielle, il faut retenir que les variables qui expliquent la variation du degré de mobilité (du taux de déménagement) des ménages sont l'âge de la personne de référence du ménage, le nombre d'enfants et le statut d'occupation du logement. En ce qui concerne la localisation des ménages, les préférences des ménages pour une zone ou autre sont liées aux caractéristiques de celles-ci et notamment à l'accessibilité aux différentes opportunités et services, ce qui confirme que parmi les facteurs qui influencent le comportement de localisation des ménages on retrouve les accessibilités, et donc, l'hypothèse de l'existence d'un lien entre transports et urbanisme. On a également trouvé que les caractéristiques des ménages comme l'âge de la personne de référence, le revenu ou le nombre de personnes ont une influence sur leurs choix de localisation.
L'étude et les résultats des modèles suggèrent que des améliorations et nouvelles pistes de recherche sont possibles. Ainsi, du côté de la mobilité résidentielle, il pourrait y avoir d'autres variables qui motivent les ménages à changer de logement, comme des caractéristiques des logements, de l'environnement résidentiel ou d'autres caractéristiques des ménages non observées. Il serait aussi intéressant d'estimer le modèle de localisation a un niveau géographique encore plus fin (à l'îlot). D'autres alternatives de modélisation des décisions résidentielles des ménages seraient de modéliser une structure hiérarchisée des choix, par un modèle logit hiérarchique ou emboîté, ou bien de modéliser la trajectoire de vie, avec ses composantes familiale, résidentielle et professionnelle, qui sont en interdépendance (à condition de la disponibilité des données nécessaires).

keyword(s) : interaction transport-urbanisme – accessibilité – modélisation – choix discrets – mobilité résidentielle – localisation résidentielle – aire urbaine de Lyon

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00359302/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
23/02/2009, 09h07
Contribution de la Pollution Atmosphérique aux Inégalités Socio-Spatiales de Santé :
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/27/85/PDF/These_Havard.pdf)
Analyse Écologique du Risque d’Infarctus du Myocarde dans l’Agglomération de Strasbourg (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/27/85/PDF/These_Havard.pdf)


Université Rennes 1 (2008-12-18), Denis Bard (Dir.)

Sabrina Havard (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ins0sqaf4jbj1o085r80sqp5m4&v_0=Havard&v_1=Sabrina)

Le constat des inégalités sociales de santé est aujourd’hui solidement établi dans la majorité des pays industrialisés. Parmi les facteurs susceptibles d’expliquer une partie de ces inégalités ont été avancées les expositions environnementales, notamment celles à la pollution atmosphérique. En effet, les populations socio-économiquement défavorisées peuvent être à la fois plus exposées à la pollution atmosphérique et plus sensibles aux effets sanitaires en résultant. L’objectif de cette thèse était d’explorer la contribution de la pollution atmosphérique aux inégalités sociales de santé, en avançant dans la compréhension des mécanismes en jeu. Dans ce contexte, nous avons choisi de nous intéresser à l’association à court terme entre la pollution atmosphérique et la survenue de l’infarctus du myocarde et d’investiguer cette relation par une approche écologique.
Cette étude a été conduite dans la Communauté Urbaine de Strasbourg (CUS, Bas-Rhin) à l’échelle du quartier de résidence (IRIS). Les infarctus du myocarde survenus parmi la population âgée de 35 à 74 ans entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2003 (n = 1193) ont été recueillis auprès du registre bas-rhinois des cardiopathies ischémiques. Les concentrations horaires de pollution atmosphérique (NO2, PM10, O3 et CO) ont été modélisées par IRIS à l’aide du modèle ADMS Urban. Le niveau socio-économique des IRIS a été estimé à l’aide d’un indice de défaveur construit par analyse en composantes principales à partir des données du recensement.
Nous avons tout d’abord cherché à évaluer le degré d’injustice environnementale qui prévalait sur notre zone d’étude afin de vérifier l’hypothèse d’un différentiel d’exposition à la pollution atmosphérique selon le niveau socio-économique des IRIS. Notre analyse de régression spatiale a démontré l’existence d’inégalités socio-économiques dans l’exposition à la pollution atmosphérique ; les quartiers de défaveur moyenne, localisés aux abords des principales infrastructures routières entourant le centre urbain, étaient les plus exposés à la pollution liée au trafic.
Nous nous sommes ensuite intéressés à examiner l’association entre le niveau socio-économique des IRIS et la survenue de l’infarctus du myocarde afin de vérifier l’hypothèse d’inégalités sociales de santé sur notre zone d’étude. Notre analyse bayésienne a montré l’existence de forts gradients socio-économiques du risque d’infarctus du myocarde chez les hommes et les femmes et mis en exergue une vulnérabilité particulière des femmes vivant dans les quartiers les plus défavorisés.
Nous avons finalement exploré la contribution de la pollution atmosphérique aux inégalités sociales de santé en examinant si le niveau socio-économique des IRIS modifiait les effets de la pollution atmosphérique sur le risque d’infarctus du myocarde. Notre analyse cas-croisés a révélé un effet plus élevé de la pollution particulaire chez les individus vivant dans les quartiers défavorisés, en particulier les femmes âgées de 55 à 74 ans. Ces résultats, au vu de ceux précédemment rapportés, semblent s’expliquer davantage par un différentiel de sensibilité que par un différentiel d’exposition. La recherche des mécanismes responsables de cette sensibilité exacerbée nécessite d’être poursuivie dans de futurs travaux afin que des actions de santé publique efficaces puissent être mises en œuvre pour protéger ces populations vulnérables.

keyword(s) : Analyse spatiale – Épidemiologie – Inégalités sociales de santé – Infarctus du myocarde – Justice environnementale – Niveau socio-économique – Pollution atmosphérique

source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00362785/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:
Notez l'éloignement de la zone d'étude avec le labo...

n314
23/02/2009, 19h19
Les plans de prévention des risques technologiques au prisme de la vulnérabilité. (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/35/70/PDF/These-GabrielleRasse.pdf)


Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris - ENSMP (2009-02-04), Valérie SANSEVERINO-GODFRIN (Dir.)

Gabrielle Rasse (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=j7q2opla7j1t0t7pimje2n6ii5&v_0=Rasse&v_1=Gabrielle)

Lors de leur création par la loi Bachelot du 30 juillet 2003 suite à l'accident d'AZF à Toulouse, les plans de prévention des risques technologiques ont été présentés comme des outils juridiques permettant de réduire efficacement la vulnérabilité des territoires péri-industriels. Cinq ans après, se pose la question de la satisfaction de cette mission. Les réflexions issues des recherches sur la notion de vulnérabilité, illustrées par les résultats d'une enquête de terrain sur l'application concrète des premiers PPRT, vont permettre de mettre en exergue les points positifs et les insuffisances de la réponse juridique à la question de la vulnérabilité des territoires exposés à un aléa technologique. La première partie de cette thèse s'attache à démontrer les effets positifs engendrés par les PPRT sur les facteurs techniques et sociaux de vulnérabilité des territoires exposés aux risques industriels. La seconde partie de cette thèse contrebalance ce premier constat positif en mettant en exergue les insuffisances du cadre juridique offert par les PPRT. Se pose alors la question de savoir si, d'un point de vue juridique, la notion de vulnérabilité est véritablement novatrice dans la mesure où elle peut être rapprochée du principe de développement durable considéré à l'heure actuelle comme l'un des piliers fondateurs du droit de l'environnement.

keyword(s) : risque technologique majeur – vulnérabilité – prévention – droit – maîtrise de l’urbanisation – développement durable

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00363570/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
24/02/2009, 12h35
Analyse spatiale de l'environnement côtier de l'archipel des Bijagos (Guinée Bissau)
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/34/30/PDF/bijagos_99_GP.pdf)

Université de Bretagne occidentale - Brest (1999-01-15), Jean Louis Bodéré (Dir.)

Gwenaelle Pennober (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ddqp9u9blhptga99aa8uqoiok1&v_0=Pennober&v_1=Gwenaelle)

Les littoraux ouest africains évoluent à un rythme accéléré depuis ces 20 dernières années. Cette recherche s'inscrit dans une perspective générale d'étude et de suivi de ces changement à long terme. Elle a été mise en œuvre dans le cadre scientifique de la création de la Réserve de biosphère de l'archipel des Bijagos (Guinée Bissau).
L'objectif est de décrire les conditions dynamiques de l'évolution du littoral en montrant les liens d'interdépendance qui existent entre les ensembles morpho-sédimentaires de l'archipel. La démarche développée a consisté dans la mise au point de méthodes d'analyse spatiale appliquées à l'étude de la géomorphologie littorale en utilisant les opportunités offertes par les SIG et la télédétection. Elle est basée sur une segmentation multicritére de la zone intertidale décrivant l'expace littoral dans ses formes, sa dynamique et sa cinématique. Ce travail a montré que l'archipel des bijagos constitue la partie émargée d'un delta estuarien très particulier, visiblement en accrétion, dont l'existence est lié à un contexte structural et hydrodynamique régional exceptionnel.

keyword(s) : SIG – Télédétection – géomorphologie littorale – Guinée Bissau – archipel des Bijagos

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00363430/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
24/02/2009, 12h35
Handling Spatial Relations in Logical Concept Analysis To Explore Geographical Data (http://hal.inria.fr/docs/00/36/35/92/PDF/icfca2008-bedel.pdf)


Int. Conf. Formal Concept Analysis (2008) 241--257

Olivier Bedel (http://hal.inria.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=83h9es2l5kuqqvea0jeum97iu4&v_0=Bedel&v_1=Olivier)
Sébastien Ferré (http://hal.inria.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=83h9es2l5kuqqvea0jeum97iu4&v_0=Ferr%E9&v_1=S%E9bastien)
Olivier Ridoux (http://hal.inria.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=83h9es2l5kuqqvea0jeum97iu4&v_0=Ridoux&v_1=Olivier)

Because of the expansion of geo-positioning tools and the democratization of geographical information, the amount of geo-localized data that is available around the world keeps increasing. So, the ability to efficiently retrieve informations in function of their geographical facet is an important issue. In addition to individual properties such as position and shape, spatial relations between objects are an important criteria for selecting and reaching objects of interest: e.g., given a set of touristic points, selecting those having a nearby hotel or reaching the nearby hotels. In this paper, we propose Logical Concept Analysis (LCA) and its handling of relations for representing and reasoning on various kinds of spatial relations: e.g., Euclidean distance, topological relations. Furthermore, we present an original way of navigating in geolocalized data, and compare the benefits of our approach with traditional Geographical Information Systems (GIS).

Keywords : spatial relations – concept analysis – logic – geographical data – data retrieval

Source: http://hal.inria.fr/inria-00363592/en/

;);););););)

n314
24/02/2009, 17h11
Choix de localisation des entreprises, intervention publique et efficacité urbaine : Une analyse théorique et empirique de la réglementation des choix de localisation des activités de bureau en Île-de-France (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/38/46/PDF/Costes_Nicolas_these.pdf)


Université Panthéon-Sorbonne - Paris I (2008-06-30), Pierre Kopp, Professeur à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Dir.)

Nicolas Costes (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=if6ht0f04m323qdn6kg3tq9dp2&v_0=Costes&v_1=Nicolas)

L’objet de ma thèse consiste en l’évaluation de la réglementation de l’utilisation de l’espace appliquée à l’immobilier de bureaux en Île-de-France, en tant qu’instrument d’aménagement du territoire, de promotion de l’accessibilité des emplois et de l’efficacité régionale. La principale conclusion est que bien qu’elle se justifie d’un point de vue théorique, cette réglementation participe à la diminution de l’efficacité de la région Île-de-France. Je montre que l’évolution de la répartition des activités du bureau depuis 1990 s’est accompagnée d’une diminution de la taille effective du marché du travail de bureau. La dégradation des conditions moyennes d’accès aux emplois de bureau engendre un coût annuel estimé à trois milliards d’euros en 2004, soit 0,6% du PIB régional.
Le recours aux techniques de l’économétrie spatiale me permet de tester l’influence des dispositifs réglementaires et fiscaux instaurés dans le cadre de la politique régionale d’aménagement et d’identifier les déterminants de la répartition spatiale de l’offre nouvelle de bureaux. Les résultats obtenus me permettent d’affirmer que les instruments mobilisés ont un impact très limité.
J’en conclus que, contrairement aux objectifs qu’elle s’est fixés, la réglementation des choix de localisation des activités de bureau n’a permis ni de mettre fin aux clivages existants dans le développement économique et urbain, ni de corriger les disparités en matière d’accès à l’emploi...ni d’améliorer l’efficacité économique de la région Île-de-France

keyword(s) : accessibilité – marché du travail – immobilier de bureaux – choix de localisation – économétrie spatiale – déconnexion spatiale – efficacité urbaine – politique urbaine – Ile-de-France

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00363846/en/

;);););););)

n314
26/02/2009, 12h51
Représentations territoriales pour la gestion équilibrée d’un patrimoine écologique et anthropique dans le domaine de l’eau (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/42/86/PDF/Volume1_.pdf)


Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne Université Jean Monnet - Saint-Etienne (2005-12-15), Jean-Philippe Waaub (Dir.)

Frédéric Paran (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=60bupeilg093sqkq1f9eavrm90&v_0=Paran&v_1=Fr%E9d%E9ric)

L'objectif de ce travail consiste à produire des représentations territoriales validées et complémentaires pour faciliter un processus de négociation dans le cadre de projets territoriaux locaux multi-acteurs dans le domaine de l'eau. La méthodologie multidisciplinaire mise en oeuvre permet d’appréhender un territoire en tant qu’entité pluridimensionnelle biophysique, afin de faciliter la gestion équilibrée d’un patrimoine écologique et anthropique. En d’autres termes, permettre une négociation plus écologique et une conservation plus humaine d’un bien commun environnemental, l’eau, en combinant étude des écosystèmes et de sociosystèmes.

La négociation territoriale nécessite de considérer de manière attentive des acteurs faibles, des acteurs absents et des valeurs morales pour une décision à la fois respectueuse des hommes et des écosystèmes. La méthodologie proposée est testée sur un site d’application situé dans la Plaine du Forez (Loire, France), secteur rural et agricole en bordure du fleuve Loire, où cohabitent un industriel du granulat et une association de protection de la nature. Ce site, qui a subi de nombreuses modifications et altérations d’origine anthropique (exploitation de granulats, agriculture intensive, endiguement du fleuve, barrage hydroélectrique), fut aussi pionnier en matière d’aménagement à vocation écologique d’anciennes gravières.

L’application proposée se focalise sur la nappe phréatique de la zone et aborde le territoire en 3 dimensions. Une dimension physique prise en charge par un modèle mathématique aux différences finies d’écoulement souterrain. Une dimension biologique qui combine analyses physico-chimiques et indicateurs biologiques (invertébrés souterrains et macrophytes des gravières). Une dimension humaine qui est explorée à l’aide d’un modèle d’inspiration sociologique appelé l’acteur en 4 dimensions. Les résultats de ces 3 études spécifiques permettent d’une part d’améliorer la connaissance de la ressource en eau du territoire, notamment l’aquifère, et d’autre part d’obtenir des représentations territoriales validées et complémentaires (cartes issues de SIG). Il s'agit d'améliorer et de compléter les représentations physiques du territoire à l'aide des représentations biologiques et réciproquement. L'étude sociologique permet de connaître les représentations territoriales les plus adaptées en fonction des acteurs. Au final, ces représentations, une fois converties en argumentaires spatiaux adaptés, sont mobilisables en tant qu’outils d’aide à la négociation/médiation territoriales, par exemple, pour le choix du site d’implantation et l’aménagement d’une gravière en milieu alluvial.

Au final, ce travail a permis de mettre en oeuvre une plate-forme pédagogique informatisée qui permet de tester l’argumentation spatiale et de simuler un processus de négociation en incluant jeu de rôles (acteurs, médiateurs), outils d’aide à la négociation/médiation et représentations territoriales. La négociation simulée vise à choisir l'emplacement et le mode de réhabilitation/réaffectation d'une gravière en milieu alluvial selon un processus participatif. La simulation propose ainsi un partage des connaissances acquises dans ce travail, ainsi qu’un déroulement permettant aux apprenants (joueurs) de se familiariser avec des outils d’aide à la négociation et les processus de négociations multi-acteurs. Cette simulation a permis de tester les argumentaires spatiaux développés dans le cadre de ce travail.

keyword(s) : Représentations territoriales – argumentation spatiale – ressource en eau – aide à la négociation et à la médiation territoriale – simulateur pédagogique – modélisation hydraulique – invertébrés souterrains – macrophytes – modélisation sociologique

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00364286/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
02/03/2009, 10h09
Une mise à jour du 10 février 2009 a été effectuée sur le site
http://www.geo.txstate.edu/lovell/linksjournal/

qui recense les journaux scientifiques à dimension géographique...

Trouvé via
http://blogs.esri.com/Info/blogs/gisedcom/archive/2009/02/27/geographic-resources-publication-listing.aspx

The James and Marilyn Lovell Center for Environmental Geography and Hazards Research (http://www.geo.txstate.edu/lovell), housed in the Department of Geography at Texas State University, announced this week the availability of a "Geographic Resources: Publication Listing" of over 200 geography, or geographically-oriented publications and their website links. The listing resides on: http://www.geo.txstate.edu/lovell/linksjournal/. The listing is composed of information obtained from the World Wide Web, library holdings, and the Center’s Occasional Paper No. 1 (http://www.geo.txstate.edu/lovell/publications/). At present, the material is organized alphabetically and includes any publication known to accept and publish material that includes a geographer as first author or as a co-author.
- Joseph Kerski (http://edcommunity.esri.com/community/edteam/jkerski.cfm), ESRI Education Manager
Filed under: Reports (http://blogs.esri.com/Info/blogs/gisedcom/archive/tags/Reports/default.aspx), Publications (http://blogs.esri.com/Info/blogs/gisedcom/archive/tags/Publications/default.aspx)

:argent::argent::argent::argent::argent::argent:

n314
02/03/2009, 16h36
Impacts du changement climatique sur le potentiel éolien en France: une étude de régionalisation (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/50/68/PDF/these.pdf) !133.2 MB

Université Paul Sabatier - Toulouse III (2008-11-06), Laurent Terray (Dir.)

Julien Najac (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&f_0=NMAUTHOR&p_0=is_exactly&f_1=PRAUTHOR&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=apkd5g2js2rs1rn9r7kkdlov77&v_0=Najac&v_1=Julien)

Cette thèse se propose d'étudier les impacts des changements climatiques sur les vents de surface en France et d'en tirer des conclusions sur le potentiel éolien. Du fait de leur faible résolution spatiale, les modèles climatiques ne peuvent pas reproduire correctement la variabilité spatiale des vents de surface en France. Deux méthodes de désagrégation ont donc été développées afin de régionaliser un ensemble de scénarios climatiques: une méthode statistique basée sur une analyse en types de temps et une méthode statistico-dynamique utilisant des simulations méso-échelles à haute résolution. A l'horizon 2050, des changements significatifs mais relativement faibles apparaissent avec notamment une diminution de la vitesse du vent dans le sud et une augmentation dans le nord. L'utilisation d'autres méthodes de désagrégation permet d'étudier différentes sources d'incertitudes : il apparaît que l'essentiel de l'incertitude est dû aux modèles climatiques. http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : Changement climatique – impacts – potentiel éolien – vents de surface – régionalisation – désagrégation statistique – désagrégation dynamique – régimes de temps – incertitudes

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00365068/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
09/03/2009, 12h19
Le SIG, un outil de gestion de l'eau dans un périmètre irrigué: cas du secteur S7 au Gharb, Maroc (http://hal.cirad.fr/docs/00/36/64/82/PDF/Omari.pdf)


Economies d'eau en systèmes irrigués au Maghreb, Mostaganem : Algeria (2008)

S. Omari (http://hal.cirad.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=glbma68e74meggpvehap210ud4&v_0=Omari&v_1=S.)
J.-P. Bord (http://hal.cirad.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=glbma68e74meggpvehap210ud4&v_0=Bord&v_1=J.-P.)
A. Bouaziz (http://hal.cirad.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=glbma68e74meggpvehap210ud4&v_0=Bouaziz&v_1=A.)
Ph. Le Grusse (http://hal.cirad.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=glbma68e74meggpvehap210ud4&v_0=Le+Grusse&v_1=Ph.)
Jean-Christophe Poussin (http://hal.cirad.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=glbma68e74meggpvehap210ud4&v_0=Poussin&v_1=Jean-Christophe)
P. Ruelle (http://hal.cirad.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=glbma68e74meggpvehap210ud4&v_0=Ruelle&v_1=P.)

Depuis un siècle, la création de réseaux collectifs d'irrigation a été un moyen au service de la puissance publique pour atteindre ses objectifs de politique agricole et d'aménagement du territoire. En 1961, l'office national des irrigations s'est fixé une doctrine de l'intervention en matière de développement hydro agricole : priorité à la grande hydraulique, création de grands périmètres irrigués, mise au point d'un modèle d'aménagement, introduction des cultures sucrières et du contrat de cultures entre l'Etat et les agriculteurs, création de structures locales d'intervention plus proches des agriculteurs (les centres de mise en valeur). Ce modèle technique de l'aménagement hydro-agricole, notamment dans le périmètre irrigué du Gharb, résolvait, avec élégance, le problème majeur de l'articulation et de la gestion de nombreuses données dans un aménagement intégré : satisfaction des besoins en eau, disposition des cultures et des propriétés de façon à permettre le respect de l'assolement préconisé et la distribution des doses d'eau appropriées aux besoins des cultures. Le début des années1990 a été marqué par le désengagement de l'Etat du suivi de la gestion des périmètres irrigués et la libéralisation des assolements. Ainsi, libres dans leurs choix de production, les agriculteurs ont transformé leur système de production pour faire face à la nouvelle conjoncture économique (signature des accords de libre échange avec l'Europe et les USA, etc.). Dans ce nouveau contexte, le rôle des offices régionaux de mise en valeur agricole (Ormva) s'est limité à la prestation du service de vente de l'eau d'irrigation, de la gestion du réseau d'irrigation et de l'encadrement des agriculteurs. Les Ormva, se sont trouvés incapables de suivre la quasi-totalité des agriculteurs faisant partie de leur zone d'action. Cela est dû d'une part, à l'immensité des périmètres irrigués et, d'autre part, au manque de moyens humains et logistiques mis à la disposition des Ormva. La représentation cartographique reste le meilleur outil de la présentation de l'espace, mais pour la rendre dynamique, et en faire un outil de la création de dialogue entre les acteurs il faut lui donner un caractère dynamique. Une première analyse du système d'information de l'Ormva du Gharb a montré l'existence de nombreuses informations sur les cultures pratiquées, les consommations en eau qui peuvent générer de la connaissance sur ce qui se passe réellement sur le périmètre, mais ces informations sont dispersées dans les différents services, entre lesquels la circulation de ces données est presque inexistante. Ces données ne sont pas exploitées, ni vérifiées à cause de la difficulté de l'outil de gestion des données mis en place par l'Ormva et de l'immensité de l'effectif des détenteurs de codes (agriculteurs). Pour faire face à cette situation, la mise en place d'un dispositif d'observation territorial demeure une démarche indispensable pour la gestion des périmètres irrigués. Pour surmonter le problème d'accès à l'information, il est préconisé de mettre en place une cellule d'observation, qui sera formée des agents de plusieurs départements de l'Ormva, ce qui facilitera la disponibilité, la fluidité, le traitement des données et la circulation de l'information.

Source : http://hal.cirad.fr/cirad-00366482/en/

;);););););)

ghjmora
15/03/2009, 11h43
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-00332970/en/) http://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-00332970/en/



Université de Bourgogne (02/07/2008), Pierre Camberlin (Dir.)Précipitations et relief en Afrique orientale et australe : modélisations statistiques et géostatistiques.Pascal Oettli 1(02/07/2008)Ce travail a un double objectif : à travers les exemples est- et sud-africain, mieux comprendre l'influence du relief sur l'organisation spatiale des précipitations et spatialiser les données pluviométriques ponctuelles en fonction du relief. Ce travail tente d'appliquer à des régions tropicales et sub-tropicales une méthodologie en partie dérivée de méthodologies précédemment définies dans les régions extra-tropicales.
Dans un premier temps, un modèle issu d'une régression linéaire multiple, basée sur une décomposition, à différentes échelles spatiales, de l'information topographique en descripteurs, aide à mieux comprendre le lien entre précipitations et topographie. En Afrique de l'Est, les effets de versants sont très importants pour expliquer la répartition spatiale des précipitations, ainsi que l'effet sommital (sommet isolé ou crête). En Afrique du Sud, c'est principalement un gradient sud-ouest/nord-est dans les précipitations qui ressort, atténuant l'influence de la topographie. Ce gradient est toutefois moins marqué en fin de saison des pluies.
Dans un deuxième temps, le modèle de précipitation est amélioré par la modélisation géostatistique des erreurs du modèle statistique. Cette combinaison aboutit à un modèle multiplicatif, servant à reconstituer, pour les cartographier, des champs pluviométriques mensuels moyens, dans chacune des régions. La cartographie obtenue montre des capacités plus que satisfaisantes du modèle à reproduire la variabilité spatiale des précipitations moyennes, notamment en Afrique de l'Est.
Dans un troisième temps, l'évolution interannuelle de l'organisation des précipitations mensuelles en fonction du relief est étudiée. D'une année sur l'autre, une partie inégale de la distribution des précipitations est expliquée par les modèles de précipitations. Une méthodologie originale est aussi mise en place afin de déterminer s'il existe des distributions spatiales récurrentes des précipitations (des modes), liées aux mêmes descripteurs du relief. Dans cette recherche de modes récurrents dans l'organisation spatiale des précipitations ne ressortent, en Afrique de l'Est, que les mois de transition entre saison pluvieuse et saison sèche. Ces modes sont associés à des anomalies récurrentes dans la circulation atmosphérique de plus large échelle, principalement liées aux phases d'installation/retrait des moussons d'été et d'hiver.1 : Centre de Recherches de Climatologie (CRC)CNRS : UMR5210 – Université de BourgogneDiscipline : Sciences de l'Homme et SociétéMots-Clés : Précipitations – relief – Afrique de l'Est – Afrique du Sud – modélisation statistique – modélisation géostatistique – spatialisation – variabilité interannuelle

n314
18/03/2009, 16h00
Structures spatiales et mises en réseaux de villes pour la régionalisation des territoires (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/13/79/31/PDF/these_kaddouri.pdf)


Université Paul Valéry - Montpellier III (2004-12-16), JEAN-PAUL CHEYLAN (Dir.)

Lahouari Kaddouri (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=9a37sfbafe6cp3k13bl6329qk3&v_0=Kaddouri&v_1=Lahouari)

La régionalisation est autant un processus spatial qu'un processus territorial. Elle est spatiale parce qu'elle se réalise sur des structures spatiales héritées tout en les mettant en oeuvre. Nous avons voulu mettre en perspective dans le processus ou les volontés de régionalisation, le système formé des notions de territoires, de villes et de réseaux.
Aussi, nous proposons de définir des territoires autour de réseaux de villes qui donnent à penser les régionalisations souhaitables ou souhaitées à partir des propriétés des territoires et de leur organisation par la représentation des interactions spatiales entre les villes. Sont alors créés des réseaux de villes autour desquels la régionalisation des territoires serait possible.
Les mises en réseaux de villes se basent sur le corpus conceptuel et théorique du fonctionnement et des propriétés des systèmes de villes, et tiennent compte des caractéristiques du système de villes étudié à travers les critères de la taille des villes et de leur localisation. Ces seuls critères déterminent les espacements entre les villes et leur position dans la hiérarchie de niveaux dans le système, ce qui intègre et révèle les structures spatiales sous-jacentes ou locales.
Sont alors définies deux catégories de réseaux de villes :
• les réseaux de villes de proximité et de voisinage, sur des contraintes d'espacement entre les villes ;
• les réseaux de villes hiérarchisés, sur des contraintes de taille des villes et de principes d'emboîtement de structures hiérarchiques (type administratif, à la hiérarchie stricte, ou type principe de marché, à la hiérarchie non stricte).
La formalisation et les représentations des mises en réseaux de villes sont réalisées par la théorie des graphes qui permet une modélisation aisée des organisations hiérarchiques, en particulier des emboîtements de niveaux, par un de ses sous-ensembles, les arbres.
La mise en place de ces méthodes et l'évaluation des performances des régionalisations qu'elles engendrent se fait sur deux exemples à problématiques et échelles différentes. La première application montre une approche spatiale en archéologie pour aider à dégager les principales structures d'un système de peuplement d'un territoire autour de la Cité antique de Luteva (Lodève, Hérault, France) durant la période du Haut-Empire (Ier siècle ap. J.-C. - IIIe siècle ap. J.-C.). La seconde application consiste à définir un arc méditerranéen théorique à partir du système de villes européennes sans maillage administratif.

keyword(s) : Systèmes de villes – Régionalisation – Structures spatiales – Interaction spatiale – Réseaux de villes – Théorie des graphes – Archéologie Spatiale – SIG

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00137931/en/

;);););););)

n314
23/03/2009, 09h49
Reconstituer la démographie départementale française du XIXe siècle
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/88/72/PDF/BanensReconstitutionHerault.pdf)

Population (French Edition), 6 (1997) 1329-1360

Maks Banens (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=vq68a9g79keusnub49oej0b5h4&v_0=Banens&v_1=Maks)

L'article passe en revue les méthodes qui permettent de saisir la dynamique des populations sur le moyen et long terme et propose une méthode adaptée aux populations départementales et infra-départementales.

Pour un pays de tradition statistique ancienne,
comme la France, les données démographiques couvrant les
deux derniers siècles ne manquent pas. C’est plutôt leur
fiabilité qui fait problème, et les incohérences apparaissent
dès qu’on essaie de tirer parti des contraintes qui relient
nécessairement ces données entre elles. Il faut alors
corriger, ce qui suppose des hypothèses parfois fortes, et
s’accompagne inévitablement du risque d’introduire
d’autres incohérences.
Une ré-estimation des populations féminines des
départements français (par âge) au cours du XIXe siècle, à
partir des données des divers recensements et de l’état civil,
avait été publiée par Etienne Van de Walle en 1974 ; Noël
Bonneuil vient d’en réaliser une autre, en utilisant des
méthodes statistiques plus puissantes. Maks BANENS*
procède ici à un examen critique de ces deux reconstitutions,
en insistant sur l’importance de pouvoir connaître les
conditions locales de production des données
démographiques ; quand ces conditions sont connues avec
précision, il propose d’utiliser cette information pour guider
la reconstitution, et en donne une application au cas d’un
département, l’Hérault.

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00368872/en/

;);););););)

n314
30/03/2009, 13h36
SPATIAL DATABASE SPEED COMPARISONS (http://www.ideageospatial.com/pdfs/white-papers/SpatialComparisons.pdf)


http://www.ideageospatial.com/images/geowhitepaper2.jpg

A reoccurring question regarding spatial databases is which spatial format and which database engine to use. To determine the best configuration, data must be processed in different scales, data densities and multiple types of vector data. Another testing point is a comparison between hot and cold database buffer caches. The goal of this paper is to show which configuration on a Microsoft Windows platform may give the best performance. This special report shows speed comparisons between the primary relational databases supported by ArcSDE. The ArcSDE supported databases on the Windows platform to be used in testing are: Microsoft (MS) SQL Server, Oracle Database, and DB2. This report covers critical path areas including:


Variables in Comparison including database cache, types of data and data densities
Charts of Speed Comparisons
Cold Cache and Hot Cache


Source: http://www.ideageospatial.com/whitepapers/Default.aspx
via http://resources.esri.com/help/9.3/geodatabase/Blog/DevSum09_sql_and_gdb.pdf

:argent::argent::argent::argent::argent::argent:

n314
30/03/2009, 13h38
Caractérisation d'un sol nu à partir de données SAR polarimétriques. Etude multi-fréquentielle et multi-résolutions.
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/06/34/82/PDF/these_sophie.pdf)

Université Rennes 1 (2003-12-11), Prof. Eric POTTIER (Dir.)

Sophie Allain (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=79cladndeol8juadq9gjdtl0v6&v_0=Allain&v_1=Sophie)

Ce travail est consacré à la caractérisation des paramètres bio- et géo-physiques d'un sol nu à partir de données SAR polarimétriques, multi-fréquentielles et multi-résolutions.

Des relations quantitatives entre la rugosité et l'humidité du sol et des descripteurs polarimétriques sont déterminées au moyen d'un modèle de diffusion utilisant la méthode de l'équation intégrale. Deux algorithmes d'inversion multi-fréquentiels sont développés pour l'extraction des paramètres physiques d'une surface et sont appliqués sur des mesures SAR polarimétriques acquises au laboratoire européen JRC.

La réponse électromagnétique d'une surface rugueuse dépend aussi de la taille de la cellule de résolution radar. La relation entre la résolution SAR et les caractéristiques polarimétriques d'une surface est établie en partageant son spectre en deux composantes. Un nouveau modèle de diffusion prenant en compte la résolution est ainsi présenté et validé sur des données multi-résolutions polarimétriques. http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : Télédétection – polarimétrie radar – radar à synthèse d'ouverture – sol rugueux – diffusion de surface – multi-fréquentielle – multi-résolutions.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00012010/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
30/03/2009, 15h43
Géographie, aménagement des territoires et géogouvernance
Propositions pour une formation des acteurs à la compréhension des enjeux spatiaux http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/18/20/PDF/THESE.pdf)

Université de Provence - Aix-Marseille I (2007-11-08), Michelle MASSON-VINCENT (Dir.)

Jean-Yves Piot (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=mhf1esav3vboncftu8ruugrbu6&v_0=Piot&v_1=Jean-Yves)

Un aménagement durable du territoire ne peut se concevoir sans une implication forte de tous les acteurs. Avec la diffusion rapide des T.I.C., les informations à référence spatiale sont aujourd'hui très nombreuses, bien que restant souvent abstraites pour le public. La géographie, science sociale, dispose des concepts et de méthodes de modélisation pour aider à la compréhension des processus spatiaux. A partir de deux expérimentations se déroulant dans des contextes et avec des acteurs différents, nous montrons qu'une formation, directe et/ou indirecte adaptée à différents publics est possible. En intégrant une démarche interactive de modélisation de l'espace, il devient possible de modifier les représentations initiales de chacun. Cette étape est nécessaire pour rendre compréhensibles les enjeux spatiaux et les solutions proposées par les divers acteurs dont les citoyens. Un processus de géogouvernance, potentiellement ouvert à tous les citoyens, devient alors envisageable.

keyword(s) : Acteur – aménagement – géographie – géogouvernance – gouvernance – information – formation – modélisation – T.I.C. – territoire

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00371820/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
31/03/2009, 11h12
Télédétection SAR interférométrique de zones urbaines en bande L à partir de l'utilisation des techniques d'analyse spectrale polarimétriques et multi-bases
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/20/59/PDF/These_Sauer.pdf)

Université Rennes 1 (2008-03-19), Prof. Eric POTTIER (Dir.)

Stefan Sauer (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=jjd586d2p9h4jo4po1gs8qs8a7&v_0=Sauer&v_1=Stefan)

Dans cette thése, des techniques d'analyse spectrale sont généralisées afin de traiter des données polarimétriques SAR interférométriques multi-bases. Ces algorithmes polarimétriques de traitement multi-capteurs sont décrits d'une manièere mathématique rigoureuse et appliqués aux zones urbaines. Ils permettent d'estimer la hauteur des diffuseurs, le mécanisme de rétrodiffusion et la réflectivité polarimétrique. A partir des observations mono-base POLInSAR, un modèle numérique d'élévation d'une zone urbaine est généré en déterminant les mécanismes de rétrodiffusion. L'utilisation des données bi-base POL-InSAR permet de résoudre le problème de déversement et de réaliser des images SAR en trois dimensions en indiquant les types de réflexion.

keyword(s) : SAR – télédétection – interférométrie – polarimétrie – traitement du signal – environnements urbains.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00372059/en/

;);););););)

n314
02/04/2009, 09h06
ESTIMATING SPATIAL AND TEMPORAL VARIATIONS IN SOLAR RADIATION WITHIN BORDEAUX WINEGROWING REGION USING REMOTELY SENSED DATA (http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/36/98/PDF/2008_journalDuVin_bois.pdf)


Journal International des Sciences de la Vigne et du Vin 42 (2008) 15-25

Benjamin Bois (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=nfn2b9avh2i39rveeivabrsba3&v_0=Bois&v_1=Benjamin) (http://hal.archives-ouvertes.fr/images/corresponding.gif (benjaminbois@yahoo.fr)) 1, Lucien Wald (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=nfn2b9avh2i39rveeivabrsba3&v_0=Wald&v_1=Lucien) 2, Philippe Pieri (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=nfn2b9avh2i39rveeivabrsba3&v_0=Pieri&v_1=Philippe) 1, Cornelis Van Leeuwen (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=nfn2b9avh2i39rveeivabrsba3&v_0=Van+Leeuwen&v_1=Cornelis) 1, Loïc Commagnac (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=nfn2b9avh2i39rveeivabrsba3&v_0=Commagnac&v_1=Lo%EFc) 3, Philippe Chery (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=nfn2b9avh2i39rveeivabrsba3&v_0=Chery&v_1=Philippe) 3, Maxime Christen (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=nfn2b9avh2i39rveeivabrsba3&v_0=Christen&v_1=Maxime) 4, Jean-Pierre Gaudillère (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=nfn2b9avh2i39rveeivabrsba3&v_0=Gaudill%E8re&v_1=Jean-Pierre) 1, Etienne Saur (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=nfn2b9avh2i39rveeivabrsba3&v_0=Saur&v_1=Etienne) 3 http://hal.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif (2008)

Aims: This paper presents a study solar radiation spatial and temporal variations in Bordeaux winegrowing area, for a 20 year period (1986-2005). Methods and results: Solar radiation data was retrieved from the HelioClim-1 database, elaborated from Meteosat satellite images, using the Heliosat-2 algorithm. Daily data was interpolated using ordinary kriging to produce horizontal solar radiation maps at a 500 m resolution. Using a digital elevation model, high resolution daily solar radiation maps with terrain integration were then produced for the period 2001-2005, at a 50 m resolution. The long term (20 years) analysis of solar radiation at low spatial resolution (500 m) showed a west to east decreasing gradient within Bordeaux vineyards. Mean August-to-September daily irradiation values, on horizontal surface, were used to classify Bordeaux winegrowing areas in three zones: low, medium, and high solar radiation areas. This initial zoning was upscaled at 50 m resolution, applying a local correction ratio, based on 2001-2005 solar radiation on inclined surface analysis. Grapevine development and maturation potential of the different zones of appellation of origin of Bordeaux winegrowing area are discussed in relation with this zoning. 2 Conclusions: Solar radiation variability within Bordeaux winegrowing area is mainly governed by terrain slopes and orientations, which induce considerable variations within the eastern part of Bordeaux vineyards. Significance and impact of the study: Solar radiation has a major impact on vineyard water balance, grapevine development and berry ripening. However, irradiation data is seldom available in weather stations records. This paper underline the interest of high resolution cartography of solar radiation, using satellite sensing and terrain effect integration, for agroclimatic studies in viticulture. http://hal.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif http://hal.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Keyword(s) : Solar radiation – remote sensing – Vitis vinifera – cartography – Bordeaux vineyards

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00363698/en/

;);););););)

n314
02/04/2009, 09h07
Integrating Remote Sensing, GIS and Prediction Models to Monitor the Deforestation and Erosion in Peten Reserve, Guatemala (http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/26/48/PDF/IAMG06_S09_12.pdf)


IAMG'2006 Annual Conference on Quantitative Geology from Multiple Sources, Liège : Belgium (2006)

Roberto Bruno (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=1s8cgv6vbejslcfqte43m67j86&v_0=Bruno&v_1=Roberto) 1, Marco Follador (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=1s8cgv6vbejslcfqte43m67j86&v_0=Follador&v_1=Marco) (http://hal.archives-ouvertes.fr/images/corresponding.gif (marco.follador@mail.ing.unibo.it)) 1, 2, Martin Paegelow (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=1s8cgv6vbejslcfqte43m67j86&v_0=Paegelow&v_1=Martin) 2, Fernanda Renno (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=1s8cgv6vbejslcfqte43m67j86&v_0=Renno&v_1=Fernanda) 2, Nathalie Villa (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=1s8cgv6vbejslcfqte43m67j86&v_0=Villa&v_1=Nathalie) 3 http://hal.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif (2006-09-03)

This contribution provides a strategy for studying and modelling the deforestation and soil deterioration in the natural forest reserve of Peten, Guatemala, using a poor spatial database. A Multispectral Image Processing of Spot and TM Landsat data permits to understand the behaviour of the past land cover dynamics; a multi-temporal analysis of Normalized Difference Vegetation and Hydric Stress index, most informative RGB (according to statistical criteria) and Principal Components, points out the importance and the direction of environmental impacts. We gain from the Remote Sensing images new environmental criteria (distance from roads, oil pipe-line, DEM, etc.) which influence the spatial allocation of predicted land cover probabilities. We are comparing the results of different prospective approaches (Markov Chains, Multi Criteria Evaluation and Cellular Automata; Neural Networks) analysing the residues for improving the final model of future deforestation risk.

Keyword(s) : Remote Sensing – Change detection – GIS – Predictive models – Deforestation – Peten – Guatemala

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00372648/en/

;);););););)

n314
02/04/2009, 14h16
The European Solar Radiation Atlas: a valuable digital tool
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/36/67/PDF/page_solar_energy_2001.pdf)

Solar Energy 71 (2001) 81-83

John Page (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=00oorr3hg1tn4c99su7vpnj3j2&v_0=Page&v_1=John), Michel Albuisson (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=00oorr3hg1tn4c99su7vpnj3j2&v_0=Albuisson&v_1=Michel) 1, Lucien Wald (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=00oorr3hg1tn4c99su7vpnj3j2&v_0=Wald&v_1=Lucien)

The new CD-ROM based European Solar Radiation Atlas (ESRA) is now available. It is published by Les Presses de l’Ecole des Mines de Paris on behalf of the European Commission. This atlas, in 2 volumes, is an instrument dedicated to providing knowledge and aiding exploitation of the solar resources across a wide sweep of Europe, from the Urals to the Azores and from Northern Africa to Polar Circle. It is a powerful tool for architects, engineers, meteorologists, agronomists, local authorities, and tourism professionals, as well as for researchers and students. The input data are based on the period 1981-1990.

Keyword(s) : solar radiation – Europe – atlas – maps – solar resources

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00363667/en/

;);););););)

n314
02/04/2009, 14h20
Assessment of the method used to construct clearness index maps for the new european solar radiation atlas (ESRA). (http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/36/55/PDF/beyer_solar_energy_1997.pdf)


Solar Energy 61, 6 (1997) 389-397

Hans-Georg Beyer (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=8t7lb82ieu3u814itkdotorq25&v_0=Beyer&v_1=Hans-Georg) 1, Gerhard Czeplak (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=8t7lb82ieu3u814itkdotorq25&v_0=Czeplak&v_1=Gerhard) 2, Uwe Terzenbach (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=8t7lb82ieu3u814itkdotorq25&v_0=Terzenbach&v_1=Uwe) 2, Lucien Wald (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=8t7lb82ieu3u814itkdotorq25&v_0=Wald&v_1=Lucien)

We present an assessement of the methods used to construct maps for a new Solar Radiation Atlas for Europe. For this atlas station data and satellite derived data are used in an interpolation/merging process to derive maps of the long term monthly global radiation that cover an area ranging from 30° W to 70° E and from 25° to 75° N. Our focus is on the discussion of the accuracy of the method applied - a co-kriging technique. Special emphasis is put on the discussion whether the use of satellite derived radiation maps with a low spatial resolution brings benefits.

Keyword(s) : Solar radiation – co-kriging – interpolation – maps – Europe – satellite – image – measurements

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00363655/en/

;);););););)

n314
02/04/2009, 14h22
SOLAR RADIATION CLIMATE IN AFRICA (http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/13/62/PDF/03-09-02-0341_rev.pdf)


Solar Energy 76 (2004) 733-744

Lamissa Diabate (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=eukci3osn3idgb8na2936cl986&v_0=Diabate&v_1=Lamissa) 1, Philippe Blanc (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=eukci3osn3idgb8na2936cl986&v_0=Blanc&v_1=Philippe) 2, Lucien Wald (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=eukci3osn3idgb8na2936cl986&v_0=Wald&v_1=Lucien) 3 http://hal.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

This work is a first attempt to propose a map of the solar radiation climate in Africa. Such a map is very useful for preliminary assessment and modeling of solar energy systems. Following the approach adopted for Europe, a data set of monthly means of the daily clearness index has been assembled for 62 sites. A cluster analysis was applied to create 20 classes that were reported on a map of Africa. These classes were geographically extended, thus creating a solar radiation climate map, comprising 20 climates. Known features and other atlases, global or local, were used in this mapping. This map and its companion tables permit to perform elementary energy calculations. Further improvements are discussed.

Keyword(s) : clearness index – atmosphere optics – clustering – interpolation – map – solar energy systems

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00361362/en/

;);););););)

n314
07/04/2009, 08h28
Nouvelles données sur les SIG : Prospection expérimentale sur un site de hauteur. (Camp de César, Gard, France)
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/36/71/PDF/Prospection_experimentale_sur_le_Camp_de_Cesar_Lau dun_Gard.pdf)

Inventaire Archéologique, Méthodes et Résultats : Confrontation des Expériences dans l'Espace Méditerranéen, Guelma : Algeria (2008)

Thibaud Canillos (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=e1lbfog1qrje6hng28uc5eceh7&v_0=Canillos&v_1=Thibaud)

La prospection expérimentale qui c'est tenue sur l'oppidum du Camp de César à Laudun dans le Gard (France), a permis de démontrer qu'avec les moyens technologiques actuels, une prospection dans un milieu naturel difficile est réalisable, et qu'en plus les données qui en émane sont fiables. Au niveau des résultats archéologiques, cette prospection a confirmé l'importance du site au cours de l'antiquité et sa rétraction au cours de l'Antiquité tardive.

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00373671/en/

:):):):):):)

n314
07/04/2009, 14h00
Application de la télédétection dans la connaissance de la salinité des sols de la plaine du Bas-Chéliff
(http://hal.cirad.fr/docs/00/36/64/78/PDF/14_Gherina.pdf)

Economies d'eau en systèmes irrigués au Maghreb, Mostaganem : Algeria (2008)

S.A. Gherina (http://hal.cirad.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=919c2cnh11hljheqijcktnaro4&v_0=Gherina&v_1=S.A.) 1, A. Douaoui (http://hal.cirad.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=919c2cnh11hljheqijcktnaro4&v_0=Douaoui&v_1=A.) 1, T. Hartani (http://hal.cirad.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=919c2cnh11hljheqijcktnaro4&v_0=Hartani&v_1=T.) (http://hal.cirad.fr/images/corresponding.gif (t.hartani@ina.dz)) 2, Bernard Vincent (http://hal.cirad.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=919c2cnh11hljheqijcktnaro4&v_0=Vincent&v_1=Bernard)

L'utilisation de la télédétection dans le suivi et l'indentification des phénomènes écoenvironnementaux, tels que la salinisation des sols, a connu une apogée ces dernières années. La salinité qui est la principale caractéristique de la plaine du Bas Chéliff influence directement ou indirectement les états de surfaces qui peuvent être identifiés par télédétection. L'objectif de cet article consiste à confronter les données de salinité mesurées sur des échantillons prélevés sur terrain aux données numériques de télédétection issues de l'image ASTER de l'été 2005. La comparaison visuelle entre la carte de la salinité mesurée de l'été 2006 et les sept classes issues de l'image satellitaire montre une bonne concordance qui se traduit par une même tendance et une même répartition des niveaux de salinité. Ces deux cartes montrent l'existence d'un degré croissant de la salinité d'est en ouest où les niveaux les plus élevés se trouvent dans la plaine de Hmadna et la Gaa. La conductivité électrique moyenne calculée pour chaque classe montre une corrélation significative avec les comptes numériques moyens des pixels correspondant aux points échantillonnés de ces classes. Cette corrélation exprimée par un r=0,5 a été améliorée par la détermination d'un indice de salinité obtenu par combinaison des trois canaux dont deux dans le visible et le troisième dans le proche infrarouge avec un r=0,76. Par ailleurs, cette corrélation a été encore améliorée lorsqu'on on a utilisé l'indice d'halite proposé par le logiciel Erdas et atteint la valeur de 0,85. Il n'en est pas de même lorsque cette corrélation a été calculée ponctuellement entre les CN des pixels et la CE correspondant à chacun de ces pixels. L'origine de la faiblesse de cette corrélation est due probablement au déséquilibre dans la balance des valeurs de la CE dans la plaine où 85 % des échantillons prélevés ont une valeur de CE inférieure à 10 dS/m (en pâte saturé). C'est au-delà de ce seuil que la détection de la salinité devient possible.

Source: http://hal.cirad.fr/cirad-00366478/en/

;);););););)

n314
20/04/2009, 10h23
Impact des contraintes environnementales sur la production sédimentaire d'un bassin versant jurassien au cours du postglaciaire. Le système limnologique de Chaillexon (Doubs - France) (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/63/01/PDF/theseVBICHET.pdf)


Université de Bourgogne (10/01/1997), Michel Campy (Dir.)

Vincent Bichet (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=moussis5f9t2tto411fol67t31&v_0=Bichet&v_1=Vincent)

LE LAC DE CHAILLEXON (DOUBS - FRANCE) EST UN LAC DE BARRAGE NATUREL CREE PAR UN ECROULEMEMENT ROCHEUX DURANT LA SECONDE MOITIE DU BLLING (12300 B.P.). LE COMBLEMENT SEDIMENTAIRE DU PIEGE LACUSTRE PRESENTE UN ENREGISTREMENT CONTINU DU TARDIGLACIAIRE ET DE L'HOLOCENE. CE TRAVAIL PROPOSE UNE APPROCHE DU FONCTIONNEMENT GLOBAL DU SYSTEME LIMNOLOGIQUE (BASSIN VERSANT PRODUCTEUR ET PIEGE LACUSTRE RECEPTEUR). A PARTIR DE L'ANALYSE DU SYSTEME ACTUEL (PRODUCTION, FLUX, STOCKS) ET DES ENSEIGNEMENTS QUI S'EN DEGAGENT, IL EST PROPOSE UNE INTERPRETATION QUANTITATIVE ET QUALITATIVE DES STOCKAGES ANCIENS ET DE LA PRODUCTION SEDIMENTAIRE DU BASSIN VERSANT, SOUS L'INFLUENCE DES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES.

keywords: géosystème lacustre – sédimentologie – paléoclimat – Holocène

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00376301/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
20/04/2009, 10h25
Géographie de zoonoses en Thaïlande : de la distribution des rongeurs, vecteurs et hôtes, au risque de transmission (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/63/26/PDF/Herbreteau_These_Text.pdf)


+ annexes
http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/63/26/ANNEX/Herbreteau_These_atlas_partie_I.pdf

http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/63/26/ANNEX/Herbreteau_These_atlas_partie_II.pdf

http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/63/26/ANNEX/Herbreteau_These_atlas_partie_III.pdf


Université de Nanterre - Paris X (10/12/2007), Gérard Salem (Dir.)

Vincent Herbreteau (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=moussis5f9t2tto411fol67t31&v_0=Herbreteau&v_1=Vincent)

Longtemps considérés en Thaïlande comme simple gibier mais souvent destructeurs des cultures, les rats et les souris (Murinae) se sont révélés d'importants vecteurs de germes pathogènes pour l'Homme, depuis l'émergence soudaine de la leptospirose en 1996. Ils sont aussi responsables de la transmission du typhus des broussailles et probablement d'hantaviroses dont l'incidence reste suspectée. Cette thèse a pour objectif d'analyser la géographie de ces zoonoses afin d'en mesurer le risque de transmission à l'Homme.
Un important travail de terrain a permis de collecter et d'étudier les rongeurs murins dans différents milieux représentatifs de leur diversité. Parallèlement, une enquête conduite dans la province de Phrae a montré la variabilité du système de soins et des comportements de santé. Un Système d'Information Géographique « Rongeurs et santé » centralise l'intégralité des données sur l'ensemble du territoire pour une analyse spatio-temporelle.
Cette recherche a permis de mettre à jour la description et la distribution par télédétection des principaux rongeurs murins thaïlandais ainsi que leur implication dans la transmission de germes pathogènes. La géographie de ces zoonoses reflète des différences de niveau de vie : l'exposition de l'Homme à ces maladies résulte de la chasse et de la consommation de rongeurs mais aussi d'un accès et d'un recours aux soins limités, traduisant ainsi la pauvreté des populations touchées.
Ce travail offre une approche critique des méthodes alliant les outils de la géomatique, l'analyse spatiale et la télédétection, pour l'étude des zoonoses.

Keywords: leptospirose – rongeurs – typhus des broussailles – Hantavirus – Bandicota – Rattus – Murinae – SIG – télédétection – Thaïlande

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00376326/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
20/04/2009, 15h32
Cartographies de synthèse des activités de Recherche et Développement et d’Innovation en Île-de-France. Focus sur le sud-ouest francilien (http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_564/carto_synthese_RD_idf.pdf)


IAU, Mars 2009
Le positionnement de la région Île-de-France en matière de recherche et d’innovation

L’Île-de-France compte parmi les leaders européens et mondiaux de la recherche et de l’innovation. Son potentiel de recherche constitue un formidable atout pour le développement économique et témoigne d’une capacité de création et d’innovation essentielle à la compétitivité de la région en France et en Europe. Ces dernières années, l’Île-de-France a cependant connu des évolutions contrastées, notamment un effritement de sa position relative par rapport aux autres régions françaises et européennes.
Les activités de R&D et d’innovation, deux réalités différentes

La R&D s’inscrit en amont de l’innovation et constitue sa source principale. L’innovation s’inscrit en aval de la R&D et s’apparente à la mise au point d’un service, d’un produit ou d’un procédé nouveau.
En 2006, plus de 15,5 milliards d’euros soit 43 % des dépenses intérieures de Recherche & Développement (DIRD) de la France ont été réalisés en Île-de-France. 82 600 chercheurs (chercheurs et boursiers de thèse) y travaillent en équivalent temps plein, soit 40 % des effectifs nationaux.
Une vision spatialisée à la commune

La principale difficulté d’une approche territorialisée est l’obtention d’informations localisées à l’échelle communale. Le ministère de la Recherche livre des statistiques agrégées au niveau régional mais aucune information à la commune.
Les activités de R&D et d’innovation restent des activités sensibles. Les entreprises ne souhaitent pas rendre public le détail sur la localisation des effectifs ainsi que les laboratoires publics sur leurs effectifs localisés à l’établissement.
De plus, la localisation des activités de recherche des entreprises pose d’autres difficultés, notamment en raison des codes d’activités des entreprises concernées par des activités de R&D. Il existe un code NAF lié aux activités de R&D (NAF 73) mais les entreprises privilégient souvent leur code d’activité premier.
D’autre part, les activités de R&D et d’innovation technologique sont souvent localisées dans des établissements qui exercent conjointement d’autres fonctions.
L’élaboration de cartes sur la structuration des activités de recherche publique et privée

La méthode choisie a consisté, à partir des documents existants produits par nos partenaires et à partir des travaux de l’Institut, d’élaborer notre propre base de données sur les activités de R&D publique et privée à l’échelle francilienne, supports des cartes présentées dans ce dossier.
Ces cartes donnent une vision d’ensemble au niveau francilien des localisations des laboratoires publics de recherche, des établissements privés de R&D mais aussi des incubateurs, pépinières d’entreprises, grands équipements de recherche structurants, cœur des pôles de compétitivité…

http://www.iau-idf.fr/typo3temp/pics/da015ec9e7.jpg
OIN Massy, Saclay, Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines : Cartographie de synthèse des activités de R&D et d’innovation- Sources : MENRT, IAU, ARD, DIACT, Observatoire des territoires 2008 © IAU îdF - sept. 2008



Source: http://www.iau-idf.fr/nos-etudes/detail-dune-etude/etude/cartographies-de-synthese-des-activites-de-recherche-et.html

:):):):):):)

n314
21/04/2009, 13h19
Urbanisation et santé à Vientiane (Laos).
Les disparités spatiales de santé dans la ville
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/72/09/PDF/These_Julie_Vallee_Les_disparites_spatiales_de_san te_a_Vientiane.pdf)

Université de Nanterre - Paris X (2008-11-21), Gérard Salem (Dir.)

Julie Vallée (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ohrv0pngnugdu187ib6r4ao3f3&v_0=Vall%C3%A9e&v_1=Julie)

La santé de la population de Vientiane est appréhendée à partir d'un examen de santé effectué en 2006 auprès de 2042 adultes et 1650 enfants, examen qui concerne les maladies chroniques (diabète et hypertension), de surcharge (surpoids et obésité), de carence (anémie, maigreur et retard de croissance) et infectieuses (contact avec les flavivirus). Ces informations biomédicales sont rapportées au lieu de résidence des individus. Les différentes analyses géostatistiques et cartographiques démontrent que des disparités spatiales de santé existent à Vientiane et que celles-ci sont étroitement liées au niveau d'urbanisation des villages - des unités spatiales intra-urbaines dont on aura discuté la pertinence.
Si cette ville abrite des phénomènes de santé spatialement différenciés, deux types de mécanismes peuvent l'expliquer. Le premier renvoie aux disparités socio-spatiales : les caractéristiques comme l'âge, le niveau d'éducation et le niveau de vie qui sont autant de facteurs de risque, ne sont en effet pas réparties de façon aléatoire à Vientiane. Néanmoins, il serait approximatif d'interpréter les disparités spatiales de santé comme le reflet des disparités socio-spatiales alors que celles-ci restent de faible ampleur à Vientiane en ce début de XXIème siècle. De fait, un second type de mécanisme participe activement à l'inégale répartition des problèmes de santé dans cette ville : les habitants, au-delà de leurs caractéristiques propres, sont d'autant plus touchés par le diabète, l'hypertension, le surpoids et l'obésité et d'autant moins touchés par l'anémie, la maigreur et le retard de croissance qu'ils résident dans un village plus urbanisé. La santé des habitants de Vientiane est étroitement liée au niveau d'urbanisation de leur lieu de résidence parce que celui-ci influence leur mode de vie, c'est-à-dire leurs comportements (alimentaires, de soin, etc.) à travers les équipements qu'il présente et les normes sociales qu'il véhicule.
Bien qu'avérée, l'influence du lieu de résidence sur la santé ne doit pas être considérée comme opérant de façon identique sur tous les habitants de Vientiane : cette influence varie selon leur pratique et leur maîtrise de l'espace (c'est-à-dire leur capital spatial). Cette recherche souligne donc l'influence du lieu de résidence sur la santé des individus sans toutefois céder à un quelconque déterminisme géographique.

keyword(s) : Géographie de la santé – Laos – Vientiane – Urbanisation – Transition épidémiologique – Echelles – Capital spatial – Systèmes d'Informations Géographiques (SIG) – Modèles multiniveaux.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00377209/en/

;);););););)

n314
21/04/2009, 16h48
Imagerie radar basse fréquence pour l'exploration des zones arides terrestres et martiennes : détection de l'humidité du sous-sol et cartographie de la paléohydrologie. (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/32/01/60/PDF/These_Lasne_2007.pdf)


Université Paul Sabatier - Toulouse III (2005-09-26), Philippe PAILLOU (Dir.)

Y. Lasne (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=evl96sipcpt4ufd7a2bptanhv5&v_0=Lasne&v_1=Y.)

Ces travaux de recherche proposent une approche expérimentale pour étudier les capacités de l'imagerie radar basse fréquence pour la détection des zones humides dans le sous-sol des régions arides terrestres et martiennes et la cartographie géologique de leur proche subsurface. En particulier, l'analyse phasimétrique d'images SAR (bande L) de la Dune du Pyla nous a permis de mettre en évidence un comportement particulier de la différence de phase copolaire, lié à la présence d'une zone humide dans la subsurface. Afin d'interpréter et de modéliser ce phénomène, nous avons développé un modèle analytique de diffusion simple, de type IEM, complété par une expression analytique du terme de diffusion par réflexion multiple. Simulant avec succès le phénomène observé, notre modèle confirme que le signal de phase est généré par le profil d'humidité des structures enfouies occasionnant une composante de diffusion par réflexion multiple. Il a également été montré que ce signal de phase copolaire permet la détection d'interfaces humides à des profondeurs plus importantes que celles autorisées par l'analyse des indicateurs radiométriques classiques. Participant au programme Terrestrial Analog to Mars de la NASA, nous avons également travaillé à la définition des performances d'un système SAR orbital en bande P pour la détection d'humidité dans la proche subsurface de la planète Mars, au moyen de la phase radar. Incluant un terme de diffusion de volume, notre précédent modèle IEM montre que la présence d'hétérogénéités dans les premiers mètres de la croûte martienne pourrait altérer les performances de la différence de phase copolaire pour la détection d'humidité en terme de profondeur d'investigation. Néanmoins, nos résultats de simulations indiquent qu'un tel système SAR, exploitant la phase copolaire, autoriserait la détection de l'humidité et son suivi à l'échelle saisonnière jusqu'à des profondeurs de 3 mètres dans les régions présentant un contexte géologique favorable i.e. une faible concentration de diffuseurs de surface et de proche subsurface. Au-delà de la détection d'humidité des sols, nous avons également cherché à mettre en évidence l'apport de l'imagerie radar pour les applications de cartographie d'interfaces géologiques à grande échelle au moyen de systèmes radar orbitaux. L'analyse polarimétrique de données SIR-C/XSAR pour la Mauritanie a permis de montrer le potentiel de l'imagerie radar basse fréquence pour la détection de structures géologiques de surface ainsi que pour la cartographie de la paléo-hydrologie de la proche subsurface en contexte aride. En particulier, nos résultats ont montré que les données polarimétriques fournissent non seulement des éléments d'information sur les mécanismes de diffusion mis en jeu, mais permettent également de différencier les structures de surface par la rugosité qu'elles occasionnent, des structures de subsurface par la diffusion de volume qu'elles génèrent. http://tel.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : Télédétection – SAR polarimétrique – Planétologie – Mars – Humidité de subsurface – Cartographie – Paléo-hydrologie – Géologie – Acquisition radar – Modélisation – FDTD – IEM – Phase copolaire – Réflexion multiple – Diffusion volumique – Bandes L – P – Caractérisation EM.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00320160/en/

;);););););)

n314
21/04/2009, 19h04
Unfolding the Earth: Myriahedral Projections
(http://www.win.tue.nl/%7Evanwijk/myriahedral/CAJ103.pdf)

The Cartographic Journal Vol. 45 No. 1 pp. 32–42 February 2008

Jarke J. van Wijk

Myriahedral projections are a new class of methods for mapping the earth. The globe is projected on a myriahedron, a
polyhedron with a very large number of faces. Next, this polyhedron is cut open and unfolded. The resulting maps have a
large number of interrupts, but are (almost) conformal and conserve areas. A general approach is presented to decide
where to cut the globe, followed by three different types of solution. These follow from the use of meshes based on the
standard graticule, the use of recursively subdivided polyhedra and meshes derived from the geography of the earth. A
number of examples are presented, including maps for tutorial purposes, optimal foldouts of Platonic solids, and a map of
the coastline of the earth.

Source: http://www.win.tue.nl/~vanwijk/myriahedral/CAJ103.pdf (http://www.win.tue.nl/%7Evanwijk/myriahedral/CAJ103.pdf)
via http://www.mcwetboy.net/maproom/2009/04/myriahedral_pro.php
http://www.win.tue.nl/~vanwijk/myriahedral/graticule_maps.png
http://www.win.tue.nl/~vanwijk/myriahedral/platonic_maps.png
http://www.win.tue.nl/~vanwijk/myriahedral/geo_aligned_maps.png
:ola::ola::ola::ola::ola::ola:

n314
29/04/2009, 07h46
Analyse et exploitation des données de LiDAR aéroportés pour la caractérisation des milieux boisés de la Suisse. (http://biblion.epfl.ch/EPFL/theses/2009/4283/EPFL_TH4283.pdf)


Thèse EPFL, no 4283 (2009). Dir.: François Golay.


Gilles Gachet


Les écosystèmes forestiers présentent des structures variées et en perpétuelle évolution. La connaissance et la description fidèle de ces milieux constituent donc un réel défi. Les méthodes actuelles d'investigation et d'étude du couvert forestier sont généralement laborieuses et parfois difficilement reproductibles si elles reposent sur les compétences d'un petit nombre de personnes. De plus, elles se limitent couramment à une information à deux dimensions dérivées de l'image aérienne ou de levés terrestres. Dans un tel contexte, les modèles altimétriques LiDAR ouvrent la porte au développement de méthodes originales, susceptibles d'apporter un nouvel éclairage, ainsi que des solutions inédites pour améliorer ou faciliter la description et l'étude des forêts.
En pratique, le gestionnaire des forêts doit assurer des tâches de sylviculture, souvent expérimentales, avec des missions d'entretien et d'exploitation de la forêt, ainsi que des tâches liées à l'aménagement, portées essentiellement par l'observation et le recensement. C'est précisément dans cette seconde catégorie que la technologie LiDAR est à même d'apporter des solutions novatrices, en permettant la collecte d'informations précises et fiables sur les objets qui se détachent de la surface du sol. Les outils d'analyse spatiale permettent ensuite d'élaborer des indicateurs ou des documents cartographiques, pertinents pour fixer les objectifs de la gestion forestière, planifier des mesures à prendre pour atteindre ces objectifs ou encore contrôler des résultats obtenus.
L'objectif principal de cette thèse consiste à élaborer des méthodes de valorisation de la technologie LiDAR pour la pratique forestière. Dans un premier temps, les recherches portent spécifiquement sur l'analyse des caractéristiques de base d'un couvert forestier. Il s'agit concrètement d'étudier le potentiel des modèles altimétriques LiDAR pour estimer la localisation et la hauteur des arbres individuels et des peuplements. Dans un second temps, des problématiques plus proches des tâches de gestion sont abordées. Elles concernent spécifiquement l'analyse de la structure horizontale et verticale du boisé, la quantification du matériel sur pied et l'identification des changements significatifs entre deux situations successives sur un même site.
Cette étude s'intéresse à dériver, pour différentes problématiques, des indicateurs synthétiques et normalisés qui puissent répondre aux préoccupations du forestier en apportant une information en mesure d'améliorer la connaissance et la caractérisation des milieux boisés. Une participation plus ou moins active de l'expert est requise pour la paramétrisation des opérations et l'interprétation judicieuse des indicateurs. Ces derniers permettent alors de gagner du temps en favorisant des interventions sur le terrain plus ciblées et plus poussées, sachant que l'investigation par la connaissance plus subjective, mais bien plus riche, du forestier reste nécessaire.
Si les thèmes abordés, ainsi que les développements présentés, reposent sur des problématiques forestières courantes et de nature universelle, ils sont présentés dans un contexte fortement imprégné de la pratique forestière suisse. Les nouveaux apports de la technologie LiDAR, autant que ses limites, sont au coeur de la réflexion.


keywords: LiDAR ; levé laser aéroporté ; modèle numérique de hauteur ; identification des arbres ; hauteur d'arbre ; structure forestière ; peuplements forestiers ; suivi forestier ; cartographie


Source http://library.epfl.ch/theses/?nr=4283







:argent::argent::argent::argent::argent::argent:

n314
29/04/2009, 07h50
Evolution du paysage viticole et arboricole de la région de Riddes - Saxon - Charrat (http://doc.rero.ch/lm.php?url=1000,41,5,20071002112801-AZ/684_BesseroViviane_memoire.pdf)


Bessero, Viviane (http://doc.rero.ch/search.py?f=author&p=Bessero+Viviane)

Mémoire de master : Université de Lausanne, 2007
Faculté des géosciences et de l'environnement.
Institut de géographie.

Les paysages que nous percevons aujourd’hui dépendent à la fois d’éléments naturels (biologiques, géologiques et géomorphologiques) qui forment leur ossature propre, d’éléments climatiques qui vont influencer les hydrosystèmes et la végétation, et des empreintes des activités humaines telles que l’agriculture, l’urbanisation, la construction de voies de communication, etc. qui vont contribuer à complexifier ces paysages et à les transformer. Ce travail analyse comment le paysage arboricole et viticole de la région de Riddes-Saxon-Charrat a évolué depuis la fin du 19ème siècle. Dès la seconde moitié du 19ème siècle, la zone d’étude, située en rive gauche de la vallée du Rhône, va été fortement influencée par les grands travaux de correction du Rhône, et d’assainissement de la plaine lui permettant de conquérir de nouvelles terres cultivables. Le 20ème siècle est marqué par d’importantes opérations de remembrement qui vont limiter le morcellement et permettre de gagner en production. Ces remaniements vont donner au paysage un tout autre aspect, plus homogène et plus géométrique. Les systèmes économiques et sociaux sont de grands responsables du visage des paysages ruraux. Ils peuvent ainsi se transformer rapidement. Les indicateurs économiques ont été bouleversé par les mutations techniques, les nouvelles technologies, la motorisation et l’industrialisation. Ainsi, les paysages se transforment comme les sociétés qui les créent et les entretiennent. Ce travail comporte une large partie cartographique : la réalisation de cartes à différentes époques, représentant la situation des vergers et du vignoble de la région vont permettre de mettre en évidence les transformations du paysage agraire entre Riddes et Charrat et de montrer l’extension des cultures à la fois en plaine et sur le coteau. L’observation et l’analyse de ces cartes est à la base de ce travail

Keywords : Paysage, agriculture ; viticulture ; arboriculture ; abricots ; Riddes ; Saxon ; Charrat ; Valais ; système d’information géographique ; SIG

Source: http://doc.rero.ch/record/8143?ln=fr

:D:D:D:D:D:D

n314
29/04/2009, 07h58
Paysage viticole valaisan entre 1880 et 2005 : Cartographie géo-historique : Dans le cadre du projet « Histoire de la Vigne et du Vin » (chapeauté par le Musée valaisan de la Vigne et du Vin - MVVV) (http://doc.rero.ch/lm.php?url=1000,44,5,20071001151936-OT/Evolution_des_paysages_viticoles_valaisans_UNIL-IGUL_.pdf)


Martin, Simon (http://doc.rero.ch/search.py?f=author&p=Martin+Simon)
Reynard, Emmanuel (http://doc.rero.ch/search.py?f=author&p=Reynard+Emmanuel)

Institut de géographie, Faculté des géosciences et de l'environnement, Université de Lausanne.
Rapport de recherche. 2007, 86 p.

Keywords: vigne ; vignoble ; Valais ; cartographie historique ; SIG ; urbanisation ; Monthey ; Chamoson ; Sion ; Savièse ; Clavau ; Sierre ; Miège ; Venthône ; Veyras ; Viège ; Vispertal ; Visperterminen

Source: http://doc.rero.ch/record/8139?ln=fr

:D:D:D:D:D:D

n314
05/05/2009, 17h10
Le Géosystème Dunaire Anthropisé d'Essaouira-Est (Maroc atlantique) : Dynamique et Paléoenvironnements.
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/17/15/76/PDF/these.pdf)

Université de Provence - Aix-Marseille I (2000-12-01), Jean-Louis BALLAIS (Dir.)

Yves Claude Simone (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=9l2u37hi5ct5om5806sccuhot7&v_0=Simone&v_1=Yves+Claude)

Le système holocène de la région d'Essaouira connaît une dynamique éolienne très active représentée par un géosystème dunaire littoral dont je recherche la signification en étudiant les interactions entre éléments biotiques, abiotiques et anthropiques, qui définissent ses propres caractères. Leur description forme un premier volet ; une deuxième partie porte sur la dynamique spatiale du géosystème et le troisième volet retrace sa dynamique temporelle à l'échelle de Holocène supérieur, à partir d'analyses sédimentologiques et géo-historiques.
Je mets en relief deux géofaciès structurants : un géofaciès dunaire et un géofaciès lagunaire présent dans la partie ouest au contact géosystème / espace urbain. Horizontalement, leur organisation spatiale prend la forme d'une mosaïque où ils s'interpénètrent. Et verticalement, le premier se superpose au second dont la lithomasse limono-argileuse constitue le substratum. Aussi, la partie supérieure de ce dernier forme une surface d'érosion décapée par l'alizé notamment dans le couloir de déflation principal. Cette déflation est mesurée et indique une ablation cumulée de sables et limons de 3 cm/an en moyenne depuis 50 ans. Mais l'efficacité de la dynamique éolienne est aussi démontrée par l'analyse diachronique de photographies aériennes, soulignant l'évolution considérable de la forme et de la répartition des dunes à la périphérie de la ville entre 1953 et 1984. De façon cohérente, l'index de mobilité de Lancaster M = 160 marque une instabilité élevée des versants et des sommets. La réalisation des assemblages de phytolithes actuels calibrés sur la végétation, permet de calculer les index du couvert arboré, de l'aridité édaphique et du climat (d/P = 0,5 ; Iph = 91 % et Ic = 27 %). Ces quantifications montrent le positionnement actuel vers l'aride et le chaud contraignant le géosystème à une mutation accélérée, d'autant plus que l'anthropisation récente exerce une pression élevée et crée des couloirs de déflation hiérarchisés.
Ma réflexion porte aussi sur l'étude du passé et des relations à l'environnement naturel. La présence humaine marque le site dès la fin du Néolithique et les rapports mutuels entre nature et sociétés sont jalonnés de crises depuis au moins cinq siècles. Alors que sur le plan morphoclimatique, j'observe un assèchement du climat à partir de 4 350 +/- 120 ans cal BP sur un carottage effectué dans le substratum limono-argileux dont les dépôts paléo-synsédimentaires continentaux sont liés à la régression océanique post-mellahienne.
Il apparaît clairement qu'une mutation si rapide du paysage autour d'Essaouira est principalement contrôlée ou incontrôlée par les activités humaines. Un petit « Sahara » s'est formé fonctionnant comme un désert brumeux particulier, unique dans le domaine macaronésien. J'en déduit, d'une part que des boucles de rétroaction (pouvant être récursives) liées au mode d'anthropisation et aux activités humaines se forment dans le géo-système et accroissent sa complexité ; d'autre part, que le paysage en transformation permanente n'est que la partie émergée du géo-système qui tend à assurer son autoconservation.

Keywords: Acteur – aménagement durable – anthropisation – argiles – datation – désertification – dunes – dynamique éolienne – espace – Essaouira – forêts – formations sédimentaires – formes – géographie physique – géosystème – Holocène supérieur – interactions – lagune – limons – littoral – nature – phytolithes – relief – risque – sables – temps.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00171576/en/

;);););););)

n314
05/05/2009, 17h11
Structures spatiales et mises en réseaux de villes pour la régionalisation des territoires
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/13/79/31/PDF/these_kaddouri.pdf)

Université Paul Valéry - Montpellier III (2004-12-16), JEAN-PAUL CHEYLAN (Dir.)

Lahouari Kaddouri (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=gg748m7soqmabm7bs5pnjdabi3&v_0=Kaddouri&v_1=Lahouari)

La régionalisation est autant un processus spatial qu'un processus territorial. Elle est spatiale parce qu'elle se réalise sur des structures spatiales héritées tout en les mettant en oeuvre. Nous avons voulu mettre en perspective dans le processus ou les volontés de régionalisation, le système formé des notions de territoires, de villes et de réseaux.
Aussi, nous proposons de définir des territoires autour de réseaux de villes qui donnent à penser les régionalisations souhaitables ou souhaitées à partir des propriétés des territoires et de leur organisation par la représentation des interactions spatiales entre les villes. Sont alors créés des réseaux de villes autour desquels la régionalisation des territoires serait possible.
Les mises en réseaux de villes se basent sur le corpus conceptuel et théorique du fonctionnement et des propriétés des systèmes de villes, et tiennent compte des caractéristiques du système de villes étudié à travers les critères de la taille des villes et de leur localisation. Ces seuls critères déterminent les espacements entre les villes et leur position dans la hiérarchie de niveaux dans le système, ce qui intègre et révèle les structures spatiales sous-jacentes ou locales.
Sont alors définies deux catégories de réseaux de villes :
• les réseaux de villes de proximité et de voisinage, sur des contraintes d'espacement entre les villes ;
• les réseaux de villes hiérarchisés, sur des contraintes de taille des villes et de principes d'emboîtement de structures hiérarchiques (type administratif, à la hiérarchie stricte, ou type principe de marché, à la hiérarchie non stricte).
La formalisation et les représentations des mises en réseaux de villes sont réalisées par la théorie des graphes qui permet une modélisation aisée des organisations hiérarchiques, en particulier des emboîtements de niveaux, par un de ses sous-ensembles, les arbres.
La mise en place de ces méthodes et l'évaluation des performances des régionalisations qu'elles engendrent se fait sur deux exemples à problématiques et échelles différentes. La première application montre une approche spatiale en archéologie pour aider à dégager les principales structures d'un système de peuplement d'un territoire autour de la Cité antique de Luteva (Lodève, Hérault, France) durant la période du Haut-Empire (Ier siècle ap. J.-C. - IIIe siècle ap. J.-C.). La seconde application consiste à définir un arc méditerranéen théorique à partir du système de villes européennes sans maillage administratif.

keyword(s) : Systèmes de villes – Régionalisation – Structures spatiales – Interaction spatiale – Réseaux de villes – Théorie des graphes – Archéologie Spatiale – SIG

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00137931/en/

;);););););)

n314
05/05/2009, 17h12
PREVISION A BREVE ECHEANCE DES FORTES PRECIPITATIONS PAR L'ACTIVITE ELECTRIQUE LE 19 SEPTEMBRE 2000
DANS LA REGION MARSEILLAISE
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/08/46/57/PDF/these_guillon.pdf)

Université de Provence - Aix-Marseille I (2005-10-25), Annick Douguédroit (Dir.)

Romain Guillon (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=67jdutnuge3rd7lerm7bbvjuc5&v_0=Guillon&v_1=Romain)

Cette étude fondée sur l'analyse du cas des très fortes précipitations du 19 septembre 2000 qui s'est produit en région Provence-Alpes-Côte d'Azur et en particulier sur la région marseillaise a pour but d'anticiper à courte échéance les fortes pluies à partir de l'activité électrique.
La méthodologie mise en place permet, par une analyse statistique, d'une part de déterminer les trajectoires d'activité électrique et de précipitations (calcul des centres de gravité pondérés de chaque noyau de cellule), et d'autre part de les associer (à l'aide de requètes spatiales et temporelles au sein de S.I.G.) afin de déterminer des délais d'anticipation des fortes pluies. Les pluies estimées par le radar de Nîmes-Garons (réseau A.R.A.M.I.S.), les données des stations météorologiques, et l'activité électrique issue du système SAFIR sont intégrées dans un S.I.G. puis couplées à un modèle numérique de terrain sur le département des Bouches-du-Rhône. Le suivi des images radar et de l'activité électrique s'effectue au pas de temps de 5 minutes.
Nous avons observé dans notre étude des décalages temporels des pluies par rapport aux mesures des stations météorologiques. Ces résultats ont été intégrés dans différentes méthodes pour l'anticipation des pluies par l'activité électrique (mesure du décalage temporel entre les maximums, variance commune synchrone et asynchrone, délais de mise en place des orientations définitives des trajectoires). L'activité électrique (associée à une trajectoire de précipitations) permet, avec un délai de 15 à 20 minutes en moyenne, d'anticiper les maximums des précipitations de chaque épisode de pluies estimées par le radar. Les résultats bien que significatifs sont limités par le très faible échantillonnage disponible (quatre couples de trajectoires).
Les résultats de ce travail ouvrent un champ d'investigation important sur la méthodologie à mettre en place pour la quantification des délais d'anticipations des pluies exceptionnelles dans la région méditerranéenne ou ailleurs.

keyword(s) : Précipitations – activité électrique totale – anticipation des maximums des pluies par l'activité électrique – trajectoires des précipitations – trajectoires de l'activité électrique – région marseillaise

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00084657/en/

;);););););)

n314
05/05/2009, 17h14
Les plantes indicatrices du climat en France et leur télédétection (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/77/12/PDF/these.pdf)


thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/77/12/PDF/these.pdf
figures: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/77/12/PDF/Liste_Figures.PDF
tableaux : http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/77/12/PDF/Liste_tableaux.PDF
rapport : http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/04/77/12/PDF/Rapport.pdf


Université de Nice Sophia-Antipolis (2001-12-12), Dauphiné André (Dir.)

Emmanuel Garbolino (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=1e0pgse0dpb0us2cnejaqh36j3&v_0=Garbolino&v_1=Emmanuel)

Dès ses débuts, la géographie botanique a reconnu l'influence du climat sur la répartition des plantes grâce à la comparaison de territoires et à l'examen de limites climatiques et floristiques. Elle a exprimé cette influence par des cartes plus que par des mesures. Elle a progressivement donné naissance à une discipline biologique, l'écologie végétale, qui se fonde, en milieu naturel, sur des observations stationnelles et sur des traitements numériques. Mais cette discipline a surtout mesuré les variables stationnelles les plus accessibles, celles qui concernent le substrat de la végétation plutôt que son climat, tout au moins à grande échelle. Aujourd'hui, cette discipline dispose d'une
banque de données climatiques, celle de Météo-France, et d'une banque de données floristiques « Sophy ». Elle peut établir les relations entre plantes et climats sur une base stationnelle et
numérique, donc plus objective, plus précise et plus complète que la géographie botanique.
Le réseau météorologique national fournit des données standardisées dans 828 postes en France. Parmi les facteurs les plus actifs sur les plantes, il y a la température du jour et de la nuit, mois par mois, reflétées respectivement par la température mensuelle maximale et minimale ; il y a également les hauteurs et les fréquences mensuelles des précipitations. Ces facteurs sont ramenés à une même période de référence après estimation des données manquantes. De son côté, la banque « Sophy » fournit les présences et les abondances de 4.500 taxons botaniques dans 140.000 stations
en France. Elle permet de distinguer le comportement d'une plante soit par sa présence, soit par un seuil d'abondance. La conjonction de ces deux banques fournit un échantillonnage d'environ 12.000
stations floristiques réparties entre les climats de 574 postes.
La dépendance apparente d'une plante envers un facteur se manifeste par la concentration de ses présences dans la gamme du facteur. Cette concentration se calcule comme une probabilité et elle suit un gradient rigoureusement unimodal dans la gamme du facteur. La concentration maximale exprime le pouvoir indicateur de la plante, de telle façon que ce paramètre ne soit nul que pour une plante ubiquiste. Ce pouvoir indicateur est d'autant plus élevé que la plante est meilleure indicatrice. Le rang de la concentration maximale indique la position optimale de la plante. Les douze pouvoirs indicateurs et les douze positions optimales résument le comportement d'une plante dans la gamme d'un facteur. Ce travail présente le catalogue des comportements pour 2.800 plantes
indicatrices du climat et pour six grandeurs climatiques sous la forme de graphiques. Le catalogue présente aussi la répartition géographique de chaque plante entre les 140.000 stations de la banque « Sophy ». Ce catalogue n'est pas seulement un dictionnaire écologique des plantes indicatrices du climat. Il est aussi un outil informatique qui permet d'estimer avec précision le climat dans une communauté dépourvue de poste météorologique et d'introduire ainsi le climat de façon numérique dans toute étude phyto-écologique en France.
Mis à part l'application précédente, le catalogue ne montre pas de synthèse. Il est complété par une classification climatique des plantes qui montre la hiérarchie des phénomènes et leur importance statistique. Cette classification détermine des groupes de plantes ayant des comportements similaires d'après leurs fidélités cumulées aux rangs des variables climatiques. Elle caractérise un groupe par ses pouvoirs indicateurs et ses positions optimales. Elle aboutit à un catalogue des principaux groupes, depuis les plus nombreux et les plus différents, constituant les premiers niveaux de synthèse, jusqu'aux plus détaillés. Elle montre que le gradient phytoclimatique majeur sépare le littoral, la région méditerranéenne et les montagnes des plaines continentales. Le
groupe littoral, par exemple, se subdivise en groupes atlantiques et méditerranéens, puis en sousgroupes cantonnés dans une partie seulement de chaque climat.
Un travail analogue est entrepris sur les relations entre les plantes et les variables du satellite NOAA. Comme en géographie botanique, les relations entre plantes et mesures satellitaires se
fondent souvent sur la superposition de ces images, basées sur un indice de végétation (NDVI), avec des cartes de végétation. Ces images et leur interprétation montrent de grandes catégories de
végétation, telles que formations forestières et cultures. La banque « Sophy » permet une étude stationnelle et non plus cartographique du phénomène. Cette banque associe des données
floristiques à des données satellitaires issues du même emplacement, dans 11.000 pixels de 5,5 km de côté. Les synthèses mensuelles du NDVI montrent des différences de comportement entre les plantes de formations différentes, telles que prairies, forêts, ripisylves, formations méditerranéennes et les landes atlantiques, littorales et montagnardes. Les pouvoirs indicateurs sont parfois élevés et similaires pour les plantes de la même formation. Mais ils montrent encore quelques incohérences, soit d'un mois sur l'autre, soit d'une variable satellitaire à une autre, faute d'une standardisation insuffisante dans la caractérisation des pixels. Des variables satellitaires standardisées portant sur une plus longue période, dont les données manquantes seraient calculées, devraient être susceptibles de localiser des phytoclimats, grâce aux groupes de plantes qui les représentent, et de généraliser
sur le terrain les connaissances stationnelles de la phytoclimatologie.

keyword(s) : Écologie végétale – Images de télédétection – Effets du climat – Modèle probabiliste – Bases de données – France

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00008446/en/

;);););););)

n314
06/05/2009, 15h40
Transport à la demande points à points en zone peu dense. Proposition d'une méthode d'optimisation de tournées
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/17/62/08/PDF/Garaixetal.pdf)

CyberGeo: European Journal of Geography (2007) article 396

Thierry Garaix
Didier Josselin
Dominique Feillet
Christian Artigues
Elodie Castex

Il s'agit dans cet article d'innover dans les transports à la demande (TAD) en développant une méthode efficace et robuste d'optimisation de tournées en zone rurale peu dense (Pays du Doubs Central, Franche-Comté). Après avoir replacé les TAD parmi les grands problèmes d'optimisation de tournées dans les transports, nous présentons le problème du TAD du Doubs Central, en précisant les fonctionnalités du service définies par et pour les collectivités et le formalisme mathématique qui en découle. Puis nous proposons et évaluons une méthode d'optimisation de tournées dédiée au problème étudié, et concluons sur les résultats et les perspectives possibles d'amélioration de la méthode.

Keyword(s) : Transport à la Demande – Recherche Opérationnelle – Optimisation de Tournées

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00176208/en/

;);););););)

n314
06/05/2009, 15h41
Forêt-entreprise n°186

http://www.foretpriveefrancaise.com/foret-entreprise-n-186-667861.html

Informatique et gestion forestière

Dossier coordonné par Michel Chartier

- Un dossier sur les applications (M. Chartier)

- Gérer sa forêt par informatique (M. Chartier)

- Les logiciels forestiers pour qui, pour quoi ?
(M. Chartier)

- Cartographie environnementale et forestière
(Ch. Barbe, R. Lehaut, F. Despres)

- GeoSylva Lorraine (collectif)

- Utilisation du logiciel Capsis pour la gestion forestière (collectif)

- Sylvie : l'outil de diagnostic des peuplements de l'ONF (Th. Lombart)

- De la forêt au site Internet : la chaîne de l'information de l'IFN (J.-L. Cousin)

- Un outil de gestion et de communication pour Coforêt (E. Carrillo Arroyo)

- Cartographie du bois énergie en Bourgogne
(B. Vanstaevel)

;);););););)

n314
19/05/2009, 12h44
APPORT DE LA POLARIMÉTRIE RADAR À LA COHÉRENCE INTERFÉROMÉTRIQUE : APPLICATION À LA FORÊT TRO
PICALE DE TAPAJÓS, BRÉSIL (http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/38/53/48/PDF/20081008131741.pdf)

Télédétection 8, 1 (2008) 35-57

L'interférométrie Radar à Synthèse d'Ouverture (RSO) est une technique d'extraction de l'élévation du terrain. Elle est basée sur l'estimation de la différence de phase entre deux acquisitions d'un capteur radar selon deux points de vue différents. La qualité de cette phase est évaluée par le coefficient de cohérence. Parallèlement à l'interférométrie qui est mise en oeuvre en utilisant une polarisation fixe, la polarimétrie RSO permet la discrimination des propriétés intrinsèques de la cible en exploitant différentes polarisations. L'optimisation de la cohérence peut être obtenue en combinant la polarimétrie et l'interférométrie. Cette technique est appelée PolInSAR. L'objectif de ce travail est d'envisager deux méthodes d'optimisation de la phase interférométrique. Nous proposons une première méthode, qui consiste à générer les cohérences à partir de couples d'images dans la base de polarisation lexicographique. Suite à l'analyse de cohérences obtenues dans cette base, la cohérence maximale et sa phase interférométrique associée ont été retenues.
Une deuxième méthode classique est mise en oeuvre : il s'agit d'une maximisation de la cohérence, basée sur une décomposition en valeurs propres /vecteurs propres. Cette méthode donne mathématiquement la cohérence maximum atteignable, mais est aussi beaucoup plus coûteuse à mettre en oeuvre. Nous évaluons et comparons les résultats de ces deux méthodes, à la fois sur les niveaux de cohérences obtenus, et sur les phases interférométriques. Les images RSO utilisées dans ce papier sont des données acquises en bande P sur la forêt de Tapajós au Brésil.

keywords: : Radar RSO – Polarimétrie – Interférométrie – Cohérence interférométrique

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00385348/fr/
*******
EDIT
*******

Apport des images-satellite dans le suivi des nuages de poussière en zones saharienne et sub-saharienne
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/38/51/11/PDF/20081008123108.pdf)

Télédétection 8, 1 (2008) 5-15

Zeinedinne Nouaceur (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=i7rdirqlfg26gc344t121983m7&v_0=Nouaceur&v_1=Zeinedinne)

Les images du satellite Météosat constituent une base de données d'une extrême utilité pour les recherches scientifiques. La disponibilité quotidienne de telles sources d'information en fait un outil indispensable pour le suivi, l'analyse et la compréhension de tous les phénomènes météorologiques. Les lithométéores constituent un volet non négligeable de cette large discipline. C'est généralement dans les régions arides et semi-arides que de tels phénomènes, sont les plus fréquents. Dans ces régions, la densité des réseaux d'observation météorologique est des plus réduite. L'absence d'informations pertinentes trouve ainsi une juste réponse dans l'utilisation des images satellite et de la télédétection. Le suivi de la tempête de mars 2004 est une illustration d'une telle démarche. Cette analyse s'appuie sur une étude des conditions dynamiques ayant généré ce phénomène, elle est axée aussi sur un suivi temporel du nuage de poussière, ce qui a permis de préciser sa trajectoire, son extension spatiale, ainsi que l'allure de sa progression. Enfin, grâce à des
données de surface enregistrées sur les quelques stations sahariennes et sahéliennes existantes, l'évolution des paramètres du temps a pu conforter les précisions apportées par les images satellite.

keywords: climat – télédétection – vent de sable – lithométéore

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00385111/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
20/05/2009, 12h15
Dynamiques spatiales et enjeux territoriaux des processus de patrimonialisation et de développement touristique. Etude comparée des gorges de l'Ardèche et du Karst slovène.
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/20/05/63/PDF/These-Melanie-Duval-TEL.pdf)

Université de Savoie (2007-10-26), Christophe Gauchon (Dir.)

Mélanie Duval (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=shru7fc4o4k1f4rusagd2bedv2&v_0=Duval&v_1=M%C3%A9lanie)

L'objectif de ce travail est de questionner les trajectoires géographiques d'espaces qui font à la fois l'objet de logiques de patrimonialisation et de développement touristique. Dès lors, il s'agit d'observer les traductions spatiales des interactions entre ces deux processus, de préciser dans quelle mesure l'articulation entre ces deux entrées patrimoniale et touristique se traduit par une structuration de lieux touristiques patrimonialisés, conduisant à l'émergence de région touristique, voire de territoire touristique. Et ce, dans le contexte particulier d'espaces dits « naturels », pour lesquels la fréquentation touristique repose, en grande partie, sur la valorisation de leurs attraits paysagers.
Une approche comparative entre la région des gorges de l'Ardèche et du Karst slovène nous a permis de comprendre les modalités d'articulation de la dialogique « touristico-patrimoniale », tout en mettant en avant des logiques de réseaux entre des sites à la fois exo- et endo-karstiques (canyon, paysage de surface et grotte touristique).
Alors que la première partie de ce travail présente les apports d'une démarche comparative et les terrains d'étude (chapitres 1 et 2), les trois parties suivantes questionnent les dynamiques spatiales et les enjeux territoriaux du couple patrimoine/ tourisme. Les chapitres 3 et 4 reviennent sur les différents formes d'articulation que peut prendre le couple patrimoine/ tourisme, mettant l'accent sur leur caractère co-constitutif et la manière dont les logiques de patrimonialisation peuvent être mobilisées dans des projets de développement touristique. La troisième partie (chapitres 5 et 6) interroge l'inscription spatiale de ce rapport dialectique : autour de la figure du « haut lieu », il est question d'observer comment les interactions entre des processus de patrimonialisation et de développement touristique peuvent conduire à l'émergence de « région touristique ». Enfin, la quatrième et dernière partie (chapitres 7 et 8) propose une réflexion sur la notion de territoire touristique : centrée autour des gorges de l'Ardèche, elle interroge l'existence d'un territoire touristique en croisant la question de la territorialité des populations touristiques fréquentant cet espace et les jeux d'acteurs en charge de la gestion de ce dernier. http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : patrimoine « naturel » – tourisme – territoire – dialogique – trajectoire géographique – jeux d'acteurs – paysage karstique – Sud-Ardèche – région du Karst slovène.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00200563/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
25/05/2009, 12h38
Evolution de l'occupation du sol de Ziga dans le Yatenga (Burkina Faso) à partir de photographies aériennes
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/38/64/00/PDF/20081008134105.pdf)

Télédétection 8, 1 (2008) 59-73

Hamado Sawadogo
Nabsanna Prosper Zombre
Laurent Bock
Daniel Lacroix

Le Burkina Faso est affecté par des processus de désertification. La présente étude évalue les changements de l'occupation du sol entre 1952 et 1996 dans la région du Nord Ouest du Burkina Faso. La méthodologie est basée sur l'interprétation des photographies aériennes de différentes dates du site de Ziga. En 1952, la couverture végétale était importante et diversifiée. En 1984, la végétation a régressé tandis que les zones nues sont devenues nombreuses. En 1996, une reprise de la végétation est observée dans les zones aménagées en techniques de conservation des eaux et des sols (CES) comme le "zaï" et les cordons pierreux. Toutefois, les jachères ont disparu dans le village et les champs ont augmenté en superficie. Il est donc nécessaire de poursuivre les efforts dans le domaine de la CES en vue de maintenir la dynamique de la réhabilitation de l'environnement.

Keywords : Burkina Faso – occupation du sol – agriculture – végétation – régénération – jachère

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00386400/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
25/05/2009, 12h39
Apport de la télédétection au suivi de la déforestation dans le Parc National de la Marahoué (Côte d´Ivoire)
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/38/60/32/PDF/20081008124827.pdf)

Bulletin - Société Française de Photogrammétrie et de Télédétection 8, 1 (2008) 17-34

Hippolyte Dibi N´da
Edouard Kouakou N´guessan
Mathieu Egnankou Wajda
Kouadio Affian


Sous les pressions anthropiques, plusieurs centaines d´hectares de forêts disparaissent chaque année en Côte d'Ivoire, y compris dans les Parcs Nationaux. Cette déforestation présente de nombreuses conséquences dont la baisse de la biodiversité.
Pour mieux comprendre cette réduction des surfaces forestières, la présente étude a été initiée. Elle se propose de caractériser et de cartographier la couverture végétale du Parc de la Marahoué, puis d'évaluer sa dynamique forestière de 1986 à 2003, à partir de l'imagerie spatiale. Ces travaux se sont appuyés sur les images satellitaires Landsat ETM+ de 2003 et TM de 1986. Ainsi, les compositions
colorées ETM4-5-3 et ACP1-2-3 ayant une bonne discrimination des types d'occupation du sol, ont servi de base à la collecte de données de terrain sur la végétation (structure) et la flore à partir de 100 sites d'échantillonnage. Les surfaces autres que la végétation (sol nu, localité, plan d'eau) ont également été décrites. En s'appuyant sur les données de terrain, les classifications dirigées par la méthode de maximum de vraisemblance sur les images satellitaires (ETM+,
TM) a permis d'élaborer les cartes de végétation du Parc de 1986 et 2003. Ainsi, il a été possible de discriminer les forêts, les savanes et les cultures avec des précisions variables. En effet, dans les formations forestières la confusion spectrale entre deux classes voisines est fortement corrélée à la structure des
ligneux (densité d'aire basale). Cette corrélation entre structure ligneuse et confusion spectrale entre classes de végétation n'est pas vérifiée dans les formations à densité ligneuse faible. Au niveau de la dynamique végétale, on note que les défrichements agricoles ont entraîné la disparition de 16378 ha (21,70%) de forêts en l'espace de 17 ans (1986-2003). Cette déforestation est plus marquée dans la Sous Préfecture de Bonon (sud-ouest) qui a enregistré la plus forte croissance démographique (58%) entre 1988 et 1998. Les forêts du
Parc de la Marahoué disparaîtront dans un avenir très proche si aucune action de protection n'est entreprise.

keywords: Déforestation – Image satellitaire – Pression anthropique – Agriculture – Parc National – Côte d´Ivoire

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00386032/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
25/05/2009, 16h26
Contribution à la méthode hydrogéomorphologique de détermination des zones inondables.
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/29/74/PDF/These_V._DELORME-LAURENT_Tome_I.pdf)

Université de Provence - Aix-Marseille I (2007-11-30), Jean-Louis BALLAIS (Dir.)

Virginie Delorme-Laurent (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=53eiqgjmnm7d422rl3pi2gu6n7&v_0=Delorme-Laurent&v_1=Virginie)


Thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/29/74/PDF/These_V._DELORME-LAURENT_Tome_I.pdf
Annexes : http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/29/74/ANNEX/these_V._DELORME-LAURENT_Tome_2.pdf
A travers l'étude des différentes unités qui constituent la plaine alluviale, la méthode hydrogéomorphologique permet de définir aisément la zone inondable du cours d'eau. Cette thèse a donc pour objet de contribuer à l'amélioration de la méthode. Un chapitre est consacré à la compréhension des processus hydrodynamiques qui animent la plaine alluviale fonctionnelle, donnant ainsi une réalité hydrologique aux unités qui la constituent afin que l'aléa qui leur est associé soit mieux défini. A travers les exemples de l'Orbieu et de l'Ouvèze, la présence de lit moyen et de talus séparant les différents lits, sur les cours d'eau méditerranéens a été justifiée. Un second chapitre développe les différents exemples pris sur l'Argent-Double, l'Orbieu, le Bayon, le Gardon, la Cèze et l'Ouvèze, à partir desquels une typologie des différents contacts entre la zone inondable et l'encaissant a été établie. Les lits majeurs exceptionnels et les terrasses holocènes (formes récemment mises en évidence du point de vue de la recherche appliquée) ont été caractérisées et une traduction cartographique est proposée en accord avec la sémiologie graphique et les attentes nécessaires à l'élaboration des documents réglementaires comme les Plans de Prévention des Risques d'Inondation et les Atlas de Zones Inondables. Leur étude apporte des compléments à la chronologie de l'évolution des hydrosystèmes fluviaux à l'Holocène récent.

keyword(s) : cartographie hydrogéomorphologique – zones inondables – encaissant – Holocène

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00252974/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
27/05/2009, 08h49
Les performances des transports en commun à Londres et à Paris. Offre de transport et régularité
(http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_575/Les_performances_des_TC_a_Londres_et_a_Paris_avec_ signets.pdf)

IAU, Avril 2009

La définition de zones comparables

Depuis plusieurs années, Londres et Paris font l’objet de comparaisons dans le domaine des transports, car ce sont des métropoles de même importance, dotées de réseaux de transports diversifiés.
Dans cette étude, la comparaison porte sur l’offre de transport et la régularité des réseaux. À Londres comme à Paris, ces deux points font l’objet de contrats d’objectifs de qualité de service entre les exploitants et les autorités publiques responsables de l’exploitation des réseaux.
Il était nécessaire de définir un territoire francilien comparable au territoire de la ville de Londres, Greater London. Par convention, il a été dénommé « territoire aggloméré ». À l’intérieur sont distingués, par analogie avec Londres, un « noyau central », comparable à l'Inner London, et une « couronne périphérique », comparable à l'Outer London.
L'offre de transport

Plus étoffé physiquement que son homologue francilien, le réseau de chemin de fer londonien assure une desserte plus fine des territoires comparables. En revanche, les gares franciliennes bénéficient d’une meilleure fréquence de desserte en heure de pointe.
Le métro londonien complète l’irrigation du territoire de Greater London avec une maille de desserte assez large dans le centre mais des lignes qui se prolongent jusqu’aux limites de la ville, voire au-delà ; à l’inverse, le métro parisien assure une desserte très fine du centre mais néglige la couronne périphérique.
Les tramways accentuent les écarts de desserte au bénéfice de Paris pour la zone centrale, et de Londres pour la zone périphérique : les tramways franciliens desservent essentiellement le cœur de l’agglomération tandis que le Croydon Tramlink de Londres est un réseau périurbain qui se développe à l’extrémité sud d’Outer London.
Le réseau de bus RATP de banlieue ne dessert qu’une partie de la couronne périphérique francilienne contrairement au réseau de bus londonien qui dessert, avec de bonnes fréquences, la totalité du territoire de Greater London.
La régularité des réseaux

Celle-ci est meilleure à Paris qu’à Londres pour ce qui est des chemins de fer et du métro, mais la comparaison est délicate pour le métro, car la régularité de ce mode ne s’apprécie pas de la même façon à Londres.
Les lignes de tramway présentent une bonne régularité à Londres comme à Paris, en particulier la ligne T2, qui bénéficie d’un site propre intégral, et les lignes T3 et T4 pour lesquelles la priorité aux feux fonctionne correctement.
La régularité des lignes de bus tend à s’améliorer, particulièrement à Londres où la municipalité mène une politique favorable à la circulation des bus depuis 2000.
La régularité des trains londoniens s’améliore régulièrement depuis le grave déraillement d’Hatfields en 2001, qui a déclenché une importante campagne de remplacement des voies et accéléré la modernisation des infrastructures ferroviaires britanniques. La régularité du métro classique de Londres devrait se poursuivre tout au long des phases un et deux du partenariat public privé (PPP) (échéance 2020) consacrées à la rénovation des infrastructures du matériel roulant.
La régularité des chemins de fer franciliens, en revanche, a tendance à se dégrader du fait de la saturation des réseaux, du vieillissement des infrastructures et du matériel roulant, des mouvements sociaux et de la multiplication des causes externes.Le renouvellement en cours du matériel roulant SNCF et RATP (métro et RER), le remplacement progressif du système de signalisation du métro, et le programme de rénovation des infrastructures de RFF sur le point d’être lancé, devraient également permettre d’améliorer la régularité des chemins de fer et du métro.




http://www.iau-idf.fr/typo3temp/pics/c6ed2d098f.jpg

Fréquence moyenne des lignes de métro durant l’heure de pointe (un sens)- © IAU îdF


http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_575/Evolution_de_la_regularite_a_Londres_et_a_Paris.jp g
Évolution de la régularité à Londres et à Paris- © IAU îdF




Source:
http://www.iau-idf.fr/nos-etudes/detail-dune-etude/etude/les-performances-des-transports-en-commun-a-londres-et.html

:D:D:D:D:D:D

n314
27/05/2009, 08h51
Ouverture et fermeture de territoire par les réseaux de transports dans trois espaces montagnards (Bugey, Bauges et Maurienne) http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/82/90/PDF/These_Laurence_BERNE.pdf)

Université de Savoie (2008-12-16), Jean Varlet (Dir.)

Laurence Berne (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=7it6amf92bb16snj0uas2rnc44&v_0=Berne&v_1=Laurence)

Désenclavement et enclavement, maître-mots devenus ouverture et fermeture de territoire, sont au coeur de la thématique. Considérée jusqu'à une date récente par l'unique entrée des infrastructures, l'ouverture de territoires par les transports est abordée certes sous l'angle de l'offre de transport, mais elle s'attache aussi à prendre en compte les pratiques de déplacements des usagers et les représentations territoriales des habitants. Qualifier l'état et les degrés d'ouverture/fermeture, tout en améliorant leur mesure, connaître les processus et leurs formes géographiques, tels sont les objectifs de la présente recherche doctorale. Focalisée sur trois territoires de montagne, le Bugey, le massif des Bauges et la vallée de la Maurienne, la démarche définit et évalue des critères d'appréciation, qu'elle développe en une analyse fine et comparative, afin de mieux cerner les niveaux d'ouverture et fermeture tout en mettant en lumière ce qui, dans ces processus territoriaux, relève de contextes spécifiques : milieu montagnard, coeur de maille. Alors que la première partie situe cette thématique dans le champ de la recherche sur les interactions entre réseaux de transports et territoires ainsi que la méthodologie suivie (chap.1 et 2), la deuxième partie s'attache à évaluer finement l'ouverture/fermeture des territoires de montagne par le biais des trois principaux indicateurs de l'enclavement : l'offre, les pratiques et les représentations (chap. 3, 4 et 5). En découle la troisième partie, contribution méthodologique et théorique à l'enrichissement de la connaissance géographique de l'ouverture et de la fermeture de territoires par les réseaux de transports (chap. 6, 7, 8 et 9). http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : ouverture et fermeture des territoires – enclavement / désenclavement – réseaux de transports – mobilités – accessibilité – représentations territoriales – montagne – maille – Alpes – Bugey – Bauges – Maurienne.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00348290/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
10/06/2009, 14h10
Télédétection de couverts végétaux par interférométrie SAR polarimétrique multi-bases : modélisation et estimation de paramètres physiques.
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/39/40/49/PDF/neumann_thesis.pdf)

Université Rennes 1 (2009-01-14), Laurent FERRO-FAMIL (Dir.)

Maxim Neumann (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=mu0vn9768dt1nl8407m0hsbod7&v_0=Neumann&v_1=Maxim)

Ce travail concerne différent thèmes qui ont pour objectif d'améliorer la compréhension de l'Interférométrie Polarimétrique Radar (Pol-InSAR) ainsi que de proposer de nouvelles techniques permettant la reconstruction de paramètres liés à la végétation, dans le cadre d'applications de Télédétection. Des études théoriques sont menées afin de définir rigoureusement et d'analyser lénsemble de cohérences Pol-InSAR ainsi que de développer et d'interpréter les techniques d'optimisation de cohérences à lignes de base multiples. Un modèle interférométrique polarimétrique phénoménologique est développé pour tenir
compte d'un milieu volumique situé au dessus d'un sol. Dans le cas de forêts observées en bande L, ce modèle tient compte de la topographie du sol, de la canopée, de la hauteur totale des arbres, de l'atténuation de l'onde, de la réflectivité au sein de la canopée, de
la morphologie des arbres prise en compte par la distribution statistique des orientations des branches et leur forme efficace, de la contribution du sol et enfin de l'interaction entre le sol et les troncs. Une méthodologie d'inversion des paramètres de végétation est développée dans le cas des acquisitions monopasse ou multipasses. Dans ce dernier cas, la méthode d'inversion tient compte de la décorrélation temporelle et permet ainsi une estimation pour chaque ligne de base. La performance de léstimation des paramètres de
végétation est évaluée à partir de données SAR simulées et réelles aéroportées en bande L, pour les deux cas de configurations en lignes de base simple ou multiple.

keyword(s) : Télédétection – radar à ouverture synthétique – polarimétrie radar – interférométrie – estimation de paramètres de végétation.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00394049/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
10/06/2009, 14h14
Estimation spatialisée de l'Evapotranspiration des cultures irriguées par télédétection. Application à la gestion de l'Irrigation dans la plaine du Haouz (Marrakech, Maroc).
(http://hal.ird.fr/docs/00/38/93/27/PDF/009_Simonneaux_SEC.pdf)

Sécheresse 20, 1 (2009) 123-130

V. Simonneaux
M. Le Page
D. Helson
J. Metral
S. Thomas
Benoît Duchemin
M. Cherkaoui
H. Kharrou
B. Berjami
Abdelghani Chehbouni

Satellite monitoring of irrigation (SAMIR) est un logiciel de spatialisation de l'évapotranspiration (ET) et du bilan hydrique des cultures irriguées sur de grandes surfaces, basé sur l'utilisation d'images satellitaires. Cette source d'information fournit une vision synoptique et périodique de la localisation et du développement des cultures, donnée critique pour une estimation fiable de l'ET. Cette dernière est calculée au moyen de la méthode FAO, bien adaptée au calcul sur de grandes surfaces où l'information disponible sur le sol et les cultures est limitée. Le bilan hydrique de la culture est obtenu en couplant au modèle FAO un module sol en trois compartiments (surface, racinaire, profond). Le calcul du bilan nécessite des données liées au climat (estimation de l'ET de référence et précipitations), à l'occupation du sol et à la phénologie de la végétation (pour estimer les coefficients culturaux de la méthode FAO), ces deux dernières données étant issues de la télédétection. Les données concernant l'irrigation sont soit introduites si elles sont connues, soit le plus souvent estimées à partir du calcul du bilan hydrique, en faisant des hypothèses sur la gestion de l'eau pratiquée et notamment sur le taux de stress hydrique toléré. Cet outil est développé en partenariat avec un utilisateur potentiel au Maroc, l'Office régional de mise en valeur agricole du Haouz (ORMVAH). L'irrigation estimée à l'échelle des secteurs irrigués peut être comparée aux apports connus des barrages et des seguias issues des montagnes pour estimer les pompages pratiqués dans la nappe souterraine. Dans un contexte de forte tension sur les ressources en eau, cette application montre les potentialités de l'imagerie satellitaire, pour le suivi du bilan hydrique des surfaces irriguées et la gestion des ressources à l'échelle du bassinversant

keyword(s) : bilan hydrique – évapotranspiration – irrigation – télédétection.

Source: http://hal.ird.fr/ird-00389327/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
10/06/2009, 14h36
Combined use of optical and radar satellite data for the detection of tillage and irrigation operations: Case study in Central Morocco
(http://hal.ird.fr/docs/00/38/92/51/PDF/009_Hadria_AWM_proof.pdf)

Agricultural Water Management 96 (2009) 1120-1127

R. Hadria (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=dudcpau2otl6lf371jedooerd6&v_0=Hadria&v_1=R.)
B. Duchemin (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=dudcpau2otl6lf371jedooerd6&v_0=Duchemin&v_1=B.)
F. Baup (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=dudcpau2otl6lf371jedooerd6&v_0=Baup&v_1=F.)
Thuy Le Toan (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=dudcpau2otl6lf371jedooerd6&v_0=Le+Toan&v_1=Thuy)
A. Bouvet (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=dudcpau2otl6lf371jedooerd6&v_0=Bouvet&v_1=A.)
G. Dedieu (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=dudcpau2otl6lf371jedooerd6&v_0=Dedieu&v_1=G.)
M. Le Page (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=dudcpau2otl6lf371jedooerd6&v_0=Le+Page&v_1=M.)

The objective of this study is to present a new application of optical and radar remote sensing with high spatial (10 m) and temporal (a few days) resolutions for the detection of tillage and irrigation operations. The analysis was performed for irrigated wheat crops in the semi-arid Tensift/Marrakech plain (Central Morocco) using three FORMOSAT-2 images and two ASAR images acquired within one week at the beginning of the 2005/2006 agricultural season. The approach we developed uses simple mapping algorithms (band thresholding and decision tree) for the characterisation of soil surface states. The first images acquired by FORMOSAT and ASAR were processed to classify fields into three main categories: ploughed (in depth), prepared to be sown (harrowed), and not ploughed-not harrowed. This information was combined with a change detection analysis based on multitemporal images to identify harrowing and irrigation operations which occurred between two satellite observations. The performance of the algorithm was evaluated using data related to land use and agricultural practices collected on 124 fields. The analysis shows that drastic changes of surface states caused by ploughing or irrigation are detected without ambiguity (consistency index of 96%). This study provided evidence that optical and radar data contain complementary information for the detection of agricultural operations at the beginning of agricultural season. This information could be useful in regional decision support systems to refine crop calendars and to improve prediction of crop water needs over large areas.

keyword(s) : Remote sensing – FORMOSAT – ASAR – Surface state Changes detection – Agricultural management practices Tillage – Sowing – Irrigation

Source: http://hal.ird.fr/ird-00389251/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
10/06/2009, 14h38
Analyse de la dynamique des surfaces enneigées du Haut Atlas marocain à partir des données SPOT-VEGETATIO (http://hal.ird.fr/docs/00/38/90/98/PDF/007_Boudhar_SEC.pdf)N


Sécheresse 18, 4 (2007) 278-288

A. Boudhar (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d9eb644g38ssun7q90a7jsrtk3&v_0=Boudhar&v_1=A.)
Benoît Duchemin (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d9eb644g38ssun7q90a7jsrtk3&v_0=Duchemin&v_1=Beno%C3%AEt)
L. Hanich (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d9eb644g38ssun7q90a7jsrtk3&v_0=Hanich&v_1=L.)
A. Chaponnière (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d9eb644g38ssun7q90a7jsrtk3&v_0=Chaponni%C3%A8re&v_1=A.)
P. Maisongrande (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d9eb644g38ssun7q90a7jsrtk3&v_0=Maisongrande&v_1=P.)
Gilles Boulet (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d9eb644g38ssun7q90a7jsrtk3&v_0=Boulet&v_1=Gilles)
J. Stitou (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d9eb644g38ssun7q90a7jsrtk3&v_0=Stitou&v_1=J.)
Abdelghani Chehbouni (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d9eb644g38ssun7q90a7jsrtk3&v_0=Chehbouni&v_1=Abdelghani)

La chaîne montagneuse du Haut Atlas marocain constitue un véritable château d'eau pour les plaines arides avoisinantes. C'est le cas de la plaine du Haouz dans la région de Marrakech, où les ressources en eaux connaissent une exploitation intensive (activités agricoles et tourisme). La gestion durable de ces ressources est ainsi une priorité pour les autorités de la région et du pays. Dans cet objectif, il est nécessaire de bien comprendre les processus et les variables permettant de décrire précisément le cycle hydrologique de la région, et en particulier la contribution respective des précipitations liquides et solides aux débits des principaux sousbassins de l'oued Tensift. Dans ce contexte, nous avons utilisé une archive de 7 années d'images SPOT-VEGETATION pour cartographier les surfaces enneigées du Haut Atlas. Les variations spatiales et temporelles de la couverture neigeuse sont analysées à l'échelle du Haut Atlas, ainsi qu'au niveau des cinq grands bassinsversants qui alimentent la plaine du Haouz. Cette analyse et la confrontation avec les mesures hydrométéorologiques disponibles permettent de conforter les estimations des surfaces enneigées. Cette étude montre l'intérêt de la télédétection pour observer durablement la variabilité intra- et interannuelle de l'enneigement dans des régions peu accessibles où le réseau d'observation climatique est insuffisant. Le potentiel de ces données pour étudier le régime hydrologique de régions semi-arides est également souligné.

keyword(s) : HAUTE ALTITUDE – RESSOURCES EN EAU – SURFACE DU SOL – BASSIN VERSANT – HYDROCLIMAT – PLUIE – TEMPERATURE – DEBIT – TELEDETECTION SPATIALE – SATELLITE SPOT – IMAGE SATELLITE – VARIATION SPATIALE – VARIATION SAISONNIERE – ZONE DE MONTAGNE – NEIGE – GEOMATIQUE – ZONE ARIDE – ZONE SEMIARIDE – MAROC – HAUT ATLAS CENTRAL – MARRAKECH REGION – TENSIFT BASSIN VERSANT

Source: http://hal.ird.fr/ird-00389098/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
11/06/2009, 14h22
Les nouveaux territoires et leurs noms entre projet et compétitivité
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/92/85/PDF/Landel_Senil_EP6_imag.pdf)

L'Espace politique 5, 2 (2008) 66-78

Pierre-Antoine Landel (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=oj3n8aa9q82ni5d9qbh7kl6ot1&v_0=Landel&v_1=Pierre-Antoine)
Nicolas Sénil (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=oj3n8aa9q82ni5d9qbh7kl6ot1&v_0=S%C3%A9nil&v_1=Nicolas)

Le lancement fin 2005 de l'appel à projet Pôle d'Excellence Rurale par la Délégation Interministérielle à l'Aménagement et à la Compétitivité des Territoires fournit un état remarquable de la “ projectivité ” des territoires ruraux français en 2006. Le corpus généré compte en effet 342 dossiers déposés lors de la première vague. Dans le cadre du travail de recherche ici présenté, ceux-ci ont fait l'objet d'une première analyse toponymique et typologique. Ainsi mise en œuvre, cette étude explore les questions des ressources territoriales mobilisées et des stratégies d'autonomie territoriale. Elle permet de présenter au final une première proposition des formes de développement aujourd'hui perceptibles dans les territoires ruraux français en les catégorisant selon leur rapport à la ressource patrimoniale. http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Keywords: Construction – re-composition territoriale – projets de territoire – ressource territoriale – néo-toponymie – patrimoine

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00349285/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
11/06/2009, 14h25
SIG et terrain : antinomie ou complémentarité
dans le développement d'une Recherche-Action en géomatique ?
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/39/11/95/PDF/langlois_terrain_arras.pdf)

À travers l'espace de la méthode : les dimensions du terrain en géographie, Arras : France (2008)

Eric Langlois (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=p3scl549df20nabo3t57tode33&v_0=Langlois&v_1=Eric)

Avons-nous encore besoin d'aller sur le terrain pour pratiquer les SIG ? Telle est la question que l'on peut se poser aujourd'hui. A l'heure de la généralisation du numérique, les producteurs de données sont de plus en plus nombreux à offrir ou vendre de l'information géographie dans tous les domaines et à distance via Internet (statistiques, modèle numérique de terrain (Shuttle Radar Topography Mission), données vecteurs, fonds rasters). Ainsi, les géographes/géomaticiens produisent de la cartographie de plus en plus précise sans une pratique systématique du terrain.
Cependant ces propos sont à nuancer. L'arrivée d'Internet, le développement du nomadisme, de la mobilité et la part croissante de l'open source marquent l'évolution actuelle des SIG sur fond de démocratisation de l'accès à l'information géographique, de la banalisation des outils et de la virtualisation de la localisation des données. Dans ce contexte, la relation entre SIG et terrain est contradictoire. On assiste à la fois à une déconnexion avec le terrain compte tenu de l'accès grandissant et à distance à de l'information précise et, en même temps, le terrain, grâce aux différents outils nomades embarqués, fait partie intégrante du système.
De plus, les SIG sont bien plus que de simples outils méthodologiques au service des géographes dans leur réflexion sur l'espace. Ils sont aussi considérés comme une composante organisationnelle dans les pratiques et réflexions sur l'aménagement. D'ailleurs, les définitions multiples et variées sont révélatrices du concept même de SIG : une véritable construction sociale. Ceci montre bien l'importance de replacer tout projet SIG dans un contexte social spécifique. Chaque projet d'une structure est unique, et ne peut être compris qu'en référence au contexte organisationnel dans lequel il s'insère. On ne peut alors imaginer le développement d'un projet SIG sans la pratique, voire « l'immersion » sur le terrain.
Les interactions entre SIG et terrain ont été prouvées dans une thèse effectuée dans le cadre d'une Recherche-Action (RA), avec un organisme forestier et une collectivité territoriale. Le terrain devient un lieu d'engagement et de mobilisation pour le géographe amené à occuper une double fonction (chercheur et acteur). Cette RA nous permet d'aller plus loin dans la réflexion sur les interactions entre SIG et terrain en appréhendant les relations entre le chercheur et son terrain. Quelle posture faut-il adopter par rapport au terrain dans le cadre de ce type de thèse ?
Finalement, le terrain n'existe pas dans l'absolu. Ce n'est pas un objet prédéterminé que le spécialiste détecte et analyse. C'est une construction intellectuelle qui varie selon la question posée, celui qui l'étudie et ce qu'il compte faire de son étude. La responsabilité du chercheur reste entière quant à son choix de terrain et aux perspectives de recherche ou d'action.

keywords: Terrain – SIG – Recherche-action

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00391195/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
17/06/2009, 14h49
Géolocalisation et prédiction dans les réseaux Wi-Fi en intérieur (http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/39/62/65/PDF/LassabeThese.pdf)


Université de Franche-Comté (2009-04-21), François Spies (Dir.)

Frédéric Lassabe (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=hpcnhkvtva5u1bjoohhsl8ic44&v_0=Lassabe&v_1=Fr%C3%A9d%C3%A9ric)1
Thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/39/62/65/PDF/LassabeThese.pdf

soutenance : http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/39/62/65/ANNEX/soutenance.pdf


La démocratisation des terminaux mobiles et l'accroissement des débits disponibles permettent d'envisager de nouvelles applications, en particulier relatives au contextes. Celles-ci nécessitent d'assurer la continuité des services et la détection de la position du terminal mobile. Nous proposons d'une part la géolocalisation des terminaux et, d'autre part, la prédiction de la mobilité.

Les systèmes satellites ne fonctionnant pas à l'intérieur des bâtiments, nous basons nos travaux sur les réseaux Wi-Fi. Deux méthodologies se démarquent pour localiser un terminal Wi-Fi : l'une repose sur une cartographie des puissances, l'autre repose sur le calcul des distances entre le terminal et des points dont les coordonnées sont connues. Chaque modèle ayant ses points faibles, nous les avons combinés pour améliorer la précision finale.

Nous proposons un premier modèle qui calcule les distances entre le terminal mobile et des points d'accès en se basant sur la puissance du signal reçu. Il en déduit la position du terminal par calcul. Le second modèle proposé restreint la recherche à une zone homogène grâce à la cartographie des puissances avant d'utiliser le premier modèle.

Nous avons expérimenté nos modèles ainsi que les modèles fondamentaux de l'état de l'art en étendant leurs conditions d'application. Les résultats des systèmes basés sur la propagation des ondes sont de l'ordre de 9 à 15 mètres d'erreur. Les modèles basés sur une cartographie permettent quant-à-eux d'atteindre une précision de l'ordre de 3 à 7 mètres selon les conditions.

L'historique des positions permet à un système d'apprentissage d'acquérir un modèle des déplacements des terminaux puis de prédire les déplacements futurs par l'étude et la comparaison du modèle obtenu à des déplacements ultérieurs. Nous avons proposé en particulier d'employer les chaînes de Markov et les réseaux bayésiens pour effectuer l'apprentissage et la prédiction de la mobilité. Nous avons enrichi ces modèles d'un seuil qui détermine le choix des politiques à appliquer en fonction des déplacements du terminal. La précision de nos modèles est variable en fonction des paramètres d'ordre et de seuil mais permet d'atteindre des taux de réussite de la prédiction de 75%. Cette précision permet d'envisager l'anticipation des handovers et l'application d'une politique appropriée.

keyword(s) : mobilité – continuité de service – système pervasif – prédiction – géolocalisation

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00396265/en/

;);););););)

n314
18/06/2009, 12h20
Géographie, aménagement des territoires et géogouvernance
Propositions pour une formation des acteurs à la compréhension des enjeux spatiaux http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/18/20/PDF/THESE.pdf)

Université de Provence - Aix-Marseille I (2007-11-08), Michelle MASSON-VINCENT (Dir.)

Jean-Yves Piot (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=r36mk98sp6vg3sfkfemttto151&v_0=Piot&v_1=Jean-Yves)

Un aménagement durable du territoire ne peut se concevoir sans une implication forte de tous les acteurs. Avec la diffusion rapide des T.I.C., les informations à référence spatiale sont aujourd'hui très nombreuses, bien que restant souvent abstraites pour le public. La géographie, science sociale, dispose des concepts et de méthodes de modélisation pour aider à la compréhension des processus spatiaux. A partir de deux expérimentations se déroulant dans des contextes et avec des acteurs différents, nous montrons qu'une formation, directe et/ou indirecte adaptée à différents publics est possible. En intégrant une démarche interactive de modélisation de l'espace, il devient possible de modifier les représentations initiales de chacun. Cette étape est nécessaire pour rendre compréhensibles les enjeux spatiaux et les solutions proposées par les divers acteurs dont les citoyens. Un processus de géogouvernance, potentiellement ouvert à tous les citoyens, devient alors envisageable.

keyword(s) : Acteur – aménagement – géographie – géogouvernance – gouvernance – information – formation – modélisation – T.I.C. – territoire

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00371820/en/

;);););););)

n314
18/06/2009, 12h22
la ville méditerranéenne : approche spatiale d'une aire géographique multiculturelle de proximité à travers un concept producteur d'espace : la propreté
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/14/94/PDF/these_septembre_2007.pdf)

Université de Provence - Aix-Marseille I (2006-12-06), Michelle Masson Vincent (Dir.)

Frederique Jacob (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=lkbvogmenkdmtn66kqgci0bdb2&v_0=Jacob&v_1=Frederique)

Approcher les villes de l'aire méditerranéenne occidentale à travers le concept de propreté permet de révéler, à partir d'indicateurs non habituels, la diversité culturelle, civilisationnelle, géographique... de cet espace. Ce concept de propreté, dont l'usage devient récurrent, nécessite réflexion : pourquoi, où, pour qui, comment, par qui, à quel coût, dans quel but. ? Révélateur des conceptions de chacun, il joue un rôle important sur nos actions d'aménagement de l'espace et détermine une valeur au lieu et le qualifie positivement ou négativement : il est, ainsi, producteur d'espace. La prise en compte de la complexité émanant des nombreux critères de lisibilité révélant les multiples niveaux d'acteurs (décideurs, habitants, touristes, hommes, femmes etc.) associée à de nouvelles méthodologies est susceptible de conforter la prise de décision concernant des lieux publics (plus ou moins de propreté dans un lieu). Le second volet, plus pragmatique, initie une approche se référant aux jeux et aux systèmes multi-agents. La connaissance des relations hommes, territoires, actions et de leurs interactions peuvent faciliter l'aide à la décision, tout en assurant une information de qualité : les deux volets d'une gouvernance réussie.

keyword(s) : propreté – artialisation – complexité – systémique – gouvernance – jeux – système multi agents – aide à la décision

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00371494/en/

;);););););)

n314
23/06/2009, 15h23
Post croisé retrouvé par hasard...
http://www.forumsig.org/showpost.php?p=89058&postcount=6

:):):):):):)

n314
24/06/2009, 08h47
Le schéma régional des continuités écologiques

IAU, 2009

Pendant de la trame dite "verte et bleue" du Grenelle de l'environnement, la trame verte régionale assure en Île-de-France une fonction d'équilibre majeure. La survie de nombreuses espèces animales en dépend, de même que celle de nombreux végétaux. Cinq éléments composent cette trame, selon une topologie établie par l'IAU îdF dans le cadre d'une série de Note rapide (du n° 468 au n° 472) :

la trame herbacée dont dépendent de nombreuses espèces et qui se doit d'être dense dans une région de grandes cultures et de forte agglomération comme l'Île-de-France ;
la trame boisée qui relie les massifs forestiers, grands réservoirs naturels ;
la trame aquatique perturbée depuis longtemps par les aménagements du fleuve et désertée notamment, par les poissons migrateurs ;
la trame grande faune dont certains éléments, cerfs, chevreuils, sangliers, se sont multipliés dans un espace désormais cloisonné par les infrastructures et peuvent engendrer des accidents ;
enfin, la trame humide mal connue, peu valorisée et dégradée par les drainages, les remblaiements et la pollution, qui abrite des espèces utiles mais peu mobiles et menacées de disparition.


Schéma régional des continuités écologiques : la trame herbacée .
Note rapide Environnement, n° 468
http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_570/NR_468_web_02.pdf

Schéma régional des continuités écologiques : la trame boisée .
Note rapide Environnement, n° 469
http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_571/NR_469_web.pdf

Schéma régional des continuités écologiques : la trame aquatique .
Note rapide Environnement, n° 470
http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_572/NR_470_web.pdf

Schéma régional des continuités écologiques : la trame grande faune .
Note rapide Environnement, n° 471
http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_573/NR_471_web.pdf

Schéma régional des continuités écologiques : la trame humide .
Note rapide Environnement, n° 472
http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_574/NR_472_web.pdf

Les continuités écologiques . Note rapide sur l'environnement, n° 438
http://www.iau-idf.fr/nos-etudes/detail-dune-etude/etude/les-continuites-ecologiques.html
:):):):):):)

n314
24/06/2009, 15h42
Spatially Explicit Large Area Biomass Estimation: Three Approaches Using Forest Inventory and Remotely Sensed Imagery in a GIS
(http://www.mdpi.com/1424-8220/8/1/529/pdf)

Sensors 2008, 8(1), 529-560; doi:10.3390/s8010529 (http://dx.doi.org/10.3390/s8010529)


Michael A. Wulder
Joanne C. White
Richard A. Fournier
Joan E. Luther
Steen Magnussen

Forest inventory data often provide the required base data to enable the largearea mapping of biomass over a range of scales. However, spatially explicit estimates ofabove-ground biomass (AGB) over large areas may be limited by the spatial extent of theforest inventory relative to the area of interest (i.e., inventories not spatially exhaustive), orby the omission of inventory attributes required for biomass estimation. These spatial andattributional gaps in the forest inventory may result in an underestimation of large areaAGB. The continuous nature and synoptic coverage of remotely sensed data have led totheir increased application for AGB estimation over large areas, although the use of thesedata remains challenging in complex forest environments. In this paper, we present anapproach to generating spatially explicit estimates of large area AGB by integrating AGBestimates from multiple data sources; 1. using a lookup table of conversion factors appliedto a non-spatially exhaustive forest inventory dataset (R2 = 0.64; RMSE = 16.95 t/ha), 2.applying a lookup table to unique combinations of land cover and vegetation densityoutputs derived from remotely sensed data (R2 = 0.52; RMSE = 19.97 t/ha), and 3. hybridmapping by augmenting forest inventory AGB estimates with remotely sensed AGB estimates where there are spatial or attributional gaps in the forest inventory data. Over our714,852 ha study area in central Saskatchewan, Canada, the AGB estimate generated fromthe forest inventory was approximately 40 Mega tonnes (Mt); however, the inventoryestimate represents only 51% of the total study area. The AGB estimate generated from theremotely sensed outputs that overlap those made from the forest inventory based approachdiffer by only 2 %; however in total, the remotely sensed estimate is 30 % greater (58 Mt)than the estimate generated from the forest inventory when the entire study area isaccounted for. Finally, using the hybrid approach, whereby the remotely sensed inputswere used to fill spatial gaps in the forest inventory, the total AGB for the study area wasestimated at 62 Mt. In the example presented, data integration facilitates comprehensiveand spatially explicit estimation of AGB for the entire study area.

Keywords: above-ground biomass; forest; remote sensing; GIS; Landsat

Source: http://www.mdpi.com/1424-8220/8/1/529

:D:D:D:D:D:D

n314
29/06/2009, 10h49
3D representation of soil distribution: An approach for understanding pedogenesis
(http://hal-insu.archives-ouvertes.fr/docs/00/39/97/44/PDF/Delarue_et_al_compte_rendus_Geoscience-1.pdf)

Frédéric Delarue
Sophie Cornu
Joël Daroussin
Sébastien Salvador-Blanes
Hocine Bourennane
Patrick Albéric
Aurélie Vennink
Ary Bruand
Dominique King

Comptes Rendus Geoscience 341, 6 (2009) 486-494

Soils are characterised by a spatial variability in the three dimensions (3D) of space. However, 3D studies remain scarce due to the qualitative nature of many soil horizon characteristics, notably the horizon designation. Indeed, existing 3D tools are mainly developed for quantitative data. To solve this difficulty, we propose a new approach based on the interpolation of the horizon thickness to derive digital elevation models for both the upper and the lower limits of each horizon. This approach was applied to Planosols previously extensively studied with 2D approaches. The pseudo 3D obtained representation evidences soil processes that were missed in 2D approaches. As an example, we evidence the impact of differential weathering, resulting from the mineralogical heterogeneity of the parent material, on the subsequent pedogenesis.


Les sols sont des continuums tridimensionnels (3D), caractérisés par une variabilité spatiale dans l'ensemble des directions de l'espace, mais les études 3D demeurent rares. Une des difficultés majeures des approches 3D est due à la nature qualitative de nombreuses caractéristiques des horizons, dans la mesure où la plupart des outils 3D existants sont principalement développés pour l'interpolation 3D de données quantitatives. En substitution à l'interpolation directe de la variable « nom de l'horizon », nous proposons une approche basée sur l'interpolation de l'épaisseur des horizons pour calculer les modèles numériques d'altitude correspondant aux limites de chaque horizon, permettant ainsi une visualisation pseudo 3D. Cette étude, appliquée à des Planosols bien caractérisés en 2D par ailleurs, montre que la représentation 3D des sols permet de souligner des processus omis lors des approches précédentes, tels que l'impact de l'altération différentielle, résultant de l'hétérogénéité initiale du matériau parental, sur une pédogenèse ultérieure.


keyword(s) : 3D representation – Modelling – Horizon – Soil volume – Pedogenesis – Parent material – Soil spatial distribution

Source: http://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-00399744/en/

;);););););)

n314
20/07/2009, 15h15
Nouvelles méthodes de cartographie sur le socle protérozoïque du Sud de Madagascar. Nature et géométrie de la croûte continentale d'un domaine orogénique en convérgence, implications économiques.
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/40/49/48/PDF/these.pdf)

Université Joseph-Fourier - Grenoble I (2009-06-05), Jean-Marc Lardeaux (Dir.)

Elisa Brice Randrianasolo (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=rnd8sqnl8uj86ff7v3oceu6240&v_0=Randrianasolo&v_1=Elisa+Brice)

L'objectif de cette thèse est de contraindre la nature pétrologique et géométrique de la partie profonde d'un domaine orogénique en convergence. Dans ce but, nous avons créé dans un système d'information géographique projeté (Madagascar Laborde 1923), une base de données géologique du tiers Sud de l'île de Madagascar. Les données utilisées sont variées : observations de terrain, images satellites, données topographiques, mesures gravimétriques, radiométriques et aéromagnétiques. L'analyses, le traitement, la confrontation et l'intégration de ces différentes informations (rendues compatibles) nous a permis de réaliser avec précision de nouvelles cartes géologiques de la région, ainsi que des représentations cartographiques nouvelles. Nous mettons notamment en évidence des zones de cisaillements verticales (ZC) majeures et mineures, des fractures, des dykes et des limites lithologiques.
Nous précisons la nature des alignements sur l'axe Bongolava – Ranotsara : (i) La structure ductile de direction N 140°, cartographiée dans plusieurs littératures, n'est qu'une impression régionale (à petite échelle) due à la déflexion N 157° des ZC de direction Nord – Sud. La faille de Ranotsara (de direction N 140°) n'existe pas en termes de faille régionale, elle est une impression (à petite échelle) de la restitution cartographique causée par le relais de failles de taille ≤60 km de long et qui sont orientées N 115°, N 140° et N 160°.
Nous identifions que les ZC sont les lieux de localisation d'anomalie en éléments incompatibles (U-Th). Elles sont également le lieu de concentration d'oxydes de magnétite et titanomagnétite, associé à la disparition de la biotite. Ces observations soulignent la concentration des magmas et de la fusion au sein des ZC. Ainsi, les ZC sont le lieu de concentration de magmas qui permettent l'advection de chaleur. En effet, dans le Sud de Madagascar les conditions de haute température (800°C) sont homogénéisées sur de grande surface.
Nous établissons une nouvelle carte des ensembles lithologiques qui met en évidence des contrastes de compétence: les ZC se développent préférentiellement dans l'ensemble d'orthogneiss peu alumineux; les ensembles de métasédiments alumineux et les gneiss migmatitiques à amphibole sont plus résistants et forment des boudins à différentes échelles ; l'ensemble de granites et syénites stratoïdes et gneiss migmatitiques à amphibole constituent les blocs les plus rigides. Nous identifions des dykes kilométriques de basaltes, de dolérites et de microgranites qui sont orientés préférentiellement sur les directions N 25° et N 120°.
Par croisement des données, nous montrons que la position des minéralisations économiques est contrôlée par les anisotropies kilométriques (ZC, charnières de plis, limites lithologiques) qui localisent les circulations fluides et magmatiques. Les minéralisations primaires (métamorphiques ou métasomatiques : corindons, fer et graphite) se localisent au sein des ZC. Les minéralisations secondaires (uranothorianite, or) s'expliquent par des remobilisations au sein des ZC. La position finale des minéralisations s'explique cependant par la géométrie des réseaux hydrographiques et des failles. A l'échelle du Gondwana, la géométrie des ZC majeures néoprotérozoïques contrôle le développement des systèmes de failles et de dykes (170Ma 90Ma) orientés N 160°.
Dans 4 régions : Satrokala, Fenoarivo, Analavoka, Lavaraty ; existent des anomalies magnétiques et gravimétriques de type «bulls eyes» qui se localisent à l'intersection des dykes N 160° et des dykes N 30°, N 140° et N 170° ; et parfois avec les ZC. Ces points correspondent à des creux topographiques circulaires (10 m - 2,5 km de diamètre) isolés ou associés en champ de point. Ces zones sont potentiellement des intrusions kimberlitiques. La présence de ces pipes à l'intersection d'anisotropies kilométriques est favorable à l'ascension rapide des magmas silicatés, soit la présence de kimberlites diamantifères. http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

keyword(s) : Madagascar – cartographie – GIS – anomalie de bouguer – aéromagnétique – spéctrométrie gamma – images satellite – MNT – Ranotsara – zones de cisaillements – ensembles tectono-métamorphiques – failles – dykes – or – uranothorianite – corindon – kimberlite – pipe

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00404948/en/

;);););););)

n314
20/07/2009, 15h16
Robust and Efficient Delaunay triangulations of points on or close to a sphere (http://hal.inria.fr/docs/00/40/54/78/PDF/DT_sphere_RR.pdf)

We propose two approaches for computing the Delaunay triangulation of points on a sphere, or of rounded points close to a sphere, both based on the classic incremental algorithm initially designed for the plane. The space of circles gives the mathematical background for this work. We implemented the two approaches in a fully robust way, building upon existing generic algorithms provided by the cgal library. The effciency and scalability of the method is shown by benchmarks.

Source: http://hal.inria.fr/inria-00405478/en/

;);););););)

n314
20/07/2009, 15h17
3D Modeling of satellite spectral images, radiation budget and energy budget of urban landscapes
(http://hal.ird.fr/docs/00/40/53/62/PDF/Meteorology_Physics2008_Gastellu.pdf)

Meteorology and Atmospheric Physics MAP-0/939 (2008) 1-21

Jean-Philippe Gastellu-Etchegorry (http://hal.ird.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=pgeag0mdchdab5fvfgjae3s191&v_0=Gastellu-Etchegorry&v_1=Jean-Philippe)

DART EB is a model that is being developed for simulating the 3D (3 dimensional) energy budget of urban and natural scenes, possibly with topography and atmosphere. It simulates all non radiative energy mechanisms (heat conduction, turbulent momentum and heat fluxes, water reservoir evolution, etc.). It uses DART model (Discrete Anisotropic Radiative Transfer) for simulating radiative mechanisms: 3D radiative budget of 3D scenes and their remote sensing images expressed in terms of reflectance or brightness temperature values, for any atmosphere, wavelength, sun/view direction, altitude and spatial resolution. It uses an innovative multispectral approach (ray tracing, exact kernel, discrete ordinate techniques) over the whole optical domain. This paper presents two major and recent improvements of DART for adapting it to urban canopies. (1) Simulation of the geometry and optical characteristics of urban elements (houses, etc.). (2) Modeling of thermal infrared emission by vegetation and urban elements. The new DART> version was used in the context of the CAPITOUL project. For that, districts of the Toulouse urban data base (Autocad format) were translated into DART scenes. This allowed us to simulate visible, near infrared and thermal infrared satellite images of Toulouse districts. Moreover, the 3D radiation budget was used by DARTEB for simulating the time evolution of a number of geophysical quantities of various surface elements (roads, walls, roofs). Results were successfully compared with ground measurements of the CAPITOUL project.

Source: http://hal.ird.fr/ird-00405362/en/

;);););););)

n314
22/07/2009, 10h34
Imagina présente une étude sur la 3D au service des collectivités (http://www.imagina.mc/content_10/Etude%20Imagina_Halbout_Web.pdf)


20/07/2009 —
Luc Vaillancourt (http://media.baliz-geospatial.com/fr/auteur/luc-vaillancourt)
http://www.baliz-geospatial.com/images/mediatheque/2009-07/etude_imagina.gif

Suite à l’édition 2009 du salon Imagina qui se tenait à Monaco en février dernier, les organisateurs de l’événement rendent disponible gratuitement sur leur site (http://www.imagina.mc/content/Accueil/accueilFR.php) une étude de 76 pages sur la 3D en milieux urbains. L’étude a été confiée à Hervé Halbout de Halbout Consultants.

À noter que la prochaine édition de ce grand salon Européen, Imagina 2010 (http://www.imagina.mc/content/Accueil/accueilFR.php), se tiendra du 3 au 5 février prochain.

L’étude (document .pdf (http://www.imagina.mc/content_10/Etude%20Imagina_Halbout_Web.pdf)) présente les travaux de plusieurs villes, métropoles et communautés d’agglomération :

- Brest métropole océane
- Communauté d’Agglomération du Beauvaisis
- Communauté d’Agglomération du Pays de Montbéliard
- Communauté d’Agglomération de Poitiers
- Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines
- Grenoble - Alpes Métropole (La Métro )
- Montpellier Agglomération
- Nantes Métropole
- République et canton de Genève
- Ville de Cannes
- Ville de Courbevoie
- Ville d’Orléans
- Ville du Havre
- Ville de Montréal (page 58)
http://www.baliz-geospatial.com/images/mediatheque/2009-07/stade.gif
- Ville de Rennes

La conclusion de l’étude, ayant privilégié les aires urbaines plutôt que les grands territoires, fait ressortir que :

"La différence entre les différentes expérimentations réside plutôt dans l’approche de la problématique : d’un côté un outil plutôt centré sur la communication, avec des données géographiques dont la précision reste relative, de l’autre un outil plus centré sur l’aide à la décision, l’aménagement du territoire, l’intégration de projets dans une représentation du terrain réel."





Source: http://media.baliz-geospatial.com/fr/blogue/imagina-presente-une-etude-sur-la-3d-au-service-des-collectivites

:):):):):):)

n314
23/07/2009, 15h47
Accuracy Analysis of GPS Positioning Near the Forest Environment (http://hrcak.srce.hr/file/51193)

Croatian Journal of Forest Engineering, (http://hrcak.srce.hr/crojfe) Vol.29 No.2 December 2008. (http://hrcak.srce.hr/index.php?show=toc&id_broj=2792)

Atinç Pirti;

GPS has become an essential tool for georeferencing. In some cases, GPS is used for unfavorable conditions although it was developed for open field studies. This paper analyzes the achievable accuracy and performance of GPS near the forest. Three surveying marks have been established with the distance seperation fivemeter in length. Two GPS campaigns were conducted for the selected marks in the forest. The same campaign was repeated once again after the forest was cut off. The experiments demonstrate the degradation of the GPS accuracy due to the forest. As a result, the largest horizontal accuracy errors were found to be in the forest. Horizontal accuracy errors were the smallest in the area without obstacles. Large vertical accuracy errors were produced in the forest; however vertical accuracy errors were also relatively small after the forest was cut off. The standard deviations improved by about 50–70% for both baselines and height differences when the forest was cut off. In conclusion, tree canopies greatly affected both horizontal and vertical accuracy.

keywords: GPS; forest; accuracy; terrestrial measurements

Source: http://hrcak.srce.hr/index.php?show=clanak&id_clanak_jezik=51193
via
http://www.southem.com/index.php?option=com_content&task=view&id=912&Itemid=54

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
28/07/2009, 16h42
Comparative analysis of IKONOS, SPOT, and ETM+ data for leaf area index estimation in temperate coniferous and deciduous forest stands
(http://hal.ird.fr/docs/00/39/24/25/PDF/2006souda_compaValLeDantec_new.pdf)

Remote Sensing of Environment / Remote Sensing of the Environment 102 (2006) 161-175

Kamel Soudani
C. François
G. Le Maire
Valérie Le Dantec
E. Dufrene

The increasing number of sensor types for terrestrial remote sensing has necessitated supplementary efforts to evaluate and standardize data from the different available sensors. In this study, we assess the potential use of IKONOS, ETM+, and SPOT HRVIR sensors for leaf area index (LAI) estimation in forest stands. In situ measurements of LAI in 28 coniferous and deciduous stands are compared to reflectance in the visible, near-infrared, and shortwave bands, and also to five spectral vegetation indices (SVIs): Normalised Difference Vegetation Index (NDVI), Simple Ratio (SR), Soil Adjusted Vegetation Index (SAVI), Enhanced Vegetation Index (EVI), and Atmospherically Resistant Vegetation Index (ARVI). The three sensor types show the same predictive ability for stand LAI, with an uncertainty of about 1.0m2/m2 for LAI between 0.5 and 6.9m2/m2. For each sensor type, the strength of the empirical relationship between LAI and NDVI remains the same, regardless of the image processing level considered [digital counts, radiances using calibration coefficients for each sensor, top of atmosphere (TOA), and top of canopy (TOC) reflectances]. On the other hand, NDVIs based on radiance, TOA reflectance, and TOC reflectance, determined from IKONOS radiometric data, are systematically lower than from SPOT and ETM+ data. The offset is approximately 0.11 NDVI units for radiance and TOA reflectance-based NDVI, and approximately 0.20 NDVI units after atmospheric corrections. The same conclusions were observed using the other indices. SVIs using IKONOS data are always lower than those computed using ETM+ and SPOT data. Factors that may explain this behavior were investigated. Based on simulations using the SAIL bidirectional canopy reflectance model coupled with the PROSPECT leaf optical properties model (i.e., PROSAIL), we show that the spectral response in radiance of IKONOS sensor in the red band is the main factor explaining the differences in SVIs between IKONOS and the other two sensors. Finally, we conclude that, for bare soils or very sparse vegetation, radiometric data acquired by IKONOS, SPOT, and ETM+ are similar and may be used without any correction. For surfaces covered with dense vegetation, a negative offset of 10% of IKONOS NDVI should be considered.

keyword(s) : Leaf area index – LAI – NDVI – IKONOS – SPOT-4 HRVIR – Landsat ETM+ – Forest – SAIL – PROSPECT

Source: http://hal.ird.fr/ird-00392425/en/

;);););););)

n314
28/07/2009, 16h44
Spatio-temporal variability of NDVI–precipitation over southernmost South America: possible linkages between climate signals and epidemics
(http://hal.ird.fr/docs/00/39/24/20/PDF/Tourre_ERL_2008_new.pdf)

Environmental Research Letters 3, 044008 (2008) 9pp

Y. M. Tourre
Lionel Jarlan
J.P. Lacaux
C.H. Rotela
M. Lafaye

Climate–environment variability affects the rates of incidence of vector-borne and zoonotic diseases and is possibly associated with epidemics outbreaks. Over southernmost South America the joint spatio-temporal evolution of climate–environment is analyzed for the 1982–2004 period. Detailed mapping of normalized difference vegetation index (NDVI) and rainfall variability are then compared to zones with preliminary epidemiological reports. A significant quasi-biennial signal (2.2- to 2.4-year periods, or QB) for joint NDVI–rainfall variability is revealed. From rotated EOFs, dominant NDVI patterns are partitioned according to their lead frequencies: (1) the ‘QB group' (2.1-to 3-year periods) includes six modes over southern Brazil, Uruguay, northern-central Argentina (two modes), the southern Paraguay–northern Argentina border, and the Santa Cruz Province; (2) the QB1 (2.4- to 3-year periods) + quasi-quadrennial (QQ) mode over the Misiones Province; and (3) the QB2 (2.1- to 2.5-year periods) + QQ + inter-annual (IA) (3- to 7-year periods) two modes over south-eastern Argentina. Modes within the ‘QB group' are positively correlated with global climate signals and SST. The Uruguayan mode is correlated with global ENSO (8-month lag) whilst the southern Entre-Rios/northern Buenos Aires provinces are correlated with central equatorial Pacific SSTs (3-month lag). The Santa Cruz (Patagonia) Province is most correlated with the Pacific South America (PSA) index and SST patterns (3-month lag) along the Antarctica circumpolar current. The spatial distribution of lead NDVI modes includes the Formosa, Misiones, Chaco and Buenos Aires provinces among others, known for being prone to vector-borne epidemics such as dengue fever, malaria, leishmaniasis (American cutaneous leishmaniasis or ACL), hantivirus, chagas and Argentine hemorrhagic fever (AHF). Some provinces also correspond to regions where lead NDVI PCs' modes are associated with high-frequency climate signals such as the quasi-biennial oscillation in northwest Argentina. The joint preliminary results (climate–environment–public health reports) presented here for the first time are meant: (1) to contribute to a better understanding of climate–environment–epidemics process-based and modeling studies and (2) to facilitate, in the long run, the implementation of local and regional health early warning systems (HEWS) over southernmost South America. The latter is becoming crucial with ever-increasing migration, urban sprawl (re-emergence of dengue fever epidemics since the late 1990s), all embedded in a climate change context.

keyword(s) : climate and environment – NDVI – epidemics – southernmost South America

Source: http://hal.ird.fr/ird-00392420/en/

;);););););)

n314
03/09/2009, 12h20
La couverture en téléphonie mobile en France : bilan de la couverture 2G (http://www.arcep.fr/index.php?id=10075)



FRANCE. Autorité de régulation des communications électroniques et des postes


Paris ; Autorité de régulation des communications électroniques et des postes
A l'appel du Parlement (loi de modernisation de l'économie) qui demande à l'Autorité de réaliser " un bilan global sur la couverture du territoire en téléphonie mobile, portant notamment sur les perspectives de résorption des zones non couvertes par tous les opérateurs de radiocommunications mobiles de deuxième génération"?, l'ARCEP a publié en août 2009 un bilan de la couverture en téléphonie mobile de deuxième génération en France au 1er janvier 2009. Ce bilan comprend un atlas départemental présentant, département par département, les cartes de couverture de chaque opérateur. Ce rapport comprend en outre une analyse complète de la couverture mobile 2G en France. Le bilan montre qu'en métropole, environ 99,82% de la population est couverte par au moins un opérateur mobile, ce qui correspond à 97,7% de la surface du territoire. Le taux de zones blanches est ainsi évalué à 0,18% de la population, soit environ 100 000 habitants. 97,8% de la population est couverte par les trois opérateurs mobiles à la fois.


août 2009
355 pages

Source: http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/094000393/index.shtml?xtor=EPR-526

:koi::koi::koi::koi::koi::koi:

n314
09/09/2009, 15h25
SPATIAL ANALYSIS OF SOCIAL FACTS
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/41/06/69/PDF/Grasland_C_-Spatial_Analysis_of_Social_Facts_-_23_Aug_2009.pdf)

Handbook of Quantitative and Theoretical Geography or Advances in Quantitative and Theoretical Geography (2010) 000-046

Claude Grasland (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=hgvfv178gn3vkatf8m5f1rgk87&v_0=Grasland&v_1=Claude)

(01/01/2010)

This document presents an attempt to build a theoretical framework for the spatial analysis of social facts, derived from Tobler's first law of geography (‘Everything is related to everything else, but near things are more related than distant things') and Blau's theory of macro sociology and multilevel structural analysis. At individual level four basic times of position and interaction are defined (geographical/sociological and discrete/continuous). It is then necessary to discuss the effects of scale aggregation and time dynamics on the elementary levels of position and interaction. This part is illustrated by examples about airflows between world cities in 2000 and euro coins diffusion across borders between 2002 and 2007.

keywords: Theory – Social Science – Geography – Sociology – Spatial Analysis – Social Morphology – Durkheim – Simmel – Blau – Tobler

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00410669/fr/

:argent::argent::argent::argent::argent::argent:

n314
14/09/2009, 09h57
Les inégalités sociales et territoriales de santé dans l'agglomération parisienne. Une analyse de la cohorte Sirs (2005)
(http://www.hal.inserm.fr/docs/00/41/59/71/PDF/Chauvin_Parizot_DIV_Onzus_2009.pdf)

Pierre Chauvin (http://www.hal.inserm.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=mqoot9e5l702if2mp9f8a7rps2&v_0=Pierre+Chauvin)
Isabelle Parizot (http://www.hal.inserm.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=mqoot9e5l702if2mp9f8a7rps2&v_0=Isabelle+Parizot)

Délégation interministérielle à la Ville (Ed.) (2009) 105

Cette recherche a été conduite sous la direction de Pierre Chauvin (Inserm) et d'Isabelle Parizot (CNRS). Elle s'appuie sur les données de la cohorte Sirs « santé, inégalités et ruptures sociales », qui a permis de recueillir des informations sur quelque 3 000 individus franciliens à l'automne 2005. L'étude porte un soin particulier à l'analyse des disparités de santé – état de santé, capital psychologique, utilisation du système de soins – entre les quartiers Zus et les autres quartiers de l'espace francilien, classés en quartiers de type «ouvrier » et « moyen et supérieur ». Mais elle explore également d'autres thématiques (logement et quartier, familles monoparentales, degré d'intégration sociale, etc.).

Source: http://www.hal.inserm.fr/inserm-00415971/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
14/09/2009, 09h58
GIS as a means to investigate « Princely Sites », Space and Environs.
New ways to answer old questions.
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/41/60/34/PDF/archaedyn2008_posluschny.pdf)

Axel Posluschny (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=67d3hp6u6hhsh7qd52mlum7606&v_0=Posluschny&v_1=Axel)

Archaedyn 7 millennia of territorial dynamics Settlement pattern, production and trades from Neolithic to Middle Ages, Dijon : France (2008)

The so called Early Celtic “Fürstensitze” undoubtedly reflect a change in settlement behaviour and in society. Our project investigates sites from the Urnfield to the Early Latène period in combination with their natural environment using GIS tools. The modelling of territories and of lines of communication is used to reconstruct the potential meaning of each «Fürstensitz» in its region, the analysis of visibilities can provide information on the prehistoric perception of space and the possible meaning of the “Fürstensitze” as places of power and control. http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Keywords: “Princely Site” – landscape archaeology – perception of landscape – natural environment – GIS

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00416034/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
14/09/2009, 10h00
Spatial Analysis of Salt Springs Exploitation in Moldavian Pre-Carpatic Prehistory (Romania)
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/41/60/26/PDF/archaedyn2008_weller_brigand_etal.pdf)

Weller Olivier (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=m5iiitjnutd4stb1g3adak2si0&v_0=Olivier&v_1=Weller)
Brigand Robin (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=m5iiitjnutd4stb1g3adak2si0&v_0=Robin&v_1=Brigand)
Nuninger Laure (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=m5iiitjnutd4stb1g3adak2si0&v_0=Laure&v_1=Nuninger)


This paper presents the first results of the spatial analysis concerning the dynamics and interaction between settlement patterns from the Neolithic to Chalcolithic times (6000-3500 BC) and a particular mineral resource
exploited since the Early Neolithic, the salt springs in the Oriental Carpathian Mountains. Using kernel densities and viewsheds, we propose some natural and anthropological factors which structure this regional territory.

Keywords: Settlement patterns – salt spring – Neolithic-Chalcolithic – Romania – Moldova (http://www.forumsig.org/Settlement%20patterns%20%E2%80%93%20salt%20spring% 20%E2%80%93%20Neolithic-Chalcolithic%20%E2%80%93%20Romania%20%E2%80%93%20M oldova)

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00416026/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
25/09/2009, 10h14
Les plans d'îlots Vasserot, support d'un système de l'information géographique historique de Paris http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/41/96/84/PDF/Noizet_EAV_Vasserot.pdf)

EAV (Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles) 14 (2009) 86-95

Hélène Noizet (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=va5jqg59l2ltqgje1d11d4nrs4&v_0=Noizet&v_1=H%C3%A9l%C3%A8ne)

Le programme de recherche Alpage met en place un système d'information géographique (SIG) historique pour la ville de Paris. Le premier objectif consiste à reconstituer le plan parcellaire pré-haussmannien de Paris à partir du cadastre par îlots de Philibert Vasserot. Ces 910 plans d'îlots, dessinés entre 1810 et 1836, constituent le plus ancien plan parcellaire global de Paris. Une analyse des conventions cartographiques utilisées dans ces plans permet d'affiner nos connaissances sur la méthode de fabrication de ces plans. Rassemblant les compétences historiques, géographiques et informatiques de 4 laboratoires, ce programme s'est attelé au géoréférencement et à la vectorisation automatique de ces plans, afin d'intégrer dans un SIG des couches d'information sur les îlots, les parcelles et les zones bâties.

Keywords: Vasserot – Paris – SIG – géoréférencement – vectorisation


Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00419684/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
29/09/2009, 09h53
Testing for Spatial Autocorrelation in a Fixed Effects Panel Data Model
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/41/41/33/PDF/dr200912.pdf)

Nicolas Debarsy (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d6ghssihk8kjq8jakbs8ijq941&v_0=Debarsy&v_1=Nicolas)
Cem Ertur (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=d6ghssihk8kjq8jakbs8ijq941&v_0=Ertur&v_1=Cem)


This paper derives several Lagrange Multiplier statistics and the corresponding likelihood ratio statistics to test for spatial autocorrelation in a fixed effects panel data model. These tests allow discriminating between the two main types of spatial autocorrelation which are relevant in empirical applications, namely endogenous spatial lag versus spatially autocorrelated errors. In this paper, fivedifferent statistics are suggested. The first one, the joint test, detects the presence of spatial autocorrelation whatever its type. Hence, it indicates whether specific econometric estimation methods should be implemented to account for
the spatial dimension. In case they need to be implemented, the other four tests support the choice between the different specifications, i.e. endogenous spatial lag, spatially autocorrelated errors or both. The first two are simple hypothesis tests as they detect one kind of spatial autocorrelation assuming the other one is absent. The last two take into account the presence of one type of spatial autocorrelation when testing for the presence of the other one. We use the methodology developed in Lee and Yu (2008) to set up and estimate the general likelihood function. Monte Carlo experiments show the good performance of our tests. Finally, as an illustration, they are applied to the Feldstein-Horioka puzzle. They indicate a misspecification of the investment-saving regression due to the omission of spatial autocorrelation. The traditional saving-retention coefficient is shown to be upward biased. In contrast our results favor capital mobility.

Keywords: Testing – Spatial – Autocorrelation – Fixed – Effects – Panel Data Model
Auteur correspondant (cem.ertur@univ-orleans.fr)


Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00414133/fr/

:koi::koi::wink::wink::wink::wink:

n314
02/10/2009, 12h07
Variations spatio-temporelle de la microflore des sols alpins
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/42/14/11/PDF/These_Lucie_Zinger.pdf)

Université Joseph-Fourier - Grenoble I (10/07/2009), Roberto Geremia (Dir.)

thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/42/14/11/PDF/These_Lucie_Zinger.pdf
Annexes: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/42/14/11/ANNEX/Soutenance.pdf


Les micro-organismes jouent un rôle crucial dans les processus écosystémiques. L'étude de la distribution spatio-temporelle des communautés microbiennes est donc nécessaire, particulièrement dans un contexte de changements globaux. Les micro-organismes étant très diversifiés et majoritairement non cultivables, l'étude de leur diversité et des facteurs responsables de l'assemblage des communautés nécessite des outils adaptés. Les écosystèmes alpins montrent de forts gradients mésotopographiques et de régimes d'enneigements. Ces gradients engendrent une hétérogénéité spatiale du couvert végétal et des processus écosystémiques à des échelles réduites. Les contrastes de l'étage alpin s'appliquent aussi dans le temps, ceux-ci étant soumis à des froids intenses en hiver. Ces écosystèmes sont donc un modèle de choix pour l'étude des patrons spatio-temporels de la microflore du sol. Ce travail s'est d'abord concentré sur l'optimisation d'une technique d'empreinte moléculaire, la CESSCP, mais aussi d'outils statistiques pour l'analyse de séquences d'ADN. Les communautés bactériennes, fongiques et crenarchaeotes du sol ont été suivies deux années, par CE-SSCP et clonage/séquençage, dans deux habitats contrastés par leurs régimes d'enneigements. Cette étude a ensuite été étendue à l'échelle du paysage, sous divers couverts végétaux. Ce travail montre que l'assemblage des communautés microbiennes alpines varie au cours des saisons et que l'hiver constituent un fort évènement sélectif. Cette étude montre également que les communautés microbiennes sont spatialement distribuées en fonction des régimes d'enneigements et de la végétation. Les facteurs directement responsables de tels patrons sont discutés.

keyword(s) : micro-organismes – CE-SSCP – écologie des communautés – dynamiques saisonnières – régimes d'enneigements – biogéographie.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00421411/en/

:choque::choque:;);););)

n314
06/10/2009, 10h31
Etude par télédétection de la dynamique du soja et de l'impact des précipitations sur les productions au Mato Grosso (Brésil)
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/42/21/09/PDF/theseArvor.pdf)

Université Rennes 2 (18/09/2009), Hervé Théry (Dir.)

Depuis 2005, le Mato Grosso est devenu le premier Etat producteur de soja du Brésil. Cette évolution est le résultat de la progression d'un front pionnier qui a apporté un développement socioéconomique indéniable, mais a entraîné une déforestation intense. Cette thèse vise à définir l'état des interactions climat / société au Mato Grosso en déterminant le rôle de la dynamique du soja en tant que moteur du front pionnier et en évaluant comment les précipitations sont un facteur guidant l'évolution des territoires du soja. Ces dynamiques sont étudiées à partir de classifications de séries temporelles de données satellitaires MODIS TERRA/EVI. Les résultats indiquent que l'expansion agricole entre 2000 et 2007 explique 12% de la déforestation au Mato Grosso ; 71% des nouvelles cultures de soja au Mato Grosso ont été semées sur des parcelles anciennement défrichées. Actuellement, le secteur agricole semble rentrer dans une nouvelle phase de développement axée sur l'intensification agricole : 46% de l'augmentation de la production agricole est due à des changements de pratiques culturales. Ceci est la conséquence de l'adoption de systèmes de production en double cultures commerciales qui concernent 30% des surfaces agricoles en 2007 (contre 6% en 2000). Ces changements sont affectés par une forte variabilité spatiale qui est notamment liée aux conditions pluviométriques (cumul annuel, début, fin et durée de la saison des pluies). Celles-ci sont déterminées à partir des estimations de précipitations des produits TRMM 3B42. Les résultats démontrent que les régions les plus intensives sont celles où la saison des pluies est la plus longue et où le volume précipité est le plus important.

keyword(s) : Mato Grosso – soja – MODIS – TRMM – front pionnier – Amazonie – déforestation – saison des pluies

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00422109/en/

;);););););)

n314
12/10/2009, 14h59
DORIS et la géodésie globale
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/42/36/68/PDF/hdr_pascal_willis_2003.pdf)

Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (25/11/2003), Bruno Sicardy (Pr.)

Pascal Willis (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3jsgr03c0g6bdboonkdh6je6t0&v_0=Willis&v_1=Pascal)

DORIS est un système français d'orbitographie précise. Il a été l'un des éléments clés du succès de la mission franco-américaine d'altimétrie satellitaire Topex/Poseidon produisant une avancée significative dans le domaine encore rapidement évolutif de l'océanographie spatiale. Le but de ce document est de présenter les résultats obtenus en géodésie, en expliquant certains problèmes actuels d'estimation en réseau libre et en s'interrogeant sur les limitations actuelles de la précision. En particulier, l'utilisation du système DORIS pour la maintenance du système de référence terrestre (géocentre, échelle) est analysée. Certains exemples récents d'applications géophysiques sont aussi présentés (détection de mouvements co-sismiques). Finalement, nous nous interrogerons sur le rôle que peut jouer à l'avenir le système DORIS comme composante du nouveau système global d'observation géodésique (IGGOS) en tenant compte de la nouvelle dynamique issue de la création récente de l'International DORIS Service (IDS).

keyword(s) : Géodésie spatiale – DORIS – GGOS – système de référence terrestre – géocentre – série temporelle de coordonnées – GPS

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00423668/en/

;);););););)

n314
14/10/2009, 16h04
Gestion de la Mise à Jour de Données Géographiques Répliquées
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/42/41/19/PDF/thesePierkot.pdf)

Université Paul Sabatier - Toulouse III (2008-07-02), A. Hameurlain et A. Ruas (Dir.)

v2 (2009-10-14) (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?halsid=os2jvb2iap0lfp0893oq3nm986&view_this_doc=tel-00366442&version=2)

Christelle Pierkot (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=os2jvb2iap0lfp0893oq3nm986&v_0=Pierkot&v_1=Christelle)

De nos jours, l'information géographique constitue une ressource incontournable dans un contexte de prise de décision et les données numériques spatiales sont de plus en plus fréquemment exploitées comme support et aide à la décision par de nombreuses organisations.
L'institution militaire utilise elle aussi les données spatiales comme soutien et aide à la décision. A chaque étape d'une mission, des informations géographiques de tous types sont employées (données numériques, cartes papiers, photographies aériennes...) pour aider les unités dans leurs choix stratégiques. Par ailleurs, l'utilisation de réseaux de communication favorise le partage et l'échange des données spatiales entre producteurs et utilisateurs situés à des endroits différents. L'information n'est pas centralisée, les données sont répliquées sur chaque site et les utilisateurs peuvent ponctuellement être déconnectés du réseau, par exemple lorsqu'une unité mobile va faire des mesures sur le terrain.
La problématique principale concerne donc la gestion dans un contexte militaire, d'une application collaborative permettant la mise à jour asynchrone et symétrique de données géographiques répliquées selon un protocole à cohérence faible optimiste. Cela nécessite de définir un modèle de cohérence approprié au contexte militaire, un mécanisme de détection des mises à jour conflictuelles lié au type de données manipulées et des procédures de réconciliation des écritures divergentes adaptées aux besoins des unités participant à la mission.
L'analyse des travaux montre que plusieurs protocoles ont été définis dans les communautés systèmes (Cederqvist :2001 ; Kermarrec :2001) et bases de données (Oracle :2003 ; Seshadri :2000) pour gérer la réplication des données. Cependant, les solutions apportées sont souvent fonctions du besoin spécifique de l'application et ne sont donc pas réutilisables dans un contexte différent, ou supposent l'existence d'un serveur de référence centralisant les données. Les mécanismes employés en information géographique pour gérer les données et les mises à jour ne sont pas non plus appropriés à notre étude car ils supposent que les données soient verrouillées aux autres utilisateurs jusqu'à ce que les mises à jour aient été intégrée (approche check in-check out (ESRI :2004), ou utilisent un serveur centralisé contenant les données de référence (versionnement : Cellary :1990).
Notre objectif est donc de proposer des solutions permettant l'intégration cohérente et autant que possible automatique, des mises à jour de données spatiales dans un environnement de réplication optimiste, multimaître et asynchrone.
Nous proposons une stratégie globale d'intégration des mises à jour spatiales basée sur une vérification de la cohérence couplé à des sessions de mises à jour. L'originalité de cette stratégie réside dans le fait qu'elle s'appuie sur des métadonnées pour fournir des solutions de réconciliation adaptées au contexte particulier d'une mission militaire.
La contribution de cette thèse est double. Premièrement, elle s'inscrit dans le domaine de la gestion de la mise à jour des données spatiales, domaine toujours très actif du fait de la complexité et de l'hétérogénéité des données (Nous limitons néanmoins notre étude aux données géographiques vectorielles) et de la relative «jeunesse » des travaux sur le sujet. Deuxièmement, elle s'inscrit dans le domaine de la gestion de la cohérence des données répliquées selon un protocole optimiste, en spécifiant en particulier, de nouveaux algorithmes pour la détection et la réconciliation de données conflictuelles, dans le domaine applicatif de l'information géographique.

keyword(s) : Information géographique – données spatiales répliquées – mise à jour distribuée – gestion de la cohérence – détection et réconciliation de données conflictuelles – métadonnées – SDI.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00366442/en/

:argent::argent::argent::argent::argent::argent:

n314
14/10/2009, 16h05
Contribution à la connaissance de l'aléa sismique en Principauté de Monaco
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/42/41/90/PDF/thesePM2.pdf)

Université de Nice Sophia-Antipolis (2005-11-03), Jean Pierre Ivaldi (Dir.)

Philippe Mondielli (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=gd55q33uke2i2bs3bn5mgfcks6&v_0=Mondielli&v_1=Philippe)

Cette étude, réalisée à l'initiative du gouvernement monégasque, a pour objectif une meilleure connaissance du risque sismique en Principauté de Monaco. Elle utilise les techniques de la géomatique, de l'analyse microstructurale, de la sismotectonique, du microzonage et exploite les archives monégasques sur les effets du séisme Ligure de 1887.
L'analyse géomatique de la déformation révèle l'importance des accidents N100-110°E dans la structuration de l'arc de Nice, dont le rôle était jusqu'alors insuffisamment pris en compte dans les modèles sismotectoniques régionaux.
Le calcul de l'état de contrainte et l'analyse des champs de déformation ont mis en évidence un changement récent de la dynamique du sud des Alpes maritimes franco-italiennes. Elles paraissent désormais en extension suivant une direction ENE-OSO alors qu'elles étaient en raccourcissement subméridien depuis le Paléogène.
Les paramètres du séisme de référence à prendre en compte à Monaco pour l'application de la réglementation parasismique ont été affinés et les résultats du microzonage précisés. L'analyse des archives monégasques a permis de définir, sur Monaco, une intensité macrosismique de 6 EMS-98 pour le séisme ligure de 1887 et a mis en évidence la vulnérabilité du bâti ancien.
Cette mise à jour de l'état de la connaissance de l'aléa sismique en Principauté ouvre des pistes nouvelles pour une meilleure prise en compte du risque sismique en Principauté de Monaco.

keyword(s) : Risque sismique – Aléa régional et local – Géomatique – Sismotectonique – Microstructurale – Champ de déformation – Etat de contrainte – Microzonage – Principauté de Monaco – Arc de Nice – Macrosismique – tsunami – Monaco

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00424190/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
14/10/2009, 16h08
Occupation du sol et gestion de l'eau: Modélisation prospective en paysage agricole fragmenté
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/42/41/06/PDF/CFC-ACI-Houet.pdf)

Le Monde des Cartes, 198 (2008) pp. 59-64

Thomas Houet (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=j65q2hsus26pc27r9ttvqsmdg2&v_0=Houet&v_1=Thomas)

A quoi pourront ressembler les paysages agricoles bretons en 2020-30 ? Cette question, au-delà de son acception esthétique, revêt un intérêt extrêmement important sur le plan environnemental. Si, à l'échelle de la planète, les changements manifestes des modes d'usages des terres (déforestation, urbanisation ...) ont de lourdes répercussions sur l'environnement, des changements plus subtils à l'échelle locale peuvent également induire des dommages importants. Afin de répondre au paradoxe de préservation et d'exploitation d'un milieu contraint (ou anthroposystème), cet article présente de façon succincte que ce travail de thèse avait pour objectif de mettre en place une méthodologie générique destinée à fournir une vision à moyen et long terme des futurs possibles de petits territoires agricoles pour mettre en évidence des leviers d'actions et s'assurer, en fonction des évolutions futures possibles, de l'efficience et des effets durables des actions en cours et futures. Les résultats obtenus sur le bassin versant du Blavet, sous la forme de scénarios prospectifs spatialisés, ont contribué à aider les gestionnaires de l'eau à identifier des mesures efficaces à moyen ou long terme, mais également à sensibiliser l'ensemble des acteurs concernés à travailler de façon constructive et participative.

Keyword(s) : Scénarios prospectifs – Simulation – Approche participative – Agriculture – Bassin versant

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00424106/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
21/10/2009, 09h21
Du lourd à digérer, mais pas inintéressant...
Comme le dit le descriptif, ci-dessous, il s'agit de la compilation d'essais paru séparément, par des auteurs différents...



keywords: sig, cours, essais

Source: http://blogs.esri.com/Info/blogs/gisedcom/archive/2008/09/18/essays-on-geography-and-gis.aspx

;);););););)



Essays on Geography and GIS: Volume 2, is a new collection of essays written by many of the top academics in the fields of geography and GIS technology. Previously published individually in ArcNews magazine, these essays provide insight into the power of spatial thinking. Essays on Geography and GIS: Volume 2, is available for download at no cost. This volume is the follow-up to the popular Essays on Geography and GIS, which has been downloaded by more than 30,000 people since September 2008. Begun three years ago, ESRI's Best Practices series now contains more than 30 e-books that cover a wide range of topics in GIS. Visit the GIS Best Practices Web site at www.esri.com/bestpractices (http://www.esri.com/showcase/best-practices/index.html) to explore the list of offerings and download your copy free of charge.
http://www.esri.com/news/arcnews/fall09articles/fall09gifs/p45p3.jpg

http://www.esri.com/library/bestpractices/essays-on-geography-gis-vol2.pdf

n314
28/10/2009, 09h34
Acentralité spatiale: de la centralité théorique au projet territorial
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/42/67/88/PDF/HDRfinalFache.pdf)

Université Paris-Nord - Paris XIII (06/10/2008), Jean SOUMAGNE (Pr.)

Jacques Fache (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=m465bjqpv6dcl805tth5mck0h0&v_0=Fache&v_1=Jacques)

La centralité a souvent été définie théoriquement par des constructions mathématiques intégrant une forte part d'économie, voire reposant complètement dessus. De fait, elle est considérée comme un point d'équilibre dynamique. L'acentralité est un principe débouchant surla primauté de la construction politique de la centralité, et sur le rôle second de l'économie.

keyword(s) : centralité – acentralité – théorie – projet – espace – territoire – géographie économique

Source : http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00426788/en/

:thinking-20060614::thinking-20060614::thinking-20060614::thinking-20060614::thinking-20060614::thinking-20060614:

n314
28/10/2009, 09h35
Land Arts. Les fabriques spatiales de l'art contemporain
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/42/67/83/PDF/TIGR_129-130_Pres._A.VOLVEY.pdf)

Travaux de l'Institut de Géographie de Reims, 129-130 (2009) 3-25

Anne Volvey (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=9umjbim5k19b77640kd5fr6m03&v_0=Volvey&v_1=Anne)

Témoignage du renforcement et du renouvellement d'une pluridisciplinarité autour de l'art contemporain, Spatialités de l'art ouvre plusieurs pistes pour penser la spatialité de l'œuvre d'art contemporaine. Ce collectif de textes opère une série de décentrements par rapport aux référents plus habituels de cette pluridisciplinarité : les auteur(e)s choisissent leurs exemples dans la danse et les installations plutôt que dans la littérature et la peinture ; ils s'intéressent aux pratiques artistiques, tout particulièrement au travail de terrain et à la cartographie, plus qu'aux objets d'art qu'ils placent dans la perspective de la pratique ; ce faisant, ils examinent de nouveaux objets, la carte, et réexaminent de manière critique les anciens, le paysage ; ils conçoivent la dimension politique de l'œuvre d'art dans la perspective d'une logique d'action et non de représentation. Une partie du texte d'introduction de ce numéro se veut une contribution à la construction de l'intelligibilité de la spatialité de l'art contemporain. Elle présente, du point de vue de la géographie contemporaine, les éléments théoriques d'une compréhension du changement de matrice disciplinaire opéré par le Land Art états-unien, et s'appuie tout particulièrement sur la pratique, les objets et les citations de Dennis Oppenheim et de Christo et Jeanne-Claude. En rechargeant de sens la notion de land (dans Land Art), elle trouve les fondements d'un schème d'intelligibilité de la dimension spatiale des arts contemporains, dans leurs pratiques, leurs objets et leurs visées. Une deuxième partie place les textes rassemblés dans le numéro, dans cette perspective théorique pour donner à voir un ensemble de pratiques, objets, disciplines et paradigmes amenés par ce renouvellement pluridisciplinaire. Ce faisant, elle démontre que l'art n'est pas simplement objet construit de la pluridisciplinarité, mais qu'il concourt à sa construction au titre reconnu de discipline (voire science) de l'espace.

Keywords: art contemporain – géographie – Land art – spatialité – chôra – land – land claiming – terrain – cartographie – carte

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00426783/fr/

:koi::koi::koi::koi::koi::koi:

n314
18/11/2009, 13h07
Soixante années de remembrement
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/43/30/25/PDF/60ansRemembrement_V2.pdf)

Etudes foncières, 140 (2009) 43-49

Marc-André Philippe (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=l1qtc2raut252avqrk9pab0vi0&v_0=Philippe&v_1=Marc-Andr%C3%A9)
Nadine Polombo (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=l1qtc2raut252avqrk9pab0vi0&v_0=Polombo&v_1=Nadine)

Après soixante années d'utilisation ininterrompue, le remembrement cesse d'exister. L'aménagement foncier a utilisé de nombreuses procédures. La mise en œuvre d'une base de données a permis d'en faire un bilan quantitatif et qualitatif à différentes échelles . Avec plus de vingt-deux mille opérations recensées, il ressort que le remembrement a été majoritairement la procédure la plus utilisée. Il a su évoluer pour répondre aux attentes de la société rurale et agricole. En revanche, le remembrement a été attaqué tout au long de son existence comme symbole de la destruction de la nature et des paysages. C'est ce qui a entraîné sa suppression en 2007.

Keywords: aménagement foncier – remembrement – bocage – agriculture

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00433025/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
23/11/2009, 13h36
TÉLÉDÉTECTION ET GESTION DES CATASTROPHES NATURELLES : APPLICATIONS À L'ÉTUDE DES INONDATIONS URBAINES DE SAINT LOUIS ET DU RAVINEMENT LIÉ À L'ÉROSION HYDRIQUE À NIORO-DU-RIP (SÉNÉGAL)
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/43/42/97/PDF/Vol8No3_203_210.pdf)

Télédétection 8, 3 (2008) 203-210

Soulèye Wade (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3fjp06bq110qc6en88l3c6a1i1&v_0=Wade&v_1=Soul%C3%A8ye)
Jean-Paul Rudant (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3fjp06bq110qc6en88l3c6a1i1&v_0=Rudant&v_1=Jean-Paul)
Kader Ba (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3fjp06bq110qc6en88l3c6a1i1&v_0=Ba&v_1=Kader)
Birama Ndoye (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3fjp06bq110qc6en88l3c6a1i1&v_0=Ndoye&v_1=Birama)

Cette publication présente deux applications de la Télédétection et des SIG dans la gestion des catastrophes naturelles, à travers les exemples des inondations urbaines de Saint Louis d'une part et, d'autre part, l'érosion hydrique et le ravinement associé dans la ville de Nioro du Rip (Sénégal). L'intérêt cartographique des données optiques et radar a été démontré dans le contexte des inondations à Saint Louis. Les cartes résultantes ont permis de bâtir un SIG inondation qui peut servir d'outil d'aide à la décision pour les autorités. Le deuxième exemple concerne l'érosion hydrique qui est responsable du ravinement, de la perte de terres agricoles et de l'effondrement d'édifices publics et de maisons d'habitations à Nioro-du Rip. L'évaluation de l'érosion hydrique est basée sur une analyse quantitative des facteurs de l'USLE. Le MNT, combiné aux données d'érosivité des pluies et d'érodabilité des sols, est exploité pour générer des cartes de sensibilité à l'érosion. Enfin, les cartes d'occupation du sol, dérivées de l'imagerie SPOT-4 HRV, peuvent être intégrées aux cartes de sensibilité à l'érosion pour délimiter les zones à risque.

Keywords: télédétection – SIG – catastrophes naturelles – érosion hydrique – ravinement

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00434297/en/

;);););););)

n314
23/11/2009, 13h38
CARTOGRAPHIE DE L'UTILISATION DU SOL ET DE L'ÉROSION NETTE À PARTIR D'IMAGES SATELLITAIRES ET DU SIG IDRISI AU NORD-EST DU MAROC
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/43/42/58/PDF/Vol8No3_193_201.pdf)

Télédétection 8, 3 (2008) 193-201

Abdelkader El Garouani (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=quc4q7q1j4mdr7j7rg59i7g1m7&v_0=El+Garouani&v_1=Abdelkader)
Hao Chen (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=quc4q7q1j4mdr7j7rg59i7g1m7&v_0=Chen&v_1=Hao)
Lawrence Lewis (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=quc4q7q1j4mdr7j7rg59i7g1m7&v_0=Lewis&v_1=Lawrence)
Abdellatif Tribak (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=quc4q7q1j4mdr7j7rg59i7g1m7&v_0=Tribak&v_1=Abdellatif)
Mohamed Abharour (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=quc4q7q1j4mdr7j7rg59i7g1m7&v_0=Abharour&v_1=Mohamed)

Le présent travail expose les résultats de notre étude concernant la cartographie de l'évolution spatio-temporelle de l'occupation du sol à partir des données de télédétection (images Spot et Landsat) sur une période de 15 ans (1987-2002) d'une part, et la modélisation des processus d'érosion et de déposition d'autre part. Dans le bassin versant de l'Oued Tlata (123 km2) situé au nord-est du Maroc, l'analyse de données satellitaires a permis d'identifier six principaux types d'occupation du sol (terrains fortement dégradées, céréalicultures, mélange de céréalicultures et arboricultures, oliviers, reboisement et forêt claire). Ensuite, les pertes de sol ont été estimées par le module RUSLE intégré dans le SIG Idrisi. Ces évaluations spatiales statiques des pertes de sol ont été alors utilisées dans un algorithme de sédimentation qui modélise le mouvement de ces pertes en sol vers l'exutoire et permet d'estimer l'érosion nette. Les résultats obtenus permettent l'identification des secteurs à l'échelle du bassin où les interventions sont nécessaires pour limiter les processus de dégradation des sols.

Keyword(s) : Erosion – Déposition – Télédétection – Oued Tlata – Maroc

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00434258/en/

;);););););)

n314
23/11/2009, 13h40
SIMULATION DU COMPORTEMENT DES ECOULEMENTS D'EAU EN UTILISANT LE RESEAU HYDROLOGIQUE D'UN BASSIN VERSANT : CAS DE L ´OUED BENIMESSOUS, ALGÉRIE
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/43/42/57/PDF/Vol8No3_179_191.pdf)

Télédétection 8, 3 (2008) 179-191

Faiza Hocine (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=k4hqmqng98medcint8l7iielh3&v_0=Hocine&v_1=Faiza)
Mostefa Belhadj-Aissa (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=k4hqmqng98medcint8l7iielh3&v_0=Belhadj-Aissa&v_1=Mostefa)
Fifa Haddoud (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=k4hqmqng98medcint8l7iielh3&v_0=Haddoud&v_1=Fifa)
Mounira Ouarzeddine (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=k4hqmqng98medcint8l7iielh3&v_0=Ouarzeddine&v_1=Mounira)
Aichouche Belhadj-Aissa (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=k4hqmqng98medcint8l7iielh3&v_0=Belhadj-Aissa&v_1=Aichouche)

L'Algérie, pays vaste, connu pour ses chaînes montagneuses est confronté aux problèmes des écoulements et des ruissellements des cours d'eau et d'accumulation des eaux dans les zones à fortes dépressions. Un des aspects les plus importants dans la gestion des ressources en eau est le réseau hydrographique des différentes régions. Dans ce contexte, le travail que nous présentons est une contribution dans une démarche méthodologique de traitement des images satellitaires et d'extraction de réseaux hydrologiques des bassins versants à partir de Modèles Numériques de Terrain (MNT). Nous l'avons appliquée sur une région située à l'Ouest d'Alger (la capitale) et nous nous sommes intéressés, à l'aspect applicatif de cette méthodologie pour l'étude du bassin versant de Oued Benimessous situé dans cette région. Dans la première étape, nous avons développé un processus interférométrique de génération de MNT à partir d'un couple d'images radar ERS1/2 en tandem puis nous avons calculé les paramètres de géomorphométrie. Pour la description du comportement des écoulements d'eau, nous avons déterminé, dans la deuxième étape, la carte des directions d'écoulement selon le modèle D8, la carte de drainage local et global ainsi que le réseau hydrologique. Nous avons proposé ensuite, une procédure de simulation avec différentes situations en modifiant la quantité d'eau des précipitations.

Keyword(s) : Images satellitaires – MNT – paramètres hydrologiques – bassin versant – SIG – simulation

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00434257/en/

;);););););)

n314
23/11/2009, 13h41
DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L'AQUACULTURE DANS LE DELTA DU MÉKONG : QUELLE PLACE POUR LA TÉLÉDÉTECTION DANS LE PROJET PLURIDISCIPLINAIRE GAMBAS DE LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE ? (http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/43/42/55/PDF/Vol8No3_169_177.pdf)


Télédétection 8, 3 (2008) 169-177

Yves Auda (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=jouq7v9q20uk0kf9meh42tlhp2&v_0=Auda&v_1=Yves)
Jacques Populus (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=jouq7v9q20uk0kf9meh42tlhp2&v_0=Populus&v_1=Jacques)
François Blasco (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=jouq7v9q20uk0kf9meh42tlhp2&v_0=Blasco&v_1=Fran%C3%A7ois)

GAMBAS est un programme de la Commission Européenne de recherche sur le développement durable de l'aquaculture dans le delta du Mékong. La pluridisciplinarité des équipes impliquées dans ce programme a permis de cerner précisément l'impact de l'aquaculture sur l'écosystème « mangrove ». Dans cette action, la télédétection a joué un rôle fédérateur des connaissances acquises au cours des quatre années de collaboration franco-vietnamienne (2001-2004). Les données botaniques, d 'hydrobiologie (écologie aquatique) et de socio-économie collectées dans une quarantaine de stations réparties dans deux provinces (CaMau et TraVinh) sont analysées conjointement grâce au lien spatial assuré par la télédétection. Plus précisément, une zonation écologique, des résultats cartographiques et statistiques, un indice de confinement ..., sont quelques-uns des produits dérivés des données spatiales qui ont joué un rôle essentiel dans la compréhension du fonctionnement de ce socio-écosystème complexe.

Keyword(s) : mangrove – télédétection – mekong – vietnam

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00434255/en/

;);););););)

L.Jégou
26/11/2009, 09h00
Cartography 2.0 (http://cartography2.org/): un manuel en ligne sur les nouvelles techniques de cartographie (animée / interactive en ligne).

C'est un ouvrage collaboratif ouvert et sous licence libre (Creative Commons by-nc-sa), bien illustré et documenté, mais en anglais.

n314
09/12/2009, 14h14
Flood risk mapping in Europe, experiences and best practices
(http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/fulltext/122563874/PDFSTART)

Journal of Flood Risk Management (http://www3.interscience.wiley.com/journal/118902539/home)

Volume 2 Issue 4 (http://www3.interscience.wiley.com/journal/122683667/issue), Pages 285 - 292

J. van Alphen
F. Martini
R. Loat
R. Slomp
R. Passchier

Within the context of the European Flood Risk Management Directive, adopted in 2007, the European countries are required to prepare flood hazard and flood risk maps before 2014. The Exchange Circle on Flood Mapping (EXCIMAP) has made an inventory of flood mapping practices in Europe. This inventory has resulted in a 'Handbook on Good Practices for flood mapping in Europe' and an 'Atlas of Flood maps containing examples from 19 European countries, Japan and USA'. This paper highlights the main conclusions of the EXCIMAP Handbook and Atlas, regarding the most appropriate ways to present flood-related information. Distinction is made between different types of use and users, such as land-use planning, emergency planning, flood risk management, reinsurance and the general public. Many countries disseminate flood maps (mainly flood extent maps) and flood hazard maps (depth or depth–velocity combinations) already via Internet. Many European rivers are part of transboundary water systems. Therefore, uniform approaches in flood (risk) assessments, map legend and presentation are urgently needed.


Keywords: Europe - flood - mapping - risk assessment

Source: http://www3.interscience.wiley.com/journal/122563874/abstract via http://www.southem.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1071&Itemid=54

:argent::argent::argent::argent::argent::argent:

n314
09/12/2009, 14h16
LiDAR Utility for Natural Resource Managers
(http://www.southem.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1071&Itemid=54)

Remote Sens. 2009, 1(4), 934-951; doi:10.3390/rs1040934 (http://dx.doi.org/10.3390/rs1040934)

Andrew Thomas Hudak
Jeffrey Scott Evans
Alistair Matthew Stuart Smith

Applications of LiDAR remote sensing are exploding, while moving from the research to the operational realm. Increasingly, natural resource managers are recognizing the tremendous utility of LiDAR-derived information to make improved decisions. This review provides a cross-section of studies, many recent, that demonstrate the relevance of LiDAR across a suite of terrestrial natural resource disciplines including forestry, fire and fuels, ecology, wildlife, geology, geomorphology, and surface hydrology. We anticipate that interest in and reliance upon LiDAR for natural resource management, both alone and in concert with other remote sensing data, will continue to rapidly expand for the foreseeable future.

Keywords: LiDAR applications; management; natural resources; remote sensing; review

Source: http://www.mdpi.com/2072-4292/1/4/934#cite via http://www.southem.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1071&Itemid=54

:argent::argent::argent::argent::argent::argent:

n314
09/12/2009, 15h48
Discrete Return Lidar in Natural Resources: Recommendations for Project Planning, Data Processing, and Deliverables
(http://www.mdpi.com/2072-4292/1/4/776/pdf)

Remote Sens. 2009, 1(4), 776-794; doi:10.3390/rs1040776

Jeffrey S. Evans
Andrew T. Hudak
Russ Faux
Alistair M. S. Smith

Recent years have seen the progression of light detection and ranging (lidar) from the realm of research to operational use in natural resource management. Numerous government agencies, private industries, and public/private stakeholder consortiums are planning or have recently acquired large-scale acquisitions, and a national U.S. lidar acquisition is likely before 2020. Before it is feasible for land managers to integrate lidar into decision making, resource assessment, or monitoring across the gambit of natural resource applications, consistent standards in project planning, data processing, and user-driven products are required. This paper introduces principal lidar acquisition parameters, and makes recommendations for project planning, processing, and product standards to better serve natural resource managers across multiple disciplines.

Keywords: lidar; remote sensing; standards; processing; natural resources; forestry

Source: http://www.mdpi.com/2072-4292/1/4/776

:argent::argent::argent::argent::argent::argent:

n314
14/12/2009, 08h45
Building Extraction and Change Detection in Multitemporal Aerial and Satellite Images in a Joint Stochastic Approach
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/44/09/20/PDF/benedek_RR.pdf)

2009

Csaba Benedek (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=mh0qn225ar7l9qi5pj7f13blo4&v_0=Benedek&v_1=Csaba)
Xavier Descombes (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=mh0qn225ar7l9qi5pj7f13blo4&v_0=Descombes&v_1=Xavier)
Josiane Zerubia (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=mh0qn225ar7l9qi5pj7f13blo4&v_0=Zerubia&v_1=Josiane)

In this report we introduce a new probabilistic method which integrates building extraction with change detection in remotely sensed image pairs. A global optimization process attempts to find the optimal configuration of buildings, considering the observed data, prior knowledge, and interactions between the neighboring building parts. The accuracy is ensured by a Bayesian object model verification, meanwhile the computational cost is significantly decreased by a non-uniform stochastic object birth process, which proposes relevant objects with higher probability based on low-level image features.

Keyword(s) : Change detection – building extraction – marked point process – birth and death dynamics

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/inria-00426615/en/

;);););););)

n314
14/12/2009, 12h40
Spatial Interpolation Methods: A Review for Environmental Scientists (http://www.ga.gov.au/image_cache/GA12526.pdf)

Geoscience Australia Record 2008/23

Jin Li and Andrew D. Heap



Spatial continuous data (spatial continuous surfaces) play a significant role in planning, risk assessment and decision making in environmental management. They are, however, usually not readily available and often difficult and expensive to acquire, especially for mountainous and deep marine regions. As geographic information systems (GIS) and modelling techniques are becoming powerful tools in natural resource management and biological conservation, spatial continuous data of environmental variables are increasingly required. Environmental managers often require spatial continuous data over a region of interest to make effective and informed decisions and scientists need accurate data which are well-distributed across a region to make justified interpretations. However, spatial distribution data of natural phenomena are often collected from point sources. The marine environment in Australia is a typical case, where: seabed mapping, habitat classification, and prediction of marine biodiversity, essential for marine biodiversity conservation, need reliable spatial continuous data of the marine environment. In most of the Australian marine region, such data are not available, and only sparsely and unevenly scattered point samples have been collected. Therefore, spatial interpolation techniques are essential for estimating biophysical variables for the unsampled locations.

The spatial interpolation methods, including geostatistics, have been developed for and applied to various disciplines. They are data-specific or even variable-specific. Many factors including sample size, sampling design and data properties affect the estimations of the methods. There are no consistent findings about how these factors affect the performance of the spatial interpolators. Therefore, it is difficult to select an appropriate spatial interpolation method for a given input dataset. This review aims to provide some guidelines and suggestions in relation to the application of the spatial interpolation methods to environmental data by comparing the features of the commonly applied spatial interpolators.

Over 40 spatial interpolation methods are briefly described. They fall into three categories, namely: non-geostatistical interpolators (12), geostatistical interpolators (22) and combined methods (8). Many sub-methods or types are also included, for example, 8 stratified methods and 6 types of regression kriging. A list of the methods that are not commonly used is also provided for those readers interested.

The spatial interpolation methods were developed either for specific disciplines or even for specific variables based on the data properties modelled. Each method has its specific assumptions and features. These features, such as global versus local, exact versus inexact, deterministic versus stochastic, and gradual versus abrupt, are discussed. In total, 26 spatial interpolation methods are compared theoretically and their features are summarised.

Commonly used assessment measures are summarised in relation to:
1) the performance of variogram models,
2) the performance of the spatial interpolation methods, and
3) the performance of a spatial interpolation method for datasets with different sample sizes. The criteria used to judge each measurement are also discussed. Two new measurements are proposed and a procedure is developed to compare the results of the performance of the spatial interpolation methods for different variables and from various disciplines.

The spatial interpolation methods have been applied to many disciplines. The focus of this review is mainly on comparative studies in environmental sciences. For each of the 51 comparative studies considered, the following information, including the methods compared, sampling design, sample size, area of region studied and the results, is summarised. The performance of 62 methods and sub-methods in the 51 comparative studies is compared. Four types of method groups are identified based on
the frequency of their application.

Several factors that affect the performance of the spatial interpolation methods are discussed, including sampling design, sample spatial distribution, data quality, correlation between the primary and secondary variables, and interaction among various factors. The impacts of sample density, variation in the data, sampling design and stratification on the estimations of the spatial interpolation methods are quantified using data from 77 cases in 17 reviewed comparative studies. The results show that
variation within the data is a dominant factor and has tremendous impacts on the performance of the spatial interpolators. As the variation increases, the accuracy of all methods decreases. Irregular-spaced sampling design and stratification would improve the accuracy of estimation. There is no evidence of the effects of sampling density on the performance of the spatial interpolation methods in this comprehensive comparative study.

A total of 26 commonly used spatial interpolation methods are then classified based on their features to provide an overview of relationships among these methods. These features are quantified and a cluster analysis is conducted to show similarities among these spatial interpolators. They are classified into 10 groups. To provide guidelines for potential users, a decision tree for selecting an appropriate method from the 26 spatial interpolation methods is developed according to the availability and nature of data.

Finally, a list of available software packages for spatial interpolation is provided.
Some important factors for spatial interpolation in marine environmental science are discussed, and recommendations are made for applying spatial interpolation methods to marine environmental data in Geoscience Australia.

:D:D:D:D:D:D

n314
14/12/2009, 16h14
De la caractérisation à la gestion des paysages ordinaires des vallées du nord-ouest de la France. Représentations, enjeux d'environnement et politiques publiques en Basse-Normandie
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/44/09/48/PDF/These_Germaine_2009.pdf)

Université de Caen (2009-12-09), Aziz Ballouche (Dir.)

Marie-Anne Germaine (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=t58vfqjn4fh8k37aeudb6qd7e7&v_0=Germaine&v_1=Marie-Anne)

En Normandie comme dans l'ensemble du nord-ouest de la France, les vallées offrent des paysages singuliers soumis à des enjeux environnementaux forts (inondations, biodiversité) et des problématiques multiples (déprise agricole, étalement urbain, valorisation des loisirs). Pour rendre compte de leurs spécificités, la recherche s'appuie sur une approche systémique et multiscalaire conciliant les approches matérielle et sensible. La caractérisation des formes visibles repose sur une approche morphologique (analyse spatiale/MNT) et une approche des couvertures du sol (traitement d'image/SPOT5) qui conduit à dégager 11 types de paysages représentatifs. La reconstitution des systèmes de production et de leur trajectoire permet de comprendre le rôle des différentes fonctions (agricole, industrielle, résidentielle) et d'évaluer le poids des héritages dans la diversité des paysages. L'analyse des discours des acteurs locaux (entretien semi-directif, analyse de contenu/WordMapper) rend compte de la complexité des représentations du paysage et permet d'identifier la demande sociale. La confrontation de la dimension matérielle, des modes de production et des représentations révèle des décalages entre les systèmes paysagers contemporains, les attentes des habitants et les modes de gestion mis en place par les politiques publiques. Elle met ainsi en avant la prégnance des politiques environnementales sur les politiques paysagères et les difficultés de leur articulation alimentant la réflexion sur l'expertise et la gestion des paysages ordinaires. L'élargissement de la réflexion à l'échelle du nord-ouest de la France permet de valider les conclusions tirées des exemples bas-normands.

keyword(s) : Vallée – paysage – politiques publiques – environnement – représentations sociales

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00440948/en/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
16/12/2009, 15h46
Système d'information géographique temporelle maritime ; Des distances linéaires à l'analyse temps réel des trajectoires
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/44/14/84/PDF/hdr_devogele.pdf)

Université de Bretagne occidentale - Brest (2009-12-01), Jacques Tisseau (Pr.)

Thomas Devogele (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=h6nsu92bhtjqqfh3mh2a1uldq6&v_0=Devogele&v_1=Thomas)

Les Systèmes d'Information Géographique (SIG) gèrent des informations complexes localisées dans un espace géographique. Durant la dernière décennie, ces systèmes ont vu l'émergence d'une part des SIG en trois dimensions et plus particulièrement des modèles numériques de terrain (MNT) et d'autre part de l'intégration de données temporelles. Les travaux de recherche en informatique présentés dans ce manuscrit s'attaquent à ces deux thématiques et sont appliqués au domaine maritime. En termes de MNT, ces recherches ont essentiellement porté sur l'intégration de MNT terrestre et maritime. Une méthode de fusion générant un MNT continu a été définie. Elle est basée sur l'appariement d'éléments caractéristiques linéaires (crêtes, talwegs, lignes de rupture de pente). Elle emploie des distances linéaires discrètes introduites par Fréchet. Ces distances fournissent des vecteurs d'appariement autorisant la fusion de MNT à l'aide d'une technique de déformation élastique. En ce qui concerne les SIG spatio-temporels, ces travaux concernent les déplacements d'objets mobiles et plus particulièrement les navires. Dans le cadre de la navigation maritime, les SIG ont une place prépondérante via les aides à la navigation, les systèmes de surveillance du trafic et les simulateurs de formation. Dans ce cadre, un nouveau modèle de représentation des déplacements, la vue relative, a été formalisé. Ce formalisme s'appuie sur la perception humaine de l'espace spatio-temporel et des objets mobiles. Cette représentation est complémentaire de la représentation absolue. Les déplacements relatifs vis-à-vis d'un objet référent sont ainsi plus facilement analysables. Les évolutions des distances et des vitesses relatives sont mieux perçues. Parallèlement, une simulation des activités de navires à l'aide de systèmes multi-agents a été conçue. Les déplacements simultanés d'un grand nombre de navires dans un environnement maritime sont ainsi simulés. Elle prend en compte les différentes activités concurrentes des objets mobiles et les contraintes géographiques. Qui plus est, elle intègre des raisonnements à base de patrons pour reproduire les raisonnements humains. Finalement, à partir des bases de données historiques des positions d'objets mobiles dans un environnement ouvert, des techniques d'extractions des trajectoires et de fouille de données spatio-temporelles ont été réalisées. Elles permettent pour chaque itinéraire et chaque type d'objets de définir des routes types spatio-temporelles et de détecter à la volée des comportements inhabituels. Ces travaux, bien qu'appliqués au domaine maritime, sont génériques. Les méthodes de fusion de MNT peuvent être appliquées à tous types de MNT ayant des zones de recouvrement. De même, les travaux de modélisation, d'analyses et de simulation sur les objets mobiles sont adaptables à tous les déplacements d'objets mobiles dans des espaces ouverts.

keyword(s) : Système d'Information Géographique (SIG) – Modèle Numérique de Terrain (MNT) – objets mobiles – base de données spatio-temporelle – distance linéaire de Fréchet – simulation multi-agents cognitive – vues relatives spatio-temporelle de trajectoires – appariement et fusion de données – système de navigation.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00441484/en/

;);););););)

n314
18/12/2009, 11h48
Spatial distribution of ticks in Thailand: a discussion basis for tick-borne virus spread assessment
(http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/43/68/97/PDF/Cornet_demoraes_ticks.pdf)

International Journal of Geoinformatics 5, 1 (2009) 57-62

Cornet Jean-Paul (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o3rnhkuquromd88p2jcr083m64&v_0=Jean-Paul&v_1=Cornet)
Florent Demoraes (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o3rnhkuquromd88p2jcr083m64&v_0=Demoraes&v_1=Florent)
Marc Souris (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o3rnhkuquromd88p2jcr083m64&v_0=Souris&v_1=Marc)
Pattamaporn Kittayapong (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o3rnhkuquromd88p2jcr083m64&v_0=Kittayapong&v_1=Pattamaporn)
Jean-Paul Gonzalez (http://halshs.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=o3rnhkuquromd88p2jcr083m64&v_0=Gonzalez&v_1=Jean-Paul)

A wide variety of viral infectious diseases are transmitted to humans by ticks and in certain cases, theses diseases can lead to a severe encephalitis or haemorrhagic fever. Within the framework of a research programme on emerging viral diseases carried out by the French Institute of Research for the Development (Institut de Recherche pour le Développement, IRD) in partnership with the Centre for Vectors and Vector-borne Diseases, Mahidol University (Thailand), the spatial distribution of ticks in Thailand was investigated. An exhaustive review of studies of acarology conducted over the 20th century on Thailand was completed. We derived from this review the geographic coordinates of sites where ticks were collected in the past. In complement, we realised field works to collect ticks on unexplored sites. The location of theses sites was obtained with a GPS (Global Positioning System). Hence, we were able to build up a location-based inventory of ticks covering almost the whole Thailand. These data were then processed in a GIS to assess in every region the presence of tick species and to map the distribution of species known as potential vectors of viruses which are likely to be pathogenic to humans. All the GIS processings were undertaken using SavGIS©, a GIS freeware developed by IRD. This research represents a starting point for assessing tick-borne virus spread and the related risk of zoonosis in Thailand.

Keywords: Ticks – arbovirus – spatial distribution – GIS – SavGIS© – Thailand

Source: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00436897/fr/

;);););););)

ghjmora
09/01/2010, 21h49
Diverses contributions sur "les usages des contenus géolocalisés dans l'espace urbain"


Entre géolocalisation et cartographie : inventions et usages
La carte comme système complexe
Vers une cartographie relationnelle
Tracer là ce qui nous échappe
Cartes vivantes. Nouvelles données, nouveaux usages, nouveaux problèmes.
De nouveaux embarras Extrait de Le piéton dans la ville. Nouvelles épreuves de la micromobilité hyperdocumentée
La même planète, pas le même monde Un petit écart qui en dit long


http://www.ludigo.net/index.php?rub=4&dossier=3&focus=212864


Ce dossier a donc pour objectif de penser l'arrivée de la cartographie comme un outil de gestion de contenus numériques pertinent dans le contexte informationnel contemporain. Il s'agit, sans céder ni à un enthousiasme technophile, ni à un rejet technophobe, de regarder les nouvelles possibilités amenées par les mutations de la carte, les changements de nature que celle-ci met en oeuvre, de même que les nouveaux enjeux et questions éthiques qui ne manquent pas d'apparaître. Une première partie tentera de présenter les nouvelles façons de définir et d’appréhender la carte. Le chercheur Nicolas Nova abordera l'évolution de la nature de la carte et de ses usages, entre fixité et changement, dans le cadre de l'espace urbain. Mathieu Jacomy, fort de son expérience de chercheur sur les cartes de graphes, définira les notions de cartographie, de visualisation d'information, de spatialisation, prenant en compte l’extrême complexification des cartes.
Une deuxième partie tentera une approche divergente de la carte : en effet, une réflexion purement technique peinerait à voir les enjeux sociaux qui accompagnent ces changements. Ainsi, les contributions des philosophes Alain Milon et Doina Petrescu permettront de confronter une approche philosophique à des thématiques comme la représentation de l’espace, son appropriation, ou encore la construction de la relation de l’individu au territoire.
Enfin, ces deux parties définitionnelles seront complétées par une troisième partie, qui visera à identifier et à mettre en relation les enjeux qui accompagnent ces multiples évolutions de l'objet-carte. Les chercheurs Christophe Aguiton, Dominique Cardon et Zbigniew Smoreda évoqueront entre autres les enjeux soulevés en termes de propriété des données, de vie privée et de ségrégations urbaines qui accompagnent l'arrivée de ces « cartes vivantes ». L’approche par les usages des technologies mobiles proposée par Sophie Pène permettra de rendre compte concrètement des apories de la mobilité par cartographie et des nouvelles épreuves à surmonter dans l'espace urbain documenté. Enfin, Olivier Auber remettra en cause le monopole des cartes Google dans une confrontation avec les cartographies générées par les utilisateurs.

n314
11/01/2010, 10h23
Recherche de variables contribuant à l'organisation d'un paysage de moyenne montagne : les cas des Hautes Chaumes du Forez
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/15/60/PDF/Mazagol.pdf)

Université Jean Monnet - Saint-Etienne (2006-11-06), Bernard Etlicher (Dir.)

Pierre Olivier Mazagol (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=1k1rplcdijejsamhpf9ls3bnf5&v_0=Mazagol&v_1=Pierre+Olivier)

Cette recherche s'inscrit dans la lignée de nombreuses études ayant porté sur les Hautes Chaumes des Monts du Forez. Elle consiste à mettre en place une méthodologie permettant d'expliquer dans quelle mesure un certain nombre de variables physiques (comme les pentes, les expositions, les courbures...) et anthropiques (pratiques pastorales) exercent des contraintes sur la distribution du couvert végétal. Une réflexion sur la notion de paysage nous conduit à l'utilisation de la méthode d'analyse du paysage PEGASE s'est imposée. Il s'agit d'une procédure divisive multivariée basée sur les principes de la Théorie de l'information. Loin de n'être qu'une simple application de l'algorithme, cette recherche se veut innovante. Tout d abord, c'est la première fois que Pegase est utilisé pour traiter des bases de données de grandes tailles (méta-bases de données Pegase). Cet aspect a induit le développement de deux outils complémentaires annexes à Pegase facilitant et automatisant la structure de bases de données. Outre la construction des bases de données, Asc2Peg permet l'utilisation de Pegase dans un contexte S.I.G., puisque qu'il fonctionne à partir de fichiers d'échange ESRI ASCII Grid. D'autre part, un grand nombre de variables ont des effets potentiels sur la distribution de la végétation. Un des aspects de notre travail a consisté à les identifier et à homogénéiser la formulation mathématique de différents indices géomorphométriques, dérivées des modèles numériques de terrains (pentes, expositions, courbures...). Enfin, notre méthodologie est basée sur une approche multi-échelle prenant en compte étendue et résolution et nous a conduit à mettre en évidence un certain nombre de variables que nous avons qualifiées de dominantes. Une multitude d'applications sont envisageables. Notre travail a permis de placer Pegase comme outil potentiel d'aide à la mise en place de cartographies par classification automatique en télédétection.

keyword(s) : paysage – organisation spatiale – analyse multiéchelle – néguentropie – hétérogénéité – variables dominantes – Pegase – SIG – modèle numérique de terrain

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00351560/en/

;);););););)

n314
11/01/2010, 10h24
L'intérêt du couplage d'outils de modélisation en analyse spatiale
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/44/54/39/PDF/GP06R-DECOUPIGNYArticle.pdf)

L'intérêt du couplage d'outils de modélisation en analyse spatiale, Avignon : France (2006)

Fabrice Decoupigny (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=oa26p9v13hip4uv3n58uenrda1&v_0=Decoupigny&v_1=Fabrice)

Lorsque l'on formalise des modèles en géographie, on assiste souvent au développement de modèles qui n'utilisent qu'un seul outil mathématique qui va servir de base au modèle. Nous montrons, à partir d'un exemple de modélisation, les opportunités de recherche que notre communauté scientifique possède à développer le couplage d'outils mathématiques dans une modélisation en analyse spatiale. Pour cela nous montrerons qu'un processus de déplacements peut être appréhendé à partir d'un modèle de simulation qui couple deux outils ; le premier construit sur les bases d'un automate cellulaire et le second un modèle gravitaire d'interactions sur un graphe.

Keyword(s) : Modélisation – Outils Mathématiques – Analyse Spatiale – Déplacements

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00445439/en/

;);););););)

n314
11/01/2010, 10h26
Pré-détermination de zones humides sur le bassin Loire-Bretagne
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/35/76/96/PDF/mazagol_Forum_SIG_2008.pdf)

SIG 2008 : Conférence francophones ESRI, Versailles : France (2008)

Pierre-Olivier Mazagol
Rémy Martin
Jérôme Porteret
Céline Thyriot
Bernard Etlicher

Cette communication a pour objet de présenter d'une méthodologie de prédétermination des zones humides potentielles en têtes de bassins versants à l'échelle du bassin Loire-Bretagne. Elle se base sur une réflexion sur des facteurs physiques susceptibles de favoriser la mise en place de tels milieux. Ces facteurs sont de quatre ordres : topographiques, géologiques, géomorphologiques, hydrologique. L'ensemble des facteurs sélectionnés sont intégrés à une chaine de traitement SIG. Il en résulte la mise en évidence de 3 types de zones : celles où la présence de zones humides est a priori exclue, celles présentant éventuellement des zones humides et enfin celles présentant une forte probabilité de présence de zones humides. La confrontation de la modélisation avec plusieurs des inventaires pré-existants sur le terrain d'étude fait apparaître des des résultats très satisfaisants avec, en règle générale, 60 à 80% des zones humides existantes classées en zones très favorables, et moins de 10% classées en zones défavorables.

Keyword(s) : Zones humides – prédétermination – topographie – géologie – géomorphologie – bassin Loire-Bretagne – SIG

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00357696/en/

;);););););)

n314
09/02/2010, 06h53
GeoStream: Spatial Information Indexing Within Textual Documents Supported by a Dynamically Parameterized Web Service
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/45/19/49/PDF/ogrs.pdf)

OGRS 2009: International Opensource Geospatial Research Symposium, Nantes : France (2009)

Christian Sallaberry (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ddi17mgi7ttguge64vgcv69d74&v_0=Sallaberry&v_1=Christian)
Albert Royer (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ddi17mgi7ttguge64vgcv69d74&v_0=Royer&v_1=Albert)
Pierre Loustau (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ddi17mgi7ttguge64vgcv69d74&v_0=Loustau&v_1=Pierre)
Mauro Gaio (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ddi17mgi7ttguge64vgcv69d74&v_0=Gaio&v_1=Mauro)
Thierry Joliveau (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=ddi17mgi7ttguge64vgcv69d74&v_0=Joliveau&v_1=Thierry)

Cultural heritage content is everywhere on the web: digital libraries, archives, and portals of museums or galleries. Cultural heritage document collections are characterized by contents related to a territory and its land's history. In this context, the GeoTopia project is supported by the CNRS-TGE-Adonis and focuses on archive data sharing and interpretation. It consists in a Content Management System (CMS) that aims to manage a repository of multimedia digital documents: it exploits information like origin, theme, period, area, etc. to index and/or query documents. Our contribution is dedicated to spatial information contained in non structured textual documents. More specifically, we have developed a process flow that can extract the spatial information contained in textual documents. This process flow indexes spatial information and computes precise geolocalized representations. We propose to encapsulate it into the GeoStream specific web service and to make its behavior dynamically customizable for easier integration into such platforms used for the management of cultural heritage electronic documents

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00451949/en/

:D:D:D:D:D:D

n314
03/03/2010, 16h20
Gestion de l'eau et intégration de données spatialisées
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/10/24/PDF/MO1997-PUB00002639.pdf)

Ingénieries - E A T, 10 (1997) p. 65 - p. 78

A. Vidal
P. Belouze
S. Laloux
D. Lepoutre

Les gestionnaires de périmètres irrigués souhaitent disposer à la fois d'informations hétérogènes, fiables et spatialisées. Deux technologies peuvent ici être valorisées : la télédétection et les systèmes d'information géographique (SIG). La démarche s'appuie sur la base de nombreuses expériences de conseil et de mise en place de systèmes d'aide à la décision pour les gestionnaires de grands territoires, et suit plusieurs étapes : analyse de la stratégie ; détermination des facteurs de succès et d'échec ; analyse des processus de décision ; définition des produits d'information et de leur utilisation ; connaissance des données et contraintes ; analyse des outils à mettre en ouvre. Après un exemple d'application de cette méthode sur un cas concret de gestion des ressources en eau, sont présentés les premiers résultats de la démarche utilisée pour la gestion des systèmes irrigués. Elle est centrée sur un nombre limité de produits d'information, les plus pertinents en réponse aux attentes des gestionnaires. La finalité de cette approche est d'inciter et d'aider les gestionnaires à analyser leurs besoins en produits d'information, raisonner en termes de processus de décision, de gestion et d'organisation, et développer un système d'information de type géographique, adapté à leurs besoins. Enfin, un exemple concret d'application sur le Pakistan est proposé.

Keywords: IRRIGATION – SYSTEME D'INFORMATION GEOGRAPHIQUE – TELEDETECTION – RESSOURCES EN EAU – BASSIN VERSANT – PAKISTAN

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00461024/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
03/03/2010, 16h22
La gestion des taillis de chênes vert et pubescent dans les garrigues du Gard : analyse du milieu et de la productivité des peuplements
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/10/45/PDF/CF1997-PUB00002715.pdf)

Ingénieries - E A T, 11 (1997) p. 71 - p. 84

T. Curt
C. Marsteau

La gestion à moyen terme des taillis vieillissants de chênes vert et pubescent des garrigues du Gard implique une bonne connaissance préalable des milieux naturels et de la productivité des peuplements. Ce travail propose une méthode d'analyse du milieu et du peuplement en vue d'évaluer la productivité des taillis de chênes. 118 placettes ont été étudiées dans différents types de taillis. Deux variables du milieu conditionnent pour l'essentiel la croissance en hauteur des peuplements : les conditions géopédologiques (roche, matériau parental et sol) et le topoclimat qui dépend de la position de la station (exposition, confinement topographique). La structure et la composition du peuplement, liées à la gestion et à la dynamique végétale, influent sur sa croissance en hauteur. Des analyses multivariées ont mis en évidence neuf types et sous-types stationnels en fonction des conditions de milieu (sol et topoclimat). Le type de station permet d'expliquer une part importante des variations de hauteur dominante des peuplements. Des classes de croissance ont été proposées pour le chêne vert (3 classes) et le chêne pubescent (4 classes). Ces résultats doivent faciliter les choix de gestion des peuplements : passage éventuel des meilleurs taillis à la futaie, traitement en taillis simple sur les stations à fertilité moyenne, vieillissement des taillis à très faible croissance.

Keywords: TAILLIS – PEUPLEMENT – PRODUCTIVITE – QUERCUS ILEX – MILIEU – FRUTICEE – GARD

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00461045/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
03/03/2010, 16h23
Télédétection et estimation des rendements en blé en Europe (http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/10/51/PDF/MO1997-PUB00002880.pdf)


Ingénieries - E A T, 12 (1997) p. 19 - p. 33

S. Laguette
A. Vidal
P. Vossen

Dans le cadre de sa politique agricole, la Commission européenne doit pouvoir disposer, avant la récolte, de prévisions de rendement plus précises, plus fiables et indépendantes. Une amélioration de l'estimation des rendements peut être faite en combinant l'information qualitative provenant de données satellitaires à l'information quantitative fournie par les modèles de croissance des cultures. L'étude est conduite pour le blé, Triticum aestivum, sur six régions de l'Union Européenne et pour cinq années (1990-1994). Les données agrométéorologiques et météo-rologiques sont extraites de la procédure WOFOST, actuellement utilisée au sein de la Commission européenne. Une nouvelle procédure est développée (la procédure 3M) basée sur le formalisme de Monteith qui définit la production de matière sèche à partir du rayonnement global et de variables issues de données satellitaires : un indice de végétation (NDVI) et un indice de stress (CWSI). Il est montré que la procédure 3M est mieux adaptée que la procédure WOFOST pour la prédiction de biomasse à l'échelle de la grande région.

Keywords: AGRICULTURE – TELEDETECTION – RENDEMENT DES CULTURES – BLE – ESTIMATION – MODELISATION – INDICE DE VEGETATION – NOAA – CAPTEUR – RAYONNEMENT SOLAIRE – AGROMETEOROLOGIE – STRESS HYDRIQUE – CAPTEUR AVHRR – EUROPE

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00461051/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
03/03/2010, 16h25
Typologie et cartographie du climat moyen dans la moitié nord de la France - Perspectives d'utilisation en relations milieu-production forestière
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/10/56/PDF/NO1997-PUB00002881.pdf)

Ingénieries - E A T, 12 (1997) p. 35 - p. 47

J.M. Gilbert
A. Franc

Dans un objectif général de mise en relation du milieu avec la production des essences forestières, cet article étudie et cartographie la variabilité du climat moyen dans les zones de plaine de la moitié nord de la France. Les données utilisées sont des moyennes mensuelles de températures (64 postes) et de précipitations (624 postes) sur la période 1951-1980. Les 12 températures mensuelles sont résumables par la somme des températures d'octobre à mars et la somme des températures d'avril à septembre. Un modèle prédictif des températures mensuelles en fonction de l'altitude, de la latitude et de la longitude est mis au point. Les 12 précipitations mensuelles sont bien synthétisées par la hauteur de la lame d'eau annuelle et le type de régime pluviométrique. La modélisation du bilan hydrique par la méthode de Thornthwaite permet de construire un indice : le déficit hydrique relatif, lié essentiellement, pour la période d'avril à septembre, à la hauteur des précipitations de la période considérée. Cet indice pourrait être mis en relation avec le niveau de production des essences forestières.

keywords: TYPOLOGIE – CARTOGRAPHIE – CLIMAT – MILIEU – PRODUCTION FORESTIERE – FRANCE

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00461056/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
04/03/2010, 08h39
La richesse spécifique : un outil pour la prise en compte de la biodiversité dans la gestion de l'espace - Application en Haute Maurienne (Aussois, Savoie)
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/11/98/PDF/DG1998-PUB00004734.pdf)

Ingénieries - E A T, 15 (1998) p. 47 - p. 59

S. Vanpeene Bruhier
M.L. Moyne
J.J. Brun

Dans le contexte actuel de déprise agricole, les paysages de montagne façonnés depuis des siècles par l'homme, sont en péril (risque de fermeture des milieux ouverts par la colonisation ligneuse). Les relevés effectués à Aussois, dans une zone agricole partiellement en déprise, sur 941 placettes de 4 m2 ont mis en évidence, 432 espèces dans quatre types physionomiques : prés de fauche, zones en déprise, friche, bordures de forêt. Nous proposons de préciser le concept de richesse floristique en définissant cinq niveaux de richesse déclinables par secteur ou par type de végétation : la richesse spécifique par placette : le nombre d'espèces par placette ; la richesse locale (par type de végétation) : la moyenne des richesses spécifiques par placette calculée sur l'ensemble des placettes de même type (les prés de fauche avec 25 espèces / 4 m2 ont la plus forte richesse locale) ; la richesse globale (par type de végétation) : le nombre d'espèces différents présentes au moins une fois dans le type (de 278, zones en déprise, à 232 espèces, bordures de forêt) ; la richesse originale (par type de végétation) : le nombre d'espèces présentes uniquement dans ce type de végétation et pas dans les trois autres (les zones en déprise ont 40 espèces originales, les prés de fauche et friche 20) ; le fonds commun d'espèces (à l'ensemble des types de végétation) : le nombre d'espèces présentes simultanément dans les quatre types (138 espèces). L'abondance d'une graminée sociale Brachypodium pinnatum provoque une diminution de la richesse spécifique locale, de la diversité spécifique (indice de Shannon-Weaver) et une modification du paysage qui peut nuire à l'attrait touristique de la commune. Tout en précisant que cette approche mériterait d'être étendue à d'autres niveaux hiérachiques (infraspécifique, ou à l'échelle de la commune, de la vallée, du massif), elle apporte des avancées conceptuelles et opérationnelles en terme de connaissance de la biodiversité. Dans des problèmes de gestion de l'espace, elle peut être un outil de sensibilisation et de médiation des acteurs locaux pour la prise en compte de la biodiversité en mettant en parallèle leur perception visuelle de la richesse floristique et la quantification objective établie.

Keywords: BIODIVERSITE – GESTION DE L'ESPACE – DEPRISE AGRICOLE – PAYSAGE – DIVERSITE FLORISTIQUE – HAUTE MAURIENNE

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00461198/fr/

;);););););)

n314
04/03/2010, 08h56
Map Projections for Europe (http://www.ec-gis.org/sdi/publist/pdfs/annoni-etal2003eur.pdf)


A. Annoni, C. Luzet, E.Gubler and J. Ihde

The background to this report is a two-days workshop organised by the Joint Research Centre of the European Commission in partnership with EuroGeographics. The meeting was hosted by EuroGeographics, the European organisations representing National Mapping Agencies, on the 14-15 December at its offices in Marne la Vallhe. Due to the difficulty of problems and options analysed, it was not possible to finalise the recommendations during the workshop and it was so necessary to continue the work by remote consultation. In this second phase it was decided to directly involve the CERCO WG8 and the EUREF working group transformation to fully develop the technical details of the European conventional Coordinate Reference Systems to be adopted by the European Commission.

The main objectives of this report are:
1.To provide a coherent overview of the current situation in Europe about coordinate reference systems,
2.To provide technical element and references to understand the related issues,
3.To analyse the European Commission requirements and propose a set of technical solutions to be adopted by the European Commission as European conventional Coordinate Reference Systems,
4.To identify other recommendations or areas of future investigation.

The report is structured in 3 parts: the first part illustrates the results of the Map Projection workshop; the second part provides the technical details of ETRS and EVRS, and the last part includes the technical description of the proposed European conventional CRS.

Source: http://www.ec-gis.org/document.cfm?id=425&db=document

;);););););)

résumé ici
http://www.vector1media.com/vectorone/?p=302


Europe: Coordinate Systems and Map Projections
By Vector One ⋅ February 7, 2008 ⋅ Post a comment

In 2001 the Euro*pean Com*mis*sion and Euro*Geo*graph*ics met to dis*cuss coor*di*nate sys*tems for and map pro*jec*tions for Europe. The out*come of that meet*ing was a report enti*tled ‘Map Pro*jec*tions of Europe’ — which can be viewed online. The sig*nif*i*cance of that work is impor*tant today for a num*ber of rea*sons, includ*ing the fact that the ETRS89 was rec*om*mended as geo*detic datum — mak*ing use of the GRS80 ellip*soid coor*di*nates. The ETRS89 Lam*bert Azimuthal Equal Area coor*di*nate ref*er*ence was rec*om*mended for map coor*di*nates and sta*tis*ti*cal analysis.

For scales smaller than or equal to 1:500,000 the ETRS89 Lam*bert Conic Con*for*mal coor*di*nate ref*er*ence sys*tem was rec*om*mended for con*for*mal pan-European map*ping. View — Map Pro*jec*tions for Europe Online here.

For scales grater than 1:500,000, the ETRS89 Trans*verse Mer*ca*tor coor*di*nate ref*er*ence sys*tem was rec*om*mended for con*for*mal pan-European mapping.

Recently, the ‘Results of the Call for Expres*sion of Inter*est for par*tic*i*pa*tion in INSPIRE Annex I Data Spec*i*fi*ca*tions accord*ing to sce*nario 1 and 2′ was released. Basi*cally  — this means that the INSPIRE project is mov*ing closer toward col*lect*ing, stor*ing and using spa*tial infor*ma*tion. View — Results of the Call here.

A result of that ‘Call’ sug*gests that no agree*ment was reached on the coor*di*nate sys*tem to be used.

4. The INSPIRE CT believes that Euro*pean Ter*res*trial Ref*er*ence Sys*tem 89 (ETRS89) pre*vi*ously devel*oped by EUREF and NMCAs, and adopted by EUREF in 1990, could be pro*posed as the ter*res*trial ref*er*ence sys*tem for INSPIRE, as rec*om*mended in the pro*ceed*ings of a joint Euro*pean Com*mis*sion – Euro*Geo*graph*ics work*shop on Map pro*jec*tions for Europe (Euro*pean Com*mis*sion and Euro*Geo*graph*ics, EUR 20120 EN) and other rel*e*vant doc*u*ments. Fol*low*ing the work*shop, the Euro*pean Com*mis*sion adopted ETRS89.

What are your thoughts, does ETRS89 seem to be the way for*ward? It would seem log*i*cal that this is a basic first step to decide upon before beginning.

n314
09/03/2010, 07h25
Torrents et torrentialité dans la vallée de la Guisane - Contribution d'une étude géographique à la gestion durable du risque torrentiel à Serre-Chevalier (Briançonnais; Hautes-Alpes; France)
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/19/53/PDF/ThUnse_Lucas_ThUonard.pdf)

Université des Sciences et Technologie de Lille - Lille I (27/11/2009), Pierre-Gil SALVADOR (Dir.)

Lucas Thenard (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=5f6omlvrrh0f4aq1o6pdi7rb42&v_0=Thenard&v_1=Lucas)

Depuis les années 1950, la création de Serre-Chevalier a entraîné les communes de la vallée de la Guisane dans une profonde reconversion socio-économique. Jadis prudemment délaissés, nombre d'espaces ont alors fait l'objet d'une urbanisation massive. Les cônes torrentiels se trouvent être le cadre privilégié de cette rivalité spatiale, et en conséquence l'espace du risque. Les relations "torrents-société" restent assez conflictuelles, et l'intégration du risque torrentiel dans les projets d'aménagement ou de développement est encore souvent perçue comme une contrainte supplémentaire. Ce travail se caractérise par une approche transversale et multiscalaire couplant des investigations de terrains et des analyses réalisées ex situ. Le diagnostic de l'aléa torrentiel repose essentiellement sur la notion de "potentialité" afin de se détacher du "carcan" habituel du zonage historique. L'étude des ajustements morphologiques contemporains a permis de mieux cerner la diversité des configurations locales, mais aussi l'inexorable montée de la vulnérabilité avec le développement de Serre-Chevalier. La mise en perspective de la gestion passée et actuelle du risque a permis d'avancer quelques propositions, passant notamment par un recentrage sensible de la prévention sur l'information, la pédagogie, et surtout les enjeux. Par ailleurs, un système d'informations sur le risque torrentiel à Serre-Chevalier (SIRTOS) a été conçu. Ce dernier pourrait faciliter les prises de décisions par son interopérabilité, son enrichissement, son intégration dans les projets d'aménagement, et ainsi aboutir à une gestion plus durable du risque torrentiel.

Keywords: étude géographique – risque torrentiel – morphodynamiques torrentielles contemporaines – aménagement durable – analyse multiscalaire – SIG – Guisane/Serre-Chevalier

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00461953/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
09/03/2010, 07h27
Modélisation d'un système d'information dans le cadre de projets de coopération géoterritoriale
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/21/15/PDF/pz_these.pdf)

Université de Toulon et du Var (08/12/2008), Luc Quoniam (Dir.)

Patrick Zimbardo (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=9ckpd7bvsb71frqfscid2jfte0&v_0=Zimbardo&v_1=Patrick)

L'idée générale de la thèse est de proposer une modélisation d'un système d'information adaptable à tout type de projet mettant en présence des acteurs de territoires séparés, de cultures plurielles et de contingences structurelles et conjoncturelles différentes. La finalité sera de mettre en place un véritable « code de communication » autour d'un « projet de coopération » appropriable par l'ensemble des acteurs en intégrant leurs spécificités et celles de leurs environnements. Plus largement, cette thèse est un cadre de recherche permanent à capitalisation qui doit amener à enrichir « l'art projet » notamment en termes de valorisation des flux d'informations et de connaissances. Les deux dernières décennies ont été caractérisées par l‘émergence d'un environnement dont la complexité s'accroît de manière vertigineuse au vu du magma des flux d'informations à traiter. L'impact sur les entreprises, et plus généralement les organisations, a fondamentalement changé leur management et en particulier dans tous les processus « projet ». Au-delà des concepts de globalisation, de mondialisation, de mutation, nombre d'organisations vont chercher à créer de la valeur dans la mise en place de « projet de coopération ». Ces projets présentent des typologies bien particulières où l'information et la connaissance sont aussi bien des matières premières que des produits finis à leur réalisation. Dans cette optique, la notion de « l'environnement projet » devient de plus en plus prégnant d'autant que sa complexité se voient augmenter par une conjugaison de facteurs et d'acteurs qui ne sont pas uniquement issus de « l'environnement de proximité » du projet mais aussi d'un « environnement de connexion territoriale » qui redéfinit ainsi les « enjeux géospaciaux » du projet et qui pourrait se résumer à l'adage suivant : « penser global et agir local ». A travers cette lecture de l'environnement du projet, quel code de communication commun peut-on partager pour permettre de la mise en place d'une « architecture projet » en recherche d'efficience et qui doit amener un effet surgénérateur au projet, c'est-à-dire produire plus de richesses que de ressources consommées. Apporter une réponse à cette problématique, c'est avant tout faire émerger un modèle conceptuel de « proactivité managériale de l'information » autour de la notion de projet qui peut se décliner en différents éléments permettant de positionner précisément le projet dans son environnement en tenant compte « glocalement » de ses facteurs et de ses acteurs. Cette recherche est cadrée sur la genèse des composantes d'un « management proactif informationnel » au travers de retours d'expériences et résultats de construction d'un « modèle conceptuel informationnel projet » issu de mes travaux de recherches commencés en 1993.

Keywords: Management de projet – organisation informationnelle – géoéconomie – communication interactive – stratégie proactive – prospective informationnelle

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00462115/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
15/03/2010, 08h57
Apport d'un système d'informations géographiques pour le zonage des risques de pollution par les produits phytosanitaires
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/35/15/PDF/1999-PUB00005517.pdf)

Ingénieries - E A T, 18 (1999) p. 29 - p. 38

F. Dubois De La Sabloniere
P. Bolo
P. Seguin

La contamination des eaux superficielles et souterraines par les substances phytosanitaires utilisées en agriculture incite les gestionnaires des ressources aquatiques à mettre en place des politiques de reconquête de la qualité des eaux. L'Agence de l'Eau Loire-Bretagne a développé en compagnie du bureau d'études AQUALIS une méthode qui apporte une aide à la définition de stratégies préventives pour la gestion qualitative des eaux superficielles et souterraines. Celle-ci consiste à réaliser un zonage territorial afin de localiser les secteurs à l'origine d'un risque de pollution. Le zonage est réalisé par croisement, à l'aide d'un Système d'Informations Géographiques, des facteurs qui induisent une sensibilité à la mobilisation et à l'entraînement des molécules phytosanitaires utilisées au champ dans la conduite des cultures. Dans le cas de la gestion des eaux superficielles, les cartes de zonage sont complétées par une approche qui identifie l'emprise des terrains contrôlés par les écrans au ruissellement. Ce second volet permet d'évaluer l'incidence possible sur le transfert par ruissellement des pollutions générées sur les zones à risque.

Keywords: POLLUTION DE L'EAU – PRODUIT AGROPHARMACEUTIQUE – QUALITE DE L'EAU – ZONAGE – SYSTEME D'INFORMATION GEOGRAPHIQUE – POLLUTION D'ORIGINE AGRICOLE http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif
Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00463515/fr/

:):):):):):)

n314
15/03/2010, 08h59
Système de suivi par G.P.S. des épandages de boues de station d'épuration
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/35/19/PDF/CF1999-PUB00005518.pdf)

Ingénieries - E A T, 18 (1999) p. 39 - p. 48

F. Thirion
D. Boffety
F. Chabot
J. Wiart

La réglementation concernant l'épandage des boues de station d'épuration a été récemment renforcée afin de garantir la qualité de cette filière. Des exigences particulières ont été définies concernant l'auto-surveillance des producteurs de boues de station d'épuration. Afin de renforcer la traçabilité des opérations une méthode a été mise au point par le Cemagref, utilisant à la fois le GPS et un système d'information géographique. Ce système permet de valider le registre des opérations et de gérer l'ensemble des données nécessaires au suivi.

Keywords: BOUES RESIDUAIRES – REGLEMENTATION – EPANDAGE – SYSTEME D'INFORMATION GEOGRAPHIQUE – LOCALISATION GPS – TRACABILITE

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00463519/fr/

:koi::koi::koi::koi::koi::koi:

n314
15/03/2010, 09h00
Une analyse localisée du développement économique : le diagnostic territorial, application à 2 petites régions du Massif Central
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/35/21/PDF/RE1999-PUB00005519.pdf)

Ingénieries - E A T, 18 (1999) p. 49 - p. 59

P. Rapion

Entre recherche et action, le diagnostic territorial permet une analyse localisée des mécanismes du développement économique des territoires. Appliqué à deux zones rurales isolées du Massif Central, il révèle des trajectoires de développement sensiblement différentes pour des territoires aux attributs assez semblables. L'impact des flux démographiques est analysé. Le rôle des organisations d'acteurs est mis en évidence dans les processus de construction ou de valorisation de ressources spécifiques. La dimension opérationnelle du diagnostic lui permet de devenir un appui non négligeable pour l'intervention publique en faveur du développement rural.

Keywords: DEVELOPPEMENT RURAL – DIAGNOSTIC – TERRITOIRE – MASSIF CENTRAL

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00463521/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
15/03/2010, 09h02
Contribution de la télédétection pour l'analyse et la cartographie du paysage bocager armoricain
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/35/22/PDF/1999-PUB00005520.pdf)

Ingénieries - E A T, 18 (1999) p. 61 - p. 71

P. Morant

La gestion des paysages nécessite des documents de référence toujours plus précis et exhaustifs. L'analyse du bocage armoricain par télédétection évoquée ici répond à ce type d'impératif. La variété des résolutions spatiales des données de télédétection, des images satellitales aux photographies aériennes, permet des études multiples du paysage breton, de la cartographie des paysages ruraux jusqu'à la caractérisation de la structure bocagère. A partir de ces résultats et d'une demande de gestionnaires du territoire, cet article propose un protocole d'étude du paysage bocager du département des Côtes-d'Armor fondé sur une utilisation multi-scalaire et hiérarchique des données satellitales et aéroportées. Cette démarche est par ailleurs conçue pour servir de support à des analyses plus fines menées en écologie du paysage.

Keywords: TELEDETECTION – BOCAGE – PAYSAGE – DONNEE DE SATELLITE – COTES D'ARMOR

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00463522/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
15/03/2010, 09h03
Comment valoriser les photos aériennes dans les SIG ?
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/35/44/PDF/AN1999-PUB00007710.pdf)

Ingénieries - E A T, 20 (1999) p. 39 - p. 58

J. Muraz
S. Durrieu
S. Labbe
V. Andreassian
M. Tangara

Les avancées récentes dans le domaine de la micro-informatique ont mis à la portée d'un large public des techniques sophistiquées de traitement d'image. Les utilisateurs de photographies aériennes disposent ainsi d'outils performants de traitement et d'utilisation de ces images leur permettant notamment la réalisation d'orthophotographies, que l'on peut aisément intégrer à un logiciel de traitement de l'information géographique (SIG). Ce dossier fait le point sur le principe de l'orthorectification, ses contraintes en matériel, logiciels et données et aborde son application concrète au travers d'une étude hydrologique.

Keywords: PHOTOGRAPHIE AERIENNE – SYSTEME D'INFORMATION GEOGRAPHIQUE – TRAITEMENT D'IMAGES

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00463544/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
15/03/2010, 09h05
Détection et classification de changements sur des scènes urbaines en télédétection
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/35/93/PDF/thesis.pdf)

Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace (31/10/2008), Josiane Zerubia (Dir.)

Alexandre Fournier (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=r2535oh5le6f1vjjvh81vu9dh2&v_0=Fournier&v_1=Alexandre)

Cette thèse aborde le problème de la détection de changements sur des images de scènes urbaines en télédétection. Les expériences ont été menées sur des couples d'images satellitaires panchromatiques haute résolution (< 1 m). À travers ce thème général, plusieurs problématiques, correspondant aux divers niveaux d'une chaîne de traitement, sont abordés, depuis la création d'un masque de changements jusqu'au raisonnement à un niveau objet. Dans ce manuscrit, nous abordons premièrement le problème de la détermination d'un masque de changements. Après avoir étudié les limites d'un algorithme de détection de changements, fondé sur l'analyse en composantes principales, nous proposons un algorithme tirant parti de l'invariance des lignes de niveau, fondé sur un modèle d'illumination et des hypothèses sur la régularité de la scène. Par la suite, nous abordons la classification des zones détectées comme changées au cours de l'étape précédente. D'abord, nous nous fondons uniquement sur les radiométries des couples de pixels. Enfin, nous étudions l'intérêt d'une composante géométrique dans la classification. Plus précisément, nous appliquons un algorithme d'approximation polygonale sur les zones connexes issues de la classification précédentes, puis nous classifions les formes obtenues compte tenu des orientations des côtés des polygones obtenus.

Keywords: détection de changements – images satellitaires – lignes de niveau – classification – k-moyennes – zones urbaines – statistiques directionnelles

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00463593/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
15/03/2010, 13h28
L'urbaniste et ses métiers, délimitation d'un champ, légitimité des pratiques
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/38/08/PDF/THESE_Knobloch.pdf)

Université Paul Cézanne - Aix-Marseille III (05/12/2009), Daniel Pinson (Dir.)

Karell Knobloch (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=as5d4c4ec519ojtvoti6hmrsu6&v_0=Knobloch&v_1=Karell)

L'étude de l'exercice professionnel en urbanisme recouvre plusieurs perspectives. L'enjeu est en effet d'identifier les acteurs et de décrire leurs pratiques au sein d'un espace professionnel, en analysant leur spécificité et les vecteurs de leur légitimité. Cela implique à la fois de caractériser le champ des urbanistes, et de rendre compte des processus de structuration professionnelle de ses acteurs. L'objectif est alors de montrer que l'urbanisme constitue un courant méthodologique, dont l'approche des interactions territoire/société marque un renouvellement théorique et méthodologique et contribue à redéfinir l'objet de l'étude. L'hypothèse est faite que l'organisation des territoires se noue depuis le XIX° siècle autour de problématiques complexes, nécessitant des médiations et des compétences nouvelles. En cela, l'émergence d'un profil professionnel est à étudier, dans la dynamique des pratiques, articulées à celle des autres acteurs de l'espace professionnel, et du courant méthodologique qui en est le produit, où, d'une problématique, l'urbanisme devient une discipline et acquiert un statut scientifique. Au cœur d'une concurrence pour la maîtrise de décisions ou d'outils, les urbanistes sont analysés au regard des logiques et des stratégies mises en place dans leur exercice pour légitimer leur activité et reposant sur l'identité du champ. En parallèle des discussions à mener sur l'opportunité des méthodes employées pour caractériser ce terrain, de l'adéquation des outils théoriques pour rendre compte du jeu d'acteurs dans toutes ses dimensions, il s'agit donc de montrer comment se construit l'urbaniste, professionnel dans un champ aux ouvertures multiples.

Keywords:urbanisme – sociologie du métier – professionnalisation – identité – légitimité – institutionnalisation – formation – éthique professionnelle

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00463808/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

Thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/38/08/PDF/THESE_Knobloch.pdf
Soutenance: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/38/08/ANNEX/soutenance.ppt
présentation: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/38/08/ANNEX/Presentation.pdf

n314
15/03/2010, 16h15
Approche multi-scalaire de la variabilité spatiale et temporelle d'un pic d'ozone le 30 juin et le 1 juillet 2009 dans la région parisienne
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/37/62/PDF/Article.pdf)

Journées Interdisciplinaires de la Qualité de l'Air, Lille : France (2010)

Duché Sarah (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=brqc22haotsc9srijhd1o94b44&v_0=Sarah&v_1=Duch%C3%A9) 1, Nicolas Martin (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=brqc22haotsc9srijhd1o94b44&v_0=Martin&v_1=Nicolas) 2, Malika Madelin (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=brqc22haotsc9srijhd1o94b44&v_0=Madelin&v_1=Malika)

Début juillet 2009, de fortes concentrations d'ozone ont été observées dans toute l'Ile de France, avoisinants à plusieurs reprises des seuils critiques. Par exemple, le 2 juillet, plusieurs stations automatiques Airparif ont enregistré des dépassements du seuil de recommandation et d'information fixé à 180 µg/m3 (normes nationales). Dans le cadre d'une recherche visant à évaluer l'exposition à la pollution de l'air dans les sites touristiques parisiens, nous avons mesuré, pendant cette période de fortes concentrations, les taux d'ozone sur deux transects parisiens : le premier, sur le site de la Tour Eiffel, allant de l'Ecole Militaire au Trocadéro et le second, partant du haut des Champs Elysées, traversant le jardin des Tuileries jusqu'à la pyramide du Louvre. Ces mesures ont été réalisés, les après-midi du 30 juin et 1er juillet, à l'aide un capteur portable mesurant l'ozone par absorption d'UV (même méthode que pour les stations automatiques Airparif), avec un pas de temps de 10 secondes, ainsi qu'un capteur mesurant des paramètres météorologiques (température, humidité et vitesse du vent).

Keywords:

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00463762/fr/

:wink::wink::wink::wink::wink::wink:

n314
16/03/2010, 06h54
Modélisation de l'entretien du paysage par des herbivores en moyenne montagne : une approche multi-agents
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/40/46/PDF/2000-PUB00008015.pdf)

Ingénieries - E A T, 21 (2000) p. 63 - p. 75

D. Hill (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Hill&v_1=D.) 1, S. Mechoud (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Mechoud&v_1=S.) 1, A. Campos (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Campos&v_1=A.) 1, P. Coquillard (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Coquillard&v_1=P.) 2, J. Gueugnot (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Gueugnot&v_1=J.) 2, D. Orth (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Orth&v_1=D.) 3, Y. Michelin (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Michelin&v_1=Y.) 3, C. Poix (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Poix&v_1=C.) 3, G. L'Homme (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=L%27Homme&v_1=G.) 3, P. Carrere (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Carrere&v_1=P.) 4, M. Lafarge (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Lafarge&v_1=M.) 4, P. Loiseau (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Loiseau&v_1=P.) 4, D. Micol (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Micol&v_1=D.) 5, J.P. Brun (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Brun&v_1=J.P.) 5, F. Decuq (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Decuq&v_1=F.) 5, B. Dumont (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Dumont&v_1=B.) 5, M. Petit (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Petit&v_1=M.) 5, M. Teuma (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=3h7rgucghahf9p71tqmq4ba7s1&v_0=Teuma&v_1=M.) 6

L'abandon de l'utilisation des ressources herbagères par l'activité pastorale entraîne un appauvrissement de la diversité écologique et spécifique. A terme, cette évolution se traduit par le déplacement des activités humaines hors de ces zones et à un déséquilibre au niveau du territoire national. Un programme de recherche pluridisciplinaire, dans le cadre d'un Groupement d'intérêt Scientifique, a été mis en place dès 1994 pour élaborer de nouveaux modes de gestion qui concilient production agricole et entretien de l'espace en condition de sous chargement (peu d'animaux par unité de surface). Cet article s'inscrit dans une démarche d'acquisition de méthodes afin d'expérimenter des techniques de gestion de pâturage mixte bovins et chevaux selon une hypothèse de complémentarité entre ces deux espèces. La partie informatique présentée vise à simuler les dynamiques animales, végétales et paysagères futures et, à terme, proposer des protocoles de gestion aptes à répondre à ces nouvelles demandes. L'objectif de la modélisation que nous présentons est de simuler le fonctionnement de l'estive, afin de comprendre l'interaction entre l'évolution de la végétation, les déplacements et les actions des animaux en pâture. Un des modes de simulation utilise un système multi-agents. Le modèle conceptuel de la simulation est en cours de validation, il a été formalisé avec la notation graphique du langage de modélisation unifié (UML) et la version actuelle du logiciel est implémentée avec le langage de programmation Java. Pour suivre et enregistrer les localisations des animaux sur le terrain, ceux-ci sont équipés d'un récepteur satellite GPS (Global Positioning System). L'activité de pâturage des animaux est enregistrée par des colliers Ethosys.

Keywords: PRODUCTION AGRICOLE – METHODE – PATURAGE – BOVIN – CHEVAL – SIMULATION – MODELISATION – ESTIVE – LOCALISATION GPS – LANGAGE JAVA – ENTRETIEN DU PAYSAGE – SYSTEME MULTIAGENTS

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00464046/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
17/03/2010, 13h09
Gestion de l'information parcellaire - cartographie du rendement à la récolte
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/44/92/PDF/CF2000-PUB00008866.pdf)

Ingénieries - E A T, 24 (2000) p. 53 - p. 62

Cet article, en s'appuyant sur des travaux menés en Europe et aux USA, évoque certaines sources d'erreurs et les précautions à prendre, en moissonnage-battage, pour obtenir des cartes de rendement aussi fiables que possible. Il présente également des travaux réalisés sur le développement de capteurs de débit pour d'autres machines de récolte. La dernière partie montre comment les nouvelles technologies développées pour l'agriculture de précision peuvent contribuer à l'amélioration de la démarche " qualité " de la production agricole.

Keywords: MOISSONNAGE BATTAGE – CARTE – RENDEMENT DES CULTURES – CAPTEUR – AMELIORATION DU SOL – QUALITE – PRODUCTION AGRICOLE – CARTOGRAPHIE

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00464492/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
18/03/2010, 06h56
Reconnaissance par télédétection rapprochée des vignes et analyse de leur structure spatiale à l'aide d'une analyse fréquentielle intra-parcellaire. Application au suivi des effets des pratiques culturales
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/45/78/PDF/2001-PUB00009573.pdf)

Ingénieries - E A T, 27 (2001) p. 45 - p. 55

J.M. Robbez Masson
T. Wassenaar
P. Andrieux
F. Baret


Les états de surface des sols et la structure du parcellaire jouent un rôle primordial sur les flux d'eau et de polluants sous vignes en milieu méditerranéen. Caractériser et reconnaître ces paramètres à l'échelle d'un ou de plusieurs bassins versants est indispensable à la compréhension des phénomènes de crues et de pollutions agricoles, à la bonne gestion de la ressource en eau disponible pour les cultures ainsi qu'à la prédiction de risques environnementaux. Une démarche d'acquisition et d'utilisation de données issues de télédétection aéroportée à haute résolution spatiale a été mise au point dans cette étude pour automatiser le renseignement du parcellaire viticole sur de vastes zones. La finalité étant de pouvoir alimenter des modèles hydrologiques distribués fonctionnant sur une base parcellaire. Dans ce contexte, des mosaïques d'ortho-images prises par hélicoptère dans les domaines du visible ont été traitées par analyse de spectres de Fourier. On en déduit par une procédure automatique l'occupation du sol, le mode de conduite (palissé/gobelet) et la géométrie des rangs (écartement, orientation, couvert végétal). Les résultats, précis et reproductibles, enrichissent une base de données parcellaire. La méthodologie développée semble (i) portable à d'autres types de cultures discontinues et d'autres milieux, et (ii) encourageante dans la perspective de caractériser d'autres paramètres d'intérêt hydrologique (type de désherbage de l'interrang, taux de couverture par la vigne et par l'herbe, pierrosité...).

Keywords: SURFACE – SOL – PARCELLE – EAU – POLLUTION DU SOL – VIGNE – ZONE MEDITERRANEENNE – BASSIN VERSANT – CRUE – POLLUTION D'ORIGINE AGRICOLE – RESSOURCES EN EAU – TELEDETECTION – HYDROLOGIE – VITICULTURE – PHOTOGRAPHIE AERIENNE – TRAITEMENT D'IMAGES – OCCUPATION DU SOL – STRUCTURE SPATIALE – PRATIQUE CULTURALE – LIMITE DE RESOLUTION SPATIALE – TELEDETECTION BASSE RESOLUTION

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00464578/fr/

:):):):):):)

n314
18/03/2010, 06h58
Définition et identification d'objets sur une image à haute résolution spatiale. Application à la différenciation de types de châtaigneraies
(http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/45/68/PDF/2001-PUB00009572.pdf)

Ingénieries - E A T, 27 (2001) p. 37 - p. 44

M. Bonin (http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&s_type=advanced&submit=1&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=b7htt0at507rdc2l19tuuf9a77&v_0=Bonin&v_1=M.)

Les données spatiales à haute résolution, ainsi que les capacités de traitement sont et seront de plus en plus accessibles aux différents utilisateurs. Face à cette abondance d'informations, nous proposons de concentrer les efforts sur l'identification d'objets pertinents, tant au niveau thématique qu'informatique. L'objectif est d'automatiser l'extraction d'objets chargés de sens thématiques. Cette démarche a été testée pour la distinction de types de vergers et de taillis de châtaigniers sur une photographie aérienne en infrarouge couleur de l'IFN (Inventaire forestier national). Une typologie de châtaigneraies regroupant cinq classes est construite dans l'objectif de relier formes et pratiques agricoles. Les objets se distinguent, non seulement par leur couleur, mais aussi par l'arrangement spatial de leurs constituants (les houppiers de châtaigniers). Nous avons retenu le module CLAPAS (Classement de paysages et segmentation) : le processus de classification tient compte du voisinage des points ce qui permet de différencier les types de même couleur mais de texture différente. Les classes de référence sont choisies sur l'image à l'aide de connaissances de terrain (classification assistée). L'analyse montre que, malgré des confusions entre types dans certaines zones, les sorties générées par la procédure correspondent bien aux relevés de terrain.

Keywords: DONNEE DE SATELLITE – TRAITEMENT D'IMAGES – IDENTIFICATION – PHOTOGRAPHIE AERIENNE – SEGMENTATION – CLASSIFICATION – DONNEE D'IMAGE – IMAGE SATELLITAIRE – METHODOLOGIE – VERGER – INFRAROUGE – TYPOLOGIE FORESTIERE http://static.archives-ouvertes.fr/images/vide.gif

Source: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00464568/fr/

:bonbon::bonbon::bonbon::bonbon::bonbon::bonbon:

n314
22/03/2010, 07h30
Processus ponctuels spatiaux pour l'analyse du positionnement optimal et de la concentration.
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/52/70/PDF/these.pdf)

Université de Toulouse (19/06/2009), Christine Thomas-Agnan (Dir.)

Florent Bonneu

Les processus ponctuels spatiaux forment une branche de la statistique spatiale utilisée dans des domaines d'application variés (foresterie, géo-marketing, sismologie, épidémiologie...) et développée par de récents travaux théoriques. Nous nous intéressons principalement dans cette thèse à l'apport de la théorie des processus ponctuels spatiaux pour des problèmes de positionnement optimal, ainsi que pour la définition de nouveaux indices de concentration basés sur les distances en économétrie. Le problème de positionnement optimal s'écrit souvent comme un problème d'optimisation prenant en compte des données geo-référencées auxquelles peuvent être associées des caractéristiques. Pour prendre en compte l'aléa, nous considérons ces données issues d'un processus ponctuel spatial pour résoudre un problème de positionnement stochastique plus réaliste qu'un modèle déterministe. A travers l'étude du positionnement optimal d'une nouvelle caserne de pompiers dans la région toulousaine, nous développons une méthode de résolution stochastique permettant de juger de la variabilité de la solution optimale et de traiter des bases de données volumineuses. L'approche implémentée est validée par des premiers résultats théoriques sur le comportement asymptotique des solutions optimales empiriques. La convergence presque sure des solutions optimales empiriques de l'étude de cas précédente est obtenue dans un cadre i.i.d. en utilisant la théorie de Vapnik-Cervonenkis. Nous obtenons aussi la convergence presque sure des solutions optimales empiriques, dans un cadre plus général, pour un problème de positionnement dérivé du problème de transport de Monge-Kantorovich. Nous nous intéressons ensuite à des indices de concentration basés sur des distances en économétrie. Ces indices de concentration peuvent s'écrire comme des estimateurs de caractéristiques du second ordre de processus ponctuels marqués. Nous définissons ensuite un estimateur non-paramétrique d'une nouvelle caractéristique d'un processus ponctuel spatial marqué définissant ainsi un nouvel indice de concentration améliorant ceux déjà existants. Dans un cadre asymptotique avec fenêtre d'observation bornée, notre estimateur est asymptotiquement sans biais.

Keywords: Processus ponctuels spatiaux marqués – problème de localisation-allocation – caractéristiques du second ordre – non et semi-paramétrique – problème de transport – M-estimation – Vapnik-Cervonenkis – indices de concentration – asymptotique sur domaine borné.

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00465270/fr/

:D:D:D:D:D:D

n314
22/03/2010, 07h32
Modélisation d'images agronomiques - application a la reconnaissance d'adventices par imagerie pour une pulvérisation localisée
(http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/51/18/PDF/These_-_Gawain_JONES_-_2009.pdf)

Université de Bourgogne (26/11/2009), Frédéric Truchetet (Dir.)

Gawain Jones (http://tel.archives-ouvertes.fr/index.php?action_todo=search&submit=1&s_type=advanced&search_without_file=YES&f_0=LASTNAME&p_0=is_exactly&f_1=FIRSTNAME&p_1=is_exactly&l_0=and&halsid=p824k8c53j2qmraplct2d1jm91&v_0=Jones&v_1=Gawain)

Les nouvelles réglementations concernant les usages de produits phytosanitaires et la prise en compte de l'environnement (pollution, biodiversité) en agriculture ont conduit à la mise au point de méthodes d'identification de plantes (culture et adventices) par une gestion spécifique des adventices par imagerie. Afin de disposer d'un outil performant permettant l'évaluation de ces méthodes d'identification reposant sur une analyse spatiale de la scène photographiée, un modèle de simulation de scènes agronomiques a été mis au point. Prenant en considération certaines caractéristiques agronomiques d'une parcelle cultivée, ce modèle permet de simuler une vérité terrain dont les paramètres - la spatialisation de la culture, le taux d'infestation, la distribution des adventices - sont contrôlés. La scène agronomique ainsi créée subit ensuite une transformation projective afin de simuler la prise de photographie et, ainsi, de prendre en compte tous les paramètres nécessaire à la création d'une image. Ce modèle a ensuite été validé à l'aide de comparaison statistique avec des données réelles. De nouveaux algorithmes spatiaux basés sur la Transformée de Hough et utilisant l'alignement en rang de la culture ont également été développés. Trois méthodes basées sur une analyse en composante connexe, une estimation de contours et une méthode probabiliste ont été mises en œuvre et exhaustivement évaluées à l'aide du modèle développé. Les résultats obtenus sont de très bonne qualité avec une classification correcte de la culture et des adventices supérieure à 90% et pouvant atteindre 98% dans certains cas. Enfin, pour ce modèle, une approche spectrale a également été explorée afin de dépasser les limitations imposées par les méthodes spatiales. Une extension 3D a été apportée à ce modèle afin de permettre la simulation de la réflectance bidirectionnelle (BRDF) des plantes et du sol à l'aide des modèles PROSPECT et SOILSPECT. La transformation d'une information spectrale en une information couleur RGB, la prise en compte de filtres optiques ou la création de données multispectrales sont également discutées.

Keywords: Agriculture – Pulvérisation – Modélisation d'images – Traitement d'images – Sténopé – Loi de Poisson – Processus de Neyman-Scott – Transformée de Hough – Gestion des adventices – Réflectance bidirectionnelle (BRDF)

Source: http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00465118/fr/

:D:D:D:D:D:D

Thèse: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/51/18/PDF/These_-_Gawain_JONES_-_2009.pdf

Présentation: http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/51/18/ANNEX/Soutenance_these_26-11-2009.ppt

n314
29/03/2010, 06h42
INFORMATION GÉOGRAPHIQUE ET IMAGES A TRÈS HAUTE RÉSOLUTION UTILITÉ